Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°22 : Under the burning sun
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
28/07/2018 97 gal gadot luaneshë héritière de l'armurerie Visegard (stratégie et maniement des armes) rahjak 357


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 4 Aoû - 12:45

Cité Rahjak, 21 juin 2118
On n'avait pas eu à pousser les Visegard dans les arènes. Fervents admirateurs des spectacles qui s'y déroulaient, ils s'y étaient rendu le sourire aux lèvres de cette surprise dont ils se délectaient en bon Rahjaks. Ariane avait perdu de vue les hommes de sa famille, qui, les connaissant, avaient dû jouer des coudes pour être au premier rang des gradins réservés pour les nobles. Ariane et Ellarya s'étaient laissées surprendre par la foule poussée à l'intérieur des arènes et étaient tombées dans les gradins lambdas où le peuple s'était mélangé. Esclaves, marchands, mercenaires, riches ou pauvres, tous s'étaient retrouvés à devoir cohabiter mais si cela aurait été un problème d'ordinaire, l'heure était aux festivités. Néanmoins, la brune ne se gêna pas pour demander à deux esclaves de laisser leurs places à sa soeur et elle afin de profiter de la meilleure vue. Sans broncher, ils se levèrent et les deux Visegard prirent place au premier rang. Un peu plus loin à leur gauche, les loges royales semblaient presque bondées : Ariane y jeta un coup d'oeil, s'apercevant que quelques Naoris y avaient été invités et elle fronça des sourcils. Agacée, elle ne savait pas trop quoi en penser et préféra se concentrer sur le combat qui ne tarda pas à commencer.

L'armurière considérait les combats de gladiateurs comme un sport, plus que comme une torture ou un spectacle horrifiant. À ses yeux, on offrait aux esclaves s'entrainant dans les arènes un vrai honneur et bien des gladiateurs étaient aussi renommés que les meilleurs des mercenaires Rahjaks. Elle avait ses favoris, n'oubliait pas ceux qu'elle avait soutenus qui étaient tombés : il y avait pire comme condition, se disait-elle. Concentrée sur l'affrontement, son regard était rivé sur le gladiateur qu'elle soutenait depuis des mois maintenant et qu'on connaissait mieux sous le nom d'Orlan. Sa petite soeur était bien moins intéressée par les combats, et regardait le combat plus distraitement, discutant avec son voisin : visiblement un marchand. De son côté, Ariane applaudissait sobrement aux actions que le gladiateur faisait, loin de crier son soutien comme le faisait le peuple car cela n'aurait pas été digne d'une noble. Elle le savait. N'en était pas moins impressionnée par Orlan. À sa droite, elle reconnu enfin Saoirse l'esclave d'Astrid qu'elle n'avait pourtant pas croisé. Décrochant du combat un instant, Ariane se pencha vers la jeune femme. Tu n'es pas avec Astrid ? demanda-t-elle simplement, se doutant pourtant que les deux avaient du être séparées par la foule. Et remarquant la tension qui émanait de l'esclave, elle lui glissa en pointant Orlan du bout du menton, un oeil toujours sur le combat. Il n'a encore perdu aucun combat depuis des semaines. Je suis certaine qu'il va tous les vaincre. Sans se rendre compte que pour Saoirse cela ne changerait certainement pas son point de vue sur les gladiateurs.



Ariane parle en 006699
Sa robe : juste ici

Résumé:
 



avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1108 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 44
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 5 Aoû - 14:46



Naoris & Rahjaks @Tamara #ABeautifulLie


Par-dessus l'épaule d'Ashiri ( @Ashiri Rodakaar ) elle regarde - Admire ? - le cracheur de feu, et les différentes attractions offertes leurs yeux. Tamara, elle doit s'avouer intérieurement que l'organisation lui parait plutôt impressionnante. Titillée par ce peuple dont le sang coule sans doute dans ses veines, elle se laisse distraire quelques instants au point qu'elle ne remarque l'arrivée de la famille royale à toute dernière minute.

Bien entendu juste à ce moment-là, une jeune fille choisit de la bousculer ( @Saoirse Crowley ), Oh pas si fort que ça, mais agacée elle l'interpelle un peu vertement
« Tu ne pourrais pas regarder ou tu marches  » Cependant son ton un peu dur au début de sa phrase, se ralenti, puis s'adoucit alors qu'elle observe le visage soucieux de celle-ci. Son inquiétude, ses soupçons renaissent aussitôt, alors que du mouvement se fait dans la foule.

Malheureusement, a cause du bruit, de son Ouïe qu'elle ignore défectueuse, de ce satané mal de tête qui pointe aux plus mauvais moments, La sentinelle n'a pas bien entendu le  discours du roi. Néanmoins elle comprend bien qu'on les dirige à leur corps défendant vers l'arène.

A cause de cette bousculade elle se voit éloignée de Rowena qu'elle désirait protégér, mais décide alors de reporte sa mission sur Ashiri qu'elle ne laissera pas seule. Elle fait en sorte de repousser ceux qui veulent trop se rapprocher de cette dernière en envoyant quelques coups de coudes bien placés. Rendus avec autant d'énergie par ceux qui finissent par les conduire dans les gradins.

Enfin, La naori a surtout suivit la jeune apprentie pour veiller sur elle, même si elle ne doute pas qu'elle puisse se défendre seule. Et Tamara elle déteste déjà ce qui se prépare, alors que son regard se pose dans la loge royale ou elle peut distinguer la famille accompagnée de Harlan et Rowena.

Elle bouille de colère Tamara, alors qu'elle s'exclame un peu trop fort
« C'est louche cet événement de dernière minute » Parce qu'ils le savent les Rahjaks que les Naoris détestent ce genre de spectacle. Elle note, juste après, la présence de celle qui la bouscula ( Saoirse ) auparavant, celle-là même dont l'expression ne présageait rien de bon, elle lui fit un signe de la tête « Moi c'est Tamara » Alors qu'une autre personne s'adressait justement à elle ( @Ariane Visegard )


Spoiler:
 

avatar
15/05/2018 Haeny 319 Jon Bernthal Laenai aka Tasha <3 pisteur et guerrier Rahjaks 313


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 5 Aoû - 15:10

Après le discours d'Arkhip qui n'avait rien de surprenant pour lui, puisqu'il en connaissait le fond depuis un moment déjà, Isaak se dirigea avec entrain vers l'arène. La famille Draghsteel fut escortée vers les loges royales où ils prirent place. Très familier de l'endroit, le Prince se mit à l'aise alors que plusieurs esclaves se chargèrent de servir des boissons et des fruits. Le reste des convives, ainsi que le peuple, fut mené à l'amphithéâtre avec beaucoup moins de délicatesse, et les conseillers Naoris se joignirent à eux la mine sombre. Ils n'étaient manifestement pas contents d'être là. Cela n'avait rien de surprenant : le peuple de la forêt était célèbre pour son pacifisme. Et pourtant, s'attendaient-ils à autre chose de la part des Rahjaks ? Auraient-ils dû changer leurs traditions de toujours juste pour ne pas les incommoder ?

Si le discours d'Harlan ne surprit Isaak qu'à moitié, la réponse de Tasha, elle, l'agaça profondément. Il pouvait presque ressentir qu'elle subissait ce moment plus qu'elle ne l'appréciait, comme une vraie Rahjak l'aurait dû. Alors, non sans vouloir prendre part à la discussion, il ajouta à l'adresse du conseiller et de sa cadette :
Et c'est un honneur d'assister à la gloire et la mort de nos meilleurs guerriers.
Un sourire aux lèvres, il leva sa coupe à l'adresse d'Harlan, dont la compagnie lui était moins sympathique que d'habitude.
J'espère que vous profiterez du spectacle.
Le Prince se tourna ensuite vers sa cousine. Irina, elle, appréciait les traditions du désert à leur juste valeur. Les combats avaient déjà commencé et Orlan était à l'oeuvre. Il affrontait un gladiateur moins expérimenté que lui mais bien plus jeune, ... et plus frais aussi.
Je crois qu'on assiste au dernier combat d'Orlan.
Il se délectait du spectacle et peinait à masquer sa satisfaction.
S'il perd, je la finis cul sec.
ajouta-t-il en désignant sa coupe, invitant sa cousine à prendre part à son petit jeu. Bien sûr, il s'agissait ni plus ni moins d'une comédie : ni Irina, ni Isaak n'avaient intérêt à perdre leur concentration pour la suite des événements...
Spoiler:
 

avatar
03/01/2018 ELOW ; DEVOS ACCIARO & ĆIRO ALDARIM ; 215 BHUMI PEDNEKAR ; ELOW ; PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; RAHJAK ; 77
— SMOKE MADE OF TEARS —


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 5 Aoû - 16:06




under the burning sun
21 juin 2118


Debout, en silence, Irina observait le Roi qui s’adressait enfin à ses invités. En face, elle reconnut sans peine Harlan, mais ne posa aucun regard sur le conseiller. Il était temps de se rendre vers la principale attraction de la journée, un événement qui allait sans doute faire grincer des dents les Naoris présents et Irina s’en doutait. Quelque part, c’était sans doute le but recherché. Leur rappeler qu’en un claquement de doigts, ils pouvaient se retrouver là, eux aussi. Enchainer aux coutumes du désert, à jamais esclaves de la royauté. C’était un aperçu de ce qu’ils étaient, les Rahjaks et du fait qu’ils ne changeraient pas. Rapidement, la foule s’avança vers les gradins, Irina suivant de près la famille royale. Il n’y avait rien de plus excitant qu’un combat. Irina en était friande et, plus jeune, obsédée par ces gladiateurs. Souvent, elle s’était demandé comment des hommes pouvaient se retrouver aussi puissants, aussi habiles. Elle, elle aurait aimé savoir se battre comme eux, savoir survivre comme eux. Loin d’être mal à l’aise, la princesse trouva rapidement sa place, observant ensuite Tasha répondre au conseiller. C’est vrai qu’ils s’étaient croisés lors de la foire. Rapidement, Isaak se mêla à la conversation. Trouvant qu’il avait largement dit tout ce qui devait être dit, elle tâcha de faire signe à un des esclaves présents pour qu’il remplisse son verre de boisson.

J’espère qu’on assiste à son dernier combat. Ses dernières victoires étaient… ennuyantes. Elle glissa son regard sur son cousin, plus heureux encore qu’elle face au combat qui se déroulait plus bas. Le roi aussi semblait porter un regard très attentif à l’arène. Au centre de l'arène, les coups faisaient rage, impossible à ignorer. C’est d’accord. Et je finirai volontiers mon verre s’il parvient à garder sa tête sur ses épaules. Un pari était un pari, mais Irina ne s’en faisait pas pour le reste de la situation. Comme son cousin, elle savait que garder l’esprit clair était une chose importante. Elle se pencha légèrement vers lui alors, murmurant discrètement :

Il devrait se réjouir que ça ne soit pas lui, qui soit à l’intérieur de cette arène. Elle arqua un sourcil, parlant d’Harlan dont elle avait largement compris le mécontentement. L’époque où elle s’imaginait trouver un allié en lui, était révolue. Elle qui espérait le croiser un jour pour échanger à ses côtés, avaient rayé de sa liste toutes ses idées. Déjà à la foire, elle avait manqué toutes occasions, mais c'était mieux ainsi. Après ce qu’ils avaient découvert, elle n’était plus en mesure d’accorder le bénéfice du doute à aucun Naoris, encore moins à lui.



Spoiler:
 

Membre du mois
avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 353 jake gyllenhaal ava: thinkky; icons : vocivus. garde royal; combat + stratégie rahjak 77
Membre du mois


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 5 Aoû - 17:07

A Beautiful Lie under the Burning Sun.

« C'est un jour de fête. Tu peux te détendre et sourire un peu, pour cette fois...»
La voix d’Isaak surprit le garde, dont les pensées s’étaient perdues en manigances diverses. Selden retourna un sourire pincé au prince. Se détendre ? Drôle d’idée un jour de potentielle attaque envers la famille, d’autant plus qu’Isaak  avait le garde à l’oeil, et guettait le moindre faux pas de sa part. Etait-ce là une marque de l’affection qu’il portait à Selden, comme pour l’autoriser à profiter plus que les autres du spectacle à venir ? Ou est-ce que c’était juste que le prince savait qu’ils ne seraient pas en danger aujourd’hui. Que eux n’avaient rien à craindre. Selden devenait parano. Au fond, peut-être que l’invitation du Roi n’était qu’une fourberie politique, visant à signer quelque contrat commercial. Mais Selden ne voulait pas y croire. Il savait cet homme le plus vil de tous.

Le soleil avait atteint son paroxysme, le point culminant de sa course.
Et comme tous les ans, c’était l’heure de rejoindre l’arène. Le cortège royal parada dans la ville jusqu’au théâtre des combats, flanqué de sa milice aux aguets, qui escortait également la délégation naori. Tout ce beau monde grimpa jusqu’à la loge des Draghsteel et prit place pour admirer le spectacle. Selden s’était placé sur l’extrémité avancée du balcon, prêt à recevoir quelque projectile visant la famille (ce qui, au vu de la déchéance de la rébellion, n’arriverait probablement pas). Il jeta quelques rapides coup d’oeils à Tasha, dont il pouvait percevoir la fébrilité. Il devinait que remettre les pieds dans l’arène devait la mettre dans tous ses états.

Selden balaya la foule installée dans les gradins à la recherche de sa famille, et surprit Ariane dans les premiers rangs, accompagnée de sa soeur. La voir lui arracha l’ombre d’un sourire. Elle était resplendissante, elle aussi. Le bouclier continua son enquête oculaire, et finit par dénicher sa mère et ses frangins, plus haut, presque mêlés au bas-peuple. Antan, ils siégeaient presque dans la loge, la tête haute. Aujourd’hui, ils n’étaient plus que les affiliés d’un traître à la couronne.
Les combats commencèrent et captivèrent l’attention de Selden. Il avait toujours eu le goût de l’affrontement, du duel entre deux hommes, tant physique qu’intellectuel. Sur le sable maculé de l’arène se présentaient différents combattants, des hommes rompus à la lutte à mort, qui savaient tous quel destins ils affronteraient aujourd’hui : ou bien gouteraient-ils à une gloire sans pareille, acclamés par tout un peuple, ou bien rejoindraient-ils leurs anciens camarades dans la mort. Derrière lui, les spectateurs commentaient les combats. Un conseiller Naori manifesta son dégoût, soutenu par Tasha. Selden fut surpris par l’insolence de la princesse : afficher un tel mépris envers les traditions de son peuple, et ce devant l’ensemble de sa famille… La gamine ne cessait de monter dans son estime. Juste assez pour qu’il hésite à la tuer, le jour où… Cependant, la remarque du Naori ne lui avait guère plu. L’avis d’un étranger sur leur traditions lui importait peu ; qu’ils aient au moins la décence de les garder pour eux en ce jour de fête, plutôt que d’exprimer de l’ingratitude. Sans surprise, Isaak monta aux créneaux et recadra sa cadette.
Et Irina, la perfide, de s’amuser de la situation. D’intuition, Selden pensait cette dernière intéressée, à ourdir des plans fielleux dans l’ombre de la couronne, mais n’en avait jamais eu une véritable preuve. Curieux de capter les expressions de visage des uns et des autres, Selden jeta un long coup d’oeil par dessus son épaule. Être passif l’ennuyait au plus haut point.


Spoiler:
 

Admin - Apocalypse Please
avatar
13/04/2016 Mystery Light Liam, Near, Elijah, Cassandre 1895 Taissa Farmiga lux aeterna Mumu ♥ & Signa : ishtar ÐVÆLING, Soan Esclave Rahjaks, ancienne Pikuni (botaniste, soin) Ancienne Pikuni 41
Admin - Apocalypse Please


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Jeu 9 Aoû - 16:58






Under the burning sun


Intrigue n°22


Elle se demande quelle sera la mise en scène pour ces invités qu’ils croisent par deux fois dans des circonstances bien différente. Elle ne sait pas ce qui leur sera réservé, peut-être que tout se déroulera bien, que c’est simplement une mise en scène de ce qu’il se passe souvent ici pour qu’ils découvrent un peu ceux qui viennent des forêts. C’est le contraste entre deux peuples, entre même un peuple et tout le reste de l’île ce qu’il se passe ici. Ce n’est pas étonnant par la suite que personne ne parvienne à comprendre cette façon de penser si particulière, pas même elle alors qu’elle y est depuis presque quatre ans. Elle aura beau avoir vu ce qu’il se passe pour les esclaves en fuite, pour la rébellion dans les mines de sel, elle n’arrive toujours pas à comprendre comment ils en sont venus à en arriver là. Cette arène c’est peut-être la façon la plus simple de comprendre comment vis le peuple Rahjaks avec cette royauté mise de façon ridicule bien en avant alors que rien de ce qu’il va  se passer mérite une attention particulière. C’est le peuple écrasé par cette royauté qui ne comprends rien, qui ne comprendra jamais comment c’est de vivre tellement ils ont toujours eu l’habitude que tout soit fait à leur place. Parfois ils sont mis en avant, c’est sur mais jamais ils n’ont connu la difficulté. Elle aimerait bien les voir trimer pour survivre seulement elle sait très bien que c’est une chose qui n’arrivera probablement pas avant un long moment. peut-être jamais. Le peuple est trop habitué à ce roi et cette famille trop puissante pour chercher autre chose que cette habitude qu’ils ont de vivre ou peut-être plutôt de survivre.

Elle ne sait pas trop, ne cherche pas plus que ça à comprendre cette mentalité qu’elle ne comprendra de toute façon pas même en essayant. Elle a essayé, au bout de toutes ces années c’est cette même incompréhension depuis le départ même si elle veut bien admettre qu’ils ne sont pas tous les mêmes et ce jusque dans la famille royale. Enfin pour le moment elle est perdue au milieu de la foule, dans l’arène, bloquée sans autre choix que de regarder ce qu’il va se poursuivre d’ici quelques instants, quand l’ordre sera donné celui qui dirige tout.

Elle ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil à ceux qui sont autour d’elle. C’est encore la meilleure façon d’avoir à reculer l’instant où le triste spectacle commencera. Elle n’est pas encore remise des morts causé par le prince Isaak alors remettre le couvert dans cette arène, très peu pour elle. Et pourtant elle se demande souvent s’il y en a qui participent aux arènes de leur propre gré, qui aiment tellement l’idée de se faire acclamer par la foule pour chaque vie prise qui se prennent à ce qui devient presqu’un jeu pour eux. Elle suppose que oui, il y en a sûrement, peut-être juste une poignée. Ce n’est pas le plus couru dans les arènes ou les esclaves se battent, ou les esclaves meurent.

Chacun s’observe, elle attend, ne parvient pas à s’intéresser à ce qu’il se dit alors qu’elle devrait. C’est toujours mieux d’être au courant même si ça ne l’a jamais vraiment intéressé ce jeu de savoir ce qu’il se dit dans ces moments là comme partout dans la cité. Jusqu’à présent elle s’est toujours appliquée à rester dans son coin pour ne pas se sentir impliqué, pour ne pas ressentir cette envie de défier ce système qu’elle sent presque inébranlable. Elle reconnait quelques personnes qui font comme elle sans pour autant prendre le pas d’aller vers eux, ils sont trop amassés dans cette arène pour qu’ils puissent agir comme bon leur semble. Ils ont simplement les voisins imposés par la cohue qu’à été le déplacement jusqu’ici.

« Tu n'es pas avec Astrid ? » Elle sursaute légèrement, ne s’attendait pas à ce qu’on lui adresse la parole. Surprise mais pas renfermée pour autant. Sociable, elle l’a toujours été, elle a juste perdu l’habitude de l’être dans la cité. Elle est un peu confuse de se retrouver beaucoup plus loin de la rousse qu’elle le pensait. « Oh. Je pensais qu’elle n’était pas loin. » Elle regarde Ariane Visegard qui lui en dit un peu plus sur le combat, qui la force à regarder le combat qui a commencé. Elle ne sait pas trop quoi lui répondre, c’est la première fois qu’elle assiste à ce que les habitants de la cité semblent raffoler. « Peut-être, on ne peut pas être sûr. » Si elle ne s’était jamais vraiment intéressée aux arènes, elle n’aimait pour autant pas cette idée que tout soit forcément décidé d’avance parce que l’un d’entre eux était forcément meilleur que les autres. Oh elle ne doutait pas que c’était le cas mais elle préférait penser qu’ils avaient chacun d’eux une chance de s’en sortir. La chance était petite mais eux s’en saisissaient à la moindre occasion lorsqu’il était question de survie. Elle avait bien entendu la présentation de l'inconnue (Tamara) mais avait préféré ne pas manquer de respect à celle qui lui avait parlé en premier, celle qu'elle avait croisé plusieurs fois dans la cité, noble qui plus est. « Vous semblez bien enthousiaste. Beaucoup le sont. Je n'avais pas retenu que l'on serait ici en ce jour si particulier. » Elle n’avait pas vraiment suivit ce qu’il se passait dans la cité ces derniers jours, c’était plus simple pour elle. Moins elle était impliquée, plus on la laissait tranquille. Elle se tourna vers celle qu'elle supposait être Naori sans trop savoir comment lui répondre d'avantage sur ce qu'il se passait aujourd'hui, ne doutait pas qu'Ariane trouverait une réponse parfaite à cette situation. « Saoirse. Ce n'est pas si étonnant, c'est une coutume ici. » Même si elle n'était pas appréciée de tous, elle n'avait pas à le dire, ils pouvaient le deviner en observant certains visages dans la foule même s'ils n'étaient pas majoritaires à penser comme elle.

Spoiler:
 




— code by lizzou —


Admin
avatar
28/07/2015 avengedinchains Charlie, Baelfire, Meeka, Elias & Richard 1401 Rose Leslie sign by beylin Mercenaire et voleuse Rahjak. Sa famille est Iskaar mais elle ne le sait pas encore. 18
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 11 Aoû - 9:37


Under the burning sun

21 juin 2118 ;; Astrid observe tout ce qui l’entoure du coin de l’oeil. Elle ne le sent pas, comme à chaque fois que la tribu de la forêt retrouve celle du désert. Mais elle vient, se déplace à chaque fois par soucis de conscience et de curiosité. Il faut dire que la famille royale n’a pas opté pour la facilité dans le contexte qui se profile autour d’eux. Là, il est question de combats et pour le peuple pacifique, il y a fort à parier pour que ce soit une catastrophe sans nom. La rousse jubile un peu, faut dire qu’elle préfère quand les choses explosent un peu et que ça se passe mal. Ca peut paraître stupide mais… N’est-ce pas plus sympa quand ça se passe comme ça ? La rousse aime se battre et avec tous les traités et la paix qui traîne, elle n’a pas forcément l’occasion de le faire. Bon, elle fabule un peu, il n’y en a pas tant que ça mais tout de même. Les choses ont changé et à cause de ça, il faut refaire les choses d’une autre manière. De toute manière, dès le premier combat, elle comprend, elle voit bien le visage de certains Naoris, quand elle observe comme il faut. Saoirse est là, quelque part, elle ne fait pas trop attention. La confiance est fébrile et délicate mais elle existe et elle sait qu’elle n’a rien à craindre. Il faut juste qu’elle fasse attention à ce que les gens pourraient penser. Hors de question pour la mercenaire de paraître faible aux yeux des autres pour la blonde. Bien qu’elle l’apprécie, elle n’hésiterait pas à lui faire du mal.

Astrid, elle connaît les combats. Et ça ne se passe pas toujours comme elle le voudrait mais c’est un domaine qu’elle connaît. La mort est le fardeau de chacun mais ça ne l’intéresse pas vraiment. Elle a connu les gladiateurs de l’arène, bien que la plupart soient morts aujourd’hui. Elle détourne le regard du spectacle en ayant une lourde pensée pour Kyran. Le premier et le seul qu’elle aurait laissé lui échapper. Un secret dont elle ne peut évidemment parler avec personne puisque ce serait assez mal vu. On n’aide pas les traîtres, comme certains se plairaient sans doute à le dire.

Son regard finit par se poser sur son esclave, entourée. Et pour le regard des autres, elle choisit de la rejoindre. Il n’est guère bon de laisser son esclave libre ainsi, aux yeux de la plupart des gens. Alors elle préfère faire les choses comme il le faut et la rejoindre semble judicieux. ” Te revoilà. Il y a du monde pour ces combats, aujourd’hui. L’ambiance semble… Différente”. Elle parle à Saoirse comme elle se parle à elle-même ou parle aux gens autour d’eux. Elle se moque un peu de qui pourrait l’entendre. ” Va donc nous chercher à boir Saoirse. Prend toi également quelque chose”. Elle hausse les épaules. Une minime autorité pour rappeler les places et rappeler qu’elle sait où elles sont. En public, il faut faire attention à toutes les attentions.

Ariane Visegard est juste là, à côté d’elle et cela lui arrache un sourire. L’entente est cordiale entre les deux jeunes femmes. Il faut dire que les armes de son armurerie sont magnifiques et c’est auprès d’elle qu’elle se fournit, dès que cela s’avère nécessaire. Elle ne s’imagine le faire nul part ailleurs. ” Intéressant spectacle ?”. Astrid, elle n’a rien contre ce genre de conflits. Ce qui l’intéresse réellement, c’est le combat lui-même. La rousse aime se battre, pas observer les autres le faire.

Spoiler:
 
.
AVENGEDINCHAINS

avatar
28/07/2018 97 gal gadot luaneshë héritière de l'armurerie Visegard (stratégie et maniement des armes) rahjak 357


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 11 Aoû - 11:29

Cité Rahjak, 21 juin 2118
Saoirse ne semble pas s'être rendue compte de la distance entre elle et sa maîtresse, mais Ariane ne s'en formalise pas. Ce ne sont pas ses affaires après tout, peut-être qu'Astrid était plus laxiste avec ses esclaves... Elle-même avait tendance à leur faire confiance plus qu'à ceux des autres. Alors soit. Quand la jeune fille s'en inquiète, l'armurier ne dit pas un mot car sans doute que la rousse la retrouvera bien vite. Ce n'est pas comme si les gardes laisseraient sortir une esclave de l'arène facilement, de toute façon. Pas à en juger de leur posture si sévère : ils avaient sans doute reçu l'ordre de ne laisser passer personne. Ariane qui avait balayé les gradins du regard à la recherche d'Astrid s'était attardée sur ces derniers et bien vite l'impression que quelque chose clochait la frappa. Perplexe, elle reposa son attention sur Saoirse.

Le Peut-être, on ne peut pas être sûr. de l'esclave lui arracha un éclat de rire unique, surprise par son pessimisme et son audace d'ainsi remettre en question l'avis d'une noble. Mais elle ne se braqua pas pour autant, une part d'elle aimait que les esclaves soient honnêtes et... eux-même tant qu'ils ne manquaient pas de respect à leurs interlocuteurs. Comme ici. On verra. répondit-elle simplement, amusée, son regard replongeant vers l'arène. Vous semblez bien enthousiaste. Beaucoup le sont. Je n'avais pas retenu que l'on serait ici en ce jour si particulier. Ariane écoute d'une oreille distraite Saoirse, concentrée sur le combat plus bas et ne peut s'empêcher de repenser aux gardes, à leur sévérité en ce jour pourtant de fête. Tout ça lui parait soudainement étrange mais elle ne laisse rien transparaître. Hm ? demande-t-elle enfin en se retournant vers la blonde réfléchissant à ce qu'elle lui avait dit plus tôt. Moi non plus, je pense que c'était une surprise. Autant pour nos invités que pour nous : profitons-en ! et c'est dit de manière détaché, enthousiaste pour cacher les doutes qui venaient doucement s'immiscer dans son esprit. A ses côtés sa soeur continue de discuter avec son voisin, et le coeur d'Ariane se serre un peu d'appréhension. Si quelque chose tournait mal...

Elle n'a pas le temps de plus s'en inquiéter qu'une voix familière se fait entendre même si elle s'adresse plus à Saoirse qu'à elle. L'armurier leva les yeux vers la nouvelle venue non sans un sourire venant étirer ses lèvres charnues. Astrid ! On ne s'est pas vues depuis bien longtemps. s'exclama-t-elle, tout sourire. La rousse était toujours la bienvenue chez les Visegard et faisait sans douter partie de ses clients favoris. Si Ariane souriait, elle n'en ignorait pour autant pas le commentaire que la mercenaire venait de faire : si même elle sentait que quelque chose n'allait pas, cela n'augurait rien de bien. Inconsciemment, Ariane glissa ses doigts entre ceux de sa petite soeur Ellarya. Je prendrais un verre de vin, Saoirse. Merci. glissa-t-elle derrière son épaule à l'esclave avant qu'elle ne parte, profitant de l'ordre d'Astrid pour y ajouter sa demande polie comme on l'attendait d'un personne de son rang. La rousse prit la place de son esclave, lui soufflant peu après Intéressant spectacle ? auquel Ariane hocha la tête positivement, les yeux braqués sur Orlan le gladiateur qu'elle soutenait. Orlan mène, comme d'habitude. commenta-t-elle d'un air satisfait. Puis de manière un peu plus taquine, rictus en coin elle ajouta Ton esclave a l'air de penser qu'il pourrait perdre... et avant que cela ne puisse être interprété comme un affront, elle préfère ajouter Je l'aime bien. en parlant de Saoirse. La gamine avait quelque chose qui la différenciait des autres esclaves de la cité, sans doute était-ce parce qu'elle venait d'ailleurs. En entendant un éclat de rire au dessus des gradins, Ariane releva le regard vers la loge royale non loin. Légèrement à cran, sa perplexité s'étant transformée en angoisse depuis que la mercenaire avait confirmé malgré elle ses doutes.

Ariane parle en 006699
Sa robe : juste ici

Résumé:
 



Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel Eris Garfagnini 993 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate Naori 158
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 11 Aoû - 15:44

Le regard s’attardait sur les différents artistes, mais elle ne perdait pas de vue son objectif : trouver la famille royale, et faire le premier pas. Rowena, elle n’était pas du genre à se laisser impressionner. En tant que conseillère, si elle était capable de faire profil bas ou des concessions, la plupart du temps, elle se tenait droite, elle tenait à son image, et à celle qu’elle offrait de son peuple. Peut-être que cela lui serait préjudiciable, mais aujourd’hui, elle venait en territoire ennemi, alors, il fallait se montrer sous son meilleur jour. Finies les blessures, finies les douleurs. Les pupilles ne fuyaient pas, et elle, elle usait de tout son charisme, des sourires bienveillants portés à la population. Car c’était cela, dans son opinion, qui faisait un bon leader, et pouvait lui permettre de mieux manipuler les foules. Elle savait la chamane, que les rebelles étaient toujours présents, et qu’avec un peu de chance, elle pouvait faire jouer un mouvement de foule. Oh, évidemment, elle préférait ne pas jouer quitte ou double là-dessus, mais si cela était nécessaire… Elle tenterait, pour couvrir les siens, pour qu’ils puissent battre en retraite. Malheureusement, les Naoris ne faisaient pas le poids en termes de combat…

Elle sentit les gardes se rapprocher, alors que la famille royale apparaissait dans son champ de vision. Parfait. Rowena s’était déjà mise en route, bien avant l’approche des autres. Ainsi, elle ne se laissait pas enfermer, elle leur filait entre les doigts, métaphoriquement parlant. Arkhip lui fit hausser un sourcil, mais rien ne transparut sur son visage. Elle était un mélange de glace et de douceur. Mais ne pouvait-elle pas encore plus brûler que le soleil ? L’arène était ouverte… « Je vous remercie de nous accueillir dans votre cité. » Et non, elle avait décidé de ne pas laisser transparaître ses interrogations. Pas pour le moment. Certes, elle en était sûre à 99%, qu’il y avait anguille sous roche, mais il ne fallait pas sous-estimer le dernier pourcentage.

La conseillère fut emmenée dans la loge royale, ou elle donna l’impression d’y prendre sa place, qu’importait. Harlan à ses côtés était tendu, elle pouvait le percevoir. Elle… Elle s’était laissé aller dans le siège, épousait de son regard les lieux. Elle avait compris que le sang allait couler aujourd’hui, comme si les Rahjaks ne respectaient pas les traditions Naori… Ce serait dent pour dent, œil pour œil à l’avenir… Elle attrapa un verre, en avala le contenu lentement, gorgée par gorgée, et analysa les alentours. Le druide avait réagi, elle intériorisait tout, une fois de plus. Le choc des armes empêchait par moment les mots de lui parvenir, mais qu’importait. Elle gardait son masque de sourire, de blasitude sur le visage, tout en cherchant le regard d’Harlan, quelques secondes, en soutien…

Tasha répondit à Harlan, semblant peu appréciée le spectacle, et Isaak répondit dans la foulée. C’était… Amusant en fait. « Donc vos meilleurs guerriers sont offerts en pâture à la mort dans les arènes ? Voilà qui est bien étrange… » Elle écoutait tout Rowena, elle voyait tout du coin de l’œil. Le manège du prince et de la cinquième roue qu’était Irina ne lui échappa pas, mais elle ne montra rien.

« Il gagnera. » Il y avait de la conviction dans la voix, dans son franc sourire, et elle leva un verre aux deux êtres de sang royal, eux qui n’avaient aucun mérite à être à la tête de ce peuple à la culture fabuleuse, si on en retirait les combats sanglants.

Puis son regard s’arrêta sur un homme dans la loge, inconnu au bataillon (@Selden Walker). Alors, Rowena changea de place, s’assit à ses côtés. « Bonjour. Vous n’étiez pas à la foire, si je ne me trompe pas ? » Parler l’empêchait aussi de penser au combat qui se déroulait sous ses yeux. Faire semblant était coûteux en énergie….

Spoiler:
 

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 6548 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 904
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 11 Aoû - 18:26

Tes doigts se serrent sur les accoudoirs tandis que tu essaies de faire abstraction du spectacle sous tes yeux. Le sang ne t'a jamais dérangé, il est un élément courant de ton métier et tu ne pourrais être druide si la mort t'effrayait. Mais la mort est l'ennemie, elle l'a toujours été. Celle que tu dois combattre, celle que tu dois battre à tout prix. Mais chez les Rahjaks, elle est glorifiée dans ces mises en scène abjectes. Combien de temps vont-ils vous faire subir de pareils monstruosités ?  Combien de temps, avant que vous puissiez partir de cette cité de malheur ? Tu n'aurais jamais dû espérer quelque chose de bien de cette invitation. Jamais placer un quelconque espoir.

Près de toi, la princesse Tasha semble aussi désapprouver ces combats et c'est la seule chose qui te met un peu de baume au coeur. La seule Draghsteel qui n'a pas le coeur souillé par ces choses. Tu as de l'estime pour Isaak, que tu comprends, mais tu le sais violent, radical dans ses idées. Il ne ferait que perpétuer le régime de son père. Si Irina t'a semblé à une époque plus mesurée, au point que tu as pensé pouvoir en faire une alliée, tu songes aujourd'hui que ce n'était peut-être qu'un égarement de ta part, que tu as voulu voir trop de bon en elle, ton jugement faussé par une enveloppe trop belle. Tu ne connais guère assez Demyan pour porter de jugement sur lui, mais il t'a toujours paru...désinvolte. Peut-être un moindre mal, quand on regarde sa famille. Non, il n'y a vraiment que Tasha qui pourrait peut-être changer le visage de cette royauté. Mais tu ne te fais guère d'illusion : une femme ne règne jamais, chez les Rahjaks.

Tu acceptes le changement de sujet avec une certaine reconnaissance, offres un sourire qui manque de force à la jeune princesse.

« Je vous en prie, j'espère que vous ne souffrez plus de maux de tête. »

Mais évidemment, Isaak ne lâche pas l'affaire. Rowena ne manque pas l'occasion pour rétorquer avec une certaine raillerie. Tu serres ses doigts sans la regarder, un fais attention silencieux. Ashiri n'est pas avec toi et ça te rassure et t'angoisse à la fois. Tu veux ton apprentie en-dehors du danger, mais cela te fait une alliée de moins. Tu ne peux que remercier le fait que toi et Rowena ayez majoritairement mis vos différends de côté, après son expédition désastreuse chez les Rahjaks. Vous devez travailler ensemble aujourd'hui, pas l'un contre l'autre.

« Je dois admettre que je ne suis probablement pas la personne la plus à même d'apprécier ainsi la valeur de vos guerriers. » réponds-tu, la voix tendue, la bouche sèche. Tu ne touches pas la coupe posée à tes côtés. Qui sait ce qui se trouve là-dedans ? Tu es druide – tu sais aussi bien sauver que tuer.

Tu ne manques non plus de remarquer les paris que prennent bruyamment Isaak et sa cousine. À une voyelle près, c'était ton nom que portait l'esclave gladiateur. Était-ce le fruit du hasard ? Ou était-ce à escient ? Tu avais toujours eu un fond pessimiste, parfois proche de la paranoïa. Et cette fois-ci, ton esprit analytique, toujours prêt à envisager le pire ne t'aidait pas.

Idiotement, tu priais pour ce gladiateur totalement inconnu, ton presque homonyme, gagne. Alors peut-être la chance tournerait en votre faveur. Tu priais pour que Rowena ait raison.



Spoiler:
 

avatar
03/05/2018 Margot. 244 Karrueche Tran praimfaya (avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 125


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 11 Aoû - 19:34





a beautiful lie

under the burning sun

Elle remarquait la présence de Tamara non loin d’elle et un sourire étira brièvement ses lèvres. Elle était heureuse de l’avoir à ses côtés pour qu’elles puissent veiller l’une sur l’autre, c’était toujours mieux d’être seule. Harlan avait Rowena là-bas alors elle se disait que tout irait bien, que les choses allaient bien se passer, ou tout du moins, elle essayait de s’en convaincre. Au fond, il y avait cette boule d’angoisse qui lui tordait le ventre, mettant à mal cet espoir. « C'est louche cet événement de dernière minute ». Elle s’exprimait un peu fort Tamara mais Ashiri approuvait d’un signe de la tête. Elle tourna la tête vers la Naori, avec un air un peu trop sérieux, un peu trop inquiet. « C’est une provocation. ». Et elle ne leur accordait pas le bénéfice du doute là-dessus, son jugement était tombé, tranchant et précis. Quelqu’un pouvait bien venir la contredire mais elle n’aurait aucun mal à laisse sortir le fond de sa pensée. « Nous avons intérêts à rester prudentes. ». Autrement dit, elle demandait à son amie de rester sur ses gardes, d’être méfiante parce qu’il n’y avait aucune chance que les choses restent ainsi. C’était le calme avant la tempête.

Elle laissa Tamara se présenter à une jeune femme non loin d’elle, celle dont le regard avait fait écho aux pensées d’Ashiri. L’apprentie conseillère était bien trop tendue et occupée à éviter le combat du regard pour se montrer polie. A cet instant, elle aurait pu cracher au visage du premier Rahjak venant la provoquer, l’enfant terrible rêvait de sortir de sa cage, d’imposer que cette mascarade cesse.  Elle écoutait les conversations autour d’elle, écœurée que l’on puisse parler des combats de la sorte, parler de la mort à venir sans pudeur. C’était beaucoup trop pour elle et elle devait prendre sur elle pour rester calme. Le mot spectacle lui venait aux oreilles et elle avait envie de hurler.

Elle jeta un coup d’œil à la loge royale, avant de se pencher vers Tamara. « Je n’aime pas savoir Rowena et Harlan là-haut. ». Quand bien même elle avait fait le choix de ne pas être avec eux, elle avait le cœur qui se serrait. Ashiri avait toujours fait confiance en son instinct et là, elle était à peu près certaine que les deux conseillers étaient encore plus en proie au danger qu’elle ne l’était. Seulement maintenant, les dés étaient jetés, elle ne pouvait plus vraiment intervenir.



☾ anesidora


Spoiler:
 

avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude ♥ 971 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 740


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 12 Aoû - 11:38

Mon regard se posait partout, sauf sur les gladiateurs. Consciemment et inconsciemment, je ne voulais pas les voir. Je refusais d'admirer des gens en train de se donner la mort. Depuis ma plus tendre enfance, j'avais été habituée à ces spectacles. Je ne les appréciais pas spécialement, mais je faisais avec, m'amusant parfois à parier sur le vainqueur avec Demyan ou Irina. Ça nous rapprochait. Mais depuis ce jour où j'avais dû regarder Isaak et Skander s'entretuer sous mes yeux, je ne pouvais plus apprécier un seul spectacle de gladiateurs. J'en avais compris toute la cruauté et toute la profondeur. Quand l'un meurt, il y aura toujours une personne chère pour le pleurer...

Je me tournai vers Harlan, qui me paraissait avoir le même avis que moi sur la question, laissant les autres lancer des paris sur le vainqueur. Orlan ? J'avais déjà entendu ce nom aux détours des couloirs, il était très apprécié et apparemment très fort. Je ne pus qu'acquiescer intérieurement aux paroles de la conseillère Rowena : les guerriers étaient là pour nous protéger, pas pour nous divertir, même si notre cité en avait fait une attraction convoitée. Mais je ne voulais pas m'intéresser à ce carnage.

- Malheureusement, c'est toujours le cas. Mais les tisanes m'aident à les apaiser.

Isaak n'apprécia pas ma remarque. Je n'appréciais plus sa présence, son arrogance, son désir toujours plus grand de domination. Rien que sa présence me mettait mal à l'aise et me rendait triste, d'autant plus dans ce lieu qui avait détruit le dernier lien qui nous unissait, hormis notre sang. Ne s'en souvenait-il pas tandis qu'il me faisait remarquer que c'était un honneur d'assister à ce spectacle ? Il avait certainement déjà tout oublié. Je ne répondis rien, ne le regardai que furtivement car sa prestance attirait les yeux même lorsqu'on ne le désirait pas. Non, je ne profiterais pas du spectacle, et encore moins si cette injonction venait de lui.

Au lieu de cela, je saisis un verre et goûtai le vin qu'il contenait. Il était très bon, bien que je n'en boive pas souvent. J'entrepris ensuite d'admirer les tenues des dames dans les gradins. C'était un divertissement comme un autre, qui me permettait de faire semblant de m'intéresser un tant soi peu à ce qui se déroulait plus bas, sans pour autant le faire.

Spoiler:
 

Membre du mois
avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 353 jake gyllenhaal ava: thinkky; icons : vocivus. garde royal; combat + stratégie rahjak 77
Membre du mois


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Lun 13 Aoû - 15:11

A Beautiful Lie under the Burning Sun.

Son regard rencontra celui d’une étrangère. Elle devait avoir une certaine importance dans son village pour être accueillie par le Roi au balcon. C’était une grande métisse, et son visage lui disait quelque chose. Dans son souvenir, Tasha en avait fait la rencontre lors de la foire des artisans, quelque mois plus tôt. Pourtant, au regard qu’elle lui rendit, cette dernière ne semblait pas se souvenir de lui. Comment se prénommait-elle déjà ? Rowa… Rowi quelque chose… ? Il n’avait jamais été doué avec les prénoms.

A sa plus grande surprise, la Naori quitta sa place pour s’avancer vers lui, et s’assit au plus près pour finalement engager la conversation. « Bonjour. Vous n’étiez pas à la foire, si je ne me trompe pas ? » A sa remarque, Selden haussa les épaules. Les gardes royaux avaient tendance à passer inaperçus, comme sans intérêt dans le décor. « J’y étais. » grinça t-il entre ses dents, un brin vexé. Après tout, il avait été aux côtés de la Princesse tout comme aujourd’hui, et que la Naori ne se souvienne pas de son visage était pour lui représentatif de son insignifiance comparativement à la famille Draghsteel. Nonobstant, il était étonné qu’elle se soit déplacée jusqu’à lui. Entre le spectacle et la famille royale, qui entamerait la conversation avec un simple garde ? A cette idée, il se montra un peu plus aimable. « Selden. Enchanté. Et vous êtes… Row… ? » Il laissa la fin en suspens, qu’elle complète pour lui son prénom.

Il jeta un coup d’oeil inquiet vers l’arrière, comme pour s’assurer que personne ne lui reproche de faire la conversation. Quelque part, c’était une opportunité pour lui de prévenir les Naori, si eux-même n’avait pas ressentis l’inquiétante tension qui prenait place ici. S’il n’avait pu éviter le massacre des rebelles, peut-être pouvait-il au moins sauver d’autres vies…

Spoiler:
 

avatar
18/04/2018 isis/Sara Isaïah 115 Emmy Rossum ava: liliana, sign: crackintime chaman / oratrice & gardienne du savoir naori (kovarii de naissance) 41


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Lun 13 Aoû - 15:46

Artemia avait suivi les Naoris qui avaient accepté l’invitation des Rahjaks à se rendre dans la cité du désert pour la fête du solstice d’été. Si elle avait été plutôt sceptique au mois d’avril, la rencontre s’était étonnamment bien passée, laissant entrevoir de bonnes choses pour l’avenir. Pourtant, une boule au ventre ne la quittait pas. Elle savait que dans la cité du désert, ils seraient à la merci de ce peuple sanguinaire. La chamane avaient eu beau interroger les étoiles, elle n’avait rien pu lire de précis. Tout juste un appel à la méfiance. Si elle aurait aimé en parler avec Rowena, elle savait que ce ne serait pas pour tout de suite. La Conseillère serait, sans nul doute, très prise par sa fonction. Elle se mordilla la lèvre à de nombreuses reprises sur le trajet, se demandant si elle ne pourrait pas parler de ses inquiétudes à quelqu’un, histoire d’être rassurée.

Mais elle n’en avait parlé à personne. Et, à l’arrivée, elle avait été gagnée par l’euphorie des spectacles de rue. Les cracheurs de feu étaient impressionnants. Elle se demandait, d’ailleurs, comment ils faisaient pour ne pas se brûler. Elle n’eut, toutefois, le temps de poser la question à personne qu’elle se retrouva poussée vers les arènes pour les combats de gladiateurs. Elle essaya de nager à travers la foule pour ne pas se retrouver là-bas, parce qu’elle souhaitait se promener dans les rues et continuer à découvrir la cité, mais elle ne put se libérer de cette pression et se retrouva bientôt dans les tribunes comme tous les Rahjaks sans doute et toute la délégation Naori. D’où elle se trouvait, elle pouvait voir la loge de la famille royale, loge où se trouvaient ladite famille, Harlan et Rowena. Nulle trace d’Ashiri et de Tamara là-haut. Peut-être se trouvaient-elles  près de Mia ? La jolie brune commença à les chercher du regard, faisant tout son possible pour ne pas regarder dans la fosse où le premier combat faisait rage. Un bruit qui la mettait mal à l’aise et laissait dans sa bouche un arrière-goût amer.

Lorsqu’enfin, elle les aperçut, elle se rendit compte qu’elles n’étaient pas seules, mais qu’elles discutaient avec des locaux. Pouvait-elle aller les interrompre pour ne pas rester isolée ? Mia se mordilla à nouveau l’intérieur de la lèvre et commença à jouer des coudes pour se rapprocher, sans toutefois les interrompre.

Spoiler:
 

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1108 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 44
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Lun 13 Aoû - 15:53


Naoris & Rahjaks @Tamara #ABeautifulLie


Pendant quelques minutes la sentinelle s'imagine que sa présentation s'est perdue dans le vent, ou plutôt le brouhaha des voix qui s'élèvent. De plus la jeune fille @Saoirse Crowley se voit rejointe par une femme d'une grande prestance @Ariane Visegard, quelque chose d'assez rare chez eux. Néanmoins pendant qu'elle inspecte de loin le balcon, elle peut y observer les conseillers avec la famille Royale, et personne n'arrivera jamais à la cheville de Rowena @Rowena Chakraan Qui se déplace pour aller parler à un inconnu bougon @Selden Walker. Pourvu que tout ça ne tourne pas au drame.

Elle imagine le pire pendant qu'Ashiri @Ashiri Rodakaar lui glisse dans l'oreille que tout ça ressemble à de la provocation
« Tout à fait, restons sur nos gardes » Lui répond-t-elle avec un sourire encourageant afin de l'apaiser alors qu'elle même ressent une inquiétude croissante.

Finalement la brune bousculeuse lui révèle son prénom, tout en rajoutant quelques précisions, mais une rousse @Astrid Helgusson se joint à elle, lui donnant quelques ordres. Dévoilant ainsi la véritable position de Saoirse. Mieux vaut donc ne pas trop se mêler de cette conversation, et situation qui ne la regarde pas, et éviter à son caractère plutôt tempétueux de provoquer quelque incident regrettable.


Veiller sur Ashiri demeure maintenant le plus important, au péril de sa vie si besoin. Bon elle imaginait sans doute le pire Tamara, mais elle garde en mémoire le départ laborieux de la cité des kidnappés.

Son regard fuit le spectacle du combat, elle n'y trouve aucun plaisir, et maudit intérieurement ceux qui leur infligent cette horreur
« Moi non plus je n'aime pas les voir là-haut, ça m'inquiète beaucoup  » Avoue-t-elle à l'apprentie en tendant le bras pour empêcher un enthousiaste d'approcher la jeune femme de trop prêt

« Et je dois me faire violence pour ne pas réagir à tout ça  » Rajoute-t-elle en abaissant sa tonalité pour que ça ne frôle pas les oreilles curieuses d'un bagarreur. D'autant que pour la plupart tous ces gens réunis acclament les combattants, donc ils aiment le sang, et un incident imprévu et barbare ne pourrait que les mettre de bonne humeur aux dépends des Naoris.

Au même moment elle aperçut Artémia @Artemia Zografos et lui fit signe de venir les rejoindre, elle ne souhaitait certainement pas la voir toute seule en cet instant précis


Spoiler:
 

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun

 

Intrigue n°22 : Under the burning sun

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Legend of the burning sands
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak-