Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°22 : Under the burning sun
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1922 Nobody 234
Admin


Sujet: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Jeu 12 Juil - 22:39

A BEAUTIFUL LIE


Under the burning sun


Le soleil rahjak darde de ses rayons impitoyables ceux qui ont eu le malheur de vivre ou de s'aventurer dans le désert en ce jour. Le premier jour d'été, où le Dieu Soleil règne en maître sur sa cité de feu. Un jour de festivités, pour les habitants du désert qui, pour cette fois, ont décidé de convier des invités pour fêter l'été avec eux et resserrer les liens avec la tribu Naori. Du moins, il s'agit du discours officiel du Roi Arkhip, après la foire à l'oasis. La cité ne pourrait mieux se porter : une nappe phréatique a été découverte au centre de la cité et une fontaine abreuve désormais en eau potable les habitants. Nombre de rebelles ont été traqués, torturés, tués, des semaines après l'incident des mines. Le cyclone qui a assoiffé les plus pauvres et les attaques des rebelles semblent oubliés, effacés. Le pouvoir royal rayonne plus fort que jamais.

Les Naoris pensent avoir apaisé les tensions avec la foire. Mais en réalité, la manoeuvre d'Arkhip reflète exactement la leur : cette invitation aux festivités est un prétexte, une machination. Oh, les festivités sont bien là, danseurs, musiciens et artistes de rue se produisent pour les yeux des curieux. Et c'est pour cela que les Naoris ne soupçonnent rien quand ils pénètrent dans la cité de feu. Non, ils n'imaginent pas un seul instant que Arkhip a percé à jour les manigances des Naoris, alliés des attaquants de la délégation de la princesse Irina quand elle s'est rendu chez les Pikunis. Pour l'instant, les Rahjaks jouent les hôtes parfaits. A tous de profiter des festivités avant que la vérité n'éclate.



En bref



• Suite à la rencontre d'Avril 2118, les Rahjaks invitent les Naoris à leur cité pour le solstice d'été et ses festivités. Des spectacles de rue (chants, danse, cracheurs de feu, etc.) sont présents un peu partout. Les Naoris (et les Kovariis qui peuvent avoir souhaité les accompagner) respectent les lois rahjaks concernant les étrangers. Une marque au henné sur le dos de la main et armes déposées à l'entrée.

• La famille royale est au courant des accusations qui pèsent sur les Naoris, mais pas le peuple rahjak, ni les Naoris, de toute évidence. Les Draghsteel ne dévoilent cependant pas leur jeu pour le moment, maintenant le prétexte des festivités du solstice d'été pour entretenir de meilleures relations.

• L’intrigue se déroule le 21 Juin 2118 et il y aura une intervention de Game Master environ toutes les deux semaines.

• Aucune limite de mots n’est donnée même si pour la fluidité du jeu, essayez d'éviter les énormes pavés (n’oubliez pas le petit résumé en spoiler !) et aucun ordre de passage n’est à respecter, pensez juste à laisser deux posts avant de reposter !  

• En cas de questions ou de besoin de précisions, n’hésitez pas à MP un membre du staff !


Amusez-vous bien


avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude ♥ 1455 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 1188


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Sam 14 Juil - 11:27


 

21 juin 2118


C'était une chaude journée, comme l'on pouvait s'y attendre le jour du Solstice d'été. J'avais toujours aimé cette fête car je pouvais me rapprocher du peuple tout en admirant de nombreux artistes. C'était un jour où notre famille se montrait plus ouverte aux citoyens de la cité, où nous pouvions sortir saluer la foule (sous haute surveillance, bien entendu). Et où les spectacles se multipliaient, pour le plus grand plaisir de mes petits yeux émerveillés. Mais ce n'était pas tout : nous fêtions également la découverte d'une nappe phréatique et la nouvelle fontaine que nous avions pu faire installer dans la cité. Ce n'était pas rien, au milieu du désert ! Cette découverte ne ferait qu'améliorer un peu plus notre quotidien.

Pourtant, ce jour-là, une appréhension me serrait la gorge. Mon père, Arkhip, avait invité les Naoris à venir fêter le Solstice avec nous. Cette action aurait eu le don de me réjouir plus avant, mais je connaissais ses soupçons pour ce peuple dans l’affaire de l'attaque de la délégation d'Irina. De plus, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'inviter des étrangers de manière si conviviale. Des étrangers dont je commençais moi aussi à douter de la bonne foi...

Bien que j'aurais dû me réjouir de ce jour, j'avais une boule au ventre lorsque je me préparais aux côtés de Zara. Affublée de mes plus beaux atours, je resplendissais. Ma robe crème était parsemée de fils d'or et mes cheveux blonds, coiffés de tresses compliquées, s'enroulaient autour d'un fin diadème travaillé par le joaillier du palais. Je portais le collier de perles qui appartenait à ma mère, ce collier qui ne me quittait jamais et que je chérissais tant. Avec lui, je me sentais un peu plus près d'elle. M'observant à nouveau dans le miroir, je ne pus que me focaliser sur mon regard. Derrière mes yeux d'habitude si curieux, se cachaient des doutes et des questions. Les Naoris auraient-ils vraiment pu prendre part à cet attentat contre ma tant aimée cousine ? Mon père avait-il quelque chose derrière la tête en les invitant à notre fête ? Je ruminais ces questions et ne pouvais me les sortir de la tête.

Lorsque je fus prête, je rejoignis les autres membres de ma famille. Nous étions rarement ensemble, et ce genre d'événement nous permettait de nous rapprocher un tant soit peu. Bien que je sois proche de Demyan et d'Irina, je n'avais fait que m'éloigner petit à petit d'Isaak, et je n'avais jamais été près de mon père. Et pourtant, en ce jour, nous nous montrions unis face aux Naoris.

Spoiler:
 


Dernière édition par Tasha Draghsteel le Mar 17 Juil - 10:10, édité 1 fois

avatar
03/05/2018 Margot. 342 Karrueche Tran likeanewday, Elow de mon coeur (avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 230


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Lun 16 Juil - 20:08





a beautiful lie

under the burning sun

Le ventre était noué, les mains moites. Elle n'avait pas été présente lors de la foire, elle n'avait pas suivi les pas de son mentor mais aujourd'hui, elle était là. Elle avait déjà le sentiment d'être perdue, en terrain inconnu. Elle savait qu'ici, elle ne maîtrisait rien et cette idée la rendait nerveuse. Et à chaque pas, elle réalisait qu'elle était comme une enfant apeurée. Elle ne connaissait aucun membre de la famille royale et elle n'avait jamais chercher à les connaître. Cependant, il fallait bien, en tant qu'apprentie les choses ne pouvaient pas être autrement. Elle avait conscience que quelque part, elle avait toujours cherché à repousser ce moment parce que même si elle prônait l'égalité de traitement entre les hommes, son objectivité peinait à survivre face aux Rahjaks. A quoi cette invitation rimait-elle ? Elle ne parvenait pas à faire taire ses doutes, elle craignait que quelque chose éclate, que leur dessein soit bien sombre. Elle n'avait pas l'esprit tranquille, elle savait combien les apparences pouvaient être trompeuses et la splendeur de la culture rahjak n'allait pas la détourner de cette idée. Elle avait l'impression de jouer à un jeu de stratégie dans lequel chaque mouvement était soigneusement étudié, calculé pour arriver à un but final. On disait d'Harlan qu'il avait ce côté pessimiste mais concernant les Rahjaks, son apprentie l'avait aussi. Elle ne pouvait pas se contenter de sourire et croire naïvement que tout allait bien se passer. Pourtant, elle avait peut-être tort, après tout, ce peuple faisait preuve d'ouverture à leur égard aujourd'hui alors pourquoi ne pas le prendre comme un pas en avant ? Une partie d'elle avait envie d'y croire, une partie d'elle voulait fêter et profiter de ces artistes de cette culture qui différait de celle des Naoris mais son instinct venait lui tordre les boyaux et lui faire promettre de ne pas baisser la garde.

Dans sa longue robe gouge, elle oscillait entre les musiciens et les artistes sans que le cœur y soit réellement. Son attention était focalisée sur le henné au dos de sa main, comme si quelque clochait sans qu’elle ne sache vraiment quoi. Elle poussa un long soupir, il fallait qu’elle sorte de ses pensées obscures, jusqu’ici, elle avait tort de penser. De plus, son esprit se fermait et ce n’était bon pour personne. Elle prit une grande inspiration avant de laisser son cœur choisir où la mener.  Elle se laissa porter jusqu’à ce que le feu attise son attention et fasse naître un premier sourire, craché par cet homme. Impressionnant, elle devait l’admettre.



☾ anesidora


Spoiler:
 

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 6971 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 1769
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mar 17 Juil - 0:08

La fête du soleil. Fête oh combien importante pour les Rahjaks, fête dont tu ne connais le folklore que via les contes qu'on en fait. Toujours réservée aux citoyens, jamais aux étrangers. Aussi, quand vous avez reçu cette invitation à participer aux festivités du solstice d'été, tu étais partagé. Partagé entre ta curiosité naturelle pour une culture qui t'a toujours attiré malgré toi et de la circonspection. Les liens se réchaufferaient-ils enfin entre vos deux tribus ? Après tout, il n'y a pas eu d'incident majeur à la foire mais tu ne peux t'empêcher de douter, de songer au pire. Tu re-songes à ta conversation avec Ashiri, peu après ton retour au village. Tu lui as fait part de tes craintes, sans réel fondement, il est vrai, si ce n'est ta méfiance naturelle dès qu'il s'agit des Rahjaks et plus particulièrement du Roi Arkhip. Ton devoir est toujours d'anticiper le pire et les menaces pour ta tribu. Mais peut-être ne songes-tu pas à tout. Peut-être aussi es-tu trop pessimiste. Serait-ce un rêve que d'espérer voir les relations entre deux peuples s'améliorer ? Ça en a tout l'air, pour toi.

Et pourtant, tu marches aujourd'hui entre les rues de la cité. Depuis quand n'y es-tu pas retourné ? Depuis peu après le tremblement de terre et la catastrophe d'Al-Amra ? Ce passage au palais, aussi inattendu qu'intriguant, sur demande de la princesse Irina ? Peut-être bien. Tu as toujours trouvé cette cité belle, magnifique, pour être franc, mais trop dangereuse. Cachant trop de secrets et de sang entre ses ruelles. Trop d'injustices.

Tu aimerais pouvoir profiter de ces spectacles aux mille couleurs. De ces danses, de ces chants, si différents des vôtres. Profiter de cette culture que tu as toujours trouvé brillante, raffinée, éclatante. Mais tu n'arrives pas totalement à être détendu, toujours sur tes gardes tandis qu'avec les Naoris venus répondre à l'invitation, vous avancez petit à petit vers le centre de la cité, là où se concentrent les festivités. Tu ne vois pas encore la famille royale, mais ça ne saurait probablement tarder.

Tu aimerais croire que tout se passera bien. Qu'il s'agit sincèrement d'un premier pas vers une réconciliation entre vos deux peuples. Mais ton pessimisme est bien là, la tension se sent dans tes épaules.

Même si, par mesure de sécurité, l'un de vous deux devrait probablement être resté au village, tu es reconnaissant que ton apprentie soit là aujourd'hui. Tu sais qu'elle sera attentive à ce qu'il se passe et, par les esprits, vous avez besoin de faire attention à vos pas, ici. En entrant dans la cité, vous vous soumettez totalement aux lois rahjaks. Et ça, tu ne peux pas l'oublier.

Quelque peu nerveusement, tu tritures les amulettes que tu as autour du cou. Pierres et herbes pour protéger. Mais que vaut une amulette face à un peuple au sang chaud ? Sous ce soleil de plomb, dépourvu d'armes – même si tu ne possèdes jamais plus qu'un couteau et une autre lame empoisonnée –, dans des habits bien plus légers que ce à quoi tu es coutumier dans la forêt, tu te sens à nu, vulnérable. Tu détestes cela. En voyant ton apprentie découvrir la cité, elle qui n'y a jamais mis les pieds auparavant, tu l'interpelles d'un léger contact sur l'épaule, avant de glisser à son oreille :

« Reste sur tes gardes, il y a des voleurs dans les rues. » préviens-tu Ashiri, avant que tu ne la vois quelque peu s'éloigner pour se diriger vers un cracheur de feu.


Spoiler:
 

Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel Eris Garfagnini 1044 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate Naori 256
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 22 Juil - 16:40

L’invitation était tombée quelques jours, semaines après la fin de la foire. Les Rahjaks leur proposaient à eux, Naoris, de venir pour la fête du solstice d’été, célébration jusque-là réservée à la tribu elle-même. Après discussions, et une fois les pires craintes mises de côté, le Conseil avait retourné un avis positif à l’invitation. Et voilà donc pourquoi ils traversaient le désert, se glissaient dans la cité de Feu. Elle n’y était pas retournée depuis l’acte de Rébellion en septembre, depuis qu’elle y avait été blessée. Aucune nouvelle de la part de Noah ou Cassian ne lui avait été transmise, et elle s’imaginait bien sûr le pire. La conseillère avait beau ne pas savoir jusqu’à quel point le premier était mêlé à la rébellion, s’il l’était vraiment, n’avoir aucun retour, aucun message, ne la mettait guère en confiance. Alors, ce serait aussi l’occasion de passer le voir, ou juste de s’assurer que son visage figurait encore parmi les gardes. Elle ne voulait pas le mettre dans l’embarras en lui parlant alors, elle se contenterait de le chercher du regard. Enfin, elle n’était pas particulièrement optimiste à ce sujet.

Et à vrai dire, même si elle l’avait masqué, elle sentait que quelque chose clochait dans cette invitation. Rien n’avait été montré à Harlan ou Caleb, mais à l’entrée de la cité, quand les armes furent déposées et le tatouage appliqué sur sa main, un pli soucieux s’était formé sur son front. Les invitaient-ils pour faire la paix, définitivement, ou était-ce une énième manœuvre retorse ? Les lèvres se pincèrent, tandis que son pessimisme la basculait vers la seconde option. Alors, malgré le sourire sur son visage, ses traits détendus, ses mots doux, son regard s’attardait sur tous les détails, sur les gardes, sur les armes. Les Naoris avaient abandonné les leurs, et même, ils n’étaient pas connus pour être d’excellents guerriers. Ils désamorçaient tous à grand renforts de diplomatie et d’influence… Pour ne pas dire manipulation.

Elle avait laissé Rürik prendre le relais au village, elle savait que s’il lui arrivait malheur ici, la tribu serait entre de bonnes mains. Harlan avait accepté qu’Ashiri l’accompagne, ou plutôt celle-ci avait eu envie de venir visiter la cité. Evidemment, il s’était trouvé une apprentie particulièrement déterminée et têtue. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, alors qu’elle percevait la nervosité de l’homme. Elle s’en approcha, après qu’il eut échanger avec la druidesse. Un murmure que lui seul entendrait s’échappa de sa bouche : « Ne sois pas nerveux. Même si un problème apparaît, nous gérerons comme d’habitude. » Ce ne serait pas la première fois qu’ils auraient à prendre des décisions sous la pression. Elle lui adressa un sourire, et reprit son chemin vers les jongleurs et danseurs de rue.

Sa tenue légère flottait autour d’elle, bougeant au gré des courants d’air. Elle se tenait droite Rowena, bienveillante, souriante, chaleureuse. Et elle cherchait la famille royale du regard. Etonnant qu’ils ne les aient pas encore accueillis… Peut-être se faisaient-ils désirer exprès.


Spoiler:
 
En ligne

avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 367 jake gyllenhaal ava: thinkky; icons : vocivus. garde royal; combat + stratégie rahjak 92


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mar 24 Juil - 16:47

A Beautiful Lie under the Burning Sun.

Naoris et Rahjaks. Les tribus qui autrefois ne faisait qu’un s’étaient réunies sous un soleil ardent, comme pour témoigner devant l’astre sacré d’une amitié renouvelée presque un siècle après le schisme politique. C’était bien la première fois qu’Arkhip se montrait enclin aux invitations et à l’amabilité envers d’autre peuples - ou plutôt, envers qui que ce soit. Que manigançait ce vieil intrigant ? Selden se le demandait, soupçonneux.
Il s’était posté un peu en retrait de sa princesse, à peine à quelque pas à l’arrière du cortège royal qui allait bientôt se présenter à la ville, prêt à bondir au moindre danger. Toute une flopée de gardes avait été requis par le Roi pour former un premier rideau défensif autour des Draghsteel ; probablement que l'événement du balcon, l’année passée, avait rendu Arkhip prudent.

Six mois depuis l’exécution de Kyran et consorts ; six mois que la rébellion faisait profil bas, et se mourrait à petit feu, sans digne successeur de feu chef Arkadi. La famille Draghsteel était au complet, prête à recevoir ses invités ; Selden peinait à les regarder sans vibrer de colère. En d’autres temps, ç’aurait été une occasion rêvée de passer à l’action. Aujourd’hui, ce n’était qu’un énième rappel de leurs échecs successifs, qu’un prétexte à ruminer de pensées encore plus sombres que les jours précédents.
Nonobstant, pour le reste de la populace de la cité de feu, tout appelait à festoyer. Le solstice d’été avait toujours été une journée réjouissante. On y célébrait le Dieu soleil, si bien que toute la ville se parait de couleurs et décorations à l’effigie de la divinité. Mais cette année, la fête marquait également la découverte d’une nouvelle source d’eau, chose rare s’il en est dans leur paysage aride. La vie manquait cruellement de bonnes nouvelles par ici, aussi une telle découverte tenait quasiment du miracle pour les habitants. L’on devinait d’ici l’effervescence de la cité. Des bas quartiers leur parvenait les vivats de la foule, les cris de joie, les rires extatiques des plus enivrés. Selden se souvenait avoir assisté à tout cela en famille, avoir flâné avec tous les Walker dans les venelles animées, s’être retrouvé stupéfait devant les cracheurs de feu, avoir applaudi en riant à la danse hilarante des saltimbanques ; souvenirs nostalgiques d’une époque heureuse.

Selden chassa l’image aussi floue que douloureuse de son paternel et porta son regard sur Tasha. La gamine rayonnait dans sa tenue, mais son visage était fermé. Etait-ce la compagnie d’Isaak qui la dérangeait ? Il y avait fort à parier. Même deux ans après l’incident Skander, la jeune Princesse avait de quoi craindre son aîné. Ce qui l’étonnait chez elle, c’est qu’elle parvienne à rester si ingénue malgré ce qu’elle avait vécu, et ce tout en s’enlisant, probablement sans le savoir, dans la tourbe magouilleuse de ses pairs.
Selden porta son regard au loin, puis laissa vagabonder ses pensées, dans l’attente de la suite. Qu’ils se mettent en marche, ou bien qu’ils réceptionnent les Naoris. Il avait comme l’impression qu’ils allaient bientôt rentrer dans le vif du sujet, et que ses inquiétudes trouveraient des réponses dans les minutes à suivre.

Spoiler:
 

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1124 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 74
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mer 25 Juil - 16:11


Naoris & Rahjaks @Tamara #ABeautifulLie


L'invitation ne la laissa pas indifférente. Jusqu'à présent elle plaçait les Rahjaks dans une case à part. Depuis sa participation à la délégation pour relâcher les kidnappés elle préférait s'en tenir éloignée. Même si elle frissonnait chaque fois qu'elle voyait s'y rendre les siens. Cependant la donne venait de changer. Ce père inexistant ( @Eirik Thorvald ) prenait peu à peu les traits de l'un de ses hommes du désert, aussi elle se découvrait un lien  avec ceux qu'elle se contentait de tenir éloignés d'elle-même.

Est-ce donc que ça pouvait expliquer sa singularité, son excentricité, cette difficulté à parfois se fondre avec les autres naoris ? Qu'elle adorait pourtant de tout son cœur. Une curiosité trop aiguisée la poussa donc à se joindre au groupe de participants. En tant que Sentinelle, elle veillerait tout au long du chemin à leur bien-être à tous. Bon pied, bon œil malgré la chaleur accablante qui les absorba dès qu'ils se confondirent dans le sable, pour suivre les routes invisibles qui menaient à la cité de feu. Malheureusement aux pieds des portes de la ville elle dû céder son arc, elle le fit de mauvais cœur. Tamara elle se sentait presque inutile, néanmoins valait mieux deux poings de plus que de moins si tout ça tournait au vinaigre.


Tandis qu'elle se concentrait pour demeurer aux aguets tout en ne se laissant pas envahir par ce malaise d'être pris au piège comme des rats par ceux qui les recevaient, ses prunelles noires se laissèrent capter par la beauté des festivités. Elle échangea même quelques sourires avec plusieurs habitants des lieux, sans pour autant devenir trop familière avec eux.

Tamara ne se tenait pas loin de Rowena, ( @Rowena Chakraan ) celle qu'elle appréciait le plus parmi les conseillers. Trop de bruits, un léger mal de tête s'annonçait, elle fronça les sourcils, agacée par ce problème récurrent tout en fouillant dans ses poches pour vérifier que le sac d'herbes s'y trouvait. *Mauvaise* Habitude développée lors de cet événement des feux magique comme elle aimait désormais à le surnommer.

Non pas qu'elle compta s'ennuyer une seule seconde, surtout qu'ils se dirigeaient vers le palais, ce qui devrait se révéler particulièrement intéressant. Elle fit en sorte de se redresser, que son corps envoya le message que même sans arme tout ça ne l'intimidait pas. Avec un minimum de respect tout de même. Elle grattouilla un peu le tatouage sur sa main histoire de se prouver qu'il ne l’enchaînait pas ici, tout en même temps que son regard tomba sur le cracheur de feu qu'admirait Ashiri
( @Ashiri Rodakaar ) « Il y à sûrement un truc ! »


Spoiler:
 

avatar
03/01/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & JONAS 244 BHUMI PEDNEKAR ; ELOW ; PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; RAHJAK ; 68
— SMOKE MADE OF TEARS —


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Jeu 26 Juil - 11:04




under the burning sun
21 juin 2118


C’était un peu devenu son événement à elle. Le moment où tous les regards seront posés sur ses courbes. Elle adorait ça, Irina. Elle adorait cette fête, véritable dédicace au Dieu Soleil, mais aussi véritable moment de légèreté ou la princesse disparaissait sous les traits d’une danseuse enivrante. Il n’y avait rien de dégradant à monter sur scène, absolument pas. Mais avant d’en arriver là, elle pouvait se satisfaire auprès des installations prévues pour la fête. Le bonheur se ressentait dans la cité depuis que la nappe avait été trouvée. C’était comme si le malheur passé n’avait plus sa place, mais Irina savait bien que ce genre d’ambiance restait temporaire. Lorsque les problèmes seront de nouveau à leurs portes, alors toute la rancune d’autrefois refera surface. En attendant, elle ne voulait pas se plaindre et, au contraire, voulait profiter de cette paix et de ce calme. Il n’y avait plus à craindre la mort dans les rues, ni la colère des pauvres qui mouraient de soif et de faim. Non, il n’y avait plus à craindre une révolution qui semblait être si naissante et si vive. Aujourd’hui, tous allaient fêter ce premier jour d’été, ensemble. Les différents passages de la cité se faisaient envahir par les artistes et musiciens. Partout où le regard de la princesse se posait, des sourires apparaissaient.

Elle aussi, souriait. Dans sa belle robe brillante et dorée, il était presque impossible qu’elle passe inaperçu. Comme toujours, Irina était parée selon les coutumes de sa danse. Provocante et irrésistible. Mais solitaire. Elle faisait partie de la famille royale, oui, mais elle n’avait pas sa place aux côtés des trois héritiers qui se trouvaient à sa gauche. Toujours un mètre d’écart entre elle et sa plus jeune cousine, pour rappeler qu’en comparaison à eux, elle n’était pas grand-chose. Et il y en avait des gardes pour leurs protections. Oh, le Roi n’avait pas peur de réquisitionner le plus d’âme possible, entourant le cortège d’assez d’hommes pour qu’aucun être vivant ne peut le traverser. D’ailleurs, ils n’allaient pas tarder à aller accueillir les Naoris, grands invités de cette journée. Elle se mit à sourire en pensant à eux… À mi-chemin entre la satisfaction et la moquerie.

Jouant avec l’une de ses boucles d’oreilles, elle observa ses cousins. Tasha était si belle dans sa robe, une vraie princesse. Elle lui offrit un sourire lorsqu’elle croisa son regard. Il y avait quelque chose dans sa posture, comme si un détail ne convenait pas. Peut-être était-elle nerveuse ? L’enfant ignorait sans doute les intentions de son père, mais pas Isaak et encore moins Irina. Eux, ils savaient parfaitement. Ses doigts délaissèrent sa boucle pour frôler la cicatrice à son oreille. Elle n’attendit qu’une chose, que la fête commence…



Spoiler:
 


Membre du mois
avatar
15/05/2018 Haeny 397 Jon Bernthal Laenai aka Tasha <3 pisteur et guerrier Rahjaks 414
Membre du mois


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Ven 27 Juil - 14:52

Under the burning Sun
21 juin 2118




A l'occasion du Solstice d'été, la Cité de Feu palpitait au rythme des danseurs et des cracheurs de feu. Le peuple Rahjak s'animait pour rendre gloire au Dieu Soleil, le seul véritable maître des hommes du désert. Comme tous les citoyens, Isaak se réjouissait de cette occasion. Sa cité, pour laquelle il aurait donné sa vie, se parait de couleurs chatoyantes et résonnait des cris de joie du Peuple.

Aujourd'hui, cet événement prenait une autre dimension : tous fêtaient la découverte d'une nappe sous la cité, qui augurait des jours meilleurs pour tous les habitants. La rébellion s'était tue, et la Royauté rayonnait : tout était bien.

Paré d'une tunique Sienne brodée d'or qu'on lui avait créée pour l'occasion, Isaak s'approchait du cortège royal. Peu affable d'habitude, le Prince souriait : cette journée serait très spéciale, il le savait. Et l'accueil des Naoris était une occasion de leur prouver la supériorité de son peuple, dans tous les sens du terme...

Isaak palpa son kriss, habilement ceint et dissimulé sous ses vêtements de cérémonie. Il prit place parmi les siens en prenant soin de ne pas adresser de regard à sa soeur, avec qui ses rapports étaient plutôt tendus en ce moment. En revanche, il salua Irina, qui se situait plus loin sur sa droite. Il savait que sa cousine appréciait ce jour autant que lui, voire davantage encore. Elle rayonnait de beauté et d'impatience. Le Prince considéra ensuite Selden, posté légèrement en retrait. Sa mine taciturne lui plaisait d'ordinaire, mais jurait avec l'ampleur et l'esprit de l'événement. La famille royale devait se montrer telle qu'elle était : puissante et unie. Inébranlable.

"C'est un jour de fête. Tu peux te détendre et sourire un peu, pour cette fois..." dit-il à l'adresse du garde, avec une pointe d'amusement dans la voix.

Avec un tel cortège de gardes pour les protéger, Selden pouvait bien relâcher la pression... Même Isaak se le permettait, c'était dire. Tout était fin prêt et le Prince trépignait presque. Il était impatient de croiser les sourires et les regards ébahis de la foule, mais aussi ceux des Naoris. Surtout ceux des Naoris...  


Résumé:
 

avatar
28/07/2018 150 gal gadot luaneshë héritière de l'armurerie Visegard (stratégie et maniement des armes) rahjak 440


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 29 Juil - 20:59


Cité Rahjak, 21 juin 2118

L'ambiance était à la fête, et après toutes les difficultés que les Rahjak avaient du affronter Ariane aussi avait le coeur aux festivités. Pour l'occasion, elle avait fait l'effort de sortir l'une de ses plus belles robes d'été, poussée par sa jeune soeur bien plus coquette qu'elle à l'enfiler. Ellarya avait toujours eu un don pour la mode qu'Ariane n'avait pas : sa passion s'était très tôt tournée vers la pratique des armes. Néanmoins, elle pouvait toujours compter pour sa cadette afin d'embellir plus encore sa silhouette déjà source de regards pressant. Ses cheveux soigneusement coiffés en une large tresse avaient été parsemés d'anneaux dorés et de pierres par Ellarya, qui ne quittait pas ses côtés même dans la foule. Les deux soeurs se tenaient pas le bras comme deux amies l'auraient fait et fendaient la fête non sans s'émerveiller ça et là des animations que les Draghsteel avaient commandé pour ce jour spécial. Et si les hommes Visegard n'était pas présent avec elles, ils l'étaient plus loin "entre garçons" comme ils l'avaient espièglement expliqué à leurs moitiés féminines. Soit, les deux soeur en profiteraient pour rattraper le temps perdu, Ariane ayant beaucoup voyagé ces temps-ci. Leur balade les avait emmené jusque devant l'estrade où attendait la famille royale qu'elles saluèrent au passage comme tout noble invité en une révérence rapide avant d'aller se perdre près d'un rassemblement autour de danseurs. Si l'attention d'Ellarya était toute tournée vers le spectacle devant elles, Ariane ne pouvait s'empêcher de relever de temps à autre les yeux vers les Draghsteel. Et si elle prenait grand soin d'ignorer Isaak qui semblait bien (trop) heureux, elle remarqua les épaules tendues et le regard effacé de Tasha dont elle croisa les pupilles. Ariane en profita pour lui lancer un sourire sincère, la saluant plus personnellement d'un signe de tête discret non sans se demander ce qui pouvait se passer entre ses tempes blondes. Ellarya tira sur son bras, l'obligeant à regarder derrière elle : les Naoris. Ils étaient là. Un courant d'air caressa sa robe, se jouant du tissu léger qui laissait peu de place à l'imagination et un frisson lui parcouru l'échine malgré la forte chaleur. Elle était loin d'être ravie de leur venue, même si elle les savait invités. Quelle erreur.  

Ariane parle en 006699
Sa robe : juste ici

Résumé:
 



Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1922 Nobody 234
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Dim 29 Juil - 21:43

A BEAUTIFUL LIE


Under the burning sun


Les choses se mettent lentement en place. Petit à petit, les pièces du puzzle s'assemblent. La famille royale au grand complet, flanquée de ses gardes, accueille les Naoris venus fêter le solstice avec eux. Un sourire narquois orne les lèvres du roi Arkhip, lui d'ordinaire à l'air si revêche. Presque comme pour défier les rumeurs concernant sa faiblesse due à son âge avancé, il se tient le dos droit pour accueillir leurs invités. La Royauté a bien l'intention de briller aussi fort que le soleil aujourd'hui et met tous ses atouts en avant : des princes à l'allure fière à leurs princesses, roses du désert.

L'accent rude des Rahjaks colore les propos du Roi tandis qu'il s'exprime face aux Naoris et à tous les habitants de la cité : « Bienvenue dans notre cité pour la fête du Soleil. J'espère que nos artistes vous ont plu et ont pu vous distraire. » Un sourire carnassier étire ses lèvres. « Mais le principal événement se déroule maintenant, à l'heure où le Soleil brille au plus fort. L'arène est ouverte, mes chers et j'espère que le spectacle sera à la hauteur de vos attentes. »

C'est désormais vers le sud de la cité que tout le monde est mené. Les Naoris, qui ne s'attendaient pas à assister à des combats en ce jour, sont menés avec plus ou moins d'insistance par les gardes qui les flanquent s'ils montrent une once de réticence. Tout le monde assiste aux combats de gladiateurs, aujourd'hui. Naoris et esclaves y compris.

Les gradins de l'immense arène se remplissent petit à petit, la famille royale bien à l'abri dans la loge royale. Pour l'occasion, quelques Naoris, invités d'honneur en ce jour, peuvent même être assis près d'eux. Pour ne pas dire obligés d'être à leurs côtés. L'appréhension grimpe dans les rangs.

Les deux premiers gladiateurs entrent en scène, sous les vivats de la foule et il ne faut guère attendre longtemps avant que métal s'entrechoque avec le métal, après la bénédiction du Roi.

On dit que s'il n'y a pas au moins trois morts lors de la fête du Soleil, les festivités sont gâchées. Le ton est donné.



En bref



• Le Roi Arkhip salue les citoyens et les Rahjaks, annonçant le début réel des festivités. Rahjaks et Naoris sont menés vers l'arène, tous ceux présents dans les rues n'échappent pas à la file. Plusieurs Naoris sont présents dans la loge royale (vous n'êtes pas obligés d'y être si vous préférez être dans les gradins) et les traditionnels combats de gladiateurs commencent, sous les yeux effarés des Naoris, qui ne s'attendaient pas à des festivités aussi violentes.

• L’intrigue se déroule le 21 Juin 2118 et il y aura une intervention de Game Master environ toutes les deux semaines.

• Aucune limite de mots n’est donnée même si pour la fluidité du jeu, essayez d'éviter les énormes pavés (n’oubliez pas le petit résumé en spoiler !) et aucun ordre de passage n’est à respecter, pensez juste à laisser deux posts avant de reposter !  

• En cas de questions ou de besoin de précisions, n’hésitez pas à MP un membre du staff !


Amusez-vous bien


Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 6971 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 1769
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mar 31 Juil - 18:05

Tu as toujours été de nature plutôt pessimiste, méfiante. Ce sont des traits qui t'ont permis, jusqu'à présent, d'éviter les pires écueils avec les différentes tribus ou parfois des individus. Même quand Rowena essaie de te rassurer, te disant que vous gérerez si jamais quelque chose  survient, tu ne te détends pas vraiment pour autant. Il y a des sentinelles avec vous, oui, mais désarmées, comme tous les Naoris venus aujourd'hui pour les festivités. Et que valent des sentinelles naoris sans armes, face aux gardes rahjaks ? Même ta fierté ne t'empêche pas de reconnaître la supériorité du peuple du désert dans l'art du combat. C'est toujours ce qui vous a le plus différencié, après tout.

Petit à petit, vous vous avancez vers l'estrade où se tient la famille royale au grand complet. Les resplendissantes princesses, les fiers princes souriants. Même Arkhip semble moins revêche qu'à son habitude. Est-ce bon signe ou mauvais signe ? Tu ne saurais le dire.

Une fois arrivés face à la royauté, après une salutation distinguée de votre part, c'est Arkhip qui prend la parole. Et quand il parle d'arène, tu ne peux t'empêcher de tressaillir.

Mais vous n'avez pas le temps de vous y dérober. De dire que vous préférez les spectacles de rue. Pressés par la foule, mais surtout par les gardes, c'est lentement qu'un cortège se forme pour avancer vers le sud de la cité. L'appréhension te gagne, la colère aussi. À quoi les Rahjaks vont-ils vous soumettre ? Vous connaissez mal les festivités du désert, dans votre tribu, dû au côté très fermé des Rahjaks, mais l'arène est réservée aux combats, tu le sais. Vous manqueraient-ils de respect à ce point ? Quand ils savent que vous honnissez la violence ?

La réponse est oui. Malheureusement.

Certains Naoris sont dirigés vers les gradins, poussés avec plus ou moins d'insistance vers les bancs de pierre. Les gardes ne te laissent pas le choix, à toi, et te dirigent vers la loge royale. Une boule se forme dans ta gorge tandis que tout autour, la population rahjak semble ravie, scandant des noms que tu ne connais pas.

Quand les portes s'ouvrent pour laisser passer deux hommes armés, tu sais que tu seras obligé d'assister à ce spectacle dégoûtant. La bénédiction du roi ne se fait pas tarder et bientôt les premiers chocs métalliques retentissent dans l'arène.

Dents serrées, ne pouvant cacher le mécontentement dans ta voix, tu déclares :

« J'ignorais que les combats faisaient partie des festivités. »

Alors sûrement, tu ne serais pas venu.



Spoiler:
 

avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude ♥ 1455 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 1188


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mer 1 Aoû - 13:52

Nous attendions l'arrivée des Naoris. Irina était un peu à l'écart, comme les convenances le voulaient. J'aurais préféré qu'elle soit plus proche, afin de me rassurer, mais il en était ainsi. Au lieu de cela, elle m'adressa un sourire lorsque nos regards se croisèrent, et je le lui rendis, restant toujours un peu tendue. Isaak, quant à lui, m'évita et j'en fis de même. Cette situation durait déjà depuis longtemps, mais elle n'en était pas moins douloureuse. À chaque fois que j'étais obligée de prendre part à un événement à ses côtés, j'étais mal à l'aise, et même un peu triste, repensant à ces jours malheureux. La présence de Selden tout proche ne m'aidait pas à faire abstraction de cette sensation, d'autant plus après qu'Isaak se soit adressé à lui pour lui demander de sourire. Heureusement, je croisai bientôt le regard bienveillant d'Ariane, qui à son tour me salua et me sourit. Ce geste me réconforta un peu et je lui souris en retour. Cette journée de fête n'allait pas être aussi heureuse qu'elle l'aurait dû.

Lorsque les Naoris arrivèrent face à nous, je reconnus les deux conseillers que j'avais rencontrés à la foire, à savoir Harlan Tikaani et Rowena Chakraan. J'avais un peu discuté avec eux, j'avais du mal à me dire que, peut-être, ils étaient pour quelque chose dans l'attaque que dénonçait mon père. Ils avaient pourtant l'air plutôt pacifistes. Mais après tout, je devrais sans doute apprendre à me méfier un peu plus des apparences... Mon père ne tarda pas à les accueillir avec un entrain qui ne lui ressemblait décidément pas. Je le regardais alors qu'il parlait, et eut la désagréable surprise de découvrir que nous nous rendions déjà à l'arène. J'avais presque oublié. Je n'y étais pas retournée depuis la mort de Skander... J'avais passé mon tour l'année dernière, prétextant être trop malade. Mais cette année, les Naoris étaient invités et je n'avais pas pu faire la même chose, d'autant plus qu'au départ je me réjouissais de leur venue.

Un frisson me parcourut l'échine alors que nous pénétrions dans l'arène. J'eus une hésitation avant de m'installer dans la loge royale. Je n'avais toujours prononcé aucun mot depuis le début de la fête. Je préférais garder le silence, de peur de dire une bêtise ou de ressasser le passé. Pourtant, une fois tous installés, je ne pus qu'entendre la réflexion du conseiller Harlan, qui était placé près de moi. Lui non plus n'avait pas l'air d'apprécier les combats. Je ne pus qu'acquiescer discrètement.

- C'est notre lot chaque année, lui répondis-je en pinçant les lèvres.

Les gladiateurs avaient déjà commencé le combat à nos pieds, mais je les regardais à peine. D'autres images se superposaient aux leurs lorsque je baissais les yeux, et elles me faisaient mal. Je ne pus m'empêcher de jeter un œil à Isaak, comme un réflexe que je combattis aussitôt, déplaçant mon regard sur le conseiller.

- Je me devais de vous remercier pour vos précieux conseils à la foire des artisans. Ils m'ont été d'une grande aide, ajoutai-je pour me changer les idées.

Spoiler:
 

Admin - Apocalypse Please
avatar
13/04/2016 Mystery Light Liam, Near, Elijah, Cassandre 1939 Taissa Farmiga lux aeterna Mumu ♥ & Signa : ishtar ÐVÆLING, Soan Esclave Rahjaks, ancienne Pikuni (botaniste, soin) Ancienne Pikuni 78
Admin - Apocalypse Please


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Mer 1 Aoû - 15:54





Under the burning sun


Intrigue n°22


Elle avait flâné en suivant Astrid sans réellement faire attention à ce qu'il se tramait autour d’elle. C’était une journée spéciale pour le peuple de la cité de feu, elle l’avait bien compris mais pour elle c’était un jour comme les autres. Elle accompagnait juste Astrid pour ne pas être à l’écart et peut-être pour participer un tant soit peu à ce qui allait se passer aujourd’hui mais si elle avait su elle ne serait jamais venue. Elle se souvenait encore des mines de sels, elle n’aurait jamais souhaité revivre ça d’une façon différente mais elle ne savait pas réellement en quoi consistait cette journée alors elle s’était déplacée dans les rues de façon silencieuse sans faire véritablement attention aux festivités. Il y avait comme une joie exagérée de la population, c’était vrai l’eau avait changé beaucoup pour la plupart d’entre eux et c’était comme s’ils avaient oublié tout le reste.

Ils avaient la mémoire courte. Elle ne savait toujours pas quoi penser de ce peuple. Elle voulait bien admettre qu’elle ne pouvait pas les englober tous à ceux qui régnaient ici mais d’une façon où d’une autre, ils avaient adhéré à tout ça. Elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire pour changer les choses, n’en avait pas véritablement envie. Si avant l’arrivée de l’eau sur la cité ça avait été difficile, elle savait néanmoins qu’elle devait s’estimer chanceuse alors elle n’allait rien faire, se contenter d’espérer un tout petit peu (mais jamais de trop) qu’on la libère un jour mais ce temps était encore lointain et trop incertain pour qu'elle y pense d'avantage que ça. Elle n’était pas des plus à l’aise dans les mouvements de foule parce que l’on ne savait jamais ce qu’il pouvait bien se passer, surtout ici. Si elle avait bien tout suivit, les Naoris de la dernière fois venaient cette fois-ci dans la cité ? Très sincèrement, même en ne connaissant rien de la cité, un endroit aussi reculé des terres, invitation en bonne forme ou non : elle ne serait jamais venue.

Et pourtant la voilà qu’elle suivait Astrid, c’était curieux hein cette contradiction qui la menait en cet instant à venir voir sans grand intérêt ceux qui faisaient en sorte de montrer les Rahjaks sous leur plus beau jour en en oubliant d’un coup tous les mauvais. Elle s’excusa en ayant bousculé une demoiselle aux cheveux bien frisés (Tamara) qu’elle ne pensait pas avoir vue et s’arrêta un moment en reconnaissant celle qui aimait décidément beaucoup venir dans la cité (Rowena). Elle avait oublié son nom, ne se rappelait que rarement de ces informations qui ne lui serviraient pas plus tard, seuls les visages étaient importants et pourtant elle ne sut pas quoi dire en ce moment alors qu’ils étaient tous bien occupés à autre chose et pressa alors le pas pour ne pas perdre de vue celle qui rendait sa vie plus acceptable qu’elle ne l’aurait jamais été chez quelqu’un d’autre dans cette cité.  

Elle regarda nerveusement les alentours en reconnaissant l’endroit. Elle n’avait pas pensé que de tous les endroits, leurs pas se dirigeraient par la suite vers ces arènes qui étaient comme un endroit qu’elle regardait tant avec curiosité qu’avec dégoût. Ils entrèrent dans les gradins et écoutèrent le discours du roi. Tout chez le roi lui fait dire que le pire est à venir mais c’est trop tard, ils sont bien coincés ici, nul doute que les entrées doivent être surveillées laissant tout retour en arrière impossible. Elle observe la foule, ne veut pas avoir à regarder ceux  qui sont dans la loge principale et redoute à voir ce qu'il se déroulera dans l'arène quelques mètres plus loin. Être aveugle et sourd devait être une bénédiction face à ce qui allait suivre.

Spoiler:
 


— code by lizzou —


avatar
03/05/2018 Margot. 342 Karrueche Tran likeanewday, Elow de mon coeur (avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 230


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun
Jeu 2 Aoû - 9:09





a beautiful lie

under the burning sun

Son regard était happé par le spectacle qu’elle avait sous les yeux. D’un sourire, elle hocha la tête approuvant les paroles de Tamara, il y avait forcément quelque chose. Personne ne pouvait cracher du feu sans craindre pour sa vie sans une petite astuce. Elle allait répondre à son amie seulement l’arrivée de la famille royale Rahjak la stoppa. Soudainement le regard d’Ashiri était braqué sur eux, sur cette royauté qu’elle découvrait dans leurs beaux habits. Nerveusement, elle jouait avec ses doigts, ces jolis accoutrements et les sourires sur les visages ne venaient pas la rassurer. Ils étaient trop calmes, trop détendus et les Naoris beaucoup trop inquiets pour que tout ceci se passe bien. Et bien sûr, se diriger vers l’arène n’allait pas la rassurer.

A quoi jouaient-ils ? Aucun Naori ne voulait assister à cette horreur. Ashiri fulminait face à ce manque de respect et de politesse. Elle était druidesse, apprentie conseillère, elle aidait les gens, elle les soignait, jamais elle ne souhaiterait les regarder mourir. Pressée par les gardes Rahjaks, elle tenta de trouver Harlan du regard et en le voyant être dirigé vers la loge royale, elle joua des coudes pour ne pas s’y retrouver, elle aussi. Elle avait le sentiment qu’ils ne devaient pas être tous les deux là-dedans, elle devait rester dans les gradins avec d’autres Naoris, il fallait qu’ils aient un plan d’ensemble de ce qui se passait. Elle savait qu’il comprendrait et qu’il resterait concentré sur ce qui se passait dans la loge. En attendant, dans les gradins, les Rahjaks bouillonnaient d’impatience et leur joie était écœurante à ses oreilles, à son cœur. Ashiri en était presque prise de nausée. Pour quelle raison tordue étaient-ils ici ? Elle entendait déjà le début du combat mais elle se refusait à regarder, soudainement tout était plus passionnant que l’horizon, que la vue sur ce bain de sang à venir. Et si elle partait, si elle demandait à ne pas assister à cela, si elle demandait que tous les Naoris refusant cela puisse partir ? Elle jeta un coup d’œil aux entrées, aux gardes et déglutit péniblement. Ils étaient coincés ici.

Son regard se porta sur une jeune femme (Saoirse) qui semblait elle aussi éviter de regarder ce qui se passait dans l’arène. Pourtant, elle n’était pas Naoris mais elle ne paraissait pas prendre part à l’euphorie du peuple Rahjak. Ashiri ne pouvait la lâcher du regard, se demandant qui elle était et surtout, son air soucieux ne faisait que l’inquiéter davantage.


☾ anesidora


Spoiler:
 

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Intrigue n°22 : Under the burning sun

 

Intrigue n°22 : Under the burning sun

Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Legend of the burning sands
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak-