Aller en bas
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄
Tamara Quetzalcoalt
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : I/RiverSoul MULTICOMPTES : Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan MESSAGES : 1221 CELEBRITE : Imaan Hamman COPYRIGHT : Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj METIER/APTITUDES : Sentinelle / Artisan ( potier ) TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 164
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Catch The Wind...

le Ven 29 Juin - 14:39

Cyd & Tamara @AndNowWhat?



Certaines aubes très claires la poussaient à grimper au plus haut de l'arbre de vie pour y admirer le jour naissant et la vue qui s'offrait à ses yeux. parfois elle s'y endormait, tellement le bercement du vent l'apaisait. Comme aujourd'hui. Ce fut un ventre réclamant sa pitance qui la réveilla, elle s'étira doucement comme un chat et prit le temps de bien revenir à elle avant d'entamer la descente. Jeune mais agile comme un singe, elle parvenait à passer de branche en branche sans éveiller l'attention de ceux qui y avaient élus domicile. Elle vivait tout en bas, dans la vieille petite cabane de son ancêtre. Celle qui vit naître son oncle, parti à l'aventure qui trouva l'amour chez les kovariis, et dont le prénom demeura si longtemps banni chez eux.

Au point qu'elle crut qu'il était mort jeune et sans descendance. Puis sa mère, un peu trop fleur bleu et romantique qui quitta les siens pour aller à la recherche d'un amour qu'elle ne retrouva jamais. Du moins voilà l'histoire telle que la lui comptait son grand père. Et elle Tamara ne déménagerait pour rien au monde. Bien qu'on ne puisse pas dire que ce fut une grande sentimentale... elle restait très accrochée aux rares souvenirs qui lui restaient, et la seule famille qu’elle ne connut jamais. Autant elle n'attendait pas grand-chose des autres, autant elle ne lâchait rien de son histoire ...


A mi-chemin, à cheval sur une grosse branche, elle fit une pause pour observer les naoris tout en bas, il s'y glissaient quelques Kovariis accueillis après que le cyclone eut démoli leur Isle. Une belle surprise pour elle qui fit la connaissance de son cousin Ciro ( @Ćiro Aldarim ) dont elle ignorait la totale existence jusqu'à ce qu'il se présente à sa porte et qu'elle le considéra comme un flirt potentiel. Malheureusement la bienséance déconseillait de s'amuser avec la famille, et finalement elle y gagnait au change.

Cependant elle ne s'était pas vraiment intéressée aux autres réfugiés. Sa cabane bien trop petite pour loger qui que ce soit d'autre qu'elle, et trop vétuste ne fut donc pas proposée comme lieu de transit avant de se construire un vrai foyer, pour ces rescapés. Néanmoins elle fit circuler le mot qu'elle mettait à disposition au moins un récipient gratuit par Kovarii. Une de ses poteries pour commencer leur nouvelle vie. Tamara ne pouvait se permettre plus, elle aussi devait gagner, améliorer son existence du mieux qu'elle y arriverait.

Elle ne demandait pas grand-chose, se satisfaisait facilement, mais détestait s'inquiéter pour l'avenir. Car personne d'autre ne lui viendrait en aide, elle devait se suffire à elle-même. Une liberté qu'elle n'échangerait contre rien au monde, même la promesse d'une prince ( ou d'une princesse ) charmant.


Soudainement elle crut apercevoir une silhouette un peu garçonne, mais si séduisante, qui lui rappela un instant bien agréable du printemps dernier. Bizarrement elle ne s'était jamais renseigné au sujet de celle-ci, mais supposait qu'elle la visiterait si jamais elle se retrouvait dans le village. Et finalement non, ce qui vexait pas du tout La Sentinelle, néanmoins, curieuse de glaner des nouvelles elle descendit rapidement pour sautiller derrière la Kovarii, avant de lui taper sur l'épaule, puis lui demander avec une grand sourire

« Oh ça me fait plaisir de voir que tu vas bien, je n'étais pas du tout au courant de ta présence ici  » Tamara lui fit une belle accolade qui exprimait sa joie, elle n'attendait rien de particulier de la jeune femme, après tout aucune ne fit de promesse à l'autre quand elles se séparèrent après ce moment de plaisir qu'elles partagèrent.

Pour La Naori, elle n'en éprouvait aucune honte, aucun regret, et  ne voyait pas de raison de ne pas aborder Cyd. Evidemment son comportement enthousiasme portait légèrement à croire qu'elle souhaiterait renouer ce moment fougueux, et plus si affinités. mais  Tamara possédait simplement un tempérament à la fois tempétueux et très câlin, ce qui induisait souvent en erreur ceux qui ne la fréquentaient pas depuis très longtemps ...


@Cyd Raye  Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021
Cyd Raye
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Skylar Rees MESSAGES : 154 CELEBRITE : Ruby Rose COPYRIGHT : neon cathedral. METIER/APTITUDES : notion de soin, orientation, guérisseuse TRIBU : ex-Kovarii chez les naoris POINTS GAGNES : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Mer 18 Juil - 22:15
Cyd s’occupait de sa nièce depuis ce matin, soucieuse. Sa sœur était malade et incapable de s’occuper de son enfant. La guérisseuse lui avait donné des plantes pour nettoyer le corps et laissait la nature jouer son rôle. Résultat, sa sœur vomissait, buvant de l’eau comme seul repas. L’androgyne se demandait bien ce qu’elle avait pu manger, mais sa sœur refusait de dire, elle disait que tout allait bien. Cyd tenait contre sa poitrine quasi plate, sa nièce d’un an qui avait blotti son nez contre sa chaleur féminine. Elle avait l’habitude de la bercer et de lui chanter des chants de leur île natale. Son cœur se serra à cette pensée, cette île, jamais sa nièce ne la verrait et vu son âge, le peu qu’elle avait vu, cela serait oublié. Malheureusement Cyd ne pourrait pas passer la journée auprès de sa sœur. Une autre Kovarii entra dans leur maison de fortune et prit la petite endormie que la guérisseuse lui confia. Elles avaient beau loger chez les naoris, elles ne se faisaient confiances qu’à elles pour l’instant. Jamais l’androgyne n’irait confier la descendante de sa famille à un homme ou une femme, peut-être une femme mais pas encore de l’autre tribu. La guérisseuse attrapa son petit sac et sortit de la maison de fortune, embrassant sa sœur sur le front pour lui souhaiter une bonne journée, mais aussi vérifier sa température.

La température avait baissé et cela la rassura. Elle vagua dans la tribu des naoris. Elle avait pas mal de choses à faire. Elle avait discuté avec Rowena et Harlan et avait pu passer des tests pour devenir druide. Des tests qu’elle avait réussi haut à la main et qui lui permettait à présent de soigner aussi les naoris. C’était vraiment étrange, elle commençait à se sentir intégré ici. L’androgyne ne savait pas si elle devait vraiment y croire. Elle ne préférait pas. Cyd se préparait à être rejetée tôt ou tard, sans savoir quand précisément. Elle salua des membres naoris et se dit que peut-être, elle était trop paranoïaque. Peut-être pourrait-elle s’intégrer, vivre ici et ne plus se soucier de rien. Juste vivre, c’était une envie primaire qui la traversa. Soigner les autres, veiller sur eux et en prendre soin, ce serait une belle vie, n’est-ce pas ? Ce n’était probablement pas la vie que sa mère aurait désiré pour elle, mais tant pis. Elle s’en fichait bien au final. Cyd se rendait compte qu’elle devait se soucier d’elle et de personne d’autre. C’était difficile pour elle d’accepter cela, mais elle devait se préserver.

L’androgyne était dans ses pensées quand un mouvement sur son épaule attira son attention. Elle tourna la tête, se demandant bien qui osait une telle proximité avec elle. Un sourire se dessina sur ses lèvres quand elle reconnut Tamara et sa chevelure si sauvage qu’elle adorait tant. C’était vrai, elle avait oublié que son amante d’une fois était effectivement naori. Elle se laissa entraîner dans une accolade et quelque chose au fond d’elle se détendit. Même si elles ne s’étaient rien promis, cette soudaine proximité réconforta Cyd. « Ne t’inquiète pas. J’ai été tellement prise dans le tourbillon des événements que j’ai oublié que tu étais d’ici. » Elle se détacha à contre-cœur de l’autre femme et attrapa une mèche de cheveux rebelle, adorant la texture de ces cheveux depuis toujours. « Tes cheveux sont tellement beaux, il y a des choses qui ne changent pas. » Et l’androgyne fit un sourire heureux. Elle était vraiment heureuse de revoir Tamara. En tout cas, la naori semblait comme d’habitude et cela rassura Cyd. « Tu avais prévu de faire quelque chose là maintenant ? » Peut-être pourraient-elles rattraper le temps perdu, discuter. Cyd ne désirait que cela et pourquoi pas, partager une tasse de thé.
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄
Tamara Quetzalcoalt
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : I/RiverSoul MULTICOMPTES : Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan MESSAGES : 1221 CELEBRITE : Imaan Hamman COPYRIGHT : Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj METIER/APTITUDES : Sentinelle / Artisan ( potier ) TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 164
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Ven 19 Oct - 20:29

Cyd & Tamara @AndNowWhat?



La silhouette connue se retourna vers elle, les yeux encore embués de songes ou de rêves, celle-ci ne mit cependant pas très longtemps à reconnaître la Sentinelle. Étonnée mais à priori contente de la retrouver, elle ne lutta pas contre les accolades peut-être un peu trop démonstratrices de Tamara. Cette dernière fronça néanmoins les sourcils quand l'androgyne, tout en s'excusant, invoqua comme raison un oubli de sa part. Cela froissa un peu son l'égo de la frisée, ou sa fierté, cependant elle préférait ne pas en tenir rigueur à la Kovarii. Après tout perdre le lieu de ses ancêtres, renoncer à sa vie, ses souvenirs, devait peser lourd sur une âme

« Oh c'est compréhensible, j'avais juste fait circuler l'information qu'en dehors d'un abri je mettais une poterie gratuite à disposition pour chaque victime du cyclone qu'on accueillait » Bien entendu il se pouvait très bien que Cyd eut réussi à sauver et emporter quelques objets. Dans ce cas précis l'offre ne retint probablement pas son attention  « Et c'est toujours valable si tu es intéressée »

Dans la foulée elle faillit lui proposer de visiter sa cabane afin de s'en approprier une. Mais la sentinelle s'abstint pour que ne fut pas interprété comme une demande plus personnelle. Après tout elles se connaissaient plus charnellement qu'autre chose ...

D'ailleurs la garçonne semblait toujours aussi fascinée par la chevelure de La Naori. Elle ne se débattit pas, ni ne tenta de reculer ou de récupérer sa mèche de cheveux. Tamara ne désirait pas combattre un aussi bon souvenir, bien que le temps eut coulé et ne fut plus aux épanchements lascifs.

La frisée lui accorda même un sourire complice, accompagné par le chant des oiseaux joyeux qui parcouraient les plus hautes branches de l'arbre de vie
 « Et toi tu es exactement pareille que dans mes souvenirs ... Sinon que veux-tu dire, ais-je changé en dehors de mes cheveux ? Ou alors tu parles des circonstances de ta venue. D'ailleurs laisse-moi te dire que je suis désolée pour vous tous »

La sincérité imprégnait les mots sortant de la bouche de Tamara. Elle ne s'exprimait pas juste pour dire des banalités dont elle se moquait, elle éprouvait réellement une grande compassion pour son interlocutrice

« Oh non je n'avais rien prévu du tout, un jour de repos, j'en ai profité pour monter sur notre arbre pour admirer le monde de tout la haut, tu veux essayer ? Enfin si tu as du temps, sinon on peut aussi faire un tour dans la forêt ? » La Sentinelle ne se rendait pas compte que cette question portait à interprétation, sous entendant de s'adonner à quelques plaisirs déjà goutés quelques mois plus tôt.

Loin d'elle de reproduire les plaisirs passés quand elle lança cette idée complétement innocente. Néanmoins elle se laissa aller, la câline, à serrer une fois de plus l'androgyne contre elle de manière plutôt énergique avant de lui rendre sa liberté
« Es-tu là depuis longtemps ? Es-tu bien installé, et puis tu devras me dire ou se trouve ta maison comme ça je viendrais te rendre visite à l'occasion »

Les paroles couraient plus vite que sa réflexion , non pas qu'elle fut idiote, loin de là, mais beaucoup trop spontanée, naturelle et sans aucun artifice. Certainement les siens œuvrèrent au mieux pour bien installer ces apatrides, bon elle exagérait un peu sans doute en les désignant de la sorte. Mais se sentaient-ils complétement à l'aise parmi eux et leur coutumes ? Des petites choses futiles pour La sentinelle mais apparemment d'une grande importance pour d'autres.

Elle se rappela soudainement la raison première qui amena l'Androgyne du coté de chez les naoris
« Ou si tu préfères encore je peux te montrer d'autres endroits ou poussent des plantes que tu aimerais cueillir ? » Toujours des réminiscences de leur premier contact, sans que Tamara y projeta une malice quelconque, mais qui dans l'oreille de la Kovarii sonneraient avec une différente tonalité ...

@Cyd Raye  Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021
Cyd Raye
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Skylar Rees MESSAGES : 154 CELEBRITE : Ruby Rose COPYRIGHT : neon cathedral. METIER/APTITUDES : notion de soin, orientation, guérisseuse TRIBU : ex-Kovarii chez les naoris POINTS GAGNES : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Lun 19 Nov - 16:30
Tamara amenait un vent de fraîcheur bienvenue et cela réchauffait le cœur de Cyd. Elle ne savait pas ce que pensait Tamara et comment elle prenait le fait que l’androgyne avait oublié qu’elle vivait ici. « Oh j’ai entendu pour la poterie. Ma sœur s’y est rendue avec ma nièce. » Et elle se souvenait du regard brillant de la petite. Il en suffisait peu pour faire sourire un petit enfant qui prenait tout avec légèreté et le sourire. C’était tout simplement fascinant de voir une telle réaction. Cela permettait aussi aux adultes de s’éloigner la réalité des choses. « Je n’ai pas eu le temps d’y passer, mais je n’hésiterai pas. » Dit-elle avec un bref hochement de tête et un sourire. Cyd adorait les cheveux de Tamara et se permettait d’être familière avec elle. Elle accepterait aussi si l’autre femme venait à la repousser, c’étaient les risques, mais quand l’androgyne vit le sourire complice de Tamara, elle se dit qu’elle ne se ferait pas repousser maintenant. Les paroles de la sentinelles remplies de sincérité réchauffèrent son cœur meurtri. « Je parle des circonstances de ma venue. Tout a changé pour moi. Voir quelqu’un de familier me rassure. Merci, cela me touche. » Dit-elle avec douceur. Cyd avait l’impression de pouvoir être elle-même avec Tamara, sans engagement, juste elles deux. Elles ne s’étaient rien promises et voir Tamara si calme, pas jalouse, pas possessive, cela calmait l’androgyne. Elle avait bien trop eu affaire à des femmes jalouses et possessives après une nuit dans une couche.

« Je crois que j’ai le vertige, mais je n’ai pas encore essayé de monter sur vos arbres. » Elle leva la tête et regarda le ciel caché par la cime des arbres. « Je n’ai rien à faire. Je suis libre pour l’instant. Je ne sais pas si je veux aller en forêt ou monter dans un arbre. » Trop de choix, mais tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle voulait passer du temps avec Tamara. C’était aussi simple que cela. Avoir contre elle cette femme qui avait déjà partagé sa couche, réchauffa son cœur froid. Aucun sous-entendu dans ce câlin, juste l’instant présent, la légèreté de cet instant si unique. Cyd se recula à son tour et réfléchit à la notion du temps. « On est venue dès que notre grande prêtresse a prédit cette catastrophe. J’ai l’impression que ça fait tellement longtemps que j’ai quitté mon île que j’en oublie ces contours. » Et elle baissa la tête, triste en y repensant et surtout à tout ce qu’elle avait laissé derrière elle. Certaines n’avaient pas suivi le mouvement, avaient préféré rester avec leur cheffe et étaient mortes. Par chance, sa sœur et sa nièce l’avaient suivie, car c’était Cyd l’aînée et qui décidait. Leur mère était morte des mois auparavant et heureusement, jamais elle n’aurait accepté de quitter cette île si chère à son cœur. « Je suis bien installée, je te donnerai mon adresse, tu pourras venir quand tu veux. C’est sommaire, mais on y vit très bien. » Et elles étaient à l’abri, c’était ce qui comptait. L’androgyne avait redressé la tête, retrouvée son sourire perdu. Il fallait rester forte, pour sa famille, pour les autres, elle n’avait pas le choix. Elle était guérisseuse et devait soigner les âmes et les corps de son peuple.

« Allons voir les plantes oui. Je dois refaire des stocks et la forêt est si grande que parfois je m’y perds. » Dit-elle avec un rire dans la voix, mais heureusement, elle retrouvait toujours son chemin. La Déesse la guidait, même ici. Elle n’osait pas poser trop de questions aux naoris, même si elle avait déjà parlé avec certains conseillers, avec des druides. Quand elle explorait la forêt, elle allait toujours avec des gens de sa tribu. Cyd ajusta son sac en bandoulière, un sourire canaille au coin des lèvres. « Allons-y alors. » Se plonger dans la forêt à la recherche des plantes était probablement son activité favorite du moment.
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄
Tamara Quetzalcoalt
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : I/RiverSoul MULTICOMPTES : Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan MESSAGES : 1221 CELEBRITE : Imaan Hamman COPYRIGHT : Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj METIER/APTITUDES : Sentinelle / Artisan ( potier ) TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 164
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Ven 11 Jan - 22:24

Cyd & Tamara @AndNowWhat?



Les humeurs de Tamara variaient comme le vent, non pas qu'elle se comporta comme une girouette mais tout dépendant de la personne, du moment de la journée et de l'état d'esprit dans laquelle la sentinelle se trouvait. Aujourd'hui la belle aube apaisante adoucissait son caractère parfois trop emporté. Elle fut volontiers demeurée tout en hauteur de l'arbre de vie si son estomac n'eut pas crié famine. Cependant sur le chemin de l'apaisement elle se heurta à cette furtive connaissance, lui remémorant des odeurs et des plaisirs qui n'appelaient que le sourire.

Alors elle ne se formalisa pas réellement que Cyd ne fut pas venue la trouver
« Oh ! Ta famille est venue avec toi » S'étonna Tamara, qui solitaire oubliait régulièrement que la plupart des autres ne se retrouvaient pas orphelins « Tout s'expliqua alors » Car bien évidement il n'existait aucune obligation de se déplacer en groupe pour venir choisir de simples poteries « Quand tu auras envie » Acquiesça Tamara dont le tempérament pliait rarement devant les autres, mais qui ne se permettait pas d'obliger qui que ce soit à agir contre son gré. A elle toute seule, La naori symbolisait la liberté « Ah oui je comprends, et l'on pourra apprendre à se connaître un peu mieux » Ajouta Tamara dont les boucles dansaient doucement dans les doigts de son interlocutrice.

Pas farouche, la sentinelle ne devenait pas lourde les jours passants, elle n'attendait rien de ceux qui partageaient son intimité. Une seule fois ou davantage. Elle ne cherchait pas à se poser, à former un duo, un couple, un tout avec un autre être humain. Ça ne représentait rien pour elle qui s'éleva toute seule. Bien entendu elle observait les autres vivre, mais elle ne s'appuyait sur aucune base pour savoir construire une relation solide. Et puis sa jeunesse préférait butiner que s'enraciner.

Si l'occasion s'offrait de partager encore de délicieux instants avec Cyd, pourquoi pas, mais son cœur ne se briserait pas en mille morceaux non plus si elles se contentaient de se saluer pour leur reste de cette vie. Tamara leva la tête vers les hauteurs, jamais elle n'avait été sujette au vertige, elle en connaissait peu qui en souffrait, mais elle se souvenait de ce petit garçon qui pleurait chaque fois qu'il essayait en prétendant avoir peur du vide


« On peut essayer de grimper mais je ne veux pas te forcer, si tu sens que ça ne va pas du tout on n'insistera pas » Proposa la Naori, toute aussi prête à s'élancer vers la forêt en compagnie de sa connaissance retrouvée. Quand elle remarqua son visage triste, spontanée elle caressa ses joues comme pour essuyer des larmes invisibles « Je n'imagine même pas à quel point je serais brisée si je devais laisser ces lieux derrière moi » Déclara-t-elle avec une intonation chagrine dans la voix.

« Oh je pense que si je fouille bien je vous retrouverais mais tu peux m'indiquer ou te trouver exactement, et puis si je peux bricoler un peu pour arranger votre maison ... » Non pas qu'elle s'amusa à bâtir des maisons, mais elle retapait souvent sa petite cabane, qui ne payant pas trop mine, suffisait largement pour elle.

Finalement Cyd penchait pour les herbes plutôt que l'escalade. Fort bien, la journée commençait à peine, et les rayons du soleil qui effleuraient leur peau ne réchauffaient pas comme dans une fin de journée ou l'on attend qu'une petit bise vienne vous rafraîchir
« Fort bien, si c'est ce que tu désires je vais te montrer un coin pas très loin, et pour ce qui est de te perdre je pourrais te dessiner une petite carte si ça peut t'être utile à toi et aux tiens » Tout autant elle eut pu lui offrir de faire le  tour des environs pour que Cyd s'oriente mieux. Cependant celle-ci appréciait éventuellement d'explorer ce nouveau berceau par elle-même « As-tu un sac avec toi pour ramasser ce qui t'intéresseras ? Sinon on peut s'arrêter chez moi, ce n'est vraiment pas loin, et ça ne nous détournera pas de notre chemin » Sans attendre elle lui saisit la main pour l'entraîner vers sa masure « Et puis tu pourras me raconter tout ce que te manque ici, ou que tu aimes, ou qui t'étonnes ... »


@Cyd Raye  Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021
Cyd Raye
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Skylar Rees MESSAGES : 154 CELEBRITE : Ruby Rose COPYRIGHT : neon cathedral. METIER/APTITUDES : notion de soin, orientation, guérisseuse TRIBU : ex-Kovarii chez les naoris POINTS GAGNES : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Mar 29 Jan - 16:44
Rien de compliqué avec Tamara. Elle n’exigeait rien d’elle. Elle ne lui demandait pas d’être quelqu’un, juste elle. C’était pour cela qu’elle appréciait autant la naori. Pas besoin de se poser mille questions. Elle n’osa pas demander à la brune si elle avait aussi une famille, c’était délicat comme question. Elle ignorait encore qu’elle parlait à la cousine de Ciro. « Oui, j’aimerais apprendre à mieux te connaître. » Était-ce stupide comme phrase ? Elle ne savait pas où s’arrêter quand elle parlait sans trop presser l’autre femme. C’était toujours délicat et Cyd sentait bien qu’elle marchait sur un fil fragile. Inutile d’en faire trop probablement. Elle décida de changer de sujet en parlant du vertige qu’elle possédait. Heureusement que sa maison était au sol. D’après ce qu’elle avait entendu, certains dormaient dans les arbres, rien que d’y penser, cela lui donnait la nausée. « Peut-être une autre fois ? Aujourd’hui je ne me sens pas d’attaque. » Dit-elle en fixant les arbres de manière dubitative. Il lui faudrait probablement du temps pour apprivoiser les arbres et accepter l’idée de grimper là-haut. La tristesse se peignit sur son visage, elle se sentait triste à cet instant. La caresse de Tamara sur sa joue la détendit instamment et elle sourit. « Je te souhaite que cela ne t’arrive jamais, que la Déesse te protège. » Même si elles ne partageaient pas la même religion, Cyd ne lui souhaitait que du bien. L’androgyne se dit que vu qu’elle y croyait, la Déesse protégerait celle qu’elle appréciait fortement.

« C’est vrai, tu peux fouiller et me chercher. On s’est un peu toute rassemblée, tu me trouveras facilement à côté d’un gros arbre très foncé et couvert de plein de feuilles. » Elle ne savait pas vraiment comment décrire mieux où elle vivait. D’un côté, imaginer Tamara en train de la chercher, cela l’amusait. Cyd avait un côté très enfantin par certain côté et elle aimait bien s’amuser des choses qu’elle pouvait. Il était encore tôt aujourd’hui et la guérisseuse décida de partir à la recherche de plantes. Cela leur permettrait aussi de s’isoler et elle avait besoin de cela. Le regard des autres ne la gênait pas, mais elle ignorait comment Tamara se définissait auprès des gens de sa tribu, de ce fait, elle ne voulait pas la mettre dans l’embarras. « Oui une carte serait utile. J’ai un bon sens de l’orientation, mais j’hésite encore. » Elle ressentait souvent le besoin de se justifier auprès de Tamara. Elle ne comprenait pas forcement pourquoi, mais elle le faisait. La brune se dit qu’elle devrait arrêter d’être nerveuse, ce n’était que Tamara, personne d’autre. Il n’y avait aucun enjeu, normalement. Ou peut-être bien en avait-il un petit. Même si elles n’étaient pas ensemble, Cyd voulait paraître sous son plus beau jour.

L’autre femme lui posa une question, mais pas le temps de répondre qu’elle se fit entraîner par la main vers la maison de Tamara. Tant pis, elle suivrait n’importe où ce courant d’air vivant. Elle ne dit donc pas qu’elle avait un sac. Elle la suivit, main dans la main. Elle se sentit vivante pour la première fois depuis le cyclone, comme autrefois. Cyd ferma un instant les yeux, entourée par l’odeur des bois et de Tamara. Elle rouvrit les yeux et se rapprocha de l’autre femme pour l’effleurer. « J’aime bien ton odeur. J’aime bien l’odeur des arbres aussi, même si ça me fait étrange de vivre entourée de ces arbres. J’avais la jungle sur mon île, mais pas ces arbres. » Elle avait des arbres différents. En profitait-elle pour flirter ? Oui un peu, car le moment s’y prêtait. « Tu vis seule ? » Elle ne se sentait pas jalouse, ni possessive. Cyd ne l’était envers personne. A sa manière, elle était aussi un courant d’air. Elle en profita pour regarder les maisons des naoris Elles étaient différentes des leurs et cela lui manquait, le toit bleu et particulier des maisons kovariis. Leurs deux peuples avaient quelque chose en commun, se cacher dans la forêt. Peut-être pourrait-elle se plaire ici finalement.
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄
Tamara Quetzalcoalt
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : I/RiverSoul MULTICOMPTES : Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan MESSAGES : 1221 CELEBRITE : Imaan Hamman COPYRIGHT : Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj METIER/APTITUDES : Sentinelle / Artisan ( potier ) TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 164
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Mer 13 Mar - 23:37

Cyd & Tamara @AndNowWhat?



Un vent doux agitait la chevelure de la Naori alors qu'elle appréciait ce petit moment inattendu ou elle retrouvait une personne qu'elle ne s'attendait plus à revoir. Elle recueilli le compliment que lui fit Cyd avec simplicité, du moins pour elle ça ressemblait à ça quand on lui exprimait le fait de vouloir mieux la connaître. Après tout ça n'arrivait pas souvent, ce qui l'attristait parfois, elle qui pouvait se transformer en bisounours ambulant puisqu'elle adorait particulièrement les câlins. Juste comme ça, pour le plaisir, pour montrer qu'on aimait bien un autre être humain.

Elle hocha la tête avec un joli sourire qui rehaussait ses charmantes fossettes, et vraiment elle ne portait pas de jugement sur ce que les autres lui disaient. A part si elle traduisait leurs paroles comme une provocation ou une injure, mais là il ne s'agissait pas du tout d'un tel cas. Pas pour elle. Et bien qu'elle eût souhaité lui faire découvrir la vue qui s'offrait à votre regard tout au-dessus de l'arbre de vie, elle comprenait, acceptait, que l'autre ne soit pas aussi intéressée par cette proposition.

Elle-même ne vivait pas dans l'arbre puisqu'elle possédait déjà une vieille cabane héritée de son grand-père, mais si elle avait dû s'en bâtir une autre, sans doute y aurait-elle songé sérieusement
« Ah ben oui si tu n'es pas d'attaque on va faire un truc plus amusant pour toi ... »

La dynamique de Tamara était à la fois simple et compliquée. Elle allait droit au but, et ne se rendait pas la vie plus difficile qu'il n'était nécessaire, mais parfois ses pulsions un peu folles la dirigeaient vers des complications et des disputes un peu hors propos. Cependant elle restait disponible, toujours, à ceux qui s'adressaient à elle en toute simplicité « Je te remercie et d'ailleurs ce serait une très mauvaise chose que ça nous arrive, parce que tu devrais à nouveau un autre refuge et deux fois dans une vie je ne le souhaiterais même pas à mon pire ennemi »

La Sentinelle écouta avec une grande attention, la description que lui faisait la garçonne, et bien que la bise secoua légèrement les feuilles autour d'elle, le bruissement ne se montrait pas encore assez fort pour l'empêcher de bien comprendre les mots qui s'échappaient de la bouche de l'autre jeune femme  « Ah je crois bien que je vois ton lieu de vie, je viendrais faire un tour, et si tu manques de quelque chose je pourrais toujours tenter de t'en procurer un petit peu  »

Une invitation à ne pas hésiter à lui demander de l'aide, une manière de lui souhaiter la bienvenue avec un peu de retard. Elles se mirent donc en route vers des endroits qui ne manqueraient pas d'attiser la curiosité de la kovarii « Et bien alors quand je viendrais te faire coucou, d'ici quelques jours je t'amènerais une petite carte que tu pourras partager avec les tiens, enfin ceux qui en ont besoin ... »

Une petite bicoque se dressa devant elles, un peu penchée et biscornue, cette dernière annonçait bien son âge, telle une vieille dame appuyée sur une cane « C'est ici, certes ça n'est pas la maison la plus belle du village, mais c'est la mienne et tu y seras toujours bienvenue » Déclara la jeune frisée,toujours très hospitalière quand on ne la prenait pas à rebrousse-poil. Un peu étonnée de la déclaration de Cyd mais pas mal à l'aise du tout elle lui rétorqua « Oh tu sais par mon travail je passe beaucoup de temps dans la forêt alors je suppose je suis imprégnée de son odeur et que c'est ce que tu aimes bien »

Elle lui adressa un clin d’oeil en lui désignant quelques poteries à l'intérieur « Tu peux entrer voir si quelque chose te plait, parfois d'ailleurs je sens aussi la terre cuite quand je passe la journée entière à fabriquer des vases ou des récipients avec de la glaise » Dans sa petite maison, séparée en deux pièces, la principale et puis celle où elle dormait il n'existait pas énormément d'espace. Mais ça lui suffisait amplement à Tamara qui trouvait la moindre occasion pour s'en aller courir dans la forêt

« Oui je vis seule ici, depuis la mort de mon grand-père, je n'ai vraiment pas besoin de plus puisque j'ai toute la forêt à ma disposition, regarde là j'ai fabriqué quelques sacs si tu en vois un qui te plait n'hésite pas à le prendre, et puis je te guiderais vers une clairière pleine de ressources pour toi ! »


@Cyd Raye  Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021 Catch The Wind... 171928021
Cyd Raye
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Skylar Rees MESSAGES : 154 CELEBRITE : Ruby Rose COPYRIGHT : neon cathedral. METIER/APTITUDES : notion de soin, orientation, guérisseuse TRIBU : ex-Kovarii chez les naoris POINTS GAGNES : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Sam 30 Mar - 21:41
La douceur et la compréhension de Tamara apaisaient l’esprit agité de Cyd. Elle aimait côtoyer cette femme, discuter avec elle sans se prendre la tête. Peut-être un autre jour prendrait-elle de la hauteur et irait-elle explorer cette forêt qui avait tant à offrir. Il faudrait avant combattre son vertige. Peut-être en serait-elle capable, ou pas du tout. L’aide des herbes pourrait calmer la peur qui était en elle. Cyd parla de la Déesse et lui demanda de protéger Tamara même si la naori ne croyait pas en elle. Mais ce n’était pas grave, l’androgyne était bien plus croyante qu’elle ne le pensait et elle espérait que sa foi protégerait l’autre femme. L’empathie de l’autre femme la toucha. « J’espère que le malheur ne me touchera pas une seconde fois. » Souffla-t-elle en hochant la tête. Elle manquait de mots pour remercier Tamara de sa douceur évidente envers elle. Elles changèrent bientôt de sujet et Cyd tenta de décrire où elle vivait avec sa sœur et sa nièce. Elle ne savait pas si sa sœur irait vivre seule, mais pour l’instant, elles ressentaient le besoin de vivre ensemble, avec la mort de leur mère, cela les avait rapprochées. « Avec plaisir. » La Kovarii était quelqu’un d’orgueilleux, mais elle acceptait l’offre de Tamara, même si dans un coin dans sa tête, elle se promit de lui offrir quelque chose.

Elle n’aimait pas trop recevoir, se sentant alors vulnérable et extrêmement redevable. Elle ne le précisa pas, elle ne voulait pas montrer ce visage à Tamara. Cyd suivit la brune pour aller en direction de chez elle avant d’aller explorer les alentours. « Merci, je pense ça va beaucoup m’aider. » Elle rêvait déjà à cette carte et se demandait bien comment cela allait se passer. Elle avait hâte de découvrir encore plus. Pour elle, c’était une manière de contrôler les choses, car clairement l’androgyne avait l’impression que depuis qu’elle était ici, elle ne maîtrisait rien. Et c’était extrêmement frustrant mine de rien. Une maison se dressa devant elles et Cyd resta sans voix. Elle trouvait que la maison avait une certaine âme et cela lui plaisait. « Tu rigoles ? J’adore ta maison. » Dit l’androgyne en posant une main sur la vieille bâtisse qui ressemblait à une vieille dame. Elle aimait bien les choses anciennes. Elle complimenta Tamara sur son odeur et sa réponse ne manqua pas de la faire sourire. « Oui je pense. » Elle ne voulait pas forcément insister et dire que non, elle aimait vraiment son odeur à elle et pas forcément autre chose. L’androgyne se permit d’entrer dans la maison de Tamara. Elle regarda les poteries avec soin, remarquant bien que la maison était petite, mais elle trouvait cela fabuleux. Cela lui rappelait sa propre maison qu’elle avait eu rien que pour elle sur son île.

Cela fit remonter des souvenirs qu’elle chassa bien vite pour ne pas trop y penser. Elle ne voulait pas ramener sa tristesse ici. « On peut troquer. » Il était évident qu’elle voulait troquer et non pas prendre sans rien donner en échange. Cyd avait un certain honneur et une certaine droiture. Elle ne voulait pas y déroger, surtout pas avec Tamara. L’androgyne voulait se faire bien voir mine de rien. Même s’il n’y avait aucun enjeu entre les deux femmes. Elle lui demanda si elle vivait seule et quand l’autre femme lui dit que son grand-père était mort, Cyd se sentit triste pour elle. « Je suis désolée pour lui. » Elles partageaient quelque chose, elles avaient toutes les deux perdues quelqu’un qu’elles aimaient. Du moins, la guérisseuse partait du principe que Tamara aimait son grand-père. La Kovarii regarda les sacs. Elle fut aussitôt attirée par un sac plus coloré que les autres. « Celui-là, je peux ? » Elle se promit qu’elle offrirait quelque chose à Tamara en retour. « Allons-y. » Elle sourit et mit le sac sur son épaule, espérant trouver de belles choses dans la carrière. Elle regarda une dernière fois la maison, s’imprégnant de l’ambiance des lieux pour la garder en mémoire. La brune tourna les talons et sortit, impatiente. Elle était déjà allée explorer la forêt, mais seule. Elle s’était un peu perdue et était convaincue qu’elle n’avait pas encore tout découvert. Avec Tamara, elle découvrirait plus et son esprit ouvert ne demandait que cela.
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄
Tamara Quetzalcoalt
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : I/RiverSoul MULTICOMPTES : Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan MESSAGES : 1221 CELEBRITE : Imaan Hamman COPYRIGHT : Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj METIER/APTITUDES : Sentinelle / Artisan ( potier ) TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 164
Voir le profil de l'utilisateur

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

le Ven 24 Mai - 22:46

Cyd & Tamara @AndNowWhat?



Elle connaissait la vie Tamara, et toutes les sortes de souffrances ou de douleurs qui pouvaient l'accompagner. Pour beaucoup elle paraissait, trop jeune, rebelle, volage, inconsistance, lunatique et pourtant elle savait très bien s'arrêter pour écouter le cœur de ceux qui s'adressaient à elle sans a priori. Oui elle révélait parfois aux gens de sa tribu un caractère un peu trop emporté, passionné, mais elle ne le reniait pas. La Naori possédait en elle la sagesse de s'accepter pour ce qu'elle était tout en ne demandant à ceux avec qui elle conversait de changer. Un peu comme une bise chantante et virevoltant elle traversait la vie, mais elle pouvait très bien devenir bourrasque ou comme un simple souffle caressé votre joue.

Alors oui elle compatissait complétement à la situation de Cyd, parce qu'elle ne s'imaginait pas un jour pouvoir supporter d'être déracinée de tout ce qu'elle portait en elle et chérissait « Oh t'inquiète pas, je suis certaine que non, et puis cette fois comme tu habites chez nous et bien tu seras un peu moins seule » Car la sentinelle n'hésiterait pas à l'épauler si cela devenait nécessaire. Oui ça faisait partie de ses attributions de garder tous ceux qui habitaient au village sains et saufs, cependant ce n'était pas toujours le devoir qui parlait, l'amitié aussi ... Elle hocha la tête pour manifester le plaisir que lui procurait l'acceptation de son aide par la Kovarii.

Elle agissait naturellement Tamara, elle offrait, elle donnait sans se poser de questions, elle ne prétendait jamais, ni n'agissait contre elle-même. Et envisageait difficilement la réluctance d'une personne à sa faire aider. Cependant si Cyd le lui expliquait, la frisée aurait totalement compris et accepté, non sans tenter malgré tout de lui venir aide si le besoin se faisait sentir.

Ainsi elle savait qu'elle s'appliquerait à reproduire une jolie carte, détaillée au mieux pour la jeune femme qui marchait à ses côtés. Celle-ci d'ailleurs appréciait sa petite masure, ce qui étonnait la sentinelle car elle ne payait vraiment pas de mine « Oh vraiment ? Et bien tu pourras venir me rendre visite quand tu en auras envie, on pourra bavarder autour d'une table et d'une bonne tasse de thé » Proposa Tamara à qui ça n'arrivait plus depuis qu'elle s'était disputée avec sa meilleur amie. Disparue depuis.

Son caractère libre, sauvage, doux mais un peu compliqué lui ouvrait difficilement les voies de camaraderie, et pourtant elle se découvrait extrêmement loyale pour qui lui donnait sa chance. Cela l'étonnait étonnamment qu'on lui parla de son odeur, personne n'abordait jamais ce genre de détail avec elle, qui renchérit « Certainement, je ne fais rien de spécial tu sais, à part me laver très souvent dans le ruisseau » Car elle appréciait être propre, elle tenait sa maniaquerie de son grand père qui lui n'embaumait pas la rose à ne jamais changer de vêtement, parce qu'il se laissait bercer sans fin par les herbes qu'il prenait pour atténuer ses douleurs.

« Tout à fait, On peut troquer, tu as le droit de prendre le premier sans aucun échange mais si tu veux troquer je suis partante aussi » Pourquoi pas, La naori ne doutait aucunement que l'androgyne pusse lui offre des objets intéressants et même des potions qu'elle fabriquait avec les herbes qu'elle ramassait.

« Ne sois pas désolée, il était très vieux, il souffrait beaucoup, je pense que la mort l'a libéré, j'étais très jeune quand il est parti mais je savais que c'était mieux pour lui, même si ... je devais me débrouiller toute seule » Ce qui l'avait bâtie telle qu'elle était devenue, avec son courage un peu étrange à la fois doux et rude mais sans aucun faux semblant.

Elle la laissa regarder les quelques besaces rangées sur la table afin qu'elle choisisse en toute tranquillité « Bien sûr que tu peux » Répondit-elle vivement en saisissant rapidement l'objet pour lui tendre « Et n'hésite pas à venir en changer s'il ne te convenait pas » Après tout l'œil parfois se laissait attirer par une forme parfois plus belle mais qui ne se révélait pas forcément adaptée à notre morphologie. Cela l'amusa ensuite de voir à quel point Cyd se montrait impatiente de découvrir un peu mieux la forêt, elle sautilla pour passer devant, la menant vers un petit sentier caché entre les herbes dès qu'elles sortirent de l'enceinte du village « Viens suis moi et admire cette magnifique forêt, notre premier ne sera pas trop loin »  

@Cyd Raye Catch The Wind... 1802821642
Contenu sponsorisé

Catch The Wind... Empty Re: Catch The Wind...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum