Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
26/06/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & IRINA ; 71 GEORGE MACKAY ; ELOW ; JARDINIER & CUEILLEUR, VOUS LE TROUVEREZ AUSSI SOUVENT PRÈS DU GRAND FEU (IL AIME S'EN OCCUPER). 80
— BETWEEN TRUTH AND WEAKNESS


Sujet: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:33

Code:
✜ [color=firebrick]George Mackay[/color] → Jonas Webber

SURNOM
Avec le temps, Jonas a disparu pour laisser la place à Jo. Un raccourci automatique fait par beaucoup, mais surtout par ceux qui en ignorent l’origine. Le plus souvent, un simple “hey” suffit pour qu’il se retourne.
ÂGE
Il serait incapable de donner une réponse exacte. Depuis la prison, il a oublié la date exacte de son anniversaire. Mais il aura bientôt 26 ans, étant né en 2092 par un début de mois de juillet
ORIENTATION SEXUELLE
Le désir est rarement une chose qu’il ressent lorsqu’il regarde les autres, par conséquent il n’a jamais vraiment su ce qu’il préférait. Homme ou femme, peu importe en fait.
SITUATION AMOUREUSE
Seul, depuis un moment déjà, condamné sans doute à ne jamais être aimé. Ou plutôt à ne jamais comprendre qu’un autre puisse l’aimer.
MÉTIER / FONCTION
Il était en apprentissage à la serre lorsqu'il a été emprisonné. Les rares connaissances dont il se souvient, il les utilise aujourd’hui pour travailler dans le potager.
APTITUDE(S)
Dans le domaine de l’agriculture, il a l’étoffe d’un jardinier novice qui sait prendre soin des différentes cultures. Il lui arrive aussi de jouer les cueilleurs même si pour ça, il ne vaut mieux pas qu’il soit seul.

Fragile esprit, première impression ▪️ À première vue, il n’y a rien de bien différent chez Jonas. C’est juste un grand maigrichon au regard évasif. Ses épaules sont souvent relevées, comme une tortue qui veut se cacher sous sa carapace. Il n’a pas l’air méchant, il n’a pas l’air dangereux. Il ne l’est pas d’ailleurs, mais en grandissant, il a développé une distance avec les autres. D’une part, il fait bien attention à ce qu’un mètre le sépare de ceux qui l’approchent. La crainte d’être touché est un ancien traumatisme qui le suit depuis l’époque où les mains furieuses de son père, cognaient sans gène le visage de sa mère. Puis, avec le temps, Jonas a réalisé qu’il n’était pas comme la plupart des autres enfants, alors il s’est préservé des remarques et la situation n’a pas vraiment changé. Il ne cherche pas à devenir l’ami de qui que ce soit, mais en ne s’ouvrant pas, il donne surtout l’impression d’être indifférent. De ne pas s’inquiéter. Comme si rien n’avait de valeur à ses yeux. Et quand on essaye de lui parler, il n’y a pas plus franc. Mentir ne fait pas partie de ses compétences, transformer la réalité non plus. Il dit ce qu’il pense et voit, parfois un peu trop vite ce qui peut être pris pour de la méchanceté gratuite. C’est quelqu’un qui ne fait pas semblant. Il est aussi honnête que ses mots. Pessimiste, il n’est pas celui qui va motiver les troupes et voir le bon côté des choses. Sans parler de son langage corporel. Plus on s’approche, plus on l’écoute, plus on se demande s’il n’est pas un peu perturbé, ce garçon. S’il ne manque pas une case, là-haut… Inutile de trop se poser des questions, car c’est le cas.

Main tremblante, seconde impression ▪️ Il a 14 ans lorsque son médecin annonce la nouvelle à sa mère. Il possède une déficience intellectuelle légère. Il n’est pas aussi bête que ses pieds, mais il ne faut pas trop lui en demander non plus. D’un seul coup, voilà la réponse à toutes les questions. La réponse qui explique pourquoi Jonas avait tend du mal avec les études, oui, mais aussi les autres. Pourquoi il préfère un jeu de cartes plutôt que la compagnie d’un ami. Il est différent, il le sera toujours. Combiner cela au fait qu’il est dyspraxique et voilà une enfance bien compliquée. L’apprentissage a été l’étape la plus éprouvante de son existence. Il confond souvent sa droite et sa gauche, il est même d’une maladresse un peu extrême. À huit ans, il disait que c’était la faute de sa main, qu’elle ne l’écoutait pas. Il doit toujours faire des efforts supplémentaires, essayer plus dur. Alors, Jonas, ce n’est pas le gamin dont on se souvient pour les bonnes raisons. Pourtant, il a ses passions aussi, comme la planète et la vie avant l'Odyssée. Mais même en étant parfaitement attentif, il n’a pas réussi à retenir toutes les informations qu’on lui avait données. Sa mémoire n’est pas très bonne et il peut tout simplement oublier. Comme si certains souvenirs étaient trop bien rangés. Il est donc très pragmatique. Parfois, un peu comme un enfant. Surtout, il doit faire les choses les plus simples, celle qui ne lui demande pas beaucoup d’efforts et plus c’est répétitif, mieux c’est, car plus il pourra le faire de la bonne façon sans jamais laisser le temps à sa mémoire d'effacer quoi que ce soit.

Coeur égaré, troisième impression ▪️ Jonas a quelques habitudes qui lui sont propres. Des espèces de toc qui se sont installés en lui avec le temps. Par exemple, lorsqu’il doit trouver du bois et le couper, il fait tout pour que chaque morceau soit de la même taille. Dès qu’il est un tant soit peu stressé (et la simple présence d’une personne peut le mettre dans cet état.), il se ronge les ongles. Il a souvent l’air nerveux ou inquiet, mais en fait, c’est simplement parce qu’il ne sait pas comment agir. Comment se tenir ou comment communiquer. Lorsqu’il est entièrement lui-même, il est d’un calme parfait. C’est un garçon qui aime regarder les choses, qui aime observer. Il prend son temps au point parfois de perdre toutes notions. Vous pouvez trouver Jonas assis devant une graine enterrée, à attendre de voir quelque chose sortir du sol. Ce calme, il la retrouve lorsqu’il travaille la terre. Il aime dire que c’est magique. Il a toujours fait très attention lorsqu’il a commencé à apprendre dans la serre, parce qu’il comprenait l’importance de son rôle. Parce que pour une fois, il ne voulait pas échouer. Il voulait être à la hauteur et trouver la place qui était la sienne. Naturellement, il a eu un peu de mal, mais il n’était pas seul. Ses tâches étaient surtout basiques, manuel. Toute la partie scientifique le dépassait. Déraciner une plante, mettre en pot, préparer un engrais, surveiller les plantations, retirer les anomalies... Et puis il récupérait aussi les récoltes, laver et trier. Sur terre, son quotidien n'est pas si différent. Ce n'est pas difficile de s'habituer à lui, il faut juste se montrer patient et attendre de voir la fleur éclore.

Sourire torturé, dernière impression ▪️ La violence, il s’en éloigne comme la peste. Il n’est pas étonnant qu’il se prépare à encaisser un coup invisible si vous levez la main devant lui. Quand Jonas a peur, cela prend possession de son corps. Il peut être sujet à des crises de panique et pour ça, il évite de sortir de sa zone de confort. Il s’accroche à tout ce qui le rend heureux, comme le potager ou encore le grand feu. Au centre du campement, il se sent en sécurité. Parce que là, il y a du monde, les gens parlent, ils se rassemblent. Il a besoin de sentir qu’il n’est pas tout seul. Ainsi, s’il se passe quelque chose, il pourra être protégé. D’une certaine façon, il aime croire que cette nouvelle existence sur terre lui a permis de trouver une seconde chance et pour rien au monde, il ne veut pas perdre sa vie une deuxième fois. Jonas fera donc ce qui doit être fait pour survivre. Il s’acharne vraiment, parce qu'il sait qu'il ne peut pas accomplir autant que les autres. Malheureusement, son caractère un peu fragile et son côté un peu “boulet” ne joue pas en sa faveur. Il est assez facile de l’insulter et de lui reprocher ses erreurs passées. De ne pas vouloir de lui. En revanche, Jonas n’est pas du tout rancunier. Il essaye de ne pas embrouiller son cerveau avec des souvenirs inutiles et se répète plusieurs fois les choses pour ne retenir que le meilleur. Cela ne marche pas toujours, bien entendu...
+ Le crime dont tu es coupable ?

Rien n’avait prédit ce qui s’était passé, ce jour-là. Une pause-déjeuner comme une autre, la même équipe, les mêmes visages, le même temps de pause. Il ne pouvait pas dire que c’était son moment favoris, car lorsqu’ils devaient tous aller manger ensemble, il se retrouvait parfois entre deux personnes et sa faim disparaissait face à l’anxiété. Mais il s’était habitué à sa petite routine et, quelque part, il se disait qu’il l’avait déjà fait plusieurs fois. Que rien ne pouvait l’empêcher de le faire de nouveau. Parfois, il se mettait en bout de table, comme un compromis. Sauf que cette fois, quelque chose d’inhabituel s’était produit. Jonas a craqué. C’était arrivé d’un coup. Un burn-out. Son esprit s’était fermé et toute la pression était sortie en une fois, emportant tout sur son passage. Il n’a vraiment aucun souvenir de ce moment, mais les caméras de surveillance ont parfaitement enregistré la catastrophe. Et c’était horrible à voir. Pour ceux qui étaient sur les lieux lorsque c’est arrivé, pour ceux qui étaient derrière leurs écrans. Il avait d’abord agrippé son plateau, restant paralyser quelques minutes comme si la bombe qui était en lui, chargée. Puis soudain, il s’est levé, a balancé tout le contenu, insultant tous ceux qui se trouvaient là. Ensuite il s’est mis à pousser le mec à sa droite, puis à frapper la fille à sa gauche. Il hurlait de rage, explosant sans retenue. Par chance, il a très vite été interpellé, calmé à coup de choc électrique puis enfermé le temps d’une sentence rapide. La sécurité a repris le contrôle de la situation, mais quelques minutes sont suffisantes pour détruire une vie. Ou plusieurs. Si son suivi psychologique de longue date à expliquer une partie de son comportement, sa sentence fut la mort. La fille qu’il a frappée, a finie dans le coma pendant trois mois, avant de céder à ses blessures. Jonas allait donc mourir à vingt-huit ans, passant au préalable dix ans en prison.

+ Que penses-tu du fait d'avoir été envoyé(e) sur Terre? Comment as-tu réagi en la voyant pour la première fois ?

Peut-être que la liste des criminels a été faite au hasard, peut-être qu’il était évident qu’on pouvait se débarrasser de lui, dans tous les cas, Jonas l’a débord très mal pris. La prison n’avait pas été de tout repos pour le garçon, qui a passé une première année à l’écart. Aux vues de ses antécédents, il devait d’abord avoir l'approbation de son médecin avant de pouvoir sortir de ses quatre murs. Pas de salle commune pour lui, pas de visite non plus à part médical. Sa mère l’avait effacé de sa vie comme on effacerait les lignes d’un mauvais texte. Il n’y avait que le hublot de sa cellule, petite lueur d’espoir, qui avait finis par avoir raison de ses angoisses. Cela lui a pris du temps, mais Jonas s’était fait une raison. Quoiqu'il allait se passer, sa vie avait une date d’expiration. Alors quand cette date a été avancée, la panique était revenue plus dévorante que jamais. Jonas avait fait la paix et voilà que ce projet détruisait tout. Il lui restait encore du temps… Lorsqu’il respira sur terre pour la première fois, Jonas fut euphorique. Il n'avait jamais autant sourit et rit de bon coeur. D’une part, il était en vie, d’une autre, il réalisait un rêve. Depuis petit, la seule chose qui l'intéressait, c’était le monde avant la Troisième guerre mondiale. Le mode de vie terrien était à portée de main désormais, à quelques détails près puisque cela ne ressemblait à rien de ce qu’il avait lu ou appris. Après presque quatre ans, Jonas est toujours aussi émerveillé. Il en a oublié la rancune et la peur qui l’avait saisi lors de l’envoi sur terre. Tout ce qu’il retient, c’est qu’il est vivant, libre et tout simplement heureux de ne plus être dans une cage de neuf mètres carrés. Néanmoins, il associe les survivants du crash de l'Odyssée, les adultes, comme des personnes pouvant lui arracher tout ce qu'il possède s'ils le décident... Alors il se méfie d'eux et n'est pas certains qu'un regroupement soit une bonne idée.

+ En toute franchise, des regrets sur ta vie, et certaines actions qui t'ont mené ici ?

Jonas ne connaît qu’un seul regret : lui-même. En plus d’essayer de se faire comprendre par les autres, il essaye déjà de se comprendre lui-même. Une tâche compliquée. Il a du mal à accepter la personne qu’il est, et même s’il tente de se protéger des autres en gardant ses distances, il ne peut pas se protéger de ses propres décisions et pensées. Comme lorsqu’il a failli avalé une mauvaise baie. Même après cet accident, il serait capable de manger la même baie empoisonnée… Il sait bien qu’il n’est pas parfait, mais le pire, c’est qu’il doit redoubler d’efforts et en plus, il sait que les autres doivent faire attention à lui ! Cela peut vite devenir compliqué et il se demande si ce n’est pas pour ça que sa mère l’ignore complètement. Elle s’était peut-être tellement investi, qu’elle s’était perdue. Son emprisonnement avait été la goutte de trop. Jonas a besoin d’être guidé dans ce qu’il fait. Il a besoin que quelqu’un le surveille, le protège. Il regrette alors toutes ses choses qui le différencie des autres, mais qui accentue aussi le danger qu’il peut être pour lui-même et la communauté. Dès qu’il casse quelque chose, dès qu’il se blesse ou qu’il fait une bêtise, il le regrette aussitôt. Il passe son temps à s’en vouloir. Il se pourrait, d’ailleurs, que ça soit l’une des causes de son burn-out. S’il n’est pas rancunier envers son entourage, il l’est envers lui-même. Ajouté à ça le fait de vivre dans l’espace, dans une société réglementée dans laquelle il ne semble pas trouver une vraie place et vous avez les ingrédients parfaits d’un jeune garçon au bord de l’explosion. L’enfermement a été la cerise sur le gâteau. Il allait devenir fou sans cette planète qui flottait au loin, dans l’espace.

+ Ton opinion sur les terriens ? Face aux récents événements (cf intrigues) ta première impression depuis leur arrivée a t-elle changée ? Qu'est-ce que tu as pensé de la guerre et des conséquences en ayant découlé (traité de paix, trocs, etc )?

Jonas a toujours été complétement dépassé par tout ce qui se produisait autour de lui. Et il n’y avait pas toujours quelqu’un pour répondre à ses questions (parfois répétitifs). Il a d’abord eut peur des Terriens, priant pour ne pas se faire kidnapper dans son sommeil ou même tuer. La première pluie acide lui a laissé quelques marques et d’un seul coup, la terre ne lui a pas paru amicale. Le froid aussi, a été une expérience éprouvante. Heureusement qu’il avait trouvé la neige stupide, sinon il aurait pu se faire prendre par le brouillard acide. Les cochons l’avaient terrifié (peut-être même plus que les Terriens, étrangement), certains lui ont couru après, ce qui l’avait forcé à partir dans tous les sens. Quand la tête d’Ashera fut retrouvé sur un pique, Jonas a refusé l'entraînement proposé. Il n'était pas capable de se battre, c'était inutile. De toute façon, s'ils devaient tous y passer, ils y passeraient. Il n’était pas non plus parti à la recherche des bunkers, trop dangereux pour lui - la crainte de manger quelque chose qu’il ne faudrait pas, par exemple. Quand les Rahjak ont emporté certains jeunes, Jonas a fait le voeu de ne pas sortir de leur campement à moins d'être sûr de ne pas finir dans un trou ou comme esclave. Et alors que le pire allait leur tomber dessus, l’Odyssée est tombé du ciel. La trêve semblait être la meilleure des options. Si la mort pouvait être évitée, autant le faire ! Pourquoi se prendre la tête ? Après quoi, tout lui a toujours semblé très calme. Les Terriens étaient des êtres humains, comme eux. Ils n'étaient pas plus effrayants que les autres jeunes du campement pour lui. Il ne voyait pas en quoi c’était impossible de faire du troc ou des échanges. Et puis, Jonas a l’impression qu'il n'est plus en train de survivre, mais de vivre, tout simplement. Ils avaient vécu assez de catastrophes entre le tremblement de terre et maintenant la tempête. Ils trouvaient toujours une solution, c’était certain. Il n’était pourtant pas très à l’aise quand les adultes sont arrivés pour fêter Noël, ou même lorsqu’ils les ont invités à venir. Il a tout de même fait l’effort, cette fois, d’aller visiter le village, l’occasion aussi de revoir sa mère depuis le crash de l’Odyssée. Jonas n'a pas envie d'aller vivre avec eux. Il ne veut pas de changement et il n'a pas confiance.

+ Qu'apportes-tu à la vie au campement ? Quelles sont les tâches que l'on t'attribue habituellement ? Voudrais-tu quitter les tiens maintenant que tu vis sur Terre ?

Quitter les siens serait suicidaire. Il le sait parfaitement. Jonas n’est pas capable de vivre seul. En plus, il commence à mieux connaître certaine personne, à mieux s’habituer à ses tâches. À mieux saisir l’environnement qui l’entoure et la manière dont la terre s’entretient, s’apprivoise et se construit. Certes, la tempête a fait des dégâts, mais l’agriculture a toujours été un travail sur le long terme et les plantations les plus solides ont tenu le choc. Au tout début, cependant, c’était un peu plus compliqué. Jonas ne savait pas où se mettre. Il ne savait même pas quoi faire, restant dans un coin et observant les choses. Et puis un jour, quelqu’un lui a demandé de garder un œil sur le grand feu. L’une de ses premières tâches fut d'ajouter du bois et de maintenir la flamme. Ensuite, lors d’une cueillette, il a fait part de ses compétences en jardinerie et de son travail à la serre (même si à ses yeux, il ne sera jamais au même niveau que les autres). Pour ne pas se retrouver inactif et mettre à contribution son savoir, il s'occupe du potager. Il se charge de l'entretenir, jour après jour. Il ne quitte que rarement ce terrain, trouvant toujours quelque chose à faire pour un meilleur rendu. Et puis Jonas, malgré ses défauts et parfois ses erreurs, sait prendre soin des différentes cultures. S’il y a bien une chose qu’il maîtrise et qu’il ne néglige pas, c’est ça. Quand semer les graines, quand arroser, quand arracher. Il sait aussi laisser l’espace dont une plante à besoin, de la quantité d’eau et des signes qui indiquent qu’une récolte approche. Le potager n’a aucun secret pour lui. C'est un travail qui se répète, saison après saison.

+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?

Jonas a toujours eu ses particularités. Outre sa dyspraxie découverte alors qu’il avait six ans, beaucoup de choses semblent être apparues peu après l'éjection de son père. Celui-ci a toujours eu un penchant pour la violence, mais il ne frappait pas toujours. Il y avait des bons moments aussi, des calmes, des joies. C’était compliqué entre ses parents, ce n’était pas parfait, mais tout n’était pas tout noir non plus. Sauf que Jake Weber a fini par frapper son fils aussi, pour l’aider à réfléchir plus vite. Pour qu’il soit moins stupide. Pour le protéger, sa mère a vite décidé de le pousser à bout au point où Jake alla trop loin. Elle ne pouvait plus cacher ses blessures sous une couche de vêtement, surtout si les marques se trouvaient sur son visage. Par conséquent, il ne resta plus qu’une chose à faire : révéler ce qu’elle subissait. Certaines craintes de Jonas viennent de là, sa peur physique de toucher quelqu’un, son éloignement à toute violence, la manière dont il catégorise les hommes en les comparant automatiquement avec son paternel… Beaucoup de ce qu’il est, provient de ce traumatisme. Par la suite, en se retrouvant en prison, il s’est lui-même comparer à celui qui lui avait donné la vie. Et si lui aussi, avait les mêmes problèmes ? Et s’il était comme lui, incapable de se contrôler, d’écouter, de se calmer ? Il possède une cicatrice à l'arcade, seul souvenir de cette crise d'angoisse où Jonas s'était frappé plusieurs fois la tête contre l'un des murs. Il n’a pas peur des bêtes, ou de la mort. Il n’a pas peur de la planète et de ses sautes d’humeur météorologique. Il a peur des Hommes en général. De leurs côtés imprévisibles, de leurs manques de compréhension. De la violence dont ils peuvent faire preuve pour survivre ou parce qu’ils le désirent tout simplement. Quelque part, il a peut-être même peur de lui-même…


+ Que penses-tu de l'arrivée de l'Odyssée sur Terre ? Sont-ils, à ton avis, une menace pour les cents ou au contraire vous unir pourrait être la meilleure solution face au climat actuel ?

Il a eu très peur au début, pour eux. La chute, il l'a vue et ça n’avait pas été beau à voir, ça avait même été effrayant. C'était comme revivre sa propre expérience une deuxième fois. Il a pensé à sa mère aussi, se demandant si elle avait survécu et si oui, si elle pourrait survivre ici. Mais une fois ce moment passé, c’est sa crainte de tout perdre qui a pris le dessus. Et si on l’enfermait de nouveau ? Et si on lui volait son potager ? Il y avait clairement des personnes plus appropriés dans le vaisseau pour gérer les cultures. Des personnes capables de faire mieux que lui et qui ne voudront certainement pas de sa présence ! Jusqu’ici, les jeunes s’étaient construit une vie, ils avaient évolué et grandi. Ils étaient fort aussi, surtout ensemble. Ils finissaient toujours par aller de l’avant, pour trouver des remèdes aux pires des poisons. Il n’aime absolument pas le changement (ce n’est vraiment pas bon pour lui.) alors qu’ils restent chacun de leur côté ! Après tout, ce n’est pas impossible. Ils peuvent très bien vivre ainsi et s’entendre correctement, voire même s’entraider si besoin ? Jonas ne veut pas perdre ce qu’il possède et surtout, il ne veut pas perdre sa part de travail, son quotidien. Il ne veut pas que les autres leur collent de nouveau l’étiquette de criminel, ou le condamnent de nouveau à mourir par crainte qu'il ne tue quelqu'un d'autres par accident. Pire, qu’ils brisent la communauté qu’ils étaient. Non, cela ne devait pas arriver. Il se sent utile ici, il se sent même parfois accepté. Pourquoi risquer de perdre ça ?
+ Le QCM THien pour vérifier que tout est bien compris. Pour cocher la bonne réponse, mettez checked après "checkedbox" (comme ceci : "checkbox" checked>), dans le code. Il n'y a qu'une seule bonne réponse par question. Veuillez ne pas enlever les balises hide.


Jonas Webber, né le 6 juillet 2092 est le fils du militaire Jake Webber (2067-2013) et d’une chargée des surveillances, Alice Fury (2065-Aujourd’hui). Son histoire ne va pas très loin. Jake était orphelin, élevé à l’âge de trois ans par la famille Webber, un couple de l’aile phœnix qui, malheureusement, n’a jamais eu d’enfant. Quant à Alice, une dispute avec son père suite à son mariage avec Jake a créé une distance. Celui-ci est encore en vie. Ivan Fury (2042-Aujourd’hui) est un ancien professeur de mathématiques. Ses parents, Emil Fury (2014-2079) et Alana Jasna (2016-2056) faisaient partie de la première génération d’enfants nés dans l’espace et étaient d'excellents scientifiques. Alana a des origines croates, alors qu’Emil, dont le nom Fionnán s’est transformé Fury lorsque ses parents ont intégré le projet de l’Odyssée, était Irlandais. Ivan a gardé ses distances avec Jonas suite au demande de sa fille. Lorsqu'il a appris son emprisonnement, il a été très touché. Quand il voit le garçon, il pense tout de suite à ses parents. Jonas ressemblerait à Emil et Alana, ses arrières-grands-parents. Un physique des hommes de l'Europe de l'est avec un soupçon de la flamme celtique. Le grand-père espère un jour revoir son petit-fils et le connaitre avant que la vieillesse n'emporte tout...

DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle Elodie/Elow et j'ai 25 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à Murphy le sushi et je le trouve amazing. Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension.

Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.


Jonas Webber
like a flower in the snow


Dernière édition par Jonas Webber le Jeu 28 Juin - 19:18, édité 16 fois

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1530 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 21
Admin


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:35

rebienvenue !
t'as 7 jours. Si t'as une question, tu sais où aller.
Pis voilà.

Edit : LE MAUVAIS COMPTE
Charlie te fait un bisou

avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude ♥ 1475 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 1204


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:36

Re-bienvenue Bon courage pour écrire ta fiche !

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 6980 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 1777
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:40

Oh, j'avais bien aimé ton vava dans Captain Fantastic, ça fait plaisir de voir sa bouille dans le coin Re-bienvenue sous cette nouvelle couleur

avatar
07/02/2018 lolita raya gabrilhov 1073 kaya scodelario avatar + riddler | signa + astra | gif + tumblr, amnesis,me. chasseuse, traqueuse, et à présent, bras droit de sa sœur aînée, chef de la tribu kovarii depuis peu. kovarii 83


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:46

J'aime trop ce que je lis jusque là, je suis sûre qu'on pourra se trouver un truc avec Raya
Bon courage pour finir ta fiche

 - Hit the Road -
avatar
16/04/2015 Isaïah/Burning Soul Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam 12522 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 170
- Hit the Road -


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 17:52

Re-Bienvenue Jonas ! j'adore le prénom ! Maieuhhh tu lui à pas rendu la vie facile à ce petiot ! je suis certain que Ten l'aurait remarqué et aurait bien voulu lui refiler des trucs pour l'aider à se souvenir ou s'organiser ! J'ai bien hâte de voir comment tu vas le faire évoluer

Meilleur voteur
avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nope 34912 Sophia Bush AVENGEDINCHAINS de mon ♥ (vava) ; Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1021
Meilleur voteur


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 18:14

Citation :
J'ai connu le forum grâce à Murphy le sushi

ça me fait toujours autant d'effet
Rebienvenue avec ce super perso !! J'ai hâte de le voir évoluer moi aussi, il faudra qu'on se trouve un lien

avatar
03/05/2018 Margot. 342 Karrueche Tran likeanewday, Elow de mon coeur (avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 230


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 18:18

ELOW
je l'aime déjà ce petit Ashi a envie de lui donner beaucoup d'amour et soutien
et puis c'est trop bizarre mais c'est moi qui te dit reBienvenue

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1386 Jessica Parker Kennedy praimfaya (avatar) esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 843
† Game of survival †


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 18:20

Re-bienvenue avec ce petit mauve

avatar
26/06/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & IRINA ; 71 GEORGE MACKAY ; ELOW ; JARDINIER & CUEILLEUR, VOUS LE TROUVEREZ AUSSI SOUVENT PRÈS DU GRAND FEU (IL AIME S'EN OCCUPER). 80
— BETWEEN TRUTH AND WEAKNESS


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 18:37

@Richard Coben, haha merci ! Jo' lui fais un bisous aussi (de loin).

@Tasha Draghsteel, merci princesse

@Harlan Tikaani, c'est trop un sucre cet acteur ! Et merci

@Clio Ellcrys, oh mais carrément ! Merci !

@Taël D'Arbanville, Merciiiii ! Comme j'imagine trop Ten le faire, en plus haha ! Et encore, t'as rien vu sur sa story...

@Murphy Cavendish, t'as vu, je t'oublies pas !

@Ashiri Rodakaar, vas-y, qu'elle lui donne ! MAIS NON CEY PAS BIZARRE. C'est trop la classe même.

@Ezra Aerys Merci !

avatar
20/04/2016 AMNESIS AEDAN + SAM + ANDREW + KARAH 8572 ADELAIDE KANE AVATAR - LUANESHË • SIGNA - SIAL • GIF - CASSINI CARTOGRAPHE + PATROUILLEUR DE DANA 30
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 21:01

LE BEAU GOSS EST LAAAAA Rebienvenue par ici toi, sache que je suis toujours aussi fan du perso (c'est ça d'avoir des infos en avant première ). Je vais bien m'occuper demain à lire tout ça (un lien est INDISCUTABLE!)

avatar
04/10/2014 neko Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye 1237 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer Athna 124


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 21:33

re-bienvenue avec ce perso qui promet **

avatar
18/04/2018 isis/Sara Isaïah 172 Emmy Rossum ava: liliana, sign: crackintime chaman / oratrice & gardienne du savoir naori (kovarii de naissance) 57


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 21:34

rebienvenue avec cette tête supplémentaire!

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade 27534 Thomas B.-Sangster Luxaeterna Murphy ** Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 515
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mar 26 Juin - 21:50

Mackay je l'aime depuis 22.11.63 J'aime beaucoup ce début en tout cas
Tout comme Ali mais tu sais déjà need de rp avec toi et celui-là, leur caractère était similaire sur l'odyssée même si totalement différent ** Courage pour la suite de ta fiche

avatar
26/06/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & IRINA ; 71 GEORGE MACKAY ; ELOW ; JARDINIER & CUEILLEUR, VOUS LE TROUVEREZ AUSSI SOUVENT PRÈS DU GRAND FEU (IL AIME S'EN OCCUPER). 80
— BETWEEN TRUTH AND WEAKNESS


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.
Mer 27 Juin - 12:52

@Aliénor Blackwood, spèce de VIP. Et effectivement, un lien est obligatoire, Tu me diras ce que tu penses de ma fiche !

@Gen Deng Merci ! (c'est de lui dont je te parlais, pour Skylar, si tu veux un lien aussi, )

@Artemia Zografos Merci !

@Liam Cohen, il était nickel dedans (moi je love ce gars, c'est comme Aneurin, je vais les épouser un jour, rien à foutre. )

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.

 

JONAS ▲ Told myself I’s a prisoner and I’d broken my chains.

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Prolongation de contrat - Jonas Hiller
» Jonas Mitsgun / Nerozias
» Sanble se minis Jonas Gué ki gate eleksion yo nan Plato Santral
» Amoureux et seuls ...On enfile pas des perles...(Jonas)
» Jonas Malkavian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-