Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Wild and free [Kara]
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
31/05/2018 Blanche, peut être d'autres mais je ne les connais pas Non 43 Helen Stifler Moi Eclaireuse / guérisseuse Athna 15


Sujet: Re: Wild and free [Kara]
Sam 8 Sep - 16:54

Je trouve que la vie est bien faite, aussi étrange que surprenante. Ezra et moi, nous étions faites pour nous rencontrer, alors que pourtant nos origines nous séparent totalement. Je me rends compte avec cette première expérience, que notre espèce interprète facilement les mots et les actes, elle transforme, amplifie, juge et ne laisse place à aucun doute. Ezra est la preuve évidente que les habitants du désert ne sont pas tous aussi bagarreurs et violents qu'on le dit. Elle a du coeur, du courage et elle est capable d'éprouver de l'amour. Comment je le vois ? C'est à sa façon de toucher Argo que je le sens, le sourire fin qui s'affiche quand elle lui parle. Elle me dit aussi que les étrangers venus du ciel ne sont pas comme mon peuple prétend qu'ils sont. Pourquoi inventer tout cela ? La guerre est elle vraiment la seule chose que nous savons faire ? Parfois je me demande si je suis totalement de sang Athnas.... y'a de quoi avoir des doutes.

Je la remercie pour cet instant de tendresse avec sa monture, le sourire aux oreilles comme une enfant me voila pleine d'un nouveau savoir. Je plonge déjà mes mains dans mon sac à la recherche de mon carnet de voyage pour y dessiner la créature du désert.

" Ce carnet est personnel Ezra, il n'est pas la pour montrer aux autres, mais pour me souvenir. Et puis je suis une voyageuse, une éclaireuse. Je me suis aventurée près du désert et j'ai vu cet animal, rien de plus. "

Si jamais on venait à voler mon carnet et à m'interroger, voila ce que je répondrai. Il n'y a rien de plus banal en réalité. Pendant qu'elle me parle des étrangers venus du ciel, je commence un croquis. Les traits se succèdent sur la feuille de papier, formant petit à petit un visage. Les cheveux longs, bruns, une ou deux tresses qui dégagent ses tempes, on pourrait penser que c'est une femme, mais lorsque je pose une petite barbe sur ses joues alors on comprend bien qu'il s'agit d'un homme. Il est grand, de fins sourcils, une carrure épaisse, un long nez droit, des fines lèvres, plutôt bel homme, des yeux fins et perçants plein de rage et de colère.... Cela ne me prend que quelques minutes, je dessine depuis tellement longtemps que je suis capable de créer des visages très réalistes en quelques coups de crayon.

" Si je compte revenir dans les montagnes ? Pas tout de suite, pas après cet échec, je reviendrai lorsque j'aurai suffisamment appris. Pour le moment, je découvre. Je vais me reposer ici encore un peu quelques jours, visiter les lieux et ensuite j'irai au village Pikuni je pense." Je tourne mon carnet vers elle ." Regarde Ezra, dis moi si tu le connais ? "

Si elle le connaissait, elle le reconnaitrait pour sûr. J'ai son visage encore gravé dans ma mémoire et je pense que jamais je ne l'oublierai. Surtout pas après ce qui s'est passé. Je l'ai reproduit quasi à la perfection. Si je pouvais dessiner le son de sa voix, ou son odeur, je le ferai tellement c'est encore si frais dans mon esprit. Une description c'est bien, mais un dessin c'est encore mieux. Je vais conserver ce portrait, et ce, jusqu'à ce que ma vengeance soit faite. Je n'hésiterais pas à demander de l'aide à mes guerriers de la montagne, Isdès ne dirait pas non, ou mon frère, peut être même que Gen serait ravi de décrocher une flèche. L'idéal serait que je m'en occupe seule, mais comment vaincre un homme avec tellement plus d'expérience que moi ? Je pourrai peut etre fabriquer un poison à appliquer sur ma lame et ça le tuerait en quelques jours.... a chacun ses stratégies.

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1447 Jessica Parker Kennedy Valtersen (avatar) esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 149
† Game of survival †


Sujet: Re: Wild and free [Kara]
Dim 9 Sep - 21:31


Finalement je m'adoucissais alors qu'elle me confirmait que ce carnet était personnel. Acceptant de la laisser dessiner Argo. Ma sécurité qui restait un élément principal. N'ayant pu m'empêcher de m'assurer de sa prudence. Ce n'était pas comme si je comptais lui couper la langue pour l'empêcher de parler mais je restais prudente. Couper un membre qui restait un châtiment digne de la cité rahjak pour tous les voleurs. Voleuse que j'étais tantôt alors que je m'étais emparée du chameau de Shanareth. La mercenaire que je savais ne trahirait toutefois pas mon secret. Notre histoire était terminée bel et bien mais je savais non moins qu'elle ne me trahirait pas. Elle avait accepté de me rendre ma liberté. Autant que l'amour s'était sans doute transformé en partie en haine, elle m'avait fait ce cadeau. Cadeau auquel que je lui étais grès bien qu'il avait été plus difficile d'accepter qu'elle ne me suivrait pas, qu'elle préférait rester derrière. J'étais sans doute toujours aussi mordue. Sans doute encore en partie. Difficile d'oublier la jolie brune et ses caresses. Difficile d'oublier ce morceau de coeur qu'elle m'avait donnée autant que j'avais fait de même. Mais doucement les blessures que nous nous étions entrefaites guérissaient. Ayant réussi à passer au-delà. Devant avancer. Ce que je devais faire. Ce que je m'étais jurée de faire sans un regard en arrière.

Ce qui était plus facile à dire qu'à faire encore plus quand le passé s'entêtait à vouloir me poursuivre. Ce qu'il faisait. Ayant dérivée dans mes pensées que pour revenir à cette sombre réalité.
« Si je compte revenir dans les montagnes ? [...] et ensuite j'irai au village Pikuni je pense. »« Ce n'est pas un échec, tu es en vie. » Peu importait de gagner le combat. Ou du moins je ne partageais pas cette affinité pour emporter la partie la main haute. Ne tentant pas de booster mon ego ou de remporter un trophée. C'était un autre jeu qui se jouait, celui du dieu du soleil. Un jeu où la mort succédait à la vie. Et elle, elle était en vie. C'était ce qui devrait compter, pas de savoir si elle avait battu son adversaire ou non. La cicatrice resterait mais au moins elle survivait. N'en venant pas moins à me taire de nouveau parce que ce n'était pas ma place de lui parler ainsi. Toujours ce même problème. Ouvrant la bouche à tort ou travers. N'ayant jamais su respecter les différents statuts et positions de chacun au sein de la cité. N'ayant jamais été réduite complètement à silence alors qu'il fallait toujours que je prononce un mot de trop. Tête brûlée. Jouant nerveusement avec une mèche de mes cheveux bruns alors que les souvenirs remontaient, alors mes joues rougissaient légèrement. Soudainement mal à l'aise alors que je ne savais pas comment elle allait prendre mes mots. Sans aucun doute que si un autre rahjak aurait été là, il ne serait pas gêné, pas que certains mots valaient loi, autant qu'il paraissait normal que certains soient supérieurs à d'autres.

Relâchant cette mèche de cheveux bruns alors qu'elle reprenait la parole. « Regarde Ezra, dis moi si tu le connais ? » Mon regard qui se posait sur le croquis réalisé. Figée dans cet instant. Mon coeur qui semblait avoir cessé de battre alors que sur cette feuille de papier, elle avait reproduit le visage de Roan. Les couleurs qui quittaient mon visage sans que je m'en aperçoive. Il était là. Il était là pour moi. Qu'une feuille de papier et pourtant il aurait pu se trouver à deux pas que l'impression aurait été la même. La jeune athna qui avait réussi à capturer son regard, son visage. Cette même dangerosité qu'elle avait vu s'animer. Un prédateur autant magnifique que létal. Chanceuse d'être en vie. Chanceuse de n'avoir qu'une cicatrice et de ne pas avoir perdue la vie. Consciente qu'elle pourrait lire la vérité sur mon visage, peut être même faire des liens. Je ne lui avais pas conté mon histoire mais il ne restait pas moins qu'il ne serait pas difficile de créer des liens, des combinaisons. Il ne lui serait pas difficile de deviner que je craignais cet homme. Il ne lui serait pas difficile de deviner que je le connaissais, qu'il incarnait mon passé. Un passé qui me poursuivait. Sachant ce que je devais faire. « Je dois y aller. » Mon instinct qui me criait de fuir. Il fallait que je prévienne Arméthyse. Il fallait que je m'enfuie. Il fallait que je sorte de là sans quoi je craignais que j'allais étouffer. Mes mouvements qui devenaient plus rapides, plus précipités alors que j'étouffais le feu. La peur était de retour. Elle ne faisait que des dégâts, n'étant pas miséricordieuse ou douce. Elle était là, de retour. Et presque déjà à savoir qu'en vue de la réaction de la jeune femme, elle tenterait de me retenir mais elle ne le pouvait. En danger. « Reste loin de cet homme. Si tu le vois, ne tente pas de te venger, ne tente pas d'être brave, fuis. » Le seul conseil que je pouvais lui donner. Un conseil que j'aurai sans doute dû appliqué des mois plus tard mais au lieu de cela je ne pourrai que faire le contraire et tenter de l'affronter. Si stupide. Mais pour le moment j'étais encore libre et seulement plus que déterminée à fuir de nouveau alors que je me dirigeais vers Argo. Il était temps de partir.

avatar
31/05/2018 Blanche, peut être d'autres mais je ne les connais pas Non 43 Helen Stifler Moi Eclaireuse / guérisseuse Athna 15


Sujet: Re: Wild and free [Kara]
Sam 22 Sep - 22:05

Sa réaction est sans appel. C'est évident qu'elle le connait, et j'ai bien l'impression qu'elle fait tout pour le fuir. C'est donc elle qu'il cherche ? Enfin je veux dire que s'il était là, qu'elle est aussi ici, peut être bien que l'un cherche l'autre et que l'autre fuit. Dans ma tete ca parait clair. Je l'ai affronté, j'ai donné tout ce que j'avais, j'ai combattu pour la survie alors oui, je peux dire que j'ai donné le meilleur de moi même. Alors quand je vois comment j'en suis sortie, je comprends qu'elle veuille s'en aller au plus loin de lui. Je ne connais que très peu Ezra, mais si je devais recroiser le chemin de cet homme, de ce barbare, je penserai à elle pour me donner de l'énergie. Parce que je me connais, je tenterai de me battre à nouveau contre lui, avant de fuir si besoin. Je ne suis pas sûre de pouvoir gagner, mais je suis sûre de pouvoir survivre, ça oui.

Ezra est paniquée, elle éteint le feu, range ses affaires, elle est... complétement effrayée. Je me presse d'enfiler un truc et encore sonnée je l'attrape par le poignet. Je l'arrête net dans sa course effrénée.

" Je ne te retiens pas Ezra, pars. Mais saches que même si j'ai perdu ce combat, je lui ai donné du fil à retordre. Il est un peu amoché aussi et il a besoin de repos. Il ne te cherchera pas tout de suite, tu as de l'avance. "

Elle s'est vendue toute seule, ou du moins c'est ce que je pense. Je lâche son poignet et m'en vais vers ma monture, mon loulou doux. Il est trop beau ce cheval ! Oui j'ai une folie passagère au moment ou je pose mes yeux sur lui. Dans ma sacoche de guérisseuse, je farfouille un instant avant de sortir plusieurs petites choses. Je reviens alors vers ma magnifique brune.

" Ezra, prend ça s'il te plait. Avec ça tu as de quoi te désinfecter les plaies, faire des cataplasmes et ça, c'est pour anesthésier. En écrasé et appliqué sur la peau ca l'endort, mais si tu le fais manger à quelqu'un, ca le fera dormir. Et ça, si jamais un jour tu as besoin, c'est un leurre. Une fois que tu l'avales tu as quelques minutes avant de tomber raide et te faire passer pour morte. Ca agit quelques heures en fonction des personnes le temps est plus ou moins long. Ton coeur ralentit énormément et simule la mort. "

Je ne sais pas si tout cela peut l'aider, mais on ne sait jamais. Et vu qu'elle m'a sauvé la vie, je lui dois bien ça.

" Je pense qu'avec mon physique, je marquerais les esprits des gens que je croiserai. Alors si un jour tu as besoin de mon aide, trouve moi je serai là pour toi. "

Je ne sais pas non plus si elle le fera, mais peut etre qu'un jour elle sera véritablement seule et que dans un dernier espoir elle viendra quérir mon aide. Ou alors peut etre qu'elle voudra juste me revoir pour échanger sur nos aventures qui sait ? Ce serait franchement plus sympa. J'enroule alors mes bras autour de son cou, comme si je la connaissais depuis des années. Mais faut il connaitre les gens depuis aussi longtemps pour prétendre lire dans leur coeur ? Elle m'a sauvé, malgré que nos peuples soient ennemis, elle a partagé avec moi, elle a fait preuve de bonté et dans ce monde je pense que c'est une vertue qu'il faut conserver.

" Merci pour tout Ezra. Prends soin de toi, fais attention. "

Je me recule un peu et lui sourit franchement. Je suis triste qu'elle parte déjà, mais si son destin était juste de me croiser pour me sauver et le mien de l'avertir, alors le travail est fait. Maintenant nous devons toutes deux reprendre nos chemins respectifs.

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1447 Jessica Parker Kennedy Valtersen (avatar) esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 149
† Game of survival †


Sujet: Re: Wild and free [Kara]
Mar 25 Sep - 13:21


Il fallait partir. De dernières paroles échangées rapidement. « Je ne te retiens pas Ezra, pars. Mais saches que même si j'ai perdu ce combat, je lui ai donné du fil à retordre. Il est un peu amoché aussi et il a besoin de repos. Il ne te cherchera pas tout de suite, tu as de l'avance. »« Non je n'en n'ai pas mais tu es gentille de le penser. » Elle ne me retiendrait pas, c'était cela. Naïve et trop gentille, trop croyante de croire que j'avais du temps devant moi. Les grains de sable étaient arrivés à leur fin. Le sablier avait cessé de décompter les grains de sable. Mon temps s'était écoulé. Il n'était plus possible de croire que j'avais du temps, que j'avais une longueur d'avance sur lui. Peut être que oui elle m'en avait offert une dans un sens. Il était un peu amoché. Elle m'avait prévenue. Je savais ce qui m'attendait. Je savais qu'il me traquait. Mais au delà de cela, cette ombre ne pouvait que peser. Le soleil qui s'effaçait alors que les ombres reprenaient le dessus. Ne pensant pas malgré cette petite lueur éphémère d'espoir d'avoir du temps comme elle le précisait. La réalité qui m'avait rappelé à elle. Il me guettait. Il n'allait pas s'arrêter. Il n'allait pas revenir bredouille à la cité. Là encore c'était une question de temps pour savoir si je réussirai ou non à lui échapper, pour savoir si je réussirai à résister un peu plus longtemps avec que je ne sois ramenée de force là-bas. Une question de temps. Et le temps comptait. Ce n'était pas tant l'eau qui valait de l'eau si ce n'était ces secondes tant précieuses. Des secondes qui pouvaient permettre à chacun d'aller au devant du danger, de prendre la fuite. Il était différent de savoir que la mort était toute proche, nous traquant, il fallait encore trouver le moyen de la contourner, de ruser avec elle. Ce que j'espérai encore réussir à faire quelques jours de plus, quelques mois de plus, quelques années de plus. Mais je ne me projetais plus aussi loin de nouveau la mention de son nom avait fait disparaître cette petite bulle dans laquelle j'avais tenté de m'enfermer. Il était temps de faire face à ce problème.

Mon regard qui la suivait alors qu'elle se rendait jusqu'à sa monture, revenant avec des plantes entre les mains. « Ezra, prend ça s'il te plait. Avec ça tu as de quoi te désinfecter les plaies, faire des cataplasmes et ça, c'est pour anesthésier. [...] Ton coeur ralentit énormément et simule la mort. » Des plantes que je ne connaissais pas. Ne pouvant qu'hocher la tête alors que j'enregistrais ces informations. Des informations qui étaient précieuses. Des informations qui étaient précieuses sans aucun doute alors qu'avec je pouvais espérer de tromper un peu plus la mort. Ne crachant pas sur son aide ni sur ce cadeau qu'elle me faisait. Preuve de plus que les fennecs du désert étaient bien loin de vouloir donner cette image ou de se montrer généreux.  « Merci Kara. » Un ton de la voix qui était chaleureux. Les barrières de la méfiance qui avaient bel et bien disparu alors que je rangeais les plantes précieusement dans ma besace. Des êtres différents et pourtant même à travers du désert des plantes pouvaient pousser, me forçant à croire qu'entre des personnes opposées il était possible de créer des liens. Et cette rencontre n'était qu'une preuve supplémentaire de cette vérité. Immobile alors qu'elle refermait ses bras autour de mon cou. Pendant une minute incertaine avant que je n'en vienne à répondre à son contact. Ces traces d'affection elles manquaient cela ne faisait aucun doute mais chacun faisait ses choix et devait en assumer les conséquences. « Merci pour tout Ezra. Prends soin de toi, fais attention. » « Toi aussi. » Je n'étais pas la seule à devoir faire attention, elle aussi le devait. Un dernier sourire échangé avant que je ne retrouve le contact familier d'Argo, avant que je ne sois de nouveau en route. Un dernier regard en direction de la jeune femme aux cheveux blonds platines, à la cicatrice sur son visage avant que je ne m'éloigne de nouveau pour mettre un peu plus de distance entre ma personne et les ombres du passé.

Contenu sponsorisé



 

Wild and free [Kara]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» young, wild and free ✰ juyne & louis
» ∞ young, wild and free. (finish)
» ❝ LIVING YOUNG AND WILD AND FREE ❞ → roksane
» ++ young. wild. and free. (winnie a. mayfield)
» Candace ▬ Young, Wild & Free.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La montagne-