Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Searching for some fresh air [ft. Tamara Quetzalcoalt]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité




searching for some fresh air


La tempête qui avait secoué la fin de l'automne dernier avait fait des rescapés. Non seulement elle avait fortement perturbé la faune et la flore, mais au-delà de ça elle avait provoqué la dévastation de nombreuses habitations humaines. Ainsi, j'avais ouïe dire qu'une des tribus de l'ouest avait été fortement accidentée et surtout - ce qui nous concernait de plus près - les Kovariis avaient été délogées. Ils avaient été arrachés à leur domicile. Des familles avaient été déchirées. Une tribu profondément mise à mal. Mais ces femmes avaient trouvé le chemin du continent, chez les Naoris, elles avaient, je l'espère, trouvé refuge. Bien entendu, rien ne remplacerait leur jungle, mais nous nous étions montrés bienveillant à leur égard. À notre niveau, chacun de notre côté, nous tentions de restaurer l'environnement qui nous entourait : ainsi tout le village s'était mobilisé pour remonter les passerelles qui avaient cédé, pour dégager les allées étouffées par les branches qui jonchaient le sol. La communauté s'était relevée.

Mais qu'en était-il de nos alentours ? Des terres qui entouraient le village et ses habitants ? Bien que nous ne prenions que le strict nécessaire à notre bon vivre, il fallait prendre soin de cette nature qui nous logeait, surtout qu'à cause de ces tempêtes, de nouveaux arrivants peuplaient la sylve. Il fallait donc s'assurer de l'état de la forêt. Au lendemain des grands vents, la forêt était méconnaissable : une boue épaisse couvrait le sol, de nombreux arbres étaient brisés, même les plus hauts et les plus solides. Parfois même des cadavres de petits animaux étaient retrouvés sous un épais amas de bois. C'était le cycle de la vie. Nous n'y pouvions pas grand-chose désormais. Ce que l'on pouvait faire, c'était prendre conscience de la situation et prendre soin de noter comment elle évoluait, afin de pouvoir agir en conséquence.
C'est pourquoi depuis bientôt une petite heure, je marchais en direction de la rivière. D'un commun accord, la tribu avait décidé de garder un regard intelligent et réfléchi sur la situation. Régulièrement, on prenait note de ce qui nous entourait. À vrai dire, le cyclone était loin derrière nous et la forêt reprenait son rythme petit à petit, mais j'avais aussi envie d'un moment seul. Un moment loin du village en tout cas. J'avais donc sauté sur l'occasion : soudainement il me semblait important de guetter l'état de la rivière. C'était une courte marche, mais l'air frais près du cours d'eau me ferais du bien.

J'avais donc pris mon temps dès l'aube. J'avais parcouru les passerelles du village pendant quelques minutes, pour m'assurer du calme de la Grande Place. Peu à peu, la journée démarrait. J'avais salué quelques anciens et j'avais pris la route. Je devrais être de retour avant l'après-midi.
En forêt, on ne peut rater la rivière. Près du cours d'eau, l'air est plus frais. Le bruit ambiant augmente légèrement et la lumière y est différente. On a plus de chance d'y croiser des animaux qui plus est. Aujourd'hui, personne, pas même un oiseau que je serais venu déranger. Le soleil pointait ses rayons au-dessus des arbres tandis que je posais mon petit sac près d'un rocher. J'accrochais la cordelette de ma gourde à une racine et la jetait à l'eau pour l'y garder au frais. Assis sur le dit-rocher, je sortais mon carnet pour noter mes observations sur l'environnement. J'entendis un craquement derrière moi. Je tendis l'oreille, sans bouger. Les bruits étaient réguliers, marqués. C'était des pas. J'attrapai mon couteau et me retournai doucement : une silhouette sortait à l'orée du bois.
AVENGEDINCHAINS

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1144 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 30
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kangee & Tamara @What'upAroundTheRiver


Les jambes balançaient dans le vide alors que la jeune Naori profitait du soleil, perchée sur une branche de l'arbre de vie. La jeune fille s'était isolée parce qu'un affreux mal de tête s'était emparé d'elle de bon matin, alors qu'un groupe de gens de villages discutaient avec animation à côté de sa jolie petite cabane. Au début ça ne la perturba pas plus que ça, distraite, elle s'imagina qu'ils s'éloigneraient très vite. Mais non, ils persistèrent si bien dans cette attitude qu'elle se montra au seuil de sa maison en leur lançant un regard sévère. Mais ils se contentèrent de lever les épaules pour ensuite continuer leur conversation.

Force fut de constater que la sentinelle se voyait obligée de fuir sa maisonnée. Elle s'isola donc, à l'abri d'une végétation qui renaissait encore de ses cendres à la suite d’un cyclone, et d’un hiver particulièrement cruels. Des grains de lumière dansaient sur ces mains, lui provoquant quelques chatouillis, pendant qu'elle profitait de sa liberté les yeux clos. Pour une fois, elle se tenait loin de ses herbes qui l’amenaient en voyage vers des visions un peu trop euphoriques.

De plus, ce soir elle serait de garde alors elle préférait avoir toute sa tête, qu'on ne lui reprocha rien. Ce poste de Sentinelle représentait toute sa vie, elle n'imaginait pas ce qu'elle deviendrait sans lui.


Soudainement un petit bout de bois vint en contact avec son front ! Elle le chassa comme une mouche intempestive, tandis que son regard se posa sur son maître. Celui qui lui avait tout enseigné sur la meilleure manière de se comporter comme une sentinelle « Hola Tamara je pourrais avoir un peu ton attention »

Hop elle se redressa aussi rapide et souple qu'un écureuil qui sautait après une noix récalcitrante. La voilà en quelques minutes face à l'homme, Que lui voulait-il ? Lui assigner une tâche en particulier pour cette nuit ? « Je souhaiterais que tu rejoignes Kangee à la rivière, j'ai cru comprendre qu'il se dirigeait par là et que des terriens un peu louches zonaient dans les environs, Il faudrait que vous observiez et vous renseignez à ce sujet »

Pfft. *Tu parles d'une aventure* Ce n’était pas tellement la compagnie qu'elle désirait mais bon, elle lui adressa un grand oui, tout en se dépêchant pour aller prendre de quoi se défendre dans la forêt si jamais il s'avérait effectivement que des dangers s'y dissimulaient ! Son arc, ses flèches, une petite besace avec tout le nécessaire. Et Tamara courant comme une gazelle pour rejoindre le jeune homme. Oh elle s'arrêta bien en chemin pour admirer un joli renard roux qui se jouait dans les grandes herbes avec un autre de sa fratrie ...

Généralement elle ne restait que dans les alentours du village. Sauf quand elle s'en allait espionner les Odysséens, activité très lucrative selon elle. Ou la fois ou elle accompagna les siens, délégués pour libérer les prisonniers fait par les Rahjaks. Elle aimait la rivière, elle venait y tremper les pieds souvent mais sans la longer très loin. Elle ignorait complètement la direction prise par son camarade, mais grâce à la boue elle put distinguer ses empreintes, et comme elle était plutôt bonne traqueuse elle finit par le découvrir assez vite.

Perché sur un rocher, visiblement perdu dans une occupation qu'elle interromprait sous peu. Il se tourna vers elle avant qu'elle ne héla son prénom. Elle lui offrit un sourire amical alors qu'elle le rejoignait


« On m'a envoyé te rejoindre » Lui déclara-t-elle sans autre forme de procès. Tamara elle ne tournait jamais autour du pot, prendre des gants, très peu pour elle « Il parait que des individus indésirables rodent dans le coin et que toi et moi on doit se renseigner la dessus » Continua-t-elle en pointant son nez curieux vers le carnet que Kangee tenait entre ses mains

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

avatar
Invité
Invité




Visiblement, il était compliqué d’avoir du temps pour soi. Lors de mon départ, j’avais pris soin de préciser qu’être seul ne me dérangeait pas, ce qui voulait plus ou moins dire que je voulais vraiment être seul. Je suppose que la prochaine fois, je serais plus clair et plus franc. Toujours est-il que désormais, je pouvais clairement voir la jeune femme qui s’approchait, sa silhouette se précisant à l’orée du bois. Je l’avais bien sûr, déjà croisée au sein de la tribu. Était-ce Tanya ? Tamara ? Tonya ? Peu importe. J’avais un doute sur son prénom, car je n’avais jamais vraiment discuté avec cette jeune femme plus d’une dizaine de minute, ce qui est plutôt surprenant pour notre tribu.

Dix minutes de discussion, c’est très peu, mais fidèle à moi-même, j’avais passé des heures à l’observer et me renseigner sur elle. Ce que je savais, c’était que nous avions un comportement similaire, du moins c’est ce dont je me souvenais. Elle était plus jeune, et nous avions partagé quelques années ensemble sur les bancs de l’école. À nous deux, nous faisions parfois la vie dure aux anciens qui tentaient tant bien que mal de nous apprendre ce qu’ils savaient. Je l’ai perdu de vue lors de mon adolescence, chacun ayant un problème évident avec l’autorité. Ce que j’avais du mal à accepter avec elle, c’était que je n’avais pas l’impression qu’elle eut réussi à retrouver le bon chemin. Bien sûr, l’autorité et les supérieurs ne sont pas des voix à écouter bêtement : il faut comprendre d’où vient le respect qu’on leur doit, et être capable de questionner leurs demandes. Il y a une nuance entre se questionner sur la légitimité d’une requête et remettre en cause tout ce qu’on nous apporte comme un animal buté.

Elle m’observait avec un sourire, marchant en ma direction. À quelques mètres, elle prit la parole.


    « On m'a envoyé te rejoindre, il parait que des individus indésirables rodent dans le coin et que toi et moi on doit se renseigner là-dessus »


Elle m’avait regardé puis avait rapidement tourné son regard vers mon carnet. J’avais griffonné quelques mots, mais décidait de le ranger et d’entamer la discussion. J’attrapai ma gourde et me redressai, pour lui faire face.


    « Tu as soif ? Je n’avais pas l’impression qu’on avait besoin d’être deux… mais puisque tu es la, soit. »


Le bras tendu, je remarquai que j’avais été plutôt sec dans ma réponse. Un bonjour aurait été agréable. Peu importe.  
AVENGEDINCHAINS


avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1144 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 30
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kangee & Tamara @What'upAroundTheRiver


Le joli carnet aux diverses illustrations fut vite escamoté au regard de Tamara. Visiblement le jeune homme ne désirait pas partager ce côté de lui-même avec la jeune femme. Elle ne protesta pas, même si son joli nez se fronça pour exprimer sa contrariété quelques secondes, après tout chacun son jardin secret, et elle n'apprécierait pas si lui venait poser des pas conquérants dans le sien. Il parut étonné qu'elle lui fut assignée. Tout comme Tamara le fut quand on le lui ordonna.

Car elle comprit bien qu'il ne s'agissait pas d'une demande polie mais d'un ordre, et bien qu'elle fut tenté de ne pas l'exécuter, elle refusait de se faire exclure de ce métier de Sentinelle juste parce qu'elle était bien souvent Bornée. Est-ce que les autorités en la matière avaient décidé que Lui et Elle devaient apprendre à faire un peu moins cavalier seuls ? Ça demeurait viable comme idée


« Non merci, j'ai ce qu'il faut ... Oui ça m'a surprise aussi mais bon, je t’ai cherché un petit moment pour être certaine de t'avoir fait le message  » Oui parce qu'après elle ne souhaitait pas non plus qu'on vienne l'accuser de n'en faire qu'à sa tête !

Elle sautilla pour se positionner sur un sol plus dur, décidément depuis le cyclone les sorties devenaient moins amusantes, après elle se risquait peu souvent par ici alors ça la changeait un peu de sa routine. Elle n'eut pas été contre de partir un peu plus loin en exploration

« Après si tu préfères on peut partir chacun de son côté et se donner une zone à explorer » Une idée comme une autre, pour lui qui ne semblait pas particulièrement réjouit de cette mission qu'on lui imposait. Tamara n'ignorait pas que la compagnie ne lui convenait pas toujours, après tout ils fréquentèrent les bancs de l'école ensemble, et Avec Isha, lui et Elle, leurs maîtres s'arrachaient les cheveux plus souvent qu'à leur tour.

Même là, ils n'échangèrent jamais tellement, ils se contentaient de ne pas ruiner la vie de l'autre, ce qui déjà révélait de l'exploit pour La Sentinelle. Assagie, enfin pas tout à fait, mais elle s'y appliquait de son mieux
« Après tout il fait si beau, ne nous gâchons pas la journée et on se retrouvera au même endroit pour faire notre rapport, comme ça on ne pourra rien nous reprocher, tu en penses quoi ?  » Des excuses en or pour éviter sa compagnie, qu'elle lui donnait là !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 7437 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 625
Admin △ Underneath it's just a game



RP archivé suite à la suppression de Kangee

Contenu sponsorisé



 

Searching for some fresh air [ft. Tamara Quetzalcoalt]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tamara Kobosa
» Tamara Clark
» Alone for a while I've been searching through the dark ...
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Kisa Amaral di ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-