Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Oh girl, you drive me crazy. (Karah)
maybe life should be about more than just surviving


avatar
03/05/2018 Margot. 372 Karrueche Tran BLACAVA(avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 20


Sujet: Oh girl, you drive me crazy. (Karah)
Jeu 24 Mai - 13:14





Oh girl you drive me crazy

you make my dopamine levels go all silly

« Putain de merde ! ». Elle râla sans retenue en voyant le contenu de sa fiole s’étendre sur le sol. Cela ressemblait à une catastrophe et son visage se tordait un peu plus à chaque centimètre qui s’étendait. Elle passa une main lassée sur son visage, elle était presque désespérée de sa propre personne à l’heure actuelle. Elle n’était pas aussi maladroite habituellement mais aujourd’hui, ses mains semblaient être de véritables savonnettes, elle n’en était pas à sa première boulette. Alors, elle pestait comme un ours mal léché et cela non plus ne lui ressemblait pas, elle était plutôt du genre à sourire, hausser les épaules. Seulement, elle avait passé toute la matinée à préparer des infusions, des baumes et autres en oubliant de prendre du recul, de prendre l’air, elle étouffait. Elle avait besoin de se reconnecter avec la nature, de se resourcer.

Elle quitta son lieu de création après l'avoir nettoyé pour s'aérer. Elle ne s'attarda pas au village, à l'heure actuelle, elle avait besoin de la forêt tout entière. Elle pressait le pas, comme si elle cherchait quelque chose, comme si elle avait un but, alors que non. Ses longs cheveux bouclés flottaient au vent et petit à petit son visage était moins crispé. Marcher lui faisait un bien fou, cela faisait taire cet esprit exigeant, lui permettant de minimiser ce petit accident. Ce n'était rien mais Ashiri était ainsi, elle avait besoin de réussir les choses, l'échec l'insupportait et oui, une fiole renversée était un échec, en quelque sorte... ou au moins c'était des heures de perdues, de longues heures concentration bousillées et c'était fatiguant.

Elle avait quelque peu ralenti le pas, parce qu'elle était seule à présent, loin du village. Elle prenait plus le temps d'observer les environs, poser son regard sur ces arbres qui la dominaient largement. Elle inspirait un grand coup, retrouvant sa place, renouant avec une certaine unité. Elle observait les alentours et son regard fût attiré par une crinière blonde et un petit minois qu'elle connaissait parfaitement. « KARAH !!!! ». Elle était assez loin et si ça se trouve, ce n'était pas elle mais Ashiri en était certaine, elle croyait ses yeux, elle croyait son instinct. Elle se mit à courir comme une dingue alors qu'elle n'avait nul besoin de le faire, Karah l'aurait sans doute attendu, elle ne la fuyait pas mais qu'importer, Ash avait eu une envie de vitesse. Elle arriva au niveau de son amie, des cheveux devant le visage, le souffle haletant et manquant de trébucher mais avec un sourire sur le visage. « Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais là ? ». Posant son regard sur la blondinette, Ashiri se rendait compte que si elle avait couru ainsi, si elle l'avait interpellé c'était parce que sa compagnie ne serait pas de trop. Karah la connaissait bien, elles se connaissaient depuis longtemps et elles se complétaient d'une façon assez particulière. Ash savait que si quelqu'un pouvait l'aider à se changer les idées et lâcher prise, c'était Karah.


☾ anesidora

avatar
03/05/2018 AMNESIS ALIENOR + AEDAN + SAM + ANDREW 229 BRYDEN JENKINS SIGNA - ASTRA + VOCIVUS • AVA - MORRIGAN APPRENTIE CONSEILLÈRE + ANIMISTE + MUSICIENNE + APICULTRICE NAORI 0
✜ She exists as in dreams


Sujet: Re: Oh girl, you drive me crazy. (Karah)
Mer 27 Juin - 21:20




YOU DRIVE ME CRAZY


Mai 2118 : Karah & Ashiri
En voilà une belle après-midi qui s'offrait à eux, à elle. Karah était une nouvelle fois partie tôt dans la matinée pour aller à la rencontre de ces ruches si précieuse. Elle était, comme à son habitude, accompagnée de son ukulélé ainsi que de son ami l'écureuil: Bucky. Des feuilles emmêlées dans ses cheveux ébouriffés, elle avance d'arbre en arbre en espérant tomber sur quelques choses. Quoi, elle ne sait pas vraiment. Quelque chose de nouveau, un truc qu'elle n'aurait jamais vu dans le coin. Elle aime le mystère, elle est indéniablement attirée par l'inconnu. Il en avait été le cas quand les enfants du ciel étaient tombés sur terre et aussi quand les autres étaient venus. Toutes ces choses avaient bouleversé leur vision du monde, leurs petites habitudes et leur vie bien rangé. Karah avait bien souvent peur de s'ennuyer. C'est sûrement pour ça qu'elle se retrouvait dans des situations bien étrange. De nuit ou de jour jamais elle ne reste sans rien faire. Parfois il lui arrive juste de se poser au milieu de la forêt pour écouter ce qu'elle a à dire, pour voir les changements qui s'y opèrent. Beaucoup pense que la nature n'évolue qu'au moment où les saisons changent mais cela est faux. La vie est un interminable mouvement circulaire qui mélange éternité et éphémère. C'est cela qui rend aussi beau la faune et la flore, qui émerveille Karah à chaque pas qu'elle fait au sein de la forêt.

Redescendu au sol, la jeune femme se faufile entre les arbres et suit de loin une biche qui se baladait par là. Elle l'observe comme elle observe ses abeilles, comme elle regarde vivre son ami l'écureuil. Celui-ci posé sur l'épaule de la blonde grignote un fruit à coque qu'il a ramassé quelques instants plus tôt. Cela l'amuse, la Naori, de voir les animaux faire ce qu'ils font sans se soucier du regard des gens, sans vraiment avoir conscience que quelqu'un les observe. Bien souvent Karah s'amuse à faire ça avec les hommes. Elle observe tout ce qu'elle peut voir et pourrait rester des heures à juste regarder et apprendre à connaître chaque tic et gestes du sujet qu'elle suit. Alors qu'elle s'avance, cheveux au vent, elle entend son prénom retentir au loin. Il ne lui faut pas longtemps avant de reconnaître la voix qui l'interpelle et qu'elle finisse par faire demi-tour en direction de celle qui l'a rejoint. Ashiri était aussi débrailler que Karah et cela fit sourire la jeune femme, amusée de voir son ami si différente qu'à son accoutumé. Les deux jeunes femmes étaient très différentes que ce soit sur leur façon de d'être ou de vivre. Mais une chose faisait qu'elles s'entendaient, qu'elles étaient indéniablement liées l'une à l'autre. Haletante, elle resta quelques secondes devant la blonde qui attendit que son amie prenne la parole tout en regardant la biche s'enfuir au loin.

- Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais là ?

Karah affiche un sourire amical en direction de la druide qui a l’air bien fatigué par sa petite course.

- Mmh oui, je pense qu’on peut dire que ça va! Je faisais ma petite tournée matinale des ruches et puis une biche est apparue comme par magie. D’ailleurs c’est marrant qu’on se retrouve grâce à elle!

Le destin était parfois bien rigolo quand il s'y mettait. Les deux jeunes femmes, malgré leur différence, avaient pour animal totem le même: la biche. Un être calme et agile, malin et voyant la beauté en toute chose. Cela l'avait surprise, Karah, lorsqu'elle avait découvert cet animal qui l'accompagnerait toute son existence. Il était aussi en écho avec son passé, avec son père qui avait disparu, lui qui était sous le signe du Cerf. Cela l'avait perturbé pendant pas mal d'années et même encore aujourd'hui elle se demande pourquoi un tel animal se retrouve à ses côtés. Le destin, une chose bien étrange quand on y pense. Se sortant de ses pensées, elle reprend son sourire et prend son amie par la main tout en prenant la parole:

- Elle doit pas être bien loin. Viens, on va la retrouver toutes les deux.

Bucky sur son épaule, la main de son amie dans la sienne, elle s’élance doucement dans la direction que prenait l’animal, bien décidée à le retrouver.

— code by lizzou —


avatar
03/05/2018 Margot. 372 Karrueche Tran BLACAVA(avatar) Apprentie conseillère druide (notion de soin et orateur/diplomate) Naori 20


Sujet: Re: Oh girl, you drive me crazy. (Karah)
Dim 15 Juil - 14:29





Oh girl you drive me crazy

you make my dopamine levels go all silly

Elle avait l'air d'amuser la blondinette en débarquant ainsi, il faut dire qu'il y avait de quoi. Ashiri marchait plus souvent la tête haute et droite qu'elle ne courait à travers les bois, cheveux au vent. « - Mmh oui, je pense qu'on peut dire que ça va ! Je faisais ma petite tournée matinale des ruches et puis une biche est apparue comme par magie. D'ailleurs c'est marrant qu'on se retrouve grâce à elle ! ». La biche, cet animal totem qu'elles partageaient venait donc de les relier. Ashiri laissa un sourire étirer ses lèvres, charmée par cette idée. C'était un peu comme si tout cela expliquait sa présence ici, leurs présences. « Dommage que je l'ai fait fuir, je suis un boulet aujourd'hui ! ». Elle se mit à rire même s'il est vrai qu'elle aurait aimé voir l'animal, se laisser charmer par ce regard qui semblait sonder son âme. C'était sa faute, elle n'avait qu'à faire preuve d'un peu plus de grâce, à l'image de son animal totem. « - Elle doit pas être bien loin. Viens, on va la retrouver toutes les deux. ». Karah avait déjà pris la main d'Ashiri, entraînant un rire presque enfantin de cette dernière. Elle était comme cela Karah, elle avait une idée en tête et elle fonçait, avec elle, il se passait toujours quelque chose. Les deux jeunes femmes étaient très différentes mais lorsqu'elles étaient ensemble, Ashiri se permettait de renouer avec son amour pour l'aventure. La druidesse avait besoin de la jeune femme dans sa vie, elle était comme une bouffée d'oxygène pour elle. Et puis, qui la ferait se remettre en question, réévaluer ses avis si ce n'est Karah ? Alors, voilà, elles étaient mains dans la mains, complices.

Elles étaient dans les pas de cette biche, silencieuses, concentrées sur leur tâche jusqu'à ce qu'Ash lève les yeux, observe au loin. « Karah, regarde... ». Sa voix était douce pour conserver leur discrétion, l'animal était visible au loin, mangeant dans l'herbe. Ashiri avait lâché la main de Karah pour pointer cet animal paisible du doigt. La biche ne semblait pas avoir constaté la présence des deux jeunes Naoris dont le regard était à présent rivé sur elle. Ashiri ne pouvait s'empêcher d'être fascinée par cet animal, de l'admirer. Elle continua à avancer doucement en direction de l'animal, sachant que Karah avançait elle aussi. A cet instant, la Naori se sentait honorée de pouvoir l'observer ainsi, le coeur envoûté par cette présence. Elle avait ce sourire presque idiot qui étirait ses lèvres. Elle jouait de discrétion pour ne pas déranger cet animal presque magique, dans tous les cas, magnifique. Cependant, elle était loin d'être prudente, elle ne regardait pas où elle marchait, elle ne frayait pas un chemin sécurisé pour elle ou son amie. Bien sûr, elle jetait des coups d'oeil à son amie, pour s'assurer de sa présence et parce qu'elle semblait tout aussi charmée qu'elle. Néanmoins, elle était fixée sur son objectif et rien d'autre ne semblait avoir d'importance.

Et tout d'un coup, il y eut ce bruit étrange, ce fracas qui n'avait rien d'un craquement de bois. Soudainement, la biche n'était plus sous leurs yeux mais les ennuis, eux, se dessinaient parfaitement sous la forme d'un filet.






☾ anesidora

Contenu sponsorisé



 

Oh girl, you drive me crazy. (Karah)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 08. You drive me crazy
» (olivia wilde) you drive me crazy ...
» You drive me crazy, please hire me || ft. Rafaela
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La sylve-