Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Raya Gabrilhov - Une fois tombé à l'eau, la pluie ne fait plus peur
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
04/05/2018 LOLITA CLIO ELLCRYS 345 AMBER HEARD RIDDLER ; CRACKINTIME MECANICIENNE 65



Code:
✜ [color=firebrick]Amber Heard[/color] → Raya Gabrilhov

SURNOM
On ne lui en a presque jamais donné. La seule personne qui ne l'appelait que très peu par son prénom, c'était son père. Maia Zvezdia, ou Mon étoile en Russe, c'est comme ça qu'il la surnommait. C'était probablement l'un des seuls mots dont il avait gardé le souvenir de son enfance. Il arrive que quelques personnes l'appellent Ray', mais c'est plutôt rare. Et puis Raya, c'est déjà bien assez court à son goût.

ÂGE
Cela fait déjà vingt-sept années qu'elle est née, quelque part dans l'espace. Si la plupart de ces années sont passées à une vitesse fulgurante, le temps semble avoir ralenti, quitte à s'être presque arrêté, il y a environ cinq ans.

ORIENTATION SEXUELLE
Raya, ce sont les hommes qui l'attirent vraiment. Elle ne s'est jamais sentie spécialement intéressée par les courbes féminines. Le charme masculin a le don de l'intriguer, bien que cela n'arrive que rarement, puisqu'elle est loin d'avoir enchaîné les conquêtes.

SITUATION AMOUREUSE
La petite blonde est célibataire, et s'en porte très bien. Enfant, elle portait une confiance aveuglée en l'amour, mais celle-ci s'est estompé bien vite. La trahison lui a laissé un goût amer qu'elle n'arrive toujours pas à digérer. Elle n'a pas connu énormément de relation, mais la dernière l'a traumatisée pour un bout de temps encore.

MÉTIER / FONCTION
Son père étant son modèle absolu, elle a suivit la même route que lui, et est devenue mécanicienne. Elle connaissait le noms de tous les outils qu'elle pouvait trouver dans une boîte à outil avant de même de savoir compter jusqu'à cent.  Au fil des années, elle s'est développée quelques bases en informatique et en ingénierie, mais elle reste une mécano dans l'âme.

APTITUDE(S)
Raya s'épanouit donc dans la mécanique. Quand elle bricole ou rafistole quelque chose, elle ne pense plus à rien, et c'est peut-être encore ça qu'elle aime le plus dans son métier. Elle sait aussi manier un couteau, ou du moins, elle essaie. Elle n'avait jamais touché à une vraie arme avant d'arriver sur terre, bien qu'elle en était une à elle toute seule. Son couteau, elle s'est entraîné avec pendant des semaines entières. La blonde est loin d'être une pro, et elle ne ferait probablement pas grand mal à quiconque avec, mais elle se sent rassurée quand elle l'a sur elle.

Si son père la surnommait son étoile, c'était parce que, avant, elle avait l'habitude d'être lumineuse. Elle était ouverte, et souriante, le genre de fille à l'aise dans toutes les situations. Le genre de fille qu'il était facile d'aimer pour à peu près n'importe quoi, du moins, en apparence. Il suffisait d'apprendre à la connaître, pour savoir que sous cette tignasse blonde et ce joli sourire, se cachait un sacré numéro. Son père avait passé plus de vingt ans à lui répéter qu'elle tenait sa tête dure de sa mère. Raya, elle, en doutait fortement, mais après tout, elle n'en avait pas assez de souvenir pour se prononcer. Bornée, elle l'était à en crever. Elle refusait d'admettre qu'elle avait tort, même quand on le lui avait prouvé par A plus B. Dans ces situations-là, elle s'en sortait la plupart du temps grâce à sa répartie cinglante et son humour très prononcé. Avant, elle était la première à rire, dans n'importe quelle occasion. Elle avait l'habitude de dire que la vie dans l'espace était déjà bien trop terne pour s'en empêcher. Autant dire que l'ancienne Raya aurait détesté la nouvelle. Si la blonde avait un sacré répondant, elle n'était en revanche jamais méchante. Elle mettait un point d'honneur à être juste dans ses actions, et à rester loyale et fidèle envers ceux qu'elle aimait, parce que c'était ainsi qu'elle avait été élevée. Aujourd'hui, la blonde se demandait souvent si son père aurait continué de l'appeler son étoile, en voyant à quel point le surnom de sa fille s'était retournée contre elle. Même les étoiles les plus lumineuses pouvaient cacher d'horrible chose, et ce n'était pas Raya qui aurait pu dire le contraire.

Cette partie plus sombre qui se cachait en elle, s'était révélée lors de l'exécution de son père. La jeune femme avait alors découvert en elle, une faiblesse qu'elle n'aurait jamais soupçonnée. Pas qu'elle ait été assez confiante en elle pour croire que rien ne l'atteindrait, mais peut-être pensait-elle que si son père était éternel, sa force le serait aussi ? Elle s'était en réalité trompée sur ces deux points. Quand elle s'est retrouvée orpheline, elle était malheureuse à en crever, si bien qu'elle était devenue quelqu'un d'autre. Obsédée par cette histoire, et par la vengeance qui était une notion qu'elle avait toujours trouvée ridicule jusqu'à lors, elle avait voulu trouver un coupable, finissant par se retourner contre quelqu'un dont elle n'aurait pas pensé douter. Ces doutes, ils étaient nés dans sa tête, et ils y étaient restés un long moment. A vrai dire, ils y étaient restés si longtemps qu'ils avaient fini d'achever la personne qu'elle était quelques semaines plus tôt. De maligne, elle était devenue fourbe, n'hésitant pas à agir en cachette pour arriver à ses fins. La seule chose qui ne l'avait jamais quitté, c'était son obstination, sa persévérance. Imprévisible et rancunière, elle avait finit par se faire prendre à son propre jeu, et s'était retrouvée en prison, puis, sur Terre.
Les années n'avaient pas vraiment apaisé sa haine, elles l'avaient simplement recouverte d'un pansement, pouvant être arraché à tout moment. Son sourire était aujourd'hui bien moins lumineux qu'autrefois, elle ne laissait de toute manière pas grand monde le voir. Son agressivité s'était estompée avec le temps, mais il lui suffisait d'une pensée sombre pour la ramener à la réalité. Lunatique, c'était bel et bien le mot qui la décrivait le mieux aujourd'hui. Raya s'était renfermée sur elle-même d'une telle façon qu'elle ne laissait que très peu de gens s'approcher. Envers le peu de gens à qui elle tenait encore, elle était protectrice. Parfois un peu trop, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Si la blonde avait toujours été très pudique sur ses sentiments, cela n'avait fait qu'empirer au fil des années. Elle était effrayée à l'idée de perdre quelqu'un de nouveau, alors elle ne le montrait même plus. En réalité, la carapace qu'elle s'était forgée cachait une sensibilité qu'elle tentait d'ignorer. Une sensibilité qui lui rappelait la personne qu'elle était avant, qui lui rappelait son père.

Les seuls moments où Raya se sentait un tant soit peu apaisée, c'était quand elle bricolait. Elle n'avait pas besoin d'une tâche interminable, des petites réparations suffisaient à son bonheur. Dans ces instants-ci, elle se sentait de nouveau elle-même. Dans ces moments là, elle s'autorisait à penser à son père, mais cela ne la faisait plus souffrir. Là, elle se sentait vraiment bien. Elle était si passionnée, qu'elle en oubliait le monde autour. Une bombe aurait bien pu exploser à côté d'elle, que la blonde l'aurait à peine entendu. Si réparer des objets la calmait, le sport, l'aidait à se défouler. Elle acceptait à peu près tout et n'importe quoi, tant qu'elle pouvait se dépenser et bouger, mais jamais sans son couteau. Il n'avait pas grand chose d'impressionnant, mais il la rassurait, d'une certaine manière. La Raya qu'elle était avant n'aurait jamais accepté de toucher une arme, mais arrivée sur Terre, elle s'était retrouvée à ne plus avoir le choix. Sa lame n'était pas très grande, mais elle la rendait assez courageuse, la plupart du temps. Sur Terre, elle n'avait besoin de rien d'autre.
+ Le crime dont tu es coupable ?


Officiellement, c'est en se faisant attraper avec de mauvaises fréquentations que Raya a finit en prison, mais en réalité, c'était plutôt sa rancune qui l'y avait conduit. Obsédée par la vengeance après l'exécution de son père pour une erreur commise, la blonde avait préféré se concentrer sur la rage qui l'avait envahit, plutôt que sur sa tristesse. Elle ne se sentait peut-être pas capable d'affronter le chagrin de la perte du seul parent qui lui restait, celui qui l'avait élevé, si bien qu'elle s'était retournée contre le peu de personnes qu'il lui restait encore. La vérité, du moins, ce qu'elle considérait à ce moment là, et encore aujourd'hui comme telle, s'était offerte à elle comme une évidence. Une évidence, qui portait le nom du garçon qu'elle fréquentait depuis quelques mois. Kayden. Malgré leur relation plutôt récente,  Raya avait fait l'erreur de se confier à lui sur la maladresse de son père, et, en prenant un peu de recul, elle avait finit par se persuader que c'était lui, le seul et unique fautif de l'histoire. Il ne pouvait pas en être autrement ; après tout, il était le seul à savoir, hormis la blonde et son père, que celui-ci, en travaillant, avait fait une erreur qui n'avait fait qu'empirer l'état de l'Odyssée, déjà plus ou moins alarmant.
Avant de ressentir le goût amer de la trahison, elle n'avait jamais compris l’intérêt de la vengeance. Cela l'avait toujours dépassé. Pourtant, dès que tout était devenu clair comme de l'eau de roche, elle n'avait pas hésité à sauter sur la première des occasions pour lui rendre la pareille. Elle s'était trouvé des complices dans un endroit qu'elle n'aurait jamais pensé fréquenter avant, le marché noir. Son plan était parfait, du moins, il aurait dût l'être. Faire accuser Kayden d'être l'un des principaux gérant de ce marché illégal, surveillé par les autorités depuis quelques temps, lui avait semblé être l'occasion qui correspondait parfaitement à son désir de vengeance. La discrétion avait été de mise, du moins, pour elle. Pourtant, sans que la blonde n'en connaisse vraiment la raison, le plan avait finit par être découvert, et, alors que ses complices avaient été exécutés, Raya, elle qui était encore mineure, avait été envoyé dans une cage. Les quelques mois qu'elle y avait passé lui avait dévoilé tous les points faibles du plan qu'elle avait monté ainsi que tous ses défauts, mais aujourd'hui encore, elle était loin de se douter qu'elle faisait fausse route depuis le début.

+ Que penses-tu du fait d'avoir été envoyé(e) sur Terre? Comment as-tu réagi en la voyant pour la première fois ?


Pour être honnête, Raya n'a pas connu la prison bien longtemps. Elle y était resté quelques mois, tout au plus, car à vrai dire, elle n'avait pas vraiment compté les jours. Dans ces cages de l'espace, le temps s'écoulait d'une manière différente. A vrai dire, c'était depuis que son père était mort, que le temps semblait s'écouler plus lentement, comme pour la narguer. Les quelques temps qu'elle a passé enfermée, l'ont en quelque sorte aidé à accepter son chagrin. La colère, elle, était toujours là, et son amie la frustration l'accompagnait, la plupart du temps, mais ce désir de vengeance qui l'avait transformé en une autre personne avait disparu. Quand une centaine de jeunes prisonniers, y compris elle, ont été envoyés sur Terre, elle pensait que c'était une manière différente de les envoyer à la mort. La blonde n'avait pas besoin d'être scientifique pour savoir qu'ils n'auraient pas dû survivre. Et pourtant, ils étaient encore-là.
La vie sur cette planète, lui avait semblé être un nouveau départ. Pas seulement pour elle, mais pour aussi pour tous les autres. Ils avaient la chance de reprendre à 0, enfin presque, sur une planète magnifique et sauvage. Les années s'étaient écoulées, et pour Raya, étrangement, la douleur s'était apaisée. Parfois, il lui arrivait de replonger dans les derniers mois qu'elle avait passé sur l'Odyssée, mais en général, elle chassait ces idées bien vite. Raya n'était pour autant pas redevenue la fille joyeuse et lumineuse qu'elle était autrefois. Si la Terre avait apprit aux Cent à se serrer les coudes, la blonde, elle, restait très renfermée sur elle-même.


+ En toute franchise, des regrets sur ta vie, et certaines actions qui t'ont mené ici ?


Raya, elle ne se prononçait pas trop sur des regrets quant à son passé. Si elle n'en parlait pas, et qu'elle évitait d'y penser la majeure partie du temps, c'est parce qu'elle-même ne saurait pas trouver de réponses à cette question. Bien sûr, elle aurait aimé dire qu'elle n'avait aucun regret dans la vie, ça aurait été sûrement plus facile ainsi, si seulement ça avait été possible. Des regrets, elle en avait, comme tout le monde. Elle regrettait de ne pas avoir connu sa mère. Elle regrettait de ne pas avoir plus écouté en cours de science quand elle était jeune, cela aurait pu lui servir sur Terre. Elle regrettait de ne pas savoir se battre comme une vraie guerrière. Ça aussi, ça aurait pu être utile ici. Elle regrettait de ne pas avoir été assez patiente avec son père, et de n'avoir pas assez profité des moments qu'elle avait avec lui. Par dessus tout, elle regrettait d'avoir fait confiance à de mauvaises personnes, et de s'être trompés sur elles.
Quant à la question de savoir si elle regrettait d'avoir voulu se venger de la trahison qui l'avait emmené en prison, elle n'en connaissait toujours pas la réponse. Dans ses bons jours, il lui arrivait de penser que du temps était passé, que de l'eau avait coulé sous les ponts, mais dans ces moments-là, il lui suffisait d'accorder une pensée à son père, pour que toutes ses bonnes volontés s'effacent, aussi vite qu'elles étaient apparues. Durant ces moments-là, la colère reprenait le dessus, et les regrets, quels qu'ils soient, n'existaient alors plus du tout.

+ Ton opinion sur les terriens ? Face aux récents événements (cf intrigues) ta première impression depuis leur arrivée a t-elle changée ? Qu'est-ce que tu as pensé de la guerre et des conséquences en ayant découlé (traité de paix, trocs, etc )?


Quand Raya, ainsi que les autres, ont compris qu'ils n'étaient pas les premiers humains à remettre les pieds sur Terre depuis des décennies, cela a été un sacré choc, mais ce fût avant tout une certaine curiosité qui habita la blonde. Ces gens étaient si différents d'eux, et pourtant, quelque chose, des ancêtres, les liaient, qu'ils le veuillent ou non. Elle avait toujours été très hostile à cette idée de guerre, et avait assez mal vécu cette période inquiétante et sombre. Elle n'était d'ailleurs pas la seule.
Durant ces quatre années, la jeune femme avait eu l'occasion de rencontrer plusieurs Terriens, de différentes tribus, et elle en gardait pour la plupart un avis positif. Il n'était pourtant pas chose aisée pour elle, de se débarrasser de sa méfiance.

+ Qu'apportes-tu à la vie au campement ? Quelles sont les tâches que l'on t'attribue habituellement ? Voudrais-tu quitter les tiens maintenant que tu vis sur Terre ?


En général, la petite blonde préfèrait rester en retrait. Elle avait tendance à être dans son coin, et cela lui convenait très bien. En revanche, elle n'avait jamais refusé d'aider quelqu'un, pour n'importe quelle tâche.  Raya avait conscience que la vie en groupe n'était pas toujours facile, surtout quand elle était régie par des jeunes adultes, mais elle savait aussi que sans entraide, les Cent seraient tous morts depuis longtemps. Bien sûr, c'était quand elle avait des choses à réparer qu'elle s'amusait le plus. Il y avait d'autres mécaniciens ou apprentis parmi eux, bien plus accessibles qu'elle ne l'était, mais elle ne crachait jamais sur l'aide qu'elle pouvait apporter, et spécialement quand c'était dans un domaine qu'elle aimait autant. Sur Terre, et avec des moyens réduits, elle était certes, beaucoup moins utile qu'elle l'était sur l'Odyssée, mais les quelques années qu'elle avait passé sur cette planète lui avaient apprit qu'il y avait toujours quelque chose à bidouiller, à bricoler, à réparer. Ce n'était peut-être pas des objets de dernières technologies, mais ça n'avait pas à l'être. A vrai dire, elle s'amusait presque autant avec les choses de toutes sortes qu'elle avait vu passer jusqu'à maintenant.
Pour la chasse et le combat en revanche, Raya n'était pas très utile. Malgré son courage, et le couteau avec lequel elle se trimbalait sans arrêt, elle ne savait pas vraiment se battre, et était probablement incapable de tuer n'importe quel animal avec sa petite lame. En général, elle se contentait d'aider là où l'on a besoin d'elle, et ça lui convient comme ça.


+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?


Avant de perdre son père, Raya n'avait jamais connu l'angoisse à son paroxysme. Du stress oui, de la peur sûrement, mais de l'angoisse, jamais. A présent, rien qu'à repenser à son exécution, ou à la peur qui l'envahissait chaque fois qu'elle risquait de perdre quelqu'un à qui elle tenait, suffisait à serrer son cœur si fort qu'elle en ferait presque un malaise. Cette idée la hantait, l'obsédait. Elle en faisait même des cauchemars et des insomnies, tard dans la nuit. Cela ne lui était jamais arrivé auparavant, sur l'Odyssée. Le temps qui passait les rendait de plus en plus rare, mais ses mauvais rêves ne perdaient pas leur intensité pour autant. Ils semblaient parfois si réels qu'il lui fallait un certain temps pour distinguer la réalité, même une fois éveillée.
Depuis sa naissance, Raya est asthmatique. Enfant, ses crises, même si elles n'étaient pas très violentes, étaient très dures à supporter pour elle, car c'était un phénomène rare sur l'Odyssée. Elles se sont légèrement atténuées avec le temps, mais sont toujours là, de temps en temps pour rappeler à la blonde ses faiblesses. Cette faiblesse là, c'était probablement celle qu'elle souhaitait montrer le moins possible. Bien sûr, certaines personnes avaient été témoins de quelques crises depuis son arrivée sur Terre, mais la plupart du temps, elle préférait encore s'isoler quand elle commençait à se sentir mal. Geste peu judicieux certes, mais elle considérait toujours ça mieux que de devenir la bête de foire autour de laquelle tout le monde serait groupé en cas de crise, même peu violente. En général, celles-ci frappaient surtout en cas de panique. Sur l'Odyssée, elle suivait un traitement en cas de crises plus fréquentes, mais depuis son arrivée sur Terre, elle avait dû apprendre à s'en passer, grâce à l'inhalation de certaines herbes.


+ Que penses-tu de l'arrivée de l'Odyssée sur Terre ? Sont-ils, à ton avis, une menace pour les cents ou au contraire vous unir pourrait être la meilleure solution face au climat actuel ?


L'arrivée de L'Odyssée sur Terre n'avait pas particulièrement ravi la jeune femme, peut-être, sûrement même parce qu'elle n'attendait personne.. Il fallait bien admettre qu'elle avait beaucoup appréhendé cette arrivée, et s'était beaucoup demandé si une fois que le reste de leur peuple aurait atterri, tout redeviendrait comme avant, là-bas, dans l'espace. Le fait que cela ne soit pas arrivé l'avait un peu rassuré. Pour être honnête, elle n'était pas non plus fermée à une entente avec eux. Durant ces quelques années sur Terre, Raya, comme la plupart des Cent, avait développé une certaine haine envers les autorités qui avaient jusque-là régi toutes leurs vies, et décidé de les envoyer mourir sur cette planète, mais la présence du reste des gens, elle, ne la dérangeaient pas tant que ça. Elle avait eu l'occasion de rencontrer certaines personnes prises d'une rage noire envers tout ceux qui étaient restés dans l'espace, alors qu'eux étaient condamnés. Autant dire que Raya, elle en était encore très loin, même si elle redoutait l'idée même de recroiser certaines personnes, qu'elle avait prit soigneusement le temps d'effacer de sa tête en débarquant sur Terre. Du moins, elle avait essayé.
+ Le QCM THien pour vérifier que tout est bien compris. Pour cocher la bonne réponse, mettez checked après "checkedbox", dans le code. Il n'y a qu'une seule bonne réponse par question. Veuillez ne pas enlever les balises hide.


Cette partie de fiche n'est pas obligatoire. Vous avez le choix entre soit répondre aux questions, soit compléter cette partie. Cependant, si vous décidez de ne pas faire votre histoire, vous devrez développer au maximum les questions et inversement.

Si votre personnage est un scénario avec un test RP, vous pouvez également utiliser cet espace pour cela. De ce fait, si vous choisissez aussi de faire une histoire, merci de faire en sorte que l'on puisse distinguer les deux!

~ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper.
DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle lolita et j'ai dix huit ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille jecrois. J'ai connu le forum grâce à bazzart et je le trouve bof bof .


Mon personnage est un mélange d'inventé + du prélien de @Kayden Elwood et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.





RAYA GABRILHOV
I WAS A KING UNDER YOUR CONTROL


Dernière édition par Raya Gabrilhov le Sam 5 Mai - 22:16, édité 16 fois

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1424 Jessica Parker Kennedy midnight blues (avatar) esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 57
† Game of survival †



Welcome back avec la belle Amber Heard

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul Harlan Tikaani & Einar Helgusson 6569 Dan Stevens BoxShock & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture Odysséen 88
Admin △ I'll dream you real





La voilà enfin On va devoir causer toi et moi

Allez, tu connais la maison mais je répète juste pour la forme Tu as 7 jours pour terminer la fiche et tu peux me harceler par MP si t'as des questions mais ça, tu le sais

avatar
27/07/2014 Sammix Adriel 17346 Barbara Palvin Mayumi + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits Les 100 66
Sans peurs et presque sans reproches



Re-Bienvenue par ici

avatar
19/12/2017 mika. Teagan S. Peverell 708 Jared Leto A: Schizophrenic Animiste pour la vie & Des aptitudes en Notions de soins, Zoologie mais aussi Gardien du Savoir. Naori 42



Yeayyyy, reBienvenue miss

avatar
18/12/2017 Léonard // Phoebus Raphaël D. Ansvor 607 Michael Fassbender Zoologie // Orientation Naori 72



Eyyyh re-bienvenue Bon courage pour ta fichette

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nuna Cortez 35606 Sophia Bush class whore (vava) ; Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 534



OUHHH la revoilà avec un bien bel avatar en plus Le choix d'Amber Heard en lui-même pourra sûrement être exploité pour un lien avec Murphy si ça t'intéresse, c'était celui de sa meilleure amie disparue Faust, donc on pourra jouer sur une ressemblance
Re-bienvenue dans les parages en tout cas, j'ai hâte d'en découvrir davantage sur ta seconde demoiselle ! Bonne rédaction de fiche

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 341 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 13



re-bienvenue miss =)

avatar
01/10/2017 empty gold. aucun. 554 Felicity Jones alahoz (ava) - ASTRA (signa) - tumblr (gifs) membre du conseil, médecin et chirurgien de l'Odyssée. 11
— caught in the middle —



Re-Bienvenue ma belle

avatar
03/01/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & JONAS 249 BHUMI PEDNEKAR ; ELOW ; PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; RAHJAK ; 0
— SMOKE MADE OF TEARS —



@Murphy Cavendish a écrit:
OUHHH la revoilà avec un bien bel avatar en plus Le choix d'Amber Heard en lui-même pourra sûrement être exploité pour un lien avec Murphy si ça t'intéresse, c'était celui de sa meilleure amie disparue Faust, donc on pourra jouer sur une ressemblance
Re-bienvenue dans les parages en tout cas, j'ai hâte d'en découvrir davantage sur ta seconde demoiselle ! Bonne rédaction de fiche

ET AVEC DEVOS AUSSI #inlove

Welcome back

avatar
16/04/2015 Isaïah/Burning Soul Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam 12565 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 33
- Hit the Road -



Re-Bienvenue Raya Tu as décidé de te lancer dans la voie des enfants du ciel et j'ai bien hâte d'en appendre encore un peu plus sur ta petite demoiselle, bon courage pour terminer la rédaction de ta fiche

avatar
19/02/2018 Isis/Sara Artemia 484 Phoebe Tonkin philia informaticienne et mécanicienne Odyssey baby 56



il nous faudra un lien entre Raya & Isa!

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade 27866 Thomas B.-Sangster luxaeterna Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 260
Admin - Supermassive Black Hole



OWI Y'A UN BOUT Non je ne voulais pas du tout attendre d'avoir quelque chose à lire avant de passer ici en attendant j'suis allée dans le flood si tu veux ça va être chouette de voir l'évolu irp Courage pour la suite de ta fichette

avatar
04/05/2018 LOLITA CLIO ELLCRYS 345 AMBER HEARD RIDDLER ; CRACKINTIME MECANICIENNE 65



@Kayden Elwood Houla, ça me fait peur quand tu dis qu'on va devoir causer

Sinon, merci à tous les coupains pour ce super accueil 2.0
Et pour ceux qui veulent papoter lien, ça sera avec grand plaisir, n'hésitez pas à me Mpotter si vous voulez qu'on commence à y réfléchir

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul Harlan Tikaani & Einar Helgusson 6569 Dan Stevens BoxShock & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture Odysséen 88
Admin △ I'll dream you real



Mais non faut pas

Et juste parce que :

@Raya Gabrilhov a écrit:
Enfant, elle portait une confiance aveuglée en l'amour, mais celle-ci s'est estompé bien vite. La trahison lui a laissé un goût amer qu'elle n'arrive toujours pas à digérer. Elle n'a pas connu énormément de relation, mais la dernière l'a traumatisée pour un bout de temps encore.

Le traumatisme va dans les deux sens

En tout cas, j'aiiiime ce que je lis de ta fiche pour le moment, je suis tellement contente que tu tentes ce pré-lien

Contenu sponsorisé



 

Raya Gabrilhov - Une fois tombé à l'eau, la pluie ne fait plus peur

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tourne 7 fois ta langue dans ta bouche et après fait un noeud. Bien serré. [fini]
» Il était une fois... Carrefour!
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» Murphy frappera trois fois... [PV Letha]
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-