Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°21 : We Survive Together
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

avatar
06/02/2016 840 Ben Dahlhaus Blondie (ava) ; anaëlle (signa) Cartographie & Combat rapproché The 100 23


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Jeu 17 Mai - 22:26




we survive together.
TOPIC COMMUN

Tu as l’âme tourmentée, le cœur tout excité, tes pas sont mal assurés. Pourtant, jamais tu ne t’es jamais senti aussi léger. Après les drames qui se sont enchainés ces derniers mois, tu as préféré rester auprès des tiens et œuvrer à la reconstruction de votre campement. Maintenant que tu t’en éloignes, tu te demandes si ce n’était pas une erreur. Tout ce dont tu avais besoin, c’était d’air frais. Une bonne bouffée d’oxygène qui t’éclaircit les idées en chassant tes noires pensées. Prendre de la distance avec le campement, c’est prendre de la distance par rapport aux récents évènements. Tu ne pensais pas qu’il te serait si bénéfique de retrouver tes habitudes d’explorateur, de repartir en expédition direction ailleurs. Pour une fois, ton voyage ne sera pas un périple solitaire. Tu es entouré des tiens, de tes camarades d’infortune emplis de courage et d’espoirs quant à l’assemblée qui se profile. Une réunion qui rassemblera des gens de tous horizons, venus du ciel comme de la Terre. Des gens en qui tu n’as pas confiance. Et c’est bien ce qui tracasse ton cœur alors que vous approchez du village Pikuni. Toi, le colosse imperturbable, tu es terrifié à l’idée d’être jeté en pâture aux êtres qui te méprisent le plus au monde. Car ce sont bien les individus qui ont voulu te voir mourir que tu vas retrouver dans quelques heures. D’un côté les Odysséens, ceux qui ont vécu de l’autre côté des barreaux qui te retenaient prisonnier, qui t’ont condamné alors que tu clamais ton innocence, et qui enfin t’ont envoyé sur Terre comme ils auraient pu y envoyer un rat de laboratoire. De l’autre, les Terriens, qui ont durant un temps succédé à vos bourreaux du ciel en tentant de chasser, au propre comme au figuré, les intrus que vous étiez. Aussi appréhendes-tu ces retrouvailles en territoire ennemi. Il t’a fallu de longues journées de réflexion avant de te convaincre du bien-fondé de cette rencontre. Tu espères de toutes tes forces qu’un réel climat de paix en résultera. Et qu’il ne s’agit pas d’une énième raison de déclarer la guerre. Vous avez déjà tous bien trop souffert.

Tu te sens un peu plus serein alors que vous arrivez à destination. Bien que tu doives te plier aux règles et te délester de tes trois lames fétiches à l’entrée du village, ça te rassure de fouler un territoire que tu connais. Ce village, tu as participé à sa reconstruction. Ça te fait chaud au cœur de longer les habitations autrefois terrassées suite au tremblement de terre. Tu esquisses un petit sourire à la vue, au loin, de la grange dont le chantier vous a demandé tant d’efforts. Tu ne peux t’empêcher de songer à la soirée qui s’en était suivie, pleine de rires, de musique et d’amitié. A ce souvenir, ton cœur se regonfle d’un espoir fou. Pourvu que la rencontre d’aujourd’hui soit une aussi belle réussite. Pourvu qu’elle unisse les êtres humains partageant une même cause, qu’elle les lie étroitement afin qu’il n’y ait plus jamais de stupide incident.

Tu déchantes vite. Alors que vous êtes rejoints par les autres invités, tu te sens perdre tes moyens. Tu te forces à inspirer de longues bouffées d’air pour ne pas sombrer. Ton cœur s’emballe, tu as l’impression de suffoquer. Tu n’oses regarder personne, de peur qu’on interprète mal ton regard simplement hagard. Pourtant, comme tu aimerais pouvoir observer ces gens qui se bousculent, se saluent, s’évitent ou se retrouvent. Comme tu aimerais avoir le courage de relever la tête, d’affronter ces regards qui te hantent encore, de défier tes geôliers de te priver de ta nouvelle liberté. Comme tu aimerais faire face à la réalité, accepter que le passé ne peut être définitivement enterré. Malgré tout, ton audace t’abandonne, et tu te contentes de fuir. Fuir les regards curieux, fuir les discussions futiles, stériles, des amis qui se retrouvent. Fuir la douleur des souvenirs brûlants.

Tu ignores quel parti tu crains le plus. Tu voudrais rester aux côtés des tiens, mais eux sont pleins d’insouciance et n’hésitent pas à se mêler à la foule. Aussi te retrouves-tu seul, îlot isolé au milieu de cette marée humaine. Inconsciemment, c’est parmi les Terriens que tu te noies. Tu te fonds parmi eux comme un caméléon. Après tout, on n’a cessé de te reprocher ta ressemblance avec ces féroces guerriers depuis votre arrivée. Peut-être la comparaison est-elle teintée d’un semblant de raison. Toi, tu n’y prêtes pas attention. Tu es comme dans une bulle qu’on ne peut faire éclater, prostré dans tes effrayantes pensées. Tu n’en ressors que lorsque le silence se fait, que le bruit cesse de t’assourdir. Tu remarques du mouvement au-devant. Rapidement, tu comprends que les chefs des tribus Terriennes viennent de faire leur entrée en scène. Au prix de lourds efforts, tu parviens à t’extirper de tes craintes peut-être infondées. Personne n’a encore fait de vague, personne ne s’en est pris à toi jusque-là. Tu tends l’oreille et te rapproches discrètement. Le sujet principal vient d’être soulevé. C’est bien pour ça que tu t’es déplacé.



Spoiler:
 

avatar
11/09/2017 AMNESIS ALIENOR + AEDAN + SAM + KARAH 694 JOE KEERY AVA + AMOR FATI • SIGNA + ASTRA + BONNIE MÉCANICIEN + HISTORIEN + ORATEUR/DIPLOMATE 28
Heart mechanics ✜


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Ven 18 Mai - 17:01



Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together 
Andrew s'était retrouvé au beau milieu de la foule sans vraiment comprendre comment il en était arrivé là. Il avait voulu aller voir Elijah, c'était décalé de quelques mètres de son groupe qui en deux secondes avait disparu. Un peu en panique, il ne savait pas vraiment à qui s'adresser, tentait au petit bonheur la chance et interrogeait ceux qui passaient devant lui. Certain l'avait ignoré, certainement beaucoup trop prit dans le mouvement de foule pour faire attention à un enfant du ciel un peu trop tête en l'air pour se détacher de son groupe. Pourtant, Andrew n'était pas comme ça. Certes il était rêveur mais il gardait les pieds sur terre et être dans une telle posture était plutôt rare pour lui. Heureusement, un terrien bienveillant lui vint en aide. Il avait l'air gentil avec son cheval et ses longs cheveux couleur d'or. Se fut un échange amical et l'homme ne tarda pas à lui indiquer l'endroit où il avait cru voir la jeune femme. En effet, une chevelure rousse se détachait de la foule ce qui rassura Andy qui avait eu la bonne idée de prendre Eris comme moyen de repère. Pas certain qu'elle soit très contente d'apprendre qu'elle sert de panneau de signalisation pour le mécano mais au moins elle lui aura rendu service sans le savoir. Il salua le terrien et le remercia, souriant, avant de se rendre auprès des siens. Il finit par arriver au côté d'Eris et croise même Charlie qui lui donne une petite tape sur l'épaule. Là il se sent bien, il se sent mieux. Rassuré et beaucoup plus confiant, il avance vers le buffet où certains dirigeants se sont déjà réunis. Taël n'est pas loin, Liam également. Le dos bien droit, le regard assuré et posé sur tout le petit groupe il est certain que les choses vont bien se passer malgré les risques de petits accrochages. Le chef Pikuni fut le premier à prendre la parole et le premier à lancer les discussions. Alors qu'Andrew s'apprêtait lui aussi à parler, ce fut Taël, qui se retrouvait désormais à ses côtés, qui poursuivit. Une nouvelle fois, le mécano voulut intervenir pour faire part des dégâts matériels qu'ils avaient subi, du danger qu'il y avait à rester sans une clôture solide. De son point de vue, c'était l'une des priorités: la protection de leur campement. Cependant, une jeune femme (Murphy) qu'il avait croisé ce jour fatidique chez les Odysséens, intervenue à son tour dans la discussion. Elle s'adressait plus particulièrement aux terriens. Le mécano se demanda si enfin il pouvait prendre la parole sans que de nouveau quelqu'un le coupe dans son élan. Il scruta l'assemblée, jeta un coup d'oeil vers Liam, Taël, Charlie et tous les autres. Les cents ne formaient qu'un et cette pensée lui fit bien vite oublier la panique qu'il ressentait quelques instants plus tôt.

- Je tiens à rajouter que la clôture qui entourait la totalité de notre campement a également subit de nombreux dégâts ce qui fragilise énormément nos défenses. Avec les constructeurs nous avons tenté de renforcer ce qu'il restait mais sans matériaux la chose devient vite compliqué.

Il ne savait pas vraiment si dire que leur défense était au plus bas était une bonne idée ou non mais ils allaient avoir besoin de matériaux et il fallait être franc. Des graines et de la matière, voilà ce dont ils avaient besoin. Il espérait que les terriens ou même les odysséens leur donnerait deux trois trucs, juste de quoi tenir jusqu'à l'arrivée des beaux jours où tout deviendrait beaucoup plus simple. Heureusement pour eux, le cyclone était arrivé vers le milieu de l’hiver. Le temps était de plus en plus clément et cela redonnait du baume au cœur et facilitait considérablement le travail à faire. Un léger sourire dessiné sur son visage, il y avait dans son regard toute la volonté et l’espoir du monde de pouvoir reconstruire un endroit meilleur pour lui et les siens mais également pour eux.

- Je ne sais pas si ça pourrait vous être utile mais nous pouvons vous partager certains plans de nos innovations? Ça pourra peut-être vous servir pour plus tard?

Il se doutait que les nouveautés n'étaient pas vraiment leur priorité après ce qu'il s'était passé. Mais il pensait que les échanges et le partage liait les peuples et aujourd'hui était un bon jour pour faire part de ce qu'ils avaient appris en arrivant sur terre. Certain plan pourrait leur être très utile lorsque les dégâts seraient réparés dans leur totalité. Il ne savait pas vraiment comment allait réagir les terriens faces à une telle proposition mais rien ne les engageait à accepter. Il proposait simplement de partager, comme ils l'avaient toujours fait depuis leur arrivée sur terre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Spoiler:
 

Admin
avatar
21/12/2017 Thinkky / Angel Rowena Chakraan 220 Sophie Turner (c) Lux aeterna mécanicienne (robotique) / construction & robotique/mécanique 95
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Ven 18 Mai - 23:22

Elle avait parfaitement joué son rôle de plante verte, juste présente pour que sa chevelure de feu attire les regards. Panneau de signalisation flamboyant, au moins, les cents ne se perdraient pas de vue, et auraient toujours quelqu’un vers qui se tournait. Une de ses compagnes lui parla, quelques mots concernant les ressources et la nourriture. Eris hésita un instant, avant de murmurer : « Peut-être que tu pourrais demander aux Pikunis ? Si la rencontre est là pour signer un traité, ils devraient accepter de fournir quelques semences. » Ce serait plutôt logique. Après, la gamine n’était pas très au fait des derniers échanges et relations avec les tribus voisines. Le souci avec sa peur de s’ouvrir, et de s’aventurer à l’extérieur. Oui, elle était bien dans l’espace elle. Bien mieux qu’avec des champs et de la terre à perte de vue. Puis Taël les rejoignit. Elle le connaissait de vue, puisqu’il travaillait souvent de concert avec Liam, mais leurs liens n’étaient pas plus forts que cela. Enfin, après, on parlait d’Eris. Presque personne ne devait connaître le son de sa voix, même après quatre ans passés ensemble… En tout cas, lui guiderait mieux Sierra qu’elle. Parce qu’à part la mécanique, la rousse, elle n’était pas très utile…

Son regard osa alors se poser sur tout le monde présent, et elle hésita une seconde à tourner les talons et prendre la fuite. C’était encore une possibilité… mais elle s’ancra dans le sol. Pas question d’avoir fait tout ce chemin pour céder à la panique. Même si elle n’était pas bien et prête à s’évanouir. Jamais de sur-réaction avec elle, c’est ça qui était bien. La jeune femme finit par apercevoir Kayden, se souvint de sa tentative d’infiltration chez les Odysséens et trouva un soudain intérêt pour le sol, oubliant que ses cheveux roux donnaient son identité sans réel problème. De toute façon, il était entouré de personnes, et elle avait très peu envie de se retrouver à la foule et de devoir parler à des gens. C’était déjà une torture d’être là, autant y aller pas par pas. Doucement.

Tous semblaient prendre leurs marques, et Eris était ravie, même si ses yeux ambrés continuaient de fouiller nerveusement la foule. Elle déclina les noisettes de Taël, l’estomac trop noué pour espérer avaler quelque chose aujourd’hui. Quelqu’un qui la recherchait ? Elle leva les yeux, surprise, tomba sur ceux d’Andrew. « Oh, merci Taël ! » Elle n’eut néanmoins pas l’opportunité d’aller dans sa direction que les terriens s’avancèrent. Elle ne perçut que les questions en anglais, comprenant assez peu leur langue (c’était ça de ne pas sortir du campement aussi…). Son regard se porta sur leurs leaders, notamment Liam. Elle suivit donc Taël, mais alla rapidement se cacher derrière Liam. Après tout, c’était avec lui qu’elle avait discuté du campement la dernière fois. Quelques éclats de voix se faisaient entendre, mais la gamine, elle était trop concentrée sur ce qu’elle voulait transmettre, à défaut de dire elle-même. Même si Andrew était là, et qu’il lança déjà quelques pistes. Elle rajouta dans un murmure pour Liam : « Du métal, ça pourrait être bien pour renforcer la clôture. » Pause. « Et s’ils ont des personnes pour nous aider à transporter… » Regard jeté aux gardes du chef des athnas. Définitivement bien plus musclés que les cents. Ses yeux s’accrochèrent à ceux d’un des hommes (Isdès). Quelques secondes avant que la frayeur ne l’oblige à détourner le regard.

Spoiler:
 

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade 27567 Thomas B.-Sangster Mine Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 557
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Sam 19 Mai - 17:07





Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together

Tout le monde semblait avoir suivit le mouvement autour des tables pour parler, cela changeait beaucoup de la dernière fois où ils n’avaient été que spectateurs de ce qu’il se passait. Les Naori n’étaient pas la, toute cette histoire depuis le début ne les concernait pas. Ca avait été dès le commencement une histoire entre eux et les terriens, les Naoris, avant le désert, il ne savait pas qu'ils existaient.  Avec les paroles des chefs, le ton avait été donné plutôt à la discussion, il ne devait pas être aussi stressé que cela mais il l’était et préféra un moment laisser d’abord les autres parler. Il ne se voyait pas commencer en observant les chefs des tribus sœurs sans trop savoir comment s’y prendre, il aurait surement bafouillé, c’était bien la première fois qu’il se devait de s’exprimer devant autant de personnes pour prendre des décisions importantes.

C’était tout nouveau ça aussi. Pas que les décisions dans leur petit groupe n’étaient pas importantes mais elles se prenaient de façon différente, c’était dans un sens beaucoup plus facile à gérer que ce qui se déroulait aujourd’hui. Il savait que chacun d’entre eux avait quelque chose à dire et ça le rassurait tout en sachant qu’ils ne seraient pas à se marcher sur les pieds pour dire la même chose, chacun avait son domaine de prédilection, ses demandes à faire pour le campement qui ne seraient pas celles d’un autre et puis si c’était le cas ce n’était pas trop grave de toute façon. Il y avait ceux qui étaient plus à leur aise pour parler, ceux qui se forçaient un peu plus et ceux qui se mettaient volontairement en retrait en repoussant tant qu’ils pouvaient le moment où ils auraient à parler. Il roula des yeux à l’intervention de Murphy même si c’était une petite surprise pour lui qu’elle connaisse leur langage tout en étant arrivée plus tard qu’eux. Elle n’avait pas non plus cette crainte de ne pas savoir comment gérer le dialogue avec ces autres si différents. C’est qu’il n’avait pas à s’angoisser ainsi, ce que Taël sembla se dire aussi en parlant pour la première fois au nom de leur groupe.

« Merci pour cette invitation. » Ah oui, c’est vrai qu’il n’y avait même pas pensé. C’était la moindre des choses effectivement, Taël était définitivement bien plus diplomate qu’il ne le montrait, bien plus à l’aise aussi à moins qu’il ne se force un peu comme lui le ferait un peu plus tard. Ou pas. Il se demanda un moment si tous les concernés cent se trouvaient autour de la table mais se dit que la réponse devait être positive parce que c’était bien pour ça qu’ils étaient présents pas vrai ? « Nous avons subi énormément de dégâts, pour tout dire, beaucoup de pertes, mais je soulignerais en priorité la destruction de nos cultures et de nos abris. » C’était la priorité effectivement. « Selon moi nous avons besoin d'aide oui, mais certains de mes camarades vont certainement s'exprimer pour souligner des points cruciaux. » Ils verraient ainsi qu’il n’y avait pas un porte parole désigné pour tout le monde, que chacun avait sa place au sein de leur groupe et que ce n’était pas pour autant l’anarchie, les Odysséens pourraient le voir également, c’était important ici aussi de leur montrer qu’ils pouvaient parfaitement se débrouiller tout seul même s’ils avaient besoin d’aide. Petite contradiction due à une terre bien trop difficile à gérer.  

« Je tiens à rajouter que la clôture qui entourait la totalité de notre campement a également subit de nombreux dégâts ce qui fragilise énormément nos défenses. Avec les constructeurs nous avons tenté de renforcer ce qu'il restait mais sans matériaux la chose devient vite compliquée. » Il laisse Andrew s’exprimer, il ne sait pas trop comment ils prendront la chose. Parler des défenses est juste, il y a plus de chance qu’ils soient attaqués par des bêtes sauvages que par des terriens vu leur présence ici mais il reste songeur quant à ce qu’ils penseront de cette intervention. Il y a aussi le point des innovations, il ne sait pas trop ce qu’Andrew entend par là, n’a jamais été trop présent du côté des mécaniciens mais se doute qu’il a une idée derrière la tête qu’il garde sous le coude en cas de réponse positive et de demande d’échange. C’est Eris qui lui souffle les idées alors qu’il ne sait pas encore s’il va parler en leur nom, elle lui donne un coup de pouce sans pour autant se mettre en avant pour parler mais tout en faisant passer ses idées. Il la reconnait bien là.

Il n’a pas vu beaucoup de métal chez les Pikunis alors il observe encore ceux qui semblent venir des montagnes quand Eris parle du métal dont ils ont besoin pour renforcer leurs défenses. Il hoche la tête pour lui dire qu’il va tenter de le leur faire comprendre d’une façon où d’une autre, de cette façon qui sera surement quelqu’un de peu habitué à parler dans des grands conseils comme celui-ci. « La clôture, il n’en reste que des débris pour nous protéger des animaux sauvages. » Modifiés par la radioactivité ou non. Il exagère peut-être sur les restes de leur clôture mais ils savent tous qu’ils ne survivront pas bien longtemps avec ce qu’il leur reste.

« Si vous aviez du métal en rab, cela serait vraiment top. » Il ne voulait pas non plus faire une demande qui empiéterait sur leur besoin de métal de leur tribu. Il n’avait p’être pas choisi la bonne façon de le dire mais y’avait la base, ce dont ils avaient besoin. Du reste, ils comprendraient bien. Il était déjà bien assez embêté de devoir parler dans ce rassemblement que pour s’exprimer d’une façon qui ne serait pas la sienne. « On aurait. » Il ne sait pas trop comment demander ça parce qu’il a l’impression qu’ils ne font que ça, demander de l’aide. Il hausse les épaules et finit par se lancer. « On pourrait voir chez vous comment vous faites ? » C’est qu’une proposition hein, ça serait plutôt pas mal d’aller chez les uns et les autres pour en apprendre encore plus sur leur vie sur terre qu’ils ne connaissent pas puisque leur arrivée a toujours été refusée jusqu’à présent, jusqu’à ce que la nature ne leur laisse plus d’autre choix que de coopérer. Il sait bien que c’est pas facile, que la proposition va surement avoir un refus net parce qu’ils ont une première main tendue et qu’ils veulent directement beaucoup plus. « Sinon un coup de main pour transporter c’est bien aussi, enfin si vous voulez nous aider. »


Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
28/07/2015 I My Boy D'Arbanville & Oz & Ten & Elouan & Tam-Tam 3054 Chris Brown ( model )/Cristopher Mason Thaïs/Oreste & Lux Aeterna & HOney Verrier & Parfumeur Calusa 878
« Entre le † Ciel † et l' ☿ Enfer ☿ »


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Sam 19 Mai - 20:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Calusas ( ex ) & Pikunis  & Athnas & Cent & Odysséens @Hyacinthe @Azalée


Le jeune débarqué ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) lui indiqua qu'il cherchait une Skairu,. Ah donc il ne s'agissait pas de Nahyri, jeune terrienne plutôt rousse. Le regard vert de Hyacinthe parcouru l'assemblée en mouvement. Et il pensa avoir trouvé la personne( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )  que l'enfant du ciel cherchait

« Là-bas » lui indiqua-t-il alors que ce dernier le remerciait. En voilà un de moins de perdu, mais le calusa Solitaire comprenait l'angoisse de ceux qui n'avaient pas l'habitude de ce genre de manifestation terrienne. Il ne suffisait pas d'une seule pour se déclarer rassuré.

Soudainement les murmures se firent plus doux, les mouvements se figèrent tranquillement, les chefs venaient de faire leur apparition. Quelqu'un le bouscula, aussi n'entendit-il pas vraiment les premiers échanges. Mais le Calusa comprit qu'on invitait tous les débarqués, en particulier leur leaders, à s'exprimer sur leurs pertes et leurs besoins.

Bien que cela le toucha pas vraiment, il décida de se rapprocher pour assister de plus prêt à cet échange. Il s'adressa alors à la jeune femme ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )  que son cheval avait failli écraser
« Je pense bien que ça vous concerne, on devrait aller à coté d'eux » Et tout en joignant le geste à la parole, il tira sur les rennes d'Azalée pour qu'elle le suive tout en invitant l'Odysséenne à faire de même.

Tout en prenant la direction du buffet il distingua quelques visages amis, mais ils se trouvaient de l'autre côté de la table, alors il tenterait de leur parler plus tard, ou une autre fois. En attendant, tout ça ne le regardait pas vraiment en tant que solitaire, l'aide ne s'adressait pas à lui mais aux étrangers. Ce qui demeurait plutôt logique, puisque lui se débrouillait bien tout seul, mais eux éprouvaient beaucoup plus de difficultés.

Le blond se plaça à distance raisonnable, pour ne pas troubler les pourparlers,  mais assez pour entendre les échanges. Laissant la brune, ( Isaiah ) avec qui il venait d'échanger quelques mots, en faire à sa guise. Sans doute souhaitait-elle se joindre aux siens.

Il remarqua Murphy  ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) qui semblait avoir une place importante, puisqu'elle prenait la parole. Ainsi que le jeune Skairu,  ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) qui avait voulu leur apporter de l'aide en clarifiant certains points un peu plus tôt. Et enfin, à nouveau, celui  ( Andrew ) qui cherchait la fille à la chevelure de feu, et demandait pour de l'aide, et des bras.

Oh Hyacinthe il aurait pu se proposer, et leur apprendre que dans les restes du village Calusa, ils y trouveraient pas mal de bois ou d'accessoires abandonnés. Mais pour le moment on devait laisser raconter ceux venus des cieux. Alors il se contenta d'écouter, et de voir si on leur donnerait à lui, ou d'autres habitants moins privilégiés de l'Isle la possibilité de dire ou proposer à leur tour.


Spoiler:
 

avatar
27/07/2014 Sammix Adriel 17311 Barbara Palvin Mayumi + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits Les 100 347
Sans peurs et presque sans reproches


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 20 Mai - 13:07

    Alors que je touche quelques mots à Eris, elle me confirme que les pikunis devraient pouvoir nous donner des semaines, puis c'est l'incontournable Taël qui vient à moi, il avait laissé traîner une oreille et il a entendu ma requête pour le potager. Je n'ai pas vu Ikoku, je ne sais pas si elle voulait venir, sans doute est-elle restée sur place pour s'occuper de notre petit jardin. De quoi est ce que nous aurions besoin ? De tout à vrai dire, il nous faut de tout en grande quantité, du moins le maximum de ce qui peut être obtenu en fonction de leur réserve aussi, parce que notre but n'est pas de les mettre à mal aussi. De toute façon, je doute qu'ils veuillent nous donner toutes leurs réserves.

    " Il faudrait des semences de légumes pour nous, tout ce qu'ils peuvent nous donner, ce serait l'idéal. "

    Pas d'exemple précis, ça ne sert à rien, ils peuvent nous donner la moins bonne qualité de ce qu'ils possèdent, ou juste ce qu'ils ont en assez grande quantité pour nous en donner un peu. Taël nous propose quelques noisettes qu'il a du glaner sur le chemin jusqu'ici, et je lui en prends deux, je ne veux pas monopoliser la nourriture même si le buffet proposé me fait grandement envie. Il ne faut pas que je mange au delà de ce que j'ai l'habitude de manger, sous peine que mon estomac explose et que le retour soit difficile. J'en souris, mais c'est aussi pour partager avec tout le monde. Andrew semblait chercher Eris, pour une raison que j'ignorais, peut être qu'il voulait juste lui parler Mais Taël sembla voir un fantôme. Qui était-il ? Un terrien ou un odyséen ? Mais je ne lui posais pas la question, pas tout de suite en tout cas, alors qu'un des chefs terriens demandait de quoi nous aurions besoin. Nous suivions le mouvement avec Eris. Il s'exprimait donc, disant que certains de ces camarades allaient pouvoir s'exprimer sur des points cruciaux. Dans ma tête, je pensais inévitablement à ma petite personne mais peut être que je me trompais. Je n'ouvre donc pas la bouche pour prendre la parole, et c'est Andrew qui le fait, à propos de notre clôture, qui est encore mal en point par rapport à ce que nous avions pu avoir avant le carnage. Il est intelligent dans ces propos et propose donc des plans d'innovations, mais c'est aussi dangereux, car les terriens pourraient mal le prendre même si cela a été dit de la bonne façon selon moi. Liam en ajoute alors une petite couche, du métal, des bras pour le transporter jusqu'à notre campement. J'en conclue alors que c'est mon tour de parler du potager. Je souris et fait en sorte que l'on me remarque, un peu, pas trop, juste ce qu'il faut.

    " Il nous faudrait aussi des semences, car nous en avons perdu une bonne proportion. Je suppose que c'est la même chose pour vous, donc, nous ne serons pas difficile pour ce que vous pourrez nous fournir, c'est pour notre survie, et le bien de tous. Donc, des semences légumineuses principalement, ce serait bien. "

    J'ai dit cela de façon calme, posée avec un sourire regardant un peu tout le monde qu'il y avait autour de moi, histoire de leur faire comprendre que nous ne serions pas difficile concernant ces semailles. En soit, il y avait plus de chances d'obtenir ces graines par rapport au métal demandé plus tôt, mais j'avais bon espoir que tout se passe bien. Si en échange, il fallait devenir leur esclave pendant une semaine, je prenais le deal.


Spoiler:
 

 - Hit the Road -
avatar
16/04/2015 Isaïah/Burning Soul Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam 12531 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 171
- Hit the Road -


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 20 Mai - 14:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Calusas ( ex ) & Pikunis  & Athnas & Cent & Odysséens @Taël


Bien qu'il n'y songea pas en cet instant, plus préoccupé par ne pas faire de bévue, qui mettrait en danger cette rencontre, le visage de Tael ne devait pas être complètement inconnu à ceux qui se trouvaient autour de la table. Il avait rejoint le groupe venu aider les Pikunis, tout comme d’autres autour de lui, suite au tremblement de terre. Puis il s'était rendu à plusieurs reprises au village pour apprendre la langue à Nahyri en échange de services divers.

Alors qu'il se mettait un peu en retrait pour que les autres puissent s'exprimer, une voix le glaça sur place, cette intonation il ne pourrait jamais l'oublier, et un soupçon de panique submergea on regard alors qu'il le posait dans celui de Murphy. ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) En réalité il n'avait absolument pas entendu ce qu'elle venait de prononcer, et il tâchait de reprendre une certaine maîtrise de lui car ce n'était vraiment pas le moment pour ce genre d'incident.

Alors il se raccrocha à l'intervention d'Andrew ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) qu'il écouta avec une grande attention. Néanmoins il se demanda si c'était très judicieux d'évoquer les barrières comme mode de défense alors qu'ils étaient invités chez les terriens et qu'une trêve avait été entendu. Même si les conclusions de la délégation Rahjak le faisait encore grincer des dents.


Ça n'en restait pas moins vrai, et Liam ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) par la suite, tâcha de nuancer tout en approuvant ce que le second intervenant ( Andrew ) avait souligné. Ce qui démontrait que chacun des cent possédait sa propre vision de la situation. Et que ça apportait toujours des précisions importantes pour que la réponse donnée soit la plus juste possible.

Tout comme Sierra ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) savait exactement pointer ce qui faisait défaut dans son domaine


« Exactement » Reprit-il après elle « Et pour le peu qu'il nous reste nous ne sommes pas en sécurité avec les ours qui sont sortis de l'hibernation, qui meurent de faim et cherchent à venir nous voler, ils sont féroces et il est très difficile de les repousser sans aucune défense » Et eux très peu armés contre ce genre de menaces.

Il se risqua à jeter un coup d'œil du côté des Odysséens qui certainement voulaient aussi décrire des problèmes de leur côté, en évitant bien de croiser le regard de la garde ( murphy ) . Et chez les siens, les cent, très certainement il en était existait d'autres souhaitant développer ou préciser certains points. Pour les échanges de bon précédés il ne le répéta pas, il lui semblait que ça coulait de source surtout après les offres de partages fait par Andrew et Liam.



Spoiler:
 

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 404 anna speckhart BOREΛLIS // ENDLESS LOVE // HALSEY tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 166


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 20 Mai - 16:06

Look what I did. Look what you've done. I guess I made the right choice. When I ventured in the Jungle. (@rilès // beerus)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le monde entier peut s'écrouler, tu ne t'en soucies guère, bien trop obnubilée par la vision d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] se tenant à quelques mètres de toi. Par moment, tu te demandes si ce n'est pas une création de ton esprit, une simple hallucination. Ainsi, tu ne prends même pas la peine de suivre l'évolution de la situation. De toute façon, tu n'es pas venue pour prendre part à la petite réunion. Tu es venue pour lui. Pour le terrien de la falaise. Pour avoir l'occasion d'apprendre des informations à son sujet, et ce, par le biais d'un autre natif. D'un autre athna. Tu n'en connais qu'un, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le robuste guerrier qui t'évoque un fruit exotique. « C'est vrai ? » Tu adresses un sourire complice à ton ami, ravie qu'il vienne à toi. C'est toujours un plaisir de se retrouver en sa compagnie, il y a quelque chose de rassurant qui émane de sa personne. Encore plus lorsque tu croises autant de gens qui ne souhaitent pas te savoir là. « Le contraire aurait été fâcheux. » Il est vrai que tu as trouvé d'autres occupations pour occuper tes insomnies que vos conversations privées. Néanmoins, cela ne t'empêche pas de les apprécier à leur juste valeur. « Je n'étais pas invitée mais il fallait que je vienne. » Il fallait que tu suives le cortège comme il fallait que tu suives Murphy comme il fallait que tu croises Elias.

Une succession d'actions qui te mènent ici, maintenant. Tu ne te l'expliques pas vraiment, te contenant simplement de suivre ton instinct, d'écouter ces voix qui te guident. Peut-être qu'Isha a raison, peut-être que ce sont des esprits mais tu ne les considères pas aussi malveillants que la naori. « Ouh, quelqu'un n'est pas content de nous voir. » Tu croises le regard glacial du lieutenant Cavendish qui semble aussi dégoutée de te voir que de voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Comme quoi, tu n'es probablement pas la seule à la faire sortir de ses gongs. Cependant, tu te demandes bien ce qu'il a pu faire pour s'attirer ses foudres. Bientôt, ils vont devoir se positionner en ligne d'attente, un par un, pour se faire électrocuter par ses iris transcendants. « Je sais pourquoi elle me dévisage de cette manière mais je ne sais pas pourquoi elle te dévisage ? » Tu ne dissimules aucunement ton amusement, trouvant la situation assez drôle en soi. Et puis, tu es curieuse de savoir ce qui se trame entre eux. Est-ce qu'il la connaît aussi bien que le docteur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu'il ne porte pas non plus dans son coeur ? « Pourquoi tu es venu Chris ? » Chacun a ses raisons et très peu de personnes peuvent prétendre que ce soit pour établir une paix durable entre les peuples. L'intérêt commun n'est pas vraiment la chose la plus importante qui soit.

→ intrigue, village des pikunis, 27 avril 2118


Spoiler:
 

avatar
01/11/2015 Glacy Ezra 2250 Brett Dalton Dreamy (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 1024
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 20 Mai - 17:03


Les discussions qui n'avaient pas encore réellement commencées, me permettant ainsi de discuter un peu. Permettant à chacun de discuter au sujet des réparations à effectuer, au sujet des récents événements, de prendre des nouvelles des personnes connues. Ce qui était aussi appréciable à vrai dire. Il était appréciable en effet de pouvoir se retrouver tous ensembles, se retrouver. Certes le moment n'était pas forcément le plus festif, avant tout formel. Là pour discuter d'une possible alliance, des conséquences de la dernière catastrophe naturelle. Mais oui, même bénéficier de quelques minutes était agréable. Et ne pouvant que le faire en entamant la conversation avec [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. « Cela l'est. » Et ne pouvant autant que confirmer à la jeune femme que j'étais heureux de la voir ici, autant que j'aurai apprécié la retrouvé la veille. Plus facile de faire face à la nuit en bonne compagnie. « Tu as bien fait de venir. En plus, au-delà du job, je trouve que c'est intéressant d'être là, de savoir ce que tout le monde pense. » Appréciant de me trouver au coeur de l'action même si je ne prendrai pas la parole comme ne tarderait pas à le faire de nombreux membres du groupe des cents. Appréciant de pouvoir assister à cet échange, de renforcer des liens ne serait-ce qu'avec les grounders. Et je ne pouvais que penser que c'était une bonne chose que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] soit sorti du campement, que chacun vienne prendre part à la conversation ou y assister. C'était toujours une bonne chose de sortir, de voir ce qui se passait autour, de ne pas juste attendre les nouvelles. Bien qu'il était aussi vrai que certains devaient rester en arrière, ou certains décidaient d'eux mêmes de rester en arrière. Mais tout autant, je n'aurai pu manquer cela pour rien au monde. Une opportunité de plus d'en découvrir sur eux, de voir le monde évoluer. Opportunité que j'avais saisi.

Et les conversations qui commençaient. Conversation avant tout que j'écoutais discrètement, continuant discrètement de commencer avec la jeune femme. Continuant de discuter plus ou moins discrètement selon le regard désapprobateur lancé de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Pourtant elle n'était pas à côté de nous en particulier, n'entendant cette conversation. Peut être qu'elle n'appréciait simplement pas cette association. Qu'importait. Et regard que @"Milan Swann" avait surpris aussi. « On a nos différents. C'est une longue histoire. Tu ferais mieux de l'ignorer. » Faisant un sourire à la jolie brune. Je n'étais visiblement pas le seul dans sa liste noire ou rouge, dépendant de son choix. Une conversation qui n'aurait pourtant pas lieu ici. Trop d'oreilles indiscrètes. Et puis ce n'était pas comme si j'allais parler du mouvement rebelle, même à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bien que je l'appréciais.

« Je suis là car ils avaient besoin de militaires pour la traversée, et pour écouter ce qui va être dit. » Là pour cela en effet. Et la conversation ne prenait que forme alors que les cents commençaient à détailler les dégâts qu'ils avaient subis. Des dégâts qui avaient été plus importants à leur campement. Des vulnérabilités qu'ils partageaient aussi. Un risque toujours. Si les grounders paraissaient bienveillants à première vue, il y avait toujours cette pointe de méfiance. Certains qui ne croyaient pas du tout qu'un mouvement d'entraide puisse être créé. Certains qui nous considéraient négativement. Certains qui pensaient au contraire que cet échange, cette potentielle discussion pourrait être bénéfique de chaque côté. Peut être que cela n'était pas le mouvement le plus stratégique à réaliser, de délivrer ses faiblesses. Mais d'un autre côté sans parler des dégâts, aucune conclusion ne pourrait être tirée. A cet instant, leur campement ne paraissait le plus assuré. Et ne pouvant que vouloir les aider. Une décision qui ne résidait pas entre mes mains, bien qu'il était possible que certains leur apportent un coup de main. Me demandant aussitôt ce qu'il en serait de la décision du conseil ou de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Les cents ayant parlés, pour ce qui était le cas de l'odyssée ou des tribus d'en face, là n'était pas encore le cas. Attendant. Et me tournant pas moins vers [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de nouveau. « Pourquoi es-tu là toi ? » Une question que je n'avais lui retourné avant, mais que je me posais pas moins. Une question discrète autant que je ne pouvais que continuer de suivre les conversations, non sans attendre avec une certaine impatience de savoir ce qui serait dit de notre côté.

Spoiler:
 

avatar
20/12/2016 ELOW ; ĆIRO + IRINA + JONAS ; 1124 JAI COURTNEY ; ELOW ; INFORMATICIEN ET LIEUTENANT REBELLE / SPECIALISTE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLES, NOTIONS EN MÉCANIQUE ET ELECTRONIQUE, GÉNIE INCOMPRIS ; 211
— Chi cerca, trova —


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Lun 21 Mai - 12:45




we survive together.
27 AVRIL 2117

Devos était le premier à se méfier. Le premier à s'écarter. Oui, son chemin avait croisé ceux de Terriens aimables, gentils et attentifs, mais il ne voulait pas s'accrocher à cette image. Il pouvait bien voir, ici présent, que les carrures et les visages étaient différents. Que les mots n'étaient pas souvent les mêmes. Il détestait l'idée de se sentir impuissant face à une langue dont il ne savait rien et pourtant, il ne faisait rien non plus pour l'apprendre. Pas le temps. Pas une priorité. C'est ce qu'il se disait toujours. De toute manière, il ne sera jamais celui qui ira échanger, qui ira négocier. Ce n'était pas son rôle, ce n'était pas sa place. Sa présence ici, elle était nouvelle. Lui, il ne s'était pas habitué à sortir du village ou du campement pour affronter l'inconnu. Il se savait capable de tout mettre en péril par accident. La preuve, il regrettait déjà d'avoir pris la parole, mais c'était plus fort que lui. Cela lui avait échappé sans le moindre scrupule. Ses propos ont glissé entre ses lèvres, impatients. Et peut-être, quelque part, que c'est dû à la colère permanente qu'il traine depuis son retour et peut-être, aussi, c'est parce que c'est Elijah.

Elijah qui, évidemment, n'a jamais su se taire quand c'était nécessaire. Son impatience a déclenché tout ça et Devos lui aurait bien répondu de ne pas déformer ses propos, mais il préféra lui envoyer un sourire mi-amusé. Bah voyons, il n'était pas là la dernière fois... Et heureusement. Mais cela ne voulait pas dire que tout se passerait de la même manière. Et puis, voilà Kayden. Plus calme, plus serein. Moins compliqué. Devos n'est sans doute pas le seul à ne pas lui envoyer un regard noir, bien au contraire. Il préfère le laisser parler, lui. C'est plus clair, c'est plus simple. Quant au Terrien, son air suffisant donne à Devos aucune envie de le prendre en considération.

Inquiètes-toi alors. Lance-t-il à Elijah, avant de se pencher vers lui et d'ajouter : Mais partages pas ta putain d'inquiétudes. Ça n'aide personne. Il décida de s'éloigner aussitôt, cherchant du regard un endroit plus approprié pour se placer et pour éviter de se défouler ou de déverser sa colère sur quelqu'un. Jusqu'à faire face à Nadja, qui décide de prendre parole. Qui décide de les remettre à leur place, d'une certaine façon. Faire bonne figure, mais oui. Voilà pourtant une chose qu'il ne sait pas faire. Alors autant se la fermer, tout simplement. Il lance un regard de compréhension à Nadja, prêt à agir comme elle le souhaite. Il délaissa donc, bien comme il faut, la conversation, alors que la voix de Murphy se fit entendre. Il leur tournait le dos volontiers.

Jusqu'à l'arrivée de deux hommes. Eux, ils devaient avoir un certain statut, ce n'était pas difficile à deviner. Trop aimable. Se dit-il alors quand un homme apporta une assise pour l'informaticien. Le voilà qui se retrouvait assis à écouter LA conversation de cet événement. Il remarqua alors le petit signe que lui faisait Taël et offrit un sourire rapide en guise de réponse. Puis l'écouta prendre la parole. Assis, il peut mieux observer la scène. Les visages qu'il connaît, ceux dont il ignore le nom. Les jeunes s'ouvrent. L'intervention d'Andrew le fait sourire. Eux, ils avouent. Les adultes n'ont encore rien dit. Comme par méfiance. C'est stupide. Et Devos n'était pas le plus approprié pour prendre la parole. Pas du tout. Seule Murphy avait exprimé un échange en demandant ouvertement de quoi eux, avait besoin. Il grogna, tendant sa jambe, essayant de se calmer, espérant qu'un des siens allait vite ouvrir sa gueule pour dire quelque chose avant que son impatience prenne le dessus. Son regard se posa donc sur Nadja. Parlez, bon sang !



Spoiler:
 

Admin - Panic Station
avatar
24/03/2017 bbchat Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart 1459 Cillian Murphy loudsilence, signa Perséphone + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Public Service Sroadcasting Evrest Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège Blue for the win, Odysséen. 133
Admin - Panic Station


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Lun 21 Mai - 14:49




Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together
Dire tout haut ce que tous pensent tout bas, ça a toujours été son truc en s’en fichant des conséquences et pourtant là c’était rien. Sérieusement. Il avait l’droit de se montrer impatient, de se montrer inquiet, un minimum. Il ne se rongeait pas le sang, c’était pas cette inquiétude là mais il avait envie que les choses avancent qu’elles se bougent et non pas qu’ils les fassent attendre aussi longtemps qu’ils le souhaitaient comme à présent. Ils étaient nombreux, du monde à gérer, c’était sans doute ça mais il n’avait pas cru qu’un simple mot de sa part ne déchaîne les foules. Ironique ? Évidemment. Il s’en foutait au fond mais c’était drôle de voir l’importance qu’ils donnaient à une simple pensée qu’il avait formulée à voix haute. Et chacun à son tour, ils s’y étaient mis. Il n’y faisait pas attention mais ne pouvait pas vraiment rester juste à observer le monde sans rien entendre de ce qu’il se disait. C’était pas l’but pour aujourd’hui même en entendant les plus imbéciles d’entre eux s’exprimer à leur tour. « Tu as raison de t’inquiéter, une étincelle ici et tout explose, à jamais. » Il hausse les épaules, c’est juste ça aussi : ils le savent. La plupart préfère simplement jouer à l’autruche pour ignorer que c’est plus que probable que cela arrive aujourd’hui même avec la meilleure volonté du monde.  « Arrête d'attendre ou de chercher la merde. Ta détermination serait plus appréciée si elle était au service du bien commun. » Il a du mal à comprendre aussi, n’est-ce pas ceux qui renchérissent à une discussion qui ne concernait personne d’autre qu’eux qui cherchent la merde ? C’est ridicule les proportions que ça prend, c’est qu’ils devraient à prendre à comprendre la différence entre un commentaire et une réflexion justement toute faite à la provocation pour que tout dégénère.

Murphy est plus sensé que Devos qui ne fera rien pour arranger les choses, au contraire. C'est que le donneur de morale serait à deux doigts de provoquer quelqu’un de la tribu qui les accueille aujourd’hui. C’est pas très malin.

C’est con.

Heureusement ou malheureusement (il n’a pas encore décidé), c’est ce moment que choisissent les chefs des tribus pour parler. Lui a déjà oublié l’incident, c’est pas logique de se concentrer sur ça alors que y’a plus important comme ce qu’il va se passer entre tout ce petit monde aujourd’hui mais certains n’en ont pas décidé ainsi. « Mais partages pas ta putain d'inquiétude. Ça n'aide personne. » Il lève les yeux au ciel, n’en a rien à foutre de ce qu’il pense. « C’est sur que toi t’as toujours su comment arranger les choses. » Qu’il balance du tac au tac avant le départ de celui qui n’assume décidément rien, pas même les possibles conséquences de ses paroles et des non dits qu’il présente en agissant ainsi envers les personnes qui viennent dans un but précis, dans cette collaboration inexistante jusqu’alors. Il se dirige vers tables, pas qu’il ait quelque chose à dire sur la situation, il laisse la parole aux autres. Il écoute à moitié les cent sans trop y prêter attention. Si le tout se crée en étape, lui a envie de voir comment les décisions vont être prises. C’est bien beau de parler collaboration mais il se pose déjà la question sur du long terme sur comme tout cela va se dérouler dans les faits. C’est pas si important qu’ils prennent ou pas le temps de parler, le dialogue ne l’intéresse pas tant même s’il écoute. Le résultat final l’intéresse beaucoup plus puisqu’ils vivront différemment à partir d’aujourd’hui, dans une situation qui leur était inconnue avec les Grounder et peut-être même les cent, jusqu’à présent.


Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
06/05/2016 Dandan/Sonia Aucun. 282 Jason Momoa lux #demonkeur Garde pour sa tribu, il s'occupe aussi parfois des oiseaux messagers. Athna, à la vie, à la mort. 51


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Lun 21 Mai - 23:00


we survive together

Isdès n’avait rien à dire, lors de ces négociations. Tout ce qu’il distinguait, c’est que les Skaikru ne semblaient pas avoir constitué de hiérarchie à proprement parler. Plusieurs personnes parlaient en même temps et ne semblaient pas s’être concertés auparavant. Avaient-ils seulement préparé cette entrevue ? Le seul avantage, c’est que personne n’était hostile à la communauté Terrienne. Tyee venait d’inviter les représentants du ciel à s’asseoir et à profiter des mets mis à leur disposition, en cette occasion. Au moment où il tomba sur ces douceurs, il se rendit compte que son estomac gargouillait depuis déjà trop longtemps, mais il tenta de résister un peu plus longtemps. Il fit confiance à son chef qui venait d’entamer les discussions et se permit alors de laisser son regard vagabonder autour de lui. Il rencontra la silhouette de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dont la mine réjouie ne laissait planer aucun doute quant à sa satisfaction d’être ici. Elle devait jubiler de s’être immiscée dans une rencontre aussi importante, au milieu des Terriens qui attisaient tant sa curiosité mal placée. Un jeune ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) paraissait impatient de participer, mais incapable d’ouvrir la bouche. Les Athnas avaient toujours été impressionnants et c’était une réaction qu’ils étaient plus que fiers de susciter. Cette pensée arracha l’ombre d’un sourire à Isdès qui continua son petit tour mental. La conversation dévia vers les dégâts provoqués par le cyclone, le seul drame qu’ils aient jamais partagé de toute leur vie. Les Skaikru avaient le plus souffert, ce n’était pas étonnant, puisqu’ils n’avaient jamais eu l’occasion de se préparer à une telle éventualité. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] s’autorisa une intervention trop impulsive pour être pertinente et Isdès, partagé entre l’hilarité et l’agacement, eut du mal à préserver sa neutralité. Il s’agita un peu sur lui-même, se dégourdissant les jambes pour éviter de laisser son esprit s’égarer. Ses iris croisèrent le visage barbu d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], une rencontre furtive, mais quelque peu perturbante. Les émotions qu’il éveillait en lui n’avaient pas changé et c’est ce qui le troubla sans doute le plus.

Isdès tenta de se reconcentrer sur les discussions. Les pertes matérielles étaient évoquées et, sans surprise, les célestes revendiquaient leur manque de matériaux. Ils pensaient donc que tout leur serait tombé dans les mains ? Les Terriens avaient cultivé, cherché, fabriqué durant des décennies avant d’avoir les ressources suffisantes à la pérennité de leurs tribus. Quand un autre ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) parla d’échanger avec leurs innovations, il réprima tant bien que mal un rire moqueur. Il pensait vraiment qu’ils avaient besoin de technologie ? Il retrouva son sérieux quand son regard sembla effrayer une rouquine ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), plantée derrière ses camarades. Il haussa un sourcil dans sa direction, avant d’adresser un geste du menton vers elle, de l’air de dire : ‘Y’a un problème ?’ Tous n’étaient pas prêts à cette confrontation, semble-t-il. Liam reprit à nouveau la parole et enfin, Isdès se permit une brève intervention dans sa langue natale : « Skaikru gaf kof op,  ba du gada enti in na kof op. » Comprendrait qui avait été assez malin pour apprendre la langue officielle de ces terres. Ils faisaient vraiment leur marché ! C’en fut trop pour le garde qui finit par toucher légèrement l’épaule de Tyee pour lui signaler qu’il s’éloignait – mais pas trop. Il fit le tour de la table pour attraper quelque chose à manger, quelque chose de bien sucré qui flatta ses papilles. Concentré, il n’arrêtait pas de fixer la jeune fille qui avait détourné le regard plus tôt. Allait-elle oser ?

Spoiler:
 

Admin - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre 2103 Colin Morgan Lemon tart Hoodwink cass(ini) profil , crack in time, Konoba paroles principalement pêcheur mais aussi amateur de troc Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. 90
Admin - The Kids From Yesterday


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 22 Mai - 14:43






Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together


Il avait vu plusieurs têtes. Il en connaissait quelques uns mais c’était vrai que pour la plupart c’était des Pikunis ou Calusas, moins des Athnas. Du côté des enfants du ciel, c’était vrai qu’il ne connaissait pas grand monde sauf Taël et Aliénor qu’il avait pour le premier vu l’unique fois dans un rassemblement similaire mais le voilà qu’il n’était pas au même endroit que d’habitude, qu’il s’était un peu plus mélangé, auprès des siens. Il manquait que le pas s’établisse entre les terriens et ceux du ciel et ça c’était encore tout autre chose parce qu’il y en aurait toujours pour ne pas être d’accord, se méfier plus que nécessaire. Fort heureusement il n’était pas de ceux-là mais là aussi il n’était pas des plus objectif dans cette histoire parce qu’il recherchait une tête en particulier et n’avait, c’était vrai, pas forcément fait le pas d’aller trop souvent vers les campements de ceux du ciel, des premiers arrivés comme des seconds. Il avait vite repéré Aliénor et lâcha bien subitement celle avec qui il avait papoté peut-être à peine cinq secondes.

Il arrivait comme une fleur dans un lieu ou le monde était déjà présent, comptait sur Aliénor pour lui faire un petit briefing des catastrophes ou non catastrophes qu’il avait du manquer en arrivant si tard et avec un peu de bon sens, rien de dramatique se serait passé et ils pourraient bavarder tranquillement avant que les débats ne commencent, débats qu’il ne suivrait simplement parce qu’Ali les suivrait également, du moins le supposait-il. Il aiderait comme il le pourrait sans trop participer ou peut-être pour jouer les traducteurs si y’avait l’besoin parce que c’était toujours le risque qu’ils ne comprennent pas tout ce qu’il se disait en hauts-lieux. « J’ai vu! Ils ont l’air bon, c’est toi qui es allé les pêcher? » Il eu un sourire amusé, c’était vrai qu’en Calusa il était p’etre, et avec ses compatriotes, l’un des plus tout désignés pour cette arrivage de fruits de mer. « Ouaip enfin avec d’autres aussi mais ils ne sont pas forcément tous présents. » Les Calusas restaient attachés à leur plage même si du temps était passé depuis le cyclone, cela n’arrangeait pas toujours les choses le temps, les peines et cette tristesse que de se retrouver si loin de chez eux, sans réel chez eux. Oh il s’y était fait chez les Pikunis, avait nettement préféré faire partie de leur village plutôt que d’être en solitaire perdu sur cette page qui n’avait plus rien de ce qu’elle avait été même si la désolation de la plage devait peut-être moins se voir avec ceux qui y étaient restés, qui tentaient vainement de le reconstruire.

Il préférait se concentrer sur le présent mais c’était vrai qu’elle lui faisait penser au passé, à ces derniers mois qui n’avaient pas été simples pour tout le monde. Mais la pensée disparu bien vite parce qu’elle avait toujours eu le chic pour ça, pour les aider d’un sourire à se sentir mieux. Ils n’avaient pas tant l’impression d’être en plein village, dans des prochaines discussions qui n’allaient pas tarder à faire exploser cette petite bulle dans laquelle ils se trouvaient. « Ca a l'air en effet! Bon il y a eu quelques accrochages, mais rien de bien grave apparemment. Et comme tu peux le voir, je me sens super bien! C'est vraiment un super jour pour tous se réunir ici. » « Oh tant mieux. » Ils n’étaient pas très loin des tables et plusieurs s’étaient déjà rapprochés des fruits de mer dont la jeune fille qu’il avait croisé avant l’arrivée d’Aliénor et un autre qu’il ne connaissait pas encore.  « Et toi, comment tu vas? A ce que je vois vous êtes pas trop mal installé ici! Le cyclone a fait tellement de ravages qu’on savait plus trop où donner de la tête. Mais ça va mieux maintenant. Puis t’es là alors ça peut pas être pire. » Il eut un rire à la fin alors que c’était un sujet plutôt délicat pour eux deux, chacun avait beaucoup perdu dans cette catastrophe naturelle. C’était cette réflexion spontanée par rapport à eux, à ce lieu dans lequel ils se trouvaient. « T’inquiète pas tout va bien, j’m’en sors toujours de toute façon. » Il le disait de façon à moitié pompeuse comme si c’était évident mais l’on devinait que c’était dit de façon joueuse, qu’il préférait ne pas trop en parler, du moins pas maintenant même s’ils allaient probablement en parler dans ce groupe qui s’approchait non loin d’eux. « Allez vient ça serait dommage que tu loupes ce qu’il va se passer. » Il était confiant, savait que la journée serait sous le signe du partage même si certains restaient méfiants. Il remerciait son côté Calusa qui lui permettait de comprendre aussi bien l’anglais que le Grounder. C’était le côté voyageur, le marché près du port. Il y avait tout un tas de raisons qui poussait les Calusa à avoir appris cette langue ancienne même si avant leur arrivée il n’avait pas trop eu l’occasion de la parler. Et ils eurent bien fait de se rapprocher puisque ce fut le groupe d’Aliénor qui avait toute l’attention parce qu’ils s’étaient avancés sur le devant de la scène en premier tant aujourd’hui que dans le passé par leur première arrivée sur terre. Il écoutait de façon moyennement attentive, repéra un terme plutôt curieux que le premier débarqué avait utilisé pour les possibles échanges avant de se tourner vers Hyacinthe qui était juste à côté d'eux. « Coucou Hyacinthe, t’es venu accompagné toi aussi. » Il disait ça sur le ton de la plaisanterie, ils étaient tous les deux accompagnés par ceux qui venaient du ciel alors pourquoi ne pas murmurer quelques mots sur cette similitude entre deux discussions qui ne l’intéressaient pas vraiment sauf lorsqu’une voix monta, une voix qui avait visiblement décidé de ne pas parler anglais. « Les enfants du ciel veulent faire du commerce, mais ils n’ont rien à échanger. Baaaah y’en a un qui a parlé d’innovation, je sais pas c’que c’est mais ça a l’air d’être quelque chose hein. » Le barbu était parti et s’il avait décidé de ne pas prendre part à la discussion, il l’avait fait pour les aider, leur donner ce petit coup de pouce que ses camarades terriens ne semblait pas prêts à leur donner.

Spoiler:
 





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
20/04/2016 AMNESIS AEDAN + SAM + ANDREW + KARAH 8574 ADELAIDE KANE AVATAR - LUANESHË • SIGNA - SIAL • GIF - CASSINI CARTOGRAPHE + PATROUILLEUR DE DANA 34
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 22 Mai - 16:30




Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together 
Elle était tout simplement heureuse d'être là, entourée des gens qu'elle aimait et surtout près de Near. L'arrivée de jeune homme fut d'abord une belle surprise. Il était sorti de nulle part et était venu à sa rencontre, comme ils le faisaient souvent. On va dire que c'était un peu leur truc de venir vers l'autre à l'improviste, comme si rien de tout ça n'était calculé. Aliénor ne croyait pas trop au destin, pensait que bien souvent les choses se passaient au hasard et que quand une belle chose était là, il fallait en prendre soin et la garder le plus longtemps possible. La relation qu'elle avait avec le terrien était un peu comme ça, comme une fleur dont il fallait prendre soin à chaque moment. Cela la fait sourire bien qu'à cet instant on ne sache pas vraiment si sa joie venait de la présence du calusa ou de ce jour si particulier pour eux. En tout cas, ces deux-là discutent comme si de rien n'était. Ils échangent des petites infos par-ci par là, Aliénor lui fait part de ce qu'il s'est passé en son absence, Near rigole et les choses se passent de la façon la plus simple du monde. C'est un beau jour pour une telle rencontre.

Ils finirent par quitter le buffet. Avant de suivre Near, la jeune fille empoigna quelques fruits qu'elle mangea tout en se dirigeant vers l'attroupement. Tous les deux se retrouvèrent au côté d'un grand chevelu et de...Isaïah? La vision de la brune fut comme un électrochoc pour Aliénor. Cela faisait combien de temps qu'elle ne l'avait pas vu? Peut-être bien sept ans? A moins qu'elles ne se soient revues le jour de Noël il y a deux ans? Ces souvenirs restaient assez vague puis les gens commencèrent à prendre la parole alors la patrouilleuse ne dit rien, préférant se concentrer sur ce qu'il se disait. Ce fut d'abord les cents qui se mirent à parler. Taël, Andrew, Liam puis Sierra exposèrent ce qu'il leur manquait. La jeune femme hocha vivement de la tête en signe d'approbation. Elle n'avait pas grand-chose à dire, ne savait pas vraiment en quoi son rôle de leader militaire pourrait faire avancer les choses. Et puis tout avait été dit, tout était clair, net et précis. Un léger sourire s'affiche sur son visage quand elle se rend compte à quel point ils ont grandi. Ils prennent la parole, partages leurs idées, n'hésitent plus comme ils le faisaient avant. Cela la rassure et lui donne vraiment confiance en l'avenir. Même si la plupart des choses qu'ils avaient construit était aujourd'hui détruites, ils allaient pouvoir se relever. C'est alors qu'un homme à la carrure imposante (Isdès) baragouina quelque chose dans sa langue que la patrouilleuse eux du mal à déchiffrer. En tout cas il n'avait pas l'air très content, c'est bien dommage pensa la jeune femme.

- Les enfants du ciel veulent faire du commerce, mais ils n’ont rien à échanger. Baaaah y’en a un qui a parlé d’innovation, je sais pas c’que c’est mais ça a l’air d’être quelque chose hein.

A la réflexion de Near, la cartographe se mit à pouffer de rire. Il était drôle avec son petit air de clown. Le calusa avait une façon de parler et d’être qui était rassurante et plutôt détendu. Cela mettait à l’aise les gens et notamment Aliénor. Certains ronchons, que ce soit chez les terriens ou les gens du ciel, devraient un peu moins se prendre le choux et surtout péter un bon coup. Ils allaient finir par avoir des rides s’ils gardaient une tête aussi sérieuse.

- Il est jaloux j’suis sûre. Dit-elle en lançant un clin d’oeil amusé à Near. Je pense qu’Andrew, elle pointa discrètement du doigt celui qui avait parlé des innovations, parle sûrement des éléments que les constructeurs ont mis en place avant que tout ne soit détruit. On avait des récupérateurs d’eaux par exemple. Ou même des cuisines un peu plus perfectionnées.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Spoiler:
 

avatar
19/02/2018 Isis/Sara Artemia 459 Phoebe Tonkin rosheen informaticienne et mécanicienne Odyssey baby 95


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 23 Mai - 20:56

We survive together

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ça te fait bizarre de voir autant de monde d’un coup, Isaïah. Tu dois bien l’admettre. A tel point que ton regard se perd dans la foule, que tu as du mal à prêter attention au blond à tes côtés alors même que tu lui parles de sa monture et que tu t’inquiètes d’avoir effrayé l’un ou l’autre. Mais il faut croire que ton esprit est trop volatile de voir tant de visages, connus et inconnus. Ca te fait plaisir de voir les jeunes débarqués. Tu ne les vois pas assez à ton goût. Une fois par-ci par-là, ce n’est pas assez. Vous êtes un seul peuple, en réalité. Vous unir ne serait peut-être pas un mal… Même si, au fond, tu comprends qu’ils ne le souhaitent pas. Pas après ce que leur a fait subir le Conseil. Tu parviens un instant à raccrocher les propos du terrien lorsqu’il butte sur le mot « odysséen ». Un sourire nait alors sur ton visage, accompagné d’un doux rire. « Il faut dire que nous sommes quelques uns… » Ton ton et ton rire ne sont en rien moqueurs, ceci dit, et tu espères que le terrien s’en rendra compte. Il t’explique, quoiqu’il en soit, qu’il vient de la mer. D’un village nommé Calusa. « Ca doit être chouette, de vivre près de la mer… » réponds-tu. Plus, en tout cas, que de vivre dans les ruines d’une station spatiale comme ça a été votre cas lorsque les Odysséens et toi êtes arrivés sur Terre. A présent, vous êtes en plein milieu de la forêt. C’est quand même nettement plus agréable… Une façon de vous approprier un peu plus les lieux, à n’en pas douter. Tu lui adresses un nouveau sourire, appréciant le fait qu’il soit descendu de sa monture pour être à ta hauteur – enfin… Un peu plus – pour te parler. Il t’explique alors qu’il est là pour échanger quelques graines avant de te demander ce que toi tu fais là.

« … » Gros moment d’embarras de ta part, Isaïah, alors que tu ne sais pas quoi répondre. Tu n’as, toi, pas grand-chose à échanger. Merde-euh… songes-tu, un peu gênée. Tu doutes que tes compétences techniques en matière d’informatique soit vraiment utiles. Mécanique, peut-être ? Tu n’en sais rien. Quoiqu’il en soit, tu es sauvée par le gong par l’arrivée d’Andrew qui cherche quelqu’un. Nouveau moment d’embarras pour toi lorsqu’il t’ignore complètement. Petite pointe glacée dans le cœur, aussi, même si vous êtes depuis longtemps passés à autre chose, l’un comme l’autre. Enfin… Toi, tu ne passes jamais complètement à autre chose. Tu te mords la lèvre pour ne pas réagir promptement. Pour ne pas lui dire Hey, ho ! Je suis pas invisible quand même… Tu serres les poings, aussi. C’est plus fort que toi. Tu ne peux t’en empêcher. Tu as toujours eu horreur de ça. Tu n’as jamais demandé à être le centre d’intérêt de tout un chacun. Mais simplement à ne pas être ignorée de tous. Et, en cet instant, c’est très exactement ce que tu ressens. Zen Isa… Vas pas péter un câble… Là, c’est sûr, tu serais le centre d’attention, mais pas de la bonne façon… t’encourages-tu. Finalement, tu trouves une occasion à saisir de te rappeler à son existence lorsqu’il se présente et vous demande, au terrien et à toi quels sont vos noms. Merde… Je savais bien que j’avais oublié un truc… songes-tu en te tapant légèrement le frond. « Isaïah. Enchantée de faire à nouveau ta connaissance, Andrew… » Ta voix est peut-être plus acerbe que tu ne l’aurais voulu. C’est que tu es piquée, quand même par son zapping.

Les choses commencent alors à bouger, autour d’eux. Les palabres se mettre en place entre les huiles. Ce que tu n’es, clairement, pas et c’est tant mieux. Tu n’as pas envie d’être scrutée au microscope. Rester loin du centre des opérations, c’est largement suffisant, même si tu dois admettre que tu es curieuse et que tu as envie de savoir sur quoi portent les conversations entre le Conseil et ceux qui s’avèrent être les chefs des tribus terriennes. Tu laisses de nouveau ton regard errer sur la foule, laissant Andrew et Hyacinthe discuter pour trouver qui est la fameuse rousse que cherche ton camarade mécanicien quand tes yeux croisent ceux de John. Tu te contentes d’un petit signe de tête, malgré la petite pointe de jalousie que tu sens poindre en le voyant en grande conversation avec une jeune fille. Ce que ça peut t’agacer… Aussi bien de le voir avec une autre, que d’être à ce point jalouse. Mais c’est plus fort que toi. Tu n’y peux rien, Isaïah. Tu es ainsi. Pleine d’insécurités.

Heureusement, le terrien ramène, à nouveau, ton attention à lui, te proposant d’approcher des chefs. « Je ne suis pas quelqu’un d’importance, chez les miens… » réponds-tu. Mais déjà, il commence à s’éloigner pour se rapprocher du groupe. Ne souhaitant pas rester seule, tu t’empresses de lui emboîter le pas, comme si le terrien pouvait être ta lumière dans l’obscurité. Murphy, leadeuse dans l’âme bien qu’elle ne s’en rende pas compte, prend la parole au milieu de toutes ces personnes importantes. Malgré toi, tu l’admires. Vous n’êtes pas amies, certes, mais quelque chose s’est tissé entre vous depuis que tu t’es enflammée dans le bunker. Respect, compréhension… Admiration de ta part, en tout cas. Toi en tout cas, tu restes là, près du terrien, à écouter ce qu’il se passe. Tout ça n’est pas dans ton champ d’expertise, mais ça reste intéressant. Hyacinthe a eu raison de t’inciter à te rapprocher, plutôt que ce que tu restes en périphérie de tout ça.

D’ailleurs, tu vois bientôt un jeune homme, accompagné d’une tête brune que tu connais bien approcher de vous : Aliénor. Tu ressens un plaisir immense à la revoir après tout ce temps. Tu salues brièvement le terrien, le cœur battant, hésitant entre rester à ta place et serrer la jeune débarquée dans tes bras. Finalement, tu ne tiens plus. Alors que les prises de parole se succèdent, tu finis par combler la distance entre elle et toi et la prends dans tes bras. « Ali ! Je suis tellement contente de te voir ! » Tu as craqué, Isaïah… Comme tu avais craqué ce jour là lorsqu’une délégation de Cents est venue sur le campement pour tenter de rétablir les relations entre vous et que tu t’es jetée dans les bras d’Ailina. Incapable de te retenir. C’est tout toi, ça… Tu te recules en te raclant la gorge, un peu gênée et regardes autour de vous si tu n’as pas trop attiré l’attention. « Désolée… Je… Je… euh… » baragouines-tu, incapable d’aligner trois mots qui ont du sens et tu laisses Alienor exprimer sa pensée. Un récupérateur d’eau ? Voilà qui est intéressant. Cela pourrait presque se rapprocher de ce dont est venue te parler Tennessee pour t’amadouer lorsqu’elle est venue te voir il y a quelques semaines. Une chose est sûre, il faudra que tu ailles parler de ça avec Andrew, et peut-être même proposer à Tennessee de se joindre à toi pour ça…

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together

 

Intrigue n°21 : We Survive Together

Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue n°21 : We Survive Together
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-