Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°21 : We Survive Together
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul Harlan Tikaani 6369 Dan Stevens Tag & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture Odysséen 62
Admin △ I'll dream you real


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 9 Mai - 22:26

Peut-être qu'il n'aurait vraiment pas dû venir ici, Kay. Peut-être qu'il aurait dû faire taire la curiosité, cette curiosité qui l'a toujours poussé à être un peu différent, à pas voir les choses comme tout le monde souhaitait qu'il le fasse. Il est jamais totalement rentré dans le moule, Kay, et face à ces impatients et pessimistes, il le sent encore un peu plus. Il était pas là la dernière fois, oui. Il n'a pas l'expérience de ces échanges, il le sait, et il vient avec son optimisme naïf, pensant que si tout le monde agit comme il faut, et bah forcément tout se passera bien. Sauf que les gens font rarement exactement ce qu'il faut faire. C'est bien pour ça qu'il y avait des criminels, bien pour ça qu'il y a eu les cents, bien pour ça qu'ils sont tous là, aujourd'hui, à essayer de tisser tentativement des relations.

Mais bon, Elijah a raison, Kay peut pas les empêcher d'être inquiets. Il peut pas changer leur façon de penser, tout comme il ne veut pas être parasité par leur pessimisme. Il a de l'espoir, Kay. Il a toujours l'espoir que tout ira mieux, que tout finira par s'arranger. Et même s'il n'était pas tenu par l'espoir, l'ex-professeur n'a jamais fait de vagues. C'est pas son genre. Il se rebelle dans sa tête et ses idées, pratiquement jamais dans ses actions. Alors, quand une conseillère (Nadja) les rappelle tous à l'ordre, Kay se tait, bien sagement. Il n'a pas du tout envie de surenchérir et créer des problèmes. Il ne se voit pas répondre au terrien qui parle d'explosion (Baelfire). Peut-être que Kay est vraiment trop naïf, mais il n'a jamais songé que tout pouvait dégénérer à ce point. Ils n'ont jamais créé de problèmes avec les terriens, pas vrai ? Enfin, jamais au point que ça escalade en conflit ? Mais c'est vrai que Kay n'a pas tenu compte de tous les participants. Que, ne pensant qu'à l'Odyssée, il a un peu négligé qu'il y a effectivement eu une guerre entre les cents et les terriens. Et tout d'un coup, ça le rend tendu, appréhensif. Peut-être qu'il est vraiment venu ici en aveugle. Peut-être qu'il fait vraiment trop confiance aux mots, habitué à eux qu'il est.

Il secoue la tête, préfère ne plus trop se mêler à ces histoires. Et puis, alors qu'il s'éloigne – vers un coin un peu moins peuplé, un peu moins hostile – il entend une voix réprimander le terrien. Ah, apparemment, ils se connaissent. Et ce n'est pas la première fois qu'il y a des ennuis entre eux, de toute évidence. Kay se retourne et approuve les propos de Murphy, approuve son idée de les rassembler autour du cyclone – car n'est-ce pas ça leur dénominateur commun, ça qui les a poussé à se réunir aujourd'hui, davantage d'entraide ? – mais il n'a pas envie de rentrer dans ce débat qui s'annonce épineux.

Il découvre qu'un peu plus loin, il y a un buffet. Il n'est pas trop peuplé, et il a le temps de voir...un terrien, il pense ? (Near) y rester quelques instants avant de filer plus loin. Ça a parlé de fruits de mer ? Il n'a jamais vraiment eu l'occasion d'en manger, Kay, tout ce qu'ils pêchent, sur le campement odysséen, c'est des poissons d'eau douce. Il est curieux, hésite à tendre la main vers des étranges mollusques. Ça n'a pas l'air totalement ragoûtant, mais il croit voir une cent (Katanyra) – il pense qu'il la reconnaîtrait si elle était du campement odysséen et elle n'a pas l'air d'une terrienne – et lui demande, tête légèrement penchée sur le côté, curieux : « C'est meilleur que ça en a l'air ? »


Spoiler:
 

avatar
04/05/2018 LOLITA CLIO ELLCRYS 108 AMBER HEARD LUX AETERNA; EXCEPTION MECANICIENNE 160


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 9 Mai - 22:54




we survive together.
TOPIC COMMUN

Raya avait beau être arrivée en même temps que les autres Cents ayant décidé de faire la route jusqu'au village Pikuni, elle avait préféré rester en retrait dès leur arrivée. A vrai dire, cela ne changeait pas vraiment de son attitude habituelle, elle qui préférait se faire discrète, dans son coin. C'était comme ça qu'elle avait prit l'habitude de fonctionner depuis quelques années, et la blonde ne s'en portait pas plus mal. De ce qu'elle en voyait, la bonne humeur semblait s'être répandue chez la plupart des Cents. Il était vrai que l'espoir et la perspective d'une entraide solide et d'une paix durable en ravissait plus d'un, elle-même comprise. Ce cyclone avait fait pas mal de dégâts, sans que les Hommes n'aient besoin d'en rajouter avec une méfiance certaine et des guerres destructrices. Celles-ci aussi, avaient assez fait de dégâts comme ça. Une entraide durable, cela semblait être idéal aux yeux de Raya, qui ne doutait pas un instant que les Terriens avaient autant à leur offrir que l'inverse était vrai. En revanche, elle préférait ne pas se faire de faux espoirs sur la question, et se contenter d'observer comment la journée allait se dérouler. Si la bonne humeur, et une sorte d'excitation semblaient régner jusqu'à présent, la blonde était assez bien placée pour savoir qu'une étincelle suffisait à démarrer un bûcher.

Observer, c'était encore ce qu'elle faisait de mieux, et, ainsi, alors que les groupes se mélangeaient entre eux, son regard se baladait parmi la foule. Elle avait déjà reconnu quelques visages familiers qui semblaient déjà bien occupés, mais elle n'eût pas le temps de s'y attarder très longtemps, car elle entendit son nom à quelques mètres de là. Par réflexe, Raya se tourna et aperçut @John Blackwood traverser la foule, se dirigeant dans sa direction. Elle ne pût s'empêcher de sourire en le voyant. Il restait l'une des seules personne avec qui elle redevenait elle-même, du moins, la Raya d'avant. Peut-être parce que, quelque part, il la considérait encore comme cette personne. Quand il l'a prit dans ses bras en lui rappelant à quel point cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, la blonde savait qu'elle ne pouvait pas le contre-dire. C'est vrai que ça fait un bail, finit-elle par répondre en le lâchant. Tu devrais peut-être sortir plus souvent, vieux croûton. Avec les années, la blonde avait prit pour habitude de taquiner celui qu'elle considérait comme son parrain, surtout sur son âge. En réalité, il lui rappelait beaucoup son père, mais d'une bonne manière. D'une manière qui ne la rendait pas malheureuse. Peut être que ça reviendra, avec le temps ? répondit-elle quand il lui fit remarquer que les gens ne se mélangeaient pas vraiment. Elle n'était pas très sûre de sa réponse, mais elle ne pouvait qu'espérer qu'elle avait raison. Pourtant, elle-même se demandait encore si elle pourrait un jour remarcher dans un autre groupe que le sien sans s'y sentir mal à l'aise.

Quand il s'était excusé, pour aller offrir quelque chose à une enfant, Raya l'observa faire. Ce geste, qui semblait si peu naturel pour des membres de groupes si différents avait quelque chose de plutôt symbolique, elle ne pouvait pas le nier. Il lui rappelait, en quelque sorte, pourquoi elle admirait cet homme presque autant que son propre père. Quand il revint vers elle, quelques instants plus tard, elle ne pût s'empêcher de se demander s'il était allé saluer sa fille. La blonde n'avait pas aperçut Ali dans le coin, mais elle était persuadée qu'elle était dans le coin. Sa curiosité fut piquée au vif en écoutant les questions que l'homme lui posa. Il lui fallut quelques instants pour y réfléchir. Je pense qu'une entraide entre nous tous ne serait pas de trop, répondit-elle en haussant les épaules. Après toutes ces histoires, le cyclone, mais aussi tout ce qui s'est passé avant, un peu de paix et de calme seraient le bienvenu, non ? Remarque, je ne suis pas sûre que le calme existe sur cette planète. Raya avait prononcé cette dernière phrase d'un ton ironique. Bien évidement, le calme devait exister quelque part, mais il semblait qu'il soit difficile à trouver autour du camp des Cents. Mais bon, tu sais, mes dons de voyances ne sont pas encore au point, reprit-elle avec le sourire. Et toi, tu penses qu'il va se passer quoi ?Elle était assez curieuse de connaître sa réponse.


Spoiler:
 

avatar
20/04/2016 FLY Aedan Caulfield + Sam Colins + Andrew Harrington 8358 Adelaide Kane Ava + AMNESIS • Signa + ASTRA + ZUZ' Cartographe + Patrouilleur + Combat 74
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 9 Mai - 23:55



Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together 
Elle ne s’attendait plus vraiment à le voir arriver. Aliénor espérait voir sa tête sortir de la foule et venir à sa rencontre mais plus les minutes passaient plus elle se disait qu’au final il ne viendrait pas. Alors elle avait préféré laisser tomber et s’il venait à faire son apparition et bien elle serait plus qu’heureuse de le revoir une nouvelle fois. A vrai dire elle était un peu triste à l’idée qu’elle ne pourrait pas le voir aujourd’hui. Elle avait tellement attendu ce moment que ne pas pouvoir lui parler rendrait cette journée beaucoup moins ensoleillé qu’elle pouvait l’être. La jeune femme avait finalement décidé de se rendre près du buffet. C'était là-bas qu'elle l'avait rencontré pour la première fois, peut-être que l'événement allait pouvoir se réitérer? Tout du moins c'est ce qu'elle espérait au fond d'elle-même. Et puis il faut dire qu'avec le monde qu'il y avait, il était sûrement normal pour ces deux-là de ne pas encore s'être croisé. Aliénor finit donc par arriver au buffet où elle commença à goûter les quelques fruits qui se trouvaient face à elle. Il y en avait certain qu'elle n'avait encore jamais mangé et le mystère l'intriguait. Piochant dans les paniers posés sur l'étale, elle se retourna et contempla la scène qui se déroulait sous ses yeux. Elle remarqua au loin les têtes de Liam et Chris qui n'avaient pas l'air très à l'aise l'un à côté de l'autre. Cette scène était digne d'un film comique. Elle finit par passer son regard sur Murphy qui tirait aussi une tête à en faire rire plus d'un. Alors, la jeune femme se met à glousser toute seule dans son coin à la vue de ce qui se déroule sous leurs yeux. La plupart des gens ne font pas attention à ces petits instants hors du temps mais elle, elle prend le temps de les voir et d'en rigoler. Elle ne sait pas vraiment si c'est la chose à faire dans un tel lieu mais voir le côté comique d'une situation a toujours été plus simple pour elle que d'en voir l'obscurité.

Une main vient entrer en contact avec la sienne et c'est comme un choc électrique qui lui traverse le corps. Sans même le regarder elle sait que c'est lui, elle le sent. Cette sensation est étrange mais plutôt agréable. Puis c'est ça voit qu'elle entend presque simultanément avec ce contact. Alors que c'est yeux s'illuminent de le voir à ses côtés, elle plonge ses yeux dans les siens et laisse un large sourire s'afficher sur son visage. Near est là, il est venu. Sans vraiment faire attention à ce qu'il peut dire, elle se jette dans ses bras et l'enlace de toutes ses forces.

- J’ai cru que tu viendrais pas!

Doucement elle se détacha de son interlocuteur tout en laissant ce sourire qu'elle ne pouvait effacer quand lui était dans les parages. La jeune fille était très souvent de bonne humeur, la joie de vivre c'était son quotidien mais là, elle était vraiment aux anges. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, qu'est-ce qui faisait qu'elle se sentait si bien en sa compagnie et à vrai dire elle s'en fichait pas mal. Maintenant tout était parfait et rien ne pourrait gâcher cet après-midi qui s'annonçait plein de rebondissement.

- J’ai vu! Ils ont l’air bon, c’est toi qui est allé les pêcher?

Elle se demandait s'il avait comme ils l'avaient fait la dernière fois qu'ils s'étaient vus près de la mer. Il lui avait montré comment lui il faisait pour attraper ses fruits de mer dont elle ne connaissait l'existence que par les idées de l'odyssée sur le monde vivant. Voir tout ça en vrai était bien plus cool qu'elle ne l'aurait imaginé et cette journée restait l'une des meilleures qu'elle avait pu vivre depuis son arrivée sur terre. Un peu partie dans ses souvenirs, c'est la voix du jeune homme qui lui fait reprendre ses esprits.

- Ça fait du bien de te revoir Ali.

Aliénor sentie alors son coeur s'accélérer et sa peau rougir à l'élocution de ses quelques mots. Elle ne savait plus vraiment où se mettre, souriait bêtement et tous les mots se mélangeaient dans sa tête. La patrouilleuse ne savait pas pourquoi elle était comme ça, peut-être tombait-elle malade? Si c'était le cas il faudrait qu'elle aille à l'infirmerie en rentrant avant que les choses ne s'aggrave. En tout cas elle avait chaud et son coeur ne cessait de s'emballer à chaque fois qu'elle posait son regard sur celui de Near. Il lui donnait cette drôle d'impression d'être loin de tout mais en même temps de tout vivre à 100%.

- Moi...moi aussi je suis heureuse de te voir!

Elle bégayait et sa voix était un peu fébrile. Pourtant, elle avait le regard vif et un sourire encore présent. Peut-être que ce n'était qu'un instant d'hypoglycémie? Elle en faisait parfois quand elle poussait trop sur ses ressources. Enfin bref, en tout cas maintenant ça allait mieux, son cœur avait retrouvé un rythme normal et son ventre arrêtait de lui donner ses sensations étranges. Le jeune homme finit par reprendre la parole, toujours avec cet air heureux et détendu sur son visage. C'est cela qui lui plaisait à Aliénor. Il ne se souciait pas trop des mauvaises choses et ses quelques mots appuyaient ce que la jeune fille pensait de lui.

- Ca a l'air en effet! Bon il y a eu quelques accrochages, elle pointa du doigt Murphy qui semblait avoir retrouvé son calme, mais rien de bien grave apparemment. Et comme tu peux le voir, je me sens super bien! C'est vraiment un super jour pour tous se réunir ici.

Aliénor était confiante en ce qui concernait la suite des événements et ne se faisait pas trop de soucis pour ce qui allait se passer. Seul les Odysséens pourraient avoir un peu plus de mal avec tout ça mais elle ne s'en souciait pas trop. Ils n'étaient pas idiots, enfin pour la plupart, et ils comprendraient bien vite que ça serait dans leur intérêt de collaborer. Par ailleurs, son regard se posant au loin, elle remarqua presque instantanément la tête de son père qui se trouvait au beau milieu des cents. Le voir ici la rassura et elle finit même par lever sa main pour lui faire signe en espérant que celui-ci la voie. Malheureusement, il n’en fit pas cas, discutant avec une personne dont elle ne vit pas le visage. Haussant les épaules, la jeune femme se dit qu’elle irait lui parler plus tard, dès que tout cela serait terminé. Son sourire disparu quelques instants et une sorte de voile triste se posa sur son visage. Se retournant vers Near, elle finit par reprendre le cours de leur discussion comme si de rien n’était.

- Et toi, comment tu vas? A ce que je vois vous êtes pas trop mal installé ici! Le cyclone a fait tellement de ravages qu’on savait plus trop où donner de la tête. Mais ça va mieux maintenant. Puis t’es là alors ça peut pas être pire.

Elle dit ses derniers mots sur le ton de l'humour. Son sourire rayonnant de nouveau de mille feux, elle savait qu'au côté de Near rien ne pourrait lui arriver. Tous les deux étaient dans leur petit monde au milieu de tous ces gens et c'est ça qu'elle aimait. C'était leur univers à eux et rien ni personne ne pourrait le détruire.

— code by lizzou —



Spoiler:
 

avatar
24/04/2018 Alawena / 133 Hannah John-Kamen Lux Aeterna Exploratrice/pisteuse 157


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Jeu 10 Mai - 18:18


Mâchouillant allègrement son calamar dont la sauce délicieuse apportait de nouveaux goûts à son palais (même après plusieurs années sur Terre, il y avait tant de choses qu'ils ne connaissaient pas, ne serait-ce qu'alimentaire), que Nyra continuait d'observer la foule.

Et il fallait avouer qu'elle s'amusait bien.

Entre les rencontres inter-peuples plus ou moins volontaires, dont une frôlant l'accident équestre, le groupe des pessimistes qui sentaient arriver les problèmes et se faisait reprendre par plusieurs Odysséens qui croyaient en cette rencontre ou au moins croisaient fort les doigts, ou bien Andrew, un comparse 100, un peu paniqué au milieu d'une foule d'étrangers, qui se voyait justement aidé par un Terrien, Nyra se retenait souvent de ricaner pour ne pas paraître impolie auprès de leurs hôtes.

Elle apercut aussi sa colocataire, Eris, fidèle à elle même, et ne sachant pas où se mettre. Kat s'apprétait à poser son en cas pour la rejoindre avant de se rendre compte que Sierra puis Taël venaient à la rescousse de la rousse. Alors elle continuait de goûter les plats que les Terriens lui proposaient avec envie. Son goût pour la découverte culinaire semblait leur plaire et chacun cherchait à lui faire goûter autre chose, s'amusant de ses mimiques tantôt surprise, fan ou cachant l'écoeurement. La plupart parlait à peine sa langue alors elle ne réussit à comprendre qu'une partie des ingrédients qu'elle avait testé et elle s'en voulut de ne pas parler leur langue.

"Faudrait au moins que je sache dire merci."

De plus en plus de gens étaient là et un brouhaha vivant s'installait, les conversations et échanges entre le speuples étaient encore timides et on voyait ici et là sur les visage, interêt, envie mais aussi peur et méfiance. On ne pouvait pas rendre tout le monde amis d'un claquement de doigt.

Nyra vit son havre de paix culinaire commencer à être prit d'assaut. Elle sentit que quelqu'un l'observait, et si la jeune femme aimait avoir les yeux partout, elle n'était pas à l'aise lorsque quelqu'un avait les yeux sur elle, alors elle soutint le regard d'une probable Odysséenne dont elle ne pu déchiffrer l'expression mais qui articula un bon appétit qui fit sourire la cent et auquel elle répondit d'un merci de tête.  


"C’est bon hein ça vient de la mer, de chez moi."


Elle se retourna surprise vers un jeune inconnu à l'air sympathique et dont les paroles laissaient deviner l'origine Terrienne. Elle eût à peine le temps de lui lancer un "Délicieux, va falloir me retenir de tout dévorer !", qu'il s'excusa, comme attiré inexorablement ailleurs. Un ailleurs non lointain et connu puisque c'était Aliénor qui avait toute son attention. C'était agréable de voir que de bonnes relations avaient quand même réussi à se construire dans tout le bordel qu'avait pu être ces dernières années.

Attentive à ce qui l'entourait malgré tout, elle entendit un Terrien parler de graines ce qui lui rappela que certains 100 en cherchaient de nouvelles pour leurs cultures. Dont Taël qu'elle savait être non loin. Par esprit de groupe, elle aurait dû le prévenir de l'information mais il était assez grand et débrouillard pour trouver ce dont il avait besoin, et le Destin les faisait se croiser bien assez souvent à son goût pour qu'elle évite toute interaction non obligatoire.

« C'est meilleur que ça en a l'air ? »


Entre la brune quelques minutes plus tôt et le nouvel Odysséen interrogatif, Nyra se demanda si c'était si étrange et courageux que de goûter des plats inconnus et d'aspect étonnant.

"Si j'étais du genre à philosopher, je dirais que, comme pour ce rassemblement, l'important c'est de pas se fier aux apparences. On fait parfois de superbe découverte, et donc le calamar, certes informe et d'une couleur anormale, est délicieux oui" lanca-t-elle avec un clin d'oeil."par contre évitez le plat en sauce au bout, sauf si vous êtes téméraire, j'ai pas compris son nom mais moi je l'ai nommé Pikunis Picota parce que ca arrache."

Elle jaugeait l'homme du regard tout en bavardant. Elle avait croisé peu d'Odysséens depuis leur arrivée sur Terre, pourtant, si elle avait pensé avoir un sentiment plus mitigé les concernant, elle n'était pas mal à l'aise ou couverte de préjugés sur l'instant. Soit les années aidaient à passer l'amertume, soit cet Odysséen là avait une aura agréable. Probablement les deux en penchant sur la réponse B.

" Moi c'est Katanyra. Vous avez l'air de ceux qui sont, sinon optimistes, au moins volontaires pour la réussite de cette journée. J'espère que vous serez dans le vrai."

Parce qu'elle ne voulait pas imaginer ce qu'il se passerait si il avait tort.

Spoiler:
 

avatar
16/04/2015 I Ozvan & Hyacinthe & Ten & Elouan & Tam-Tam 12146 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 108
- Hit the Road -


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Jeu 10 Mai - 21:34


Calusas ( ex ) & Pikunis  & Athnas & Cent & Odysséens @Taël


Alors qu'il attendait patiemment la réponse de Sierra ( @Sierra Megara ) auprès d'Eris ( @Eris Garfagnini ), il sorti de ses poches quelques noisettes glanées lors de leur marche pour arriver au village Pikuni

« Vous en voulez ?  » leur proposa-t-il alors que débarquait un terrien dont le visage lui rappelait bien quelque chose ( @Near Reinhart ). Ah oui, ils échangèrent quelques mots, dans ce même lieu, lors de la venue des Rahjaks. Le bouclé esquissa une grimace en se rappelant ce mordant souvenir, tandis que le jeune homme s'en allait vers le buffet.

Quant à lui cette fois il préférait rester, plus éloigné, à observer les uns et les autres pour se faire une idée de la température. Il ne doutait pas des siens, ils savaient se serrer les coudes même quand tous ne se retrouvaient pas d'accord.

Par contre des Odysséens il ignorait tout, ou presque, ayant refusé jusqu'ici de les rencontrer. Tael n'avait fréquente, de loin, que ceux qui s'étaient joins à eux lors d'un Noël, ou d'autres venus leur rendre visite rapidement, ou par necessité. Comme ce Devos ( @Devos Acciaro ) qu'il put distinguer, dans un attroupement ou tous paraissaient échanger des propos légèrement mitigés.


« Ils sont un peu agités » Murmura-t-il en croquant de bon cœur sa noix. Mais ce qui le préoccupait en priorité demeurait les cent. Calme, il attendait la suite, mais n'en perdait aucun de vue. Sauf quand autre chose attirait son attention, comme les échoppes bigarrées exposées à leurs yeux. Il ne doutait pas y trouver des objets utiles ou intéressants.

Andy (@Andrew Harrington) un peu plus loin cherchait une rousse. Probablement pas la même que lui, mais surtout celle qui se trouvait à ses côtés
 « On dirait qu'il y a quelqu'un qui t'a perdu Eris ! »

Le bouclé ne put s'empêcher de tourner son visage là ou ça continuait à s'embrouiller. Quand il reconnut cette femme ( @Murphy Cavendish ) il faillit s'étouffer et se recula. De manière à être dissimuler au regard de celle-ci  par Sierra. Il se demanda ce qu'on trouvait à boire du côté du buffet ou la plupart de la foule convergeait. Impossible de ne plus rien apercevoir, tant pis, il s'y rendrait plus tard quand il pourrait se mouvoir en toute discrétion.


Spoiler:
 

avatar
06/05/2016 Dandan/Sonia Aucun. 270 Jason Momoa lux #demonkeur Garde pour sa tribu, il s'occupe aussi parfois des oiseaux messagers. Athna, à la vie, à la mort. 30


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Sam 12 Mai - 11:58


we survive together

Son arme, Isdès l'avait laissée à contrecœur dans son volcan. C’était la condition sine qua non : l'impossibilité de se défendre au cas où les négociations tourneraient mal. Intérieurement, ça le rendait fou. Le garde n’avait pas souhaité contredire son chef quand la décision avait été prise. Mais pourquoi une entente serait-elle possible, maintenant ? Après tant de temps ? Les différends étaient irréconciliables et les incompatibilités chroniques. Ce n’était pas une question de bonne volonté, mais une réalité gravée dans la pierre : c’était deux mondes qui ne parviendraient jamais à fusionner. Mais aujourd’hui, la parole d’Isdès ne comptait pas. Il était le gardien, le protecteur, rien de plus. Ce qu’il pourrait dire n’aurait jamais suffisamment d’influence, tandis qu’il pourrait faire une différence si toutefois ses compétences étaient mises à l’épreuve. Il se tenait à côté de son chef. Même si la brise printanière soufflait sur les plaines Pikunis, il ne portait qu’un tee-shirt, exhibant les récents tatouages qui ornaient l’intégralité de ses bras jusqu’à ses épaules. L’hiver avait été long et il aimait croire que la douleur de ses séances interminables l’avait préparé à la nouvelle année qui se profilait devant le peuple Athna. Il était prêt.

Isdès ne pipait mot, toisant chaque regard qui s’attardait un peu trop sur la silhouette de son chef. Il épiait tous et chacun, reconnaissant certains visages, s’inquiétant des arrivées inconnues qui s’accumulaient. Il reconnut les siens (@Elias Caroll) et fut malgré tout rassuré de voir autant de fortes têtes de son côté. Il reconnut la tête brûlée (@Baelfire Ksestos), le Skaikru avec qui il avait passé un marché avant que cela ne tourne au pugilat (@Chris Wilson) et d’autres avec qui il avait brièvement échangé cet été. Malgré tout, il crut s’attendre à voir le minois de son étoile filante, mais elle demeurait absente. Quand il entendit @Murphy Cavendish prendre la parole presque aisément au milieu de ce groupe hétérogène, son cœur manqua un battement. Qu'elle soit prudente, il ne faillirait pas cette fois-ci. Il était le soldat, le pion dévoué à la cause. Les adultes du ciel étaient en surnombre, trop nombreux. Quand l’une d’entre elles (@Nadja Wolkoff) fit un pas en avant vers les émissaires Terriens, Isdès se raidit un peu plus. Néanmoins, il n’ouvrit pas la bouche et s’efforça d’afficher la meilleure neutralité dont il était capable – l’amabilité passerait en second plan. Même s’il ne lisait aucune hostilité dans ses prunelles claires, il ne pouvait pas s’empêcher de se méfier. Quelles étaient les conditions de cette paix stupide ?

Spoiler:
 

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 284 anna speckhart BOREΛLIS // ENDLESS LOVE // HALSEY tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 47


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 13 Mai - 17:24

Look what I did. Look what you've done. I guess I made the right choice. When I ventured in the Jungle. (@rilès // beerus)


Une réunion inédite. Une occasion insolite. C’est ainsi que tu perçois la rencontre entre les peuples, consciente de la chance inespérée qu’elle représente pour toi. Pourtant, ta présence n’est pas requise. En effet, une semaine avant l’entrevue, @Nadja Wolkoff te demande de rester au campement. Elle mentionne ton altercation avec le lieutenant Cavendish comme prétexte. A croire que c’est suffisant pour justifier sa requête. Tu n’es pas la seule à te retrouver au cœur de quelques tensions. Pourquoi devrais-tu être punie pour cela ? Sur le moment, tu ne dis rien, consciente que ta parole ne vaut pas grand-chose puisque sa décision est prise. Cependant, tu ne peux t’empêcher d’y repenser, chaque nuit jusqu’au fameux jour. Telle une enfant allant au-devant des ordres reçus, tu décides de suivre la file indienne d’Odysséens qui se dirigent vers le lieu du rendez-vous. Prenant soin de ne pas te faire remarquer, tu conserves une certaine distance tout en gardant le cortège dans ton viseur car c’est la première fois que tu t’aventures aussi loin.

Tu aurais pu demander à ton ami @Chris Wilson de t’escorter mais tu ne veux pas lui attirer de problèmes. Ainsi, tu parviens par tes propres moyens au village Pikuni et te faufiles entre les citoyens déjà présents. En l’espace de quelques minutes, tu croises les prunelles avelines de la conseillère qui te fusillent littéralement sur place et celles de son chien de garde, @Murphy Cavendish qui semblent beaucoup plus furieuses. Quelle ambiance festive ! Tu échappes à leur champ de vision grâce aux nombreuses personnes qui arrivent au même moment et t’éloignent assez pour ne pas te retrouver en première ligne de mire. Tu repères de loin @Devos Acciaro et @Elijah Callaghan que tu prends également soin d’éviter. C’est fou le nombre de personnes que tu ne souhaites pas voir et que tu vois malgré toi. Tu commences à te demander si tu n’aurais pas mieux fait d’écouter les recommandations de la doctoresse. Certainement pas. Tu es là pour une raison très précise et tu espères bien parvenir à tes fins.

Pourtant, tu as beau cherché parmi les visages présents, tu ne reconnais pas le sien. Tes iris vacillent d’une silhouette à une autre, bien trop occupée par ta quête pour te soucier de l’évolution de la situation, de l’atmosphère tendue ou encore des discussions aux alentours. Quand l’une d’elle t'interpelle subitement, mentionnant clairement la montagne qui se tient à côté du chef Athna. La description physique correspondant parfaitement au terrien, tu le cherches dans la direction indiquée. Tu finis par apercevoir le fameux fruit exotique, en d’autres termes @Isdès Hakantarr. Un fin sourire traverse tes lèvres à cet instant, imaginant d’ores et déjà l’humeur massacrante du lieutenant à l’idée que tu te retrouves à proximité de lui. Il faut dire que votre petit trio n’a pas eu l’occasion de se recroiser. Bien que tu sois tentée d’aller aborder Myrtille sous les yeux de Pamplemousse, tu préfères attendre avant de l’intercepter, consciente que le moment est mal choisi. Patientant parmi les autres à défaut de pouvoir interagir comme bon te semble, tu ne t’attends pas du tout à croiser le regard d’@Elias Caroll. Ça, c'est une sacrée surprise.


→ intrigue, village des pikunis, 27 avril 2118


Spoiler:
 

Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1838 Nobody 85
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Dim 13 Mai - 23:29

WE SURVIVE TOGETHER


Rapprochement et entraide



Les regards avisés des deux hommes scrutèrent la foule à la recherche d’indices, de guides dans les décisions à venir. Eux n’étaient pas certains de la marche à suivre, ni même si elle aboutira à un réel traité. Toute cette incertitude était cristallisée chez les leurs, et lorsque les deux chefs s’approchèrent, Edmond interpella Baelfire « Je t’en prie, ne sois pas aussi négatif et moqueur. » Un regard pour le remettre à sa place, bien qu’un débarqué (Kayden) était déjà intervenu, avec un de ses compagnons. « Et donnez un soutien à cet homme. » La démarche de Devos n’avait pas échappé à son regard aiguisé. Tyee, de son côté, observa Isdès, puis Elias. Aucun mot ne fut prononcé chez cet homme avare de paroles, mais il s’avança aux côtés de celui qu’il pouvait considérer comme un ami et allié. Il rebondit sur le discours d’une shaikru (Murphy), d’une voix profonde mais d’un anglais écorché : « En effet, c’est pour cela que nous vous invitions à discuter d’un nouvel accord, pour nous permettre de mieux survivre à l’avenir. » Ses yeux se posèrent sur les conseillers (Nadja) et leaders cents, et il les invita à s’asseoir, à côté de ce buffet fait de spécialités. Quoi de mieux qu’un peu de nourriture et de boisson pour délier les langues, ranger les animosités de côté ? « Qu’avez-vous constaté comme dégâts chez vous ? Avez-vous besoin d'aide ? » Toujours avancer à pas de loup...


En bref



• Les chefs pikuni et athna se dévoilent et commencent la discussion avec des gestes envers les débarqués (notamment Devos qui récupère de quoi tenir debout). Puis ils se dirigent directement vers les membres du conseil et les leaders cent pour débuter ce qui pourrait s'apparenter à des pourparlers.

• L’intrigue se déroule le 27 Avril 2118 et aura une intervention de GM toutes les deux semaines. Vos actions seront prises en compte pour la suite des événements ! En noir sont notées les paroles en anglais et en gras les paroles en trigedasleng.

On ne peut pas entrer avec des armes chez les terriens. Vous pouvez en avoir amené, mais vous en serez déchargé par précaution lors des discussions. Les terriens ne sont pas armés non plus, il s'agit de discussions pacifiques pour une meilleure collaboration.

• Il s'agit bien d'une rencontre officielle entre leaders des différents camps, une partie du Conseil odysséen est présent, ainsi que les leaders cents. Les cents et odysséens sont venus en délégation (pour éviter que tout le camp ne vienne) mais il n'y a pas de critère vraiment spécifique. Celui qui veut venir pour participer ou observer les négociations le peut.

• Aucune limite de mots n’est donnée même si pour la fluidité du jeu, essayez d'éviter les énormes pavés (n’oubliez pas le petit résumé en spoiler !) et aucun ordre de passage n’est à respecter, pensez juste à laisser deux posts avant de reposter !  

• En cas de questions ou de besoin de précisions, n’hésitez pas à MP un membre du staff !



Amusez-vous bien


Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre 26505 Thomas B.-Sangster lux aeterna (Mumu ♥) Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur Cent 237
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 15 Mai - 2:07





Intrigue n°21


TOPIC COMMUN 27 Avril 2118 : We Survive Together

Ali était toujours ravie quand il y avait du monde, c’était son côté extraverti à l’encontre de son caractère introverti mais à force p’être qu’elle l’avait rendu plus extraverti qu’au départ mais bon rien qu’un peu hein, elle restait quand même quelqu’un qui avait le contact extrêmement facile avec les autres et p’etre bien qu’il l’enviait un peu pour ça. Il avait fait des efforts déjà avec les cents depuis qu’ils étaient arrivés malgré les hauts et les bas d’une vie telle que celle qu’ils avaient vécue mais là c’était totalement différent. Ils avaient leur mot à dire dans cet attroupement chez les Pikunis pour pouvoir aligner trois phrases dans ce qui allait arriver mais pas tout de suite. Ils étaient venus pour parler, pour collaborer mais il n’y avait rien de plus stressant, du moins pour lui, que d’être là vu ce qu’il s’était passé la dernière fois même s’il savait que tout se déroulerait normalement mieux cette fois-ci. Ils prenaient part à quelque chose de plus important, ils étaient concernés alors que la dernière fois pas, ils avaient été tout simplement mis de côté et il avait eu un peu de mal avec cette vision des choses de la part des tribus sœurs et Naoris. Il ne savait pas trop ce qu’il faudrait dire, faire, il n’était pas leader né, laisserait la parole à d’autres s’ils en avaient l’envie, resterait dans l’analyse comme à son habitude, laisserait son sarcasme de côté s’il y parvenait, c’était pas gagné d’avance.

Il y avait toute une histoire entre les Cent et les Grounder que les Odysséens ne partageaient pas. Ils avaient eu la partie facile. Ca le rendait nerveux tout ce monde même si l’issue de tout ceci ne pouvait être que positive. « Mais si! Regarde moi cette foule, se mélange de culture et de langage. Je sais pas, je trouve ça … magique! Et puis c’est pas tous les jours qu’on peut assister à un tel regroupement, faut en profiter à fond ! » Elle était comme ça Ali, à pouvoir rassurer les nerveux par sa bonne humeur contagieuse, c’était ça oui, elle le rendait un peu plus confiant, bien plus que cette hem, rencontre euphoriquement palpitante. Et elle en profitait tellement à fond qu’elle en bouscula quelqu’un ou que quelqu’un la bouscula, avec tout ce monde, il ne savait pas trop qui était en tort mais c’était pas vraiment important puisque tout le monde allait bien. Et qu’il s’agissait de quelqu’un qu’il connaissait de vue même s’il n’avait jamais trop pris le temps de lui parler. Il se souvenait simplement de son commentaire sur l’électricité quand ils étaient venus voir les habitations des Odysséens. Il avait p’être un côté présomptueux à moins que cela ne soit juste le petit mot pour bien se faire voir des cent qui venaient ce jour-là, il n’en savait trop rien. Il avait eu une première impression plutôt mitigée du petit groupe qui était venu les accueillir alors il se disait que peut-être, ça serait différent cette fois-ci, tout dépendrait de la suite de ce petit incident sans grande importance.

Il resta silencieux puisqu’on ne l’interpellait pas de façon directe. Un ami de Rachel qui avait préféré rester au campement. Il ne le jugerait pas pour une première rencontre un peu loupée, ils ne se connaissaient pas après tout et ce n’était pas forcément du premier coup d’œil que l’on pouvait se faire un avis sur quelqu’un, enfin pas souvent, la preuve pour les terriens qui leur donnaient cette seconde chance. Seconde chance. Il n’aimait pas ce terme et pourtant c’était exactement ça. Un peu ailleurs dans ses pensées, il ne réalisa pas tout de suite qu’Ali l’avait lâchement abandonné auprès de quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Il resta silencieux, tout avait été dit après tout si Chris voulait avoir des nouvelles de Rachel, le plus simple était d’aller la voir.

« Alors est-ce que tu penses qu'Ali serait capable de manger tout le buffet ou elle va nous réserver un morceau ? » Il repéra Andrew non loin d’Isaiah qu’il avait aidé de façon peut-être un peu maladroite qui recherchait Eris. Il l’avait vue mais avec cette foule qui rendait si joyeuse Aliénor, c’est qu’ils ne parvenaient même plus à se retrouver alors qu’ils étaient généralement plutôt ensemble surtout lors de tels rassemblement. Un sourire amusé le gagna avant de lui répondre. « Oh je pense qu’elle s’est déjà fait tout un tas d’amis et qu’ils seront bien sympas s’ils nous laissent deux trois choses à grignoter vers la fin. » Il l’imaginait déjà bien entourée de personnes d’origines totalement différentes, c’était sa force à elle.

Il regardait un petit groupe s’agiter, porta son attention sur eux et reconnu certaines têtes et moins d’autres. « Ca va bientôt commencer. » C’était quand les gens s’agitaient que les choses avançaient, il n’était bon pour personne de faire attendre tout ce monde qui s’était déplacé pour une collaboration en bonne forme. Il y repensait bien évidemment. Nadja, Murphy lui rappelaient le souvenir de la mort de Thaio plutôt que des souvenirs partagés alors qu’elle était en vie. C’était encore douloureux même si cela allait mieux grâce à eux, grâce au groupe qui se rassemblait petit à petit en voyant les chefs Athnas et Pikunis s’approcher du groupe plus agité. Quand il s’était décalé de Chris pour retrouver les siens, Andrew avait retrouvé Eris et Taël était non loin d’eux. Il se sentait un peu moins stressé qu’au début de son arrivée chez les Pikunis. Il entendit la voix d’un des chefs qu’il reconnu comme étant Pikuni (par son dernier passage par ici) et porta plus d’attention à ce qu’il se passait. « En effet, c’est pour cela que nous vous invitions à discuter d’un nouvel accord, pour nous permettre de mieux survivre à l’avenir. » Il ne savait pas ce qui avait été dit avant cette phrase et regarda les deux gorilles autour de leur chef Athna en se disant que y’avait comme un malaise s’ils se sentaient à ce point menacés d’être ici, il y avait comme de l’ironie dans cet agissement même s’il était naturel de protéger les siens. C’était certainement pas eux qui avaient le plus à craindre si tout venait à partir en vrille. « Qu’avez-vous constaté comme dégâts chez vous ? Avez-vous besoin d'aide ? »

Il ne savait pas trop par ou commencer, regarda brièvement les personnes l’entourant autour du buffet pour voir s’ils savaient mieux que lui par où commencer. La question était simple, la réponse plus compliquée d’autant plus lorsque l’on ne savait pas comment l’exprimer face à ces personnes-là.

Spoiler:
 


— code by lizzou —


Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains baelfire, astrid, richard, meeka & elias 3111 Juno Temple signa Beylin 47
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 15 Mai - 13:29


27 Avril 2118 ;; Il n’est pas toujours possible de jouer à l’imbécile ou même de prétendre que tout se passera bien. Les choses ne sont pas évidentes et parfois, il est judicieux de trouver un quelconque terrain d’entente. De toute manière, Charlie sait parfaitement qu’il y a un temps pour tout et qu’il n’est pas toujours facile de trouver les mots. Parfois, il est même préférable de juste serrer les dents, de juste se taire et de juste arrêter de tourner en rond inutilement. Parce que c’est aussi un peu à ça qu’il est bon de faire référence. Ici, elle se rend au village des Pikunis, c’est important. C’est une évolution vers un avenir de paix durable et ils en ont besoin. La jeune blonde était disposée, ce matin, à faire tout le nécessaire pour que ça puisse bien se passer. Et pourtant, les choses ont pris une tournure des plus détestables au cours du reste de la journée. Elle s’est réveillée de mauvaise humeur et elle n’avait pas trop envie d’y aller. Bon, de base, il n’était pas prévu pour elle d’y aller mais c’est ensuite elle qui a fini par insister. Sans réelle raison évidente, en plus. Et maintenant, elle n’a plus envie d’y aller. Autant dire que ça manque d’évidence ou même de réel point d’intérêt. Elle là-bas ? Elle n’est pas un leader, elle a bien du mal à déterminer à quel moment elle pourrait être utile. Et pourtant, elle ne peut guère s’en empêcher. La curiosité, l’envie de voir l’évolution une fois sur place.

Est-ce que l’envie de découvrir que les choses se passent mal est présente aussi ? C’est une éventualité mais une sensation étrange qui lui court l’échine. Elle n’a pas particulièrement envie de réfléchir à tout ce qui peut bien se passer dans cette histoire. Tout est perturbant, compliqué, étrange également. Cette envie de savoir si ça va dégénérer tout en espérant que rien ne va mal tourner. Elle espère que tout ira bien et en même temps, elle espère que si ça dégénère, elle sera là, dans le fond. Parce qu’elle n’est pas certaine de pouvoir faire grand chose s’il est question de se battre. Oh, elle a appris, quand il l’a fallu, juste avant la guerre.

Sur la route, elle a cogité, longtemps. Trop sans doute aussi. Elle s’est retrouvée un peu à la traîne et lorsqu’elle est finalement arrivé, ils étaient déjà là. Heureusement qu’au moins, elle ne s’est pas trop perdue sur la route sinon, en plus, elle aurait eu la honte de sa vie et elle ne l’aurait qu’encore moins bien supporter. Non, il faut savoir faire un minimum la part des choses lorsque cela nous est permis. Même si ça n’a rien d’évident, évidemment. Quand elle est arrivée, elle a déposé les armes et elle s’est faufilée. Elle a fait de son mieux pour ne pas faire trop de bruit mais elle a compris que ça ne se passait pas trop mal. Pour le moment, du moins. Parce qu’en réalité, il n’y a rien qui prouve que tout va bien. Il y a des mines inquiètes, des visages souriants. Il y a de tout. Et elle, elle se faufile au milieu des gens, passe à côté d’Andrew et lui tape dans l’épaule gentimment. Elle observe et elle n’a pas vraiment envie de déranger. Mais lorsqu’elle percute quelqu’un, elle en vient à se dire qu’il faudrait qu’elle cesse d’essayer d’être discrète. Elle ne l’est jamais.

Spoiler:
 

avatar
01/11/2015 Glacy Ezra 1782 Brett Dalton murphy (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 463
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 15 Mai - 16:39


Tentative d'entamer la discussion avec @Liam Cohen. Ce garçon pouvait pas être si terrible que cela. Après tout je ne le connaissais pas. Rayant les préjugés qui s'étaient en train de s'aligner de mon esprit alors qu'il prenait la parole. Et d'un côté la nourriture était le point commun, alors que dans le fond chacun était guidé par son estomac. Sans doute une pointe d'égoïsme à espérer que @Aliénor Blackwood et ses amis n'aient pas tout mangé le buffet. Ce qui serait sans doute un crime. « On va croiser les doigts pour. » Et les chuchotements qui s'amplifiaient. Oui cela allait bientôt commencer.

Adrénaline qui courrait dans mes veines même si je savais très bien que je ne prendrai part aux débats. La place des conseillers et de ceux qui voulaient de s'exprimer. La plupart des personnes ici n'était que spectatrice du spectacle qui allait avoir lieu. Un tableau inédit. Un buffet peint. Des touches vives à cet endroit. Des pointes de couleur pour dépeindre les différents mets alignés. Produits régionaux, locaux. Ne pouvant imaginer qu'à des miles plus loin, une foire des produits régionaux se tenait bel et bien, réunissant les autres tribus. Un buffet autour duquel s'orientait les convives ou plutôt les invités. Des invités que nous étions. Avant envahisseurs et désormais invités. Des pas de danse menés à cet instant par les leaders des tribus présentent aux tables de négociation.

Les chefs ne pouvant alors que prendre la parole. Et aussitôt mon regard qui se portait sur @Devos Acciaro alors qu'un soutien lui était apporté. @Devos Acciaro auprès de qui je n'avais pas fait le trajet bien qu'au même instant alors que mon regard se posait dans la foule je pouvais autant entrevoir des visages familiers comme celui de @Mila Swann. Un regard surtout interloqué alors que j'étais en effet surpris de la voir là. Un regard qui se déportait toutefois de nouveau sur les leaders qui prenaient place autour du buffet, entamant la conversation à propos de dégâts. Et un regard qui changeait de nouveau de direction pour englober la foule, pour passer de tête en tête. Certaines postures plus tendues que d'autres. Certains sur leur garde. Ce qu'il fallait autant. Ne pouvant pas moins que comme @Liam Cohen me diriger vers le petit groupe d'odysséens ou plus vers @Mila Swann. M'approchant doucement avant de m'arrêter à côté d'elle. Un regard qui restait pas moins attentif bien que je ne pouvais qu'engager la conversation avec elle et reportait mon attention sur elle. « Tu m'as manqué hier soir. » Mila qui comprendrait. Les crises d'insomnie de retour. Ou plutôt toujours là. Bien que cette fois je ne m'étais pas retrouvé avec elle au coeur de la nuit sous la voûte étoilée. Aucun allié dans l'adversité. La jeune femme qui n'était pas là pour m'apporter son soutien, autant que j'apportais le mien pour qu'elle puisse affronter ses démons. Des ténèbres qu'il fallait autant affronter seul. « Je suis content que tu sois venu. » Ce qui était le cas alors qu'un sourire s'était dessiné sur mon visage. Heureux qu'elle ait franchi ce pas, alors que cela comptait autant.


Spoiler:
 
En ligne

avatar
16/04/2015 I Ozvan & Hyacinthe & Ten & Elouan & Tam-Tam 12146 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 108
- Hit the Road -


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mar 15 Mai - 17:47


Calusas ( ex ) & Pikunis  & Athnas & Cent & Odysséens @Taël


Du mouvement se produit, de partout. Du moins c'est ce qu'il semblait à Tael, il n'aperçut donc les chefs des terriens que quand l'un d'eux ne se trouva non loin de lui. Il cessa alors de mâcher ses noisettes un peu surpris, il écoutait de toutes ses oreilles.

Il se demandait comment ceux-là connaissaient les leaders de leur groupe alors qu'eux-mêmes ne se prétendaient rarement porte-parole. Il y avait bien eut dans le temps Alaina qui servait si bien de diplomate mais désormais le cuisinier estimait que tous avaient le droit de s'exprimer.

Néanmoins il ne se déroberait pas, bien qu'il détesta parler en public, il craignait bien trop de s'endormir par surprise à cause de sa narcolepsie, de quoi ça aurait l'air ? Il se tourna vers Eris ( @Eris Garfagnini ) et Sierra  ( @Sierra Megara ) en leur faisant signe de le suivre. Taël les pensait beaucoup plus douées que lui pour pointer du doigt un détail crucial que dans sa maladresse il oublierait de mentionner. Bien entendu elles n’avaient absolument aucune obligation de venir avec lui, il s'agissait juste d'une suggestion. D'ailleurs il marchait droit comme un pic pour se joindre au petit groupe.


Il ne voulait pas se laisser intimider par les guerriers qui gardaient un œil sur eux, ou la présence de personnes du côté des Odysséens qu'il jugeait indésirable ( pour lui ). Pourtant il fit un petit Signe à Devos ( @Devos Acciaro ) qui se voyait traité, un peu comme un invité d'honneur.

Finalement il vint s’asseoir à coté du buffet croisant le regard de Kataryna ( @Katanyra Nissen )  qui dévorait des fruits de mer depuis un petit moment, elle devait bien se moquer de lui. Tael se retrouva à coté de Liam,( @LIam Cohen ) certainement Andrew et Alienor  ( @ Aliénor Blackwood ) ne devaient pas être loin
. Et d'autres encore...

« Merci pour cette invitation »
Commença-t-il cherchant dans sa caboche la suite de ce petit début qu'il jugeait important « Nous avons subi énormément de dégâts, pour tout dire, beaucoup de pertes, mais je soulignerais en priorité la destruction de nos cultures et de nos abris »

Le cuisinier se tu un instant ne sachant trop comment tourner le reste de sa phrase, il n'aimait pas dépendre des autres, mais refuser cette aide, qui paraissait être faite en toute bonne foi lui paraissait une erreur. Il se demandait cependant quelles conditions en découleraient « Selon moi nous avons besoin d'aide oui, mais certains de mes camarades vont certainement s'exprimer pour souligner des points cruciaux » Il suffisait simplement de commencer les autres suivraient ..


Spoiler:
 

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nope 32846 Sophia Bush AVENGEDINCHAINS de mon ♥ (vava) ; Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 394


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 16 Mai - 1:39



❝ We survive together ❞
Murphy Cavendish & les émissaires
(27 avril 2118)


C'était quoi, cette manie du pessimiste ? A croire que certains semblaient s'y complaire. Ce n'était pas le cas de Murphy, qui s'empressa d'étouffer ce négativisme dès que le cap de ce qu'elle pouvait admettre fut passé. Non, le troc de juillet n'avait pas été idéal ; tous le savaient. Ceux qui n'avaient pas été présents en avaient probablement entendu quelques échos après coup. De s'éterniser là-dessus ne servait à rien d'autre qu'à  installer un climat défavorable à une quelconque entente. Il fallait s'entendre et si là n'était pas l'intention de certains aujourd'hui, alors Murphy aurait préféré qu'ils restent dans leur coin, comme les solitaires cyniques qu'ils aspiraient tant à être.

Mais ce qu'elle observait du coin de l’œil et ce qu'elle pouvait entendre du coin de l'oreille lui plaisait davantage. Les groupes se trouvaient, se mélangeaient. Elle jeta un coup d'oeil bref à @Nadja Wolkoff avant que son regard ne trouve celui de la dernière personne qu'elle souhaitait voir là. La fouteuse de merde était là. @Mila Swann était là. Elle prit une grande inspiration en tentant de conserver calme et attitude et se serra nerveusement les mains. Au moins, @Isdès Hakantarr n'était pas là. Ça éviterait déjà quelques remous, mais du coin de l’œil elle chercha aussitôt @Elias Caroll pour s'assurer qu'il était encore tranquille. Putain, elle n'avait pas envie d'avoir à se soucier de ce genre de choses aujourd'hui. Et pourtant, la vipère s'insinuait partout où on lui laissait suffisamment d'espace pour le faire. Quel parasite. Murphy fut brusquement interrompue dans son déversement de haine silencieux par une voix grave qui raisonna derrière elle. Elle se retourna sur trois hommes mais ce n'est que l'un d'eux qui la laissa incapable de prononcer le moindre mot pendant quelques instants. « Quelqu'un de censé », lâcha-t-elle finalement avec un sourire sincère à celui qu'elle imaginait aisément big boss terrien - celui des deux qui lui avait répondu. « Mochof, oso ogeda gaf dison in. » Son accent était piquant mais s'il y avait bien un moment où les quelques leçons linguistiques d'Oona étaient les bienvenues, c'était maintenant. La main devait être tendue des deux côtés. Son regard se leva un instant sur le roc qui accompagnait ses chefs, avant de laisser passer la petite troupe pour qu'elle rejoigne Nadja et réunisse les autres leaders.

Le groupe de responsables gonfla en quelques instants autour du buffet. Même si elle n'y avait pas sa place, Murphy n'arrivait pas à s'en détacher. Elle suivait de près les conseillers et percuta une jeune qu'elle supposait être une Cent (@Charlie Solomons), se confondant rapidement en excuses. « Désolée, c'est la folie ici », lâcha-t-elle en s'installant dos à une table qui regorgeait de coupes remplies de fruits. « Heureusement que t'avais pas de ces trucs dans les mains », fit-elle remarquer en désignant du menton la table de fruits de mer, « ça a pas une tête à sentir bon. » Non loin d'elle, la courageuse qui s'était lancée la première dans la dégustation de mollusques (@Katanyra Nissen) et l'un des siens, le sensé qui avait mis les choses au clair un peu plus tôt, avant qu'elle ne se sente obligée de le faire à son tour (@Kayden Elwood). Elle restait en position de retrait mais ne perdait pas une miette de ce qui se passait et ce qui se disait du côté des leaders. Tout pouvait arriver en quelques secondes ou minutes, le meilleur comme le pire. Et malgré ses espoirs du meilleur, elle ne pouvait s'empêcher de s'imaginer le pire. Même si elle ne les aurait jamais utilisées en première intention en cas de contentieux, ses armes lui manquaient. Elle se sentait mise à nu et délestée de tous ses moyens. Les mains croisées devant elle, l'air grave, elle restait droite comme un piquet, guettait tout ce qui pouvait l'être, détaillait les visages et les gestes, ses oreilles toujours perdues du côté de la tablée des leaders à un mètre d'elle. Nerveuse, Murphy finit par plonger une main au hasard dans l'une des coupes fruitières, sans quitter du regard le groupe attablé. C'est un Cent à la tignasse bouclée (@Taël D'Arbanville) qui répondit le premier aux chefs terriens. Elle croqua dans la pomme et approuva silencieusement l'intervention du jeune homme. De savoir @Liam Cohen au cœur des négociations, lui aussi, la rassurait un peu. Elle n'était pas la plus informée des dégâts sur son propre village, mais elle savait pour sûr qu'ils manquaient de matériaux et surtout de graines. « Et vous, ça va ? Vous avez besoin d'aide ? » La question lui échappa en même temps qu'elle pensait à la réciprocité des échanges. Elle croisa le regard de quelques uns des attablés et avala sagement son morceau de pomme. « Désolée », souffla-t-elle, penaude, à l'attention de Nadja, dont elle venait de voler la place malgré elle -l'avis du reste du Conseil lui importait bien moins que celui de son amie. Son regard tomba brièvement sur @Chris Wilson et @Mila Swann qui papotaient l'air de rien. Super. Qui se ressemble s'assemble, n'est-ce pas ? Elle feint de les ignorer et se força à reporter son attention sur sa pomme pour se faire oublier des leaders -ou plutôt, à en donner l'impression. Ses oreilles restaient en mission commando auprès du groupe de leaders. Et ses prunelles, bientôt, se remirent à courir sur l'assemblée -et, malgré elles, à chercher une silhouette particulière.

Spoiler:
 

Membre du mois
avatar
27/11/2017 Lov' Aucun 128 Nathan Filion FOLK SOUL Mécanicien / Diplomate & Combat au corps à corps 86
Membre du mois


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 16 Mai - 15:38

« Sortir plus souvent ? Tu veux ma peau, ou quoi ? Chaque fois que j’ose mettre un pied hors du camp, je risque la fracture de la hanche qui me conduira droit à la tombe!», répondit John à Raya, avec un sourire bon joueur. Avec tout ce qui menaçait leur vie, la mort par suite de complications post-fracture représentait une option des plus intéressante.

Tandis que sa filleule continuait en évoquant ses espoirs de rapprochement pour le futur, son regard s’attarda sur le jeune homme auquel Aliénor semblait porter une attention toute particulière. Il fronça les sourcils face aux idées que lui suggéraient la scène. There was something there, he was sure of it…. Avec un grounder, en plus ? Sa fille en était bien capable…

Il allait devoir trouver une façon d’aller au fond de cette histoire.

« Je l’espère aussi. De tout cœur.»

Avec un peu de chance, Raya ne se formaliserait pas de son bref moment de distraction. Pour faire amende honorable autant que parce que la réponse l’intéressait vraiment, il se retourna pour faire face à cette dernière lorsqu’elle lui exposa ses théories sur les répercussions de cette rencontre. Il hocha la tête en signe d’approbation à de nombreuses reprises, mais sa réponse fut interrompue par l’arrivée des leaders terriens. Quelque chose dans leur démarche et leur voix, dans l’aura de déférence qui les entourait, lui incita un silence respectueux, qu’il maintint encore pendant que les répercussions de leur adresse se faisaient sentir. Les conseillers sortirent du lot, accompagnés de quelques cents un peu plus hésitants, et les pourparlers officiels débutèrent réels.

Alors qu’il continuait de scruter la foule, il capta le regard d’Isaïah, comme un phare de la nuit. Elle semblait en pleine conversation avec un indigène, elle aussi. Définitivement une tendance chez les femmes de sa vie – peut-être devrait-il songer à lui aussi entamer une conversation avec quelqu’un de l’autre camp ?

Il reporta l’idée à plus tard, optant plutôt pour sourire avec tendresse à Isaïah dans l’immédiat. Tout le trajet du camp jusqu’ici avait été une véritable torture : la façon si proche et si inaccessible à la fois…

Question d’éviter de se laisser entraîner sur des chemins inappropriés, il se retourna vers Raya

« Ce qui devrait se passer, ce serait de réunir le plus jeune de notre côté avec cette gamine, là…» Il désigna du menton la petite à qui manipulait maintenant la toupie du bout des doigts, comme s’il s’agissait de l’objet le plus précieux de l’univers

« Et leur demander de nous dessiner une charte de comment nous devrions vivre.»

Avec leur naïveté enfantine et sans aucun préjudice inscrit sur leur âme, la voie à suivre leur apparaitrait en toute limpidité, John en était convaincu. Et puis, au final, ce qu’ils tentaient tous de construire aujourd’hui, c’était le futur de cette génération-là. Pourquoi ne pas les laisser prendre leur propre décision ?

« Quand à ce que je crois qui va se passer…»

Il se retourna vers le rassemblement de dignitaires.

« Ils vont tous partir d’une bonne base, mais complexifierons une réalité pourtant très simple. Parce que c’est ça qui les a conduits à leur position de pouvoir : leur capacité à voir les choses complexes. Puis ils percevront de possibles menaces potentielles dans les complexités emmenées par les autres, et la méfiance s’installera. S’en suivra un traité complexe et flou qui laissera à tous les autres ici présents un goût amer, sans que personne ne sache ni ne comprenne comment nous en sommes arrivés là. Parce qu’à la base, nous étions tous d’accord sur le fond. Un fond pourtant si simple que même les gamins de 10 ans parviennent à le saisir… »

In a nutshell, cela résumait la perception de John d’à peu près tous les événements politiques depuis leur arrivé ici. Avec, à l’occasion, une pincée de mauvaise foi.

« Mais ne me porte pas trop d’attention – le cynisme vient avec l’âge. Dis-moi plutôt comment ça se fait que tu ne sois pas à la Grande Table ? T’as une bonne tête et des idées claires. Tu pourrais vraiment être utile, là-bas. »

Spoiler:
 

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul Harlan Tikaani 6369 Dan Stevens Tag & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture Odysséen 62
Admin △ I'll dream you real


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together
Mer 16 Mai - 18:13

La cent (Katanyra) semble bien prendre l'interruption et ça soulage Kay, un peu. Bizarrement, pas mal de cents semblent plein de rancune vis-à-vis des Odysséens alors qu'ils n'ont rien eu à voir avec leur condamnation. Et qu'ils ont ou avaient probablement de la famille dans l'autre camp. Mais pour une raison obscure que l'ex-professeur est incapable de comprendre, on les met souvent dans le même panier que les conseillers. Réduire une population d'environ deux mille personnes à l'origine aux décisions de sept personnes seules. Ça a tendance à vraiment le rendre confus, Kay. Est-ce que les simples règles de mathématiques ont totalement échappé aux cents ? Peut-être que oui. Peut-être que la rancune a fini par brouiller tous les repères. Comme on finit par détester et reporter la faute de quelques personnes sur tout un peuple, après une guerre, ce qui ne fait qu'alimenter l'amertume de la colère de la victime de cette discrimination. Même si c'était des siècles auparavant, Kay a retenu ses leçons d'histoire. Mais il ne peut qu'espérer que la situation s'améliorera, d'une façon ou d'une autre. Aujourd'hui, il veut y croire, l'heure n'est pas à ces conflits. Kay espère qu'ils ne renaîtront plus jamais, mais même lui en tant qu'éternel optimiste sait que le chemin à parcourir pour joindre les deux camps de débarqués est long, très très long. Alors, aussi ridicule cela puisse paraître, l'entente devra peut-être passer par les terriens en premier. L'ennemi de mon ennemi est mon ami.

« Sages mots. » qu'il acquiesce, face à la cent. Une qui semble ne pas vouloir se baser simplement sur les on-dits et qui tente sa chance. Kay l'aime bien. Du coup, il prend le risque de goûter le calamar à l'air peu ragoûtant et découvre qu'en fait, au bout de quelques mastications, que c'est vraiment pas mal. C'est totalement différent des poissons d'eau douce, et Kay est comme un gamin face à cette nouvelle découverte. « Tu as raison, c'est vraiment bon, en fait. » Sans s'en rendre compte, il a laissé tomber le vous de politesse. L'habitude de tutoyer les étudiants, pour faciliter les rapports. Il espère que sa comparse ne lui en voudra pas. Il cherche du regard le plat en sauce désigné et, notant la couleur rouge particulière du plat, se dit qu'il vaut peut-être mieux suivre les conseils de la jeune femme. Il n'a jamais vraiment goûté quelque chose de piquant, ça l'intrigue pas mal, mais il sait que les effets peuvent être très violents, et il n'a pas spécialement envie de faire de mauvaises découvertes quand la situation est déjà tendue dans certains coins. « Je retiens le conseil et je vais éviter le Pikunis Picota. » qu'il répond, avec un clin d'oeil de son propre cru. Il aime bien le surnom, c'est marrant. « Cette couleur ne me dit rien qui vaille non plus. » qu'il murmure, espérant ne froisser aucun terrien qui pourrait les écouter.

Kay sourit en entendant le nom offert. Katanyra. Spécial, mais sympa. « Enchanté. Moi c'est Kayden. Kay, pour faire court. » Il ne répond qu'assez peu à son prénom en entier, pour dire la vérité. « Et je suis un optimiste. Apparemment, l'un des rares qui pense que tout se passera bien. Ou l'espère, plutôt. Tu es plutôt de quel camp, toi ? »

Et puis, les choses bougent – et non, il ne va pas dire enfin, il a davantage de patience que certains – et apparemment, le buffet n'est pas la retraite stratégique qu'espérait tant Kay. Non, loin de là. Il est un peu intimidé, Kay, de voir les chefs terriens se détacher du lot, mais il ne se gêne pourtant pas pour les observer. Il comprend plus ou moins ce que le premier dit en trigedasleng – il peut remercier Meeka pour ses leçons – et ne décèle rien d'hostile, au contraire, quelqu'un vient même tendre un soutien à Devos. Et bah voilà, ils étaient peut-être pas si mauvais, ces terriens.

Il note les questions posées, mais il préfère largement laisser cette discussion aux autres. Il n'a aucun rôle d'importance ici, c'est Nadja et les autres conseillers qui mènent la discussion de leur côté – même s'il est étonné d'entendre Murphy mettre son grain de sel – et du côté des cents...et bien, ils peuvent très bien se gérer eux-mêmes, non ? Alors, l'ex-professeur suit tout ça de plus ou moins loin, et croise très fort les doigts pour que rien ne dégénère.

Mais c'est sans compter certains propos qu'il ouït, plus loin. Des propos clairement cyniques d'une façon que Kay déteste. Il croit reconnaître la voix de John, et ça ne l'étonne qu'à moitié d'entendre autant de pessimisme dans son ton. S'ils s'entendent sur certains points, la politique ne doit pas en être un.

Il serre les dents, Kay. Normalement, il n'interviendrait pas. Ce n'est pas son genre de faire des vagues. Mais ce cynisme débordant l'irrite, en particulier quand aucun effort n'est fait de la part de John pour améliorer la situation. Si tout le monde part tellement négatif, bien sûr qu'ils n'arriveront à rien. Envoyant valser sa prudence coutumière, il se retourne, cherchant des yeux la silhouette familière – qu'il ne voit que de profil/dos – et lance à John, le ton plus mordant qu'à son accoutumée :

« Avoir un peu confiance en nos leaders ne serait pas de refus. Croire que tout va forcément mal se passer et penser que l'autre camp va forcément nous tromper sur le long terme n'aide en rien à établir des relations plus pacifiques entre nous. Il n'y a même pas encore d'accord, alors pourquoi penser directement qu'il sera mauvais ? »

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Intrigue n°21 : We Survive Together

 

Intrigue n°21 : We Survive Together

Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La plaine :: Le village des Pikunis-