Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Sous les étoiles
maybe life should be about more than just surviving


avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1146 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 40
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Sous les étoiles
Ven 27 Avr - 13:30


Artémia & Tamara #UnderTheStars


Le printemps se parait de ses plus beaux atours, les nuits fraîches s'esquivaient tout doucement, invitant désormais Tamara à chaque crépuscule à venir les rejoindre pour profiter de la vie nocturne. Elle dormait très peu La Sentinelle soumis à un rythme de vie extrêmement énergique. Elle se montrait très souvent volontaire pour garder la nuit n'ayant pas de grande difficulté à demeurer éveillée.

Cette année en particulier s'était vue vue parsemée de différentes rencontres, particulièrement intéressantes, mais aussi inattendues. Elle pensait notamment à l'arrivée dans sa vie de son tout nouveau, tout beau cousin Ćiro ( @Ćiro Aldarim ), mais aussi à l'ironie qui ramenait vers son village la troublante Cyd ( @Cyd Raye ) qu'elle n'avait pas manqué de remarquer. Mais vers qui Tamara n'était pas retournée. Elle ignorait si cette dernière désirait reprendre contact, leur rencontre se termina sans aucune promesse, en toute liberté, même celle de s'ignorer.

Ces jours-ci, la jeune femme songeait très souvent à Isha ( @Isha Priskos ) mais aussi à Murphy ( @Murphy Cavendish ) L'une comme l'autre lui manquait, mais pour chacune, pour des raisons différentes, les contacter s'avérait toute une aventure. Cependant la disparition soudaine d'Alysha l'inquiétait beaucoup, très proche de cette dernière, et depuis le cyclone, aucune nouvelle.


En cette soirée elle se voyait dispensée de veiller sur le village, mais elle ne désirait pas rester tranquille dans sa petite maison, et se consacrer à la poterie ne lui parlait pas plus que ça ! La Naori serait donc de sortie, elle se trouverait un joli petit coin pour admirer la voûte céleste qui la fascinait toujours autant.

Elle se fraya donc un chemin à travers la forêt, suivant les traces invisible de son animal totem, le coyote, qui la dirigeait toujours vers les meilleurs endroits. La Sentinelle se retrouva dans une petite clairière ou chantait un ruisselet, mais visiblement quelqu'un d'autre venait de la devancer.

Elle ne s'effaroucha pas, se rapprochant de la silhouette avec confiance, son animal ne la tromperait pas au point de la mener droit dans un piège. Après quelques pas silencieux, elle put reconnaître le visage D'Artemia dans l'obscurité, ce qui amena quelques fossettes sur ses joues, heureuse de tomber sur la jeune fille avec qui elle n'avait plus échangé depuis un moment.

Non qu'elles fussent fâchées, mais depuis le cyclone tous s'éparpillaient pour que le village fonctionne à nouveau au mieux
« Oh Artémia comment vas-tu je suis bien contente de te croiser là » Pendant un instant elle s'était imaginer revoir le divertissant Calusa aux potions multicolores de l'été dernier ( @Near Reinhart )

D'une certaine façon cette étonnante jeune fille l'intriguait depuis toujours, elle représentait son mystère personnel, celui dont elle aimerait percer le secret. Tout en même temps, Tamara avait appris à apprécié Artémia après l'avoir soupçonné d'un peu tous les maux, parce que cette dernière arriva dans son village d'une manière un peu exceptionnelle.

Au départ partagée, elle souhaitait ne pas la perdre de vue pour protéger son peuple d'un éventuelle menace, puis tout cela se transforma en affection. Désormais quiconque eut osé lever la main sur elle se fut coltiné Tamara dans les cheveux pendant un long moment
« La nuit est si belle que je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas venir en profiter, et toi tu te promenais ?  »

Et pourquoi pas ? Elle n'eut pas été la seule des naoris qui appréciaient déambuler sous la lune, La Sentinelle se trouvait bien placé pour en croiser régulièrement

« Je me suis dit que je pourrais venir améliorer ma connaissance des étoiles, avec Isha on s'en amusait beaucoup mais désormais elle est bien occupée »

La potière en parlait sans ressentiment mais son cœur se serrait effroyablement quand elle songeait à la dernière dispute horrible avec son ancienne amie
« Et surtout désormais il ne fait plus si froid, alors ce serait bête de ne pas en profiter ! »






Pour Toi @Artemia Zografos et la réponse pour Isaïah suivra ce Week-end

avatar
18/04/2018 isis/Sara Isaïah 203 Emmy Rossum ava: even, sign: crackintime chaman / oratrice & gardienne du savoir naori (kovarii de naissance) 101


Sujet: Re: Sous les étoiles
Dim 29 Avr - 11:05

18 avril 2118

Le printemps arrivait… Enfin. Il avait semblé à Artemia que l’hiver avait duré plus longtemps que nécessaire. Peut-être parce que la jeune femme avait eu l’impression que le cyclone, présage de malheurs n’avait été qu’un avertissement. Tout l’hiver, elle était restée stressée, aux aguets de signes annonciateurs de la destruction de l’humanité. Elle voyait dans l’arrivée du printemps un répit, un signe nettement plus positif qu’ils avaient peut-être encore une chance de survivre, s’ils faisaient les bons choix. Et pour cela, il n’y avait rien de mieux pour la chamane que faire ce qu’elle faisait de mieux : étudier les étoiles. Quelque chose qu’elle aurait pu faire vingt-quatre heures sur vingt-quatre si la nuit avait duré aussi longtemps. Ce qui n’était pas le cas, obligeant la jeune femme à dormir, de temps en temps.

En attendant, Artemia se trouvait là, dehors dans la nuit, avec la longue vue qu’elle transportait toujours partout lorsqu’elle voulait aller observer le ciel. C’était lourd, bien sûr et peu pratique. Mais il n’empêchait que cela simplifiait de beaucoup l’étude des astres célestes. L’œil posé contre la lunette de l’objet, elle était plongée dans une observation de la voie lactée, tentant de percer les secrets que celle-ci renfermait, tâchant au mieux de déterminer ce qui les attendait dans un avenir plus ou moins proche.

Elle était tellement absorbée par ce qu’elle faisait qu’elle n’entendit pas approcher Tamara et se retrouva à sursauter lorsque celle-ci prit la parole. La brunette se retourna une main posée sur son cœur pour en calmer les battements quelque peu désordonnés. « Tu m’as fait peur Tamtam ! Tu devrais pas arriver aussi silencieusement près des gens ! » la sermonna-t-elle gentiment. La jeune orpheline adorait sa cadette qui la suivait partout depuis des années. Du moins, du plus loin qu’elle s’en souvienne, Tamara avait toujours été à ses côtés, veillant sur elle. Si au départ Mia avait trouvé la fillette un peu bizarre, elle s’était rapidement prise d’affection pour celle-ci, allant jusqu’à prendre sa défense lorsque cela s’avérait nécessaire… Lorsque les autres se moquaient de ses difficultés d’apprentissage, notamment.

Proche d’elle, Artemia combla la distance qui les séparait pour venir l’étreindre brièvement avant que celle-ci ne lui demande si elle était là pour se promener. Mia esquissa un léger sourire avant de dévoiler ce qu’elle faisait, montrant la longue vue à sa compagne : « J’étudiais les étoiles… » répondit-elle de façon presque énigmatique. « Et toi ? Petite balade nocturne, ou tour de garde ? » demanda-t-elle, même si Tamara avait un instant avant déclaré qu’elle avait voulu profiter de cette nuit étoilée. Néanmoins, la sentinelle précisa qu’elle avait eu envie de venir améliorer sa connaissance des étoiles. Le sourire d’Artemia s’agrandit, dévoilant une rangée de dents blanches bien alignées – elle en avait toujours pris grand soin. « Je pense que je vais pouvoir t’aider là-dessus… Je suis spécialiste des étoiles, après tout… » dit-elle sans relever la mention d’Isha. « Ca te dit, un petit cours d’astronomie ? » demanda-t-elle avec enthousiasme. Et puis… Comme le disait la potière, il ne faisait plus aussi froid que quelques semaines auparavant.

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1146 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 40
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Sous les étoiles
Mar 22 Mai - 18:41


Artémia & Tamara #UnderTheStars


Le but de la Sentinelle, par une si jolie nuit claire, ne se résumait pas à faire sursauter Artémia. Elle ne désirait pas la surprendre et imaginait avoir fait assez de bruits pour s'annoncer. Visiblement non, mais elle comprenait, elle même parfois, bien que concentrée, ratait le passage de certains des siens. Heureusement les autres terriens se montraient moins discrets, particulièrement les Odysséens.

Et puis il semblait évident qu'une autre activité prenait toute l'attention de la jeune femme
« Oh mais c'est toi qui est distraite » Avança Tamara avec une tonalité particulièrement taquine « Bon je suis désolée, heureusement que tu n'as pas de problèmes de cœur parce que je ne voudrais pas être responsable d'une éventuelle crise »

Il y avait des êtres comme ça, fragiles, avec lesquels elle devait se comporter de façon plus douce, au risque de les voir s'évanouir. Parce que son rôle ne se limitait pas à simplement monter la garde, parfois les vieux s'égaraient en même temps que leur mémoire, et elle se devait de les ramener à leurs racines sans trop les effrayer. Tout un art que ne dispensait pas forcément leur formateur, tout ça résidait dans l'humanité de chacun à affronter les difficultés de la vie.

S'il chantait toujours un mystère en Artémia, que La Sentinelle chercha à éclaircir pendant longtemps, elle ne l'en appréciait pas moins, sinon plus. Leur lien ne se décrivait pas, particulier, complexe, mitigé au départ il se transformait en quelque chose de beau, doux et positif avec les années. Mia vint l'étreindre doucement avant de lui indiquer à quoi elle passait son temps. Ah oui, la longue lui avait échappé au premier abord « Oui elles sont très belles aujourd'hui, la lune est quasi pleine et sa clarté permet de mieux apercevoir la carte céleste, y a tu découvert quelque chose de nouveau ? »

La plupart des naoris restaient persuadés que Tamara, en dehors de son rôle de sentinelle, ne se passionnait que pour la poterie. Car oui elle aimait créer,  en elle sommeillait une arme d'artiste légèrement incomprise, mais aussi ...  Elle vénérait La nature, et par définition tout ce que la définissait. Comme le ciel, le soleil, la lune et les étoiles. Alors son intérêt ne dissimulait pas une simple envie se montrer agréable avant de disparaître. Non tous ceux qui la connaissaient bien d'ailleurs, savaient qu'elle ne se comportait que rarement avec une telle civilité !

Oh oui, elle ne l'ignorait pas la Sentinelle, que la jeune femme à ses côté possédait cette science du ciel, mais elle n'osait pas trop la déranger en général. Et si elle ne l'eut pas confondu avec Isha quelques instants, sans doute se serait-elle repliée sans bruit  

« Oh je t'ai vu souvent les observer » Dit cette dernière avant de s'interrompre vivement « Pas que je t'espionnais mais je ne voulais pas te déranger, c'est vrai tu le ferais ? » Son visage s'animait laissant deviner l'ancienne enfant qui se cachait encore en elle « Un cours ? Vraiment ? Maintenant ? Oh oui mais si  juste si tu n'étais pas en train de travailler  »

Après tout ceux qui comprennent les lumières de la nuit, ne possédait la capacité de les étudier qu'au coucher du soleil, aussi ne souhaitait-elle pas brouiller tous les plans de Mia.

@Artemia Zografos    

avatar
18/04/2018 isis/Sara Isaïah 203 Emmy Rossum ava: even, sign: crackintime chaman / oratrice & gardienne du savoir naori (kovarii de naissance) 101


Sujet: Re: Sous les étoiles
Dim 12 Aoû - 19:36

18 avril 2118

Elle qui était distraite ? Artemia arqua un sourcil, esquissant une moue faussement sceptique avant d’éclater de son rire cristallin. « Tu crois ? En vrai… Oui, toujours… Je ferais une piètre sentinelle. » Elle savait qu’elle saurait se défendre, toutefois, si elle venait à être attaquée. Elle avait toujours eu de bons réflexes. Mais la vigilance, ce n’était pas son fort. « Ne tinquiète pas ! Mon petit cœur est bien accroché. » ajouta-t-elle en hochant la tête pour rassurer la jeune sentinelle qu’elle appréciait tellement. Si Tamara lui avait posé la question, Mia lui aurait répondu qu’elle n’était pas fragile. Bien au contraire. Après tout, elle avait échappé à la noyade des années plus tôt ! C’était, même, le plus lointain souvenir de la jolie brune qui se demandait parfois pourquoi elle avait oublié toute son enfance. Comme l’avait dit sa mère c’était sans doute pour démarrer l’âge adulte avec un œil neuf, innocent. Elle voulait le croire, en tout cas. Même si elle regrettait particulièrement la perte de ces moments privilégiés avec celle qui lui avait donné la vie et qui l’avait élevée pour devenir la femme qu’elle était aujourd’hui.

Chassant cette petite mélancolie de son esprit, Artemia vint étreindre Tamara avant de lui expliquer ce qu’elle faisait là, au beau milieu de nulle part dans cette clairière qui offrait un magnifique écrin à l’observation du ciel. Elle ne pouvait que regretter que la lune soit presque à son zenith, occultant en grande partie les étoiles. Mais il était vrai que regarder les cratères de cet astre nocturne, qui berçait la Terre d’une douce lumière tamisée était toujours agréable. Elle ne pouvait, d’ailleurs, s’empêcher de se demander à quoi pouvait bien ressembler la lune de l’autre côté. Avait-elle seulement une autre face, ou était-elle plate ? Voilà bien une question qu’elle se devrait de poser à l’un des débarqués lorsqu’elle aurait l’occasion d’en croiser un à nouveau. « La Lune recèle davantage de questions que de réponses, malheureusement. Et ce soir, elle cache un peu les étoiles à notre vue. Mais je suis persévérante… » La patience dans l’observation du ciel, c’était bien une chose qui caractérisait la chamane qui ne doutait pas le moins du monde que sa jeune amie soit au courant de cette vertu. Une vertu qu’elle ne pouvait que partager, en tant que potière par occasion.

Etrangement, la poterie était quelque chose qui n’avait jamais été inconnu à Artemia. Souvent, elle s’était dit qu’elle devait en faire, dans une autre vie. Elle ne savait pas à quel point elle était proche de la vérité sur ce point. C’était, d’ailleurs, une activité qu’elle pratiquait occasionnellement. Ou, plutôt, elle regardait faire Tamara. Cela leur permettait, souvent, de discuter. Une autre activité qui plaisait à Mia qui écoutait Tamara s’emmêler les pinceaux. Artemia sourit, révélant ses dents blanches à la lueur de la nuit. Elle posa une main sur l’épaule de Tamara pour la rassurer : « Jamais je n’aurais cru que tu m’espionnais, Tamtam ! Et oui, ce serait un plaisir pour moi que de t’apprendre à reconnaître les étoiles. » Elle marqua un silence qui permit à Tamara d’enchainer. « Ne t’inquiète pas. Le ciel et les étoiles ne disparaitront pas si je ne travaille pas cette nuit. Ils seront toujours là demain ! »



@Tamara Quetzalcoalt pardon pour le retard!

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul Tael & Oz & Hyacinthe & Ten & Elouan 1146 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) & kawaiinekoj Sentinelle / Artisan ( potier ) Naori 40
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Sous les étoiles
Sam 17 Nov - 17:55


Artémia & Tamara #UnderTheStars


Les bruits nocturnes ressemblaient à une douce musique pour Tamara, Cela agissait comme un baume pour son cœur et la rendait plus généreuse envers les autres. Bien qu'elle le fut naturellement, si jamais on la vexait ou la provoquait un peu trop, elle se refermait comme une fleur privée de soleil. Mais ici, les deux jeunes filles s’échangeaient des paroles amusées et taquines « Bah tu ne peux pas en être certaine, ce n'est pas ta formation alors forcément ... Imagine toi que j'irais jouer au chaman » Ce qui ne l'attirait pas du tout, du moins elle s'en persuadait chaque fois que l'idée lui traversait l'esprit.

De toute les façons elle n'eut jamais le choix, pas assez concentrée et sérieuse, patati, patata ... Mais ici, en cet instant, toute l'amertume qu'elle pouvait éprouver pour les non choix de son enfance s'envolait. Il existait de ces gens qui dégageaient tant de sympathie, de calme, de douceur que le tourbillon qui agitait sa jeune âme parvenait à se calmer pendant de magiques instants  

« Et bien c'est parfait et fais en sorte qu'il reste bien accroché, très haut, afin que personne ne parvienne à le troubler » Façon de parler bien entendu, La sentinelle ne doutait pas une seule seconde que Mia posséda les ressources pour affronter toutes les menaces que la vie lui enverrait.

La frisée se laissa étreindre sans se débattre, elle adorait les câlins, les accolades, elle ne faisait pas partie de ceux qui se tiennent à une bonne distance des autres. Sauf quand elle exerçait son travail, avec un inconnu ou alors une personne qui l'agaçait profondément.

Maintenant elle se sentait bien, levant les yeux vers le ciel, laissant la tonalité de sa voisine se répandre dans la nuit pour lui révéler son savoir « Alors la lune est parfois un peu ton ennemie, mais si tu restes assez longtemps, crois-tu qu'elle finira par te dévoiler ce que tu cherches ?  » Et que cherchait-elle ? Assurément la sentinelle l'ignorait, mais sa curiosité s'éveillait au fur et à mesure que les secondes s'égrenaient. Tamara pointa un doigt vers la voute étoilé  « Celle là tu connais son nom ? Moi je l'ignore, bien que j'en sache un petit peu, c'est grand-père qui m'a apprit tout ce que je sais, maintenant j'imagine. Les connais-tu toutes ? Et les reconnais-tu à chaque fois ? »

Les questions fusaient soudainement, une après l'autre, sans que la sentinelle les eussent préparées dans sa tête. Spontanée elle laissait apparaître sa passion pour le magnifique spectacle que leur offrait cette nuit lumineuse. Et pour une fois il se trouvait un être assez cultivé pour partager, si elle le voulait bien, un peu de son savoir.

Si, Tamara espionnait Artémia, mais bien des années auparavant, désormais elle veillait sur elle quand elle la croisait dans la nature, ne se révélant pas toujours pour ne pas troubler les activités de cette dernière. Rassurée par les mots apaisants de l'apprentie chaman, sa fébrilité s'effaça aussitôt « Oh ce serait magnifique, je te serais pour toujours reconnaissance et déjà avec tout ce que je viens de te demander tu as du pain sur la planche » Néanmoins il ne fallait pas poser la charrue avant les bœufs comme aimait à lui répéter l'ancêtre très régulièrement.

S'il s'agissait d'un cours probablement qu'il existait un ordre à suivre, et que ses demandes se traiteraient en temps voulu. Bien entendu elle ne désirait pas voler le temps de Mia, mais elle ne faisait pas non plus partie de ces gens qu'on devait supplier si on leur proposait une activité alléchante. Elle acceptait avec grâce et enthousiasme le cadeau de sa camarade  

« Et bien si tu le dis je suis prête, et si jamais tu as besoin un jour d'aller quelques part n'hésite pas à me demander de l'aider je t'accompagnerais pour veiller sur toi » Elle l'eut fait de toute manière mais elle s'assurait qu’Artémia l'entendit bien haut et fort  « Et si tu veux je pourrais venir veiller prêt de toi chaque nuit pour que tu travailles sans crainte  »


@Artemia Zografos     c'est pas grave de mon côté j'ai aussi tardé cette fois-ci

Contenu sponsorisé



 

Sous les étoiles

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]
» Quelle belle balade sous les étoiles... ▬ Dawson & Sakura
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
» L'amour brille presque sous les étoiles... Ou pas [EVEN] [EN COURS]
» Jouer sous les étoiles [feat. Abraxas] Bisounours passez votre chemin, Merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La sylve-