Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Katanyra Nissen •∫•
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
24/04/2018 Alawena / 205 Hannah John-Kamen Sigyl Exploratrice/pisteuse 65


Sujet: Katanyra Nissen •∫•
Jeu 26 Avr - 23:39

Code:
✜ [color=firebrick]Hannah John-Kamen[/color] → Katanyra Nissen

SURNOM
Nyra
ÂGE
28ans
ORIENTATION SEXUELLE
Aucune idée, moi et moi même on s'est retrouvées toutes seules trop jeunes pour réellement se poser la question.
SITUATION AMOUREUSE
Sortie de prison puis en terre hostile, le milieu parfait pour une situation amoureuse stable et heureuse
MÉTIER / FONCTION
Exploratrice
APTITUDE(S)
Orientation/stratégie
Nyra a vécu 25ans dans l'espace et 11 en prison, alors l'épanouissement personnel, ses capacités relationnelles, ses aptitudes d'adaptation à la vie extérieure ou en communauté sont un vrai mystère.

Néanmoins, avant d'être enfermée à regarder l'espace et compter le temps qui passe, Nyra, malgré les difficultés de la vie sur l'Odyssée et celles de son environnement familial, était une enfant curieuse, enjouée, certes cynique car un peu trop usée par la vie malgré son jeune âge, et qui pourtant ne perdait pas l'envie de vivre.

Si sa relation avec sa mère était conflictuelle, que les épreuves la rendait pessimiste, elle a su rester une jeune femme normale grâce à son père qui a toujours su être une source de paix et un échappatoire à la réalité, avant ou après son jugement.
Lorsqu'elle était jeune, il lui lisait les histoires de la Terre, les contes, les légendes, les grandes batailles, fantaisies et historisme, lui donnant le goût des échecs, et de la résolution des problème par la réflexion. Après la mise en place de sa peine, leurs échanges étaient nettement diminués mais il se refusa à l'abandonner à sa cage et chaque mois lui amenait de quoi occuper et améliorer un esprit vif qui avait besoin de travailler pour ne pas ruminer et tourner en rond dans cet espace clos depuis trop longtemps.
Il lui amena des cartes, lui appris les étoiles qu'elle voyait depuis son hublot, les continents de la terre qu'elle observait au fil des jours et au travers de ces apprentissages, elle rêvait d'exploration, de suivre les astres, de découvrir le monde à l'instar des premiers hommes.

Elle est d'un naturel plaisantin, dernier rempart avant la folie, la dépression, la colère ou tout autre sentiment qu'elle a déjà connu mais auxquels elle se refuse de céder car même si rien ne lui avait donné satisfaction à vivre auparavant, elle se refusait à se laisser mourir. Alors pour elle, être envoyée sur Terre était une chance, un nouveau départ, brutal, sanglant, effrayant, qui n'attendait qu'à être vécu et découvert.

Et elle comptait bien l'explorer, y trouver une vie, et se trouver elle même.

+ Le crime dont tu es coupable ?


J'aimerais dire que comme la plupart de mes petits camarades de quartier carcéral, je suis la victime d'un système autoritaire qui confond délit et crime, envoie à la mort des enfants qui n'ont péché que parce qu'ils voulaient vivre et ne pas seulement survivre, mais dans mon cas ce serait mentir.

Bref. Homicide involontaire du fait de la légitime défense invoquée parce que quand t'as 14ans t'as pas le cerveau assez formé pour qu'on te colle le label Tueuse certifiée 100% radioactive (mais foutre des gens en prison pour avoir joué avec une alarme incendie, ça les fait pas tiquer)

Psst, pssst...
...Entre vous et moi....
J'ai quand même visé la jugulaire exprès.
Gardez le secret, à leurs yeux je suis une folle brisée et pas un monstre et ça me va, la prison est d'un ennui mortel mais moins mortel que ne l'est la peine capitale.

+ Que penses-tu du fait d'avoir été envoyée sur Terre? Comment as-tu réagi en la voyant pour la première fois ?


L'arche était un monde exigu, une cellule de prison l'est encore plus en terme d'espace et pourtant plus riche de libertés. Un monde de 6m2, mais qui était mon monde, un ennemi connu attirant ma folie et un ami rassurant de prévisibilité.

Alors un espace grand comme une planète ? Des arbres, de la pluie, les couleurs, les sensations ? L'inconnu, l'imprévisible, des informations plus nombreuses que vos sens n'ont été habitués à recevoir ? C'est beau et effrayant, la liberté macabre de ceux qu'on a envoyé sur Terre en faisant le pari qu'ils ne mourraient pas à très court terme.

Le système a toujours été injuste, aseptisé, la loi avant l'humain, alors je n'étais pas surprise de ce plan, et pas mécontente que ma sortie de prison ne soit pas pour rejoindre un sas d'éjection, je ne le cacherais pas, tout comme je ne cacherais pas que j'ai peur, de ce monde trop grand, des relations humaines que je pensais ne plus jamais avoir à gérer, d'une terre inhospitalière qui n'a cherché qu'à nous tuer.

+ En toute franchise, des regrets sur ta vie, et certaines actions qui t'ont mené ici ?

Ahah vous êtes drôles vous, sérieusement ? Est ce que j'aurais pas franchement préféré vivre une vie normale, profiter de mes parents, être certes juste n'importe qui, mais au moins avoir l'occasion d'être une enfant? Ben si.

Et si le fond de la question c'est est ce que je regrette d'avoir tué, alors non, je le referai sans hésitation.

+ Ton opinion sur les terriens ? Face aux récents événements (cf intrigues) ta première impression depuis leur arrivée a t-elle changée ? Qu'est-ce que tu as pensé de la guerre et des conséquences en ayant découlé (traité de paix, trocs, etc )?


D'abord, ce fut la joie.
Celle engendrée par la surprise de ne pas être les derniers humains existants, la curiosité de savoir pourquoi ? Comment ? De vouloir tout découvrir d'eux.

Après il y a eu la peur et la colère.
De voir les miens mourir entre autre. J'avais pas de sentiment d'appartenance ultrapuissant à l'origine avec les autres, je les connaissais pas, malgré tout, je suis pas un monstre, les voir mourir, voir la terreur sur leur visage en sentant la mort, l'angoisse d'être attrapé en faisant un pas dehors. C'est pas agréable à vivre. Alors j'avais envie de faire pareil, de leur faire mal. Ok c'est pas constructif, ca aurait rien donné sur le long terme, mais que voulez-vous, l'instinct parfois c'est con.

Alors la trêve, le début d'échanges, de voir que certains pouvaient accepter de vivre en paix (il y aura un gros travail pour être considérés en égaux, mais c'est un pari à tenter), d'être aussi curieux à notre sujet que l'inverse. Ca me donne espoir.

+ Qu'apportes-tu à la vie au campement ? Quelles sont les tâches que l'on t'attribue habituellement ? Voudrais-tu quitter les tiens maintenant que tu vis sur Terre ?

En tant qu'une des rares ayant tué dans notre groupe, les gens croyaient que c'était mon métier à plein temps, que j'avais pas peur du danger, alors ils faisaient les yeux doux pour que je fasse partie de ceux qui sortaient du camp.

Et ca m'allait.

Je voulais explorer, même si c'était effrayant, grâce à mon père, je savais en partie m'y retrouver sur cette terre nouvelle, après j'avais pas particulièrement envie d'y mourir non plus alors j'étais bien contente qu'on forme le groupe à se battre. Je suis pas bien puissante mais rapide, ça me laisse une petite chance de survie.

J'ai aussi aiguisé mes connaissances, apprenant à pister les animaux donc soit j'explore, soit j'aide nos amis chasseur à ramener de la victuaille à la maison.

Et quitter les 100 ? Dur à dire, on finit par s'y attacher à ces petites bêtes, en même temps si n trouvait tous un autre endroit où vivre plus paisiblement, si un des peuples terriens m'ouvrait ses portes pour me faire partager sa culture, je peux pas promettre que ca me tenterait pas.

+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?


Quand on a passé 10ans derrière les barreaux, avec quasi aucun contact humain en dehors de José (aucune idée de si c'est son prénom, il avait une tête à s'appeler José), l'homme qui te passe les menottes pour t'emmener faire un tour dans cet élan d'humanité qui t'offre 5mn d'activité ici et là, t'angoisses un peu quand tu dois vivre avec 99personnes et un tas de peuples dont une majorité à envie de te tuer.

Phobie, c'est dur à dire, y'a pas grand chose à craindre sur une arche hors un style vestimentaire à faire brûler tes yeux. Mais si je trouve un truc où j'hyperventile quand je le vois, sur Terre, je vous le signale.

Et niveau santé, j'ai fait tous mes vaccins promis !

+ Que penses-tu de l'arrivée de l'Odyssée sur Terre ? Sont-ils, à ton avis, une menace pour les cents ou au contraire vous unir pourrait être la meilleure solution face au climat actuel ?


J'étais pas la plus heureuse du monde de voir qu'ils avaient décidé de se pointer eux aussi. Certes, au moins eux on connait leur mode de fonctionnement, leur langue, et on peut espérer un minimum de scrupule sur le sort des 100, néanmoins, les connaissant ils viennent avec leurs lois militaires, leur justice pourrie et la certitude qu'un criminel de moins de 28ans ca a pas le droit à une opinion.

Dans un monde parfait, notre union serait une force...dans un monde parfait où j'aurais pas été emprisonnée 10ans, dans un monde parfait où chaque jour ou presque ne nous obligerait pas à graver un nom de plus sur la liste des morts.

J'ai jamais été d'un grand optimisme, ça se voit ?



"Katanyra..."

"Oh par les Dieux Nils, où tu as été chercher ce prénom ? Encore ton imagination débordante j'imagine ?"

" Elle est unique, elle a le droit à un prénom qui le soit aussi, pour l'emmener vers de nouveaux horizons."

" Nils...l'horizon restera toujours le même vaisseau gris, la même vie répétitive, injuste, ne lui donne pas trop d'espoir, ce sera plus douloureux pour elle de le perdre."

Un échange, le jour d'une naissance, le reflet même de la relation entre Nils et Joanna Nissen, un utopiste créatif et une défaitiste cynique. Comment deux esprits si différents avaient réussi à se rencontrer et rester ensemble ne trouvait de réponse que dans le fait que leur monde était petit, les partenaires restreints et que leurs différences les avaient rapprochés à l'origine, avant de les opposer et de les garder dans une relation cordiale mais sans plus, qui avait failli s'achever avant que Joanna ne sache qu'elle était enceinte.

Le Destin avait voulu qu'ils restent liés.
Pour amener quel avenir à cette jeune âme, à ces yeux azurs qui ne voyaient qu'eux, ne dépendait que d'eux, seul le futur le dirait.

--------------------

"Allez Joanna, je sais que t'en as besoin et puis, entre nous, les affaires ont toujours été...agréables, non ?"


Un homme, un de plus, avachi dans l'embrasure, regardant Joanna Nissen comme si elle était un bout de viande juteux. Etait-ce le deuxième ou le troisième de la journée ? Nyra n'aurait su le dire, elle n'y faisait plus attention. Si sa mère avait un jour prit la peine de gérer ses affaires loin de l'attention de sa fille de 8ans, cela était révolu depuis longtemps. Nyra savait ce qui se tramait, malgré son jeune âge, elle comprenait les fondements de ce qui se déroulait chaque jour sous ses yeux, un défilé d'hommes et de femmes qui voulaient tous quelque chose, et sa mère qui s'efforcait de leur offrir, dans des échanges sinistres de biens et services qui n'étaient pas censés exister sur ce vaisseau.

Vol, marché noir, violence, parfois avoir besoin de vendre son corps pour quelque chose dont avait besoin. Tout ce pan sombre de l'humanité qui ne cessait d'exister même après les affres de la guerre, l'exil dans l'espace, même après avoir élu l'élite des Hommes pour préserver ce qu'il y avait de meilleur. Et le meilleur donnait ça.

Nyra ne savait pas exactement pourquoi sa mère faisait ça, le gardait secret de son père, risquait la peine de mort pour quelques rations de plus, des services en suspens. A son âge, la jeune fille trouvait qu'apprendre chaque jour de nouvelles choses, rire, jouer avec ses amis, avoir à manger (parfois certes tout juste pour avoir moins faim) et préserver l'humanité, était bien suffisant comme existence.

________________________

"Tu fais ce que tu veux, mais quitte à aller à coucher avec d'autres hommes, tu pourrais avoir le respect d'en cacher les traces avant de revenir ici."


Des mots trop crus pour une fille de 11ans, des mots qui montraient la connaissance de faits et de vérités qu'on était pas censés mesurer ou affronter aussi jeune.

SLAP

"Ne parle pas de ce que tu ne sais pas ! Et tu me dois le respect jeune fille, j'espérais au moins que l'on t'aurait appris ça !"

Un regard de défi, une joue rougissant après une gifle qui, si elle n'était pas si douloureuse en soi, était surtout une violence morale.

"Tu ne m'as jamais porté assez d'attention pour m'apprendre quoi que ce soit d'autres que comment faire le listing de tes clients, comment cacher de la marchandise dans mes sous vetements ou passer par les conduits d'aération. Tu m'as appris à être ton outil pas à intéragir avec les gens. Papa m'a appris le respect, mais je ne l'offre qu'à ceux qui ne me considèrent pas comme un objet."

" Katanyra revient ici tout de suite."

_________

"La génération des hommes est semblable à celle des feuilles. Le vent répand les feuilles sur la terre, et la forêt germe et en produit de nouvelles, et le temps du printemps arrive."
Katanyra aimait ces soirées paisibles où son père lui lisait ces oeuvres, ces quelques merveilles que l'humanité avait réussi à créer. L'Illiade était une de ses préférées. Les années avaient beau passer, elle se refusait à ce que ces moments s'arrêtent. Ces petites bulles d'air dans ce monde irrespirable dans lequel sa mère l'avait entrainée. Son père, en grand rêveur qu'il était, flottait toujours dans l'innocence de penser que tout allait bien pour sa famille, qu'aucune épée de Damoclés ne les menaçait. Ce ne serait pas sa fille qui lui oterait cet espoir d'une vie paisible alors elle taisait les trocs, les menaces, les regards immoraux qui coulaient sur elle.

En dehors de ça, le reste avalait la peine qu'elle le défende. Quitte à mentir à la personne qui lui était la plus précieuse.

"Prêt pour une nouvelle défaite ?"


" Ah ma fille, si tu avais existé au temps des grecs, il n'y aurait pas eu de grandes batailles à raconter, elles auraient été gagnées aussi vite  que tu bats ton père à un jeu où il pensait être bon !"

Des rires, cette complicité. Elle n'avait besoin que de lui pour continuer.

_______________

"Encore toute seule Nissen ?"
Seule ? Oui elle l'était toujours, non pas qu'elle n'aimait pas les gens, qu'elle avait envie de rester par elle même, mais par le passé, elle avait eu des amis, et cela s'était avéré un danger pour elle, pour sa mère, pour l'existence fragile de sa famille. Des clients avaient menacé ses amis, et la solution la plus simple s'était avéré être de n'être proche de personne. Plus d'envie de se confier, de pleurer tous ses soucis sur l'épaule d'un autre, plus personne pour payer les pots cassés de sa mère dont l'activité était de plus en plus risquée.


"Quand je te regarde, oui, je préfère être seule, ça m'évite de réfléchir à pourquoi la nature a créé un truc comme toi."


Un éclair de haine passa dans les yeux de l'adolescent avant qu'il ne choisisse de la prendre par le col et de lui faire percuter le mur derrière elle. Elle étouffa un gémissement, trop fière pour lui laisser le plaisir de savoir qu'il lui faisait mal.

"T'as une grande bouche, mais quand tu la fermes t'es pas si mal. Ta mère est sortie de chez mon père hier, je suis sûrs que je peux te plaire aussi..."


Il se sentait puissant, sûr de sa force brute qui la maintenait au mur, sûr de l'effet de sa déclaration et il entreprit d'utiliser sa main libre pour la faire descendre lentement le long de la hanche de la jeune femme. Une rage froide et un profond dégoût, envahirent Nyra à l'implication de ces mots. Sa capacité de mouvement était limitée pourtant elle comptait bien se débattre de toutes ses forces, laissant la main de son agresseur s'appuyer un peu plus sur sa gorge afin d'avoir un certain équilibre avant de lever sa jambe et de le frapper dans l'abdomen.

"Va..te..faire...voir...", haleta-t-elle avant de profiter du moment de surprise pour fuir, trop consciente que cela allait dégénérer et qu'elle ne pouvait pas lutter par la force brute.

Chance pour elle, elle connaissait les moindres recoins du vaisseau, et elle était rapide. Elle savait qu'elle le sémerait. Pourtant elle avait peur, pas tant de lui que du fait que les activités de sa mère se répandaient, rendant le secret fragile. Elle avait aussi peur pour elle même, de ce que pouvait lui faire les clients de sa mère mais aussi la justice de l'arche car volontaire ou non, elle était impliquée.

Elle voulait hurler, pleurer, et ça depuis des années, cependant, elle ne le pouvait pas. C'était le prix de la survie.

____________

"Tu peux passer dans la cour des grands."

" Je présume que ca dépend de toi, et que ca ne sera pas gratuit Desmond."

"Rien que tu ne sois pas prête à payer Joanna, je la veux elle, je te l'emprunte et je te la ramène. Simple, efficace et tu auras ce que tu veux."

Son regard était fixé sur Nyra, un léger rictus collé sur les lèvres. Il savait qu'une partie de l'activité de Joanna se faisait grâce à Nyra, petite, agile, beaucoup ne soupçonneraient pas une enfant.

Il voulait l'utiliser.
"Tu débloques Desmond. Je ne vais pas te laisser ma fille."

"Oh Joanna, c'est ton héritière, elle a 14ans, elle va devoir apprendre auprès des meilleurs !"

Joanna Nissen avait une morale discutable mais Katanyra savait que malgré les conflits entre elles, malgré les sacrifices qu'elle avait fait, sa mère n'était pas tombée assez bas pour accepter d'offrir sa fille.

Nyra avait longtemps vu sa mère comme une égoiste, un être sans respect pour elle même ou pour les autres, une femme animée juste par l'envie, qui ne savait se contenter de ce qu'elle avait. Et un jour elle avait compris.

Tout ça, c'était la façon que sa mère avait de se sentir encore vivante.

Elle avait été un esprit libre par le passé, brisé par le système, par une existence qui n'offrait que peu de possibilités d'être plus qu'un survivant, un numéro dans la matrice. Pour exister ici il fallait abandonner ses rêves, accepter d'être un être lambda, juste le porteur d'un espoir mourant, le vestige d'un passé probablement sans avenir. Et elle n'avait pas pu l'accepter. Elle avait abandonné ses valeurs, se fichait de qui elle allait devenir, elle voulait juste être quelqu'un, de connu, reconnu, dont on avait besoin, qu'importait ce qu'elle aurait à offrir.

Alors elle était devenue ça.
Instinctivement, Joanna se placa entre l'homme et sa fille, tandis que Nyra reculait, la boule au ventre et avec l'intime sentiment que cela allait mal se passer, que le moment qu'elle redoutait, celui où tout cet équilibre précaire allait s'effondrer, était arrivé. Pour continuer son oeuvre, sa mère ne pouvait dire non, elle n'était pas non plus capable de dire oui, et Desmond n'était pas un homme habitué au refus.

"Je crois que cette affaire ne sera pas finalisée entre nous Desmond, je suis désolée."

"Réfléchis y bien Joanna, tu sais ce qui est bon pour toi, tu l'as toujours su. Bonsoir mesdames."

____________
Il faisait nuit, bien que la nuit dans un vaisseau spatial soit tout à fait relative. Katanyra était seule ce soir dans la cabine, son père devant travailler cette nuit et sa mère étant partie pour une destination inconnue.

Cela faisait plusieurs nuits qu'elle dormait mal, ressassant les paroles de Desmond, l'imaginant partout, cauchemardant que sa mère l'emmenait à lui en lui murmurant que tout irait bien.

Un cliquetis le long de la porte. Nyra était habituée au bruit d'un vaisseau aussi ancien que l'Odyssée, alors elle savait aussi lesquels n'étaient pas normaux. Ajouté à cela la parano des derniers jours, elle ne réfléchit pas longtemps avant de descendre de son lit et de se diriger vers le fond de la cabine cachée derrière le placard, le coeur battant.

Une minute, puis deux, plus un bruit ne se faisait entendre.
*Bordel Nyr' arrête le parano, ça va aller. Ils vont pas essayer de te choper dans ta cabine, trop de preuves, trop de risques, on se détend.*

Fuck les idées bien pensantes. A peine avait elle eu le temps de sa rassurer que la porte s'entrouvrit lentement, laissant la lumière de sécurité du couloir éclairer deux ombres, grandes, solides, des hommes sans nul doute.

Nyra retint son souffle, entrapercevant les silhouettes se diriger vers son lit, lentement, espérant sans doute ne pas la réveiller, avant de se jeter sur le lit et de découvrir qu'il était vide.

"Merde, elle est pas là, tu avais dit qu'elle était ici et seule."

*Desmond..*

"Elle l'était, j'ai surveillé les allers et venues. Elle est pas sortie."

"Alors...bonsoir, Katanyra, on vient discuter gentiment."

Elle était certaine qu'ils ne l'avaient pas encore vue, mais ils se doutaient qu'elle était là et ne partiraient pas sans l'avoir trouvée. Les options étaient limitées, le peu de lumière était en partie à son avantage pour la dissimuler mais l'empéchait de trouver de quoi se défendre, la cabine était trop étroite pour qu'elle puisse s'échapper discrétement ou même en essayant de forcer le passage.

Et ils se rapprochaient.

Nyra tâtonnait, essayant de trouver n'importe quoi pour l'aider et ses doigts trouvèrent un fil.

*Génial, on veut me kidnapper et j'ai juste l'interrupteur d'une lampe, bon sang !*

Malgré tout, cela ressemblait à la seule microchance qu'elle avait. Elle les sentait s'approcher plus qu'elle ne les voyait à présent alors elle n'avait plus le choix. Elle alluma la lampe surprenant ses agresseurs, mais lui permettant surtout de distinguer la distance avec la table qui lui faisait obstacle. Elle se rua vers elle, passant au dessus et  essayant de foncer vers la sortie avant de se faire plaquer au sol par l'acolyte de Desmond.

"Ce n'est pas très poli de ne pas dire bonsoir."
Elle était coincée, complétement écrasée par la force d'une brute de bien 1m90, aussi musclé que laid, si on pouvait émettre un avis physique dans une situation aussi critique. Elle tentait de se débattre tout en sachant qu'elle ne faisait littéralement pas le poids. Son esrit cherchait desespérement une solution pour éviter de penser à la possibilité qu'il n'yen avait pas et à ce qui allait arriver ensuite.

Un bruit sourd se fit entendre, le bruit effrayant du métal qui rencontre l'os et l'assaillant s'écroula sur l'adolescente, lui permettant de voir sa mère, une barre de fer à la main, s'écartant du corps inanimé pour faire face à Desmond, semblant trop calme pour la situation.

"Oh Joanna, cela aurait été plus simple que tu n'interviennes pas, tout le monde aurait eu ce qu'il voulait."

"Sors d'ici tout de suite."

"Hélas je ne peux pas, dur d'expliquer un trauma crânien pareil. Il va y avoir une enquête et je ne peux me le permettre...Alors il va falloir rendre ca crédible."

Son ton laissa un frisson de terreur courir le long du dos de Nyra, imaginant trop bien ce qu'il pouvait envisager de faire, particulièrement lorsqu'il saisit un poignard à sa ceinture. Nyra tentait de dégager le molosse encore sur elle, bien trop lourd pour ses bras frêles, voyant Desmond approcher de sa mère qui tenait toujours sa barre de fer, les doigts tremblant.

"Non laissez la !"

"Ne t'inquiètes pas ma petite, je m'occupe de toi après"

Elle se fichait d'elle même à ce moment, trop consciente de la confrontation qui allait avoir lieu. Sa mère n'était pas une combattante et elle n'aurait probablement qu'un seul coup pour déterminer victoire ou défaite.

Et en un instant, c'était fait. Joanna avait été rusé en visant l'abdomen plutôt que la tête pour s'assurer de toucher, ce qui avait marché laissant Desmond le souffle court l'espace de quelques secondes, cependant Joanna n'avait pas la force comme atout et le coup était bien insuffisant pour mettre à terre son adversaire qui saisit d'une main la barre, attirant Joanna à lui, plantant son poignard en plein coeur.

L'image était trop surréaliste pour que Katanyra n'ait le temps de crier ou de pleurer, juste abasourdie par la scéne, les yeux de sa mère se fermant lentement devant un Desmond à l'air satisfait qui se dirigea ensuite vers l'adolescente.

"Quel gâchis, et que de soucis, ça aurait pu être tellement simple. Il aurait suffit que tu viennes tranquillement avec moi."

Nyra le laissa l'extirper de la masse humaine qui l'emprisonnait, avant d'être jetée sur épaule où elle ne fit même pas l'effort de se démener pour s'échapper, regardant le corps sans vie de sa mère s'éloigner tandis qu'il l'emmenait dans le couloir  si étrangement vide qu'il avait dû payer une fortune pour que cela soit ainsi.

Le sang coula de nouveau, chaud, abondant, tandis que Nyra se retrouvait jetée à terre, Desmond tentant d'arrêter l'hémorragie tout en visualisant le poignard que tenait la jeune femme, probablement volé à son acolyte durant l'altercation. Mais une jugulaire était difficile à contenir, et il avait déjà perdu trop de sang, tentant de ramper plus avant pour rejoindre un des siens sans doute.

Il n'irait pas jusque là, Nyra allant plus vite que lui et fermant manuellement la porte avant de s'asseoir devant, la lame à la main, les émotions la submergeant d'un coup laissant les larmes couler enfin sur ses joues.

_______

"Kat, je..."

"Ca va Papa, tu n'y pouvais rien."

Elle avait tenu le secret, ne voulant pas salir sa mère dans la mort, elle avait raconté l'agression sans en dévoiler le pourquoi, et personne n'avait demandé. Des actes de violence pure arrivaient parfois sur le vaisseau, étrangement peu vu les circonstances et l'effet que cette vie pouvait avoir sur le psyché de ses habitants.

Malgré les faits, Katanyra avait tué et un coup en pleine jugulaire était trop précis pour être irréfléchi. Elle avait 14ans, c'était une enfant, alors ils avaient prôné la légitime défense sans jamais dire qu'ils avaient peur, peur de ce que pourrais donner une personne qui avait tué si jeune, qui avait subi un tel traumatisme si jeune.

Mais ils avaient une solution simple pour ne plus se préoccuper du problème : il suffisait juste d'écarter l'élément perturbateur.

Direction la prison.

_______

Les années avaient passé, toutes semblables, toutes différentes. Son père avait fait tout son possible pour garder en Nyra une étincelle de volonté, d'envie de vivre, attisant sa curiosité, occupant son esprit de connaissances et d'histoires.

Les premières années avaient été les plus dures, le changement entre ses deux vies ayant été trés brutal. Elle n'avait même pas eu l'occasion de faire son deuil aidée de son père, elle n'avait eu que quatre murs gris et ses pensées. La vie trop rôdée de la prison avait ensuite usée son envie de vivre, à quoi cela servait-il de subsister si c'était pour vieillir et mourir ici ?  

Son père et ses nouvelles activités avaient fait passer cette obscurité. La vie en prison était fade mais au moins paisible, et ne manquait d'interet que lorsque son père ne lui avait pas fourni assez d'occupations.

Et Nyra ne perdait pas espoir qu'un jour quelque chose change...

_______

" On vous envoie sur Terre. En route."

Nyra avait 25ans à présent, et son miracle arrivait enfin.
Pour le meilleur ou pour le pire.
DERRIÈRE L’ÉCRAN

Mon pseudo c'est Alawena et j'ai 25ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis un dahu (amis joueurs de la bonne paye je vous salue). J'ai connu le forum en cherchant un forum sur un jeu vidéo, et rien à voir je suis tombée sur un top site et sur ce forum et Bim coup de foudre, mariage et seize enfants [(faut que je limite les "et" dans mes phrases) (et les notes entre parenthéses)] . Ca m'a permit de découvrir la série aussi donc merci à vous.  

Si possible, j'aimerais avoir un parrain afin de m'aider plutôt sur la compréhension, le contexte de base ça va, mais les nuances entre les peuples, tout ce qui est arrivé depuis la base de l'histoire (j'ai été sage j'ai lu le topic dédié, mais il reste du flou), qui gère quoi, je suis pas contre un peu de débrouillage. Merci .



Cela fait quelques années que j'ai quitté les forums rp, j'ai perdu de ma dextérité, et mon style aura certainement évolué et va probablement beaucoup fluctuer au début, j'espère que ce ne sera pas trop affreux. En tout cas, j'espère retrouver la fibre du rp parmi vous


Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.

Le forum est magnifique, bien construit, très riche et c'est certes un peu dur de tout saisir, ce qui peut effrayer mais pour peu qu'on fasse l'effort, ça donne beaucoup de matière et on sent l'envie et l'attention que les joueurs et l'équipe y ont mis et c'est trés agréable.





Katanyra Nissen
“Les principes sont faits pour être violés. Etre humain est aussi un devoir.” Graham Greene


Dernière édition par Katanyra Nissen le Dim 29 Avr - 21:27, édité 15 fois

Admin △ I'll dream you real
avatar
05/10/2015 Electric Soul Harlan Tikaani & Einar Helgusson 6523 Dan Stevens Tag & tumblr Professeur de litté/philo sur l'Odyssée, s'occupe des cultures sur Terre | Education & notions d'agriculture Odysséen 119
Admin △ I'll dream you real


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Jeu 26 Avr - 23:49

Ah bah j'avais parié que tu serais une terrienne, c'est raté

Bienvenue et bon courage pour la fiche, tu as 7 jours pour la terminer, n'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions  

PS : Si tu rencontres des problèmes avec le codage, n'hésite pas à le signaler, mais n'enlève pas la partie hors-jeu s'il te plaît Tu n'es pas obligée de tout remplir si tu ne le veux pas, mais il y a des informations importantes pour nous comme ton autorisation à faire un scéna de ton perso s'il se retrouve supprimé

avatar
19/12/2017 mika. Teagan S. Peverell 672 Jared Leto A: ϟ SWAN / S: beylin Animiste pour la vie & Des aptitudes en Notions de soins, Zoologie mais aussi Gardien du Savoir. Naori 782


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Jeu 26 Avr - 23:59

Bienvenue par ici et bon courage pour la suite

avatar
24/04/2018 Alawena / 205 Hannah John-Kamen Sigyl Exploratrice/pisteuse 65


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 0:04

Merci à vous !

J'aime être là où on ne m'attend pas, en vérité c'est surtout que je me perds beaucoup, je suis là où je ne m'attends même pas !

Pour la partie joueur, merci de me le signaler, j'ai fait le ménage un peu rapidement et elle a disparu à violents coups de Ctrl X, mais elle a ressuscité !

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade 27531 Thomas B.-Sangster Luxaeterna Murphy ** Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 511
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 0:16

Bienvenue par ici Héhé t'auras gardé le mystère jusqu'à cette fichette en tout cas xD Joli choix de groupe J'suis curieuse pour la suite, courage pour ta fiche

Admin
avatar
21/12/2017 Thinkky / Angel Rowena Chakraan 220 Sophie Turner (c) Lux aeterna mécanicienne (robotique) / construction & robotique/mécanique 95
Admin


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 0:26

Bienvenue parmi nous .

Quel très bon choix de groupe ! Avec Harlan, on avait discuté sur ton possible choix, c'est cool d'être surpris . J'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage !

(Concernant le parrain, je vais laisser aux autres le temps de voir ta demande, mais si besoin, le staff est toujours là pour répondre à tes questions et t'aider )

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1385 Jessica Parker Kennedy praimfaya (avatar) esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 843
† Game of survival †


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 8:00

Je penchais aussi pour un grounder, mais cela fait autant plaisir de voir ceux du ciel continuaient de débarquer
Bon courage pour la rédaction de ta fichette

avatar
04/10/2014 neko Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye 1236 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer Athna 124


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 8:34

Bienvenue compatriote Dahu Et courage pour ta rédaction de fiche =)

 - Hit the Road -
avatar
16/04/2015 Isaïah/Burning Soul Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam 12522 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 170
- Hit the Road -


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 9:28

Bienvenue Katanyra, et bien et bien, ce n'est pas une personne si gentille que voilà ! j'ai bien hâte d'en lire plus ! Pour ce qui est du parrain je peux me proposer si ça t'intéresse en attendant bon courage pour terminer ta fiche

avatar
18/04/2018 isis/Sara Isaïah 172 Emmy Rossum ava: liliana, sign: crackintime chaman / oratrice & gardienne du savoir naori (kovarii de naissance) 57


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 10:36

bienvenue miss! on avait en effet tous parié que tu serais une grounder, et on cherchait ta tribu... bon... Tu nous as fait mentir je suis sûre qu'on trouvera un lien (probablement plus facilement avec @Isaïah Stowaway, une odysséenne^^ mais Artemia est super curieuse des débarqués, donc... )

Admin
avatar
29/01/2017 avengedinchains Charlie, Baelfire, Richard, Astrid & Elias 454 Katheryn Winnick ava by SIGYN ;; sign by ALAS Forgeron qui bricole aussi le bois Naori 36
Admin


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Ven 27 Avr - 15:15

Bienvenue jolie madame
Je suis membre du staff mais je peux tout aussi bien devenir ton parrain si cela te tente J'ai six comptes, un de chaque couleur et de ce fait, je devrais être en mesure de t'aider (m'enfin... Les autres aussi hein )

avatar
27/07/2014 Sammix Adriel 17306 Barbara Palvin Mayumi + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits Les 100 338
Sans peurs et presque sans reproches


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Sam 28 Avr - 15:27

Bienvenue

avatar
11/09/2017 AMNESIS ALIENOR + AEDAN + SAM + KARAH 694 JOE KEERY AVA + AMOR FATI • SIGNA + ASTRA + BONNIE MÉCANICIEN + HISTORIEN + ORATEUR/DIPLOMATE 28
Heart mechanics ✜


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Sam 28 Avr - 15:31

Bienvenue sur le Fow Bon courage pour tout

avatar
24/04/2018 Alawena / 205 Hannah John-Kamen Sigyl Exploratrice/pisteuse 65


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Sam 28 Avr - 17:30

Merci à tous, c'est un accueil très sympathique que tous ces petits mots me font là !
J'imagine que l'avatar a porté à confusion mais bon, c'était demandé si gentiment de faire des enfants du ciel sur la page d'accueil que je me suis dit "allez, y'a matière, gooo (gooo gadget)!

Merci aussi pour le résumé des annexes sorti avec la MAJ, j'avais fouillé partout mais tout lire d'un coup, c'est dur d'engranger les infos et de réussir à rester concentrer sur tout, donc là ça aide vraiment

Pour le parrain, c'est moi qui doit choisir ? Car y'en a pas un qui à l'air méchant, c'est hyper cool de vous proposer donc je pourrais que faire un tirage au sort dans ces conditions pour choisir.

Bon allez au boulot, on va avancer cette fiche !

avatar
07/02/2018 lolita raya gabrilhov 1062 kaya scodelario avatar + riddler | signa + astra | gif + tumblr, amnesis,me. chasseuse, traqueuse, et à présent, bras droit de sa sœur aînée, chef de la tribu kovarii depuis peu. kovarii 83


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•
Sam 28 Avr - 17:30

Je m'attendais aussi à voir une terrienne, mais je suis agréablement surprise
J'adore ce que tu as rédigé jusque là, j'ai hâte d'en lire plus
En tout cas, bienvenue dans le coin, et bon courage pour finir ta fiche

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Katanyra Nissen •∫•

 

Katanyra Nissen •∫•

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-