Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Black Velvet Sun (Demyan)
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel Eris Garfagnini 867 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate Naori 134
Admin


Sujet: Black Velvet Sun (Demyan)
Mar 24 Avr - 23:56



Black Velvet Sun
Ignorance could cost you your life



Il y avait eu une nuit sans rêve, la première depuis de nombreux jours. Jusqu’ici, la douleur avait été trop forte pour lui permettre un réel repos, ses muscles tirant et épuisant un corps toujours faible. Pourtant, Cassian avait endigué les pertes de sang, réduit les blessures à de simples cicatrices. Il lui avait aussi rapidement expliqué, dans les rares moments où ses lèvres s’ouvraient, que les sorciers royaux étaient déjà passés pour éviter les infections. Certes, ils n’arrivaient pas à la cheville de cet homme, mais ils étaient suffisamment doués pour endiguer les blessures. Pour servir la famille royale, il lui fallait bien cela. D’ailleurs, elle était plutôt contente de ne pas avoir croisé Isaak. Ou plutôt que celui-ci ne l’ait pas reconnue. Une conseillère chamane d’une tribu ennemie dans la cité, voilà qui la placerait dans une position délicate vis-à-vis de la royauté. Heureusement, Noah était parvenu à la sortir de là, sans que personne ne s’en doute. Du moins l’estimait-il. Rowena elle, était plus sceptique à ce sujet. Parce que les princes ou la princesse avait pu passer voir les blessés, et elle étant la seule à l’article de la mort, elle aurait pu, dû, attirer l’attention. Qu’en était-il finalement ? Les Saada n’allaient-ils pas avoir de problèmes par rapport à sa présence ?

Elle savait que Noah avait envoyé un message à Harlan, concernant ses blessures, et pour organiser son rapatriement dans sa tribu. Des mots certainement codés, vagues. Et la conseillère, elle avait peur de la réaction de celui qui fut son amant. Elle était partie sans un mot, juste un papier déposé sur la table du conseil. Lui et Caleb seront furax lorsqu’elle rentrera. Pour peu qu’elle parvienne à revenir dans son village… Un peu de pessimisme oui. Peut-être que les blessures avaient eu un impact plus intense que prévu sur sa psyché. Ou que les éléments qu’elle avait entre les mains ne lui permettaient pas d’avoir une vision optimiste. Ses doigts frottèrent son bras, remontèrent jusqu’à son épaule. Les cicatrices étaient toujours là, même si les bandages n’étaient désormais plus nécessaires. Un peu agacée, elle se demandait si elles auraient disparu d’ici qu’elle retourne chez elle. Si les deux conseillers la voyaient ainsi… Rien que d’imaginer le savon et l’engueulade qu’ils allaient lui passer la fit grimacer. Elle s’était permise, par le passer, de faire des remarques acérées concernant leurs choix, et voilà que maintenant, elle était celle prenant des risques inconsidérés…

Un soupir quitta ses lèvres, alors qu’elle tenta de se relever. Douleur intense dans la hanche, se répercutant dans la jambe entière. Grimace et yeux plissés sous la souffrance. Ces foutus gardes royaux savaient un peu trop bien visés. Au moins, elle était au courant de leurs habilités. Et cela la dérangeait. Car si une guerre venait à éclater, si certains comportements d’Harlan venaient à remonter à la surface… Les Naoris ne pourraient pas leur faire face. Trop pacifiques, ils avaient toujours résolu leurs conflits par la diplomatie - et la manipulation –. Mais finalement, en cas d’attaque, ils étaient plus vulnérables que des nourrissons… Et cette pensée ne lui plut guère. Alors, si elle s’en sortait en vie, elle le soulignerait aux siens. Pour qu’ils s’organisent. Tentent peut-être d’avoir de meilleures défenses. Tant de choses à penser…

Mais elle avait le temps et le loisir pour. Les deux frères Saada s’étaient éclipsés, l’un devant se réapprovisionner et l’autre vaquant à ses occupations de garde. Pour ne pas augmenter les soupçons posant sur lui certainement. Après tout, il avait soustrait une blessée à leur vigilance. Et cachait l’ennemi. Bon Dieu, il risquait plus que sa position là…

Les yeux se fermèrent, la respiration se fit plus lente. Une méditation pour se calmer, renouer avec la Terre et la Nature, dans cette masure si raffinée, si lointaine de l’Arbre de Vie sur lequel elle vivait. Le contact réconfortant des branches lui manquait, tout comme la vision directe sur les étoiles que cela lui offrait… Long soupir.

Et finalement, quelques coups portés à la lourde porte la sortirent du vide de son esprit. Plusieurs secondes à rester silencieuse, à tenter de comprendre. Ce n’était pas l’un des deux frères, aucun n’aurait toqué de la sorte pour entrer chez lui. Les lèvres se pincèrent, et un mauvais pressentiment l’envahit. Peut-être que sa vie s’achèverait ici.

 

Black Velvet Sun (Demyan)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet