Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜how bad things went - ft aedan
maybe life should be about more than just surviving


avatar
07/02/2018 lolita 599 kaya bae scodelario avatar ☾ balaclava | signa ☾ crackintime | gif ☾ amnesis chasseuse ☾ traqueuse ☾ éclaireuse ☾ sens de l'orientation hors pair 790


Sujet: how bad things went - ft aedan
Lun 16 Avr - 20:49








how bad things went




Ce fût un rayon de soleil, probablement l'un des seuls à pouvoir filtrer à travers le feuillage dense de la forêt à une heure pareille, qui sortit Clio de son sommeil. L'aurore pointait à peine le bout de son nez et l'air était encore frais et humide, si bien que le premier geste de la Kovarii fût de frissonner. A cet instant précis, sa jungle étouffante lui manquait presque, elle qui ne supportait que très peu le froid. Elle pensait souvent à son île natale, sur laquelle elle savait qu'elle aurait pas mal de problèmes une fois qu'elle reviendrait, notamment pour avoir désobéi à sa mère, la chef de la tribu, mais la plupart du temps, l'euphorie de découvrir le continent lui faisait oublier les soucis qui l'attendrait une fois de retour. Bien sûr, dans les moments relativement calmes, comme celui-ci, elle repensait à tout ce qu'elle avait laissé derrière elle, mais elle ne se laissait pas envahir par la peur, ou la nostalgie. Lentement, elle se redressa et se frotta les yeux pour émerger. La nature, elle aussi, s'éveillait à peine. A quelques pas de là, Aedan dormait toujours. Il n'était jamais bien loin d'elle, ce qu'elle trouvait rassurant. Habituellement, il se réveillait presque toujours avant elle, mais ces derniers jours, ils avaient beaucoup crapahuté, et s'étaient très peu reposé. Cela faisait déjà quelques semaines, probablement même quelques mois qu'elle l'avait embarqué dans sa folle expédition pour retrouver sa sœur, et étrangement, ils faisaient plutôt une bonne équipe. Étrangement, parce qu'ils étaient tous les deux très différents l'un de l'autre. Là où Clio était une vraie tête brûlée, Aedan était calme. Là où elle était curieuse, il était silencieux. Ils n'avaient vraiment rien à voir, et pourtant, ils formaient une bonne paire. La Kovarii était plus que reconnaissante pour tout ce qu'il faisait pour elle, pour l'avoir accompagné alors qu'elle n'avait pas de destination précise. Comme d'habitude, la brune n'avait pas réfléchi un instant à ce qu'elle allait faire une fois débarquée sur le continent, et s'était maudite en s'en rendant compte en pleine mer. Si elle n'avait pas trouvé Aedan, elle se serait retrouvé dans un sacré pétrin. 

Clio s'obligea à se relever sans faire de bruit. Elle serait volontiers restée tranquille, mais si elle ne bougeait pas, elle allait finir par crever de froid. A cette heure-ci, une petite partie de chasse serait idéale, et il était plus que temps pour les deux compères de se remplir l'estomac. La brune décida de laisser Aedan dormir. Après tout, il méritait bien de se reposer un peu, et en général, la Kovarii préférait chasser en solitaire. Silencieusement, la brune s'était relevée, et avait attrapé son arc et son carquois, qui n'étaient jamais bien loin d'elle. Cet arc, elle y tenait comme à la prunelle de ces yeux. C'était son ami Ciro qui le lui avait offert quelques mois avant son départ, et elle n'avait jamais vu un arc de cette qualité. En plus d'être précis et solide, les gravures étaient magnifiques. C'était sans aucun doute le plus beau que son ami avait créé, et Clio était très fière d'en être la propriétaire. Avant de partir, elle hésita un instant à prévenir Aedan avant de se raviser. Celui-ci dormait paisiblement, si bien qu'elle n'avait pas le courage de le sortir de son sommeil. Elle le voyait rarement avec une expression si détendue, à part quand il jouait du violon, et pour une fois qu'il dormait plus tard qu'elle, elle ne voyait pas l’intérêt de le réveiller. De toute façon, ça devrait pas durer longtemps, avait marmonné Clio pour elle-même en s'éloignant.

En effet, elle ne marcha qu'une quinzaine de minutes avant de tomber sur des traces fraîches, des traces de félins à en juger par les empreintes laissées dans la terre humide. Elle n'eût à parcourir que quelques mètres dans un silence des plus total, évitant de faire le moindre bruit en marchant sur une branche ou autre, pour apercevoir l'animal. Elle reconnut rapidement un puma, bien qu'elle n'en ai que très rarement vu, encore moins en vie. Sur son île natale, on ne trouvait pas ce genre d'animal. Clio, elle était habituée au pelage sombre des panthères que l'on trouvait dans la jungle, alors cet bête qu'elle ne croisait jamais exerçait une certaine fascination sur elle. La curiosité de la brune se réveilla. Elle se demandait si l'animal était un adulte, ou s'il était encore jeune ? Était-il imposant pour son espèce ? Elle se posait plein de questions auxquelles elle n'aurait pas de réponses, principalement parce que la bête ne resterait pas en vie bien longtemps. La Kovarii n'avait pas l'espoir de pouvoir ramener la bête jusqu'à l'endroit où elle s'était installée avec Aedan, celle-ci pesant sûrement trois fois son poids, mais à l'aide du couteau de chasse qui était attaché à sa cheville gauche, elle pourrait probablement ramener les parties les plus nourrissantes. La brune suivit discrètement l'animal sur une bonne vingtaine de mètres, celui-ci semblant être en chasse, tout comme elle. Elle était fascinée par les muscles qui roulaient sous le pelage clairsemé, si bien qu'elle ne se rendit compte qu'au dernier moment qu'elle posait son pied droit dans un piège en métal. En sentant les dents de métal se refermer sur sa cheville, la Kovarii poussa un gémissement de surprise, puis de douleur. Le piège lui broyait la cheville, si bien que la douleur vive lui fit voir flou quelques instants. Son premier réflexe fut de poser son genoux gauche à terre, en pliant son autre jambe avec une grimace de douleur. Elle observa quelques instants le piège, qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Il appartenait sans doute à l'un des camps des gens qui débarquaient tout droit de l'espace. Merde, elle souffla en retenant une nouvelle grimace. Clio tenta alors de glisser ses doigts entre les dents de métal et de tirer de toute ses forces, mais le piège ne bougea pas d'un centimètre, et la brune, qui s'y connaissait pourtant bien en piège, n'en avait jamais vu de la sorte, et ne savait pas comment le désactiver. Quand elle enleva ses doigts de là, les pointes se refermèrent de nouveau sur sa chair, et elle poussa de nouveau un gémissement. Un feulement lui fit relever la tête, et elle se figea en apercevant à trois, peut-être quatre mètres de là, le puma qu'elle chassait quelques instants plutôt. Il ne s'avançait pas encore vers elle, mais ne la quittait pas des yeux. Ce fût en réalité quand elle aperçut la silhouette d'un nouveau puma, bien plus grand et imposant s'avancer derrière le premier, qu'elle comprit qu'elle était vraiment dans la merde. Fait chier, jura-t-elle en faisant très lentement glisser son arc le long de son bras, ne voulant pas faire de geste brusque. En revanche, quand elle aperçut le plus gros des deux animaux s'avancer un peu plus, elle s'empressa en un seul et même geste d'attraper une flèche dans son carquois et de bander son arc. Au moment-même où elle allait tiré, elle tenta de se redresser pour avoir un meilleur angle, mais la douleur l'en empêcha, si bien qu'elle manqua largement sa cible. Le projectile avait tout de même déstabilisé l'animal, mais Clio restait en position de faiblesse. Ses gestes étaient moins précis, car elle était déconcentrée par sa cheville broyée et le sang qui commençait à couler légèrement de ses plaies. Le puma se mit de nouveau à avancer, et la Kovarii s'arma de nouveau, mais rata encore une fois sa cible, frôlant le flan de l'animal. Rien à dire, elle était vraiment dans la merde.
— code by lizzou —

 

how bad things went - ft aedan

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Aedan
» ♦ au bord du chemin [Aedan]
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-