Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Le voyageur égaré | Finn
maybe life should be about more than just surviving


avatar
07/12/2015 216 Luke Evans brimbelle Professeur en biologie 54


Sujet: Le voyageur égaré | Finn
Sam 7 Avr - 17:19

Il avait eu le cyclone en novembre et les odysséens étaient toujours en train de reconstruire leur camp, cela prenait énormément de temps, bien plus que prévu. Il fallait être patient et attendre le retour du printemps pour voir pousser les premières récoltes. Cela prenait bien plus de temps que prévu et c’était extrêmement frustrant. Malgré tout il fallait bien avouer que les choses ne se réparaient pas à coup de baguette magique. Il espérait peut-être trouver quelque chose à la décharge sans savoir qu’est-ce qu’il trouverait. Il savait qu’il devait aussi se méfier car il pourrait tomber sur quelque chose de dangereux. De toute manière, il ne pouvait pas rester ici et attendre, cela serait tout simplement insupportable. Il n’était pas quelqu’un de passif malgré son tempérament calme. Leary prépara son sac à dos, il se donnait la journée pour faire un tour suffisant et revenir au camp avant la tombée de la nuit. Il ne voulait pas tomber sur un animal dangereux ou un terrien qui avait envie d’en découdre. Malgré ses entraînements, il ne serait jamais un bon combattant. Un peu comme s’il avait la flemme ou peur de faire mal. Il hésitait entre les deux. Leary avait demandé une autorisation avant de sortir, même s’il serait sorti sans. Il voulait juste faire les choses bien et sans histoire. Il n’aimait pas créer la polémique.

Il salua quelques têtes connues alors qu’il traversa le camp en reconstruction. Il avait mis une veste plus ou moins épaisse car il faisait encore frais en cette saison. Il avait hâte de l’été, du soleil qui pouvait glisser sur sa peau de manière chatoyante. Leary quitta enfin son camp, mais alla d’abord voir l’état des cultures proches de la rivière. Tout était en reconstruction ici aussi car ils avaient énormément perdu durant la tempête. Cela pousserait se dit-il, tout rentrerait dans l’ordre le moment venu. Il s’éloignait, s’enfonçant dans la forêt qui était aux alentours du camp. Il chercha un semblant de carte qu’il possédait pour savoir où se trouvait la fameuse décharge qu’il recherchait. Il s’y dirigeait, presque sûr d’emprunter le bon chemin. Leary regardait autour de lui, attentif. Il s’arrêta en voyant une plante étrange, violette, mais étrangement fluorescente. Le scientifique décida de s’en approcher pour mieux l’observer. Il ne tendit pas la main pour toucher, ayant compris depuis longtemps que cela aurait été une horreur de toucher une telle plante. On ne touchait pas ce qu’on ne connaissait pas, cela pouvait entraîner la mort, voire pire avant. Leary se redressa, prenant le temps de faire une esquisse de cette plante avant de décider de bouger.

Il était inconscient, il se déplaçait, mais il laissait bien trop de traces derrière son passage. Le brun décida de faire une pause et s’assit sur un tronc d’arbre mort depuis longtemps, prenant une gorgée d’eau alors qu’un rayon de soleil passait à travers les feuillages. Il tourna la tête vers l’horizon, ne distinguant rien de fameux. Un bruit retentit dans la forêt, faisant s’envoler quelques oiseaux. Leary se redressa lentement, évitant de faire du bruit. Cela pouvait être n’importe quoi qui avait fait peur à ces oiseaux. Il sortit un petit couteau coincé à sa cheville, prêt à en découdre s’il le fallait, ignorant encore ce qui rôdait dans la forêt. Son regard clair parcourut l’horizon sans rien déceler de valable. Il était bien loin de se douter qu’on l’observait.

avatar
14/08/2017 Ketro 320 Alex Pettyfer Pivette Gona/Combat & Agriculture 200
The secret side of me

I never let you see


Sujet: Re: Le voyageur égaré | Finn
Sam 7 Avr - 18:05

Il avait été prendre des nouvelles de Clary quelques temps après que l'ouragan soit passé et il avait été soulagé de constater que malgré les difficultés, elle allait bien et était en relative bonne santé. Épargnée contrairement à d'autres Cent, elle avait pu partager quelques moments avant de s'en retourner auprès des siens, laissant ainsi Finn libre de songer aux quelques rares autres Skaikru qu'il connaissait, notamment Leary. Pour autant son devoir l'avait appelé ailleurs et ce ne fut que bien plus tard qu'il décida qu'il n'avait que trop tardé à aller prendre des nouvelles du vieil homme, se mettant en marche bien avant le lever du jour comme il en avait l'habitude, de quoi manger dans un sac accroché à son épaule, l'épée au côté et sa détermination fermement rivée à ses jambes qui le menèrent sur le chemin d'un pas soutenu. Le trajet serait long il le savait, mais il se demandait ce que devenait celui qui savait dessiner les choses, espérant sincèrement que rien ne lui était arrivé. Les heures défilèrent en même temps que le soleil se levait et faisait sa course dans le ciel, permettant d'écarter certaines créatures qui ne l'aimait guère. Le chemin habituel était des plus encombrés suite à l'ouragan et le Gona du faire un si large détour qui l'obligea à modifier sa trajectoire, le faisant se déporter de côté sur plusieurs kilomètres et lui faisant perdre un temps fou. C'est alors qu'il était en train de se rabattre vers ce qui était normalement la bonne direction qu'il perçu du mouvement dans les bois. Prudent il se dissimula rapidement à la vue du premier venu, guettant les sons et une silhouette qu'il entrapercevait entre les troncs. Trop loin pour identifier ce qui ressemblait à un homme, il se rapprocha progressivement tout en prenant garde à ne pas se faire repérer, une main demeurant posée sur la garde de son épée avant que ce qui ressemblait à un Skaikru au vu des vêtements ne s'arrête pour boire de l'eau.

- ... !

Surpris, le Pikuni se redressa vivement en reconnaissant celui qu'il venait justement voir, ayant du mal à croire que celui-ci ait osé s'aventurer seul dans les bois avec une main abimée. Un rapide examen des alentours lui indiqua qu'il était seul et, délaissant toute discrétion, il entreprit de franchir d'un pas rapide la distance qui le séparait de lui, faisant s'envoler au passage quelques oiseaux qui n'apprécièrent pas le craquement du bois mort sous ses pieds. Le vieil homme aussi remarqua qu'on s'approchait, le Gona le vit très nettement se relever et chercher du regard la source de bruit, songeant qu'il possédait encore un instinct de survie suffisant.

- Leary !

S'annonçant avant même d'avoir passé le couvert des arbres, Finn apparu quelques secondes plus tard, un large sourire aux lèvres et l'air plus que ravi de le voir apparemment sain et sauf. Si on lui avait dit il y avait quelques mois qu'il serait heureux de constater qu'un Skaikru était vivant et non mort emporté par l'ouragan, il ne l'aurait pas cru, mais il faut dire aussi qu'il y avait des exceptions parmi ces sauvages venus du ciel.

- Tu es vivant vieil homme, c'est une bonne chose, je craignais que tu n'ai rejoint la clairière au bout du sentier.

En quelques mois les progrès du blond dans la langue de Leary étaient plus que grands et la personne qui lui avait donné des leçons avait été agréablement surprise de le voir s'améliorer aussi vite, s'abreuvant de cette connaissance nouvelle avec la volonté de pouvoir se faire comprendre lorsqu'il croiserait de nouveau Clary et Leary, ce qui était désormais chose faite. S'approchant d'un pas rapide, mais sans que sa main ne soit posée sur la garde de son épée comme lors de leur première rencontre, Finn s'arrêta à quelques pas afin de ne pas trop brusquer le dessinateur, un large sourire aux lèvres.
 

Le voyageur égaré | Finn

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un peu d'eau fraiche pour le voyageur égaré [PV : Ylo Nesce]
» [Présentation] Un voyageur égaré : youshe
» Le guide du voyageur égaré
» Yho Sétano [voyageur]
» Grands garçons musclés et bronzés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Aux alentours de l’Odyssée-