Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Leap of Faith
maybe life should be about more than just surviving


avatar
16/04/2015 I Ozvan & Hyacinthe & Ten & Elouan & Tam-Tam 12405 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 26
- Hit the Road -


Sujet: Leap of Faith
Dim 25 Mar - 19:42


Devos & Taël @ABunchofSheeps



Les yeux encore ensommeillés, le cuisinier secoua sa chevelure emmêlée, il y passa des doigts engourdis pour lui redonner une allure un peu plus sage. A côté de lui dormait tranquillement James, épuisé par les journées à courir derrière Taël, qui parcourait le camp pour nettoyer et trier le bon matériel de l'irrécupérable. Le bouclé ne pouvait pas se permettre de toujours abuser de la bonté des bonnes volontés comme Rose, Cassiopée ou même Aliénor. Sinon l'enfant ne saurait plus non plus à quel saint se vouer. Il restait indispensable que ce gamin puisse se référer à une personne en particulier, et au départ de sa mère, la transition ne se révéla pas facile. Maintenant tout prenait une meilleure tournure, le gosse acceptait bien le cuisinier, même il le réclamait régulièrement quand il se retrouvait sous la garde d'un autre. Ce qui s'avérait le cas aujourd'hui. Tael ne voulait pas prendre le risque qu'il évolue prêt d'animaux en parti sauvages, sur lesquels il ne pourrait pas toujours avoir un œil. Comme ça l'enfant en profiterait pour dormir plus tard. Une fois de plus son amie Rose venait à sa rescousse, il ne la remercierait jamais assez pour les coups de main journaliers qu'elle lui accordait, depuis qu'elle ne pratiquait plus son rôle de médecin.

Le bouclé se déplaça silencieusement pour quitter sa couche afin d' informer la gardienne que sa "corvée" pouvait commencer, alors qu'il déjeunait rapidement. Désormais plus d'abris, tout le monde dormait dans le vaisseau et bien que la promiscuité ne ressembla en rien aux geôles rahjaks, il s'impatientait de retrouver un peu plus d'intimité. De plus il voyait de moins en moins Gamora, ce qui le peinait, mais il la comprenait et n'irait jamais lui en faire le reproche. Les membres endoloris par les derniers jours il s'étira, résistant à l'envie de courir plonger dans son lit. Des bruits parvenaient jusqu'à ses oreilles, des coups de marteaux, des courageux travaillaient déjà, il ne pouvait donc pas se défiler. Ni n'en éprouvait l'envie d'ailleurs. Finissant une bonne tasse de thé bien chaud, il attrapa sa besace et se mit en route, aujourd'hui ça se passait à la place de l'ancien enclos. Un bonnet enfoncé sur sa tête, parsemé de quelques trous, les mains dans ses poches il affronta le froid mordant qui régnait dehors. Par miracle aujourd'hui il ne neigeait pas, et un léger picotement chatouillait ses joues signe que le soleil leur accordait une journée plus clémente. Généralement en travaillant on se réchauffait et finissait par oublier la froidure que la saison hivernale leur imposait.

Tout en s'acheminant vers le lieu où résidaient les quelques bêtes survivantes qui daignaient rester sur place, grâce à la nourriture que Tael leur fournissait, le cuisinier croisait des tas de petits monticules formés par les affaires triées et jugées valides. Pour reconstruire ou renforcer toute nouvelle tentative de rebatir. Alors qu'il dépassait les terres cultivables sur lesquelles s'acharnaient déjà @Ikoku Morie et @Sierra Megara - à qu'il il adressa un signe rapide et furtif, il croisa le chemin de cet Odysséen mystérieux ( @Devos Acciaro ). Déjà une fois auparavant il s'était pointé avec une petite brunette bouclée énergique. Non pas qu'il lui fit peur mais il éprouvait un étrange malaise en sa présence, alors il se dépêcha de le dépasser pour commencer sa besogne. Sauf que, bah, Tael il parvenait à sculpter des bouts de bois, mais de là à reconstruire une barrière existait un monde. Déjà pour commencer, il ne pourrait pas être aussi grand que le précédent, le nombre de planches intactes ne le permettait pas. Plus tard il on réajusterait tout ça, mais pour éviter de perdre les bêtes restantes, il devenait nécessaire d'aller à l'essentiel. Taël fut aussi bienheureux de constater qu'aucune des brebis ne manquait à l'appel ce matin, immobile il observait le terrain se tordant les méninges sur la manière de procéder...

avatar
20/12/2016 ELOW ; ĆIRO ALDARIM & IRINA DRAGHSTEEL ; 1048 JAI COURTNEY ; ELOW ; INFORMATICIEN ET LIEUTENANT REBELLE / SPECIALISTE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLES, NOTIONS EN MÉCANIQUE ET ELECTRONIQUE, GÉNIE INCOMPRIS ; 20
— Chi cerca, trova —


Sujet: Re: Leap of Faith
Lun 23 Avr - 21:04




Leap of Faith
28 NOVEMBRE 2117


Il s’était trompé. Cela lui paraissait si étrange d’avoir échoué, mais d’un autre côté, c’était naturelle. Il n’était pas médecin, il n’avait aucune connaissance dans ce domaine et forcément, les conséquences étaient là. Heureusement, son intuition n’avait pas été si mauvaise et le pire avait été évité, mais sa cheville cassée prendrait du temps à se remettre et il devrait, d’ici-là, patienter. Se retrouver chez les jeunes lui avait procurerez une étrange sensation. D’abord, il s’était senti mal à l’aise. Pas à sa place. Il faisait tâche, lui l’ours mal léché qui regardait le monde se reconstruire, impatient. Ils en avaient subi, des dégâts, mais que pouvait-il faire, lui ? Alors rapidement, la frustration a pris le dessus. À part balancer quelques remarques bien placer, observer, écouter, il n’avait aucune utilité. C’était un fardeau, un fardeau géant qui avait été soigné et désormais attendait. Que cette cheville puisse supporter son poids, la distance, l’effort. La seule chose qu’il possédait, c’était une béquille improvisée, mis en place pour la plupart de ses déplacements. En dehors de ça, quelqu’un avait eu la gentillesse de lui prêter un pull, légèrement petit. Très juste-au-corps, un peu troué par ci, par là.

Parfois, quand il ne supportait pas sa situation, Devos attrapait à marteau et tentait quelques mouvements quitte à grimacer à chaque pas. Une écharpe autour du cou, il oubliait facilement le froid de cet hiver mordant lorsqu’il utilisait ses bras. Mais son rythme était toujours trop lent, comparé à celle des plus jeunes. Il se sentait vieux, même blessé. Il n’était pas du genre à se plaindre pour retrouver son petit atelier, enfoui sous le métro, ni même à vouloir le confort qu’ils avaient réussi à mettre en place au village, mais il se maudissait de cet état. Tout ça à cause d’une tempête, à cause de cette faculté instantanée de vouloir sauver la vie des autres. En épargnant à Charlie un arbre en feu, elle lui avait sauvé la vie d’une mort lente dans les bois. Un sauvetage mutuel qui lui avait tout de même valu une cheville, deux cottes, une cicatrice brûlante à l’épaule et un dos douloureux. Il avait donc souvent besoin de s’asseoir, de reprendre son souffle, d’épargner à ses muscles une trop grande charge.

Assis, buvant un peu d’eau, il aperçut un jeune lui passait devant. Il reconnaîtrait ce petit regard globuleux à des kilomètres. Un peu trop pâle ce petit aussi. Il l’observa, puis s’accrocha à sa béquille pour le suivre. Il avait entendu dire qu’il fallait réparer l’enclos de ses bêtes – une urgence évidente.

Qu’est-ce que t’attends ? Que ça pousse ? Ses yeux, un peu fatigués de ses derniers jours, se posèrent sur Taël. Oui, c’était son prénom. Il s’en souvient. Il n’avait pas retenu beaucoup des jeunes envoyés sur terre, mais celui-ci, si. La faute à sa mère qui n’avait pas hésité à envoyer en prison un enfant, elle et ses principes, elle et son cœur de pierre.

C’est toi qui t’occupes de ces bêtes ? Demanda-t-il tout en tentant de s’asseoir pour évaluer les planches valides, voir lesquelles pourraient servir, peut-être faudrait-il couper quelques troncs pour les angles afin d’avoir une base solide ? Quitte à ce que ça l'enclos soit plus petit ?



avatar
16/04/2015 I Ozvan & Hyacinthe & Ten & Elouan & Tam-Tam 12405 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 26
- Hit the Road -


Sujet: Re: Leap of Faith
Lun 11 Juin - 0:11


Devos & Taël @ABunchofSheeps



Dans le fond de son cœur dormait encore une telle anxiété de retourner dans une cellule, avec seul espoir de se faire projeter dans l'espace la majorité venue, que Tael refusait d'accorder le moindre crédit aux Odysséens. Il n'y retrouverait aucune famille. Déjà il n'avait pas connu son père, il ignorait son nom, il portait celui de sa mère ... D'Arbenville. Et secundo il ne possédait aucune chance de la  revoir puisqu'on lui apprit son décès quelques mois après son arrestation. Il ne restait personne d'autre, à part Mr Wrath ( @Leary Wrath ) peut-être.. Sur qui il tomba par hasard dans les ruines. Mais celui-ci se consommait dans l'idée un peu veine de retrouver sa fille.

Qu'est-ce que ça leur apporterait aux cent de se lier avec les autres Célestes ? Alors qu'il ne les considérait pas comme des êtres humains, au point d'en faire des cobayes. Plutôt généreux envers ceux qui le blessaient, le cuisinier se fermait complètement quand il s'agissait de l'autre camp. De loin il préférait échanger avec les terriens, A l'exception du peuple du désert, et là encore il se révéla à lui quelques belles âmes. Ce que Taël n'accordait pas aux seconds arrivés.


Alors son inconscient lui déposait des œillères quand il croisait leur invité surprise, ramené par Charlie ( @Charlie Solomons ) après le Cyclone. Il ne le regardait pas vraiment, il n'apercevait pas ses blessures, il le niait complètement, une fois qu'il disparaissait de sa vue. Son visage il le reconnu pourtant quand il se présenta mal en point, une fois auparavant il les avait visité avec une brunette un peu bizarre. Une soirée où ils discutèrent avec eux, et que Tael les observa de loin. Avant de repartir au matin.

Alors quand il entendit cette voix s'élevée derrière lui il ne la reconnue évidemment pas. Ce qui lui indiqua tout de suite de la bouche de qui elle sortait. Il se retourna pour le dévisager en silence un petit moment, releva le menton sous un petit accès de fierté, avant de faire un pas en arrière. Oui la proximité ça ne l'enchantait jamais beaucoup
« Elle n’est pas terrible cette béquille, un peu courte non ? Peut-être que tu ... Vous trouveriez mieux dans ce tas de bois » Emmagasiné là pour une future clôture dont il ne possédait aucune idée de la manière dont il se devait de procéder. Les constructeurs de la dernières ne vivaient plus dans le camp. Morts, disparus, déserteurs solitaires ou même fous.. voilà leur devenir.

« Puis non je n’attends pas que ça pousse, mais surtout qu'une idée me vienne pour commencer tout ça. Malheureusement ceux qui s'en sont occupés la première fois ... » Le bouclé agita ses mains dans les airs dans une mimique qui ne signifiait pas grand-chose. Tael, il détestait que le mot mort passe le seuil de ses lèvres. Ses prunelles se dirigèrent sur un groupe de brebis qui tenaient compagnie à une jument Alezane. Celle de Liam ( @Liam Cohen ), autour desquels tournaient une poignée de poules. Ses yeux s'humidifièrent sans qu'il le remarque, les petits poussins de Thaïs lui avaient survécus

« Oui c'est moi pour le moment, les autres sont sur des tâches super importantes et puis ... Pourquoi ? Tu t'y connais en animaux ? Tu veux leur donner à manger avec moi ? Pour qu'ils ne s'enfuient pas avant que j'ai réussi à construire un truc  » Oui ça faisait beaucoup d'informations et de questions d'un coup, mais il réagissait comme ça le bouclé, quand on l'intimidait un peu. Maladroitement, de façon spontanée et gauche, il ne calculait rien, les paroles s'échappaient sans qu'il parvienne à les dompter. Et décemment il ne se donnait pas le droit de maltraité un blessé, même s'il représentait pour l'instant tout ce qu'il fuyait !


@Devos Acciaro

avatar
20/12/2016 ELOW ; ĆIRO ALDARIM & IRINA DRAGHSTEEL ; 1048 JAI COURTNEY ; ELOW ; INFORMATICIEN ET LIEUTENANT REBELLE / SPECIALISTE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLES, NOTIONS EN MÉCANIQUE ET ELECTRONIQUE, GÉNIE INCOMPRIS ; 20
— Chi cerca, trova —


Sujet: Re: Leap of Faith
Mar 19 Juin - 20:40




Leap of Faith
28 NOVEMBRE 2117


Il y avait pire comme situation. C’est ce que Devos se disait. Ou plutôt, c’est ce qu’il aimerait bien croire. Il y avait forcément pire. Des gens sont morts, sans aucun doute. Et mourir, c’était bien plus catastrophique que d’être là, avec une cheville blessée dans un campement de jeune oublié. Pour être honnête, Devos ne savait pas comment les qualifier. Les jeunes oui, mais il fallait être idiot pour croire que c’était encore des enfants. Ils étaient cent envoyés sur terre, mais trop déjà ont quitté ce monde. Chez eux, comme chez les adultes. Qu’étaient-ils finalement ? Une autre tribu, mais différente ? Alors qu’ils étaient en tout point similaire à une chose près : c’était des criminels. Mais alors, voilà les criminels ! Devos ne pouvait pas toujours en vouloir à la justice, mais elle avait toujours été trop injuste, trop radicale. Oh, il pouvait comprendre. Là-haut, ils n’avaient pas eu le choix. Là-haut, tout était une question de vie ou de mort. Là-haut… mais au final, ils n’étaient plus là-haut et n’y retourneraient plus avant des millénaires, sans doute. Là-haut, c’était bien quand même et les machines de Devos lui manquait. Ils avaient perdu une partie de son identité en arrivant sur terre, lui et d’autres sans doute, mais surtout lui. Lui, que seuls les robots comprenaient. Lui, souvent moqué pour ses différences. Aujourd’hui, il n’y avait plus grand-chose qui le séparaient des autres. Plus grand-chose qui l’empêchait de passer plus de temps en communauté, mais quelque part, il restait toujours ce génie un peu décalé dont on ne veut pas savoir grand-chose. Alors se retrouver à ne rien faire, c’était aussi horrible que l’idée de mourir pour lui. Parce qu’il ne pouvait pas s’occuper, arranger, créer. Parce qu’il ne pouvait pas être lui. Ses dernières années, à bricoler l’ont sauvé. Et peut-être que ces futurs jours à ne rien accomplir vont le déprimer.

Alors il désespérait. Il s’accrochait à ce qu’il voyait, espérant ne pas se montrer trop lourd par ceux qui lui accordaient du temps et de l’aide. Il avait Rachel, au moins. Et Charlie, qui l’avait sauvé malgré sa crainte d’aggraver les choses. Il n’avait pas peur d’eux, mais il avait peur du jugement qu’ils pourraient avec sur lui. D’une certaine façon, sa blessure, elle le camouflait de la vérité. Il faisait partie de ceux qui ont préparé et organiser ce projet, de ceux qui étaient responsables. Travail ou non, il avait contribué à ce qui aurait pu être pire encore.

J’en doute, mais merci. Il observa le tas de bois, se disant que toute façon, il finirait par briser l’objet pour rien. Et je n’ai pas envie de gaspiller ce dont tu as besoin pour ta clôture. Cependant, Taël n’avait pas tort. Sa béquille était trop petite, mais elle était aussi épaisse que le bois au sol et peut-être même un peu plus. Ça n’avait pas d’importance, de toute façon.

Ah ! Une idée ! Le voilà qui rit, brièvement, se disant que c’était bien là le comportement d’un homme comme un autre d’attendre qu’une idée arrive. Là où, les idées, ils en avaient toujours des milliers. Il suivit ensuite le regard de Taël et observa les animaux, puis le garçon reprit la parole. Leur donner à manger ? Voilà une idée, mais pas forcément celle dont il avait réellement besoin. Je ne sais pas si j’en suis capable, en revanche, ta clôture, ça je sais faire ! Puis, il indiqua avec sa béquille l’état de son pied. Mais comme tu peux voir, je ne peux pas faire grand-chose. Ou peut-être que je peux les nourrir pendant que tu mets tout en place, qu’est-ce que tu en dis ? Il n’avait pas confiance en ces bêtes, mais pourquoi pas.

Moi c’est Devos. Toi, c'est Taël, c'est ça ? Il pointa le cheval, ne se souvenant plus très bien du nom – il n’avait pas toujours été très attentif lors des cours sur la planète terre. C’est quoi ça déjà ? Ça mord ? Je risque de perdre ma main si je m’approche trop ?



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Leap of Faith

 

Leap of Faith

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» aranda's leap
» Shopping Trip [Faith]
» Factory of faith ♦ demande en attente
» Factory of faith ♦ demande en attente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-