Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜looking for - near & clio
maybe life should be about more than just surviving


avatar
07/02/2018 lolita raya gabrilhov 1441 kaya scodelario avatar + skatevibe | signa + sial | gif + tumblr, amnesis,me chasseuse, traqueuse, et à présent, bras droit de sa sœur aînée, chef de la tribu kovarii depuis peu. kovarii 234


Sujet: looking for - near & clio
Mer 28 Fév - 21:14


Looking for
Clio & Near


Plus ils s'étaient rapprochés de la côte, et plus Clio s'était sentie perplexe de se retrouver face à l'océan. Une partie d'elle – et c'était d'ailleurs plutôt étrange pour quelqu'un de son peuple, se sentait apaisée à l'idée d'entendre de nouveau les vagues s'échouer contre le sable ou les rochers. Elle trouvait que ce bruit avait quelque chose de relaxant et de rassurant. Même l'odeur iodée de l'océan ne la dérangeait pas. En revanche, rien que l'idée de devoir remonter sur un bateau un jour, même si c'était pour rentrer chez elle, terrifiait la Kovarii au plus au point. Cela la rendait même malade. De plus, s'ils approchaient de la côte, et donc du village Calusa, qui, selon Aedan, se trouvait près d'une crique, cela voulait donc dire qu'ils avaient parcouru une bonne partie du continent sans retrouver Calypso, la sœur aînée de la jeune femme.  Cela faisait déjà plusieurs semaines, probablement même quelques mois, que les deux compères s'étaient rencontrés, et crapahutaient à travers tous le continent pour retrouver la future chef de la tribu, qui s'était enfuie de son île natale, pour des raisons encore floues aux yeux de Clio. Aedan et elle s'étaient rendus depuis l'autre bout du continent, jusqu'au village des Pikunis, avant de se faire à l'évidence : Calypso ne s'y trouvait pas. Se dire qu'ils avaient parcourut une telle distance sans la trouver avait quelques peu démoralisé la jeune femme pendant les quelques jours qu'ils avaient mis pour rejoindre le village des Calusas, là où ils avaient décidés de faire une pause pendant quelques temps.

En arrivant à destination, la curiosité insatiable de Clio s'était éveillée, surpassant même la mauvaise humeur, qu'elle avait traîné avec elle pendant quelques jours. Avant son arrivée sur le continent, elle n'avait que très peu rencontré des gens d'autres tribus, hormis les Iskaars. Habituée à son propre peuple et à ses coutumes, elle avait tout de même toujours été curieuse de la manière dont vivaient les autres. Les Rahjaks et leur cité dans le désert, les Athnas dans leurs montagnes, les Calusas au bord de la mer... Toutes ces cultures, la Kovarii crevait d'envie de les découvrir, et en se rapprochant du village dans la crique, Clio, émerveillée, en avait presque oublié sa déception des derniers jours. La plupart de bâtiments étaient fait de bois, certains étaient même sur-élevés sur des pilotis, probablement préparés pour survivre en cas de tempêtes et d'inondations. Pour une fin d'après-midi, la brune trouva le centre du village très agité, et il lui fallut un certain moment pour comprendre qu'elle se trouvait en plein milieu d'un marché. Des dizaines de marchants exposait sur leurs stands des aliments et des plats toujours plus colorés que Clio n'avait jamais vu de sa vie. La plupart des stands présentaient des produits de la mer - les Calusas étant bien sûr reconnus pour leurs qualités de pêcheurs, mais pas que. Quelques étoffes, outils, bijoux ; la Kovarii, bien trop curieuse ne savait plus où donner de la tête. Si elle s'était écoutée, elle se serait arrêtée à tous les stands, et aurait probablement passé à observer chacun d'eux, mais marcher avec Aedan, qui était bien plus grand,  et moins curieux qu'elle en ce qui concernait les Calusas, puisque c'était son peuple, se trouvait alors être un désavantage certain.
La jeune femme ne pouvait pas s'empêcher de ralentir le pas dès qu'une couleur un peu trop voyante ou un groupe de personnes attiraient son attention. Cela faisait d'ailleurs sûrement râler son guide, fort heureusement, elle était trop distraite pour l'entendre.
Étrangement, ce fût devant un stand autour duquel la foule se pressait que la brune s'arrêta; seule une femme un peu plus vieille qu'elle s'adressait à la vendeuse. Sur la table entre elles, des dizaines de bijoux très originaux et plus beaux les uns que les autres étaient étendus. Attend, dit simplement Clio à Aedan sans même vérifier qu'il l'ait entendu. Elle se rapprochait des deux femmes, de manières à observer de plus près les bijoux exposés, quand ses grands yeux bleus furent attirés par le bijoux que la vieille femme présentait à sa cliente ; une sorte de manchette argentée avec une magnifique pierre bleutée au centre. La brune écouta attentivement la vendeuse très attendrissante, avec son visage en forme de cœur et une drôle d'étincelle dans le yeux, qui expliquait que c'était son fils aîné qui avait trouvé cette pierre quelques semaines plus tôt. Il est joli no... commença Clio en se retournant vers Aedan avant de se couper en voyant que le jeune homme ne se trouvait plus à côté d'elle. Étonnée, elle se mit sur la pointe des pieds, pour essayer d'apercevoir le blond dans les groupes qui s'étaient formés non loin d'elle, mais rien. Et merde, pensa-t-elle.

Clio ne s'accorda pas de pause avant d'avoir fait deux fois le tour du marché, bousculant les gens pour se frayer une place dans la foule, marmonnant à peine quelques excuses. Quand elle revint à son point de départ, elle n'était pas plus avancée ; toujours aucune trace d'Aedan.
Pendant quelques instants, elle s'est appuyée contre un mur pour réfléchir. Elle se maudissait d'avoir été aussi distraite, et le maudissait lui d'avoir été aussi pressé. Elle observa les gens passer devant elle, espérant que, par miracle, le blond  apparaîtrait comme par magie dans la foule, même si elle n'était pas aussi naïve. La Kovarii commençait à désespérer quand un visage familier passa à sa gauche. La jeune femme, qui, plus tôt, regardait la manchette qui avait attiré l’œil de Clio au stand de bijou. Sur un coup de tête, la brune la suivit et posa sa main sur le bras de la femme, sans intention de lui faire peur. Celle-ci sursauta et se retourna, avant d'observer les sourcils froncés, l'inconnue qui venait la déranger. Excuse-moi, je cherche un homme. Blond. Assez grand. Il s'appelle Aedan. Tu l... commença Clio avant d'être coupée par l'inconnue de manière assez brutale. Je ne le connais pas, désolée. Elle n'eût même pas le temps de reprendre la parole que l'autre s'était éloignée. La brune s'apprêtait à trouver quelqu'un d'autre à qui demander des informations, quand l'inconnue se retourna à un mètre de là, et repris la parole d'un ton plus serein. Tu devrais demander à la taverne, fit-elle en pointant un bâtiment sur pilotis du doigt. Ils connaissent tout le monde là-bas. Clio eût à peine le temps de la remercier d'un sourire avant d'être bousculée par un mouvement de foule.

La jeune femme n'eût pas de mal à se faufiler entre les groupes de gens pour se rendre dans le bâtiment qui lui avait été indiqué. Absolument pas soupçonneuse qu'on aurait pu lui mentir ou l'attirer dans un piège, elle agit de nouveau sans réfléchir. La taverne en question n'était pas bien grande, ni même bien remplie, mais l'ambiance semblait y être chaleureuse. Seuls deux groupes étaient attablés, tandis que quelques solitaires traînaient directement au bar. Clio se dirigea de suite vers celui-ci, s'accoudant sur le vieux bois, se penchant vers l'homme aux cheveux grisonnant qui se tenait derrière. Vous auriez pas vu un certain Aedan ? Grand, blond, grincheux, demanda-t-elle désespérée.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
 

Admin - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre 2249 Colin Morgan avengedinchains (Gamo ♥) cass(ini) profil , crack in time, Konoba paroles principalement pêcheur mais aussi amateur de troc Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. 173
Admin - The Kids From Yesterday


Sujet: Re: looking for - near & clio
Ven 27 Avr - 1:10




Looking for


Clio & Near  

Il était de retour de son exploration de l’île même s’il ne se disait pas pour le moins du monde explorateur, il aimait bien aller là où ses pas le portaient. Depuis un moment il se dirigeait plus souvent vers le campement des débarqués mais jamais bien longtemps, toujours il finissait par rebrousser chemin en se disant qu’il retrouverait Aliénor une autre fois. Il avait vu le marché et même s’il aimait rencontrer souvent les marchands qui étaient toujours d’excellents conteurs d’histoires concernant des endroits qu’il ne connaissait pas, il était vite allé se poser un moment à la taverne, pas forcément pour consommer mais pour écouter, c’était le lieu parfait pour en apprendre d’avantage sur ce qu’il se passait sur l’île mais depuis que les Débarqués étaient venu dans le village des Pikunis, il fallait bien dire que c’était plutôt calme.

Tant mieux ? Tant mieux. Cela faisait du bien de pouvoir aller où il le souhaitait sans sentir une tension présente même si il ne l’avait jamais ressentie et même avant. C’était simplement qu’il était toujours ravi d’apprendre que pour le moment tout allait bien et irait bien jusqu’au jour où il apprendrait le contraire par des Calusas ou d’autres gens du voyage. « Vous auriez pas vu un certain Aedan ? Grand, blond, grincheux. » Il n’avait pas vu cette femme arriver dans ce lieu déjà bondé mais cette phrase adressée au petit bonheur la chance pouvait bien ne jamais trouver de réponse, le grincheux n’était pas très sociable même s’il n’avait pas d’ennemis pour autant, du moins il ne lui en connaissait pas. Il était amusé mais surtout curieux Near même s'il préféra d’abord ne pas intervenir. Il était curieux parce qu’il avait posé des questions à cet idiot grand blond grincheux sur ses voyages et ses rencontres mais il n’avait pas été bien bavard. Comme d’habitude, c’était souvent Near qui parlait pour deux.

Il l’observa un moment galérer, cherchant de ses yeux bleus celui qu’ils connaissaient tous les deux. Il s’avança finalement et lui tapota sur l’épaule pour ne pas avoir à la forcer à se retourner. « Il n’est pas ici ou alors tout seul dans un des coins de la taverne. »  C’était bien évidemment ces endroits qu’il avait vérifiés en premier et pas d’Aedan de présent, pas même près du tavernier.  Elle, elle était nouvelle. Il ne l’avait jamais vue auparavant ou n’avait jamais eu l’occasion de la rencontrer avant aujourd’hui. C’était bête tout de même de manquer des occasions pareilles en allant vadrouiller un peu partout sur l’île. « J’m’appelle Near. Si tu veux le trouver, ça sera plutôt sur la plage ou du côté du port ou encore chez lui. » La taverne y’avait moyen oui mais puisqu’il n’était pas là fallait bien le chercher ailleurs. « Grand, blond grincheux ? C’est que t’avais même pas à donner son prénom, tu le connais depuis longtemps ? » Il la regardait amusé encore de cette phrase qui voulait tout dire, qu’elle avait donnée pour le décrire. Elle avait les réponses qu’il n’avait jamais pris le temps de lui donner.


Spoiler:
 




— code by lizzou —


avatar
07/02/2018 lolita raya gabrilhov 1441 kaya scodelario avatar + skatevibe | signa + sial | gif + tumblr, amnesis,me chasseuse, traqueuse, et à présent, bras droit de sa sœur aînée, chef de la tribu kovarii depuis peu. kovarii 234


Sujet: Re: looking for - near & clio
Lun 30 Avr - 22:01







Looking for


Clio & Near  

Pour une première expérience dans le village des Calusas, Clio aurait pu avoir mieux. En effet, se retrouver seule et perdue au milieu d'une foule où elle ne connaissait personne, ce n'était pas vraiment ce qu'elle aimait le plus. Son sens de l'orientation qui ne la trompait pourtant jamais, ne lui était d'aucune utilité dans cette situation. Dieu savait pourtant à quel point il lui était à présent impossible de se perdre dans la jungle qui bordait son village natal. Elle en connaissait le moindre centimètre par cœur, et cela depuis des années. En général, elle n'avait pas de mal à se repérer grâce à la nature, au soleil, ou aux étoiles, autant d'indices qui ne lui servaient pas non plus à présent. Après tout, ce n'était pas une direction qu'elle cherchait, mais quelqu'un. Quelqu'un qui se trouvait être drôlement impatient et qui avait des jambes bien plus grandes qu'elle. La Kovarii se serait bien permit de râler contre lui, mais s'il n'avait pas été là, elle serait probablement encore au point de départ. Certes, leur enquête n'était jusque là, pas très fructueuse, et Aedan était différent en tout point de Clio, mais il l'aidait de bon cœur, et malgré ces différences, ils formaient une assez bonne équipe, du moins, en général.

Cette taverne avait d'abord semblé être une bonne idée où commencer des recherches, puisque se frayer un chemin dans la foule pour faire plusieurs fois le tour du marché, n'avait jusque là, mené à rien. De toute manière, il fallait bien débuter quelque part. Est-ce-que Aedan avait seulement remarqué son absence ? Probablement, en voyant que Clio était restée silencieuse plus de cinq minutes. Le silence, ce fût d'abord la seule réponse qu'elle obtint à la question qu'elle avait posé au petit bonheur la chance, en espérant trouver quelqu'un d'assez aimable pour lui répondre, même négativement. La Kovarii s'était soudain sentie très mal à l'aise en voyant que personne ne semblait voir de qui la jeune femme parlait. Elle s'était même mise à penser que l'inconnue qui lui avait indiqué la taverne s'était moquée d'elle, quand quelqu'un vint l'interrompre dans ses théories farfelues en lui tapotant sur l'épaule. Il n’est pas ici ou alors tout seul dans un des coins de la taverne, avait fait l'homme qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Il semblait avoir son âge, mais la dépassait tout de même d'une bonne tête. Le premier réflexe de Clio, fût de tourner la tête pour vérifier les dires du jeune homme, mais elle se doutait déjà qu'il n'était pas tout seul dans son coin. Il ne manquerait plus qu'il soit en train de boire tout seul alors que je le cherche partout, avait-elle pesté dans sa tête. La Kovarii n'eût même pas le temps de remercier le jeune homme qu'il reprenait déjà la parone. J’m’appelle Near, s'était présenté l'inconnu avec le sourire. Si tu veux le trouver, ça sera plutôt sur la plage ou du côté du port ou encore chez lui. A cet instant-ci, la brune se sentit totalement perdue. Elle avait beau côtoyé Aedan depuis quelques mois, elle n'aurait jamais deviné où le trouver, et surtout pas dans ce village. Elle en déduisit bien rapidement que les deux hommes étaient amis. Clio n'avait jamais entendu ce prénom auparavant, mais il fallait bien admettre que le blond ne se livrait jamais beaucoup sur lui-même ou sur son entourage. Oh, merci beaucoup, avait-elle dit, sincère, avant de rajouter, un peu plus mal à l'aise. Pour être honnête ... Je ne sais pas du tout où c'est. La brune était capable de se repérer dans une jungle qui s'étendait à perte de vue, mais pas dans ce village. Moi c'est Clio, elle avait fait en souriant, en se rendant compte qu'elle ne s'était pas présenté en retour.  Grand, blond grincheux ? C’est que t’avais même pas à donner son prénom, tu le connais depuis longtemps ? Il avait dit ça avec un petit sourire en coin, qui, étrangement mit la Kovarii en confiance. Ces paroles lui arrachèrent à elle aussi un sourire. Aedan n'était pas très bavard, et semblait préférer la solitude, si bien que Clio s'était mise à le renommer Grincheux pour s'amuser. En réalité, c'était ces deux caractères bien différents qui rendaient leur duo intéressant. Laisse moi deviner, c'est le mot "grincheux" qui t'as mis sur la piste ? avait-elle répondu en s'appuyant contre le bar devant elle, avant de reprendre. On s'est rencontré il y a quelques semaines, peut-être un peu plus d'un mois. Il a la gentillesse de me servir de guide, je ne connais pas trop la région. La brune n'avait pas pris la peine de s'étaler sur le sujet, bien qu'elle ne considérait pas comme un secret, le fait qu'elle recherchait activement sa sœur. Et toi, tu le connais depuis longtemps ? avait-elle demandé, curieuse d'en savoir plus.

— code by lizzou —


Admin - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre 2249 Colin Morgan avengedinchains (Gamo ♥) cass(ini) profil , crack in time, Konoba paroles principalement pêcheur mais aussi amateur de troc Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. 173
Admin - The Kids From Yesterday


Sujet: Re: looking for - near & clio
Mar 12 Juin - 15:56






Looking for


Clio & Near  


Evidemment il n’avait pas pu s’empêcher d’observer, d’écouter. Il n’était pas forcément le plus discret du monde, n’avait jamais eu l’intention d’être ainsi mais là c’était vraiment tentant de découvrir pourquoi la brune voulait tant parler à Aedan. C’était une nouvelle tête dans les parages. Petite brune, bon c’est vrai que ce n'était pas le physique le plus inconnu dans les parages mais il était certain de ne jamais avoir vu cette tête déterminée auparavant. Il retenait plutôt facilement la physionomie ce ceux qu’il rencontrait alors il pouvait dire facilement qu’il ne l’avait encore jamais vue dans les parages ou ailleurs. Elle était nouvelle mais venait d’où ça c’était un petit mystère qu’il allait s’empresser de résoudre puisque son ami avait été si peu causant la dernière fois lorsqu’il lui avait posé des questions sur ses voyages.

C’était simple en réalité. Si on ne lui disait pas ce qu’il voulait savoir, Near finissait aussitôt par le découvrir lui-même. Il l’aimait bien déjà parce qu’elle l’avait plutôt bien cerné et n’avait pas hésité à le décrire ainsi aux autres pour qu’ils l’aident mais malheureusement ils étaient trop occupés à bavarder entre Calusas, bière à la main, que pour s’intéresser à ce qu’une inconnue avait à leur dire. Les Calusas étaient toujours très accueillants, ce n’était pas ça, mais visiblement, elle semblait arriver au mauvais moment, en tout cas elle était au mauvais endroit pour trouver leur ami commun.

Il n’avait pas mis longtemps avant de se frayer un chemin vers celle qu’il allait aider parce qu’il n’allait pas la laisser chercher des heures même s’il doutait qu’elle mette longtemps à le trouver. Elle cherchait juste au mauvais en droit mais aurait tôt ou tard fini par comprendre qu’un marin ne pouvait que se trouver au bord de la mer. « Pour être honnête ... Je ne sais pas du tout où c'est. » « Oh c’est pas si loin. Non loin de la plage enfin sur la plage à vrai dire. J’espère que t’as rien contre l’eau. » Parce qu’il fallait un peu l’aimer, l’eau quand on était chez les Calusa. C’était l’élément principal, celui qui contrôlait leur façon de vivre au gré des vents, des marées mais pour le moment ils s’estimaient chanceux de n’avoir eu qu’un tremblement de terre pour abîmer de façon légère les constructions qui avaient été rapidement retapées. Ils se débrouillaient plutôt bien, faisaient avec ce qu’ils avaient, au cas par cas.

Et pour le moment ce qui l’intéressait c’était cette brune étrange surnommée Clio. « Laisse moi deviner, c'est le mot "grincheux" qui t'as mis sur la piste ? » Il rigola. « Un peu ouais, ça et Aedan. Ça le défini plutôt bien mais on fini par s’y faire ou c’est lui qui est forcé de s’adapter un peu enfin j’ai jamais vraiment su. Il m’a pas encore filé de droite parce que j’étais trop bavard ou trop chiant. » Ça s’était juste fait comme ça, sans le savoir, Aedan s’attachait bien facilement à ceux qui étaient ses opposés radicaux. « On s'est rencontré il y a quelques semaines, peut-être un peu plus d'un mois. Il a la gentillesse de me servir de guide, je ne connais pas trop la région. » Oh ça expliquait tout, du moins une partie. « C’est la première fois que tu viens par ici alors ? » Elle aurait pu y être venue rapidement puis repartir facilement vers les terres. « Et toi, tu le connais depuis longtemps ? » Il hocha vivement la tête. « Oh longtemps ouais, depuis qu’on est gosses en fait. En même temps, on se connait un peu tous par ici enfin comme par chez toi je suppose. Il m’a bien aidé une fois, une peu comme toi ces dernières semaines. Faut pas se fier à son air bougon, c’est un style qu’il se donne pour qu’on le laisse tranquille. J’suis certain qu’il aime bien qu’on l’embête de temps en temps, il s’ennuierait trop sinon. Tu viens d’où ? » Il était curieux, avait envie de savoir ce qu’il se passait entre les deux, c’était pas si souvent qu’Aedan ramenait une étrangère, quelqu’un qui n’était visiblement pas du coin, qu’Aedan ramenait quelqu’un tout court. Oh il ne l’épiait pas non, guettait parfois ses allées et venues parce que ça lui arrivait de partir bien longtemps et qu’il lui manquait. Clio c’était un peu l’inédit dans ce qu’il savait d’Aedan et ses aventures au-delà des mers et sur terre. « Tu sais que quand il n’est pas là souvent c’est parce qu’il est en mer. Allez viens on le trouvera pas en restant ici. » Il aurait pu le voir plus tôt que juste maintenant, c’était lui le vadrouilleur sur cette île d’habitude. Lui annonçait-il juste là de façon franche qu’il était super curieux à son égard ? Ouais peut-être bien. Totalement même !

Spoiler:
 


— code by lizzou —


avatar
07/02/2018 lolita raya gabrilhov 1441 kaya scodelario avatar + skatevibe | signa + sial | gif + tumblr, amnesis,me chasseuse, traqueuse, et à présent, bras droit de sa sœur aînée, chef de la tribu kovarii depuis peu. kovarii 234


Sujet: Re: looking for - near & clio
Lun 3 Sep - 17:18







Looking for


Clio & Near  


Il n'existait probablement pas deux personnes plus opposées sur cette Terre que Clio et Aedan. Elle était intrépide et impulsive là où il était réfléchi et posé. Elle était sociable là où il était plus solitaire. En gros, il était le calme, là où elle était la tempête. Il était même marin, alors qu'elle avait une peur bleue de l'eau. Rien ne les destinait à se rencontrer, ni même à s'entendre, et pourtant de cette rencontre inattendue était née une grande complicité. Si sur le papier, ils n'avaient rien en commun, la réalité s'était avérée être tout autre. D'une certaine manière, ils pensaient tous les deux de la même façon ; ils l'exprimaient juste différemment. La Kovarii n'aurait jamais cru qu'elle pourrait avoir un tel lien avec un homme. Bien qu'elle ait toujours été intriguée la gente masculine - celle-ci n'étant pas extrêmement répandue chez elle, la brune n'aurait jamais cru s'attacher autant. Surtout à un homme qu'elle qualifiait de grincheux, et qui passait son temps à la traiter de tête de mule. A croire que le destin avait une drôle de manière de faire les choses.

Near, il semblait bien différent de leur ami commun. Il suffisait de le regarder pour s'apercevoir qu'il dégageait une aura chaleureuse qui intriguait quelque peu la Kovarii. Oh c’est pas si loin. Non loin de la plage enfin sur la plage à vrai dire. J’espère que t’as rien contre l’eau. Dans sa voix, Clio reconnut une pointe de curiosité. Cela ne la dérangeait pas vraiment, puisqu'il fallait bien l'admettre, elle-même était très curieuse. Parfois même un peu trop. Le Calusa avait touché un point sensible. Les Kovariis, du moins presque tous, étaient effrayés par l'eau, et celle-ci n'échappait pas à la règle. Le voyage pour rejoindre le continent avait été sacrément éprouvant, et elle avait mit un petit moment à s'en remettre. Rien qu'à l'idée qu'elle devrait de nouveau remonter sur un bateau pour rejoindre son foyer, dès qu'elle aurait mit la main sur Calyspo, elle était de nouveau malade. J'avoue que je n'en raffole pas, avoua-t-elle un peu penaude. Mais si je ne suis pas obligée de monter sur un bateau ou de mettre un pied dans l'eau, je devrais réussir à ne pas faire une syncope. Elle n'exagérait qu'à peine. Clio et la mer, ne seraient jamais de grandes amies, c'était certain. Il m’a pas encore filé de droite parce que j’étais trop bavard ou trop chiant. En entendant ces paroles, la brune ne put s'empêcher de pouffer. Elle qui pensait être la seule à provoquer chez Aedan, un certain agacement, dès qu'elle se mettait à déblatérer, la Kovarii fût rassurée de voir que ce n'était pas le cas. Elle ne l'avouerait pour rien au monde, mais embêter le grand blond parce qu'elle aimait beaucoup trop bavarder, ça l'amusait beaucoup. A vrai dire, parler et agacer le Calusa, c'était ses deux activités préférés depuis qu'elle avait croisé sa route. Avec toi aussi, il n'arrête pas de lever les yeux au ciel quand tu parles trop ?demanda Clio avec un grand sourire aux lèvres.Parfois, j'ai l'impression qu'il va me bâillonner. Je suppose que s'il ne craignait pas que je lui tire dessus avec mon arc, il l'aurait déjà fait depuis longtemps. Sûrement que cette idée lui était passé en tête quelques fois ces dernières semaines, même s'il s'était abstenu.
La brune ne fût pas surprise d'apprendre qu'ils se connaissaient depuis leur enfance. Near ne devait pas être bien plus âgé qu'elle, et dans les tribus, du moins chez les Kovariis, tout le monde se connaissaient, depuis l'enfance. Certaines fois, c'était agaçant, de ne pas pouvoir mettre un pied dehors sans être abordé ou reconnu par quelqu'un. Mais une tribu, c'était une grande famille dont on ne se séparait jamais vraiment, qu'on le veuille ou pas. Faut pas se fier à son air bougon, c’est un style qu’il se donne pour qu’on le laisse tranquille. J’suis certain qu’il aime bien qu’on l’embête de temps en temps, il s’ennuierait trop sinon. A ces mots, Clio pouffa, et hocha la tête. T'imagines à quel point sa vie serait plate et sans saveur, s'il n'y avait pas des gens comme nous, pour le faire se remuer un peu ? avait-elle renchérit. A cet instant précis, elle avait décidé qu'elle appréciait bien ce Near. Elle n'était peut-être pas aussi douée que Calypso pour analyser les gens, et comprendre leurs intentions, mais elle se fiait toujours à son instinct. Parfois à ses risques et périls. Tu viens d'où ? Cet homme respirait la curiosité, c'était indéniable.  Comment lui en vouloir ? La petite brune était la même, peut-être même était-elle pire que lui. Il n'existait que très peu de sujet qui n'attisaient pas sa curiosité.Ma tribu habite une île, bien loin d'ici. Tu ne dois pas en avoir entendu parler, nous avons traversé tout le continent avant d'arriver ici. Et puis, les hommes n'y sont pas vraiment la bienvenue... Clio ne s'étala pas sur la raison de sa présence sur le continent. Ce n'était pas vraiment un secret, mais elle tenait pas à non plus à répandre la rumeur, comme quoi les deux filles de la chef des Kovariis se seraient échappée du jougs de leur mère. Sa présence dans le coin, lui revaudrait déjà des problèmes à son retour, pas besoin de s'en attirer ici et d'en rajouter. Tandis qu'elle lui avait brièvement expliqué d'où elle venait, ils étaient sortis de la taverne, pour partir à la recherche d'Aedan. A présent, plus question de se perdre dans le village ; Near semblait le connaître comme sa poche. Et toi, tu es toujours resté dans le coin, ou tu es un grand amoureux de la mer ? Ils étaient bel et bien aussi curieux l'un que l'autre.

— code by lizzou —


Admin - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre 2249 Colin Morgan avengedinchains (Gamo ♥) cass(ini) profil , crack in time, Konoba paroles principalement pêcheur mais aussi amateur de troc Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. 173
Admin - The Kids From Yesterday


Sujet: Re: looking for - near & clio
Dim 14 Oct - 15:36





Looking for


Clio & Near  

Ils parlaient du concerné qui allait finir par arriver, nul doute que c’était ce qui allait finir par arriver enfin, il n’en savait trop rien, c’était souvent ça a force de parler d’Aedan qui n’était pas là, il allait finir par arriver, pas se rendre compte qu’il avait laissé quelqu’un, une Kovarii de côté. Il ne savait pas si c’était intentionnel de la part du marin, p’être bien qu’il se doutait qu’elle devait la suivre ou qu’il avait besoin d’un peu de calme en la laissant comme ça se débrouiller toute seule ou peut-être que c’était un test justement pour voir comment elle se débrouillait ainsi avec les Calusas et pour le moment bah c’était plutôt pas mal sauf le côté de l’eau mais bon c’était noté et il n’allait pas faire le con avec quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Il hocha la tête, pas trop certain de savoir comment s’y prendre parce que bon il était peut-être sur la plage comme non alors ils allaient rester encore un moment ici ou sortir tiens, l’air marin c’était mieux que l’air ou le non air du bar. C’était qu’un point de vue mais lui il préférait l’air marin. « Ça devrait aller t’inquiète. Si tu dois aller sur une maison sur pilotis ça ira aussi ? » Les maisons étaient proches de l’eau alors autant demander même si elle ne risquait pas de tomber. P’etre qu’elle n’aimait pas les hauteurs en plus de ça, il n’en savait trop rien. Elle allait peut-être s’habituer à l’eau à force d’être ici ou en faire une overdose et partir dans les terres.

« Avec toi aussi, il n'arrête pas de lever les yeux au ciel quand tu parles trop ? » Il eut un sourire en voyant qu’il agissait pareil avec tout le monde, y’avait pas de raison. « S’il t’a aidée c’est déjà pas si mal. » Même s’il ne le pensait pas du genre à ne pas aider quelqu’un, parfois c’était juste pas nos histoires alors on restait de côté. C’était pas son truc à lui ça, il préférait aider, c’était ce côté qui en agaçait plus d’un parfois parce que ça avait parfois tendance à le mettre en danger sans pour autant le vouloir mais bon pour le moment il était encore de ce monde malgré tout ce qu’il s’était passé sur l’île depuis alors c’est qu’il pouvait continuer à être ainsi, de toute façon, il n’avait pas l’intention de changer pour faire plaisir, ça non. Il l’écouta parler d’arc, et bien c’était mouvementé ça comme rencontre. « Bâillonner ? Généralement sa meilleure technique pour éviter de nous entendre c’est la fuite, même si ça marche pas toujours. » C’est qu’ils étaient plutôt bornés dans leur genres tous les deux, il avait l’impression. Puis pour rester auprès du marin bourru, il fallait une bonne dose de détermination et de ce petit truc qui faisait qu’ils ne faisaient pas la gueule à chacune de ses réparties maladroites. C’était comme ça qu’il fallait être avec Aedan, elle l’avait surement déjà appris au bout d’un mois en sa compagnie.

« T'imagines à quel point sa vie serait plate et sans saveur, s'il n'y avait pas des gens comme nous, pour le faire se remuer un peu ? » « P’etre pour ça souvent qu’on aime bien nos contraires non ? » Bon après c’était pas toujours le cas, Aliénor n’était en rien son contraire mais parfois c’est comme ça. « Pas toujours d’accord. » Il l’admettait sans problème même s’il n’allait pas se mettre à lui parler des cent juste comme ça. Elle ne les connaissait peut-être pas encore. Elle verrait bien par elle-même comment ils étaient, chacun d’entre eux bien différents des uns des autres.

Il avait entendu parler de plusieurs îles mais jamais vraiment, enfin il connaissait plus les Iskaars. « Tu viens pas des Iskaars alors ? » Il n’avait pas eu l’occasion d’en rencontrer beaucoup mais eu la possibilité de parler plusieurs fois avec Ayiana et il ne lui savait pas avoir entendu d’une telle chose chez les Iskaars. Et quand il avait parlé de ses voyages avec Aedan, il était resté plutôt malheureusement bien silencieux. « Oh j’aime autant la mer que la terre. J’me déplace un peu partout mais p’etre qu’un jour j’irais un peu plus loin en mer. J’suis plutôt proche de la terre pour un Calusa. » C’était vrai, il avait passé le plus clair de son temps à découvrir l’île, à faire des aller-retour avec les Pikunis. Il avait cette chance ou cet inconvénient (tout dépendait du point de vue) que sa famille pouvait bien se trouver dans les trois tribus sœurs. « T’as eu l’occasion de découvrir les autres tribus depuis que t’es avec Aedan ou tu partiras en solo quand il rejoindra la mer ? » Il l’entraina un peu vers l’extérieur, il avait bien envie de savoir ce qu’elle avait en tête histoire de voir s’il allait la croiser ici bien plus souvent qu’il l’imaginait ou si elle comptait repartir tout de suite.

Spoiler:
 

— code by lizzou —


Contenu sponsorisé



 

looking for - near & clio

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clio 3 à vendre
» Mémoria Clio, ex-chasseresse, fille de Clio
» Mémoria Clio/Animatrice
» Clio L. Kark
» Une baston... Quoi de mieux pour se détendre... et pour boire du Tzinpaf ? (PV Jenna, Laara, Saeko, Clio et Keylo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-