Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Mila ♣ Little dark age
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Mila ♣ Little dark age
Sam 10 Fév - 9:45



little dark age


La tempête, l'après-tempête et un monde qui s'écroule doucement. Cette planète leurs apporte tellement de complications qu'il lui prend régulièrement de penser que c'était mieux là-haut. Le monde était différent, les choses étaient secouées et il n'y a pas grand chose pour revenir en arrière. Et puis certaines choses sont mieux maintenant, disons que tout peut changer d'un point à un autre, mais qu'il n'est pas vraiment possible de penser à tout ça. Les choses ne sont pas faciles, en réalité, et c'est justement ce qui se trouvait être la complication. Richard se perd régulièrement dans ses pensées, en réalité. Déjà parce que là-haut, il n'était pas seul, et il y avait encore James. Il ne prétend pas qu'il est seul aujourd'hui, ce n'est pas le cas. Et puis il y a Liam et Autumn. Mais ça ne veut pas non plus dire que c'est évident. Perdre un fils est une douleur qui ne disparaît jamais vraiment. Mais il fait de son mieux. Il n'y arrive juste pas. Le temps passe et au fil des jours, il sent qu'il va mieux. Mais aller mieux ne veut pas dire qu'on oublie la douleur de la perte.

Alors à cause de ces petites choses et de ce besoin de se rassurer sur son entourage, il peut paraître un peu étouffant, sur certains points. Il ne le fait pas exprès, mais le chef de garde fait de son mieux pour attirer les gens vers lui, pour qu'ils ne s'éloignent pas et surtout, pour qu'il ne leurs arrive rien. C'est de ça qu'il est question en priorité, justement. Sans doute devrait-il ralentir le rythme. Mais ce n'est pas facile. Attaché aux personnes qu'il apprécie, il ne parvient juste pas à oublier les choses qui peuvent se produire. Sans doute est-il devenu un peu trop protecteur avec ses proches. Mais qu'est-ce que ça peut bien changer, hein ? Rien n'est évident. Mais les choses sont comme elles sont.

Alors lorsque son regard se pose sur Mila, se faufilant en dehors du campement, l'inquiétude prend place. Il a envie de la préserver et il la trouve un peu étrange, parfois. Il en vient à se demander si elle ne se met pas en danger et en plus de ça, en tant que chef de garde, il est censé être au courant lorsque quelqu'un sort dans un but précis. Puisqu'il ne sait rien, il se permet de se poser des questions. Mais c'est au-delà de son besoin de protéger son campement. Disons qu'il a un senti relativement paternel pour elle, sans qu'il ne soit en mesure de l'expliquer. Oh, bien sûr qu'il a suffisamment d'enfants et qu'il n'a pas besoin de s'en rajouter. Disons juste que Richard est un homme très protecteur et qu'il n'a pas tendance à vouloir laisser les gens tomber. Et Mila, elle semble avoir besoin de soutien et d'être entourée. Alors il a juste envie de l'aider sur ce point. Peut-être qu'il ne s'y prend pas de la bonne manière mais il fait de son mieux. Il n'y a juste jamais eu de mode d'emploi magique pour cela.

Il se prépare rapidement, sans doute pas assez. Il ne peut pas s'attarder trop longtemps parce qu'il a réalisé assez vite qu'elle ne perdait pas son temps et lui, c'est elle qu'il ne doit pas perdre de vu. Il prend tout de même le temps de prendre son arc. On ne sait jamais sur quoi on peut tomber. Et elle n'avait pas l'air d'être armée, elle-même. Mais il peut avoir mal vu. Il demande rapidement à Skylar de gérer le campement à sa place, lui demandant de ne pas s'inquiéter. Et il se faufile à sa suite, le plus silencieusement possible. Ils s'enfoncent de la forêt, elle devant, sans qu'elle ne sache qu'il est non loin de là. Quoi qu'elle fasse, il ne lui arrivera rien. Ou en tout cas, il fera de son mieux pour cela...

notes » début février 2118.

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Sam 17 Fév - 9:37

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


Les étoiles planent au dessus de ta tête comme des centaines d’étincelles. Ce sont les mêmes pourtant elles te semblent bien plus belles depuis la Terre. Parce que tu peux les admirer sans regarder à travers une vitre. Désormais, tu vois tout sans le moindre filtre. Tu décèles le secret dissimulé derrière la furtivité d’un regard, l’idylle passée derrière l’animosité d’un reproche, la frustration lancinante derrière l’expression d’un geste. Tu vois ces petits détails qui font la différence quand d’autres se contentent d’interpréter ce qu’il manque. Maintenant. Tu ne cherches plus de compagnie quand l’insomnie t’empêche de trouver le repos. Tes envies ont bien évolué en l’espace de quelques mois. Ainsi, sans faire de bruit, tu parcours le campement profitant de l’obscurité de la nuit pour te dissimuler. Avec les récents évènements, la sécurité se veut plus renforcée mais rencontre des failles à l’intérieur du domaine. Par conséquent, il est devenu beaucoup plus facile de se faufiler à l’extérieur. Comme si la tempête avait ouvert un passage, provoqué une opportunité. Et tu en profites allègrement sans parler à personne de tes petites escapades nocturnes. Elles ne durent pas longtemps, quelques heures seulement mais sont rapidement devenues vitales. Bien que tu ne les partages pas avec autrui, la vie sauvage qui t’accompagne sur le chemin de tes balades camoufle la solitude de tes pas. Tu as l’impression d’être entourée de centaines de personnes.

En réalité, il n’y a que toi, ta folie et ton reflet.
Trois entités qui comblent le silence.

Ces fugues ont commencé quelques semaines après ta rencontre avec le mystérieux terrien. Comme s’il avait éveillé quelque chose en toi. Au début, tu t’aventures sous le regard bienveillant du soleil, consciente que tes repères en dépendent. Néanmoins, très vite, tu effectues les mêmes trajets quand la lune se trouve au plus haut dans le ciel. Tu retournes sur les lieux de tes premiers instants terriens. Bien que le déménagement remonte à quelques mois désormais, tu as encore l’impression d’habiter sur l’ancien campement. L’ancien chez toi. Ta maison ici-bas. Tu y retournes souvent sans en toucher mot à qui que ce soit, prenant du plaisir à t’aventurer hors des sentiers battus. Prenant plaisir à sortir de ta zone de confort. A droite. Alors que tu t’enfonces un peu plus dans la forêt, quelqu’un te suit à la trace. Discrètement, sans que tu ne puisses remarquer sa présence. Trop occupée à repérer le chemin que tu dois emprunter, tu ne te rends pas compte de la supercherie. Non à gauche. En effet, avec les dégâts causés par la tempête monumentale, le sentier est différent, amoché, dangereux. Ainsi, tu es concentrée sur la direction à emprunter, laissant de côté les éventuels dangers que tu risques de rencontrer. Stop. Quand soudain une voix surgit des ténèbres. Tu penses avoir entendu ton prénom, néanmoins tu n’es pas certaine de cela. Peut-être une hallucination ? Ce ne serait pas nouveau pour toi. N’empêche que tu t’es subitement immobilisée. Tu cherches, de ton regard évasif, la provenance du bruit. A croire que tu n’es pas seule ce soir…


→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Jeu 8 Mar - 16:26



little dark age


Tout ceci le ramène en arrière. Au jour il a suivi Tennessee et qu’il a cru qu’un Terrien lui faisait du mal. Ce n’était pas le cas et tout aurait pu dégénérer sans la moindre raison, s’il avait notamment été impulsif. Mais Richard ne l’est pas et aux yeux des gens, sans doute que s’il l’était, ce ne serait pas une si mauvaise chose. Il le comprend, il ne s’en formalise pas. Il fait ce qu’il peut pour ne pas passer pour un fou. Et il comprend que ce ne soit pas adéquate. Mais bon. Les circonstances ne sont pas toujours les bonnes et parfois, ça ne se passe pas de la manière qu’on veut. Et il faut juste savoir faire avec parce que les options ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Dans le contexte actuelle, il sait qu’en extérieur, Mila n’est pas au mieux. Il ne met pas en doute ses capacités physiques, mais disons qu’il la trouve un peu… Etrange parfois et s’inquiète. Peut-être un peu trop. En réalité, plus le temps passe, plus il se fait du soucis pour trop de monde au sein du campement. Mais avec elle, il se fait protecteur. Il ne se met pas à douter de ses capacités mais il ne nie pas qu’il a comme un besoin d’être présent pour elle. Et puis… Dans le fond, il n’est qu’un père qui aime à montrer autour de lui qu’on peut lui faire confiance. Le chef de garde n’est pas du genre à abuser de la confiance des gens, il fait juste de son mieux mais ce n’est pas toujours suffisant.

Pour autant, en étant derrière elle, son intention n’est pas de la suivre à outrance et de l’épier dans le moindre de ses gestes. Ici, son but est de vérifier qu’elle ne se met pas en danger parce qu’avec elle, parfois, tu ne sais pas vraiment où donner de la tête. Et non, ce n’est pas toujours facile à supporter ou bien à comprendre. Il n’est pas de son devoir de faire ce qu’il veut et de toute manière, ça n’a jamais vraiment fonctionné comme ça. Ca ne va pas changer du jour au lendemain. Les choses sont… Comme elles sont, si on peut le dire ainsi. La cyclone a foutu un bordel sans nom et chaque arbre peut dissimuler un piège. Ici, si on se fait du mal, si on se blesse, on peut aisément se piéger et se retrouver dans une sale situation. On peut aussi mourir seul alors que les autres persisteront à nous chercher… La pensée pour Faust ne reste pas et s’envole rapidement. Il a bien vu l’état de Murphy ou encore celui de Chris. Mais une nouvelle fois, il n’est pas le plus apte pour penser à tout ceci. Ce n’est pas censé le concerner. Il faut qu’il arrête de tourner en rond. Tout ceci ne rime plus à rien.

Il ne se reproche pourtant pas de la suivre, Mila. Parce qu’un rien pourrait lui arriver et il refuse de la laisser de côté. Il veut être là, en cas où. Et peut-être qu’il s’y prend mal mais il ne peut rien faire contre ça. Et lorsqu’une voix se fait entendre, semblable à un grognement plus qu’à une voix, il se dit qu’il a sans doute eu raison de venir par ici. Il ne sait juste pas quoi dire, ni comment le dire, finalement. Et il se demande s’il doit vraiment intervenir. Et si c’est quelqu’un qu’elle connaît ? Il choisit de rester encore un peu dans l’ombre mais sa main se pose sur le couteau qu’il porte. En cas où. Oui, juste en cas où..

Spoiler:
 

notes » début février 2118.

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Dim 18 Mar - 19:11

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


Ce que tu considères vraisemblablement comme une hallucination est en réalité un échange qui s’effectue non loin de là. Enfin, plutôt un conflit qui oppose deux terriens. Le ton monte entre eux à mesure que tu t’approches. A croire qu’ils peuvent sentir ta présence à des kilomètres à la ronde. Néanmoins, ton insouciance ne te préserve pas du danger potentiel qu’ils représentent. En effet, tu souhaites t’assurer que ce ne sont pas de simples voix dans ta tête. Trop souvent, tu confonds les deux et le seul moyen de connaître la vérité est de les voir de tes propres yeux. Ainsi tu avances discrètement, pensant être dissimulée par l’obscurité de la nuit. Quand soudain des pas se fondent dans les tiens. Tu les distingues nettement car ils sont beaucoup plus lourds, plus bruyants, plus denses. Pourtant quand tu t’arrêtes pour regarde derrière toi, aucune silhouette ne se dessine parmi la végétation abondante. Curieux, n’est-ce pas ? Tu as l’impression étrange que ces bruits sont le fruit de ton imagination mais décides malgré tout d’effectuer le chemin inverse pour t’en assurer. Tu te baisses en voyant les marques au sol et réalises alors qu’il y a bel et bien des empreintes. Lorsque tu relèves la tête, une ombre se tient devant toi. Elle ne demeure qu’un bref instant avant de disparaître aussi vite. Aussi surprise que déboussolée, tu ne comprends pas vraiment la raison de ce départ précipité. Ce n’est pas comme si tu étais capable d’impressionner un terrien. Parce qu’il avait tout l’air d’en être un.

« Richard. » Le mystère est résolu. Tu l’aperçois courir dans ta direction, prêt à partir à la poursuite de l’inconnu. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Pas une seule seconde il ne te vient à l’esprit qu’il ait pu te suivre à travers la forêt. A quoi bon ? Lorsque tes yeux se posent finalement sur l’arme entre ses mains, tu fronces les sourcils. « Ce n’est pas vraiment l’heure idéale pour chasser. » Ironie quand tu nous tiens. Tu souhaites vraiment entendre son excuse mais ton attention est très vite accaparée par les bruits aux alentours. Des branches cassées, des pas qui s’enfoncent, des pieds qui s’échauffent. Si tu devais t’en remettre à ton intuition, tu dirais que des gens courent dans votre direction. Le fuyard est probablement allé prévenir les autres de votre venue imminente. D’après la situation, ils n’ont pas l’air de vouloir partir mais bien de vous faire déguerpir. « Je suppose que tu leur as fais une bonne impression. » Il n’est pas dans ta nature d’avoir recours au sarcasme mais avec lui, c’est souvent de cette manière que tu t’exprimes. Parce qu’il est un peu trop sur ton dos, partageant cette tendance avec le docteur Wolkoff. A eux deux, ils te donnent presque le sentiment de retrouver des figures parentales. Pourtant, tous ceux qui ont voulu être responsable de toi ne sont plus de ce monde. A croire que c’est une caractéristique commune : tu les mènes droit vers le chemin de la mort, d’une façon ou une d’autre.


→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Mer 16 Mai - 20:07



Little dark age



Début février 2118 ;; Il n’est pas bon d’être un chef de garde au grand coeur. C’est une leçon qu’il a compris bien assez vite. Oh, il en subit encore les conséquences certains jours. Il n’ira pas dire le contraire. Mais en parallèle à cela, est-ce qu’il est bon de se reprocher d’être quelqu’un d’attachant et d’attaché ? Parce que c’est de ça qu’il est question dans le contexte actuelle. Il lui est parfaitement impossible de rester fort et attentif au monde, sans bouger. Ce n’est pas envisageable. Il serait prêt à tout pour son peuple, sans doute un peu trop. Et il n’est pas bien difficile de comprendre que pour ses proches, il serait prêt à sacrifier sa propre vie. Mais ça ne veut pas dire que c’est facile pour tout le monde et pour lui, encore moins. Il n’y a qu’à voir avec quelle aisance il s’est retrouvé à suivre Mila, sans la moindre raison de le faire. Juste parce qu’il s’inquiète un peu pour elle, alors que ce n’est pas vraiment à lui de se comporter de la sorte. Il n’a juste jamais été envisageable pour lui d’agir autrement. Et il se permet de penser qu’on ne va quand même pas lui reprocher de faire attention pour une fille qui le mérite, si ? Pourtant, il se permet d’imaginer que ce n’est absolument pas ça qui va arrêter les gens. En réalité, il se permet de penser que Mila est une âme fragile, une personnalité qui a besoin d’être entourée afin qu’on lui évite de faire n’importe quoi. Il ne se permettrait pas de la juger, de lui dire ce qu’il est bon ou non de faire, il ne se permettrait pas non plus de mettre en doute ses décisions. Pourtant, il ne peut guère négliger le fait que sur certains aspects, elle ne semble pas faire ce qu’il faut. Il n’est pas son père alors le lui faire remarquer est un exercice compliqué, c’est vrai.

Non loin de là où ils se trouvent s’élèvent des voix. La langue est celle des Natifs de la Terre et ils ne semblent pas être d’accord sur un point qui lui échappe. En tout cas, il semble évident que ce n’est pas le moment de se mêler à eux et se faire discret est la solution adéquate. Alors il ne tarde pas à se faire remarquer. Bien sûr, il n’a pas envie de la voir se dire qu’il la suit depuis un moment mais il est tout aussi compliqué de prétendre que ce n’est pas le cas. En réalité, dans la situation de ce plan, les choses ne sont pas évidentes mais il faut bien faire avec, n’est-ce pas ? Est-il vraiment envisageable d’agir différemment ? Il se précipite par peur qu’elle ne se coince dans une situation qui pourrait lui être mortel. Mais elle finit par l’arrêter, simplement, en prononçant son nom. « Richard. ». Son pas s’arrête alors qu’il serre légèrement la mâchoire. Il se sent un peu ridicule mais bien sûr, il n’y a rien de vraiment étonnant là-dedans. Il serait ridicule de sa part de prétendre qu’il n’a pas été pris en flagrant délit d’espionnage. Et il s’en veut parce qu’il a bien du mal à comprendre cette histoire ou même à comprendre dans quoi il peut bien avoir mis les pieds. Parce que ce n’est pas vraiment plus supportable que le reste. « Qu’est-ce que tu fais ici ? ». Le mensonge ne serait pas vraiment la solution et la vérité pourrait causer un problème tout aussi maladroit que le reste. Il faut faire attention, faire en sorte de ne pas faire une erreur ridicule parce qu’il le sait, dans la situation actuelle, il n’est pas en mesure de comprendre tous les agissements de la jeune femme et ce n’est pas non plus à lui de la juger pour ce qu’elle a pu faire ou ne pas faire. Son destin lui est propre, n’est-ce pas ? « Ce n’est pas vraiment l’heure idéale pour chasser. ». En effet, ce n’est guère le moment pour ça mais malheureusement, elle le sait, elle aussi et pour cette raison, la situation pourrait se faire plus compliquée encore. A quoi bon ? ” J’étais…”. Mais il ne termine pas sa phrase parce que les pas se dirigent désormais vers eux.

Il se sent minable finalement. Là où il a cherché à faire en sorte de ne pas se faire remarquer, il a fini par faire tout le contraire. Repéré par la fille, il a aussi été repéré par des personnes qu’il n’avait même pas été en mesure de remarquer jusque là. « Je suppose que tu leur as fait une bonne impression. ». Il hausse les épaules, se sent un peu con mais la fierté refusera toujours de le dire. De toute manière, à quoi bon ? ” Nous ne devons pas rester là, ils n’étaient déjà pas de bonne humeur avant de nous remarquer.”. D’un mouvement de tête, il l’invite à la suite. Il n’est pas certain qu’ils soient en mesure de les fuir mais s’ils parviennent à garder une certaine distance, ce sera un bon début, n’est-ce pas ? ” Suis-moi “. Il n’est même pas certain qu’elle accepte de l’accompagner...
AVENGEDINCHAINS

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Jeu 17 Mai - 19:49

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


Conciliante, tu acceptes de le suivre pour échapper aux Natifs. Ce n’est pas dans tes habitudes de fuir mais la situation ne te laisse pas vraiment le choix, consciente que c’est la meilleure option à l’heure actuelle. Ils vous considèrent probablement comme une menace alors il n’est pas bon de rester dans les parages. De plus, seule tu risques de t’égarer, Richard droit probablement mieux connaître les environs pour connaître les cachettes aux alentours. Raison pour laquelle tu n’as pas remarqué sa présence tout de suite. Depuis combien de temps t’espionne-t-il ? La question traverse ton esprit alors que tu marches dans ses pas avant d’accélérer pour arriver à sa hauteur. Tu te demandes si c’est la première fois qu’il agit de la sorte ou si c’est récurent, chose qui risque de poser problème à l’avenir. Tu n’as pas vraiment envie qu’il connaisse tes moindres faits et gestes. « Alors comme ça tu joues les espions ? » D’une certaine façon, cela te fait sourire parce que vous partagez un point commun que tu n’aurais jamais soupçonné. Le chef de garde est tellement droit et honnête, tu es vraiment surprise par cette nouvelle facette de sa personnalité. Ce n’est pas anodin d’épier quelqu’un. Et si une partie de toi aurait préféré qu’il n’agisse pas de la sorte, tu ne peux t’empêcher d’apprécier ce fait qui vous rapproche. Cette tendance à agir dans l’ombre quand la clarté ne le permet pas. Cette prédisposition aux ténèbres quand la lumière n’est plus dans votre direction.

Ainsi, c’est avec un rictus amusé sur tes lèvres que tu continues de le charrier, n’ayant pas fini ton petit manège. Déterminée à profiter de l’occasion. « Qui l’aurait cru hein ? » Que tu t’amuses à suivre les gens n'est pas très surprenant mais venant du gardien, c’est une sacrée découverte. Néanmoins, vos raisons sont diamétralement opposées. Toi, tu le fais par curiosité mal placée, par envie malsaine, par jeu sournois. Lui, il le fait probablement par bienveillance, par besoin. Le besoin de protéger ces semblables, sans nul doute. Un besoin qui te dépasse complètement, tu dois bien l’avouer. « Attends… » Tu tentes de maintenir le rythme de Richard mais ne vois pas grand-chose dans l’obscurité, manquant de chuter à plusieurs reprises. Comment fait-il pour discerner quelque chose à cette vitesse ? Cette course effrénée commence à t’épuiser. « Est-ce que tu sais au moins où on va ? » Tu ralentis finalement la cadence, craignant qu’il ne soit aussi perdu que tu l’es à ce moment précis. Cependant, tu espères sincèrement que ce n’est pas le cas car les Terriens vous rattrapent doucement mais surement. Est-ce qu’ils vont faire preuve de violence ? Tu n’en as pas la moindre idée, les deux alternatives sont possibles. Tout dépend du peuple qui vous poursuit. « Parce que j’ai l’impression qu’on tourne en rond. » Les arbres se ressemblent, les branches se tordent de la même façon, les troncs s’érigent à la même hauteur, les feuillages sont aussi denses les uns que les autres. A tes yeux, tout est identique.


→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Sam 30 Juin - 8:52



Little dark age



Début février 2118 ;; Le suivre est sans doute sa seule option et pourtant, si elle s’est fait remarquée, c’est à cause de lui. Mais Richard n’est pas parfait et il n’a jamais cherché à l’être, malheureusement. Certaines des choses qu’il fait sont maladroites et stupides, mais il ne peut pas toujours faire attention à tout. Et il ne le sait que trop bien. De toute manière, les choses sont comme elles doivent être et ça s’arrête là. Le chef de garde ne risque pas de chercher plus loin. Les natifs ont un traité avec eux, ou du moins, avec l’autre groupe et ça s’est plus ou moins élargi à vous. Mais ça ne veut pas dire qu’ils sont tous enclin à être agréables et attentifs, ça n’a jamais été aussi simple. Mais les choses sont comme elles sont. Et pour le coup, il sait que s’il avait été discret, les choses se seraient mieux passées. Encore que, dans l’idée, l’idéal aurait sans doute été de ne tout simplement pas courir après Mila et de ne surtout pas la suivre sans la moindre raison. Mais il l’a fait et maintenant, il ne lui est plus vraiment possible de revenir en arrière en faisant comme s’il ne l’avait pas fait. S’il est parfois amené à faire des erreurs et à se tromper, il ne ment jamais ou très peu et il assume toutes les décisions qu’il peut bien prendre. S’il a fait le choix de la suivre, il l’a fait et il ne risque pas de revenir en arrière.

Lorsqu’ils ont pris une distance suffisamment prononcé, ils ralentissent l’allure, et la marche leurs permet déjà un peu plus de parler et de respirer. C’est un peu étrange mais les options ne sont pas nombreuses. « Alors comme ça tu joues les espions ? ». Il soupire doucement, c’est vrai que ce genre de chose, il ne savait quoi en dire. Mais il ne va certainement pas faire de courbette pour dissimuler ce qu’il a fait. Oui, il a fait en sorte de la suivre pour voir où elle allait parce qu’il lui arrive régulièrement de s’inquiéter pour elle, et c’est l’aspect le plus problématique de toute cette histoire. ” Je m’inquiétais. Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait”. Il ne s’inquiète pas pour tout le monde et il aimerait qu’elle en ait conscience. Le chef de garde n’a pas le choix que de veiller sur tout le monde mais pour certaines personnes, c’est toujours de manière un peu plus attentif. Et Mila, il a envie de la protéger contre le monde parce qu’elle semble en avoir besoin. Elle a besoin d’aide, d’une certaine manière, mais elle ne sait pas vraiment comment dire les choses ou comment se comporter. Mais non, il n’est pas fier de ce qu’il a fait et il ne risque pas de l’être, non plus. « Qui l’aurait cru hein ? ». Et qui ne l’aurait pas fait, aussi ? Sans doute beaucoup de personne, c’est aussi pour cette raison qu’elle lui en veut, sans nul doute. Il n’est pas vraiment commun de voir des gens partir à la poursuite d’autres personnes dans le seul but de voir ce qu’ils vont faire. Peut-être que certains iront parler d’une curiosité déplacée. Il ne va pas le nier. .Mais ce n’est pas vraiment de ça qu’il est question ici et il serait dommage de mal juger ce qu’il a pu faire en venant à la suite de la jeune brune.

« Attends… ». L’obscurité n’est pas évidente pour avancer. Il ne le sait que trop bien, pourtant jusque là, il n’imaginait pas ralentir l’allure de peur d’être rattrapés. Il tâtonne, prétend connaître le chemin mais avec les ténèbres se dessinant autour d’eux, il ne peut être sûr à 100% de la direction qu’il emprunte. Son problème qui lui fait un peu peur, c’est que les Natifs, eux, sont sans doute certains de ce qu’ils font et des directions qu’ils prennent. Mais il se permet de ralentir l’allure parce qu’elle semble épuisée et qu’elle n’a pas son entraînement militaire. Ce n’est donc certainement pas à lui de faire l’erreur de tomber de haut, ça n’a jamais été le cas. « Est-ce que tu sais au moins où on va ? ». Il grimace légèrement mais elle ne peut guère le voir puisqu’il est dos à elle. Pour autant, il ne peut pas faire grand chose et en même temps, si, il pourrait. C’est une affaire un peu compliquée. Il n’a pas envie de lui mentir, encore une fois, de prétendre qu’il sait où il va alors que ce n’est pas vraiment le cas. Il ne saurait le dire, mais c’est une affaire un peu compliquée. « Parce que j’ai l’impression qu’on tourne en rond. ». Pour autant, il ne pense pas qu’ils tournent en rond. Au coeur de la forêt, les directions sont compliquées, c’est une affaire difficile à comprendre mais ils ne tournent pas en rond. Si c’était le cas, ils auraient déjà été attrapés par les natifs qui sont après eux. Si c’est toujours le cas, d’ailleurs, mais il n’en est même pas sûr. ” Je ne sais pas si je prend exactement la bonne direction. Il faudrait faire une torche pour parvenir à trouver la bonne route, mais on doit encore un peu se faire discret vis à vis de ceux qui nous courent après.”. Ceux qui leurs courent après sans qu’elle n’ait jamais demandé une telle chose. ” Mais je pense qu’on peut arrêter de courir pour essayer de voir s’ils nous suivent toujours.”. Il stoppe le pas et écoute autour de lui, attend de voir s’il va entendre quelque chose, quelque part. Mais il n’est pas certain que ça arrive.
AVENGEDINCHAINS

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Dim 5 Aoû - 12:50

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


T'as l'impression qu'il tente de s'excuser sans vraiment le faire. C'est à la fois étrange et perturbent parce que tu ne sais pas vraiment comment interpréter ses propos. Est-ce que tu dois te sentir privilégiée d'être suivie ? Cela t'incite à considérer la situation sous un angle nouveau. Pourquoi ceux que tu suis ne se sentent pas privilégiés dans ce cas ? Tu te souviens dans les moindres détails du regard accusateur de Murphy, du regard assassin d'Isdès. L'un comme l'autre aurait souhaité que tu ne sois jamais là. « Moi je le serai, à ta place. » Parce que c'est la vérité, tu ne cherches pas à la dissimuler. Toi, tu n'as pas honte de traquer tes camarades, de t'insinuer dans leur vie privée, de découvrir leurs petits secrets. Il paraît que c'est mal venu. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi. Même quand les rôles sont inversés, tu ne saisis guère la réaction des deux amants pris en flagrant délit de romantisme. Tous ces reproches, ils ont déversé leur colère respective sur ta personne à défaut de pouvoir terminer leur dispute. Tu le sais. Cependant, le lieutenant Cavendish continue de te fusiller d'un battement de cils, comme si elle pouvait te dilapider par la pensée. Bien que la colère luit dans ses yeux quand ils aperçoivent ta silhouette, tu ne peux t'empêcher d'apprécier son attention, de la chercher. Ce sont souvent les gens qui te repoussent le plus qui t'intéressent le plus. Et inversement. C'est pourquoi tu es rarement en train d'accaparer l'air du docteur, du psychologue ou encore du chef de garde. Au contraire, tu te débrouilles toujours pour qu'ils gardent un œil sur toi. Une méthode inconsciente, presque involontaire que tu mets systématiquement en place.

« Pourquoi tu te préoccupes de moi ? » La question parvient à tes lèvres comme une goutte de pluie au milieu du désert. Venue de nulle part, alimentée en réalité par les propos qu'il tient à ton égard, tu es curieuse. Parce que tu ignores les raisons que le poussent à agir. Ce n'est pas comme Nadja et Elijah qui te côtoient depuis l'enfance, qui protègent la gamine désarmée qu'ils ont rencontrés jadis autrefois, qu'ils tentent de sauver de ses propres démons. Richard ne connaît pas l'étendue de tes troubles. À vrai dire, tu te demandes parfois ce qu'il sait vraiment de toi. Ce que tu interpelles en lui qui justifie son comportement. Parce que s'il est d'un instinct protecteur, amplifié par son poste au sein de la communauté, tu n'ignores pas le regard avec lequel il te couve chaque fois. Celui d'un parent. Celui d'un proche. Il n'est rien de cela. Ta méfiance t'incite parfois à considérer qu'il agit pour le compte d'un autre, pour le compte du groupe. Tu es bien consciente que ton attitude peut interpeller, questionner, amener à débattre malgré la discrétion dont tu fais généralement preuve. La disparition de Thalia n'est pas passée inaperçue. Tu as cessé de courir, de marcher, plantée sur place comme les racines d'un arbre sous terre. Tu attends sa réponse, immobile, silencieuse.


→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Mar 4 Sep - 17:57



Little dark age



Début février 2118 ;; Il n’est pas toujours possible de déterminer si un individu est digne ou non de confiance. il n’est pas non plus facile de prétendre que ça se passera bien, ou que ce ne sera pas le cas. Et surtout, en toute sincérité, Richard n’a pas toujours envie de réfléchir à tout ça. Il n’a pas envie de se poser les bonnes questions et il s’y perd parfois. Sans doute aurait-il pu s’abstenir de venir ici, sans doute aurait-il été en mesure de serrer les dents et de se taire, s’il l’avait vraiment estimé nécessaire. Disons qu’il a du mal avec les gens, du mal à se dire qu’ils ne veulent pas prendre de risques. En réalité, trop souvent il persiste à se dire que les gens ne font pas suffisamment attention et c’est la partie la plus agaçante de tout ceci. Avec le temps, sans doute devrait-il être en mesure de se dire qu’il peut être un peu lourd, ou que les gens sont en mesure de se défendre. Il ne parvient pas toujours à faire comme il le voudrait mais peut-être que c’est lui qui se trouve être maladroit. A force de douter des gens, est-ce qu’il ne serait pas temps pour lui de douter de lui-même, d’une certaine manière ? Il n’est même pas forcément question d’une quelconque confiance, ni même de doute quant aux points qui ne sont pas bien traités et qui finiront par l’être quand tout le monde y mettra de la bonne volonté. D’une certaine manière, du moins. Dans le fond, il ne s’inquiète pas pour tout le monde, et sans doute est-ce plus sale encore que le reste. Mila, elle est à part, un peu étrange, et un peu fragile. Elle semble si vulnérable que lorsqu’elle s’éloigne, il ne peut s’empêcher de s’inquiéter. La preuve, il n’aurait pas suivi Murphy parce qu’il sait que cette dernière sait se défendre. Mila, il ne saurait le dire, il s’inquiète et sans doute ne le devrait-il pas. Il ne sait pas. Il ne sait pas du tout.

Avec elle, son comportement est sans doute un peu stupide, c’est vrai aussi. Mais dans l’ensemble, est-ce qu’on peut vraiment lui en vouloir ? Sans doute que non. Il ne sait pas et en général, il finit par se perdre. Pourtant, bien qu’il ait fait de son mieux pour rester à distance, il a entraîné une situation plus dangereuse qu’elle ne l’était. Enfin bref. Disons qu’il ne voit pas à quel moment il devrait être fier de ce qu’il a fait, alors qu’elle trouve que ce serait relativement logique. Quel est le sens de tout ça ? ” J’ai un peu de mal à saisir à quel moment je suis disposé à être fier de ce genre de chose. “. Oh bien sûr, il ne dit pas ça dans l’intention d’avoir un quelconque cours vis à vis de tout ça. Cela appuie une nouvelle fois sur le fait qu’elle soit différente. Et qu’il soit dangereux pour elle d’aller dehors. Mais c’est encore un autre débat.

Pourquoi il se préoccupe d’elle ? Il ne risque pas de lâcher l’idée qu’il s’inquiète pour elle parce qu’il la juge faible, d’une quelconque façon. Ce n’est pas le cas. Elle ne l’est pas et il persiste à penser qu’elle est juste différente. Un peu à l’écart, rêveuse et en même temps, un peu bizarre. Il sait qu’elle n’attire pas toujours la sympathie auprès des gens et ce n’est certainement pas lui qui va juger ça. Il ne s’arrête pas aux choses qu’il entend. Sauf bien sûr si c’est un peu plus travaillé hein, c’est une autre histoire. Il ne va pas ignorer ses collègues militaires s’ils lui parlent de certaines choses. En tout cas, il ne peut pas se permettre de lui mentir quand elle lui parle de sa préoccupation, quand elle lui demande pourquoi il est comme ça avec elle. La vérité, c’est qu’il n’est pas réellement en mesure de mettre le doigt de tout ça, et il a envie de faire les choses comme il le faut mais ce n’est pas vraiment le cas. Les choses ne sont pas toujours évidentes, il faut bien l’avouer. ” Parce que je tiens à toi et que j’ai envie d’être certain qu’il ne t’arrivera rien dehors. J’ai parfois l’impression que tu rêvasses un peu trop par instant. Et j’ai peur qu’un accident arrive.”. Peut-être va-t-elle se mettre à dire qu’il la juge trop faible, peut-être qu’elle va sincèrement mal le prendre. Que pourrait-il en dire hein ?

S’ils ne courent plus, le danger peut être là, quelque part. Il ne saurait le dire, il n’y prête plus une réelle attention, le regard sur elle.
AVENGEDINCHAINS

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Dim 9 Sep - 14:07

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


Dès que tu t'immobilises, le froid te saisit brutalement comme un animal sauvage se jetant sur toi. C'est d'autant plus violent la nuit lorsque les rayons lumineux du soleil ne peuvent contrer cet effet. Cependant, tu ne sembles pas incommodée par la brise glaciale de l'hiver, appréciant tout des différentes saisons de la nature. Même le verglas qui stagne sous tes pieds ne parvient à te faire rouspéter. Il faut dire que les paysages à couper le souffle suffisent à te faire oublier les tremblements qui te martèlent la peau. Dans l'espace, tout semblait identique, les étoiles ne déviaient pas de leur trajectoire, les flocons de neige ne tombaient pas, les arbres ne se recouvraient pas de leur robe blanchâtre. Il n'y avait rien de cela, rien de vrai, rien de naturel. Seulement un tas de ferraille gravitant par la prouesse de l'homme. Tu n'as jamais compris pourquoi tes ancêtres ont souhaité vivre de cette façon, quitter la planète pour voler dans les étoiles. A tes yeux, la survie de l'espèce humaine n'est pas un enjeu capital.

« Tu ne devrais pas craindre les accidents. » Parce qu'au fond, ils permettent souvent de faire bouger les choses, de bousculer un peu la destinée, de lui rappeler que rien n'est figé, rien n'est prévu à l'avance. « Ce sont simplement des événements que nous n'avons pu prédire... comme ta venue. » Tu lui balances cette vérité le plus naturellement du monde. A croire qu'elle ne revête pas un caractère péjoratif quand tu la prononces avec toute la nonchalance dont tu es pourvue. Parce que c'est ainsi que tu la perçois. « Il n'y a rien de mal à ça. » Ta vision du monde est probablement biaisée par ta propre histoire mais elle te donne la possibilité d'aborder la vie d'une façon unique. Presque naïve et pourtant si rude parfois. C'est bien pour ça que tu peines à comprendre ton propre peuple. Il possède une perception qui te fait complètement défaut. Et tu possèdes un regard qu'il ne saisit pas. « Sauf que tu ne le vois pas. » Personne ne semble le voir.

Tu ignores si tes propos vont avoir raison de l'inquiétude de Richard à ton égard. Tu espères la maintenir pour qu'il continue de t'accorder son attention mais la diminuer pour ne pas qu'elle empiète sur ton existence. Et dans une dernière tentative, tu lu expliques ton point de vue. « Je tiens aussi à toi mais si tu meurs, je ne serai pas triste. » Tu seras dans un déni si profond que tu ne te rendras même pas compte, les premières semaines de sa disparition. C'est ainsi que tu fonctionnes malgré tous les efforts de l'équipe médicale pour te permettre d'être comme les autres, d'avoir une vie ordinaire et normale. Sauf que la normalité, n'a jamais eu de sens à tes yeux. « Tu comprends ? » Tu es à mille lieues d'imaginer la répercussion de ton aveu sur lui, sur n'importe qui n'ayant pas accès au fond de ta pensée.

→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Mer 26 Sep - 20:50



Little dark age



Début février 2118 ;; Ce monde aura eu raison de lui. Cela aura pris du temps, mais il n’a guère pu changer cela. Il ne l’a même jamais voulu, en réalité. Richard était un homme différent, il avait confiance en lui, il était croyant et confiant et bien qu’il ait fait bon nombre de bêtises là-haut, il réalise que c’est une époque qui persiste à lui manquer. Il ne saurait juste pas dire à quel point ni pour quelle raison. Et il est préférable de juste serrer les dents, parfois. Il y a cette liberté ici à laquelle il ne pouvait pas toucher. Une opportunité de vie à laquelle ils n’auraient même pas pu penser lorsqu’ils étaient dans l’espace. Mais ça, c’est l’aspect coule du truc. Il y a qu’il s’inquiète un peu trop pour le monde. Il s’imagine que tout le monde est en danger ou presque, à l’affût de ce qui pourrait les blesser ou prendre leurs vies. Alors il devient parano, change un peu de comportement et va jusqu’à, comme aujourd’hui, les suivre à leurs insus. Et c’est principalement pour cette raison qu’il se permet de croire que ça ne peut plus vraiment durer. Il ne doit surtout pas continuer sur cette voie s’il veut réussir à reprendre le contrôle de tout ce bordel. Disons juste qu’il ne sait pas vraiment où donner de la tête et qu’il va falloir se reprendre un minimum s’il ne veut pas que cette histoire finisse par lui causer quelques problèmes. Oui, peut-être qu’il ne devrait pas craindre les accidents, chacun est comme il est, chacun est suffisamment grand pour réussir à survivre. Mais c’est une affaire qu’on ne comprend pas toujours. De toute manière, à quoi ça sert hein ? Elle a raison en tout cas, on ne peut pas tout prévoir à l’avance et pour cette raison, il faut arrêter de craindre ce qui pourrait bien se passer. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire et de ça aussi, il en a pleinement conscience. Il a juste envie de protéger les gens qui comptent pour lui. Il ne sait juste pas encore comment il est censé s’y prendre. Il n’y a rien de mal à quoi en fin de compte ? Dans sa bouche, il a peur de ne pas saisir où elle veut en venir. Pas de crainte à ce qu’un accident se produise ? Et dans ce cas, il est supposé faire quoi ? Serrer les dents, se taire, espérer que tout se passe bien ? Il n’est pas vraiment certain que cela se passe ainsi. ” Il faut toujours craindre les accidents. Sinon, ça voudrait dire qu’on n’a pas peur de mourir”. Et alors, ce serait sans doute pire que tout. Il faut toujours craindre la mort, justement. Craindre qu’il nous arrive quelque chose sinon, ça voudrait dire que tout ceci ne nous intéresse plus. Et que la vie ne compte plus, elle non plus. ” Qu’est-ce qu’il faudrait que je vois, Mila ?”.

Il grimace légèrement à ce qu’elle dit. Il ne sait pas vraiment comment il doit le prendre, il ne sait pas non plus ce qu’il doit dire et au milieu de tout ça, il se perd sans qu’il ne soit en mesure de trouver le réel sens à tout ça. En réalité, Richard ne sait même pas quoi lui répondre. Alors non, il ne comprend pas, il ne voit pas quoi lui dire. Si on se soucie vraiment de quelqu’un, comment peut-on ne pas être triste si on perd cette personne ? Mais évidemment, il ne comprend pas tout. Il n’est pas dans sa tête, à Mila et il a l’impression que là-dedans, c’est sacrément le bordel… " Qu'est-ce qui t'es arrivé Mila, pour que tu donnes tant l'impression que le monde ne t'atteint plus ?".
AVENGEDINCHAINS

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Mer 3 Oct - 15:44

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


« Ce qu'il y a au-delà de ton monde. » Tu ne sais pas vraiment comment lui expliquer ta pensée parce qu'il est rare que tu fasses découvrir ta vision aux autres. D'ordinaire, les rôles sont inversés. Ils ont la fâcheuse habitude de vouloir te montrer comment les choses fonctionnent pour eux sans réaliser que ce ne sera jamais le cas pour toi. La différence est trop grande, le fossé trop important. Pourtant, tu as fait des efforts toutes ces années pour t'intégrer, simplement maintenant tu commences à fatiguer. A être usée de ce petit manège, devoir dissimuler ce qui te distingue, ce qui te rend si étrange. Tu commets des fautes, des aveux, des menaces aussi. Tu ne peux pas refouler indéfiniment ce que tu es, encore moins la noirceur qui a grandi dans les recoins les plus sombres de ton être. « Ce n'est pas ça Richard. » Tu aimerais être indifférente, insensible à ce qui se passe autour de toi, les choses seraient tellement plus faciles. Tu ne ressentirais pas cette rage quand le sentiment d'abandon t'envahit comme un tsunami. Tu ne serais pas susceptible de tuer tes proches les plus chers. Tu ne te retrouverais pas prise dans un tourment émotionnel aussi destructeur et dévastateur. « Simplement, je ne considère pas la mort comme une fin en soi. »

Est-ce que ça fait de toi une croyante ? Pas vraiment non. Il n'est nul question de paradis ou d'enfer dans ton esprit. Les voix des morts continuent de résonner dans ta tête, c'est le seul phénomène qui se déroule. Alors tu es persuadée qu'ils sont toujours là, d'une certaine façon. Tu penses que tu n'es pas seule puisque tu les entends.

« Donc ça ne m'atteint pas comme vous autres mais ce n'est pas de l'indifférence, loin de là. » Tu ignores si le message est plus clair, s'il parvient à comprendre ton raisonnement particulier. Tu as l'habitude d'être une véritable énigme pour tes confrères odysséens. Tu te prépares à réceptionner les autres questions quand une silhouette sortie de nulle part se retrouve subitement devant vous, à quelques mètres. Tu n'as pas le temps de réagir que tu décèles la présence d'une supplémentaire sur ta droite et une autre sur ta gauche. C'est ce qui s'appelle se faire encercler en beauté. Malin. Avec l'obscurité, tu ne parviens pas à identifier clairement leurs visages, seuls les rayons lumineux de la lune te permettent de distinguer que ce sont des terriens. Tu supposes -à juste titre- que ce sont les mêmes que vous avez croisé plus tôt. Les coïncidences sont des mythes. « Tu crois qu'on essaie de leur expliquer que c'était un malentendu ? » Tu ne sais pas trop quelle attitude opter face à ce retournement de situation. Tu croises rarement des enfants de la Terre au milieu de la nuit, encore moins lorsque tu es suivi par un membre de ton propre peuple. Difficile d'obtenir un tableau plus mouvementé que celui-ci. Tu n'as pas l'impression qu'ils soient dangereux mais tu n'es certainement pas la mieux placée pour évaluer une menace de la sorte.

→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1539 Andrew Lincoln ava by HOODWINK ; sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 20
Admin


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Jeu 11 Oct - 19:29



Little dark age



Début février 2118 ;; Mila, c’est une créature à part, une fille qu’on observe et qu’on ne comprend pas toujours, une personne qu’on observe de loin et qu’on essaie de capter comme on le peut, on n’y arrive pas toujours. Richard tombe de haut, très souvent, il se fourvoie à chaque fois et il se trompe dans ses mots. Il déteste ce qu’il peut dire, ce qu’il peut faire, il ne supporte pas de la voir dans son coin et pourtant, la plupart du temps, c’est comme ça qu’elle se tient. Il a envie de voir les choses bien se passer mais il sait que ça ne se passe pas toujours comme on le voudrait. En fait, sur certains aspects, il est conseillé de faire les choses comme il faut. Mais ça ne fonctionne pas toujours. Ca ne fonctionne jamais, d’ailleurs. Il l’observe de loin, apparaît comme un psychopathe pervers peut-être, à ses yeux. Mais son intention, elle est surtout prévue pour la garder en sécurité, parce que oui, il continue de se persuader qu’elle finira par se faire mal, et ce n’est pas bien. C’est une affaire compliquée. Alors lorsqu’elle parle de ce qu’il y a au delà de son monde, il ne sait pas quoi dire, il ne sait pas non plus comment le dire. Les choses peuvent être compliquées mais il est bon d’aller dans le bon sens, si on peut le dire comme ça. Il ne voit pas où elle veut en venir mais il veut bien croire que son monde à lui, il est un peu trop fermé, parfois. Il n’aime pas imposer l’ordre des choses, imposer le sens de tout ça et montrer à chacun comment ça doit se passer. Mais puisque ça doit se passer comme ça doit se passer, il n’y a rien de plus à en dire, il n’y a rien à ajouter, non plus. C’est juste… Comme ça. Elle pense comme elle le veut et c’est peut-être la seule chose qui ait réellement de l’importance dans tout ça. Il n’est pas du genre à imposer les choses aux gens, mais il comprend que ça puisse être désagréable pour la plupart. C’est compliqué, disons.

Alors il l’écoute lui dire qu’elle ne voit pas la mort comme une fin en soit et dans l’idée, c’est un peu effrayant. C’est une histoire compliquée, une affaire à laquelle il est difficile de penser, aussi. Richard en a conscience, ça ne se passe pas de la même manière dans la tête de tout le monde. Il comprend que certains visualisent une vie après la mort, c’est vrai. Mais c’est plus compliqué que ça. Mais du coup, il comprend, tout en étant un peu fermé à l’idée. Il ne doute pas du fait qu’il puisse y avoir une vie après la mort, c’est vrai. ” Je comprends”. Mais il a beau comprendre, ça bloque quand même sous certains aspects, et il n’y a pas grand chose de plus à en dire. C’est une affaire plus complexe que ça. ” Parce que tu imagines une vie après la mort, tu n’as pas peur de mourir ?”. Il risque de s’inquiéter encore plus à son sujet, si elle se met à lui dire qu’elle pense comme ça. Il ne veut pas se montrer désagréable mais les choses sont belles et biens comme elles sont. Richard, il s’inquiète pour bien trop de choses, il s’agace dans un monde qu’il ne comprend pas. C’est un fait et il n’est donc pas nécessaire de chercher plus loin. Il ne veut pas l’accabler pour sa propre crainte et ses propres inquiétude.

Mais bien sûr, le temps des questions finit par s’éteindre et s’envoler. Il est désagréable d’être dérangé mais qu’est-ce qu’il pourrait faire ? C’est lui qui a créé cette situation, justement. Leurs expliquer que c’est un malentendu? C’est sans doute la meilleur option. Lui, il n’est pas du genre à trop parlementer et en même temps, il n’est pas non plus du genre à se montrer désagréable, bien qu’il en soit tout autant capable. Son but ici est de profiter du traité qui a été signé par les tribus. ” Nous peuple du ciel, nous pas chercher problème”. Mâcher les mots va peut être les pousser à croire qu’il les prend pour des imbéciles, c’est vrai. Mais à ses yeux, les choses sont plus faciles comme ça. D’une certaine manière, du moins. C’est une affaire compliquée, en tout cas, mais il ne sert à rien de chercher plus loin. ” Je parle ta langue, idiot. Pourquoi nous espionner ?”. Ca ne va pas arranger les affaires.

AVENGEDINCHAINS

avatar
26/08/2017 ΛURORΛ BOREΛLIS nope 440 anna speckhart sharkloé. // endless love // mélanie martinez tu cultives la terre selon les saisons (botanique & agriculture) 30


Sujet: Re: Mila ♣ Little dark age
Dim 11 Nov - 13:05

Eyes black, big paws. It's poison and it's blood. And big fire, big burn into the ashes no return. We've been calling. Black paw who’s soaring. You are the sound that I hear. We are not standing. We are falling (@feverray// beerus)
If I fall
☆ Richard &
Mila


Tu entretiens un lien particulier avec la mort. Probablement parce que tes parents ont préféré s’endormir sous son regard plutôt que de sillonner le chemin de la vie. Tu n’en parles pas. Jamais. A croire qu’ils n’existent que dans ton esprit. Pourtant tout le monde sait qu’ils ont choisi de t’abandonner. Et d’une certaine façon, leur disparition a entraîné la tienne. Seul une partie de ton être est demeuré intact, le reste s’est progressivement dissipé comme des cendres dispersés par le vent. Tu n’es plus qu’une moitié, cherchant ta propre voie dans ce chaos omniprésent. Parfois tu t’égares sans vraiment t’en rendre compte. Il te faut attendre que les autres te tendent la main, te rattrapent, te secourent pour réaliser la distance que tu as parcouru loin d’eux, loin de ce monde, loin des vivants. Tu passes tellement de temps avec les voix des disparus que tu finis par en perdre la raison. Bien plus que tu ne le laisses réellement paraître. « On peut dire ça… disons qu’elle ne représente qu’une étape pour moi. » Tu en parles comme si de rien n’était quand tes semblables la craignent. Tu aimerais rassurer Richard pour qu’il soit moins soucieux sur la question mais vous êtes interrompus par l’arrivée des terriens. Tu ne peux t’empêcher de sourire quand tu entends ton compagnon leur parler tel un parent à son enfant.

Evidemment, cette approche ne fait pas l’unanimité auprès des inconnus qui te semblent bien agressifs en cet instant. Sérieusement, si tu avais voulu les espionner, vous n’auriez pas cette conversation. Pourquoi faut-il toujours que les odysséens soient considérés comme des incapables ? « Shof op ! » Toi aussi tu peux parler leur langue, ce n’est pas une prouesse extraordinaire depuis le temps que vos peuples mutuels se côtoient. « La forêt ne t’appartient pas. » Néanmoins, tu repasses naturellement à des termes familiers qui te viennent spontanément. Tu ne peux t’empêcher de réagir de la sorte, n’ayant pas apprécié le ton employé par cette brute. Tu ne fais pas vraiment la différence entre eux et vous parce que tout le monde provient de la Terre dans ses plus profondes racines. La seule distinction réside dans le fait qu’ils ont connu mère nature précocement. Les veinards. Dans le fond, tu les envies énormément. Tu aurais tellement apprécié de grandir au milieu de cet environnement plutôt que dans une boite métallique perdue dans l’espace. Tout serait différent. Tout serait mieux. Tu en as la conviction. « Alors fiche nous la paix. » Tu reprends l’expression de ton ami sans même savoir ce que ça peut bien signifier. Pour toi, c’est un concept farfelu, presque illusoire. C’est accepter la solitude en soi. Un défi que tu ne saurais relever. Alors tu t’es résolue à ne jamais le comprendre tout à fait.

Tu ne t’en rends pas compte que tu envenimes la situation par ton attitude, que Richard doit te gérer en plus de devoir composer avec le ressentiment des terriens. Ta seule pensée à cet instant précis est de défendre son honneur, bafoué par une énergumène qui se croit plus légitime que vous ici bas.


→ richard, la forêt profonde, début février 2118

Contenu sponsorisé



 

Mila ♣ Little dark age

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mila ♣ Little dark age
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: place of death :: La forêt profonde-