Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜ “ the kindest gesture” (Cassounet)
maybe life should be about more than just surviving


avatar
03/01/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & JONAS 244 BHUMI PEDNEKAR ; ELOW ; PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; RAHJAK ; 68
— SMOKE MADE OF TEARS —


Sujet: “ the kindest gesture” (Cassounet)
Dim 4 Fév - 14:35




the kindest gesture
4 février 2118

Parfois, elle se demande si l’eau n’a pas plus de valeur que l’or. Si l’eau n’a pas plus d’utiliter que les pièces. Si l’eau n’est pas plus précieuse que l’air lui-même. Allongée sur des draps délicats, elle observe le plafond de sa chambre avec un ennui presque mortel. L’eau n’a jamais manqué pour elle. Il y en avait toujours à portée de main, un serviteur se pliant en quatre pour lui apporter la boisson que son corps désirait. A-t-elle déjà manqué de quoi que ce soit, d’ailleurs, dans sa vie ? Non. À part le père qui lui a été arraché trop tôt, Irina a vécu comme la princesse qu’elle a toujours été. Dans l’opulence de la cité de feu, sous la montagne d’argent balancé sans scrupules par le Roi qu’elle rêvait mort et décapité. Quel dommage que l’acte de Shell n’ait pas abouti à un succès. Cela aurait joué en sa faveur, poussant Isaak sur le trône. Mais Shell a échoué. L’image hante encore la princesse qui ne cesse de rejouer la scène en boucle dans son esprit torturé. Pourquoi avait-elle échoué ? Comment Irina aurait-elle pu l’aider ? Pourquoi ne pas avoir saisi plus tôt, l’objectif commun qu’elles avaient, toutes les deux ? Si Irina n’avait pas créé ce mur de sable entre elle et sa demi-soeur, peut-être que la situation aurait été bien différente aujourd’hui. Peut-être que son règne aurait commencé, qui sait ? Elle s’impatiente, la princesse, là sur son lit. Une dague au bout des doigts, glissants comme un collier de perles. Elle s’occupe comme elle peut, la nuit ayant pris possession du ciel depuis bien des heures. La chaleur si habituellement étouffante, laissait place à un peu de fraîcheur nocturne. Les rideaux de sa chambre volaient, jouant avec la brise du soir alors qu’elle fixait toujours son plafond.

Dans un élan calculé, elle lança son arme qui se planta sur le mur. Parfaitement en place, il resta coincé dans son plafond. Elle hésita une seconde à se relever, observant l’objet qui ne tarderait pas à glisser, attirait par la terre. Le mur était parsemé de traces similaires, créant désormais un vaste cosmos. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait lancé ce couteau. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait laissé l’arme tomber, jouant avec le feu. Alors après quelques secondes de plus, la dague se mit à se détacher de l’emprise du plafond. Ne quittant pas celui-ci des yeux, Irina se vida l’esprit. Puis l’arme tomba et elle le rattrapa avec une rapidité que beaucoup ignorent. La main parfaitement accrochée au poignet ornementé de la lame. Ce geste la réveille comme si tout son être est en alerte. C’est impressionnant ce qu’un peu d’ennui peut faire à un esprit.

Observant le ciel un peu plus loin, elle décida que l’heure était idéale. Elle attrapa une longue robe qu’elle enfila, accrochant différentes gourdes d’eau à sa taille que le tissu camoufla. Elle emprunta les passages dont la plupart ignorait l’existence, glissant le long des murs comme un fantôme l’aurait fait. Quand elle en a le désir, Irina peut disparaitre. Ce soir ne serait pas une exception à ses petites escapades. Il y avait un Saada qui méritait son attention.

Je vois que le sommeil t’ignore toujours. Dit-elle en apparaissant devant Cassian, comme si elle était capable de traverser les murs et de surprendre qui elle voulait et quand elle le voulait. Elle aurait aimé être capable d’un tel exploit, mais Irina était simplement discrète et aussi légère qu’une plume. Pour éviter la folie dans sa cage dorée, elle a bien dû trouver un moyen de se libérer. Parfois, elle s’échappe dans un monde totalement imaginatif, parfois elle boit un verre derrière les rideaux luxueux d’Avinashi, et parfois elle est simplement là, les yeux posés sur toutes ces fioles aux mixtures curieuses. Elle pourrait bien se perdre des heures dans les connaissances de son ami, mais calcule toujours les secondes qu’elle dépense en dehors du palais.

Je t’ai apporté un cadeau… Elle délie en toute délicatesse son vêtement afin de retirer les tissus de trop, ceux qui, malgré la fraicheur nouvelle, l’étouffe. Elle dévoile ainsi trois gourdes en cuir, toutes remplies d'eaux. Elle les arrache à sa ceinture et les déposes sur la table la plus proche. Je me suis dit que tu en aurais peut-être besoin. Elle se sent plus légère désormais, sans ce poids qui la tirait vers le bas. Elle en profite pour étirer ses jambes dont la chair apparaît, parfaitement immaculé de toutes traces.



Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 6971 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 1769
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: “ the kindest gesture” (Cassounet)
Dim 15 Avr - 20:23

RP archivé suite au départ de Cassian
 

“ the kindest gesture” (Cassounet)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-