Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜ROUE DU RP → Elouan & Saoirse
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1775 Nobody 18
Admin


Sujet: ROUE DU RP → Elouan & Saoirse
Ven 26 Jan - 10:08

Roue du RP → Elouan & Saoirse


Il y a cette fille, trop aventureuse, qui ne rentre pas à la maison à l'heure qu'il faut. Il y a le soleil qui se couche sur l'horizon, qui teinte la plaine de couleurs crépusculaires et la fatigue accumulée par des journées de travail harassantes. L'inquiétude est là, le regard guette. Et puis, il y a cette autre fille, trop curieuse elle aussi, qui s'aventure sur le terrain du berger. Alors, pendant un instant, avec la lumière qui baisse, la lassitude qui pèse le corps, le berger confond, s'agace devant cette fille qui ne veut pas rentrer. Alors il sort, appelle, court peut-être même vers elle. Il ne sait pas que c'est Saoirse.



précisions


→ Pour ce qu'il en est de la chronologie, l'action se situe dans le passé, à l'époque où Saoirse vivait encore chez les Pikunis, à vous de définir le moment exact où cela se produit.

→ GM ne repassera plus sauf si demande explicite par mp. Dans ce cas, contactez Harlan Tikaani. De même si vous avez la moindre question ou précision à quémander.

→ Ce rp est laissé entre vos mains et votre imagination, n'hésitez pas à être créatif quant à vos aventures    


avatar
17/04/2016 I/RiverSoul 474 Mark Ghanimé Lux aeterna Berger / Tisserand & Orientation 15
♆ bad things ♆


Sujet: Re: ROUE DU RP → Elouan & Saoirse
Jeu 1 Fév - 19:41


Sao & Elouan @AgneauRebelle @Avoine #WhereIsOona?


Aux premières lueurs de l'aube, alors qu'il rassemblait ses moutons pour vérifier si aucun ne manquait à l'appel il a décidé de retourner chez lui. Tout d'abord parce qu'il a laissé quelques brebis trop faibles ou trop jeunes à L'époque pour faire le chemin de la transhumance. Puis ça lui donnait une bonne raison de venir se ressourcer dans sa famille, de revoir sa fille dont la joie infinie le rechargeait en énergie à chaque fois. Son jeune apprenti ne demandait que ça en plus, d'être mis à l'épreuve en gardant le troupeau lors de son absence. Il lui laisserait deux chiens mais garderait Avoine avec lui. Elouan ne se séparait jamais du grand chien de berger Blanc, il considérait même ce dernier comme une partie de sa personne. Le laisser derrière lui apparaîtrait comme une trahison à ses yeux. Ainsi cheveux au vent, la houppette mortelle dans sa main, il entreprit le chemin du retour en chantonnant. Cependant des montagnes aux plaines il ne suffit pas de claquer des doigts pour en parcourir, la distance. Généralement on accumule entre 6 et 8 heures dans les jambes en marchant à un pas raisonnable. Heureusement pour la grande majorité du parcours on descendait la pente. Néanmoins, bien qu'habitué à tout ce crapahutage, le Pikuni appréciait toujours une petite pause en arrivant, accompagnée d'un bon morceau de pain, et d'une boisson chaude ou fraîche selon le désir du moment.

Bien avant de jeter un coup d'œil à ses animaux il se précipita chez lui, impatient de retrouver sa famille, il serra fortement sa femme contre lui mais il manquait une personne à l'appel. Oona. Étonnement de la mère qui la croyait en goguette dans la montagne pour retrouver son père, comme ça lui arrivait régulièrement. Une ride se creusa sur le front de l'homme, des gestes agacés, un voix dure qui houspille la mère. Elle va revenir sûrement, et il lui apprendra sa façon de penser à cette imprudente. Surtout, ce qui l'inquiétait était qu'il n'avait pas accompli le tour des environs depuis un petit moment. N'importe quel ennemi possédait donc la capacité de s'y dissimuler afin de commettre les pires forfaits. Maintenant, malgré la fatigue Elouan ne tenait plus en place. Rester assit, à la maison, à ne pas bouger le petit doigt, Non ! « Je vais faire le tour des bêtes  » Annonça-t-il à son épouse, pour éviter de la traiter plus mal qu'elle ne méritait. Après tout, son unique enfant, il la considérait comme son  trésor et ne comprenait pas comment sa moitié agissait aussi négligemment ! A l'extérieur le berger pu remarquer que le soleil terminait sa course, bientôt le crépuscule couvrirait leur village, ramenant probablement la petite sauvageonne.

Maintenant le voilà dans l'enclos à vérifier qui pourra ou non l'accompagner demain, et quel mouton il ne jugera pas prêt à escalader le raidillon parfois abrupt, pour rejoindre le reste du cheptel. Il y a cette petite agnelle un peu joueuse qui lui échappe, excédé il trébuche sur la barrière qui s'ouvre, alors qu'il tendait le bras pour clore celle-ci, il aperçu une frêle silhouette au loin. Les derniers rayons de l'astre du jour qui s'évadait aveuglant son regard, Elouan plissa ses yeux pour mieux distinguer la longue chevelure de la jeune fille. Enfin. Aucun doute possible. Et de crainte qu'Oona ne s'esquiva en le découvrant à la maison, alors qu'elle travestissait la vérité pour se promener à son aise, le berger s'avança vers elle à grandes enjambées « Oona » La héla-t-il en étudiant que la tonalité de sa voix ne sonna pas trop sévère « Ici j'ai besoin de toi » Car il n'ignorait pas qu'elle appréciait toujours de s'occuper des animaux et de prouver ses capacités. Oups entre les jambes s'échappa le bébé mouton terrible. Quelle misère, pas encore habitué aux voyages ça promettait une jolie course dans tous les sens, jusqu'à épuisement pour ... et Hop un deux trois autres qui suivaient l'exemple en le bousculant dans le dos « Ah les affreux manquait plus ça ! » Tout s'enchaînait pour gâcher les retrouvailles avec Oona.
 

ROUE DU RP → Elouan & Saoirse

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cherche Roue KTM
» roue à cliquets
» A VENRE ROUE HONDA CRF
» La Roue de la Fortune
» cherche roue arriere pour ktm sxf 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-