Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Andrew ♣ Bigger than us
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 3063 Juno Temple signa Alas 21
Admin


Sujet: Andrew ♣ Bigger than us
Sam 30 Déc - 11:49



Bigger than us

Un nouvelle ainée s’apprête à se terminer. C’est toujours un peu étrange de se rendre compte que les choses évoluent et dans le bon sens. Cela fait donc plus de trois ans qu’ils sont sur Terre et parfois, Charlie se demande si ça ne demanderait pas une nouvelle forme de calendrier. Il y a l’avant les débarqués et l’après, non ? Elle imagine facilement que pour les Natifs, c’est un point qui a changé beaucoup de choses. Et en même temps, elle ne sait pas non plus s’ils ont toujours le même calendrier. Pour eux, tant de points ont évolué que ce n’est pas très clair. C’est fou ce que les choses peuvent changer en un siècle. Ils ont développé une autre langue quand même. Est-ce que l’ancienne ne convenait plus ? Et pourquoi d’une tribu à une autre, l’accent peut êtr un peu différent ? En réalité, les questions sont nombreuses mais il n’est pas facile de trouver quelqu’un pour y répondre. Mais elle ne se questionne sur tout ça que lorsqu’elle est seule en réalité. Quand elle est là, près du campement, à patrouiller pour être sûre que rien ne se passe. Le froid est glaciale ce soir, et elle n’est pas certaine de tenir le coup comme ça très longtemps. Tout le monde est déjà au lit ou presque et elle sent déjà la fatigue lui faire grincer les dents. Pourquoi elle a choisi ce métier déjà ? Elle n’en a pas la moindre idée.

Un soupir s’échappe une nouvelle fois de ses lèvres alors qu’elle tente de réchauffer ses doigts en les frottant les uns aux autres. Le froid règne ici et l’obscurité ne lui permet pas vraiment de profiter. Elle n’est pas loin du campement bien sûr, à peine quelques pas. L’intention n’est pas d’attirer l’attention et avec une torche, la flamme ne ferait qu’attirer les choses vers elle. Surtout une flamme qui se déplace, ce n’est même pas envisageable. Oh, il y en a certains qui le font, mais elle n’est pas assez douée en combat pour prendre le risque d’attirer une créature déplacée. Elle sait qu’il y a un traité, une protection même infime. Mais il ne s’agit que d’un bout de papier. Là-haut, sur l’Odyssée, il y avait aussi des lois et des règles. Cela n’empêchait personne de les transgresser. Ils étaient punis mais ce qui avait été fait était fait. C’est une affaire à laquelle il ne sert pas vraiment de réfléchir trop longuement de toute manière.

Elle s’autorise une pause en tout cas. Situation nécessaire. Déjà, parce que ça va lui permettre de se réchauffer un peu, au coin du feu. Et ses petits doigts en ont besoin. Faudrait pas qu’ils tombent les pauvres. Elle a entendu de sales histoires à ce propos d’ailleurs, comme quoi les doigts peuvent devenir noirs à cause du froid et autres choses de ce genre. Mais ouais, elle n’a pas trop envie d’y réfléchir. Là comme ça, c’est déjà bien assez agaçant. Un peu. Un soupir s’échappe de ses lèvres alors qu’elle pénètre sur le campement. Un fin sourire ne tarde pas à se glisser sur ses lèvres aussi. Le campement est beaucoup plus calme qu’en journées. Quelques personnes bavardent dans certains coins mais la plupart dorment déjà. Forcément, les journées sont lourdes pour certains. Elle, ça va, elle ne dort jamais beaucoup. Non qu’elle ait beaucoup de choses sur la conscience ou des problèmes avec tout ça. Disons plutôt qu’elle a toujours manqué de sommeil. Insomnies sans doute, mais sans réelles raison, elle ne s’en est jamais formalisé et ça ne risquait pa de commencer maintenant. C’est sans doute pour ça que le poste lui convient plutôt bien. Parce qu’elle est encore en forme à une heure tardive.

Près du feu, son attention s’arrête sur Andrew. Amusée par sa présence ici, elle s’avance doucement pour le rejoindre mais ne s’installe pas. lle n’a pas le temps pour ça, il ne faudrait pas qu’elle s’attarde trop longtemps. Ce serait le meilleur moyen pour elle de se faire insulter par les autres. Une pause de quelques minutes, ça, elle peut le faire. Mais il faut aussi qu’elle se donne une occasion de l’entraîner avec elle. A deux, une patrouille paraît toujours plus agréable déjà. Mais ce n’est pas une mission aisée, il faut y aller un pas après l’autre. C’est toujours comme ça que ça fonctionne, de toute manière. Mais ce n’est pas toujours facile, et ça, elle le ait. Elle-même, elle n’aurait pas franchement envie qu’on l’entraîne dans ce genre d’aventure obligatoire. Mais qui sait ? Il faut bien essayer non ? ” Tu ne sembles pas savoir comment t’occuper ce soir, si tu veux, j’ai une idée.”. Elle s’installe à côté de lui. Oui, juste quelques minutes. De toute manière, faut pas être stupide, elle n’est pas la seule à patrouiller hein. Elle n’est pas inconsciente à ce point ! Et ce ne sont que quelques minutes. Elle ne résiste jamais à bavarder avec lui, peut-on vraiment le lui reprocher ? Elle n’en croit rien.

notes » w/ Andrew au campement des Cent, le 30/12/2117.

avatar
11/09/2017 FLY 490 Joe Keery AVA + HOODWINK • SIGNA + ASTRA Mécanicien 66
Heart mechanics ✜


Sujet: Re: Andrew ♣ Bigger than us
Mar 2 Jan - 19:14


- BIGGER THAN US -

Il avait toujours accepté sans difficulté leur venu sur terre. Il n'avait jamais pensé qu'un jour il se retrouverait-là, ne s'était jamais vraiment posé la question sur ce qu'il pourrait advenir de leur personne en sautant le pas. La terre ne l'avait jamais intéressé plus que ça. Il savait ce qu'il y avait à savoir sur la faune et la flore, le climat et les changements de l'environnement au fil des années. Ce qu'il aimait c'était de loin l'histoire des hommes, ce qu'ils avaient fait pour en arriver là où ils en sont en ce moment. Parfois cela lui arrive de se revoir en cours, un crayon mâchonné à la bouche, se disant que ce qu'ils apprennent ne leur servira qu'à une chose, perpétuer la mémoire des morts parmi les vivants qui les ont oubliés. C'est aussi cette idée qui le pousse rapidement à s'intéresser aux vies humaines, aux guerres, à l'évolution des sociétés au sein d'un monde qui était inévitablement voué à l'échec. Puis les voilà déposés sur ce caillou au milieu de l'espace, seuls et perdus. Lui était heureux, au début, avant qu'il ne comprenne que ce monde n'est pas fait pour lui. Son confort lui manquait, son assiette remplit chaque soir n'était qu'un souvenir et la guerre, celle qu'il avait tant de fois contemplé, n'existait que dans leur souvenir d'Odysséen.

Plongé dans ses souvenirs alors que le soleil commence déjà à se coucher, Andrew se retrouve à fixer les flammes qui dansent et le réchauffent. Il porte un bonnet de laine noir, des gants et ce qui s'apparente le plus à un manteau. Le froid lui taillade les lèvres et son souffle, signe de vie, forme une légère fumée à la sortie de sa bouche. Il trouve cette sensation toujours aussi étrange mais cela le fait sourire. Le froid, le vent, la pluie, la neige, tous ces éléments qui font qu'enfin il se sent vivant. L'Odyssée gardait un climat constant qui n'était qu'un mirage de la réalité qu'ils essayaient sans cesse de leur raconter. L'hiver arrive et les températures s'en font ressentir. Il aime cette saison pour les raisons qu'il vient d'évoquer mais également parce qu'il s'agit de la période des fêtes, seul moment de chaleur au milieu d'une tempête de froid.

Voilà cinq jours que la tempête est passée, cinq jours qu'il s'est rendu chez les Odysséens, cinq jours que Thaïs y avait laissé la vie. Le regard perdu au milieu de la danse effrénée des flammes, Andrew ressasse le passé et essaye de penser à ce qu'il reste à reconstruire. Les fortifications qui entouraient leur camp, leur logement, le matériel en vrac dans leur souvenir, il fallait compter un peu plus d'un mois avant que le principal soit remis en ordre, deux mois pour qu'ils retrouvent un temps soit peu de vie normale.

- Tu ne sembles pas savoir comment t’occuper ce soir, si tu veux, j’ai une idée.

Andrew sursaute alors qu’une jeune femme à la chevelure blonde s’installe à côté de lui. Cette voix, il la reconnaîtrait entre mille. Charlie. Il tourne son regard vers celle qui illumine sa soirée et il se met à lui sourire bêtement, comme il le fait à chaque fois qu'elle est dans les parages. Elle a toujours eut cette effet affreusement joyeux sur lui. Charlie est beaucoup de chose et sera toujours prioritaire sur beaucoup point dans la vie d'Andy.

- Tu devrais pas être en train de patrouiller toi? Mais vas-y, j’écoute ta proposition. Ça m’évitera de me casser la tête encore et encore avec les conséquences de ce stupide cyclone.


by exception


Dernière édition par Andrew Harrington le Sam 10 Fév - 18:18, édité 1 fois

Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 3063 Juno Temple signa Alas 21
Admin


Sujet: Re: Andrew ♣ Bigger than us
Jeu 18 Jan - 10:08



Bigger than us


La tempête. Tout peut paraître si doux, depuis qu'elle s'est terminée. Charlie ne sait toujours pas quoi en penser et pour être tout à fait honnête, les choses ne se sont pas déroulées comme elle aurait pu le vouloir, par la suite. Tout peut vite devenir compliqué et terrifiant, quoi qu'on puisse bien en dire, d'ailleurs. Mais là, pour le coup, la jeune blond se met à avoir légèrement peur dès qu'un vent un peu fort finit par se lever. Peut-être qu'il ne s'agit que de parano, ou en tout cas, elle se permet d'en prendre conscience et elle n'en doute pas vraiment. Mais avec ce qu'il s'est passé et les dégâts qu'il a pu y avoir, est-ce que c'est vraiment aussi étonnant que ça ? Elle espère que ça ne se reproduira pas mais comment en être sûr. Ici, ils ont été assez épargnés, c'est vrai, mais de ce qu'elle a compris, ça n'a pas été si simple que ça, au contraire. La patrouilleuse espère juste que ça n'arrivera plus.

Alors il devient plus facile de penser aux bonnes choses et de se dire que plus rien n'arrivera. Oui, c'est aussi simple que ça, d'une certaine manière. Les choses ne sont pas faciles mais il faut savoir faire en sorte que ça se passe au mieux. Charlie est suffisamment rêveuse pour que les choses se passent bien. Elle oublie ou en tout cas, elle fait de son mieux pour ne pas y penser, pour aller de l'avant. Mais cinq jours, ce n'est rien, cinq jours. Alors son esprit n'est pas facile, et il est compliqué pour elle de faire attention à tout ça. Tout peut paraître si lourd parfois. Cette planète est belle mais est-il vraiment si simple de supporter les choses ? Non, sans doute que non. Il faut juste faire avec, quoi qu'on en dise.

Peut-être qu'elle y pense quand même un peu trop. Surtout que toutes les catastrophes qui ont pu arriver ne sont toujours arrivés qu'une seule fois. A peu de choses près. Elle hausse les épaules. Oui, il ne sert à rien d'y penser trop longtemps. Tout ira bien. Tout va bien, même.

Et quand son regard se pose sur Andrew, bien sûr que tout va beaucoup mieux. Clairement mieux. Avec lui, tout devient toujours plus agréable et plus doux. Comme une sensation agréable de bien être, elle ne saurait le dire. Elle s'imagine même qu'il peut la protéger, parfois, alors que dans le fond, il n'a jamais été particulièrement question de ça. Tout est un peu plus compliqué que ça, disons. Et ça a toujours été comme ça. Avec lui, tout va toujours mieux, n'est-ce pas la seule chose qui ait de l'importance ? N'est-ce pas ça le plein pouvoir d'une amitié pure ? " Tu devrais pas être en train de patrouiller toi? Mais vas-y, j’écoute ta proposition. Ça m’évitera de me casser la tête encore et encore avec les conséquences de ce stupide cyclone. ". Elle lui sourit, hausse les épaules à nouveau. Bien sûr qu'elle devrait patrouiller, mais il n'est inscrit nul part qu'elle ne peut pas prendre une pause de temps en temps. Heureusement, d'ailleurs, sinon, les choses ne seraient pas forcément des plus agréables. Oui, il ne faut plus penser au cyclone, il faut se dire que tout va bien, il faut s'imaginer que ce monde sera un peu plus clément. Et que tout ce qui a été détruit sera remplacé en mieux. Il faut juste y croire, un peu. " C'est bien que tu parles de la patrouille ! Il se trouve que j'ai découvert que c'était beaucoup plus sympa à deux. C'est fou hein ?". Pas sûr qu'il accepte de l'accompagner, cependant.

Faut dire ce qui est, la patrouille n'a rien de formidable ou d'incroyable. Et la plupart du temps, les activités sont manquantes. On ne croise pas toujours quelque chos et pour tout dire, c'est même plutôt le contraire. A 90% du temps, il ne se passe rien. C'est la dure réalité. Et il est obligatoire de faire avec. Charlie ne peut pas juste arrêter de le faire parce qu'en général, il n'y a rien à voir hein. Il suffirait qu'elle s'arrête un jour et hop, quelque chose pourrait se produire. Alors, ce serait sa faute. Ce n'est absolument pas le bon plan. Alors oui, il faut qu'elle fasse attention, que ce soit facile ou non, d'ailleurs. Et en général, ça ne l'est pas. C'est tout. Là d'ailleurs, en venant retrouver son ami pour lui demander de l'accompagner, quelque chose pourrait se produire dans sa zone. Bon, il y en a un autre qui rôde non loin de là et si quelque chose se passe, il s'en apercevra mais voilà. C'est une mission lourde, si on peut le dire ainsi. " Alors, tenté de vivre cette aventure incroyable et hors du commun ?". Elle ? Oh, bah elle aurait sans doute dit non, mais ce n'est pas à elle qu'on pose la question.


notes » w/ Andrew au campement des Cent, le 30/12/2117.

avatar
11/09/2017 FLY 490 Joe Keery AVA + HOODWINK • SIGNA + ASTRA Mécanicien 66
Heart mechanics ✜


Sujet: Re: Andrew ♣ Bigger than us
Sam 10 Fév - 18:41


- BIGGER THAN US -

Andrew avait le bout du nez complètement gelé. Malgré le bout de tissu qui lui recouvrait la moitié du visage, le froid parvenait à se glisser entre les mailles pour venir se plaquer doucement sur son visage déjà bien rouge. Il tente donc comme il le peut de se réchauffer au coin du feu, les deux mains en avant proches des flammes qui dansent. C'est alors qu'une ombre qui ne lui est pas inconnue vient s'installer à ses côtés. Il sursaute quand elle parle, son regard glisse sur le côté et remarque de suite la chevelure blonde, les boucles emberlificotées les unes dans les autres. Il la reconnaît presque instantanément et un sourire s'affiche sur son visage morose. Cinq jours étaient passés et pourtant ce cyclone avait tout bousculé en lui. La disparition de ce qu'il avait construit, la mort de Thaïs, les blessés et les disparus. Bien trop de choses n'allaient pas dans ce monde, dans cette vie. Et pourtant elle était toujours là, pétillante et rayonnante. Son aura avait quelque chose de chaleureux, quelque chose qui fait sourire sans qu'on le sache pourquoi. Alors le brun reprend des couleurs, de l'assurance dans son regard. Le mécano lui répond, taquin, joueur, amical. La voir lui faisait oublier à quel point certaines choses pouvaient aller mal et qu'au final la vie avait de quoi faire sourire quand on y prêtait attention. Elle répondit par un sourire et un haussement d'épaule qui firent rigoler doucement Andy.

- C'est bien que tu parles de la patrouille ! Il se trouve que j'ai découvert que c'était beaucoup plus sympa à deux. C'est fou hein ?

- Ouai, c'est fou.

Il voyait où elle voulait en venir et cela le fit rire doucement. L'intonation de sa voix, sa gestuelle et son regard voulait tout dire. Il n'y échapperait, il allait devoir l'accompagner. Intérieurement il soupira parce que quitter le coin du feu l'embêtait un peu. Il était frileux, n'était pas vraiment fan du froid et l'idée de se retrouver dans le noir aussi tard ne le rassurait pas vraiment. Cependant, il serait avec elle et cela valait tous les moments du monde. Il pourrait l'accompagner à l'autre du bout du monde si elle lui demandait. Bon il ronchonnait, se plaindrait surement toutes les deux secondes mais il le ferait. A deux ils étaient bien plus fort, à deux ils pouvaient tout surmonter. Bien sur les paroles qui suivirent ne le surpris pas. Il laissa un sourire s'échapper sur son visage gelé. Sa respiration créait une légère buée qui s'évaporait rapidement vers le ciel. Il leva les yeux au ciel pour regarder les quelques étoiles apparentes. Des nuages traînaient encore dans le ciel, un léger vent soufflait mais rien d'aussi dangereux que ce qu'ils avaient pu vivre jusque là.

- Bon ok. Mais on s’éloigne pas trop, j’ai pas envie de finir en charpie dévoré par je ne sais quel animal.

Il disait ça en rigolant mais l’image le fit frissonner. A moins que ce ne soit le froid? Il se leva difficilement, comme si cela faisait des années qu’il était assit et tendit la main vers son amie pour l’aider à se mettre debout à son tour. Tous deux marchèrent tranquillement vers la sortie. Les bras croisés devant son torse, Andrew tentait comme il pouvait de garder la chaleur du feu qui lui plaisait tant il y a quelques minutes.

- Si je tombe malade se sera de ta faute hein.  


by exception

Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 3063 Juno Temple signa Alas 21
Admin


Sujet: Re: Andrew ♣ Bigger than us
Dim 11 Fév - 15:04


Bigger than us



La patrouille, c'est un truc chiant pour lequel elle a postulé parce qu'il fallait qu'elle fasse quelque chose. Non qu'elle l'ait vraiment voulu, elle n'était pas contre le fait de errer sur le campement dès qu'elle en avait la possibilité. Mais ça faisait assez mauvais genre, finalement. Puisque chacun a sa part d'activité et de truc à faire, il n'y a rien d'étonnant Mais elle a trouvé que c'était bien pour elle parce qu'avec la cohue continuelle sur le campement, la patrouille, ça reste quelque chose de calme et de doux. C'est important, une nouvelle fois, pour elle. Et ça compte parce que ça lui fait du bien. C'est tout aussi simple que ça. Elle n'est pas quelqu'un de solitaire, ni de silencieux, mais parfois, on a juste besoin de souffler un peu. Est-ce que c'est aussi incroyable que ça ? C'est une position qui lui fait du bien, c'est aussi simple que ça. Une situation qui lui permet de souffler une bonne fois pour toute. Sinon, c'est un coup à devenir fou. Ils sont bien installés mais parfois, ils continuent encore un peu d'être à l'étroit, c'est tout.

Mais pourtant, elle aime bien dormir quand même, on ne peut pas le lui reprocher. Elle ne dort juste pas suffisamment parce que bien que ce soit ridicule, les choses continuent d'être comme elles sont. Et il n'est alors pas possible de revenir en arrière, parce que tout est très bien comme ça. Voilà tout. Mais Charlie, elle est un peu trop du genre à réfléchir à tout et n'importe quoi. Même quand ça ne s'avère pas vraiment nécessaire. Elle plane aussi un peu sur les bords, parfois. Du coup, elle se retrouve facilement en train de rêvasser à une situation. Meilleure ou moins bonne.

En tout cas, avec Andrew dans son champ de vison, tout devient beaucoup plus supportable et agréable. Ce n'est peut-être qu'un avis personnel mais pour le coup, c'est vraiment à ça qu'elle pense. Souffler, profiter, apprécier. Oui, elle ne demande rien de plus et ne compte pas espérer davantage. A quoi est-ce que ça pourrait servir hein ? Elle ne demande rien de plus, elle n'espère rien de plus, d'ailleurs. Les choses sont très bien maintenant. Faut dire qu'avec lui à ses côtés, tout devient toujours plus supportables. Elle n'est pas du genre à s'énerver sur les choses et elle voit toujours le bon côté des choses. Mais on ne peut pas toujours tout voir en rose, on ne peut pas toujours imaginer que tout va bien et que tout ira toujours bien. Les choses n'ont jamais fonctionné comme ça. Et c'est sans doute mieux comme ça. Pour autant, avec lui, tout devient toujours plus agréable, plus supportable aussi. Tout est toujours mieux avec Andrew, en tout cas, et c'est la seule chose qui compte vraiment. Lui, il compte.

Ouai, c'est fou. . Elle lui offre un sourire plein de dents, s'amusant à l'idée qu'il puisse céder. En vrai, elle compte sur le fait qu'il puisse décider de céder. Il ne va quand même pas la laisser tomber, si ? Il ne peut pas lui faire ça, hein ? Surtout qu'il rit lui aussi, alors il n'y a aucune raison à ce qu'il refuse. Enfin... Elle l'espère, c'est un bon début.

Et elle reste à, à attendre qu'il décide de donner sa version, à attendre qu'il se mette à lui donner son avis et sa réponse. Parce que c'est tout aussi important que le reste, quoi qu'elle en dise. Elle veut juste qu'il vienne avec elle et pouvoir passer un on moment tout en faisant ce qu'elle est supposée faire. Elle ne veut pas qu'on s'imagine qu'elle ne patrouille pas, qu'elle n'a pas envie de le faire et que du coup, elle ne le fait pas. Il n'est pas question de ça. Bon ok. Mais on s’éloigne pas trop, j’ai pas envie de finir en charpie dévoré par je ne sais quel animal.. Un sourire sur les lèvres, elle se met à tapoter dans ses mains pour célébrer l'instant. Elle profite et s'amuse. La situation est tout à fait plaisante, en tout cas. " Parfait ! Et promis, on ne se fera pas dévorer par un quelconque animal. Je te protégerais !". Oui, enfin bon, elle espère surtout que personne ne lui tombera dessus. Parce que Charlie n'a pas vraiment la fibre protectrice. Et surtout, elle est suffisamment maladroite pour blesser la personne qu'elle voudrait protéger. Oui, elle ne est là, mais ce n'est absolument pas volontaire.

Il se lève, lui tend la main pour l'aider à en faire de même. Et elle, elle est incapable de faire disparaître le large sourire qui s'est glissé sur ses lèvres. Bien sûr, à mesure que leurs pas les éloignent du feu, le froid les fouette en plein visage. Si je tombe malade se sera de ta faute hein.. Ah bah ça, par contre, c'est une possibilité. D'ailleurs, elle ne voit pas vraiment ce qu'elle pourra faire contre ça. " Tu veux un câlin pour te réchauffer ?". Elle se plante devant lui, les bras grand ouverts.


notes » w/ Andrew au campement des Cent, le 30/12/2117.

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Andrew ♣ Bigger than us

 

Andrew ♣ Bigger than us

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Andrew Takayama [Finie]
» Signature de contrat - Andrew Shaw

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Le campement des Cents :: Le feu de camp-