Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Yeux de lynx, apparence de caméléon | Rowena
maybe life should be about more than just surviving


avatar
12/03/2017 Ponyta 104 Ruby Rose avengedinchains notion de soin, orientation, guérisseuse 103


Sujet: Yeux de lynx, apparence de caméléon | Rowena
Mar 26 Déc - 22:11

L’ouragan avait frappé de plein fouet l’île des Kovariis, laissant celles-ci survivantes et seules. La guérisseuse avait du travail et Cyd ne se cessait d’enchaîner les séances auprès des femmes de sa tribu. C’était principalement sa sœur cadette qui l’inquiétait le plus. Celle-ci s’était renfermée sur elle-même avec son bébé. L’androgyne était inquiète, ne sachant quoi faire pour aider sa sœur qui ne parlait plus. Elle souffla un coup et décida de sortir de sa hutte de fortune. Elle leva la tête pour observer certains naoris dans les arbres. Comme beaucoup de sa tribu, la femme restait au sol, angoissée de prendre de la hauteur. Elle n’était pas une grande guerrière, mais probablement plus que ce peuple si différent d’elles. Elle tourna la tête vers les femmes de sa tribu qui tentaient de s’en sortir depuis le grand cyclone. Les temps seraient durs et l’androgyne se demandait bien combien de temps elles resteraient ici, seraient tolérées. Pour l’instant cela se passait relativement bien. Elle espérait que sous le commandement de Calypso et Clio, cela irait. Elle pleurait silencieusement son ancienne cheffe, même si elle savait qu’elle était aux côtés de la Déesse, comme les autres femmes restées sur l’île. Sa mère était morte bien avant le cyclone, Cyd avait décidé d’abréger ses souffrances.

Elle savait que l’esprit de sa mère était aux côtés de la déesse et que tout irait bien. C’était plus pour les vivants que les temps étaient vraiment difficiles. Il fallait renoncer à un certain mode de vie pour s’habituer aux naoris et aux hommes. Il fallait accepter les règles différentes. Les naoris n’étaient pas les plus violents, mais ce mode de vie, leurs pensées, cela intriguait énormément Cyd. Elle avait ainsi vaguement compris qu’ils avaient différents conseillers dans la tribu et que cela était d’une grande importance. La guérisseuse ajusta son arc et décida d’aller prendre l’air, de marcher un peu et de chercher des plantes médicinales. Il faisait froid, c’était l’hiver. Elle avait perdu définitivement la chaleur de sa jungle natale. Les premiers temps, elle avait bu énormément de tisanes spéciales pour supporter le froid et ne pas tomber malade. Son corps n’était pas habitué à un tel régime. Une immense tristesse l’envahit alors qu’elle marchait et pensa aux animaux morts là-bas. Elle pleurait intérieurement, préférant ne pas afficher sa peine devant des inconnus. Elle resta de nombreuses heures dehors, elle avait énormément à apprendre pour ne pas se tromper de plantes et soigner correctement les autres. Elle ne perdait pas son rôle, néanmoins, son statut était différent. Avant elle était celle qui dérangeait, qui était différente.

Maintenant elle était une Kovarii affirmée, comme si les femmes préféraient se renfermer sur elles-mêmes et acceptaient son côté si particulier. Dans cette tribu, auprès des naoris, Cyd n’avait rien expliqué. Elle se laissait appeler « homme », « femme », des mots surfaix pour elle. Elle parlait comme elle le voulait, au fond peut-être que cette situation lui apporterait quelque chose d’énormément positif. Elle se fit la réflexion qu’elle devrait aller voir Tamara qui accepterait peut-être de la loger elle et sa sœur ? A voir. Cyd salua les sentinelles qui gardaient l’entrée de la tribu. Elle marchait calmement dans les lieux reposants quand elle distingua une silhouette qu’elle avait vaguement croisé, Rowena. La conseillère avait accueilli les siennes de manière bienveillante et cela l’avait énormément soulagé quant au bien fondé d’être ici, même si elle restait méfiante. Elle avait besoin de preuve et de voir que les hommes ici étaient bons et non pas mauvais. Elle s’approcha de celle qui était une chamane, même si cette fonction intriguait l’androgyne. « Bonjour conseillère. » Cyd la traitait avec le respect que ce rôle devait apporter. Elle pencha la tête en signe de paix, calme, très calme. Seule sa voix trahissait son genre et encore. Elle avait une voix relativement rauque pour une femme. Elle redressa la tête, affichant son regard clair, presque électrique. Elle fronça les sourcils en voyant la démarche de l’autre femme. « Vous boitez ? » Elle avait l’œil pour ce genre de choses, clairement, elle n’était pas guérisseuse pour rien. Sa tenue était bien plus chaude et couvrante que quand elle vivait sur l’île des Kovariis et cette tenue cachait encore plus ses formes, mettant davantage le flou sur son genre.

Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 664 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 326
Admin


Sujet: Re: Yeux de lynx, apparence de caméléon | Rowena
Sam 6 Jan - 19:39



New habits
Yeux de lynx, apparence de caméléon



Son regard protecteur balayait les huttes de fortune construites tout autour de l’arbre de vie. La tempête s’était calmée, et la tribu avait dû accueillir les Kovarii. Leur île avait été réduite à néant par le cyclone, malheureusement, et toutes les personnes étant restées sur place étaient… Mortes, d’après les premières estimations. En réalité, avec la puissance de la tornade, il y avait peu de chances de survie de la part des insulaires… Rowena ne l’avait pas encore souligné auprès des survivantes, préférant leur laisser le temps de se remettre de leurs émotions. Néanmoins, il faudrait leur avouer un jour, tout comme le fait qu’y retourner allait être exclus. La conseillère n’était pas une experte en faune et flore, mais il lui paraissait compliqué d’y retourner. On ne savait pas dans quel état l’île était, ou serait à l’avenir. Et si la nature avait définitivement repris ses droits ? Animaux et fleurs vénéneuses pourraient les attendre à leur retour… Et la chamane n’était pas le genre à renvoyer des personnes vers la mort. Donc, les Kovarii feraient partie de la tribu… Sauf si certaines d’entre elles souhaitaient partir vers d’autres horizons, sur le continent. La plupart n’avaient pas bougé de leur île, ce serait l’occasion de découvrir…

La femme jeta un regard vers la cime de leur Arbre de vie, emportée par la tempête. La voilà, la raison principale sur pourquoi Rowena était au même niveau que les réfugiées. Pourquoi elle avait refait construire une maisonnette pour elle, à même la terre. Les quartiers des conseilleurs avaient été rasés par la tempête, mais le reste était en parfait état. Et c’était le principal, du point de vue de la conseillère. Que tout le monde, toutes les choses aillent bien, en dehors des siennes. Et, il fallait l’avouer, Harlan et Caleb avaient l’air nettement mieux avec une bicoque sur la terre ferme que la tête dans les nuages. Alors, Rowena avait supporté cet éloignement avec les étoiles. Et puis, il fallait l’avouer, son corps souffrait encore des blessures reçues chez les Rahjaks. Evidemment, les cicatrices avaient commencé à disparaître, mais elle continuait encore de boiter, malgré les potions données par Harlan. Même le grand druide ne parvenait pas à calmer les dernières douleurs s’accrochant à la carcasse. Si elle devait se traîner cette jambe toute sa vie… Elle l’aurait bien cherché. Sa décision avait été stupide, autant l’assumer.

Chacune de ses nouvelles personnes vaquait à ses occupations, appréhendant la nature si différente de leur précédent lieu de résidence. Rowena leur laissait le temps, se tenant à leur disposition en cas de questions ou de besoins quelconques. Elle était là, telle une ombre, rôdant avec son sourire bienveillant et son regard pétillant. Elle se montrait à la hauteur de ce que sa fonction lui imposait. Les failles, et autres soucis, c’était chez elle, une fois la porte fermée. Ou devant ses rares amis.

Les réflexions furent interrompues par une arrivée soudaine. Une des Kovarii qui venaient dans sa direction, l’interpellant. Bonjour conseillère. Le ton paraissait si formel à la chamane, qui avait plus l’habitude qu’on l’appelle par son prénom que son statut… « Bonjour Cyd. Vous pouvez m’appeler par mon nom usuel vous savez, vous faites partie de la tribu désormais. » Le sourire était doux, avenant. Et oui, Rowena connaissait le nom de tous les arrivants. C’était son devoir, non ? Pour les intégrer dans cette nouvelle dynamique… En revanche, avait-elle une femme ou un homme face à elle ? La chamane n’était pas druide, elle n’était pas capable de voir en un seul coup d’oeil le sexe de son interlocuteur. Surtout sur un tel physique androgyne. Enfin, elle demanderait plus tard, certainement.

Puis une remarque, qui aurait pu lui faire perdre son sourire habituel. Mais elle avait l’habitude la conseillère, et rien ne pouvait l’ébranler. Extérieurement parlant. « En effet. J’ai été blessée il y a quelques semaines lors d’une visite à la cité de feu. Ce n’est pas particulièrement grave, mais ça prend du temps à soigner. » Elle rassurait toujours, que ce soit les autres ou elle-même. Elle préférait ne pas penser à cette possibilité que cela ne s’arrange jamais. Ne pas être pessimiste. Ne pas l’être… En revanche… « Vous avez l’oeil. Vous êtes guérisseur ou druide ? » De quelconques notions de soins ou d’anatomie humaine… De quoi apercevoir la blessure et le changement dans la démarche.

Elle détourna le sujet, ne souhaitant pas inquiéter encore plus cette personne, dont ce n’était pas le travail. Et puis, de façon générale, Rowena ne voulait pas qu’on s’attarde sur ce qui n’allait pas la concernant. Sa santé physique et psychologique passait après le bien-être des autres. « Comment vous sentez-vous ici ? Vous vous habituez à toutes les nouveautés ? »

 

Yeux de lynx, apparence de caméléon | Rowena

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Ssélisse, née d'un camélia sanglant
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La sylve :: Le village Naori-