Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜{Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
maybe life should be about more than just surviving


avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Jeu 14 Déc - 17:52

    Une nuit, il était resté durant cette nuit là, avant de s'en aller le lendemain matin. Il ne voulait pas mettre James mal à l'aise vis à vis de sa famille, alors, il était partie assez rapidement après avoir passer l'une des meilleures soirées de sa vie dernièrement. Il faut dire que le solitaire ne passait pas spécialement de très bons moments en général, enfin, disons qu'il arrivait à s'en contenter. Mais cette journée lui avait fait prendre conscience, peut être un peu trop, qu'il tenait à James, genre vraiment. Jusqu'à présent, il ne voulait pas se l'avouer complètement, mais là, il était obligé de se le dire, car le départ lui avait été bien difficile, alors il était revenu rapidement, comme il le désirait, et peut être qu'il fera un effort pour rester plus cette fois, sauf que tout cela ne semble pas aussi simple. Et si l'inverse se produisait ? Et si James le suivait pour de bon cette fois ? C'était une possibilité oui, même s'il ne se sentait pas prêt à partir. Adriel avait envie de le forcer un peu, sans pour autant le brusquer. Il était pris dans un cruel dilemme, c'était le cas de le dire. Il était donc là, en bord de mer, près de l'eau en cette fin novembre, c'était le milieu de la journée, il ne faisait pas forcément très chaud, surtout que le temps semblait tourner de la mauvaise façon, le vent était surtout très violent, trop violent même. Adriel ne se souvenait pas l'avoir vu si violent, surtout sur les côtes, surtout à proximité du village calusa. Tout cela n'était pas très bon signe, il le savait, alors plutôt que d'attendre le brun comme il le faisait souvent, il se rendit chez lui, pour voir si tout allait bien. Il ne savait pas s'il se trouvait là, mais James n'est pas un grand aventurier contrairement à lui, alors il doit sans doute être chez lui, bien au chaud même si le temps au dehors ne semblait pas être au beau fixe, c'était même tout le contraire, malheureusement.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Sam 23 Déc - 22:48

Le temps proche de la mer est bien souvent agité lorsque les saisons des pluies fortes apparaissent. Généralement le peuple calusa se prépare à ce temps lorsqu’il voit au lions les mouettes et les oiseaux revenir sur terre. Etant un village de pêcheurs, ils ont très vite appris à déceler des indices dans le comportement de la nature. Le vieil adage dit que lorsqu’un oiseau revient sur terre et se pose, le mauvais temps n’est jamais bien loin. Bien souvent c’est un adage qui se révèle être vrai.
Aujourd’hui comme beaucoup d’autres jours similaires les pêcheurs qui sortent en mer sont restés au village. Jamie comme tous les autres ont très vite compris vue la couleur du ciel et les vagues déchainées qu’il serait inconscient de partir par ce temps. Le ciel a pris une teinte proche du noir tandis que toute la matinée des bourrasques de vent violent se sont déployé le long de la côte. Il est presque évident que le village va affronter un orage assez violent. Ce qui inquiète le plus le peuple est sans doute la fragilité des maisons qui sont pour la plupart faites en bois et d’une solidité assez nulle si le vent est trop fort.

Aujourd’hui donc le jeune homme est plus qu’inquiet et il a passer la matinée avec son père à rentrer les pirogues et le matériel de pêche pour éviter qu’il ne s’envole ou ne s’abîme. Au fond de lui il sait que la maison ne tiendra pas bien le coup et comme beaucoup de calusas c’est une tristesse profonde. Que pourront-ils bien faire s’ils perdent le village ? Ils ne sont pas riches et pour beaucoup ce village est leur vie toute entière. Evidemment que c’est un choc de se dire que si l’orage s’intensifie, ils perdront tout. Pour le moment néanmoins il s’occupe de rentrer quelques objets et de ranger le plus gros avec sa mère et ses sœurs. Le petit frère est occupé à faire des petites roulades sur le sol encore insouciant bien que quelque fois le bruit du tonnerre lui fait relever la tête avec un air inquiet.

James une fois son ouvrage terminé le prend dans ses bras quand il entend frapper à la porte. Il se demande qui cela peut bien être. Sans doute les voisins venus prendre des informations et se soutenir mutuellement face à l’orage. Il garde l’enfant dans ses bras tout en ouvrant la porte, son frère se tordant dans tous les sens comme un arbre pliant sous le vent. Jamie sourit et d’autant plus lorsqu’il voit Adriel en face de lui.

Alors ça pour ne surprise. Il le fixe un moment alors que la pluie se met à tomber. De jour en jour il a l’impression de se rapprocher de lui et à chaque fois ils sont un peu plus près l’un de l’autre sans pourtant jamais s’effleurer. Juste assez près pour bouleverser leur pensées et leur zone de confort. Une sorte de malaise se crée puis James le rompt en reculant le faisant entrer d’un geste. Il ne compte pas le laisser sous la pluie. Dans la maison, ses parents trop occupés ne prêtent pas bien attention au visiteur et c’est tant mieux vu que Jamie le fixe un moment en souriant.

« Tu me cherchais ? On se prépare à l’orage je suis pas aller à la plage aujourd’hui. » Petit à petit l’artiste s’est habitué à la présence de l’ermite et aussi à sa non conversation. Il essaie de lui faire sortir quelques phrases mais il sait que ça met toujours du temps à s’amorcer. Son frère dans ses bras se penche pour réclamer les bras d’Adriel. « Tu…veux bien le prendre ? » Il ne sait pas trop quoi dire même si sur son visage l’angoisse se lit aisément.

avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Jeu 28 Déc - 17:38

    Adriel n'avait pas pour habitude d'agir ainsi, mais il faut croire que la tempête avait fait ressortir en lui des instincts qu'il ne pensait pas connaître, qu'il pensait tout simplement disparu depuis le temps. Il faut dire qu'avant James, pendant un long moment, personne n'avait vraiment compté pour lui, personne sauf lui-même bien entendu. Mais aujourd'hui, les choses étaient clairement très différentes, trop différentes peut être, parfois, il ne se reconnaissait plus lui-même, il avait tellement changer au cours de cette année avec le calusa. Il avait encore du mal à se l'admettre, parce qu'il est un solitaire, alors un solitaire a du mal à se libérer de certaines habitudes, de certaines pratiques. Adriel n'est pas du genre à parler énormément, c'est même tout le contraire, il parle peu, très peu même, mais au contact de James, sa langue se délit plus facilement qu'auparavant. Pourtant, si vous demandez à James, il vous dire sans doute le contraire, que la communication n'est pas le fort de l'ancien athna, qu'il est mystérieux, qu'il ne se livre pas beaucoup, pas assez peut être devrait-on dire. Mais il a pris cette habitude là, il n'est pas du genre à parler, il se disait que s'il se mettait à se parler à voix haute, que c'était le début de la folie, et pour le moment, il avait réussi à y échapper. Pour combien de temps ? Il ne saurait le dire, mais sans doute que les choses allaient changer dans les prochaines heures, comme ça d'un coup, sans que personne ne s'y soit vraiment préparé. Mais la tempête était forte, plus forte que jamais, alors il s'était rendu chez James, alors que jusqu'à présent, ils se trouvaient en général à la plage. Mais les vagues étaient si grandes que James se serait noyé dans une mer aussi agitée, il n'avait pas du prendre le risque de nager aujourd'hui. Il frappe à sa porte, il n'aime pas trop ça, mais au moins, il saura s'il est chez lui ou chez des voisins. Il a peur pour sa vie, même s'il ne peut vraiment se l'avouer consciemment. Mais il n'est clairement pas là par hasard, non. Et à son heureuse surprise, c'est bien James qui vient lui ouvrir avec son petit frère dans les bras. Mais Adriel ne sait pas quoi dire, parce que jamais il ne s'est trouvé dans cette situation qu'il trouve gênante. Il aurait pu dire qu'il venait là pour lui en effet, mais ces mots semblent difficiles à dire, comme s'ils allaient écorcher sa gorge en sortant et qu'il allait expirer. Pourtant, il n'en serait rien du tout, c'est même tout le contraire. Au bout de quelques instants alors que la pluie se mets à tomber, James le fait rentrer d'un geste de la main, brisant le silence devenu presque trop pesant sur la carcasse du solitaire. Mais il ne se fait pas prier pour rentrer. Il tente de sourire lorsque James lui pose ouvertement la question pour savoir s'il le cherchait vraiment.

    " Je passais par là et la tempête a montré le bout de son nez. J'ai vu les vagues, je me suis dis que tu n'étais pas partie nager effectivement alors, je suis venu chez toi. "

    Les mots sont un peu hésitant. Adriel ne dit pas ouvertement qu'il était venu pour lui, mais si James lit entre les lignes, il le comprendra aisément. Son petit frère semble alors réclamer les bras du visiteur et le calusa lui demande s'il peut le prendre. Est ce que c'est une bonne idée ? Adriel n'a jamais été en contact avec les enfants, ou alors, cela fait longtemps, il ne s'en souvient plus vraiment, car ce ne sont pas des souvenirs utiles pour sa survie, mais devant l'instance de l'enfant, il tend les bras pour le prendre. Il ne sait pas si l'enfant va se calmer, mais soit.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Jeu 28 Déc - 22:45

L’arrivée d’Adriel n’a pas fait que surprendre Jamie mais également sa famille à commencer par la douce Argane qui pointe son nez avec ses beaux cheveux bouclés noirs tout autour d’elle. La sœur de James a toujours été très attachante et vraiment très proche du calusé bien plus que leur autre sœur Molly ayant à peine un an de plus qu’Argane. Au fon ce n’est pas si étonnant, Molly est une fière guerrière qui aime s’entrainer au combat et partir à l’aventure tandis que James et Argane sont plutôt calmes et réservés. Pour Kylian son plus petit frère la route n’est pas encore tracée et pour le moment personne ne saurait dire ce qu’il deviendra.

La jeune femme regarde Adriel avec un sourcil relevé et sourit franchement avec ce courage propre aux enfants Isaï. Elle l’observe un moment avant de sortir de but en blanc :

« Vous devez être Adriel, je suis contente de vous rencontrer. James m’a parler de vous. » Et sur ces mots elle ne fait que sourire en lui tendant une gourde pour qu’il puisse boire. Argane a toujours été ainsi directe mais avenante avec les gens. James quand a lui ne sait pas trop où se mettre et la pousse timidement tout en rougissant. Elle n’avait pas besoin de dire qu’il avait parlé de lui ! Il soupire de contentent lorsqu’une minute plus tard elle s’éloigne pour aller ranger quelques affaires. Sa famille n’est jamais très intrusive mais assez pour le mettre mal à l’aise.

« C’est Argane ma sœur…et là dans tes bras, Kylian mon petit frère. Les autres sont dans le potager derrière. Je suis content que tu sois venu… » Il est même plus que content et il sourit franchement en allant dans sa chambre lui faisant signe de le suivre. Autant éviter une autre intrusion surtout que vue la météo il n’est pas sûr qu’il puisse discuter avec lui en privé longtemps.

Sa chambre est semblable à James en tout point, des dessins partout et peu de place pour même se reposer. Il s’assoit distraitement sur son lit après avoir tirer le rideau. Personne ne viendra les déranger et il préfèrerait éviter de toutes les manières.

« Je sais que tu comptais pas venir ici tout de suite, ça doit pas être facile de rencontrer tout ce monde… » Il sourit plus qu’heureux qu’il soit venu. « Tu penses que l’orage sera violent ? Des gens au village disent que les maisons ne tiendront pas… » Il attend qu’il s’assoie sur le lit également pour poser sa tête sur son épaule. Il a besoin d’attention un peu plus que les autres jours puisqu’il a peur que son monde s’écroule.

« J’ai vue les vagues aujourd’hui et j’ai eu envie de plonger dedans tu sais… » Il murmure presque contre son oreille comme un secret. « Parfois j’ai envie d’écouter et juste aller nager même si je sais que c’est dangereux. » Un peu comme avec Adriel depuis leur rencontre, mais ça il ne l’ajoute pas. Il ferme les yeux un instant écoutant les battements de son cœur et ceux d’Adriel. Peut être qu’il est silencieux mais son cœur le trahit assez bien lorsqu’ils sont proches.

avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Ven 5 Jan - 16:08

    La venue d'Adriel est une sacré surprise, lui même est surpris d'agir de la sorte à vrai dire, mais il l'a fait, il l'a quand même fait, ce qui est assez fou mais il est là, et pour une fois, il va devoir affronter la famille de James, pour la première véritable fois, mais peut être aussi la dernière fois, même s'il ne s'en doute pas encore. La tempête est forte, alors, pris au piège, il ne peut plus vraiment revenir chez lui dans une de ces cachettes à vrai dire, c'est pour ça qu'il est là, mais aussi parce qu'il a peur pour James, peur que l'habitation ne résiste pas à cette tempête qui s'annonce encore plus violente que les précédentes. Mais pour le moment, rien de tout cela n'agite la maisonnée qui est pleine de monde. James a déjà mis son petit frère dans les bras du solitaire, ce qui ne le ravit qu'à moitié, mais déjà une de ces soeurs, il le suppose arrive vers lui, vers eux, elle semble curieuse de connaître l'étranger qu'il est pour la famille. James a sans doute dû évoquer Adriel quelques fois, comme étant un de ces amis non calusas, sans doute, mais que leur a-t-il dit précisément ? Il ne le sait pas, il aimerait bien le savoir pour trouver, enfin, pour tenter de trouver les bons mots. C'est alors que la jeune femme qui toise Adriel du regard ouvre la bouche pour lui dire qu'elle est contente de le rencontrer. James avait donc parler de lui à sa famille, mais de quelle façon ? Impossible de savoir, et ça ne lui plait pas. Elle n'a pas l'air d'avoir peur, elle semble contente de la venue du brun, mais quand même. Qu'a-t-il pu dire pour qu'elle soit si heureuse de le voir ? Est ce qu'il lui a dit ce qu'il pense inconsciemment ? Possible, pas sur, mais cela reste bien entendu probable. Elle lui tends une gourde alors qu'il a le petit dans les bras. Il lui sourit mais fait signe que ce n'est pas la peine pour le moment. Il ne dit rien, il ne sait pas quoi dire, il n'a plus l'habitude de tenir une conversation, en dehors de James qui est pratiquement son seul interlocuteur depuis quelques mois maintenant. Enfin, il fait un peu de commerce avec les autres, mais ça n'a rien à voir, il s'en tient au minimum, sans spécialement faire la conversation. Le malaise s'installe clairement, mais Adriel ne dit rien, et finalement, après ces quelques propos, elle finit par s'en aller, laissant les deux en paix, sachant que le petit ne compte pas vraiment dans l'équation bien entendu. Il a donc parler avec Argane, et dans ces bras c'est Kylian qui est là. Il est content de le savoir même si au fond, il s'en fiche un peu. Il n'est pas là pour voir la famille de James, juste lui, et pas un autre évidemment. Le jeune Isaï est donc heureux de voir son ami là. Cela ne semble pas vraiment le déranger qu'il soit là alors que pour la première fois, il y a toute sa famille avec lui, mais ce sera peut être l'occasion d'aller plus loin dans leur relation, n'est ce pas ? Peut être oui, même si la tempête au dehors ne rassure en rien Adriel. Il sent qu'elle va être violente, il sent que cela pourrait mal se passer, il le sent, il n'est sûr de rien cependant, mais disons que c'est comme une mauvaise sensation qu'il ressent, comme un mauvais pressentiment à propos de ce qui va advenir. Ils vont donc dans la chambre de James, afin d'éviter qu'un autre membre de la famille vienne squatter leur conversation, la présence de l'un avec l'autre. L'intimité ici ne semble pas être quelques choses de primordial, ils sont nombreux, trop pour Adriel, mais c'est une famille, alors ils vivent tous sous le même toit, c'est assez logique vu la place qu'il y a dans le village. Ils se font un peu d'intimité alors qu'Adriel pose Kylian sur le sol, le plus délicatement possible. Il ne peut pas aller très loin de toute façon. James lui parle, et lui fait comprendre que ça ne doit pas être évident pour lui de venir ici avec tout ce monde. Adriel ne fait que hausser les sourcils en guise de réponse positive à cela. Mais finalement ce n'est pas ce qui l'inquiètes le plus. C'est la réplique suivant de James qui lui fait peur.

    " Je crains que ça ne soit la vérité. Les vagues étaient véritablement violentes, je ne crois pas les avoir déjà vu aussi haute dans le coin. Le vent est vraiment très violent. Je ne suis pas sûr que les maisons tiendront le coup effectivement, mais je ne sais pas exactement les dégâts que cela va faire. "

    Adriel s'est assis sur le lit, et James est venu poser sa tête sur son épaule, il semble avoir besoin d'attention, parce que peut être il redoute ce qui va se passer. Les propos du solitaire ne font que confirmer ces doutes. Il lui dit alors qu'il a vu les vagues, qu'il a voulu plonger à l'intérieur, même s'il sait que c'est dangereux.

    " Tu as bien fait de ne pas plonger, car il y a de grandes chances que tu n'en sois pas ressorti vivant. Avec le courant et la hauteur, une fois à l'intérieur, cela aurait été difficile de survivre je pense. Tu aurais été emporté au large, on n'aurait jamais retrouvé ton corps. Alors, je suis heureux que tu sois là, à côté de moi. "

    Est ce que c'est une déclaration ? Oui, et non. Adriel n'a pas envie de perdre James, il en a bien conscience, il compte à présent presque trop, mais en réalité, c'est sans doute ce qu'il lui fallait pour ne pas finir vieux, aigri et complètement fou. Mais il avait encore du mal à se l'admettre, un peu trop. C'est alors que la demeure tremble. Une bourrasque de vent l'a ébranlé, un peu, rien de dramatique, mais cela ne rassure pas du tout Adriel.

    " C'est normal que les murs bougent autant, ou je me fais une idée ? "

    Adriel n'aime pas être enfermé dans des châteaux de cartes. Et là, c'est presque l'impression qu'on a. Il n'aime pas ça, pas du tout, et il est presque certains que la réponse de James ne risque pas de le rassurer. Et s'il fallait mettre les voiles en urgences pour partir d'ici ?

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Sam 6 Jan - 23:27

Une fois dans la chambre, Adriel pose le petit frère de James sur le sol. Le petit garçon de cinq ans gambade partout et attrape un jouet à lui sur le sol. Il passe beaucoup de temps avec le jeune calusa surtout qu’ils dorment ensemble dans la même chambre et le même lit. Il est vrai que sa famille est envahissante mais en vivant tous ensemble dans un endroit si petit, les liens sont forcément fort et l’intimité assez précaire. Depuis toujours le beau brun à été habitué à avoir sa mère, son père et ses sœurs dans les jambes. Sa sœur Argane étant la plus présente dans sa vie et parfois un peu trop.
Evidemment qu’il lui a parler d’Adriel même s’il a laissé échapper quelques détails volontairement. La jeune femme reste sa petite sœur et il n’est pas vraiment prêt à lui donner toutes les informations qu’il a. La première qu’il lui a cachée est qu’Adriel est un ermite exilé et ce sans doute pour une faute grave dont même lui ignore les détails. La jeune femme sait juste que c’est un homme assez isolé qui vie pas très loin, un nouvel ami avec qui il se sent très bien. La seconde chose qu’il a volontairement caché est le fait que l’homme assit désormais à côté de lui dans son lit lui a proposé de voyager à ses côtés. Peut être qu’il aurait dit lui mentionner ces choses mais il avait envie de garder un jardin secret et éviter que son indiscrétion ne mène ses propres parents à savoir tout cela. Ses parents ont toujours été des gens bien, aimants mais malheureusement il n’est pas prêt à leur avouer certaines choses, pas avant de se les être avouer à lui-même avant.

Pour le moment seulement les inquiétudes sont bien loin de tout cela puisque le vent est fort et que ses parents emballent des affaires au cas où il faudrait fuir et abandonner la maison. De l’animation s’entend même plus loin dans le village des voix résonnantes même à travers le vent et la pluie pour essayer de sauver ce qui peut l’être. Intérieurement James sait que le village ne résistera pas et si cette idée est inquiétante elle est adoucie par la présence d’Adriel. Même lui semble plus inquiet que d’habitude et parle même plus ce qui n’est pas une chose usuelle.

La tête contre l’épaule de l’homme il écoute sa voix en fermant les yeux un instant pour graver le moment dans sa mémoire. Peu importe qu’il refuse de se l’avouer entièrement et que le monde s’effondre un petit peu, il est heureux de l’avoir auprès de lui.

« Nous verrons bien. Merci encore d’être ici. »


Il n’est pas très bavard pour le coup et les rôles se sont pour ainsi dire inversés ce soir. Que pourrait-il bien dire ? A part l’évidence ? Le village ne tiendra pas et sa famille va tout perdre à commencer par son rythme de vie. Les calusas sont un village de pécheur qui vive en pleine nature. Si le village ne tient pas, il est évident qu’ils devront aller ailleurs et peu d’autres régions vivent de la pêche. Pour beaucoup d’habitants à commencer par son père, ils ne savent rien faire d’autres. Il sait que ce sera difficile pour beaucoup et c’est pour cette raison qu’il angoisse un peu. Que vont faire tous ces gens de leur vie ?

Lentement il redresse la tête et fixe Adriel un moment puis détourne le regard vers le sol où son petit frère joue naïvement, bien loin es inquiétudes du monde des adultes. Sans doute qu’il aimerait être à sa place en cet instant et pouvoir se soucier simplement du jouet en bois qui roule sur le plancher. Jamie réfléchit aux mots qu’Adriel vient de dire et ne peux pas vraiment s’empêcher de sourire, timidement mais quand même. Depuis quelques temps il constate que l’homme s’ouvre plus à lui et discute un peu plus facilement. Ce n’est jamais évident pour lui c’est sur mais il fait des efforts qui en cet instante sont plus qu’appréciés. Timidement James pose une main sur sa joue juste pour lui faire tourner la tête dans sa direction. Une fois fait il en profite pour regarder ses yeux un moment. Il n’a pas souvent l’occasion de le faire le contact visuel n’est jamais évident à avoir avec quelqu’un. C’est sans doute autrement qu’il imaginait ça, mais timidement et avec une forme de déférence le jeune homme se penche pour embrasser son ami. Rien de plus qu’un frôlement au premier moment comme pour éviter de brusquer l’ermite. Une hésitation suffisante pour qu’il rouvre les yeux et le fixe avec incertitude. Peut être qu’il va finir avec la mâchoire luxée par un coup de poing, il ne sait pas vraiment. Pourtant en cet instant précis il n’a pas vraiment l’impression de se tromper.

Cet instant d’égarement ne peut pourtant pas être continué car aussitôt une bourrasque de vent fait tremble les murs et James entend son prénom de la bouche de ses parents. Voilà que l’intimité est de nouveau brisée et il se relève en comprenant à peine ce qu’Adriel lui demande.

« Je crois que…qu’il faudrait qu’on parte. » Au même moment il entend son père faire la même constatation. Il faut s’enfuir désormais et un peu désarmé Jamie regarde Adriel puis récupère son frère dans ses bras après avoir récupérer quelques dessins et affaires personnelles à lui. Tout le reste peux être abandonner, il doit l’être s’ils veulent se mettent à l’abris.

« Tu viens ? » Incertain il se demande quand même comment il a pris ce baiser. Il sort de la chambre pourtant avec son frère dans les bras, son cœur bouleversé pour rejoindre ses parents. Son père, un homme fort et avec une belle assurance observe Adriel du coin de l’œil. Comme un père comprend qu’il vient de rencontrer l’homme qu’aime l’un de ses enfants peut être. Il sourit simplement et dit :

« Bien partons, les chevaux sont prêts on va se réfugier plus loin dans les grottes avec les autres du village. » Et peut être qu’à cet instant deux chemins sont empruntables pour James, l’un vers sa famille et les siens dans un futur incertain ou vers Adriel qui se tient juste derrière lui et qui propose une vie tout aussi incertaine.

avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Jeu 18 Jan - 18:31

Adriel n'aurait pas dû venir ici, il ne sait, il aurait dû repartir de là où il était venu en voyant les vagues, le vent, la mer complètement déchaînées, mais pourtant, de façon presque instinctive, il est venu ici, voir si tout allait bien pour James. Et à présent, ils sont à l'intérieur de la demeure familiale qui ne va sans doute pas résister très longtemps à la tempête, ce qui est une chose assez rare. Adriel se montre inquiet, et le dit clairement à James mais celui-ci ne réagit pas vraiment, il a sa tête sur l'épaule du solitaire, il est content de sa présence, alors que son monde est en train de s'écrouler, c'est étrange, mais peut être profite-t-il de ce rare moment, celui où Adriel parle, plus que d'habitude, celui où ils sont tous les deux présents dans la chambre du calusa. Puis James relève la tête, il contemple le solitaire, en silence, et puis finalement, il s'avance suffisamment pour leur premier baiser. Adriel ne le repousse pas, il est surpris du geste, il ne l'avait pas calculé. Est ce que James vient de franchir la barrière qu'ils s'étaient presque inconsciemment fixés. Adriel ne saurait dire, il ne s'y attendait pas du tout, et ce n'est pas lui qui aurait fait ce pas là, pas maintenant, pas dans ces conditions là. Mais peut importe au final, cela n'a pas vraiment d'importance, enfin, si l'on peut dire, car les murs sont secoués alors de façon violente, ils sont mis en branle par le vent, comme s'ils allaient tomber d'un instant à l'autre. Adriel le voit bien, il le comprend, il ne faut pas rester ici trop longtemps sous peine de se faire ensevelir par les murs qui les auront tout simplement écrasés. Il ne veut pas mourir de cette façon, non, il n'en a pas envie, pas le moins du monde. C'est à ce moment là que James décide qu'il faut bouger, mais aussi parce qu'il entend son prénom crié un peu plus loin. Il lui demande s'il vient, mais Adriel ne réponds pas vraiment, encore surpris par le geste du brun, il y a quelques instants à peine. A-t-il vraiment apprécié cela ? Il ne saurait dire, cela fait tellement longtemps que ces lèvres n'avaient pas touchées celle d'un autre, c'est même la première véritable fois, car s'il aimait la gente féminine, il ne savait pas vraiment pour ces homologues masculins. C'est en rencontrant James, pour la première qu'il s'est dit qu'il était vraiment beau garçon, et gentil de lui proposer de manger à la plage alors qu'ils ne se connaissaient pas vraiment. C'est cette petite attention, ce geste là qui a fait pencher la balance sans doute, il ne saurait dire, mais ce n'est pas le moment de rester pensif, il faut agir, rapidement pour ne pas mourir entre ces murs là. Adriel se lève, il ne sait pas si James tient absolument à rester avec sa famille, car le village calusa va être sans doute totalement détruit, il ne va rien rester vu l'ampleur de la tempête. Mais il ne dit rien, il suit le mouvement, pour le moment, direction ces fameuses grottes qu'il connait bien, puisqu'il s'y était réfugié durant quelques nuits, lorsqu'il avait choisi de fuir les athnas, voulant se réfugier ici, chez les calusas, avant de finalement prendre une disposition de coeur différente. Solitaire il resterait, car il avait mal agit, mais James avait mélangé les cartes, il avait réussi à brouiller ces pistes intérieures pour ne plus savoir ce qu'il voulait vraiment. Il sait que son caractère n'est pas facile, qu'il est même plutôt difficile, James arrivera-t-il à le supporter ? Voudra-t-il le supporter ? Il suppose que s'il le suit maintenant, que plus tard, il ne sera pas trop tard pour qu'il rejoigne à nouveau sa famille. L'expérience vaut le coup d'être tentée, non ? Et si cela ne lui convient pas, il rejoindra sa famille, à nouveau, même si cela sonnerait comme un échec.

" Et si c'était le moment que l'on trace la route ensemble James ? "

La question est lâchée alors qu'ils sont à proximité des chevaux pour aller se réfugier dans les grottes. Peut être qu'ils peuvent se réfugier là-bas, quelques instants, le temps que tout se calme et partir ensuite, ils peuvent partir immédiatement, les deux choix s'offrent à eux, mais impossible de savoir ce que dira James, car ces attaches sont là, mais osera-t-il sauter le pas vers une nouvelle attache, et de nouvelles habitudes prendre ? Il ne le sait pas, mais la question est lâchée en tout cas.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Dim 21 Jan - 22:43

Le moment du départ vers les grottes est imminant et pourtant James a du mal à s’imaginer que toute sa vie dans ce village est terminée. Il voit le vent se levé de plus en plus fort et il reste peu de monde encore dans le village des calusas. La plupart des habitants ont déjà fuient la tempête se doutant que les habitations ne tiendront pas. Il se demande ce qu’il se serait passer s’ils avaient construit le village avec un peu plus de solidité. Pourtant, il est trop tard pour avoir des regrets car la météo à décidée que les murs trembleront et que rien ne tiendra. Une réalité douloureuse pour les calusas et encore plus pour ceux qui n’ont jamais beaucoup voyager comme James. Se résoudre à quitter entièrement sa vie et ce qu’il connait pour de l’inconnu est une rupture violente avec sa vie d’avant. Il ne sait pas bien ce qu’il attend, pour le moment aucune décision n’a été prise. Pourtant, il se doute bien que les calusas vont aller demander de l’aide aux peuples de terriens ne résidant pas très loin. Entre tribus souvent on s’entraide, non ?

Malgré tout, une tribu n’est jamais identique à une autre et il va falloir s’adapter à un quotidien bien différent. Les traditions, la nourriture, les habitations, l’endroit où ils vivent, rien n’est similaire à la vie de bord de mer que connaissaient les calusas. C’est tout un monde qui doit changer à commencer par la façon de s’habiller et pour finir par l’activité qu’ils faisaient tous chaque jour. Ames voit dans les yeux de ses sœurs et de son petit-frère beaucoup d’incompréhension. Argane est une jeune femme bientôt et pourtant il y voit encore le doute de l’enfance comme un enfant l’aurait lorsqu’il ne comprend pas une injustice. Et pourtant le monde est bien injuste, elle l’apprendra à ses dépens et plus vite que nécessaire d’ailleurs.

James voit son père enlacer son fils qui joue avec un jouet en bois, regardant parfois autour de lui pour observer ce qu’il se passe. Sa mère est presque en scelle. C’est à ce moment qu’il entend la voix d’Adriel, assez basse pour n’être entendu que de lui. Peut être volontairement et éviter d’attirer l’attention de sa famille. Le pêcheur et artiste se retourne lentement pour fixer Adriel un peu pris de court. Il aurait dû y penser, mais il doit avouer qu’il n’a penser à la perte de son monde et pas vraiment à lui et son ancienne proposition. Il fixe sa famille d’un œil, pesant intérieurement le pour et le contre. Qu’a-t-il à perdre au juste ? Une vie dans un nouveau village avec ses parents, se réadapter et devoir être intégré tant bien que mal ? Ou une vie avec Adriel et des voyages qu’il n’arrive même pas à imaginer.

Il doit faire son choix pendant plusieurs minutes et même trop longtemps car il entend la voix de son père demandé simplement :

« Jamie ? On y va ? » James avait le regard perdu entre Adriel et la vie et se retourne, revenant peu à peu dans le monde réel. Il ne dit rien pour le moment, se contentant d’hoche la tête et de monter à cheval en tendant son avant-bras pour aider Adriel à monter en scelle également derrière lui. Un instant il se demande s’il ferait mieux de ne rien dire, laisser ses parents décidés pour lui. Après quelques secondes il annonce simplement :

« On vient avec vous dans les grottes mais après…je partirais avec Adriel. Une fois la tempête terminée. » Il hésite un instant les yeux sur le sol alors qu’il met en branle sa monture pour aller vers les grottes. Son père imite le geste, à a fois surprit et déconcerté. Sa mère ne semble pas vraiment surprise et hoche simplement la tête. Peut être qu’elle a comprit comme n’importe qu’elle mère qu’il est temps pour lui de prendre son envol. Elle a peut-être remarqué comment James regarde Adriel comme en cet instant lorsqu’il se retourne pour y chercher du soutien. Une mère sent ces choses-là.

« Est-ce que ça te convient Adriel ? »


avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Jeu 25 Jan - 18:30

    La tempête est là, elle va ravager le village des calusas. Pour combien de temps ? Cela est impossible à dire. Adriel espère pour James et sa famille que la reconstruction sera rapide, ce n'est pas la première fois que ce genre d'événement arrive, n'est ce pas ? Non, et ce ne devrait pas être la dernière non plus. Mais en vérité, le solitaire n'en sait rien du tout, il n'a pas don de prédire les événements, mais les vagues qu'il a pu voir étaient gigantesques, bien plus importantes que toutes celles qu'il a pu voir. C'est pour cela qu'il est là ce soir, car il se doute quelques choses se trame, quelques choses de grave, qui va peut être précipiter d'autres choses qu'il n'avait pas forcément prévu, du moins pas de façon aussi rapide.

    Peut être que ce sera l'occasion pour lui d'embarque James dans sa solitude qu'il partagera avec lui. Peut être que c'est le bon moment, peut être que c'est ce qu'il faut, peut être que c'est ce qu'ils veulent tous les deux. Et le baiser de James vient le conforter dans cette idée même s'il reste là, sans véritablement réaliser ce qui a pu se passer. Il ne s'y attendait pas, pas maintenant, pas comme ça. Mais les circonstances font que même s'il ne dit rien, même si sa réaction pourrait penser qu'il n'a peut être pas apprécié le genre, inconsciemment au moins, c'était quelques choses qu'il désirait. Le fait que James fasse ce pas là vers lui le conforte dans son idée de partir avec lui. Mais est ce qu'il le voudra seulement ? Il le sait très attaché à sa famille, alors peut être qu'il ne voudra pas partir, peut être qu'il voudra rester à la prochaine reconstruction du village. Ce serait dans la logique des choses pour lui, de rester et d'aider pour la prochaine reconstruction, mais qui sait ce qu'il va advenir après une folle tempête ? Personne ne pouvait le prévoir, personne ne pourra dire ce qu'il restera du village après le passage de cette dévastation. Ils quittent l'habitation, et bientôt ils quitteront le village.

    C'est à ce moment là qu'Adriel lui fait une proposition, celle qu'il lui a déjà fait peu de temps auparavant, pas aujourd'hui, mais lors d'une précédente rencontre. Si le baiser avait laissé Adriel sans presque de réaction, c'est James qui est pris d'un doute, pris de cours parce tout cela. Il n'est pas obligé de répondre dans l'immédiat, il comprendra qu'il prenne un peu de réflexion pour lui dire oui, ou pour lui dire non. Et même si la réponse est négative, il ne lui en voudra pas. Mais la tempête semble chambouler plus que nécessaire. Les habitations ne vont pas tenir, ceci est une certitude, et dans l'esprit des deux, tout est venteux aussi, tout est en pagaille, car jamais encore tout cela ne s'était véritablement produit. C'est quelques choses d'inédit qui s'offre à eux deux, que ni l'un, ni l'autre n'ont déjà essayé. James est un sédentaire, très attaché à sa famille. Adriel est un nomade, solitaire, qui n'a aucune véritable attache. Leur mode de vie est pour le moment en totale opposition, pourtant le calusa s'est stoppé, il ne semble pas savoir quoi dire, quoi faire pour le moment. Pourtant, il n'y a pas trente six solutions. Il faut pour le moment se rendre dans ces grottes pour être à l'abri de la tempête qui est au dessus de leur tête à présent. Et le père de James le rappelle à l'ordre alors que ce dernier n'a encore donné aucune réponse au solitaire. Et ils montent à cheval pour aller en direction des grottes. Puis soudain, James dit qu'il ira ensuite avec Adriel. Son père semble ne pas savoir quoi en penser, sa mère, elle semble avoir compris le pourquoi du comment et hoche de façon positive la tête. Puis il demande à Adriel si cela lui convient.

    " Bien sûr, faisons ainsi. "

    Il ne rajoute rien, pourquoi dire quelques choses de plus à ces propos ? Il lui a fait cette proposition, ce n'est pas pour lui dire que finalement, ça ne lui plaisait pas même s'il aurait très bien pu attendre d'être dans les grottes pour avoir sa réponse. Ce n'était pas un problème pour lui. James est-il seulement prêt pour cela ? Pour cette vie dont il ne connait pour ainsi dire presque rien ? Seul l'avenir le dira, mais Adriel va devoir lui apprendre bien des choses, il va devoir se montrer patient avec lui. Il ne sait pas s'il sera un bon pédagogue, il ne sait pas s'il aura la patience nécessaire pour lui apprendre, pour faire sa vie avec lui. Il n'en sait rien, mais cela va devoir se faire, car il a sa fierté, et il ne va pas revenir sur sa parole dites avec sincérité. Sans un mot de plus ils arrivent finalement aux grottes où ils vont se réfugier pour les prochaines heures sans aucun doute, la tempête ne va pas durer des jours entiers, du moins ils l'espèrent, car avec eux, ils n'ont que peu de réserves de nourritures.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Dim 28 Jan - 22:52

La décision ne fut pas facile pour le calusa qui ne sait pas vraiment dans quoi il s’engage. Il ne connaît pas entièrement Adriel en réalité et croiser quelqu’un de temps en temps est bien différent de vivre avec au quotidien, surtout dans des conditions en pleine nature. Arriveront-ils à s’entendre quotidiennement alors que leur mode de vie est si opposé ? James est quelqu’un qui aime son confort ou du moins la sédentarité. Il ne rechigne bien sûr pas à faire des travaux manuels, il sait par exemple pêcher et se nourrir de ça. Pourtant il n’a jamais dormi plus de quelques jours dehors sans toit sur la tête, il ne s’est jamais retrouvé perdu dans une forêt trop longtemps et il n’a jamais visité les contrées éloignées tel que le camp des Rajhaks. Il ne connaît presque rien du monde et le seul endroit où il a su s’aventurer était près du camp du skaikru mais c’est tout.

Alors lorsqu’il donne sa réponse qui sonne comme une grosse décision il n’est pas très à l’aise. Son père l’observe un peu surprit mais jamais affligé. Il le regarde comme un père qui comprend que son fils est un homme et qu’il part enfin vivre sa propre vie loin du foyer familial. Sa mère sourit tendrement et acquiesce, se doutant probablement que cela arriverait. Pourtant, ils ne peuvent pas s’éterniser sur tout cela car la tempête ne leur laissera pas de répit. Très vite, ils montent tous en scelle et James se retrouve derrière Adriel, tenant les rênes pour les guider vers les grottes. Il apprécie secrètement la promiscuité entre eux, leurs jambes étant collées l’une à l’autre sur la monture qui s’élance assez vite au galop vers la zone de protection.

Le trajet ne dure pas trop longtemps, une dizaine de minutes tout au plus et une fois arrivés, ses parents entre dans les grottes avec les cheveux. Pas question de les laisser exposés à un vent pareil. Ils sont des êtres vivants et les calusas très proches de la nature ne compte pas laisser un âtre vivant à découvert. Evidemment, ils ne font pas entrer complètement les animaux, mais les attachent à un petit morceau de bois avec d’autres montures déjà présentes. Les grottes sont immenses et une fois sures que les bêtes ne craignent rien, toute la famille Isaï accompagnée d’Adriel entre dans leur nouveau lieu de résidence temporaire.

Lentement James marche effleurant par moment de son bras Adriel. Les allées sont toutes petites et étroites et débouches sur un lieu ovale réchauffée par les différents petits feux créer par les habitants du village. Dans un coin, assez à l’écart James va s’assoir, soudain épuisé de tout cela. Il pose maladroitement une couverture sur le sol dans un endroit d’ombre et quelques affaires à lui. Il a sommeil mais plus que tout il se sent démuni et privé d’un droit essentiel, son droit de résidence. Un homme a besoin d’avoir un « chez lui » pour se sentir vivant. Désormais, son chez lui ce sera Adriel qu’il observe approcher. Jamie s’allonge à moitié, posant la tête sur son sac en toile en fermant les yeux, parlant lentement et très bas.

« J’ai peur. J’ai peur de ce qu’il nous attend tu sais. Tu promets que ça va bien se passer ? » Il sait que ça se passera bien, mais son monde se retrouve un peu bouleversé. Demain ses pensées seront meilleures et il réfléchira avec plus de raison. Dans un coin de la grotte quelques habitants chantonnent doucement un chant traditionnel. Il fait référence à plein de chose, à l’océan et ses aléas, au côté capricieux de la terre qu’il faut toujours respecter. Il écoute d’une oreille en se disant que désormais ce n’est pas que sa vie qui est changée, mais celle de tous.

« Je pense que pour beaucoup ici, ils chercheront refuges chez les Pikunis. »

avatar
18/01/2015 Sammix Sierra 186 Ben Barnes Tumblr Solitaire 20


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Ven 2 Fév - 18:39

    James n'avait pas pris le temps d'une très grande réflexion pour prendre sa décision, quelques minutes à peine après avoir entendu la proposition, il s'était pour ainsi dire décider à aller de l'avant, à aller avec Adriel donc, et non pas suivre le restant de sa famille, sans doute chez les pikunis dans un premier temps avant de peut être revenir au village, ce qui semblait être le plus logique puisqu'ils sont proches de la mer. Adriel ne pensait pas qu'ils allaient rester très longtemps chez les pikunis, peut être quelques jours le temps de regrouper du matériel et donc de revenir chez eux pour la reconstruction, car si en partant tout était encore intact, il ne faisait pas de doutes que tout cela ne resterait pas encore très longtemps en l'état. Mais ce n'était pas le moment de revenir en arrière, il fallait partir se protéger, donc le solitaire suivait le mouvement, sans broncher, restant proche de son calusa, qui n'en serait donc bientôt plus un, un choc qu'il allait falloir digérer, tout les deux d'ailleurs. Car Adriel n'est pas du genre à partager, enfin, il n'est pas solitaire pour rien à vrai dire, n'est ce pas ? Il n'a plus l'habitude depuis plusieurs années de devoir vivre à deux ou à plus que ça même. Mais il s'y ferait, il se ferait à cette idée, cette nouvelle vie pour lui aussi finalement, mais il redoutait tout cela aussi. James n'était pas prêt pour ça, que ce soit mentalement, ou physiquement, du moins le solitaire le pensait en tout cas. Mais pour le moment, il tentait de ne pas trop y penser, il fallait aller se protéger. Pourtant, tout cela tournait dans sa tête. Est ce qu'il allait réussir à le supporter ? Il a fait de très nombreux efforts déjà, et il va devoir en faire d'autres assurément, il le sait clairement. Est ce que les cachettes qu'il possède seront suffisante pour le calusa ? Il ne sait pas. Est ce qu'ils arriveront à trouver assez de nourritures pour eux deux en hiver la saison qui arrive ? Parfois, seulement pour lui c'est difficile, mais à deux, le défi est relevé. Mais il faudra le réussir, sous peine qu'ils meurent tous les deux, à moins que ... Non, Adriel repousse immédiatement cette idée de son esprit, ça ne sera pas le cas, jamais, ils mourront tous les deux, ou aucun des deux mais le plus tard sera le mieux assurément. Le trajet entre la demeure Isaï et les grottes semblent si court, mais ils ont du galoper au moins une dizaine de minutes si ce n'est plus, il ne sait pas, la notion du temps lui échappe à cet instant précis. Ils arrivent donc aux grottes, là où il y a déjà un certain nombre de personnes. Adriel n'est pas à l'aise du tout. S'il arrivait à faire avec la famille du calusa, avoir à faire à toute la tribu ou presque est quelques choses de difficiles pour lui, un peu trop même mais il n'a guère le choix, il suit la famille comme s'il en était un membre à part entière ce qui n'est pourtant pas le cas. Les calusas n'ont rien contre lui à priori, ce sont les athnas ces ennemis, alors il espère que personne ne pourrait le reconnaître, ou se dire que c'est un rebut des athnas. Mais Adriel n'y pense pas et va retrouver James, qui presque aussitôt, lui dit qu'il a peur. Et peut être que pour la première fois depuis longtemps, lui aussi, mais il tente un sourire, pour le rassurer, chose rare, qu'il va devoir faire plus souvent, plus spontanément s'ils vivent ensemble désormais. Cela l'épuise déjà mais il fera cet effort là, celui-ci aussi.

    " Si nous faisons des efforts tous les deux, ça se passera bien. "

    Ceci sonne comme une promesse un peu trop utopique à ces oreilles, car il ignore s'il en sera vraiment capable mais pour James, il veut y croire, il veut le faire, il veut y arriver, puisque ce dernier n'a presque pas hésité à vouloir le suivre. Est ce que c'est la pression de la situation qui lui a fait donner cette réponse ? Peut être mais c'est à présent fait, un accord verbal scellé que rien ne pourrait faire dévier de sa route. Il y aura des disputes, c'est presque une certitude, mais il fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire les choses bien. James lui dit qu'ils iront vers les pikunis.

    " Oui, sans doute, les pikunis les recueilleront, pour plus tard que ta tribu reconstruise le village qui est en train d'être mis en pièce en ce moment. On sera tous les deux, tu pourras voir ta famille, j'ai une cachette qui n'est pas loin des pikunis. "

    Comme pour déjà mettre un peu de baume sur son coeur qui va être meurtri, déchiré de cette séparation qui n'était aucunement préméditée, ni même voulue sans doute. Mais la vie avance, il le faut, c'est comme ça.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 118 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 45


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James
Dim 11 Fév - 23:07

La présence de toute la tribu autour d’eux n’est pas un avantage pour parler. Au loin, Jamie aperçoit ses parents les regarder avec une expression étrange. C’est loin d’être de l’animosité, plutôt une forme de curiosité mélangée à une inquiétude, celle de laisser leur fils s’éloigner vers l’inconnu. Le peuple calusa n’est pas le plus réputé pour l’aventure, en dehors de l’océan, ils sont assez sédentaires. Evidemment, cette séparation n’est pas bienvenue et de manière générale pour personne mais plus les minutes s’agrainent et plus James la certitude d’avoir fait le bon choix. Une vie différente l’attend et surtout une vie moins seule. Le gros point commun des deux hommes reste leur solitude partagée. L’un est ermite et l’autre s’isole volontairement en mer où en dessinant à l’écart de tout. Autant dire que pour eux, vivre ensemble sera un élément difficile à faire. Il faudra d’abord s’entendre sur tout et encore, il faudra apprendre à composer avec les faiblesses de l’autre. Rien n’est évident, encore moins quand on se connaît si peu comme eux deux.

Lentement, James ferme les yeux, conversant avec son ami alors que les chants les accompagnent. Il se pose beaucoup de choses en commençant par où ils iront dès que la tempête sera terminée. Il y à -t-il un lieu précis vers lequel Adriel souhaite se rendre ? Un itinéraire précis ? Comment vont-ils composer pour se nourrir ? Lui qui se nourrit de la pêche, il se demande comme il parviendra à se débrouiller surtout encore en hiver en pleine nature. Vont-ils beaucoup marcher ? Est-ce qu’Adriel lui parlera plus ? Il aimerait le voir s’ouvrir plus facilement, et qu’ils discutent de ce semblant de baiser qu’ils ont échangés un peu plus tôt. Qu’en pense-t-il réellement ? A-t-il aimé ?

Il se perd assez dans ses pensées pour oublier leur discussion et est surprit de sa réponse pendant un quart de seconde avant que tout ne lui revienne. « Je ferais des efforts… » Comme une promesse il lui offre ceci, bien que ça ne sera pas évident pour lui, il pourra faire tous les efforts du monde. Il quitte déjà sa famille, son lieu de naissance, il faudra simplement être patient et tolérant. Il garde les yeux fermés, tirant sur le bras de son ami pour qu’il s’allonge avec lui. Le temps ne s’est pas amélioré et la nuit est bien entamée, s’ils veulent prendre la route le lendemain, il serait préférable qu’ils dorment. Il murmure doucement : « Merci, je sais que je pourrais les revoir. En quelque sorte, ça rend la séparation moins dure. Crois moi, même si je parais ne pas être heureux, je suis sur de mon choix et content aussi de partir avec toi. »

Au fond, ça en est bien assez car il rougit légèrement, gardant les yeux clos, il ignore combien de temps il a réussi à mettre pour s’endormir. Le bruit des instruments l’ont accompagné progressivement dans un état léthargique alors que sa main caressait l’avant-bras d’Adriel lentement. Le cocon de chaleur autour d’eux est agréable et c’est sans doute la dernière nuit qu’il passera entourer de toute sa tribu. La première aussi au côté de l’homme qu’il commence tout doucement à aimer.

FIN

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: {Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James

 

{Intrigue 20} - Serait-il venu le moment de prendre ton envol ? - Feat James

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrigue des 100 : It's the moment of truth
» Moment détente et retrouvailles Feat Brooke D.
» Entre chien et loup ? Le meilleur moment de la journée ! [Feat Kodaï]
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-