Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜night is young and we're living (athena)
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: night is young and we're living (athena)
Dim 10 Déc - 15:49

Le soleil disparaît petit à petit derrière la cime des arbres alors que tu te dépêches de te préparer, enfilant hâtivement une tunique en toile usée et une paire de bottes toute aussi abîmée. Dans ta besace en cuir se trouve tout ton attirail : carnets, croquis, parchemins usés et reliques à moitié mystique, à moitié bidon. Qu’importe, c’est ton petit trésor, le butin que tu as amassé ces dernières années durant tes voyages, allant tantôt chez les Calusas, tantôt chez les Pikunis, flirtant avec les limites du camp des Skaikru. Ta curiosité te perdra un jour mais ce jour n’est pas aujourd’hui.

Tu finis par attacher ta longue tignasse brune en un vieux chignon, dégageant ton visage parsemé de tâches de rousseur des mèches qui le recouvrent habituellement. Autour de l’Arbre de Vie, le reste des Naoris semblent se préparer pour la soirée qui se profile mais pas toi. Tu as d’autres plans en tête et ceux-ci portent un nom bien précis : Athena.

Pour dire la vérité, tu ne te souviens pas de la première fois que tu as rencontrée Athena. Aussi loin que tu te souviennes elle a toujours été à tes côtés, marquant ta vie de sa présence très discrète. Entre sa délicatesse et ta fureur c’était difficile de vous imaginer vous entendre si bien et pourtant, vous avez réalisé l’irréalisable. Bien sûr que des fois ton excentricité l’effaçait un peu. Bien sûr que tu prenais plus de place qu’elle, plus réservée, plus effacée. Mais en contrepartie, son caractère plus doux et amical venait contrebalancer chacun de tes excès de colère. Vous vous équilibriez en somme. Et puis, les esprits s’en étaient mêlés – du moins, c’est ce que tu en avais compris. Tu avais eu une vision un jour, ton animal totem jouant avec le sien dans un paysage que tu n’avais jamais vu jusque-là. Comme un nouveau monde. Peut-être était-ce seulement ton imagination, tes rêves qui divaguaient. Tu avais choisi de l’interpréter autrement. Après tout, en tant que chamane, n’es-tu pas censée voir ce que les autres ne voient pas ? Cette vision en était la preuve. Athena et toi étiez destinées à de grandes choses.

Il suffisait juste de savoir lesquelles.

Alors au cours des dernières années vous aviez tout entrepris, de longues expéditions en quête d’aventures et de savoir, cherchant à repousser les limites du monde qui est le vôtre. Hantées par cette vision qui soudainement semblait déterminer toute votre relation, vous n’avez jamais cessé de chercher ce nouveau monde.

Ce soir y compris. Tu passes en trombe devant la grande place, contournant du mieux que tu peux toutes les échoppes d’artisans et autres ateliers avant d’arriver devant le portail principal, là où vous vous êtes données rendez-vous pour cette nouvelle aventure. Ce soir, vous n’aviez pas prévu d’aller très loin, seulement vous enfoncer dans la vallée radioactive où, même de nuit, les différents insectes phosphorescents éclairent la plaine d’une lumière bleutée. N’importe quel Naori connaît l’empreinte mystique de l’endroit – c’est le lieu idéal pour vos expériences en toutes sortes, autant pour profiter du spectacle délivré par les lucioles que pour recevoir un message des esprits.

Au loin, tu discernes la tignasse blonde de ton amie arrivant dans ta direction, probablement aussi excitée que toi. Ecartant tes bras, tu lui adresses de grands signes de mains sans craindre les regards réprobateurs qui se tournent vers toi. De toute façon, vous serez hors du village d’ici quelques minutes alors à quoi bon se soucier du regard des autres ?

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: night is young and we're living (athena)
Mer 27 Déc - 22:46


Night is young and we're living



looking for a unreal world


Cela fait déjà plusieurs années que, toutes les deux, vous vous étiez mise à la quête d'un monde nouveau, d'un monde dont vous ignoriez encore l'existence. Tu l'avais cru quand Isha était venu te raconter sa vision qui, aux yeux des autres auraient paru complètement irréel, bidon, fausse, mensongère, insignifiante. Mais à tes yeux, il avait bien une signification. Tu voulais comprendre la raison de son apparition. Toi qui avait cessé d'être curieuse depuis un bon moment, tu t'es laissée entraîner par ton amie dans cette aventure, et tu ne l'avais jamais regrettée.

Tu enfiles ta veste en cuir, chausse tes grandes bottes marrons et prends ton sac neuf que tu viens d'acheter au marché. Tu le remplies d'armes que tu n'utiliseras probablement pas, de nourriture, d'eau, d'outils, de plantes. Tu envisages d'emmener ton petit carnet, mais tu le laisses enfouis sous ton oreiller par peur de le perdre ou de l'abîmer en chemin. Tu y tiens énormément, il contient toute ta vie, tous tes secrets. Tu n'as parlée à personne de ce cahier, pas même à Isha. Ce n'était pas une question de confiance, tu voulais seulement garder ton jardin secret, secret. Avant de sortir de chez toi, tu écris sur un bout de feuille avec une écriture le plus lisible possible «Ne t'inquiète pas, je suis sorti me promener, je reviendrais tard. Ai hod you in.» que tu poses sur la table au centre de la pièce. Avec ça, ton frère ne risquera pas de s'inquiéter. Tu sais qu'il pourra se débrouiller tout seul, qui saura cuisiner son repas sans ton aide, mais tu ne peux t'empêcher de t'imaginer le pire. Il est le seul membre de ta famille qu'il te reste, tu ne peux pas t'empêcher de le surprotéger.Tu essayes de penser à autre chose en regardant le paysage qui s'offre à toi. Tu aperçois le soleil qui disparaît petit à petit derrière la forêt qui, ce soir est très calme, mais tu es vite attirée par autre chose. Une silhouette non-loin de toi agite ses bras de haut en bas. Tu reconnais tout de suite Isha avec sa grande taille et son accoutrement unique malgré la foule qui vous entoure. Même le soir, le village est très animé, tu peux même sentir l'odeur de viande brûlée et de cendres qui émanent dans l'air. Tu n'as pas de mal pour résister à ta faim, alors tu accélères le pas pour rejoindre ta complice. Tu t'arrêtes en face d'elle et lui adresse ton plus beau sourire.

« Je suis là ! ».

Tu ignores si Isha a pu entendre ce que tu viens te prononcer à travers le brouhaha de la foule. Tu as parlée avec une voix basse, ne voulant pas te faire remarquer. Tu n'aimes pas que l'attention soit portée sur toi, tu préfères te faire discrète, ne pas avoir de problèmes. Mais, quand tu es avec elle, tout est différent. Peu importe si tu te crées des problèmes, tu aimes découvrir de nouvelles expériences. Tu aimes te rendre dans des lieux dont tu ignorais encore l'existence, ça te fait rire, ça t'amuse, ça te fait sortir de ta bulle. Une bulle que tu avais faites toi-même, par instinct, mais dont tu veux te débarrasser. Elle t'étouffe, t'empêche de t'amuser, t'empêche de t'exprimer. Tu ne sais pas pourquoi, mais Isha, c'est la seule qui arrive à t'en libérer, la seule avec qui tu n'as peur de t'exprimer. Alors, toute excitée, tu te diriges en dehors du village avant d'être absorbée par l'obscurité de la forêt.

AVENGEDINCHAINS


avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: night is young and we're living (athena)
Mer 4 Avr - 12:07

RP archivé suite à la suppression d' Athena

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: night is young and we're living (athena)

 

night is young and we're living (athena)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» An african american woman is the new CEO of Xerox
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-