Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Poisonous life (Cassian)
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 599 Zoe Saldana Lux aeterna (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 175
Admin


Sujet: Poisonous life (Cassian)
Jeu 7 Déc - 0:25



Poisonous life
My life is just a fragment of the universe and all



Elle avait eu des flashs sur le chemin du retour, alors qu’elle se faisait soigner. Néanmoins, la douleur avait été à chaque fois trop vive, brouillant ses pensées et ses réflexions. Rowena n’avait même pas souvenir des places et des lieux par lesquels elle était passée. Elle se doutait qu’elle était restée ou retournée à la cité, il lui semblait avoir perçu les murs se dresser sur son chemin. Mais ce n’était que de vagues pensées, et à plusieurs reprises, elle pensait simplement faire face à des éclats de son passé revenus en force. La ville Rahjak, elle y était déjà passée à plusieurs reprises, peut-être que l’esprit détruit, brumeux, entremêlait les souvenirs sans se soucier de leur temporalité. A l’article de la mort, on ne faisait pas attention à cela. On activait juste l’instinct de survie, et on piochait à droite et à gauche les images qui nous permettraient de nous en sortir. C’était ce qu’elle aurait pu se dire Rowena, aussi perchée et dans les étoiles qu’elle était. Ou alors elle aurait certainement accueilli son décès les bras ouverts. Comme elle l’avait dit à Varghause à la mort de son fils, parfois, il ne fallait pas chercher à comprendre les raisons. Et puis, elle se retrouverait parmi les esprits qu’elle chérissait tant…

Elle s’était pensé morte à plus d’une reprise. Et elle n’avait pas eu peur. Trop sereine pour être effrayée, bouffée. De toute manière, la chamane savait ce qui l’attendait d’ici quelques années. La fin d'un cycle, et ses pensées retrouveront les étoiles, ou reviendront sous une autre forme. Plus parfaite qu'une enveloppe humaine elle l'espérait. Beau, non ? Et pourtant, elle était l’une des rares à penser ainsi dans les tribus. La plupart de ses camarades et amis avaient une vision plus terre-à-terre. Des visages qui s’enchaînaient devant ses paupières fermées, ravivant diverses émotions dans son coeur. La colère, quand les traits d’Harlan se précisèrent. La tristesse, quand ils cédèrent leur place à Varghause. La fierté, quand Isha et Rurik apparurent. Ils étaient tous importants dans sa vie, d’une manière ou d’une autre. Elle les connaissait depuis des années, avait vécu avec eux beaucoup de bons moments, mais aussi d’autres, plus violents, plus désespérants. Des souvenirs qu’elle aurait préféré oublier, mais qui étaient ancrés, lacérant le coeur. Et il y avait les nouveaux visages, dont celui de Noah. Finalement, elle n’aura pas eu sa réponse concernant son invitation à la cité… Trop de suspension, trop d’interrogations au final, qui l’empêchaient de lâcher sa vie si soudainement.

Fin de l’apnée, une profonde inspiration fut prise. Fin du sommeil, et elle reprit contact avec la réalité. Les paupières s’ouvrirent sur un plafond qu’elle estima ne pas être le sien. Trop riche, trop bien décorée, comparé à sa cabane toute simple au sommet de l’arbre de vie. Des goûts de luxe qui correspondraient plutôt aux Rahjaks… Etait-elle au palais ? Non, ce serait stupide, mais d’un côté, c’était les gardes royaux qui avaient blessé une visiteuse, ils auraient pu vouloir éviter des représailles… Ses bras bougèrent, et un léger soupir de soulagement quitta ses lèvres quand elle fut assurée de sa liberté. Au moins, elle n’avait pas été reconnue en tant que conseillère Naori, c’était déjà ça. Les Rahjaks les considéraient suffisamment mal pour la lyncher sur place. Même si cela déclenchait une nouvelle guerre derrière. Ils n’étaient pas très futés, les dirigeants du désert… Ils préféraient étouffer leurs ennemis en état de faiblesse, mais cela ne faisait qu’empirer les situations. S’en rendraient-ils compte un jour, avant que cela ne les mène à leur perte ? Rowena n’en était pas sûre, mais c’était un avantage pour elle. Si elle manipulait bien les tensions politiques existantes, elle pourrait annihiler une ou deux tribus sans avoir à se couvrir les mains de sang…

Lentement, elle redressa son corps, enfonçant les mains de chaque côté pour s’aider. Elle tremblait la chamane, trop faible encore. Se sentant incapable de tenir debout, elle resta là où on l’avait placé. Les pupilles balayèrent les alentours, s’attachant sur les détails d’une pièce trop grande à son goût. Elle n’était pas à sa place entre ses murs, mais ne pouvait pas dire elle était exactement. Puis son esprit était trop embrumé pour se poser la question. Son regard s’arrêta alors sur une silhouette, non loin. Un homme, plus jeune qu’elle. L’interrogation se percevait dans son regard, et les mots sortirent trop vite pour qu’elle les stoppe :

« Euh… Bonjour ? Que faites-vous ici ? » Question stupide, elle était celle certainement en tort dans l’histoire. Il devait être chez lui, et elle n’était qu’une intruse. Cependant, Rowena n’était pas en état de réfléchir à ce genre de détails, et laissa l’instinct reprendre le dessus. « Qui êtes-vous ? » Toujours aussi stupide. Heureusement que la douleur l’empêcha de continuer de poser des questions connes.

 

Poisonous life (Cassian)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak-