Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Je veux partager ton passé, donne ta main qu'on y descende [Noah]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
01/02/2017 Pivette 138 Deepika Padukone ava : Pivette / sign : Grey Wind Gérante d'un bordel / Oratrice & Gestionnaire 0


Sujet: Je veux partager ton passé, donne ta main qu'on y descende [Noah]
Dim 3 Déc - 2:01


Je veux partager ton passé,
donne ta main qu'on y descende

feat. Avinashi Ijaya & Noah Saada


2115 : Appartements privés d'Avinashi Ijaya

Il avait été bref, comme à son habitude, pas de grand discours lorsqu'il s'exprime sur des choses qui le touchent, même s'il n'en montre rien elle le sait. Avinashi connaissait tant la fratrie Saada depuis tant d'années qu'elle était capable de sentir chez Cassian ces micro émotions qu'il prenait soin de dissimuler à peine naissaient elles. Noah avait refait surface, après des années de silence, son frère, son aîné était de retour et elle sentait que cela ne serait pas sans conséquences pour le trio Saada. Que ce soit de manière positive ou négative, il faudrait que les deux frères apprennent à s'apprivoiser, apprendre à se connaître à nouveau, retrouver un semblant de lien qu'elle avait pu apercevoir par le passé chez eux.

Elle avait fait savoir à Cassian de prévenir son frère qu'elle l'attendrait et serait contente de le revoir. Dans la matinée elle avait vaqué à ses occupations au bordel, elle avait passé sa matinée à écouter certaines des filles qui avaient des informations intéressantes d'une manière ou d'une autre à lui communiquer. La relation de confiance qu'elle avait pu construire avec elles était à double sens, chacune y trouvait son compte. Les filles avaient à leur disposition une oreille attentive et savaient qu'en cas de problème elles trouvaient en leur maquerelle une protectrice qui n'hésitait pas à mettre à la porte les clients qui transgressaient les règles de la maison. On pouvait dire ce que l'on voudrait d'elle au dehors de ses murs, mais à l'intérieur Nashi était connue pour être une louve qui montrait les dents lorsqu'on décidait de s'en prendre à l'une de ses filles. De son côté, Avinashi récoltait des rumeurs et autres ragots qu'elle pouvait utiliser à son avantage dans diverses situations, connaître des informations qu'elle pouvait ensuite négocier ou transmettre aux bonnes personnes afin d'être dans leurs bonnes grâces, était toujours intéressant.

Revoir Noah. Il avait du changé durant ces quelques années, la trouverait-il changée elle aussi ? Elle avait hâte de le retrouver, de savoir où il était, ce qu'il avait vécu et les histoires qu'il pourrait lui conter, elle qui n'était que rarement sorti de la cité. Les rares souvenirs de paysages autres que ceux du désert remontaient à bien trop loin dans sa mémoire, elle refusait de trop y repenser ne voulant pas avoir à repenser à ses parents qui lui avaient été arrachés bien trop tôt, elle ne savais jamais quoi répondre quand sa fille, la chair de sa chair lui posait des questions sur la famille de sa mère, elle lui racontait quelques histoires au sujet de ses tribus d'origines, ces peuples vivant sur deux îles diamétralement opposées avec pourtant une histoire commune forte. Jamais elle ne parlait d'esclavage, jamais lorsqu'elle était près de sa fille elle ne relevait ses cheveux, ne voulant pas que la jeune enfant ne pose de question sur la marque solaire qui ornait la nuque de sa mère. Elle savait qu'un jour ou l'autre elle serait assez grande pour connaître la vérité, elle s'approchait de plus en plus de cet âge charnière, pourtant en ne disant rien, Nashi avait l'impression de la garder à l'abri du monde, de la protéger de tous les maux qui pourraient un jour la tourmenter d'une manière ou d'une autre.

L'une de ses esclave domestique lui avait servi le thé sur la terrasse qui commençait à retrouver un peu de fraîcheur à la tombée du jour. Assise sur une banquette garnie de divers coussins aux tissus précieux, Nashi relevait le visage vers la silhouette qui se tenait sur le pas de la porte, la jeune esclave s'effaça pour laisser passer le visiteur auquel l'affranchie offrait un sourire franc. "On ne t'a jamais appris que c'était mal élevé de disparaitre sans dire au revoir ?" Tendant sa main dans l'air comme si elle pouvait attraper celle de son ami à distance elle joignit ce geste d'invitation à la parole. "Qu'est-ce que tu attends, viens me rejoindre !"



2103 : Au bordel


Le petit groupe avait fait son entrée dans le patio et du coin de l'œil la jeune femme essayait de juger à qui elle et ses compagnes auraient à faire. L'une d'elle se pencha vers son épaule et lui murmura à l'oreille que ce n'était pas la première fois qu'ils venaient en bande, qu'elle avait déjà eu à faire avec certains. Avinashi détaillait chacun des jeunes hommes et interrogeait son amie, ils avaient l'air jeune, plus jeune qu'elle, mais alors qu'elle écoutait d'une oreille distraite les réponses à ses questions, elle avait repéré l'un d'eux qui se tenait un peu en retrait, il avait l'air de ne pas vraiment savoir ce qu'il faisait ici. Un sourire se dessinait sur son visage lorsqu'une des filles se leva pour aller rejoindre le petit groupe, fondant droit sur celui qui semblait être le meneur du groupe. Elle l'observa glisser quelques mots à sa collègue en désignant le jeune homme un peu embarrassé, alors qu'elle me faisait signe de les rejoindre. Se levant et traversant le patio, la prostituée se rapprocha dangereusement du jeune client en devenir.

"Tes amis on envie que tu t'amuses c'est ça ? Ils ont choisi le bon endroit pour ça …" Elle sentait le regard des autres hommes sur elle et sur celui qui serait son compagnon pour quelques heures, elle les entendait glousser dans son dos et leva un court instant les yeux au ciel avant d'attraper la main du jeune homme, se rapprochant de lui et venant lui souffler quelques mots à l'oreille. "Tu te sentirais peut-être plus à l'aise si on s'éloignait un peu de ces abrutis non ?" Gardant sa main dans la sienne, elle posa son autre main sur son bras et l'entraina avec elle, se retournant une seconde pour lancer aux autres mâles qui ne pourraient s'empêcher de faire des commentaires. "J'ai jeté mon dévolu sur votre ami, Messieurs, je vous l'enlève on a mieux à faire que bavarder avec vous …" Pressant ses doigts sur son bras elle l'emmena avec elle dans l'une des chambres, le laissant entrer avant de refermer la porte derrière eux. S'approchant de lui elle reprit sa main et ses autres phalanges libres glissèrent sur sa nuque. "Laisse-moi deviner, c'est la première fois que tes amis t'embarquent au bordel ? Sans vouloir paraitre impolie, tes … amis ont l'air un peu lourds …"




©️ Pivette

 

Je veux partager ton passé, donne ta main qu'on y descende [Noah]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» beth&alek - Je veux partager ton passé, donne ta main qu'on y descende.
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» « T'es trop négative comme fille : tu gobes jamais de pilules, tu fais jamais la fête et tu veux pas que je mette ma main dans ta culotte. » ✗ destiny
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-