Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Liam ♣ Welcome to my family
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1509 Andrew Lincoln sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 9
Admin


Sujet: Liam ♣ Welcome to my family
Mar 28 Nov - 20:58



Welcome to my Family

Il n’est pas facile de se reconstruire dans un nouveau monde. C’est ainsi qu’il a vu les choses sur cette planète. Il ne savait pas comment s’y prendre, à vrai dire, il ne savait pas comment respirer. Il n’a pas pu savourer le contact avec planète bleue tout de suite, bien sûr, ce n’était pas envisageable. Il y a eu le crash, les survivants et la perte de James. Les choses n’étaient pas faciles mais il n’était pas non plus vraiment permis de prétendre que tout s’arrangerait juste pour le plaisir, les choses n’ont jamais fonctionné comme ça. Mais lorsqu’il a été en mesure de faire la part des choses, tout a changé et évolué. Il a mis du temps à reprendre les choses en mains mais au départ, il n’a pas vraiment eu le choix. Il fallait quelqu’un pour prendre des décisions sur le campement, quelqu’un pour aider à trouver un sens à tout ça. Le conseil était perdu et le chancelier se remettait de ses blessures. Il n’ira jamais prétendre qu’il a tout prix en mains parce que de nombreuses personnes ont commencé à faire les choses comme il fallait. Ce n’était pas simple mais il a fait tout ce qu’il pouvait, estimant que c’était plus nécessaires. Il s’est donné à fond et sans doute est-ce ça qui l’a aidé à avancer et à prendre conscience qu’il ne pouvait pas se contenter de laisser tomber et d’abandonner. Il était responsable de certaines choses et il pouvait se bouger suffisamment pour que tout prenne une bonne tournure. Il fallait juste se remuer. Sans doute est-ce ça qui lui a permi de devenir chef de la garde. Il a su s’imposer là où il y en a eu et il a montré qu’il était digne de confiance en ne faisant pas défaut au conseil. Parce que ça aussi, ça joue forcément non ?

Pourtant, il a fallu reprendre les choses en mains une nouvelle fois. Face à un soucis d’emplacement, ils ont fini par se décider à déménager, parce que c’était une nécessité à laquelle il fallait faire face. Un meilleur terrain et un plus grand espace. Il était enfin possible pour eux de prendre les choses en mains et de se créer un véritable petit espace. Une situation qui fait du bien et qui s’avère nécessaire. Quoi qu’on puisse bien dire, les choses ne sont pas toujours évidentes mais il faut savoir prendre les choses en mains quand ça s’avère nécessaire, que ce soit facile ou non. Richard n’a pas tout de suite compris pourquoi ils partaient. Partisans des situations acceptables et stables, il n’était pas disposé à aller contre ça. L’emménagement a pris beaucoup de temps et il n’a pas vu le temps passer. Pourtant aujourd’hui, Richard réalise que c’était bel et bien la meilleure décision à prendre. Il réalise que tout change ici et que tout va beaucoup mieux maintenant. Le campement est plus grand l’espace est mieux géré et les possibilités sont nombreuses. Il n’accepte que rarement le fait qu’il puisse se tromper mais là, il doit bien se vouer à l’évidence n’est-ce pas ? Il ne peut pas prétendre le contraire.

Quelques jours se sont écoulés depuis la visite des jeunes. Sa relation avec Murphy n’est toujours pas arrangé et il a du mal à comprendre ce qui se produit avec Skylar. Perdu au milieu de tous ces gens qu’il ne comprend plus, le chef de garde s’installe un peu à l’écart pour la journée et ne fait pas attention à qui arrive sur le campement. C’est en tournant la tête à un moment où il ne faisait pas attention à grand chose qu’il réalise que Liam vient d’arriver. Un fin sourire se glisse sur les lèvres de l’homme qui apprécie la vue de son fils. Ils n’ont pas encore trop d’occasions de se côtoyer et il n’a pas envie de squatter son campement, à cause de l’impression de le déranger et de son envie de prendre son temps pour gagner sa confiance. Il ne sait même pas pourquoi il est là, après tout. Il peut être venu dans le coin dans le seul et unique but de voir quelqu’un d’autre, non ? Pourtant, il se lève et s’avance déjà vers lui. ” Liam, que nous vaut le plaisir de ta visite ?”. Il ne sait toujours pas comment réagir avec lui. Une poignée de mains, une accolade ou un câlin ? Comment le saluer ? Il n’en a pas la moindre idée. Il ne veut jamais le brusquer alors forcément, il ne s’avance pas vers lui et il n’ose pas prendre la parole de manière trop brusque ou trop longtemps. Et encore une fois, il peut très bien ne pas venir le voir lui mais venir voir quelqu’un d’autre. Richard ne veut simplement pas s’imposer dans le paysage de son fils s’il ne veut pas l’y voir. Et pour le moment, son problème c’est qu’il ne sait pas comment interpréter ses réactions ni comment vraiment lui parler. A force de tout freiner, il a peur de le voir lui filer sous le nez. Ses réactions sont juste celles d’un homme qui s’y perd un peu trop alors qu’il cherche seulement à faire de son mieux.

notes » w/ Liam sur le campement Odysséen, le 10 septembre 2117

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre 27115 Thomas B.-Sangster Myself Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 107
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Dim 7 Jan - 2:53



Welcome to my family


Richard & Liam

Depuis qu’ils ont visité le campement des Odysséens, Liam y pense souvent. Ils sont plus nombreux, ils ont réussi à aller de l’avant. C’est aussi simple que cela. Les Cent son soudés à ce vaisseau, à ce campement qu’ils sont parvenus à construire et qui tient debout depuis bientôt quatre ans. Ils ne sont pas assez nombreux, ils ont eu beaucoup de tuiles sur la figure pour ne pas avoir ne serait-ce que pensé à emménager ailleurs. Ils ne le pouvaient pas vraiment non plus. il a cette impression parfois qu’ils sont entourés par les villages terriens qui les encercle sans autre possibilité que de rester là sans bouger, bien sagement. Il est mitigé face à leur situation aujourd’hui. Tout le monde s’accorde à dire que la trêve est une bonne nouvelle, qu’elle leur facilite  beaucoup les choses mais vu ce qu’il s’est passé lors qu’ils sont allé chez les Pikunis, lui a plutôt l’impression qu’ils l’ont installée pour que les débarqués, les gamins du ciel restent en place, ne leur causent pas d’avantage d’ennuis. Ils ont leur propre façon de faire, leur propre politique et jamais ils n’en feront partie. Il hésite, ne sait pas si se diriger vers le campement de leurs aînés est une bonne solution mais elle est envisageable pour qu’ils soient soudés ou qu’ils donnent l’impression de l’être.

Ce n’est pas gagné vu ce qu’il s’est passé. Il ne s’est rien passé de grave mais ce n’est pas évident de se retrouver là-bas alors qu’ils avaient toute leur autonomie de leur côté. Il ne sait pas trop qu’en penser même s’il est plutôt admiratif de leur chemin parcouru en si peu de temps. Ils ont l’avantage du nombre, des connaissances, de l’aide que certain terriens leur ont apporté presque directement : ce qu’ils n’ont jamais eu. Et pourtant il sait que ce premier voyage n’était que le premier d’une longue série. Il le sait, c’est juste comme ça, c’est leur continuité puis ce n’est pas comme s’il n’y a personne qui ne l’attend là-bas face au groupe qu’il cottoie pourtant tous les jours, qu’il a l’impression de moins en moins connaitre. Y’a eu des départs qui font encore mal aujourd’hui même si ça va mieux, s’il dit toujours ne pas pouvoir les quitter. Le futur est un point d’interrogation constant.

Pour le moment c’est vers ce campement qu’il se dirige. Il a dépassé la clairière depuis un moment, il ne devrait plus être très loin. C’est là qu’il doit faire attention parce que s’il se dirige vers l’est il se trouvera chez les Pikunis et c’est loin d’être sa destination idéale. Le campement de l’Odyssée c’est comme leur rempart contre le désert qui est juste à côté. C’est drôle quand il y pense, ils n’y sont pas très loin. Quand il arrive, il se sent toujours un peu perdu dans cet endroit trop grand pour lui. Il est habitué à leur petit nombre, à des endroits beaucoup plus petit que celui-là si bien qu’il ne sait pas trop où se diriger lorsqu’il franchit l’entrée. Il observe d’un œil nouveau, moins assaillit par le groupe d’Oddysséens de la dernière fois et repère avec soulagement une tête connue pas trop loin. Richard, son père qui l’aide déjà sans en avoir conscience. Il n’est pas des plus à l’aise dans cet endroit principalement parce que tout lui est inconnu tant par le lieu en lui-même et les personnes qui y vivent. Il n’en connait qu’une poignée, c’est bien différent d’un groupe dont il connait tous les membres.  « Liam, que nous vaut le plaisir de ta visite ? » Il lui lance un sourire rassuré, ravi d’avoir quelqu’un à qui parler plutôt que d’attendre ou de demander quelqu’un qui n’est peut-être pas là. « J’avais envie de venir vous voir sans que y’ait tout le monde autour. Enfin toi et d’autres aussi. » Peut-être sa mère également, il ne sait pas. C’est qu’il n’y a pas pensé tout de suite, directement ses pensées se sont tournées vers Alaska et Chiraz. C’est les seules qu’il connait en plus de son père et Murphy même s’il ne la connait pas très bien.

« Toujours aussi grand. » L’endroit, le lieu. Si grand qu’il risque de s’y perdre ? Peut-être bien, il ne sait toujours pas jusqu’où s’étend le domaine des Odysséens. « Tu vas bien ? » Il n’avait pas trop eu le temps d’aller le voir lors de la visite, ils avaient comme eu le besoin de réfléchir sur tout ça avant de revenir les idées plus claires.


— code by lizzou —


Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1509 Andrew Lincoln sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 9
Admin


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Dim 11 Fév - 16:26


Welcome to my Family


Lorsque le campement a bougé pour cet espace bien plus grand, Richard a envisagé la fusion des campements. Il ne savait pas comment ça pourrait se passer, ni comment voir les choses mais il sait malgré tout que c'est de ça qu'il est question. De ça, et de rien d'autre, finalement. Mais c'est encore une autre histoire. Il sait que ce n'était pas à lui d'en faire la demande, il sait aussi qu'ils ne peuvent absolument pas l'imposer aux gens. Il n'a jamais été question de ça, et ce ne sera jamais le cas. En réalité, dans toute cette histoire, le plus dur est encore à venir, parce qu'ils ne peuvent pas imposer aux jeunes de les retrouver. Alors ils y vont de mots, de douceurs, et d'évolution. Le chef de garde a fini par comprendre que le geste doit avant tout venir d'eux. Peut-être qu'ils ne viendront pas en une fois, peut-être qu'il faudra bon nombre de trajets et qu'ils viendront petits groupes par petits groupes. Tout ce qu'il sait, c'est qu'aujourd'hui, ils le peuvent vraiment. Aujourd'hui, ils n'ont plus besoin de se tracasser pour des choses sans l'ombre d'un intérêt. Aujourd'hui, tout est différent parce que c'est comme ça que ça a finit par le devenir. Et c'est la seule chose qui compte vraiment.

Le fait de voir Liam débarquer au campement, déjà, il estime que c'est une avancée. Oh, il est venu il y a peu déjà mais c'est toujours un plaisir. Il ne risque pas de prétendre que les choses sont si exceptionnelles que ça, en tout cas. Tout est très bien comme ça. Et il n'y a rien de plus à en dire. Absolument rien. Il ne se voit pas lui demander de venir emménager puisque la chose serait étrange et brusque. Mais il sait que les choses ne sont pas évidentes pour tout le monde. Il ne risque pas d'ennuyer tout le monde. Parce que les choses n'auraient guère de sens. Et tout est beaucoup mieux comme ça. Il n'y a rien de plus à en dire. Absolument rien. Il veut que ses enfants soient près de lui, mais il ne peut pas leurs imposer de quitter les leurs. Et avec Liam, c'est une affaire un peu plus compliquée encore. Mais il ne préfère pas trop y penser. Les choses avancent, et ça, il ne peut pas non plus le nier. Pas très vite mais il n'a pas de mode d'emploi pour que ça se passe bien pour lui. C'est compliqué.

« J’avais envie de venir vous voir sans que y’ait tout le monde autour. Enfin toi et d’autres aussi. ». Pendant un instant, il se demande s son fils le vouvoie, pour finalement comprendre que ce n'est pas le cas et qu'il parle de voir plusieurs personnes. Oh, bien sûr qu'il ne va pas se sentir déçu pour si peu. Le campement est grand et nombreuses sont les personnes qui ont pu interagir avec Liam au cours de son existence. Certains l'ont même connu bien plus que lui, qui n'a appris son existence que bien tardivement. Et c'est encore plus compliqué qu'il ne pourrait bien le vouloir. Trop compliqué, même. " Ca marche. De toute manière, il y a de la place pour que tu puisses rester aussi longtemps que tu le souhaites". Il hausse les épaules. Avoir son fils dans son sillage, c'est un plaisir. Un grand plaisir, même. Et il ne demande rien de plus parce qu'il réalise que c'est la seule chose qui ait de l'importance. Il ne demande rien de particulier en réalité, il n'a pas pour intention de se montrer détestable ou insupportable. Il n'a pas pour but de passer pour un crétin et tout ça. Mais Richard est content que Liam soit son fils et il ne risque pas d'aller contre ça. Il lui apparaît comme étant quelqu'un lui ressemblant grandement. Et savoir ça alors qu'ils ne se connaissaient pas, c'est impressionnant.

« Toujours aussi grand. ». C'est vrai qu'ils n'auraient pas pu espérer mieux en s'installant dans le coin. Ils n'auraient as pu espérer mieux. Ils ne sont pas dans la meilleure condition du ciel mais ils font absolument tout ce qu'ils peuvent pour s'en sortir. Et là, pour le coup, il réalise qu'ils s'en sortent au mieux. Vraiment au mieux. Certaines choses sont encore à améliorer et il persiste à s'inquiéter sur certains trucs, mais ils avancent. " Chaque jour ça s'arrange. Et je trouve qu'on se débrouille bien oui. Les gens semblent plus impliqués maintenant qu'ils ont plus d'espace". Et ça lui fait du bien. Quant à ceux qui ne font toujours rien, maintenant, il ne les cotoîe plus aussi souvent qu'avant. Donc tout va beaucoup mieux maintenant, tout est beaucoup plus simple.

« Tu vas bien ? ». Il sourit, en l'entendant lui demander comment il va, en s'en souciant, finalement. Il est plaisant d'entendre quelqu'un d'inquiéter pour son père. Et puis bon, c'est aussi comme ça que leur échange évolue. " Je vais bien oui. Il y a beaucoup de travail pour moi mais je vais bien. Tout est plus simple maintenant. Et toi, Liam, comment tu vas ?".


notes » w/ Liam sur le campement Odysséen, le 10 septembre 2117

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre 27115 Thomas B.-Sangster Myself Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 107
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Jeu 12 Avr - 18:44




Welcome to my family


Richard & Liam



Il n’allait pas mentir et dire qu’il était venu juste pour le voir lui, celui qu’il apprend à connaitre depuis un moment maintenant. Il y a d’autres personnes qu’il n’a pas vues depuis longtemps, trop longtemps. Il n’a peut-être pas toujours essayé d’aller les voir mais aujourd’hui oui, c’est la différence qui est notable dans sa démarche. Et pourtant même s’il y a des têtes qu’il veut retrouver depuis leur petit passage de visite du campement des Odysséens, il ne sait pas où ils se trouvent, ne parvient pas à se repérer facilement dans ce campement qui n’est pas le sien, qui sera peut-être le sien un jour, il ne sait pas, se pose parfois la question de savoir ce qu’il se passerait s’il décidait de venir vivre ici. Il n’en sait trop rien, pour le moment c’est une idée qui se loge dans sa tête sans que cela ne soit définitif, il n’a pris aucune décision. « Ça marche. De toute manière, il y a de la place pour que tu puisses rester aussi longtemps que tu le souhaites. » Il hoche la tête, ne sait pas trop comment ça va se passer maintenant quand ils décideront de rester ici un moment. « Je sais pas trop comment ça se passe maintenant quand on vient ici, j’suis rarement venu sans les autres et jamais bien longtemps. » Il est vrai que s’il y a plus besoin de passer par les points de rencontre qui étaient prévus auparavant, il ne sait pas ce qu’il a été prévu pour le moment. Il suppose que doit y’avoir quelque chose, non ? Si y’a envie de rapprochement entre les deux campements, seront-ils tout autant libres de leurs mouvements ? C’est une interrogation qui ne cherche peut-être pas immédiatement sa réponse mais ça serait pas mal de savoir, oui.

Avant d’apercevoir son père au loin, il a regardé les alentours, ce n’était pas si facile de se retrouver. Au fond, ils n’ont pas beaucoup visité. Ils ont juste eu le temps de voir leur dortoir, le lieu peut-être ou il va dormir ces prochains jours, et deux trois endroits mais c’est vraiment grand, quand il compare avec leur campement. « Chaque jour ça s'arrange. Et je trouve qu'on se débrouille bien oui. Les gens semblent plus impliqués maintenant qu'ils ont plus d'espace. » Il hoche la tête, c’est normal, ça aide plus que d’être les uns sur les autres. « Je comprends, c’est toujours plus agréable d’avoir un espace à soi même là-haut on n’avait pas vraiment ça. Enfin même avant l’emprisonnement. » Il précise pour le cas ou mais ne le dit pas d’un ton rancunier. Ce qui est arrivé est … arrivé puis sur terre ça parait si minime ce qu’il leur est arrivé là-haut qu’il semble ne pas en vouloir tant que ça à l’odyssée d’avoir agit ainsi.

Il lui demande comment ça va parce qu’ils n’ont jamais vraiment le temps de se parler, pas souvent, pas tous les jours. S’il venait ça serait différent mais il ne sait pas encore, pense qu’il est trop incertain de savoir comment ça sera réellement pour eux si certains décident de venir vraiment vivre dans ce campement que pour franchir le cap. Et pourtant c’est vrai qu’une réunification serait bonne pour eux, qu’il y ait au moins un groupe qui soit uni dans ce capharnaüm que peut être parfois la terre avec tous ces tribus qu’il ne parvient pas toujours à bien comprendre. « Ça va plutôt bien, on a jamais le temps de s’ennuyer. » Il ne veut pas s’ennuyer mais c’est vrai que venir ici c’est un peu comme une pause dans l’effervescence du campement. « J’veux pas t’embêter, j’suis là un peu à l’improviste … même si on a pas trop de moyens pour se laisser des messages ou des choses comme ça. » Il lance ça avec un sourire même s’il sait que les terriens ont leurs propres moyens de communication. Il se voit mal envoyer un pigeon ou autre joyeux oiseaux au  campement des plus vieux pour dire à son père qu’il arrive. « Tu allais faire quoi ? J’peux aider si besoin. » Il est curieux. Il sait qu’il était chef de secteur là haut, ici, il ne sait pas vraiment ce que cela peut signifier sauf pour la surveillance du campement à l’extérieur mais ça ils peuvent un peu tous le faire, enfin tout le monde a du donner un peu de son aide même si ce n’était pas dans ses capacités de base. Rester dans le campement à ne rien faire, c’est sur, il aurait détesté.




— code by lizzou —


Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1509 Andrew Lincoln sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 9
Admin


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Dim 13 Mai - 11:03


10 Septembre 2117 ;; Ce monde pourrait à tout moment être amené à l’anéantir. Son coeur pourrait exploser et bien qu’il n’aime guère le rappeler, il n’est plus tout jeune. Oui, bien sûr que les choses n’ont rien d’évidentes et qu’il n’est pas si vieux que ça. Mais des Terriens, il a été amené à en croiser bon nombre et il n’a pas eu la joie de les voir très âgés. Il s’inquiète, chaque matin, chaque instant où ses yeux s’ouvrent et qu’il a mal quelque part. Parce que malheureusement, oui, ça arrive, il panique, lorsqu’il n’a guère d’autre choix que de rester allongé quelques minutes avant de pouvoir vraiment se lever. Il ne sait pas toujours où donner de la tête et il ne cherche pas forcément à y arriver. En réalité, parfois il a peur de ne pas tenir le coup et parfois, il ne sait juste pas ce qu’il serait bon de faire pour y parvenir. Puisqu’il essaie de n'inquiéter personne, il garde le silence, il garde les choses pour lui mais en effet, ce n’est pas aussi évident qu’il ne pourrait le vouloir. Il est difficile pour un homme de se rappeler qu’on est vieux. Il est même particulièrement impossible de prétendre que les choses sont vivables. Et quand il voit le grand garçon qui se tient juste devant lui, Richard a encore un peu plus de mal à ne pas faire attention qu’il est grand, et adulte. Les choses peuvent réellement devenir compliquée, parfois. Et Liam est un adulte désormais, les choses sont un peu plus difficiles à supporter, avec tout ça. Mais il est là, avec son fils et les choses évoluent dans une direction des plus plaisantes.

« Je sais pas trop comment ça se passe maintenant quand on vient ici, j’suis rarement venu sans les autres et jamais bien longtemps. ». Il ne se voit pas vraiment dire à son fils qu’il doit partir et qu’il est imposant. Maintenant qu’ils ont changé d’endroit pour le campement, les choses sont bien plus supportables et faciles à comprendre. En tout cas, le chef de garde se voit très mal lui demander de partir. Il y a la place, bien qu’il n’y ait pas forcément les ressources. Mais il y a la place et il serait prêt à sacrifier sa propre place plutôt que de le laisser repartir. Les moments en sa compagnie se font bien trop rares, ce sont des choses dont il n’a pas encore vraiment l’habitude et il fait de son mieux pour que ça se passe au mieux possible. ” Il n’y a aucun soucis. Il y a de la place pour toi.”. Bien sûr, il ne se voit pas lui dire qu’il irait jusqu’à dormir dans de sales conditions juste pour qu’il reste sur le campement. Son intention n’est pas non plus de le faire fuir d’une quelconque manière. Il apprend encore maintenant à déterminer comment se comporter avec lui, et les leçons sont difficiles à apprendre.

Alors oui, le campement s’arrange chaque jour. C’est le temps de faire les bases, le temps de prendre le contrôle de tout ce monde et d’essayer d’aller de l’avant. Ils doivent apprendre à vivre désormais et sur ce campement, tout ceci semble être une pure possibilité. Il ne sait juste pas comment seront les choses dans un an. « Je comprends, c’est toujours plus agréable d’avoir un espace à soi même là-haut on n’avait pas vraiment ça. Enfin même avant l’emprisonnement. ». Il soupire lourdement. L’emprisonnement, c’est une période qu’il est encore difficile à accepter. Et c’est aussi pour cette raison que les campements ne se sont pas encore rejoints. C’est compliqué, il faut le dire. Mais qu’est-ce qu’on pourrait bien en dire, hein ? Rien, à n’en pas douter. Certains l’avaient mérité, d’autres non. Quant à l’envoie sur Terre, il aurait été plus judicieux de choisir des volontaires plutôt que de garder le silence et les choisir aléatoirement. ” Exactement. Ici, nous avons la possibilité d’avoir plus de libertés, il ne faudrait pas laisser ça tomber.”. Mais il ne prétend pas que ce soit si évident que ça. Il ne se voit pas partir en forêt et construire une maison. Ils n’en sont absolument pas là. Mais ils évoluent, et c’est un assez bon début.

Il lui demande comment il va parce qu’il n’a pas envie de s’attarder sur la vie du campement. Celle-là, il la connaît, il la vit tous les jours. Mais son fils, il n’a pas vraiment l’occasion de le côtoyer comme il le voudrait. « Ça va plutôt bien, on a jamais le temps de s’ennuyer. ». C’est un fait. Et il ne pourra jamais le nier. Depuis qu’ils sont sur Terre, ils n’arrêtent jamais. Il a fallu apprendre à vivre, apprendre à avancer et bien des choses encore. Les choses ne sont pas faciles tous les jours et la moindre erreur pourrait être fatale. ” Oui. Difficile de prendre quelques vacances”. Un fin sourire se glisse sur ses traits. Là-haut non plus, il n’y avait pas de vacances. Et pourtant, ici, il y a tout de même une notion de liberté. C’est une affaire compliquée, on va dire.

« J’veux pas t’embêter, j’suis là un peu à l’improviste … même si on a pas trop de moyens pour se laisser des messages ou des choses comme ça. ». Comme s’il pouvait vraiment l’embêter. A ses yeux, ce n’est même pas envisageable. Oh bien sûr qu’il a des responsabilités et qu’il a certaines tâches à faire. Il ne peut pas prétendre que ce n’est pas le cas. Il est chef de garde, il a toujours des choses à faire. Et il était censé partir en patrouille. Il n’y a rien d’exceptionnel dans ce qu’il a à faire en soit. « Tu allais faire quoi ? J’peux aider si besoin. ». L’idée qu’il puisse lui proposer son aide est très plaisant et gentil. Et cela se voit au sourire qu’il affiche sur ses traits. Il est content de le voir agir comme ça. Cela montre bien qu’il l’apprécie non ? Ou en tout cas, qu’il commence à l’apprécier. La relation entre eux est encore un peu compliquée mais ça progresse et c’est tout ce qui compte. ” Il faut que je patrouille autour du campement. Si tu veux m’accompagner, ce sera avec plaisir. “. Et, s’il ne le veut pas eh bien… Il ira seul ou il donnera sa tâche à un autre. Mais il n’aime pas trop faire ça. Tout comme il n’aimerait pas laisser son fils dans un coin.

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre 27115 Thomas B.-Sangster Myself Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 107
Admin - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Dim 17 Juin - 12:20




Welcome to my family


Richard & Liam

Il ne sait pas trop comment ça va se passer, en fait, ces quelques jours peut-être dans ce campement. Ca peut bien se passer comme pas du tout. Il n’appréhende pas vraiment, enfin si un peu parce que c’est dans sa nature, qu’il est anxieux et qu’il a toujours été plutôt pas mal pessimiste mais il a envie de leur donner une chance contrairement à d’autres alors c’est vrai qu’il vient de plus en plus souvent ici mais jamais bien longtemps. Ca le rassure un peu, il pense qu’il restera dans l’espèce de dortoir qu’on leur a montré quand ils sont venus mais quoiqu’il en soit, il s’y fera. Il n’a pas trop le choix puis bon il a déjà été bien plus mal lotis que pour se faire à n’importe quelle situation sur terre alors ici, ça lui parait un peu comme du luxe comme quoi on apprend à se contenter de peu. Il comprend oui, y’a plus d’espace tant sur terre déjà que maintenant par rapport à leur ancien campement. Eux se sont fait au leur, celui qu’ils ont construit depuis qu’ils les ont lâchés sur Terre pour voir comment ils allaient s’en sortir. Depuis le départ au fond tout s’est passé pour que cela se passe mal et pourtant cela va un peu mieux aujourd’hui tant avec les terriens qu’avec les Odysséens. Il ne va pas mentir en disant qu’ils ont tous totalement oublié, que lui-même a oublié comment ça s’est passé là haut mais avec le temps, ça s’arrange, comme Richard le dit pour eux, le changement d’habitation, leur changement de vie depuis qu’ils sont sur terre. Ils se débrouillent mieux eux aussi à présent. Mais là encore ils n’ont pas eu toutes leurs complications enfin, c’est du passé, chacun fait avec ce qu’il a.

« Exactement. Ici, nous avons la possibilité d’avoir plus de libertés, il ne faudrait pas laisser ça tomber. » C’est un peu ça la différence mais c’est pas toujours autant le cas. Il ne parle pas du Conseil, bien évidemment y’a plus de liberté de ce côté-là même si tout est surement surveillé pour ne pas déclencher de guerre, enfin, ça serait bête hein alors que ça commence tout juste à aller mieux. « Oui. Difficile de prendre quelques vacances. » Et ça l’amuse cette phrase venant de ce père qu’il découvre un peu plus à chaque fois qu’il est passé ici. Venant de quelqu’un d’autre surement l’aurait-il mal pris, enfin il n’en sait rien. Richard n’est pas quelqu’un d’autre justement. C’est cette situation qu’il se passe à présent et pas une autre. « C’est ça même si y’a des endroits assez unique dans les parages, t’as peut-être pas eu l’occasion de les voir encore avec tes patrouilles, t’as pas encore du t’éloigner trop des deux campements enfin maintenant et avant. » Enfin il dit ça mais il n’en sait trop rien, p’etre que Richard est un voyageur dans l’âme et qu’il n’attend qu’une chose pour explorer l’île. Il l’a explorée un peu malgré lui. Y’a des endroits qu’il préférait ne jamais retrouver mais ça c’est pour un futur qu’il ne peu prédire alors autant rester sur ce qu’il connait et le présent, ce père qu’il tente de découvrir un peu plus avec ça.

« Il faut que je patrouille autour du campement. Si tu veux m’accompagner, ce sera avec plaisir. » Il hoche la tête. Il était plutôt à la traque mais observait les alentours. Il n’a jamais vraiment fait de patrouille. Il suppose que chacun est à un endroit qui lui est destiné, qu’il ne bouge pas vraiment ou peut-être que si, enfin il espère parce que faire du sur place ça aurait tendance à l’ennuyer, il trouverait le temps long. « C’est quoi le moment le plus insolite que t’ai vécu lors de tes patrouilles ? » Il tente d’en savoir un peu plus, lui il a un peu été voir tout le monde dans leur campement si bien qu’il ne se donne pas de tâche particulière. Il aime bien découvrir un peu la façon de faire de tout le monde, c’est aussi en apprendre un peu plus sur chacun des membres de sa seconde famille. C’est ce qu’il fera peut-être aussi ici, il n’en sait trop rien. Pour le moment c’est ce qu’il fait avec Richard pour apprendre un peu plus encore à le connaitre.


— code by lizzou —


Admin
avatar
23/05/2015 avengedinchains charlie/baelfire/astrid/elias/meeka 1509 Andrew Lincoln sign by beylin Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. 9
Admin


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family
Mer 4 Juil - 18:26


welcome to my family

10 septembre 2117 ;; La liberté dont il parle, elle a un prix et c’est une chose qu’il ne peut pas laisser de côté. Ce n’est pas forcément facile à prendre en compte et par moment, on oublie qu’il n’y a pas que de bonnes choses. Mais il faut savoir faire avec, que cela soit facile ou non. La vérité, c’est que ça ne l’est presque jamais. La facilité n’existe pas sur cette planète et sans doute n’existera-t-elle jamais. Il n’est pas possible pour eux - ou en tout cas, leur génération - de voir ce monde prendre une tournure douce et joviale. Et c’est sans doute mieux comme ça. Dans un sens, du moins. Mais il n’est pas forcément possible de faire les choses qui se tiennent. C’est une affaire complexe et agaçante, une histoire qu’il ne comprend qu’à demi-mots. Parfois, Richard s’imagine que cette planète ne veut pas d’eux et ne les supporte pas. Il n’est pas facile de se dire ça, mais parfois, ce monde le laisse entendre. Oh bien sûr que ce n’est qu’une supposition et que la planète ne peut pas décider de les virer, ou de les tuer. Mais les catastrophes naturelles pourraient finir par avoir raison d’eux. Le quarantenaire n’est pas certain de faire les choses comme il faut. Et parfois, il imagine que certaines décisions pourraient être prises différemment. Mais comment est-ce qu’on pourrait affronter ce monde hein ? Si par le passé, les générations ont été anéanti par une mère nature mécontente, que peuvent-ils faire pour que cela ne se reproduise plus ? Tout semble être devenu hostile et il faut apprendre à vivre avec ça. Qu’il le veuille ou non, ce monde semble mécontent et veut le montrer. Il n’est pas venu le moment à la déprime, cependant. Puisqu’il est avec son fils, il a toutes les raisons du monde d’être bien.

D’essayer du moins.

Il faut dire que sa relation avec son frère peut paraître un peu compliquée par instant. Et il ne sait pas forcément comment il doit s’y prendre. Il a peur de fauter et de le voir partir et ne plus revenir. Cela lui paraît compliqué et à ses yeux, il n’y a guère de facilité. Il est pourtant prêt à tous les sacrifices et à faire ce qu’il faut. Il ne veut pas le perdre et s’il ne l’imagine pas être en train de l’appeler papa, il suppose cependant que c’est une idée qui pourrait arriver et une direction vers laquelle ils pourraient se diriger ensemble. Il ne se fait pas d’illusion puisqu’il sait que ça pourrait ne jamais arriver. Mais y croire, c’est déjà une base dirigeant vers une évolution possible. Il veut avancer et il ne s’imagine pas le faire sans son fils et si pour cela, il faut qu’il le laisse respirer, il faut qu’il trouve une manière d’apprendre à connaître son garçon qu’il n’a jamais connu avant qu’il ne vienne sur Terre et que son idiote de mère ne lui demande de le sauver, en lui lâchant l’information gratuitement. Parce que c’est un peu de ça qu’il est question. Il doit faire avec, maintenant et il ne peut certainement pas juger le garçon pour les actions maladroites de sa mère. Et même, qu’est-ce qu’il pourrait en dire ? Après avoir fait la remarque à sa mère, que peut-il en dire de plus ? Les choses sont comme ça, on râle un coup et on ne peut pas revenir en arrière. C’est arrivé, et il est trop tard.

« C’est ça même si y’a des endroits assez unique dans les parages, t’as peut-être pas eu l’occasion de les voir encore avec tes patrouilles, t’as pas encore du t’éloigner trop des deux campements enfin maintenant et avant. ». Des endroits assez uniques ? Voilà une chose qui titille son intérêt. Il est vrai qu’avec tout le travail qu’il peut avoir à faire, il ne fait pas forcément attention aux choses sur lesquelles il tombe. C’est compliqué, disons mais il est un peu compliqué de faire autrement. Il n’a d’ailleurs pas envie de réfléchir aux possibilités d’existence qu’il pourrait bien avoir. De toute manière, qu’est-ce que ça change ? Pour autant, il pourrait vraiment envisager de prendre un peu de distance pour explorer le monde. Pourquoi pas, après tout ? ” Et tu me les montrerais, ces endroits ?”. Il explore peu puisqu’il n’a pas le temps et qu’il ne sait pas quelle direction prendre, mais l’idée ne lui déplaît pas de le faire, un jour ou l’autre. Il ne sait juste pas par où commencer, finalement. ” Une expédition découverte. Oui, ça me tenterait bien”. Il se met à réfléchir aux possibilités, à ce qu’il pourrait découvrir. Il sait de toute façon que Skylar sera parfaitement en mesure de se débrouiller tout seul, et en parallèle à ça. Et puis bon, ce serait une aventure à deux, juste Liam et lui, alors cela leurs permettrait sans doute de découvrir un peu plus de choses l’un sur l’autre. Dans le fond, c’est tout ce qu’il demande.

« C’est quoi le moment le plus insolite que t’ai vécu lors de tes patrouilles ? ». Ses aventures en forêt sont assez morne. Et on ne peut pas vraiment dire qu’il découvre des choses incroyable dans la forêt. Dans le fond, la seule chose qui lui soit un jour arrivé, c’est le jour où il était avec Chris et qu’ils sont tombés sur le corps de Conor. Il n’y a guère d’aventure folle qu’il n’aurait pas voulu vivre, si tant est qu’elles ne soient pas dangereuses, évidemment. Mais c’est, encore une fois, une affaire un peu plus compliquée que ça, et c’est le point dommage de la situation justement. Il n’a pas envie de plomber l’ambiance ou de dire quelque chose de désobligeant. Il n’a pas non plus envie de se prendre la tête avec ça, surtout avec le contexte de son exil. Mais dans le fond, est-ce qu’il est vraiment question de dissimuler des choses ? Richard a juste du mal à admettre l’implication qu’il peut bien avoir dans tout ça, mais il serait mentir que de dire que ce n’est pas le cas. C’est compliqué. Mais les choses sont comme elles sont et on ne peut pas revenir en arrière. ” J’ai trouvé le corps d’un des nôtres lors d’une expédition. Il avait été exilé. Mais rien de vraiment excitant. Et vous alors ? Des faits divers amusant à raconter ?”. Parler des morts de chez eux, ça n’a rien de drôle, ça n’a rien d’évident non plus. C’est une affaire un peu compliquée, oui, clairement. ” Il n’est pas toujours joyeux de sortir dehors…”. Il inspire un grand coup, non, il ne veut pas plomber l’ambiance et pourtant, ne peut-on pas dire qu’il a plombé la sienne ?
AVENGEDINCHAINS

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Liam ♣ Welcome to my family

 

Liam ♣ Welcome to my family

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Liam comme dans...Liam !
» Montage débile : Family Sim Bower

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-