Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜rage barely caged ✗ skyra
maybe life should be about more than just surviving


avatar
12/07/2015 3399 Clément Chabernaud AEROPLANE (vava) beylin (signa) l'maigrichon est garde, malgré lui 0
Wanderlust


Sujet: rage barely caged ✗ skyra
Dim 12 Nov - 14:31

rage barely caged ✗ skyra
you learned to build your body up like a prison. the clenched white teeth, bloody knuckle electric fence.

Les rayons de l’aube égratignent sa rétine alors qu’il se traîne les godasses dans le poste de garde du quartier. Distraitement, il sort un de ses bâtons d’la mort pour se droguer à l’odeur de la nicotine et mieux passer le temps. Noah, il n’a plus rien à foutre. Plus rien à foutre que de planter ses fesses sur une chaise et attendre que le temps passe. Dans la cabosse, il ressasse l’assassinat raté, l’exécution de Shell, le souffle des explosions et les débris qu’ils croisent encore tous les jours. Shell, morte pour la rébellion. Il arrive pas à s’y faire, le prince déchu, il arrive pas à imaginer la garde, si fidèle aux Draghsteel encore quelques semaines auparavant, retourner sa veste si facilement. À moins qu’elle n’ait jouée aux agents doubles tout ce temps. Bordel, elle s'est bien foutue de ta gueule Noah.
Et voilà qu'une autre révolution pointait le bout de son nez. Lui qui croyait les avoir tous mis derrière les barreaux, et avait enterré Milo milles fois. Il aurait survécu cet increvable mégalo ? Même si c'était le cas, il ne concevait pas qu'il ne puisse un jour repointer sa face de rat par ici. Il devrait enquêter, le petit garde, le détective à ses heures perdues, mais non, pas cette fois. Il vit encore les conséquences de sa dernière lubie de sauver la cité, la rendre grande et pleine de justice, de la sauver d'elle-même, tout ça, blabla. C'est comme ça qu'on finit avec la solitude dans un bureau qui sent la pisse, à surveiller qu'un trousseau de clé reste bien accroché à son mur pendant que tous les ivrognes de la cité hurlent à la liberté.

« OuuuvrEz, oUUuvrez la caAgee auUx poivrOOots- » « - La ferme, putain, Salman, jvais te faire bouffer ta barbe ! » s’exaspère pour la millième fois le gamin, balançant son siège dangereusement en arrière. Y’a des jours comme ça, où un homme regrette ses serments de non-violence.
Salman allait ouvrir sa grande gueule quand le fracas de la porte d’entrée se fit entendre et toutes les têtes se tournèrent vers la vague d’uniformes qui entraient, encadrant en ordre leurs trois ou quatre prises de la nuit. On pousse du bout du bâton, ou secoue, on taquine du fouet, ça rit gras parmi les collègues et Noah s’enferme dans un mutisme, trop concentré sur sa clope pour faire attention au monde extérieur. Jusqu’à ce qu’une tignasse blonde attire son regard. Une tignasse qu’il ne pensait jamais revoir. Une tignasse aux poignets attachés. Il faut bien dix minutes aux gardes pour dégueuler toutes leurs blagues salaces, enfermer leur butin dans les cellules et enfin se casser.

Le silence revint. Ou presque, Salman ayant commencé à sucer son pouce. Noah se lève, s’étire et vient se poser devant la silhouette malicieuse, seulement séparés par les barreaux. « Tu t’ennuyais dans les bois ? » Un sourire narquois sur les lèvres. Skyra, c’est cette voleuse qui lui avait piqué sa planque dans la forêt, c’est la compagnie douce-amère dans l’exil, c’est la fuyarde à ses côtés. Il n’avait pas su, Noah, que la poupée avait retrouvé la cage de la cité, comme lui. Il désigne alors les liens autour de ses poignets. « Qu’est-ce que t’as foutu ? »



avatar
07/02/2017 73 Sky Ferreira 0


Sujet: Re: rage barely caged ✗ skyra
Dim 19 Nov - 10:40

Des pas résonnaient dans un couloir humide tandis que quelques prisonniers etaient traînés vers leurs cellules. Une poigne ferme enserrait le bras de Skyra et l'étroitesse du passage lui ôta tout espoir de s'enfuir. Merde, merde, putain de merde. Elle ne pourra pas s'en sortir comme la dernière fois, quand un des gardes l'avait pourchassé dans toute la ville, avant d'abandonner. Ça avait été bien marrant ce jour là, aujourd'hui le jeu était plus compliqué. On ne jouait plus au chat et au chien car elle avait été attrapé. Mais elle était pas paniquée, ah ça non, ni paniquée ni effrayée, juste profondément agacée de s'être laissée attraper comme ça. Si facilement. D'habitude elle s'en sortait toujours, elle avait passé son enfance à faire ça, voler, dérober... Et courir, courir avec les soldats à ses trousses. Mais aujourd'hui ça n'avait pas été son jour ; on l'avait surpris en train de faire du troc avec les deux criminels les plus recherchés de la cité alors hop, on l'avait embarqué avec eux. Trois accusations ; complicité, entrée de marchandises illégales dans ville et violence et rébellion envers les autorités. Elle ne savait pas trop comment elle comptait s'en sortir cette fois, mais elle se disait qu'elle allait bien trouver un moyen. Skyra n'était pas du genre à se laisser abattre facilement. En attendant, elle ne facilitait pas la tâche à son garde qui devait la trainer à moitié par le bras comme une enfant désobéissante. Et elle s'en amusait, l'effrontée ! 
Ils les poussèrent dans les cellules et Skyra lança un regard poignant à celui qui l'avait attrapé plus tôt. Elle se vengera , ah ça oui ! Cette face gonflé de satisfaction ne le restera pas bien longtemps ! Mais ça devra attendre un peu, elle avait un problème plus important à gérer d'abord.
Alors elle vit une tête familière apparaître derrière les barreaux et un sourire satisfait illumina son visage. La voilà sa solution ! 

- Noah, Nono, tout ce que tu veux, tu tombes à pic ! Je commençais déjà à m'ennuyer ici alors t'es une bonne surprise pour moi ! Pas comme la première fois qu'on s'est vus...

Elle se souvenait encore de la surprise et de la colère qu'elle avait lu dans ses yeux en revenant dans son abri et y découvrant une parfaite inconnue se servant dans ses provisions. Et la blonde non plus n'avait pas été très contente, ayant espéré que l'endroit serait abandonné. Mais elle avait obstinément refusé de partir, et le brun ne pouvait y faire grand chose alors ils furent obligés de cohabiter, et avaient fini par de faire à la compagnie de l'autre. Et puis un jour pouf, il disparut. Elle ne fut pas ravie, c'était son habitude à elle de s'évaporer comme ça, c'était elle qui s'en allait sans prévenir normalement. Alors elle s'était dit qu'elle était vraiment restée trop longtemps dans cet endroit, et que si c'était comme ça il fallait bouger en urgence. Et c'est ce qu'elle avait fait. 

- Eh bah, j'espérais absolument pas te trouver ici mais c'est une bonne chose... Ouais ouais, j’ai voulu revenir un peu pour voir. Mais là j'ai eu quelques soucis avec tes camarades, trois fois rien à vrai dire, mais ils sont un peu sur les nerfs donc ils m'ont foutu là.

Elle haussa les épaules avec nonchalance, comme si se trouver là était trois fois rien. Elle était comme ça Skyra, elle n'accordait pas de l'importance à grand chose, même sa propre vie. Sinon elle n'aurait pas risqué de revenir dans la cité où elle risquait la mort. Mais elle avait triomphé, remporté son duel de potions et revenue un sourire méprisant lèvres, qui voulait clairement dire qu'elle était fière de ce qu'elle avait fait, de sa traîtrise et de tout ce qui avait suivi, pendant qu'eux, les autres, étaient restés dans la cité. Pendant qu'elle courait dans la montagne, les plaines et les forêts eux n'avaient pas bougé pendant des années. Une bien triste vie quand on n'osait pas ! 
 

rage barely caged ✗ skyra

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» PPV ECW : Barely Legal 1999
» Rage pics ! Fun pics ! lol
» Rage sur la route 24
» La Rage Au Coeur [Erïka Davidoff & William Cage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak-