Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Start of time ☾ HARLAN&NADJA
maybe life should be about more than just surviving


avatar
01/10/2017 empty gold. 128 Felicity Jones empty gold. (ava) - crack in time (signa) - tumblr (gifs) médecin et chirurgien de l'Odyssée. 206


Sujet: Start of time ☾ HARLAN&NADJA
Ven 13 Oct - 12:23

start of time


Nadja & Harlan

There's a ghost upon the moor tonight. Now it's in our house. When you walked into the room just then. It's like the sun came out.
28 Mai 2117 ☾ Agitation permanente avec laquelle elle doit gérer en permanence. Après avoir été contrainte de faire face aux dégâts causés par le tremblement de terre, le médecin doit maintenant jongler avec ses patients, son rôle de membre de Conseil et les préparatifs d’un déménagement de grande ampleur. Tout prévoir. Ne rien oublier. Envisager toutes les possibilités. Toutes les alternatives. Anticiper les solutions aux problèmes qui pourraient se poser. Elle s’épuise à penser à tout. Au pire, surtout. S’évertue à envisager chaque éventualité. Pour mieux saisir toutes les opportunités. Le temps qui défile devant ses prunelles attentives et marque son passage d’épreuves aussi intenses que dangereuses. Périls d’une vie qu’elle n’aurait jamais pensé connaître. Existence linéaire perturbée par des interférences restées secrètes pendant longtemps. Trop longtemps. Aujourd’hui dans la confidence, Nadja use ses nerfs à porter le poids de toute une communauté sur ses épaules. Au delà de son rôle purement médical, elle prend sur elle chaque jour pour affronter les responsabilités qu’elle s’octroie seule. Mission qu’elle s’est donnée d’unifier les camps, apporter des solutions tant bien que mal. Malgré les réticences de ses supérieurs.

Dévouée à sa tâche, la brune prend chaque étape du processus très à coeur. Entière et franche, elle a tout naturellement pris la direction des opérations se déroulant à l’infirmerie. L’un des premiers postes à être transféré sur le nouveau campement, en cas de besoin. En cas de nouvelle catastrophe. Elle délègue avec peine certaine tâches. La salle de soins soudainement pleine de volontaires. Déplacer le matériel est ce qui va leur prendre le plus de temps. Le stock de médicaments étant cruellement bas, les étagères tristement aérées, le reste devrait être bien plus rapide. L’esprit scientifique et logique de Nadja reprend immédiatement le dessus, elle prend les choses en mains. Donne les directives pour que rien ne soit perdu sur le chemin. Inventorie chaque objet, chaque outil avant de le laisser quitter l’endroit pour rejoindre leur nouvel établissement. Et le temps qui file à une vitesse folle, sans crier gare. Prolonge les efforts de manière indéterminée, pour tout le campement. Déjà plusieurs semaines qu’ils se préparent à quitter ce terrain pour rejoindre le suivant. Se préparent à l’exode qui devrait aider leur situation complexe, leur éviter des dangers. Et c’est l’impatience qui commence à tirailler ses nerfs de glace.

Concentration interrompue brusquement quand un garde pénètre l’enceinte de l’infirmerie. Nadja relève la tête, fronce les sourcils. L’inquiétude qui la prend naturellement au ventre en voyant l’homme entrer dans son domaine. Espère que rien ne soit arrivé à l’extérieur. « - Un terrien demande à voir Adelaïde », annonce-t-il en s’approchant de la médecin. Il doit certainement déjà connaître la réponse à sa requête et s’attend à ce qu’elle prenne la relève. Comme elle le fait déjà au quotidien. Une requête qui ne la laisse pas indifférente. Si le terrien en question demande expressément à voir son mentor, c’est qu’il doit avoir une bonne raison de le faire. Et cette simple pensée la rassure. Elle pense déjà savoir de qui il s’agit mais ne dit rien de ses soupçons. « - Elle n’est pas disponible, je vais m’en charger » Peu de risques si le garde a pris la peine de venir la quérir. Autre élément qui la conforte dans sa première intuition. Elle abandonne sa tâche précédente, et emboite le pas du gardien jusqu’à la frontière du campement. La matinée est déjà bien entamée et retrouver la lumière extérieure l’éblouit pendant de longues secondes. La vue retrouvée, elle se met à suivre de près la sentinelle  et distingue peu à peu la silhouette qui l’attend à l’entrée du camp.

« - Harlan, c’est bien ça ? » Elle n’a pas oublié le nom du Naori dont Adelaïde lui a parlé. Suivant les recommandations de sa mentor lui instiguant de faire confiance à ce terrien en particulier. D’un signe de tête affirmatif, elle demande aux gardes de laisser son interlocuteur entrer, pénétrer dans l’enceinte de leur désormais ancien campement. « - Adélaïde est occupée pour le moment. Elle m’a beaucoup parlé de vous. Je suis Nadja, la médecin du campement » Présentation rapide, pour l’instant. Ne pas tout révéler sur son rôle est un choix volontaire. Mais l’occasion de tout dire viendra pas rapidement. « - À quoi devons-nous votre visite ? » Nadja s’adoucit du mieux qu’elle peut. Laissant derrière elle l’amertume de certains jours. L’occasion est trop belle pour la laisser passer. Dialoguer avec Harlan est tout ce qu’elle recherche, tout ce qu’elle souhaite depuis qu’elle a pris connaissance de son existence. Elle compte bien profiter de l’avantage qui lui est offert.
(c) DΛNDELION
 

Start of time ☾ HARLAN&NADJA

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-