Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜What if.. all you dreams came true [James]
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
06/10/2016 Mr Hyde None 123 Sam Way ahimsa Pêcheur - Sculpteur - Dessinateur Ancien calusa - voyageur 65


Sujet: Re: What if.. all you dreams came true [James]
Lun 25 Juin - 21:19

Parle de son élément est quelque chose que James maîtrise vraiment bien et peu à peu il se débride pour en parler plus en détails. Il adore l’océan, il adore nager, pêcher aussi et il se sent uniquement bien en entendant le bruit des vagues. Lorsqu’il est loin, par exemple en forêt, ses repères sont complètement changés et il a du mal à se diriger. Pour lui, la faune et la flore marine, aquatique ou proche de la mer ne sont plus des mystères et il sait reconnaitre les poissons, les crustacés, les coquillages et tout un ensemble de couleurs. Il se sent chez lui, comme une évidence, comme l’air qu’on respire. Partager sa plus grande passion, avec le dessin et l’art est clairement quelque chose qui lui fait plaisir et il prend un nouveau visage. Il semble plus serein, plus sociable et plus enclin encore à la discussion. Bien souvent, c’est un homme assez distant, réservé qui n’aime pas spécialement se mélanger aux autres, encore moins dans une soirée comme celle-ci. Pourtant, rencontrer Ezra lui fait le plus grand bien, c’est qu’il manquait d’amis le pauvre.

Il la fixe un moment, lui montrant donc les dessins, lui parlant de certains poissons. Les questions de la demoiselle sont charmantes, elle semble vraiment intéressée, ce qui lui fait plaisir. « Je ne sais pas vraiment s’ils meurent, mais disons que si c’est le cas, peu de personnes vont chercher les corps là-bas…On dit qu’ils sont perdus en mer… » Une triste réalité que chaque pêcheur, chaque navigateur sait cruellement. La mer est généreuse mais elle reprend souvent son dû. Il faut savoir rester humble face à elle, être capable de comprendre qu’elle reste la dirigeante et qu’elle n’aime pas se laisser faire. Chaque marin sait qu’il risque de perdre la vie face à elle, c’est à la fois triste, mais une si belle chose, mourir pour ce que l’on aime le plus. James s’est toujours dit qu’il n’aurait pas peur, que ce serait presque son destin.

« J’ignore vraiment ce qu’il y à plus loin, plus loin des côtes il y à des îles sauvages, beaucoup, mais pour le reste, il pourrait avoir d’autres tribus, personne ne le saurait… » Peut être d’autres terres, d’autres peuples, d’autres hommes. La navigation apprend également que le monde paraît plus grand qu’on ne le croit. Il sourit à la jeune femme, un peu satisfait d’en parler. Lorsqu’elle lui demande de lui montrer comment pêcher il hésite un moment. Pêcher est une chose sérieuse, disait son père, on ne le prend pas à la légère !

« D’accord on ira pêcher, pas ce soir, jamais la nuit, mais demain ou plus tard. Il faudra partir tôt le matin. » Il serait très heureux de partager un peu de sa passion avec elle, passer la journée à lui montrer son amour de l’océan. « Tu seras fatiguées mais tu vas voir de beaux endroits. » Au loin, on entend la fête s’apaiser un peu, bientôt, l’heure de dormir sonnera et ils devront se séparer, pour autant, quand il regarde la belle brune, il se dit qu’il s’est fait ce soir une amie. Différente de beaucoup sans doutes, mais elle demeure une amie.

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1399 Jessica Parker Kennedy praimfaya (avatar) esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 874
† Game of survival †


Sujet: Re: What if.. all you dreams came true [James]
Mar 26 Juin - 21:53

« Je ne sais pas vraiment s’ils meurent, mais disons que si c’est le cas, peu de personnes vont chercher les corps là-bas…On dit qu’ils sont perdus en mer… »« Oh...» Ton qui s'adoucissait en voyant son visage se serrait. Vague d'émotions qui s'emparait de James alors que timidement je ne pouvais que venir à lui serrer la main. Nullement certaine que le geste serait appréciée, mais n'ayant encore moins l'impression de savoir quels mots je pourrai bien trouver. Toujours cette difficulté de savoir quels mots prononcés. Cette difficulté qui existait alors que dans chaque tribu la mort était vécue de manière différente. La mort qui avait toujours fait des ravages dans la cité. Mort que j'associais surtout à la violence. Ne voyant la mort comme une amie, ou une compagne qui vous emportait doucement dans un sommeil infini. Non la voyant plutôt incarnée de la main des mercenaires. Instruments qu'ils devenaient. Incarnant la mort, dansant avec comme les gladiateurs qui combattaient dans les arènes pour la gloire, pour leur vie. La mort qui était froide et cruelle, qui fauchait les corps. Ne pouvant rien faire si ce n'était les regarder tomber. La mort face auquel nous ne pouvons rien. Impuissant face à elle. Sentiment que j'avais. Alors je n'osais prononcer un mot de plus, restant simplement là à ces côtés silencieusement. Mots que je ne savais exactement trouver mais prière que je ne pouvais qu'adresser au dieu du soleil. Le seul auquel mes prières étaient adressées, dernier geste. Petit geste mais qui j'espérai compterait quand même dans la balance.

Et des questions qui restaient alors que je ne pouvais qu'en poser de nouvelles. Bel et bien curieuse au sujet de cette lande d'eau dont je ne connaissais rien. Océan que je ne pouvais que contempler encore et encore, aussi émerveillée que craintive. « J’ignore vraiment ce qu’il y à plus loin, plus loin des côtes il y à des îles sauvages, beaucoup, mais pour le reste, il pourrait avoir d’autres tribus, personne ne le saurait… » Et aussitôt mon esprit ne pouvait que vagabonder. Comme je le faisais à la cité, je ne pouvais que me demander ce qu'il y avait plus loin. Des mondes qui étaient différents. Lande d'eau que je ne comptais explorer mais mon imagination ne pouvait que faire un premier pas. Cette fois-ci la situation restait toutefois différente alors que j'étais libre de mes mouvements, ce qui n'était le cas à la cité. Là-bas prisonnière. Un sentiment d'étouffement, d'oppresser. Sentiment qui s'emparait de moi alors que le soir lorsque je n'arrivais à trouver le sommeil, je ne pouvais que tenter d'imaginer ce qu'il y avait au-delà des portes de la cité. Portes qui se fermaient chaque soir, gardées. Me demandant ce qu'il y avait au-delà du désert. Désert que je n'avais que parcourue auparavant qu'à de rares occasions pour me rendre à un oasis, si ce n'était lors des célébrations. Rares fois où j'avais pu voir le monde avant que je ne puisse m'échapper. Une traversée de cette étendue de sable qui avait manqué de me tuer. Mais au-delà de la peur, fuir m'avait permis de mettre des mots sur un autre monde. Mes yeux qui ne pouvaient que continuer de s'agrandir, de s'émerveiller en découvrant de nouveaux détails, de nouveaux mots dont je ne connaissais l'origine. Inculte à tant de sujet mais qu'heureuse d'apprendre, qu'avide de satisfaire ma curiosité. La possibilité désormais de rendre ces paysages imaginaires réels et de découvrir le monde. Chance que je pourrai que saisir encore et encore même au détour des conversations.

Et ne pouvant que lui demander s'il accepterait que je l'accompagne pêcher. Des étincelles qui passaient dans mon regard. Adrénaline qui courrait dans mes veines, face à cette idée. Enthousiasme et aussi pointe d'inquiétude à l'idée qu'il dise oui et accepte de m'embarquer dans cette nouvelle aventure. « D’accord on ira pêcher, pas ce soir, jamais la nuit, mais demain ou plus tard. Il faudra partir tôt le matin. » Et l'instant d'après je ne pouvais que refermer mes bras autour de son cou. Pas aussi encline aux calins d'habitude mais aussitôt je ne pouvais que me relever pour esquisser des pas de danse. Un sourire jusqu'aux lèvres qui flottait sur mon visage. « Tu seras fatiguées mais tu vas voir de beaux endroits. » « Je t'adore ! » Heureuse qu'il ait accepté. Des étoiles qui dansaient déjà dans mes prunelles alors que je ne pouvais que sourire. « Merci James. » Je ne savais pas si chaque personne était encore comme lui mais une chose était certaine, fuir avait du bon. Et le passé qui était oublié face à ce futur qui se dessinait.

La fin.
 

What if.. all you dreams came true [James]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» JESSICA ϟ May dreams come true
» When dreams become true and desire becomes real [Isaac ft. Ethan] [Terminé]
» DREAMS COME TRUE ▽ contexte.
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-