Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan
maybe life should be about more than just surviving


avatar
28/12/2016 FLY 1743 Colin Ford Ava + LUX • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR • Icons + EYLIKA & VALKYRIES Zoologiste + Stratège + Diplomate 41
✣ Lonely Boy ✣


Sujet: The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan
Mar 19 Sep - 15:46


- The memory of the strategy -

Cela fait des mois maintenant qu'il s'est mis en tête de le faire. Cela lui manque et il ne manque plus qu'une pièce pour que le plateau soit fonctionnel. Il pourra enfin apprendre à Cassie les rouages de ce jeu de réflexion qu'il apprécie tant. Sam a pris pour habitude, le soir alors qu'il n'arrive pas à dormir, de tailler dans des petits morceaux de bois des pièces d'échecs. Il fait ça dans l'ombre, sans que personne ne le remarque ou ne l'aperçoive. Il se cache, préfère que cette activité reste dans son jardin secret. Certes il le partagera avec Cassie mais s'est particulier, elle est la seule qui est capable d'y entrer sans problème. Il en aura fallu du temps, des coupures et des bandages pour en arriver à ce résultat plutôt satisfaisant. Ces mois de patience et d'acharnement lui auront au moins appris à tailler du bois comme un chef même si la lame n'est jamais loin de lui couper le pouce.

Il est tard, le soleil se couche et les gens rentre un à un dans le dortoir. Sam est encore dehors, sort de son sac son précieux trésor et termine de tailler la pièce manquante. Derrière la grande bâtisse qui leur sert d'abris pour la nuit, le gamin taillade le malheureux bout de bois qui se trouve entre ses mains déjà bien amoché par le travail de la terre. Les dernières lueurs du soleil l'éclair assez pour qu'il puisse travailler sans se couper. Il prend son temps, après tout rien ne presse. Il se demande bien si d'autre gens voudront y jouer. Après tout, l'échiquier du vaisseau était pas mal utilisé quand il était encore solide et en état de marche. Peut-être qu'il pourra proposer le sien aux autres ? Cela permettra peut-être de faire naître quelque vocation au sein des plus jeunes de leur camp ? Il n'en sait trop rien mais l'idée qu'il puisse être utile à la communauté l'enchante.

Le dernier coup est donné, un sourire soulagé apparaît sur le visage en sueur du gamin. Il fait encore chaud pour la période et le moment de la journée. A moins que ce ne soit la peur de se rater qui le fasse autant transpirer ? Bas, peu importe, l'œuvre est terminée, il ne manque plus qu'une personne pour pouvoir jouer avec lui. Il hésite à aller chercher Cassie mais se ravise en se disant qu'il est bien tard pour l'inviter à contempler son jeu de stratégie fait main. C'est alors qu'un bruit de pas se fait entendre, se dirigeant vers le garçon qui s'empresse de ramasser ce qu'il était en train de faire. Puis la figure longiligne et imposante se place face à lui, bloquant de son corps la lumière du soleil qui se couche. Sam ne perçoit que les pieds de l'inconnu. Doucement il relève la tête et reconnait instantanément l'homme qui est face à lui.

- Mr. Callaghan? Qu’est-ce que vous faites là ?


by exception

Modo - Panic Station
avatar
24/03/2017 bbchat 812 Cillian Murphy Littlewilding , signa Perséphone, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège 165
Modo - Panic Station


Sujet: Re: The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan
Mer 1 Nov - 23:25

When the leader of the bad guys sang. Something soft and soaked in pain. I heard the echo from his secret hideaway. He must've forgot to close his door. As he cranked out those dismal chords. And his four walls declared him insane.

Perséphone & Twenty One Pilots
☆ Elijah & Sam ☆
 

Il passe entre les ‘maisons’ sans vraiment se dire qu’un jour ou l’autre l’une d’entre elles sera la sienne. Il a du mal à se projeter, il a toujours eu du mal. C’est comme ça et on s’y fait puisqu’il n’y a jamais grand chose que l’on puisse faire contre ça. Il n’a pas envie de chercher à pallier ce problème. Tant mieux si certains se sont déjà faits à leur petit chez eux dans ces anciennes ruines, lui a toujours l’impression que tout va s’écrouler d’un moment à l’autre. C’est sur que c’est plus solide que le vaisseau de l’Odyssée mais il reste nostalgique de l’ancien campement. Il comprend ceux qui ont voulu changer de lieu, changer d’air mais tout s’est fait beaucoup trop vite. Il n’approuve pas entièrement cette décision mais la décision a été prise et ils doivent maintenant s’y faire ou rester. Rester n’aurait pas été un problème, pas pour lui en tout cas mais après tant de mois passés à vive ensemble il commence à s’y faire à cette vie en communauté, lui le solitaire qui a du mal à se départir de son jugement lorsqu’il s’agit d’être avec les autres.

On le supporte, on ne le supporte pas il en a strictement rien à faire mais on ne le fera pas penser autrement que cette décision a été prise trop vite, tout ça pour se rapprocher d’un groupe de dissidents qui ne va leur apporter que des problèmes. S’il a toujours été d’accord avec les décisions du conseil, celle-ci n’en fait pas partie. C’est compliqué parce que s’il comprend cette envie de ne faire qu’un groupe, cette perspective lui flanque d’avance la migraine lorsqu’il arrive au niveau du dortoir. Il est presque ravi d’observer qu’il n'est pas le seul pas préparé à cette perspective d'avoir un chez soi. Il observe ce gosse qui ne l’a pas encore vu, celui qui construit un reste de leur passé et nostalgiquement, il se demande si les terriens en ont eux aussi, s’ils ont différentes règles que ceux qu’on leur a apprises. C’est amusant de comparer les différences, de se dire que ce gosse il est peut-être un peu moins con que la plupart des adultes dans ce campement. Il ne sait pas où il en est dans la confection du jeu qu’il ne voit pas en entier mais le trouve persévérant dans son entreprise. Il n’a pas abandonné à la première difficulté et c’est plutôt bon signe.

« Et bien. Je suis là. » Un sourire amusé de sa réplique idiote à la question du gamin se glisse sur son visage avant de lui lancer ce regard curieux de celui qui a bien vu pendant quelques secondes ce qu’il tentait de construire. « Tu l’as au complet ? » Il est curieux de voir s’il a réussi à tailler les seize pièces de ce jeu de stratégie. « Tu t’es donné beaucoup de mal. » Ca lui rappelait l’Odyssée, indéniablement. Des petits souvenirs de cet idiot plus doué que lui. Restait plus à voir s’il savait transposer ce jeu à la vie réelle. S’il était facile de prédire certains déplacements de pions, c’était pas toujours aussi simple lorsque l’on se confrontait à la vraie vie et aux vrais gens. « Tu t’ennuyais ? » Il pourrait y avoir plusieurs raisons d’une telle réalisation mais il se borne à ne lui donner que la première qui lui vient à l’esprit. Il y en aura d’autres plus tard mais pour le moment il n’a pas envie de se casser la tête.


Spoiler:
 

avatar
28/12/2016 FLY 1743 Colin Ford Ava + LUX • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR • Icons + EYLIKA & VALKYRIES Zoologiste + Stratège + Diplomate 41
✣ Lonely Boy ✣


Sujet: Re: The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan
Jeu 23 Nov - 14:44


- The memory of the strategy -

Prit de panique par l'arrivée de cet inconnu, Sam s'empresse de ranger l'échiquier dans son sac en toile. Il porte ce dernier à ses épaules et s'apprête à partir, ne voulant pas se faire réprimander pour rester si tard en dehors du dortoir. Même s'il sait pertinemment que rien ne lui sera reproché, la carrure longiligne et assez étrange de la personne qui s'approche de lui le fait quelques peu flippé. C'est quand il reconnaît le visage de son ancien psychologue que tout de suite ses muscles se détendent et les battements de son cœur reviennent à la normal. Que faisait-il là? Pourquoi venait-il dans sa direction? Depuis qu'ils avaient débarqué sur terre, les deux hommes n'avaient pas vraiment parlé, Sam n'ayant pas ressenti le besoin de voir cette icône de son passé. Il se souvient qu'à l'époque il portait une attention toute particulière à cette personne qui était bien différente de tous ces gens qu'ils pouvaient côtoyer. Même si le physique et la personnalité assez marginale de l'individu l'avait toujours plus ou moins effrayé, il portait une confiance toute particulière à l'homme qui se cachait derrière la bête. Oui, il avait toujours cette métaphore en tête même si au final, il s'avérait bien plus humain que dans son imaginaire de jeune garçon naïf. Peut-être était-ce le mot psychologue qui avait introduit en lui des images peu flatteuses de Mr. Callaghan? Ou serais-ce encore l'admiration qu'il pouvait lui porter qui était retranscrit de la sorte? Il n'en savait trop rien et se mélangeait entre ce qu'il imaginait et ce qu'il savait réel. Avec l'âge Sam avait rapidement compris que cet homme avait eu une place conséquente dans sa courte vie, que sans lui il n'aurait peut-être jamais compris à quel point il pouvait être intelligent, le surdoué.

- Et bien. Je suis là.

Un sourire amusé se plaque sur le visage de l'interlocuteur, sourire auquel Sam répond timidement. Elijah est et a toujours été vu par le blond comme un mentor. Et contrairement aux autres adultes dont l'intello se foutait éperdument de savoir s'il plaisait ou non, il avait toujours essayé de faire bonne figure face à cet homme et de se montrer à la hauteur sans vraiment en prendre conscience. C'était comme s'il était programmé pour être comme ça en la présence de cette âme du passé.

- Tu l’as au complet ?

Sam se crispe alors que la question vient d'être posé. Certes il comptait partager son ouvrage mais ne pensait pas devoir le faire aussitôt. Des souvenirs remontent, ils se souvient, se souvient des heures qu'ils avaient passés tous les deux devant le grand plateau, bougeant les pièces, essayant de déjouer les stratégies de l'un et de l'autre. L'un des meilleurs souvenirs qu'il avait de son adolescence dont il sortait à peine.

- Tu t’ennuyais ?

La voix d'Elijah le sort de ses souvenirs mélancoliques et le ramène à la réalité. S'ennuyait-il? Pas qu'il le sache, ou alors il ne l'avait pas ressenti comme ça. Il sourit une nouvelle fois timidement face à la question de son interlocuteur avant de répondre brièvement.

- Juste une envie. Ça me manquait, ce jeu me manquait. Et puis c’est pas bien compliqué à faire.

Il disait ça mais cela faisait maintenant plus d'un an qu'il travaillait dessus sans relâche. Il s'était coupé plus d'une fois, avait passé un nombre incalculable de fois à l'infirmerie pour coupures, échardes, ampoules et autres petits problèmes en tout genre. Il en garderait d'ailleurs quelques cicatrices en souvenir de ses heures passées sur l'échiquier maintenant utilisable.

- Vous voulez en faire une partie? Comme avant.

Sam avait posé ça comme ça, sans vraiment savoir si c'était le moment de la poser ou même si lui avait envie d'y jouer. Il voulait juste revivre le passé pendant quelques instants, se retrouver encore petit garçon innocent face aux bien futiles problèmes de la vie sur l'Odyssée. Cela le fit sourire, sourire rempli de mélancolie et d'admiration, l'admiration d'en être arrivée jusque là sans être mort et en un seul morceau.
by exception

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan

 

The memory of strategy | Ft. Elijah Callaghan

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» ♣ Lost Time Memory ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Le campement de l’Odyssée :: Les habitations-