Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜You can't control the wind but you can adjust the sails [Maria]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
28/02/2016 Glacy 621 Jessica Parker Kennedy bazzart esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée 86


Sujet: You can't control the wind but you can adjust the sails [Maria]
Dim 17 Sep - 16:00


L'odeur des embruns. Les vagues qui se fracassaient contre les rochers. Mes pieds nus dans le sable. Vêtue d'une simple robe. J'étais brisée. Et libre. Mes mèches de cheveux bruns qui s'emmêlaient les uns avec les autres. Les grains de sable qui se déposaient sur mes pieds, virevoltant au vent. Posant un genoux sur le sol alors que je posais ma main contre le sable chaud. M'agenouillant alors que je regardais les coquillages qui se trouvaient là, se confondant. Mes doigts qui se refermaient contre les grains de sable que j'emprisonnais au creux de ma main. Relâchant mes doigts alors que je regardais le filet de sable s'écoulait pour se mêler à la plage, ses grains de sable s'ajoutant aux autres. Regardant la plage qui se dessinait devant moi. L'aperçu d'un crabe qui se faufilait. Je n'avais jamais vu de crabes avant. Un sourire qui se dessinait sur mon visage alors que je le regardais agiter ses pinces avant de disparaître. Une larme qui coulait le long de ma joue avant que je ne me relève. Faisant un pas dans le sable alors que je faisais un pas en avant jusqu'à déposer mes pieds dans l'eau. Une eau magnifique dont les teintes attiraient mon regard. Restant là les pieds dans l'eau avant de détourner la tête. Immobile. Le corps tendu comme un arc. Toujours cette même peur qui menaçait de refaire surface et de s'emparer de mon corps, de mon esprit. Me figeant net en apercevant la silhouette d'une jeune femme aux cheveux bruns. Et soudain je me mettais en mouvement.

Me mettant soudainement en action. Mes pas qui résonnaient dans l'eau. Les gouttes d'eau projetés contre ma robe fine, un bout de tissus que j'avais cousu moi-même. Une tentative de reprendre le dessus alors que je n'avais besoin de quasiment rien pour me confectionner une tenue. Une tenue vestimentaire qui n'avait toutefois aucune importance alors que je n'étais plus celle que j'étais, que dans le fond je restais un fantôme. Me mettant en mouvement alors que je commençais soudain à courir en direction de la silhouette qui se trouvait un peu plus loin sur la plage. Je n'avais jamais couru vers un inconnu ou plutôt une inconnue. C'était contre mes gènes alors que ma nature m'imposait à être méfiante envers les étrangers. Un gène que partageait tous les rahjaks alors que ma tribu ou peut être mon ancienne tribu n'était jamais liée aux autres. La méfiance régnait et je n'étais qu'un peu plus sur mes gardes alors que Shanareth m'avait rattrapée, que les mercenaires m'avaient rattrapés. La peur qu'ils me rattrapent qui étaient de nouveau là. Cette même peur qui me poussait à augmenter la cadence alors que j'accélérai l'allure pour me diriger en direction de la silhouette. Comme si mon coeur battait finalement, comme si je respirai enfin. J'étais libre certes mais pourtant j'étais encore enchaînée. Mes pieds qui s'enfonçaient dans le sable, se recouvrant d'une teinte laissée par l'eau. Une eau qui n'avait jamais été plus présente qu'ici alors que la mer était partout. Magnifique. Une eau que nous n'avions jamais autant vu auparavant. Nous n'avions jamais eu autant cette ressource bien que cette eau était certes que salée, non douce. Ce qui n'importait pas alors que je voulais aller plus loin. Je voulais aller plus loin que sur cette terre, sur ce continent. Je voulais mettre encore plus de distance entre moi et la cité rahjak. Et c'était une des raisons pour laquelle j'accélérai encore alors qu'elle pouvait m'aider.

Courant comme jamais même alors que je manquais de tomber dans le sable, de m'effondrer. Sentant la texture de coquillages incrustées dans le sable contre ma chair. Ne m'arrêtant pas alors que je continuais avant de crier pour attirer son attention. « Attends ! » Ma voix portée par l'océan alors que j'augmentais l'allure pour manquer de déraper dans le sable devant elle. La méfiance qui manquait de reprendre le dessus alors que je me retrouvais en face d'elle. L'adrénaline qui courait dans mes veines. Les battements de mon coeur qui continuaient de raisonner alors que je ne m'arrêtais pas pour reprendre ma respiration. Au contraire, je n'en venais qu'à enchaîner sans lui laisser le temps de me parler ou de s'éloigner. Ayant manqué d'ailleurs de lui attraper le bras pour la retenir, ce que je me retins de faire. Ne prenant au contraire que la parole pour lui parler alors même que je ne la connaissais pas. « Tu as un navire n'est-ce pas ?! » Un débit plus rapide. J'étais certaine qu'elle en avait un. J'avais entendu ce qu'ils disaient, discrètement dans l'ombre. Elle en avait un. Et c'était tout ce qui ce comptait alors que je voulais m'éloigner encore plus de la cité. Je n'étais jamais montée sur un navire à vrai dire, je n'étais jamais restée longtemps dans l'eau mais rien de cela n'importait face à l'idée de pouvoir mettre le plus de distance possible entre moi et la cité de feu. « Je veux que vous me prenez avec vous ! » Un ton affirmatif, un ton qui montait dans les aigus alors que je la suppliais ou plutôt lui demander de me prendre avec eux. J'avais aucune idée de qui elle était, ni dans quoi je m'engageais. Je voulais juste partir, le plus loin possible. Et elle était la seule qui pouvait m'aider à fuir. Ayant besoin d'elle alors que je la regardais insistante autant qu'elle était l'une des seules à détenir la réponse entre ses mains. Comme si elle avait mon coeur entre ses mains et la possibilité de l'écraser ou de me laisser vivre.
 

You can't control the wind but you can adjust the sails [Maria]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» ..:: Wind of change ::.. (Pv Einar)
» Wind Horses.
» ~ Wind Horses, RPG équin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-