Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜The middle of the road is trying to find me
maybe life should be about more than just surviving


avatar
16/04/2015 I 10536 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 291
- Hit the Road -


Sujet: The middle of the road is trying to find me
Mer 13 Sep - 22:23


Wolfgang & Taël  @An Old Trap


A la fin de cet été les hautes herbes envahissaient les plaines, les bois ou les clairières, et pour s'y frayer un chemin il fallait carrément se diriger à la hachette. Malheureusement le jeune homme, après avoir préparé soigneusement les affaires du petit James, dont Rose avait accepté de prendre le relais aujourd'hui, oublia une partie de l'essentiel pour lui. Aujourd'hui il désirait se rendre dans un coin qu'une connaissance disparue lui fit découvrir la première année de son acclimatation sur terre. Il s'y trouvait des herbes médicinales plutôt rares et nécessaires pour les soins des malades. Quelques jours auparavant Clary vint le voir pour lui en rendre compte, ennuyée elle ignorait quoi faire. Il semblait impossible de s'en procurer ou que ce soit, tous les cueilleurs revenaient les mains vides. Alors lui revint en mémoire cette expédition avec Kaila, il essaya bien de s'y rendre une fois précédente, mais le bouclé se contenta de tourner en rond pour revenir bredouille. Désormais il croyait pouvoir assurer, après tout ne se rendait-il pas tout seul du côté des pikunis ? Avec un peu d'assiduité assaisonné de patience il retrouverait ce petit coin. La plus grande inconnue de toute cette équation consistait à espérer que les plantes recherchées s'y épanouissaient toujours !

Malheureusement, les conditions ne s'apparentaient à la même époque, et deux années plus tard, avec toute la bonne volonté ça se résumait à une mission impossible. Mais Tael gardant le bien-être de son groupe en tête s'acharnait. Le cuisnier traversa un parterre d'ortie en sautillant de douleur, s'enchevêtra dans un buisson de ronces désespérant de le garder prêt de lui dont il réussit à se tirer échevelé. Mais surtout égratigné sur les jambes, les bras et les mains. Dans un grand ouf de soulagement le cuisinier s'octroya une pause qu'il jugea bien mérité. S'asseyant sur quelques fougères au creux d'un arbre, il écouta le chant des oiseaux pour tranquilliser son esprit. Le bouclé fut tenté d'entamer la chanson de ralliement pour Thiziri ,cependant il renonça, car après des mois de tentatives infructeuses il refusait de se heurter une fois encore à un échec.

Dès le départ le jeune homme éprouva de la difficulté à se diriger sur ce nouveau territoire qui ne s'apparentait à rien qu'il put connaitre auparavant. A présent on aura pu imaginer qu'il s'en sortait parfaitement. Oui tant que Tael s'en référait aux sentiers, lignes ou parcours habituels. Car s'il s'aventurait en terrain plus sauvage, ne revenant pas très vite sur ses pas, ou ne déposait pas d'indices pour son retour, il lui arrivait d’errer un petit moment avant de retrouver le campement.

Bien entendu il ne s'en ventait jamais. Et quand il se retourna vers le désert avec Atlas, ce dernier lui souffla quelques petits trucs. En définitive le jeune homme se remit debout, tournant sur lui-même en appelant le dieu de l'inspiration, le bouclé choisit une direction qu'il ne doutait pas d'être la bonne. Les graminés immenses le dissimulaient bien, et le bouclé souhaita qu'il ne s'y cacha pas un grand félin qui s'y reposait ou chassait une proie. Au même moment son pied glissa puis se déroba, et tout son corps lui échappa, roulant en boule pour atterrir au fond d'un trou. Un peu étourdi, Taël eut besoin de plusieurs minutes pour comprendre la situation. Ha bah, il ne lui restait qu'à grimper, repartir en sens inverse pour retourner au camp et retenter l'expérience un autre jour.  Malgré tous ses efforts le maladroit ne réussît à s'accrocher à aucun appui assez solide pour lui permettre de progresser, il finissait par chuter au même point. Il tenta quelques sauts de kangourous qui ne l'amenèrent qu'à mi-hauteur de ce qu'il identifia comme un piège abandonné. Il y remarqua un vieux pieux dissimulé par de la terre et des pierres. Peut-être que s'il l'appuyait sur un des murs végétaux qui l'entouraient puis grimpait dessus ...
 

The middle of the road is trying to find me

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: place of death :: La forêt profonde-