Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Because The Night ♆ ♫ Belongs ♭ To ☼ Lovers ☿
maybe life should be about more than just surviving


avatar
27/05/2015 I 4521 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat 145
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Because The Night ♆ ♫ Belongs ♭ To ☼ Lovers ☿
Mar 12 Sep - 23:59


Gen & Ozvan @The Moon


La tête explosée par une nuit alcoolisée, dès l'Aube, l'homme du désert réveilla Eirik, une connaissance avec qui il venait de partager des secrets dont il se souvenait à demi. Un promesse flottait dans l'air, celle de conduire ce dernier au plus près du lieu-dit ou le vagabond reconduit Leïa. Ancien amour de jeunesse abandonné dans une fougue amoureuse pour un autre qui ne se conclut jamais. Apparemment par un parcours qu'il ne déterminait pas encore, elle était devenu importante pour l'échappé des mines. Ozvan regarda s'éloigner l'étrange homme un peu fou qui venait d'apprendre, que peut-être quelque part dans la forêt, parmi le peuple pacificateur grandissait un enfant de son sang. Pensif, le vagabond se demanda à quoi ressemblerait une telle réunion ? Il préférait ne pas l'accompagner plus loin, il ne s'agissait tout d'abord plus de son histoire, ensuite, de son côté il lui restait quelqu'un à voir. Avec douceur il dirigea Emzelt dans la direction des montagnes, ça lui prendrait bien une journée, surtout dans son état. L'éclaireur ignorait ou se trouvait l'Athna qu'il désirait retrouver, ils se quittèrent sans se donner de lieu de rendez-vous précis. Alors il supposait que commencer par le village de celui-ci restait l'option la plus logique. Ou habitait-il exactement ? Une fois au village il se renseignerait, il y était connu, à une époque il rendait régulièrement visite à Eon. Cette constatation le rendit nostalgique, son vieux bandit lui manquait amèrement, les visages anciens se décimaient doucement autour de lui.

Dans sa besace trainait encore une bouteille intacte récupérée au petit matin, un bon alcool qu'il comptait partager avec Gen. Retenu plus longtemps qu'il le souhaitait à la cité de feu, il s'obligea tout d'abord à passer chez sa nièce ou il reçut la visite inattendu de l'ancien mercenaire Kyran, désormais recherché. Son monde se révolutionnait alors qu'il imaginait se tenir à une époque où la vie lui permettrait de prendre de la distance sur tout. De plus, sur le long chemin du désert, à son retour, vers la forêt s'acheminait cet ancien amour secouru. Grâce et sa mémoire perdue.  Pourquoi maintenant ? Tous ces souvenirs comme des coups de butoir sur sa poitrine oppressée à l'idée de recommencer un tel parcours. Alors oui il traîna un peu le pas avant de se décider à retourner voir l'archer. Et même avant de que prendre la route vers lui, pour se donner du courage il décida d'en boire à perdre la raison. La maturité ne chassait pas la nervosité provoquée par des sentiments naissant, à moitié avoués, qu'on voudrait nier. Pour l'engager ensuite vers une destination que plus aucun motif ne  contrecarrait  désormais. Alors Ozvan aiguillait son appaloosa tout en passant du pas, au trot, puis au  galop tout en le ménageant et lui permettant des pauses. A la fois pour se désaltérer, ainsi que se préparer mentalement à ce qui s'apparentait presque à une affrontement contre un valeureux guerrier

Comme il passait à proximité d'une de ses caches, l'homme du désert l'a examiné de fond en comble pour en extraire quelques objets intéressants qu'il pourra troquer dans le futur. La chaleur suffocante l'a obligé à se fabriquer un bandana avec le foulard destiné à Gen. Il passera du côté des sources pour le tremper dans les eaux chaudes afin de lui offrir aussi beau qu'il l'a acheté. Et certainement il se débarbouillera, car pour le moment il empeste le fauve et ça n'a rien de charmant pour les narines d'un éventuel interlocuteur, d'autant pour celui qu'il s'apprêtait à rejoindre. Si le désert venait à disparaître et qu'il eut tant soit peu le choix, Ozvan adopterait les montagnes car il aime venir y traîner tout admirant le paysage grandiose. A présent le vagabond progressait la main sur le flanc de son équidé qu’il évitait d'épuiser, la montée suffisait  déjà amplement pour les efforts que l'animal fournissait. Le soleil rejoindrait l'horizon d'ici quelques heures. Probablement bivouaquerait-il prêt de l'eau, ça lui permettrait de s'éclaircir les idées pour le lendemain. Il laissa brouter le jeune équidé alors qu''il s'enfonçait dans le plan d'eau jusqu'aux genoux. Le Rahjak ôta sa chemise, sa coiffe enturbanné et les plongea dans le liquide les frottant avec force. Pour finir IL y enfonça sa tête pour que sa chevelure fût débarrassée de toutes les saletés qu'elle traînait. Après toutes ses ablutions Ozvan regagna le bord, étala ses affaires pour qu'elles puissent capter les derniers rayons du soleil, puis prit place auprès du linge mouillé sur le sol. Songeur, la douce chaleur que dispensait encore ce début de soirée caressait sa peau, tout en l'asséchant, apaisait ses pensées chaotiques ...

avatar
04/10/2014 neko 912 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer 139


Sujet: Re: Because The Night ♆ ♫ Belongs ♭ To ☼ Lovers ☿
Mer 11 Oct - 14:50

Ils s’étaient dit qu’ils se reverraient en été. Le soleil réchauffait les corps, même dans les tréfonds des montagnes. Gen regardait Ephraim s’occuper de sa jument. L’homme buvait tranquillement de l’hydromel qu’il avait trouvé en plaine. L’alcool de miel le réchauffait et il ferma un instant les yeux. Il pensait à Ozvan, l’autre homme lui manquait terriblement. Il espérait le voir prochainement sans pour autant savoir s’ils s’avoueraient chacun leurs sentiments ou pas. Le voyageur ressentait-il aussi ce désir brûlant ou alors pas du tout ? Cela restait un véritable mystère… Il le verrait bien. Ozvan allait-il venir ici, chez lui ? Il n’avait envoyé aucune lettre par oiseau alors Gen ne savait pas comment le prendre. Une part de lui était vexée quelque part. Il se sentait flouté par l’autre homme. Il ne saurait pas expliquer en quoi, mais c’était ainsi qu’il vivait la chose. Il avait besoin d’air, de respirer avant de péter un câble. « Je vais faire un tour. » Son fils hocha la tête, habitué à ce que son père s’éclipsât pour retrouver une certaine harmonie intérieure. Gen récupéra à l’entrée de la grotte sa fine lame et son arc. Il préférait être prudent car il rôdait tout de même des prédateurs dans les montagnes. Ils cherchaient activement de la nourriture en vue de l’automne et hiver prochains. Alors Gen préférait être prudent. Il avait bien envie de marcher dans les montagnes et voir ce qu’il trouverait. Peut-être quelques plantes pour cuisiner pour Dai qui adorait cela.

Lui bien moins quand il cuisinait. Il marchait calmement dans la montagne, le pas sûr, le regard vif. Il préférait aller seul plutôt que de prendre Yuki. Il avait vraiment besoin de ce genre de moment seul. Il était vexé, vexé de ne pas revoir Ozvan. Il se sentait tellement seul, cela le rendait malade. Il avait peut-être fondé des espoirs fous sur un homme qui voyageait trop et ne voulait pas déposer son cœur. Gen ne voulait pas l’enfermer, il voulait juste un peu de temps avec lui. Il le laisserait voyager. L’homme avisa les sources chaudes et s’approcha d’une cavité. Il avait bien envie de s’y baigner malgré la douce chaleur. Il entra dans la cavité et se figea. Il n’en croyait pas ses yeux, mais c’était bien Ozvan devant lui ! Il devait rêver, forcément. Il regarda l’homme mouillé et les vêtements aussi mouillés qui séchaient au soleil. Il vit un foulard qu’il n’avait encore jamais vu et le trouva magnifiquement. « Ozvan ? » Il y avait clairement de la timidité dans sa voix car il se disait qu’il rêvait. Il rêvait cette situation complètement surréaliste. Combien de chance avait-il eu de tomber sur l’homme que justement, il recherchait ? Il le regarda, silencieux comme une tombe. Gen n’osait pas approcher. Il était étrangement timide. « Que fais-tu ici ? » Sa voix était douce. Il ne voulait se faire aucune illusion.

Il ne voulait pas rêver. Il l’avait attendu et avait compris qu’il ne devait pas l’attendre, ne nourrir aucun espoir à son égard, cela aurait été égoïste. Non il devait être lui, tout simplement. Un bref soupir lui échappa. Il n’avait pas envie de se fâcher et ne le ferait pas. Gen était difficilement fâché contre Oz. Il y avait ces sentiments qui lui donnaient envie d’être bienveillant et rien d’autre. L’homme s’approcha du brun, lentement. Il ne voulait pas le terrifier. Même s’il doutait pouvoir terrifier un tel homme à dire vrai. Cela l’amuserait plus qu’autre chose. Il s’assit à même le sol. L’eau chaude lui donnait clairement envie et il regarda discrètement les gouttes d’eau sur le corps d’Ozvan. Il avait envie de l’essuyer, toucher sa musculature impressionnante, mais il n’esquissa aucun geste. Gen n’osait pas. Leur dernière entrevue avait été si particulière, si forte. Il préférait attendre les réactions de l’autre homme pour voir ce qui surviendrait.
 

Because The Night ♆ ♫ Belongs ♭ To ☼ Lovers ☿

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: La montagne :: Les sources-