Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°19 - City of stars
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Dim 24 Sep - 20:38

Chiraz posa son regard azur sur la jeune femme que lui présentait Chris, sans vraiment faire attention à la petite dispute qui avait éclaté entre elle et une autre Cent. Rachel se retourna vivement vers cette autre fille, et Chiraz, ne voulant pas trop se mêler de ce qui ne la regardait pas, se tourna légèrement vers Chris, qui venait de la désigner comme son amie. Ça n'était pas sans lui déplaire, ceci dit. La blonde n'avait jamais eu la prétention d'être son "amie" - elle ne savait pas du tout, en vérité, ce qu'elle était pour lui. Leur relation était plutôt du type indéfinissable ; ils étaient plus que des connaissances, bien plus même, mais ils étaient autre chose que des amis. Chiraz n'aurait pas su mettre le doigt dessus. « Tu peux l'être, après tout c'est ce que tu es non ? Voisine... Plus qu'une inconnue.. » répondit-il en souriant. Le regard de la jeune femme s'attarda un instant sur ses lèvres, puis replongea dans son regard océan. Elle se sentait malicieuse, l'égo comme gonflé d'être considérée comme son amie - et en d'autres circonstances, peut-être que cette veine espiègle que Chris éveillait chez elle serait ressortie. Mais elle se retint - ça n'était pas l'endroit, ni le moment... « Je sais pas si c'est le bon mot, mais... ça me plaît bien » acquiesça-t-elle. Après sa petite altercation, Rachel se tourna de nouveau vers Chiraz, qui lui tendit une main amicale. La jeune femme ne voulait pas paraître discourtoise envers la Cent, surtout après l'incident diplomatique qui venait de se passer. Elle espérait que Rachel ne lui en tienne pas trop rigueur, car bien que Chiraz n'y soit personnellement pas pour grand chose... Elle restait une Odysséenne, une Odysséenne qui n'avait pas fait grand chose contre tout cela. « Je suis également ravie de faire ta connaissance Chiraz. Et tu as bel et bien raison, nous ne nous sommes jamais rencontrées. N’étant pas du même campement aussi, c’est un peu plus difficile ... » répondit la brune poliment. Chiraz eut un sourire un peu figé en entendant sa dernière remarque. Oui, elles ne venaient pas du même camp, et la blonde le regrettait. Ne parle pas trop vite, vu ce que les Odysséens ont en tête... pensa-t-elle amèrement. « Exact » répondit-elle simplement.

Liam finit par rejoindre la jeune femme, qui fut ravie de son intervention, d'ailleurs. Il lui permit même de trouver un échappatoire à cette situation embarrassante qu'était cette réunion toute entière en lui proposant de faire un tour du camp. Chiraz accepta presque immédiatement, bien qu'elle n'ait en soi aucune envie de montrer cet endroit aux autres. Disons qu'elle n'y voyait pas d'intérêt particulier : or, là, maintenant, il en avait un, celui de la faire déguerpir de cette réunion. Elle préférait clairement se trouver avec Liam, Rachel et Chris qu'au milieu de cette foule. Elle proposa d'ailleurs à ce dernier d'occuper le rôle de guide avec elle. « C'est sûr que ce sera toujours mieux de rester ici ! » répondit-il. Chiraz remarqua que celui-ci tourna les talons sans même un regard pour Rachel. Visiblement, la situation semblait un peu tendue entre les deux... Un peu gênée, la jeune femme se tourna vers Rachel, qui semblait enthousiaste. « Je ne serai certainement pas contre cette idée, j’étouffe ici. » Chiraz hocha la tête en guise de réponse, et se tourna vers la sortie, rapidement rejointe par Chris. Une voix, non loin d'elle, la fit se retourner toutefois. « Je peux venir avec vous ? » C'était une Cent dont le visage ne disait pas grand chose à Chiraz, mais qui connaissait probablement quelqu'un dans la petite foule ainsi constituée. Sûrement Rachel ou Liam. « Oui, si tu veux » répondit Chiraz d'un ton égal. En vérité, la seule chose qui lui importait vraiment, c'était de s'échapper d'ici.

La petite troupe se mit à avancer et Chiraz chercha à se frayer difficilement un passage dans la foule. Elle n'était pas du genre à savoir s'imposer et sortir allait probablement s'avérer périlleux. « Qu'est-ce que tu veux qu'ils visitent en premier ? les cuisines ? l'allée principale ? les maisons en construction ? » demanda Chris qui s'était posté à côté d'elle, cherchant visiblement à fuir Rachel. Chiraz se demanda un instant ce qui se passait entre les deux, puis réalisa que ce n'était pas vraiment ses affaires. Et, en quelque sorte, ça lui était un peu égal. « Je t'avoue que j'ai pas vraiment de préférences. Tant qu'on peut sortir de là... » répondit-elle avec une grimace. « Les maisons en construction, ça pourrait être marrant. Histoire de voir qu'on galère aussi, et que tout n'est pas rose chez les Odysséens ». En effet, Chiraz avait toujours trouvé le spectacle de ses maisons pas terminées, branlantes et ayant plutôt l'aspect de bicoques mal en point, assez burlesque.

Spoiler:
 

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 24149 Thomas B.-Sangster lux aeterna Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship whihakayda, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 104
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Mer 27 Sep - 0:10



Il comprenait les retrouvailles. C’était toujours bien sympa de retrouver des amis que l’on n’avait pas vu depuis longtemps mais c’était étrange ces retrouvailles-là, si étrange qu’il avait préféré parler d’autre chose, de ce pourquoi ils étaient venus en plus de tout le reste. Le moment des retrouvailles viendrait après, pas maintenant alors qu’ils venaient tout juste d’arriver. Il avait du mal à faire comme s’il ne s’était jamais rien passé entre leurs deux groupes que pour pouvoir avoir l’air de rien et discuter de tout et de rien. Il était sur la réserve comme en témoignait son commentaire pas très sympa sur les constructions que les Odysséens avaient mis du temps à réaliser. Les Cent s’étaient contentés de rester sur leur campement depuis le départ, ils s’y étaient habitués. Leurs aînés prenaient de l’avant et il n’était pas sûr de savoir si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Toujours était-il que leurs intentions étaient claires. Un jour où l’autre, il leur faudrait venir ici et ça, il n’était pas certain de le vouloir même s’il pourrait retrouver des têtes connues qu’il appréciait malgré leurs différents sur certains sujets comme avec Chiraz. Chiraz et ce duo ou quatuor étrange qu’elle formait avec Rachel et les deux autres qu’il préférait ignorer si c’était possible. « Là, maintenant, je me sens surtout gênée par la situation. Et toi ? » Il ne savait pas si elle parlait de la situation des deux groupes ou de l’autre si bien qu’il préféra hocher simplement de la tête pour ensuite entendre une autre voix qu’il reconnu tout de suite.

« Ce qu'il veut dire c'est que vous êtes toujours les bienvenus, ici. » Murphy ramasse les pots cassés quand d’autres marchent sans se soucier sur leurs morceaux sous peine d’aggraver toute la situation en se montrant aussi familiers. Il secoue un peu la tête comme pour se dire que ce n’est pas grave si certains se sentent mieux dans ce campement ou ailleurs que dans le leur. C’est déjà arrivé, ça ne sera pas la première fois même s’il n’aime pas les voir s’éloigner alors que pourtant rien ne les retient. Ils n’ont qu’un campement de fortune mais c’est le leur, il y est attaché et a du mal à se dire que d’une façon ou d’une autre un jour il leur faudra prendre les devants comme l’ont fait ceux qu’ils viennent voir aujourd’hui.

Il a un sourire amusé qu’il ne peut cacher quand Murphy a l’air de prendre un peu mal la critique lancée juste pour se débarrasser d’une situation qui le mettait mal à l’aise. Il hoche la tête, il en est certain qu’ils n’ont pas construits de maisons pour qu’elles s’écroulent sur leurs têtes. Murphy est vite rejoint par Aliénor et il ne suffit que de la brune pour alléger l’atmosphère. Ça a toujours été ainsi et il l’apprécie pour ça aussi d’être cette boule d’énergie qui les empêche de voir tout en noir. Il reste auprès de Chiraz pas trop certain de sa réaction par rapport à ce qu’il a pu dire quelques secondes plus tôt par rapport à tout ça. C’est compliqué parce qu’il a souvent eu plus tendance à laisser parler les autres et que cette tendance n’est plus la même depuis quelques temps. Il aime bien cette idée qu’ils leur servent de guide, c’est curieux de voir leur vision des choses de tout ceci. « Honnêtement, ça n'est pas si différent. C'est juste plus... joli ? » C’est sur que cela devait leur changer de leurs tentes et abris trouvés sur le vaisseau. Il regarda les places prévues pour eux lors de leur passage et n’était pas vraiment emballé à l’idée de rester ici plus longtemps. Ils verraient bien comment cela se passerait, ce qu’ils feraient ensuite après leur visite des lieux. Il ne savait pas encore s’il voulait revoir ses parents ou si Alaska ou si d’autres s’en étaient sorti. Il savait pour ses parents alors que pour Alaska il n’avait vraiment fait le parcours pour aller la voir et il se demanda un moment s’il aurait du avant que le fil de ses pensées ne fut coupé par Chiraz. « Chris et moi, on peut se transformer en guide, si vous voulez. Pas sûre qu'on soit les meilleurs, ceci dit, mais si ça permet de quitter cet endroit au plus vite, j'suis partante. » Liam est plutôt d’accord mais attend de voir un avis contraire pour qu’ils décident finalement d’aller ailleurs. S’il viendra un temps où ils devront se séparer pour retrouver leurs proches ou juste se reposer un moment ici, il préfère qu’ils restent ensemble : il l’a toujours préféré.

« Tu viens aussi Devos ? Tu pourras leur donner des informations sur toutes tes dernières avancées ? Ce gars pourrait donner jour à l'électricité s'il le voulait ! » « Évidemment. Ben j’demande qu’à voir hein. » Il ne peut pas s’empêcher de le balancer d’une voix forte et désinvolte, pas du tout convaincue de ce que Chris est entrain de leur dire. C’est sur ces Odysséens savent tout faire, même ramener la lumière dans l’obscurité. Il le sait ils ont plus de connaissances qu’eux et c’est d’ailleurs pour cette raison sans doute qu’ils ont décidé de faire le chemin du déménagement mais cette affirmation ainsi faite le laisse dubitatif et sarcastique. Sincèrement ? Il attend de voir. « Qu'est-ce que tu veux qu'ils visitent en premier ? Les cuisines ? L'allée principale ? Les maisons en construction ? » Il a cette impression qu’il parle comme s’ils n’étaient pas là, comme les Odysséens l’ont toujours fait en leur présence sauf des rares exceptions. Ce type n’a finalement l’air pas si différent du Conseil. Il se tourne vers Ikoku, soulagé de voir qu’il y en a qui préfèrent le rassemblement à la division et décide de rester à ses côtés. « P’être qu’on a envie de voir un truc bien spécifique aussi. » Ça aussi, on a assez souvent décidé à leur place pour que la donne change. Lui a envie d’un peu tout voir mais se limiter à ces quelques endroits là semble plutôt réducteur face au campement qu’ils ont déménagé jusqu’ici. Il n’a personnellement aucune idée de ce qu’il faut voir dans le coin mais peut-être que certains des siens sont plus au courant.


Spoiler:
 

avatar
20/04/2016 FLY 7657 Adelaide Kane Ava + FLY • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR • Icons + vinyles idylles Multi-tâches + Cartographe + Patrouilleur + Notion de combat au corps à corps 33
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Jeu 28 Sep - 16:53


- City of Stars -

Malgré son hyperactivité dérangeante et parfois agaçante, Ali faisait de son mieux pour se contenir. Depuis leur arrivée, partir du groupe et explorer seule les environs l'a démangeait. C'est alors qu'elle entendit Murphy, la voix rassurante et assuré de celle qui avait redonné espoir à Ali cette soirée de décembre, ensemble à contempler les étoiles. Elle n'avait pas changé depuis leur dernière retrouvailles il y a de cela quelques mois maintenant, le soir de Noël. La jeune femme n'en avait que de bons souvenirs de cet instant qui leur avait tous réchauffé le cœur pendant une belle nuit d'hiver. Elle se souvenait des sourires, des rencontres, des retrouvailles et des visages qu'elle n'avait pas vu depuis la chute du vaisseaux. Les cents avaient beau être récalcitrants à l'idée de devoir cohabiter avec eux, il n'empêchait pas que tous étaient originaires du même lieu et avaient dû subir la même image frappante de ce monde qu'ils avaient peut-être un peu trop idéalisé. Certes ils n'avaient pas eu affaire à la prison, ni même à la guerre et aux horreurs qu'elle engendre mais ils en avaient aussi bavé. Puis de toute façon ce qui est fait est fait, mieux faut se concentrer sur le présent et essayer de partir sur des bases solides et saines.

Un large sourire se dessine sur le visage d'Aliénor qui s'empresse de rejoindre sa compère. Elles discutent mais la cartographe a l'oreille fine et entend non loin d'elles un petit groupe qui commence à se former. Elle déplace son regard de Liam à Rachel, Chris et… Ailina ? Le choc est sans appel, la ressemblance est frappante. Qui est-elle ? Laissant Murphy s'occuper de récupérer les dégâts causés par les abrutis elle se dirige vers l'inconnue. Bousculant, sans s'en préoccuper, les gens, elle arrive au sein du groupe. Elle lance un sourire amical en direction de Liam dont la présence la rassure. Puis d'un geste vif, sans se soucier de ce qu'il pouvait bien ce tramer, elle lance avec son franc parler ces quelques mots en direction de la blonde, sosie de la disparue :

- T’es pas Ailina toi. C’est quoi ton prénom ?

Certes, elle aurait pu être un peu moins direct, mais la jeune femme avait besoin de réponse et maintenant. Ce visage lui rappelait tellement de souvenir, de cette fille que la patrouilleuse avait appris à connaitre et qui, tout comme Robb, avait aussi disparu. Des souvenirs lui reviennent en mémoire mais elle fait comme-si de rien était et garde ce sourire amical qui cache une certaine peine à la vision de ces traits qu'elle connait si bien.

- Au fait, moi c’est Aliénor ! Mais tu peux m’appeler Ali.

Voilà, les choses seront moins tendues comme ça. Le franc parler d'Ali peut souvent surprendre et même mettre les gens sur la défensive. Cependant, Ali savait y faire et sa joie de vivre ainsi que son sourire ensoleiller permettait toujours d'atténuer cette façon qu'elle a de s'exprimer. En tout cas la blonde n'avait pas l'air bien méchante. Elle lance un regard amusé vers Liam qui se trouve juste à côté d'elle puis sourit en direction de Rachel et Chris. Qu'il est bon d'être entouré de ces gens qui ont été là dans les moments les plus agréables comme les plus difficiles.

by exception

Spoiler:
 

avatar
01/11/2015 Glacy 1451 Brett Dalton murphouille (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 76
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Lun 2 Oct - 8:02


Présentant Chiraz à Rachel non sans avoir hésité sur l'intitulé de notre lien. Et finalement c'était en tant qu'amie que je l'introduisais. Ce que nous étions peut-être bien qu'à vrai dire il était difficile de définir notre lien. Elle n'était pas une inconnue c'était certain, ni ma voisine. Un terme pour la désigner qui m'était presque venue que trop facilement. N'ayant pu que me faire la réflexion la seconde d'après que c'était peut-être une erreur, qu'elle n'apprécierait pas cette présentation avant de voir un sourire se peindre sur son visage. Un sourire qui était suffisant alors qu'aussitôt je voyais un éclat malicieux apparaître dans son regard. Sans doute rassuré alors qu'elle me confirmait que la sonorité de ce mot pour décrire notre lien lui convenait. Lui adressant un sourire alors. « C'est parfait alors ! » Bien plus que l'altercation que je ne tardais à avoir avec Rachel. Un comportement que j'avais que du mal à comprendre et si je ne disais rien, il n'en restait pas moins que j'étais agacé. La regardant se détourner pour saluer plus chaleureusement Chiraz sans pour autant que cette impression ne disparaisse. Comme si c'était soudainement forcé. Le doute que cela ait été une bonne idée.

L'arrivée soudain d'une jeune femme aux cheveux bruns que je ne connaissais pas (Ikoku), qui souhaitait se joindre au groupe. Je m'empressai de hocher la tête en lui adressant un sourire alors que Chiraz se chargeait de lui répondre. Si je ne la connaissais pas, j'espérai autant qu'elle créerait des liens facilement avec les autres. Ne pouvant or et déjà passer les endroits les plus intéressants du campement dans un creux de mon esprit alors que je me tournais vers Chiraz pour lui demander son avis. L'écoutant alors qu'aussitôt elle proposait d'aller visiter les habitations en ruine, rien que ne serait-ce pour montrer aux 100 que la vie n'était pas tout rose au campement non plus. Ce qui était vrai. Ne pouvant qu'entendre la remarque de Liam qui préférait apparemment pouvoir donner son avis. Et si je m'étais tu la première, je ne pus m'empêcher cette fois-ci de prendre la parole d'un ton franc bien que j'évitais autant de paraître sarcastique. « Tu préférerais voir quelque chose en particulier ? » Si facile de critiquer mais quand il s'agissait de donner son avis c'était autre chose.

Ne pouvant que me détourner mon regard de lui en voyant une silhouette brune bien reconnaissable arriver soudainement. Aliénor. Un sourire qui se dessinait sur mon visage alors qu'il était certain que j'étais plus heureux de la voir à cet instant que je ne l'avais été à la veille de noël. Un sourire sincère alors que j'avais réussi à chasser plus ou moins les fantômes du passé. Ne pouvant m'empêcher de me rappeler que j'avais eu une réaction à peu près similaire que celle que venait d'avoir Aliénor lorsque j'avais vu la première fois à Chiraz. Adressant à cette dernière un sourire presque gêné en espérant qu'elle ne prenne pas mal le fait d'être sous les feux de la rampe autant qu'Aliénor avait le don de rendre toujours l'ambiance plus chaleureuse dès lors qu'elle surgissait dans une pièce. « Du coup qu'est-ce que vous voulez visiter ? On pensait vous montrer les ruines qu'on retape mais si vous voulez voir autre chose... » Hochant les épaules pour leur montrer que leur choix était le leur autant que l'idée proposée par Chiraz était sans doute la plus intéressante.


Spoiler:
 

avatar
29/01/2016 Sial 139 Cara Delevingne Mysterylight ; Liama (ava) merci hihi Soins & quelques aptitudes en tant qu'herboriste 0
Solitude à la douce odeur de ciguë


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Sam 7 Oct - 23:46

Le coeur qui se resserre un peu. Le coeur qui claque, se contorsionne au fond de sa poitrine alors que ses pas la rapprochent un peu plus du nouveau campement. Appréhension sans doute ; excitation également – tout se mélange dans sa poitrine dans un tourbillon incontrôlable.
Inspiration (pour se calmer) expiration (pour respirer). Elle se souvient encore des regards qu’on lui a lancé – un ovni – alors qu’elle avait retrouvé les Cents ; Liam absent Liam encore un peu plus loin, venu se nicher dans les bras de ceux qu’elle a cherché à fuir. Et alors qu’elle s’était enfin décidée à retrouver les siens, il lui a fallut affronter les questions et regards des gardes à l’entrée ; qui était-elle s’ils l’avaient oubliée, où était-elle allée si elle avait marqué quelques mémoires effritées.

Elle s’était contentée d’hausser les épaules, sachant pertinemment qu’on lui demanderait plus d’informations encore plus tard. Mais ce qu’il l’intéressait à l’instant était de revoir Liam – il était ce pour quoi elle était partie en premier lieu, il y a de ça un an. Beaucoup de choses se sont passées depuis ; retrouver son peuple est un peu étrange pour elle dans un certain sens – elle s’était faite à la présence des Naoris et d’Harlan en particulier. Le contraste est criant comme lors de ses premiers jours dans la forêt.

Alaska a conscience qu’elle a changé. La peau plus halée, plus abîmée aussi – les yeux plus vifs, le corps plus musclé ; vêtements sales par le trajet et usés. Même en ayant fait l’effort de reprendre sa tenue d’origine pour son grand retour, elle n’était clairement plus la même que lors de son arrivée sur Terre.

Après quelques recherches, elle repère enfin le petit groupe recherché.

Sourire.

Sourire qui s’étend sur ses lippes à la simple vue du jeune homme – cheveux ébouriffés sourcils légèrement froncés, il n’a pas changé. (Liam)
1.2.3.4.

Les secondes qui se comptent soudainement ; les secondes qui laissent le temps d’observer, de voir, d’analyser. De constater que le visage n’est pas trop amoché, que l’expression est plus grave, bien plus grave, mais pas trop différente. Pas un étranger face à elle. 
Son univers se ferme un peu ; elle prend le temps d’observer ses gestes de loin, de voir ce qu’elle n’a pas pu contempler pendant un long moment – ses deux mains sous la table, la tête qui se penche un peu, la mine ennuyée par l’emprisonnement avant d’aller face au couperet. Maintenant le voilà libéré. C’est bon de le voir ainsi.

Les sons reviennent doucement ; le bruit des pas dans la terre, dans les graviers, ou bien le son des voix au loin. De la vie qui reprend son cours. Fin du film. Retour à la réalité. 

Alaska ne perd pas plus de temps pour les rejoindre ; l’impatience qui avait presque disparu accapare de nouveau son coeur dans une forte poigne. Ses foulées s’accélèrent, s’agrandissent. Aucune volonté d’être discrète, aucune volonté d’être silencieuse ; juste les bras qui se referment. Les bras qui enserrent le corps de l’autre – retrouver retrouver celui qui a été longtemps perdu, quelques part entre les constellations étoilées et puis les étendues boisées.

Pas un mot.
Juste le sourire et le contact qui s’éternise un peu.
Elle sait que vous n’aviez pas l’habitude d’être si proches physiquement ; pourtant elle avait ressenti ce besoin sur le moment. Et c’est sans aucune once d’inquiétude qu’elle avait décidé de l’assouvir.

Ses bras se desserrent un peu tandis qu’elle lève les yeux.

Chris dans sa ligne de mire.

Ses lippes perdent presque instantanément leur courbe.

haine qui la bouffe.

Spoiler:
 



avatar
06/12/2015 Lux Aeterna 30609 Sophia Bush Avengedinchains (vava) ; Oreste (image profil); Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 201


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Mar 17 Oct - 0:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

❝ City of stars. ❞
Murphy Cavendish & Odysséens & Cents
(9 septembre 2117)


Aujourd'hui, Murphy était spectatrice. Fatiguée de donner des coups dans le vide et de voir les choses lui échapper, elle avait décidé d'accepter le recul que le monde lui imposait. Elle vivait cette visite des Cents presque de l'extérieur, se contentait avec grand plaisir de n'y voir qu'une occasion de revoir ceux qui lui étaient chers. Il y avait Thaïs, avec qui elle avait partagé quelques mois d'hiver, et puis il y avait Aliénor, dont elle avait fait la connaissance un an déjà auparavant. Liam, qui avait accepté de prendre la responsabilité de sa présence lorsqu'elle était montée chez les jeunes la première, et puis Andromeda sur qui elle garderait constamment un œil, quoiqu'il arrive, en mémoire de sa mère disparue. Pourtant, ce n'était pas parce qu'elle posait un œil un peu distrait sur le groupe qu'elle en oubliait la décence. Leur guide, en une phrase, avait merdé. Et c'était à se demander si la façon qu'il avait eue de vouloir se rattraper n'avait pas fait qu'empirer les choses. Les commentaires allaient bon train parmi le groupe, et bientôt chacun discutait avec son voisin sans plus prendre la peine de considérer la visite un peu minimaliste qui avait été organisée pour leur arrivée. Si Murphy s'était progressivement liée avec des jeunes, elle savait que les choses n'étaient pas aussi simples pour tous. Des deux côtés, il restait des réticences, une méfiance presque violente qui ne demandait qu'à être ravivée, catalysée, exacerbée.

Alors Murphy se sentit obligée de poser quelques mots sur la maladresse de leur guide de pacotille. Elle se demandait comment il avait pu être choisi, parmi eux tous, pour les représenter. Même une simple visite pouvait s'avérer être un terrain parfait pour les incidents diplomatiques, aussi discrets ou involontaires puissent-ils être. Lorsqu'elle se tût, elle espéra brièvement qu'on l'écoute, qu'on passe à autre chose, qu'on continue les visites pour les visiteurs curieux, qu'on s'installe pour les plus fatigués. Qu'on reprenne les choses en main, tout simplement. Mais parmi toutes les réactions auxquelles elle s'attendait ne figurait pas l'appel tonitruant de son prénom. Même si les rencontres avaient été trop peu nombreuses, elle aurait reconnu la voix entre des dizaines. Elle se tourna, un peu effarée, vers la source du cri et découvrit sans surprise une Aliénor en train de fendre la foule pour la rejoindre. La brune tenta d'écarter deux jeunes devant elle pour s'approcher de la jeune fille mais c'est cette dernière qui fut plus efficace et le regard de la patrouilleuse fut aussitôt attiré par le collier qu'elle portait. Un sourire discret naquit sur ses lèvres mais, alors que son regard se levait seulement vers le visage frais de la Cent, elle fut intimée de se taire par sa prise de parole immédiate. Son sourire se paralysa un instant mais elle rebondit avec aisance. « Je peux te retourner l'accusation, jeune fille ! » Taquine, un brin provocatrice, elle lui pinça la joue et lui secoua l'épaule. Officiellement, elle était censée avoir passé quelques jours chez les jeunes au printemps, et elle espérait ne pas avoir à l'expliquer ou à en expliquer les raisons à Aliénor ou Thaïs pour qu'elles ne grillent son secret auprès de personne. « T'as sorti le collier juste pour faire croire à la vieille Murphy que tu le portes tout le temps ? » Mais la conversation prit fin presque aussi vite qu'elle avait commencé. Aliénor se lançait déjà vers de nouveaux horizons et en la suivant du regard, son aînée comprit où était l'attrait qui la lui arrachait. C'était ce petit groupe, celui au cœur duquel se trouvait Chris, et maintenant Devos, qu'elle entendait déjà parler de prolonger les visites en comité plus restreint. Murphy ne retint aucunement les signes de son agacement et leva les yeux au ciel, portant ses mains à son visage et soupirant un « ughhh » tout à fait audible.

Les groupes se formaient, certains s'éloignaient du centre de la visite qui s'était tenue jusque là. L'orateur se retrouvait seul, discutait avec quelques Odysséens, tentait d'engager la conversation avec des jeunes. « Continue ta visite pour ceux que ça intéresse » lui proposa-t-elle presque avec bienveillance, cherchant l'apaisement avant la confrontation. Elle se fraya un chemin parmi le groupe pour rejoindre Thaïs et lui glissa « il y a un petit groupe qui part faire une visite, là-bas. Sinon, si ça t'intéresse, demain je suis libre, je peux te faire voir quelques trucs. » Elle marqua une pause et observa l'agitation environnante. La foule se faisait moins dense parce qu'elle semblait progressivement se disperser en quelques plus petits groupes. L'orateur n'était plus entouré que de quelques uns d'entre eux mais il était reparti, penaud, dans quelques présentations. « Sinon je peux t'aider à t'installer, j'ai un peu de temps. » Elle jeta un coup d'oeil au groupe qui s'était formé et à Aliénor qui semblait avide de découvrir leur nouveau foyer. Elle espérait que Devos et Chris ne feraient pas encore ce en quoi ils étaient les meilleurs, à savoir créer un merdier là où il n'en existait pas, mais pour aujourd'hui, elle abdiquait. Elle s'avança vers un lit un peu éloigné du groupe et destiné à l'un des jeunes, et se laissa tomber dessus, observant d'un œil vitreux toute l'effervescence qui semblait n'avoir de cesse de s'amplifier.


Spoiler:
 

avatar
01/11/2015 Glacy 1451 Brett Dalton murphouille (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 76
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Dim 22 Oct - 9:46


Ne pouvant que me demander ce qu'ils comptaient faire ou plutôt où est-ce qu'ils voulaient aller, ce qu'ils voulaient visiter. Une question qui se posait réellement bien qu'à mes yeux il était clair que certains endroits étaient bien plus intéressants que d'autres sur le campement, rien que ne serait-ce pour leur montrer l'évolution du campement, des bâtiments en ruine qui se transformaient, prenaient forme. Une pointe de tension pourtant toujours là alors qu'il semblait qu'une certaine rancoeur restait existait envers les membres de l'odyssée ou du conseil. Non pas que je ne pouvais pas leur en vouloir alors qu'à vrai dire, j'éprouvais moi-même une pointe de rancoeur particulière envers le conseil. Cela n'étant pas pour rien que j'étais dans le mouvement rebelle, voulant faire avancer les choses et permettre justement un rapprochement entre les deux campements. Ce qui semblait être le cas mais ne l'était pas forcément en réalité. Du moins c'était l'impression que j'avais bien qu'autant que j'avais pu le constater le rapprochement des deux campements m'avait autant permis de me rapprocher de Rachel et de partir même faire une petite expédition avec elle. Bien qu'autant, cette bonne ambiance qui semblait de nouveau régner paraissait avoir disparu autant qu'en effet je n'avais pu être que vexé par sa remarque. Préférant autant l'ignorer ou du moins faire comme si elle n'existait pas.

Et autant possible que mon attention ne put être que détourné alors que je voyais soudainement Alaska apparaître. Alaska qui avait subitement disparu du campement et venait de réapparaître. Alaska avec qui j'avais un passif ou du moins pas tant avec elle qu'avec Dimka, celui qu'elle avait considéré comme un frère depuis le début. Dimka qui était mort, éjecté, pour avoir être pris sur le fait, enfreignant les lois et faisant parti du mouvement rebelle. Pas celui-ci, l'ancien dirigé par mon père. Une action contre laquelle j'avais tenté de le mettre en garde, connaissant parfaitement mon père, sachant comment il fonctionnait. Non pas pour autant qu'il m'avait écouté, ayant été éjecté. Ne pouvant que m'en vouloir pour cela autant que j'avais tenté de garder un oeil sur elle. Non seulement parce que je m'en voulais mais aussi parce que je savais qu'elle restait une potentielle menace alors que nous n'avions jamais de claires discussions. Non pas que je n'avais pas vu ce même éclat dans ce même regard qu'elle me lançait à cet instant. Faisant un pas vers elle, m'approchant un peu plus pour me retrouver auprès d'elle, mon attention soudainement retenue par cette soudaine arrivée. « Hey. Où est-ce que tu étais passée ? » Un ton qui n'était pas accusateur, juste curieux alors qu'en effet j'étais curieux de savoir où elle était passée, de savoir ce qu'elle avait fait entre temps où elle avait disparu.


Spoiler:
 

avatar
26/12/2014 cassini. 6492 Rowan Blanchard lux (ava) ombre d'la cuisine, petite main qui se mêle de tout 45
♛ Broken child


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Mar 24 Oct - 19:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C’est Rachel qui s’excuse, aux plaintes du morpion, qui continue de foudroyer le brun (chris) qui ne daigne même pas lui accorder même la reconnaissance de son existence. Vexée, la gamine. Vexée de voir Liam se diriger vers le petit groupe qui se mettait à l’écart. Vexée environ cinq secondes, le temps que le dos de l’imprudent se tourne et le champ de vision se remplisse d’une Cavendish avec un autre discours à proposer. Elle s’illumine, Thaïs. Elle tend les bras et enlace l’Odysséenne, un des seuls visages familiers chez leurs hôtes. « Désolée, j’ai pris l’habitude de chercher le piège. Être ici, ça me rend nerveuse. » Elle rit comme si de rien. C’est vrai, elle attend le mauvais tournant, le cœur en palpitant. Elle attend l’explosion, tellement qu’elle le provoquerait pour au moins contrôler le moment. Mais Murphy, Liam avec ses regards en coin et Aliénor qui leur fonce dessus la désamorce sans même essayer. Thaïs savait depuis noël que les deux brunettes s’entendaient à merveilles. Mais Aliénor ne tarda pas à se laisser attirer par la gravité du groupe qui semblait vouloir absolument couper les ponts avec les autres pour une visite privée d’après Murphy. Un coup d’œil lui indiqua qu’effectivement, pas mal de ses collègues étaient soit occupés à chasser le guide, soit s’installait déjà sous l’invitation des autres. Alors pourquoi pas ? Si le Chris ne lui faisait pas une aussi mauvaise impression, sans doute que la gamine se serait laissée tenter. Elle avait quelques rumeurs à éclaircir. Mais la fierté mal placée, et trop amusée par les mimiques de son odysséenne préférée, elle traînait des pieds. « Je ne suis pas sûre qu’ils veuillent bien de moi, je viens d’engueuler le guide touristique après tout. De toute façon, il faut bien laisser les jeuuunes s’amuser. » L’accent poche passe comme de rien sur la langue insolente. Presqu’on y croirait pas, qu’elle est blessée de pas avoir été invitée, pas vraiment. Elle renfile son sac par-dessus son dos. « Complètement, demain, c’est cool ! Il paraît que vous avez un métro, c’est vrai ? Je croyais qu’yavait plein de reapers là-dessous. C’est mon père qui me l’avait dit. M’enfin, il buvait beaucoup. » Un hochement de tête pour appuyer ses propos. Elle l’imaginait déjà confondre une branche avec sa torche pour un de leurs pires cauchemars. Elle n’en avait jamais vu, des reapers, pas avec ses propres yeux. Elle n’avait vu que les conséquences, les victimes et les blessures, et parfois, elle doutait qu’ils existent vraiment.

Spoiler:
 

avatar
20/12/2016 ELOW ; 665 JAI COURTNEY ; ELOW ; INFORMATICIEN ET LIEUTENANT REBELLE / SPECIALISTE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLES, NOTIONS EN MÉCANIQUE ET ELECTRONIQUE, GÉNIE INCOMPRIS ; 117
— Chi cerca, trova —


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Jeu 26 Oct - 15:50



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

city of stars.
9 septembre 2117

Si Devos pouvait éviter de se retrouver entourés d’un tas d’individus dont ils ne savaient rien, il le ferait. Mais les choses étaient plus complexes que ça et les individus en question étaient les jeunes, ceux qu’ils avaient sacrifiés sur terre. Loin d’être doué pour garder en mémoire les visages, il sait que certains l’ont remarqué lorsqu’il était apparue avec Tennessee en Mars dernier. C’était il y a longtemps, mais c’était une nuit qui avait réussi à rendre l’informaticien mal à l’aise. Un exploit pour l’informaticien qui se laissait rarement influencer par les émotions. Avec eux, c’était autre chose. Il avait participé à ce que le conseil avait décidé. Et il s’en voulait. Sincèrement. Que l’on croit ou non, il y avait bien de la culpabilité en lui. Devos ne se sentait d’ailleurs pas très à l’aise durant la visite et regrettait de ne pas être sous terre. Il était tellement mieux à faire ce qu’il maîtrisait plutôt qu’à être là où tout lui échappe. Maintenant qu’il était en face des jeunes, il ne manquait pas d’envie, fait faire le tour du propriétaire était une option agréable, mais il n’était pas sociable de nature alors prendre la parole devant tout le terrifiait légèrement. Il avait donc sérieusement l’air d’un garde du corps paumé, lui qui était incapable de se défendre.

Il grogne légèrement à la réponse de Chris. Soutien moral de mes fesses. En tournant le regard, il en profite pour croiser Rachel, dont le sourire est un excellent échange. Il finit par se perd un peu dans ses pensées, regardant les différentes têtes présentes. C’est Chris qui le sort de sa bulle, lui proposant de parler de ce qu’il fabrique. Devos doute. Il fronce les sourcils, sans répondre. La réaction du jeune Liam fait légèrement écho à son ego et il aurait sans doute repris le gamin si Rachel ne s’était pas tourné vers lui. Sans parler de la réaction de Murphy, que Devos pouvait en revanche facilement ignorée tant il était habitué à elle. Il se penche alors vers la demoiselle, plutôt de bonne humeur.

Tu as une conception bien petite de l’éternité. Il lui fait un sourire, un peu taquin. La dernière fois qu’ils se sont vue, il s’était empressé d’aller lui présenter ses respects pour Robb, qu’il avait connu et apprécié autant que les autres. Il s’apprêtait à dire autre chose quand une petite voix l’arrêta - voilà bien la preuve qu’il déteste ce genre d’événement, il ne peut pas en placer une ! Mais il n’en veut pas à Ikoku, avec qui il avait beaucoup parlé. Il en profite pour lui sourire à son tour, étrangement content de la savoir dans le coin.

Petit à petit, les choses se mettent en place. Une partie suit le stupide orateur de base, un autre reste dans le coin, observateur. Il y a les jeunes qui entourent Chris et Devos, et il y a Murphy qui s'étale dans un lit. L’atmosphère devient plus respirable pour Devos qui n’a qu’une hâte : partir. Il ne fait plus attention à rien, avant qu’un mot attire son attention.

C’est le cas. Son regard se pose sur Thaïs, dont il ignorait tout. Il y a un métro et c’est effectivement un lieu dangereux. Nous n’avons pas encore complètement investi l’espace à cause du danger, mais c’est en construction. Son ton était habituel à Devos, c’est-à-dire pas amical du tout. Sans parler de son regard sévère. Il n’avait pas du tout envie d’amener les jeunes dans les ruines du métro et surtout pas une petite fleur. Pourtant, il restait honnête. Les ruines du métro, il les connaissait par coeur pour y passer la plupart de son temps. Il avait même établi une carte, qu’il ne pouvait pas mettre à jour entièrement tant il n’était pas autorisé à aller trop loin et seul. Sans parler des bêtes, de l’humidité, des bouches bloquées. L’endroit était encore un mystère, tout en offrant tellement de possibilité. Et ça, Devos adorait.

Spoiler:
 


Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 24149 Thomas B.-Sangster lux aeterna Signa ©crack in time ♥ Unicorn, crackship whihakayda, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 104
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Dim 5 Nov - 0:13



Il ne savait pas vraiment pourquoi il était là en réalité. Il ne voyait pas ce qu’il pourrait apprendre d’autre des Odysséens que ce qu’il savait déjà. Ils avaient déménagé et s’attendaient à ce qu’ils déménagent à leur tour. C’était plutôt clair et même sans la gaffe du premier guide, ils l’auraient deviné. Il ne parvenait pas à s’empêcher d’être de mauvaise humeur dans ces cas-là même si Chiraz n’y était pour rien. Il n’arrivait juste pas à s’imaginer vivre ici alors qu’il s’était tellement habitué à vivre là-bas. Il ne voyait sincèrement pas ce que les Odysséens avaient de plus à leur offrir si ce n’était leur nombre, si ce n’était leurs familles pour ceux qui en avaient une. Il ne savait pas, en réalité, ce qu’il voulait voir dans les parages. C’était comme s’il voulait déjà rentrer. Le dénommé Chris était beaucoup trop présomptueux par rapport aux capacités de son ami. L’électricité ? S’il le voulait ? Il n’en croyait pas un mot. Les Odysséens, tous des baratineurs. Enfin, la plupart. Il y en avait certains autres qu’il n’avait pas vu depuis longtemps puis ceux qui étaient venu les voir au campement, avec qui il avait sympathisé dont Murphy et son père qui était il ne savait où.

La réaction d’Ali face à Chiraz le fait sourire malgré lui parce que c’est différent, elle agit de façon spontanée non comme ceux qui l’ont abordée tout à l’heure. C’est ce qu’il aime chez elle, même si l’envie de lever les yeux au ciel ne manque pas, il se retient pourtant. « Tu préférerais voir quelque chose en particulier ? » « Pas ce qu’on peut voir par nous-mêmes. » Ils l’on bien vu qu’ils tentaient de reconstruire ce qui pourrait s’apparenter à un village mais qui reste tout de même bien bancal comparé à d’autres lieux dans lesquels il a pu aller sans pour autant le vouloir. Ça doit être plus confortable que la carcasse de l’Odyssée et des tentes pour il ne sait combien d’Odysséens. Il se demande aussi s’ils auront droit à une maison à retaper ou s’ils seront plutôt entassés quelque part comme au bon vieux temps. L’Odyssée semble vouloir effacer le passé mais pour eux, ça reste plus difficile. Il est bien présent, reste la cause de ce qu’ils ont vécu sur Terre même si ceux qui sont autour de lui n’y sont pour rien. « Du coup qu'est-ce que vous voulez visiter ? On pensait vous montrer les ruines qu'on retape mais si vous voulez voir autre chose... » Il se tourne vers Ikoku comme si elle allait lui donner la réponse à cette question en tentant de ne pas paraitre plus agaçant qu’il doit déjà l’être.

S’il entend des bruits de pas il n’y fait pas attention, il sent bien une présence mais ils sont tous là à s’observer en attendant une réponse de leur part alors c’est juste normal cette sensation là. Ce qui l’est carrément moins et qui le fait sursauter c’est lorsqu’il se sent attiré vers quelqu’un, quelqu’un qu’il ne reconnait pas tout de suite. Il n’ose d’abord pas bouger, il doit arrêter ce bug qui l’a empêché de réagir. Inconsciemment il sait. Y’en a qu’une qui ose, qui a toujours osé, qu’il n’a pas vu la dernière fois qu’il est monté vers l’ancien campement des Odysséens, qu’il ne savait pas jusqu’à présent si elle était morte ou vivante. Il sait maintenant et un soupir de soulagement lui échappe lorsqu’il comprend qu’elle est en vie. Alaska. Il ne sait pas quoi lui dire parce qu’il sent que l’atmosphère change, qu’elle en veut à quelqu’un. Il espère seulement que ce n’est pas lui parce qu’après le soulagement vient parfois la colère : il le sait pour l’avoir déjà vécu.

Il ne sait pas quoi lui dire, sait qu’ils se reverront pour parler, se retrouver. Aussi. Le groupe se fissure. Il n’aime pas cette idée, ne se sent pas mal à l’aise par le retour de sa meilleure amie mais bien par cette fissure qui va se retrouver d’avantage s’ils acceptent de venir vivre ici. L’idée est bonne en réalité mais ils ont toujours été les cent et voilà qu’ils vont devoir se mélanger à un autre groupe qui leur est presque totalement étranger, qui va peut-être tenter de les diviser, si ce n’est pas déjà fait.

Spoiler:
 

avatar
15/09/2017 'kokou 143 Lee Ji-eun / Cultivatrice 45


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Dim 5 Nov - 21:11

Chacun et chacune semblait pouvoir retrouver quelqu'un qu'il connaissait plus ou moins bien au campement des Odysséens. Liam et Thaïs étaient de loin les deux meilleurs points de repère de Ikoku qui avait cependant été attirée par l'idée d'une visite de cet endroit à la fois inquiétant et intriguant, aussi avait-elle choisie de rejoindre le groupe qu'elle qualifiait déjà en son for intérieur "des explorateurs", écoutant avec attention ce qui se disait sans vraiment oser elle-même dire quoi que ce soit. Qu'aurait-elle pu évoquer d'ailleurs ? Certains semblaient en savoir beaucoup plus tandis qu'elle avait toujours vécu légèrement en retrait du groupe, s'occupant du potager et parfois des recettes de cuisine qui pouvaient être élaborées en fonction de ce que l'on cultivait, rien de bien extraordinaire en soi. Autour d'elle, ce n'était que retrouvailles, discussions et questions fusant de-ci de-là sur qui devenait quoi depuis tout ce temps. Liam semblait particulièrement sceptique et la jeune femme partageait partiellement son manque d'enthousiasme, à ceci près que Chris avait su mettre en avant un atout qui, la concernant, était suffisant pour la faire s'intéresser davantage à la situation présente, d'autant plus que Thaïs su poser LA question concernant le fameux métro, quoique l'entendre parler de reapers ne fut pas pour rassurer l'asiatique.

Il y a un métro et c’est effectivement un lieu dangereux. Nous n’avons pas encore complètement investi l’espace à cause du danger, mais c’est en construction.

- ... Est-ce qu'on peut en voir une partie ou bien c'est trop dangereux ?

Ses premiers mots depuis de longues minutes, depuis qu'elle avait demandé à se joindre au groupe et après que tout un chacun se soit exprimé de différentes façons. Ikoku s'était adressé aux Odysséens, mais son regard avait forcément glissé en direction de Devos qui semblait connaitre cet endroit en particulier et auprès de qui Thaïs elle-même semblait vouloir prendre quelques informations essentielles. Bon, s'il y avait vraiment des reapers, ce n'était pas dit que la Cent reste en bas trop longtemps, mais sa curiosité avait été piquée et elle se sentait suffisamment entourée pour oser descendre dans un endroit inconnu, pourvu que les autres Cents soient de la partie.

- Tu viendrais ? Et toi ?

Demanda-t-elle tour à tour à Thaïs et à Liam, espérant qu'ils acceptent cette visite qui tiendrait plus d'une expédition en territoire hostile qu'une promenade de santé, mais ne disait-on pas que plus on était de fous et plus on avait de chances de rester en vie ? Comment ça, pas la bonne expression ?

Spoiler:
 

avatar
20/04/2016 FLY 7657 Adelaide Kane Ava + FLY • Signa + ASTRA • Gifs + TUMBLR • Icons + vinyles idylles Multi-tâches + Cartographe + Patrouilleur + Notion de combat au corps à corps 33
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Lun 6 Nov - 1:10


- City of Stars -

Aliénor au milieu de cette foule immense se sent comme un poisson dans l'eau. Malgré son hyperactivité qui a sûrement dérangé plus d'une personne, elle s'agite comme si de rien n'était. La jeune femme ne remarque pas les regards des plus exaspéré ni même ceux qui sont amusés par sa façon d'être. C'est comme si elle avait prit l'habitude de ses yeux qui la jugent et la suivent sans vraiment comprendre pourquoi ils le font. Les normes sociales qui leur sont plus ou moins imposées, elle trouve ça stupide et préfère passer outre. La voilà devant Murphy, celle qu'elle apprécie plus que n'importe qui dans ce campement. Un large sourire se dessine sur son visage alors qu'elles discutent, se lance des piques et s'amusent, comme si le monde leur appartenait et qu'elles étaient seules dans cette salle pleine de monde.

- T'as sorti le collier juste pour faire croire à la vieille Murphy que tu le portes tout le temps ?

- Tout à fait! Qui porterait une horreur pareille?

Elle lui glisse un clin d’œil amusé. Entre temps Thaïs les a rejoints au sein de leur petit duo qui n'existe bientôt plus. Aliénor part déjà vers de nouvelles aventures, se dirigeant vivement vers ce visage qu'elle connait que trop bien. Ailina? Elle pose ses questions, à ses réponses. Liam n'est pas très loin, elle lui sourit et passe son regard sur les personnes qui l'entourent. Il répond d'ailleurs à la question rhétorique de Chris sur le même ton que ce dernier. On sent la tension monter entre les deux enfants. Ali décide de prendre la parole pour calmer le jeu. Ce posant à côté de Liam, une main lui ébouriffant les cheveux, elle pose son regard sur les gens qui les entourent et sourit bêtement en répliquant:

- Faites pas attention il est adorable d'habitude, juste un peu grognon mais on l'aime bien comme ça.

C'est alors qu'une inconnue (aka ALASKA) fait irruption dans ce cocon bien fermé, une chevelure blonde traverse la masse et vient se blottir dans les bras d'un Liam complètement déconcerté par la situation. La brunette tente d'obtenir plus d'information sur ce corps étranger qui lui rappel vaguement quelques choses. Elles se sont déjà vues, elle en est presque certaine. Puis les échanges s'accélèrent entre les différentes personnes présentes. Ali entend parler d'un métro et l'idée n'a pas encore eu le temps de faire le tour de sa tête qu'elle s'est déjà décidée à les accompagner. Un grand gaillard (aka DEVOS) prit la parole, le ton sérieux et le regard l'étant tout autant.

- De toute façon tout est dangereux ici, pas vrai? En tout cas moi ça me tente bien d’y faire un tour!

La joie de vivre d'Aliénor était en total contraste avec l'impartialité de cet homme qu'elle ne connaissait que de vu. Un sourire plaqué sur les lèvres, la jeune femme s'imagine déjà explorer les sous sols et découvrir de fabuleux trésor! Peut-être qu'un jour elle pourra y emmener Near? Ça leur rappellera leur escapade dans l'ancienne prison. Mais bon, faudrait-il encore que les siens acceptent la venu d'un terrien sur le campement sécurisé comme jamais. L'idée s'envole mais reste gravée dans un coin de sa tête, un jour peut-être. C'est alors qu'Ikoku finit elle aussi par prendre la parole, toujours aussi douce. Elle a la frousse, ça se sent. Mais Ali est heureuse de savoir que cette expédition attire d'autre personne qu'elle. La brunette vient se positionner à côté de la jeune femme et place son bras pardessus son épaule et lui lance:

- En tout cas tu peux compter sur moi! Je serais ton garde du corps si tu veux!

Elle lui fait un clin d’œil et jette un regard malicieux vers les deux autres acolytes, Thaïs et Liam. La brunette lance même un sourire amical en direction de la nouvelle arrivante, pour bien lui faire comprendre qu'elle aussi est la bienvenue, peu importe qui elle est et d'où elle vient.

by exception

Spoiler:
 

Admin
avatar
28/05/2014 Partout et nulle part 1734 Nobody 39
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars
Sam 25 Nov - 23:05

CITY OF STARS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






La visite est différente. Tout est différent de la toute première fois où ils sont venus sur l’Odyssée. Cette fois-là, à l’époque, tout s’était mal passé et jamais ils n’auraient cru un rapprochement possible entre les deux campements. Aujourd’hui c’est une autre ambiance qui s’installe. Elle est moins froide, moins méfiante même si la méfiance sera toujours présente, c’est normal. Les Cents comme les Odyséens ne peuvent pas effacer d’un coup de balai leur passé commun mais c’est une tentative de réconciliation qui s’opère ces jours où les Cents ont été les invités de quelques jours de leurs aînés.

Ils ont découvert un campement, de nouveaux alliés, de nouvelles tensions au sein même de ce groupe qu’ils apprenaient tout juste à connaitre pour certains. C’est la rencontre d’un choc des cultures qui aurait pu se dérouler bien plus mal que ce qu’il s’est passé en réalité. Quelques jours plus tard, c’est au tour des Cents de rentrer chez eux, d’aller raconter leurs impressions à ceux qui n’ont pas voulu faire ce premier pas vers le campement des Odysséens, vers ce Conseil qui même s’il s’est montré maladroit dans l’invitation, a su leur montrer les choses d’une façon différente de tout ce qu’ils ont connu de ce groupe à la fois si proche et si lointain, ces autres : leurs aînés. Ce n’est pas encore l’heure de prendre une décision, c’est plutôt l’heure de réfléchir à ce qu’il s’est passé pour oser se dire qu’un allié tel que l’Odyssée ne serait finalement pas si mal qu’ils ne l’auraient pensé au départ.



En bref



• C'est l'heure pour les Cents de rentrer chez eux pour raconter ce qu'il s'est passé à ceux qui sont restés. Ce n'est pas encore l'heure de se décider mais d'envisager que la réconciliation entre les deux camps n'est peut-être pas chose impossible.

• Le départ des Cents est pour le 11 Septembre 2117 irp. Vous avez encore une semaine comme d'habitude pour y décrire le ressenti de votre personnage par rapport à tout ce qu'il s'est passé.

• En cas de questions ou de précisions, n’hésitez pas à MP GM ou un membre du staff !


Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Intrigue n°19 - City of stars

 

Intrigue n°19 - City of stars

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Dallas' Stars
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city
» Paradise City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-