Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Tell me a story | Chris
maybe life should be about more than just surviving


avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Tell me a story | Chris
Mer 30 Aoû - 12:56

Faire du troc, jamais il n’y aurait cru et pourtant cela commençait. Ce n’était pas facile et Skylar avait ainsi découvert qu’entre eux, les terriens subissaient aussi des tensions. Au fond, ils étaient tous pareils. Le second du chef de la garde se disait qu’il faudrait bien du temps pour construire une solide relation avec les natifs. Son regard clair se posa sur la créature qui trottinait à ses côtés tout en légèreté. Il avait obtenu la petite chienne quelques mois auparavant et l’avait affectueusement nommée Frost. Son regard clair ne cessait de lui rappeler le givre qu’il avait déjà vu une fois. La chienne ne cessait de grandir et normalement, cela continuerait encore. Son pelage le fascinait. Ce mélange de gris clair avec des tâches noires, des gants bruns et les joues brunes. Elle dégageait quelque chose de très mignon, mais Skylar avait découvert récemment qu’elle était féroce. Il l’avait depuis avril et elle avait eu le temps de s’attacher à lui. Il sentit son frôlement le long de sa jambe et cela lui fit drôle. Il savait bien son attachement à son égard, mais cela le troublait toujours. Il ne s’était jamais attendu à ce qu’une telle créature s’attachât de la sorte à sa personne. Skylar ne pensait pas à la base qu’un animal pouvait être si fidèle. Pourtant, il en avait la preuve sous les yeux, Frost ne lui laisserait rien lui arriver. Il était arrivé dernièrement qu’elle grognât contre un militaire et l’homme avait dû reprendre son animal. Cela l’avait été étonné, mais il avait ensuite observé le soldat qui avait un langage corporel clairement hostile.

L’animal avait compris avant l’homme. Depuis, Skylar lui faisait confiance. Elle sentait les choses, était attentive au moindre bruit ou personne qui s’approcha de lui. Il n’irait pas jusqu’à lui confier sa vie, mais il le savait au fond de lui, cela viendrait. Par habitude qui s’installait doucement, le brun tapota sa cuisse et sentit des oreilles effleurer le bout de ses doigts. C’était un petit jeu qu’il avait installé avec Frost et elle répondait favorablement. Elle adorait encore plus l’effleurer quand il s’amusait avec ses doigts. L’homme salua quelques soldats d’un signe de tête. Les patrouilles avaient été renforcées, les travaux se faisaient, mais il faudrait énormément de temps pour remettre en état les lieux. Mais ici ils étaient bien, c’était ce qu’il se disait. Skylar avait une idée précise en tête. Il voulait voir Chris. Il était important pour lui d’avoir un contact régulier avec les hommes et les femmes sous les ordres de Richard et de lui. Skylar était un peu inquiet pour Chris qu’il trouvait un peu à part. Il connaissait de vue le militaire, s’il devait connaître chaque militaire, il ne s’en sortirait pas. Il voulait juste s’assurer que du côté de Chris, tout allait bien. Normalement, il le trouverait facilement si tout allait bien.

C’était du moins ce qu’il espérait. Alors qu’il marchait, il crut distinguer une silhouette familière. Skylar s’en approcha calmement, le pas léger pour quelqu’un de son âge. Il avait découvert récemment que pour les terriens, les gens de son âge n’étaient plus d’une grande jeunesse. Il voulait bien le croire vu les conditions de vie, il se donnait moins d’année à vivre que sur l’Odyssée. Cela ne l’inquiétait pas, il avait des gens auxquels il était attaché, mais plus Calliope. Bien sûr, il avait Richard, mais le brun espérait au fond de lui que son ami s’en sortirait s’il lui arrivait quelque chose. Skylar avait des périodes ainsi, inexpliquées, où il pensait à la mort. Non pas comme une finalité horrible, mais comme un événement qui surviendrait un jour, il ne savait pas quand. Il distingua le soldat Wilson. « Wilson. » Sa voix rauque s’éleva sans crier, juste en étant lui. Skylar s’arrêta à côté de l’autre homme légèrement plus jeune que lui. « Tout va bien dans ce secteur ? » Le brun regarda un instant autour d’eux. Frost sa chienne s’était assise à côté de Skylar, loin de Chris car elle n’aimait pas les câlins surpris. Le second du chef de garde tentait de l’y habituer, mais cela prendrait probablement du temps. Il ne s’inquiétait pas trop. « Vous êtes seul ? » Il ne travaillait pas en binôme ? Ou peut-être que son binôme était plus loin ? Le brun faisait rarement des suppositions, il préférait poser des questions simples pour avoir des réponses directes. C’était sa manière à lui de demander si tout allait bien. On ne demandait pas de front à un militaire si cela allait.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Mer 30 Aoû - 18:17


Les bruits de pas d'un homme. M'apprêtant à pivoter sur mes talons et me retourner alors que déjà une voix ne venait qu'à m'interpeller. Une voix grave caractéristique d'un homme autant que les pas. « Wilson. » Me retournant rapidement pour voir la personne qui venait dans ma direction et découvrir la silhouette de Skylar. Un visage familier alors qu'il était mieux placé que moi dans la hiérarchie sans pour autant que je le connaisse plus que cela. Ce serait mensonge de le dire alors qu'à vrai dire je ne le connaissais pas particulièrement, pas plus que cela même alors que je ne lui avais jamais réellement adressé la parole. Tout comme je n'avais jamais réellement adressé la parole à Conor, qui avait été banni du campement avant de trouver la mort dans la forêt. Un corps que j'avais retrouvé en compagnie de Richard. Un corps à moitié dévoré par les bêtes que l'on avait enterré comme on avait pu. Non pas que ce fait nous avait réellement rapproché. Je ne lui parlais toujours pas plus que cela, ni à lui, ni à Skylar à vrai dire. Préférant garder une distance respectueuse avec certains hommes, certains gradés tout aussi. Mon regard pas moins autant attiré sur lui que sur la petite boule de poil qui se déplaçait à ses côtés. Une petite chienne gris clair tacheté de noirs. Une petite chienne qui n'était pas sans me rappeler Antarès bien que le chien était tout blanc quant à elle. Un regard vif autant qu'il paraissait clair qu'elle était méfiante face aux étrangers alors qu'elle s'éloignait de quelques pas alors que Skylar s'approchait quant à lui un peu plus.

« Tout va bien dans ce secteur ? » J'hochai la tête pour répondre à sa question.  « Il n'y a rien à signaler de ce côté. » Ce qui était le cas alors que le secteur était calme. En faction depuis quelques heures alors que j'avais été m'entraîné auparavant. Un campement qui changeait de l'ancien alors que les alentours différaient. Il n'y avait plus de marécages à côté, de risques de s'enfoncer dans des trous d'eau, ni d'ours géant comme ceux qu'Isaïah avait cru voir dans la brume. Rien n'était pareil de ce côté alors qu'il y avait surtout des ruines. Comme s'il y avait un tout nouveau territoire à apprivoiser. Ce qui était le cas alors que le nouveau campement continuait de prendre forme parmi les ruines. Comme d'autres, je m'étais mis en tâche de reconstruire une maison sur d'anciennes ruines, espérant que tôt ou tard elle soit finie. Ce qui ne serait pas demain alors que j'y travaillais dès que j'avais un peu de temps, entre deux patrouilles, deux tours de garde. Revenant le plus souvent crevé pour m'endormir dans le dortoir, sur un lit de campement à deux pas de Chiraz. M'étant mis à reparler avec la jolie blonde plus souvent autant que je la voyais moins souvent. Un emploi du temps qui restait d'autant plus chargé alors que ne souhaitant non seulement m'occuper du mouvement rebelle, j'en venais autant à m'entraîner avec les autres gardes. Comptant toujours m'entraîner pour garder ma forme, alors que j'étais autant prêt à croiser le fer pour ainsi dire. Un entraînement qui n'était pas seulement nécessaire alors que j'étais autant prêt à apprendre de nouvelles techniques de combat. Ne voulant pas seulement apprendre de certaines techniques mais aussi apprendre des natifs comme d'Arméthyse dont j'avais pu apprendre beaucoup. Un combat amical où il n'y avait ni perdant alors qu'on avait décidé que nous serons tous deux gagnants. Une opportunité d'apprendre d'autant plus auprès des autres natifs grâce au troc qui s'était installé. Mais au-delà de cela, s'il y avait une opportunité d'apprendre de nouvelles techniques de combat, de nouvelles techniques pouvaient aussi être apprises comme pour chasser, traquer et bien plus. Des techniques que je continuais d'apprendre chaque jour dès que j'avais du temps disponible autant que je continuais de me familiariser avec le secteur.

Un secteur qui restait surveillé alors que des patrouilles étaient toujours orchestrées pour veiller sur le campement, des gardes toujours mis en faction pour veiller sur le campement. Ce qui comptait autant. Reportant mon attention sur l'homme qui se trouvait à côté. « Vous êtes seul ? » J'hochai de nouveau la tête pour répondre à sa question sans pour autant développer plus, non pas que j'en avais forcément besoin. D'autant que s'il voulait réellement savoir, il n'hésiterait sans doute pas à poser d'autres questions. Une question qui pouvait autant résonner comme une invitation silencieuse auquel j'avais pu comme répondre par la positif en échangeant la tête. Une possibilité bien qu'en soit sa présence ne me dérangeait pas. Je n'avais rien contre les autres personnes même s'il était vrai que j'appréciai autant la solitude, que nombreux avaient appris à préféré me laisser travailler seul. Ce qui était surtout le cas depuis la mort de Robb, alors que dès lors que je m'étais enfermé dans cette bulle, autant que je m'étais éloigné, de nombreux avaient fait de même, préférant me laisser seul. Non pas que je les avais invité à me rejoindre alors que même là autant que le silence pouvait être pesant il me convenait. Moins certain toutefois que Skylar accepte que je me taise, alors que je n'en venais qu'à détourner le sujet en désignant son chien ou plutôt sa chienne. « Comment s'appelle-t-elle ? » M’accroupissant soudainement pour voir ce qui se passerait et si l'animal ferait un signe, et se dirigeait dans ma direction. Une possibilité bien qu'elle semblait farouche. « Elle est bien jeune. » Ce qui semblait être le cas alors qu'elle ne semblait qu'avoir que quelques mois à vrai dire. Curieux bien qu'à vrai dire mon regard restait concentré sur l'animal.


avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Lun 18 Sep - 14:59

Skylar savait bien que Chris était isolé des autres et il était au courant pour la mort de Robb. Tout le monde avait perdu quelqu’un de plus ou moins proche. Au lieu de s’isoler des autres, le brun avait décidé de vivre. Sans son épouse, il avait été perdu et s’il n’avait pas eu le soutien de Richard, il ne savait pas ce qu’il serait devenu. Il aborda tout naturellement l’autre garde qui faisait sa garde seul. Il hocha la tête, heureusement qu’il n’y avait rien dans ce secteur. La période du déménagement l’avait fortement stressé, il avait été soulagé de constater qu’aucun terrien n’allait les attaquer. Il allait maintenant falloir tisser des liens durables car ils étaient partis pour rester longtemps ici si tout allait bien. Il savait que certains des siens avaient commencé à retaper des vieilles maisons en ruine. Cela prendrait du temps, peut-être bien un an, voire plus selon les performances de chacun. On ne retapait pas une maison en un jour, surtout quand on savait que cela n’était pas le domaine de grand monde. Le silence retomba entre les deux hommes. Skylar n’était pas un homme bavard, mais tout de même, il était venu à la base ici pour discuter. Il n’avait pas l’impression de bien s’y prendre. Pour l’instant le brun n’était pas perturbé. Il demanda à Chris s’il était seul. Pas difficile à deviner, mais il préférait confirmer la chose. Qui pouvait bien traîner avec le soldat solitaire ? Skylar serait bien incapable de le dire, ce n’était pas le genre de détail auxquels il faisait attention.

Il avait bien d’autres travaux à effectuer. Par chance et il l’avait remarqué de plus en plus, sa chienne faisait le lien entre lui et le reste du monde. « Frost. » Cela n’était pas sans rappeler son regard bleu clair qui rappelait le gel. La petite chienne s’était assise sur son arrière-train, le regard poser sur les deux hommes, attentive. Skylar tourna la tête vers l’animal qui était à présent dans sa vie et qu’il chérissait énormément. Il hocha la tête face à l’âge de Frost. « Quelques mois. Elle doit encore grandir. Je l’ai eu par une native. » Oona. Il se souvenait de la femme qui l’avait donnée, non sans méfiance et sans observation avant. Le brun s’accroupit à son tour et siffla. Aussitôt Frost s’approcha de lui en trottinant, battant la queue de l’air alors qu’elle posa sa tête sur le genou de son maître qui lui caressa la tête. « Tu peux la toucher, fais-lui sentir ta main avant. » La chienne ne lâchait pas du regard l’autre militaire, méfiante, mais se sachant en sécurité contre l’homme qui s’occupait d’elle depuis plusieurs mois. « Après toutes les épreuves que j’ai traversées, j’avais envie d’avoir un être sur lequel veiller. » Skylar ne se gênait pas pour dévoiler certaines de ses pensées, même si cela avait un but précis, gagner la confiance de Chris. « Tu n’as pas d’enfants si je me souviens bien, j’ai raison ? »

Il devait essayer de gagner la confiance de Chris pour pouvoir mieux l’aborder et ainsi vérifier qu’il allait bien. La santé des hommes et des femmes qui formaient la garde était primordiale. C’étaient sur eux que les plus faibles du camp comptaient. Si Skylar avait bien compris quelque chose depuis sa venue sur Terre, c’était qu’ils formaient une tribu et que visiblement dans chaque tribu, il y avait des guerriers pour défendre les leurs. Un soldat qui n’allait pas bien, qui était isolé, cela ne servait à rien. Il fallait des éléments forts prêts à tout. Skylar ne se doutait pas une seule seconde qu’il avait face à lui quelqu’un de la rébellion, il ignorait tout de la rébellion. Le brun avait d’autres idées en tête, quitter un jour le camp, il espérait que Richard viendrait avec lui, sinon quelque chose se briserait au fond de son âme. Il chassa son meilleur ami de ses pensées, revenant auprès de Chris.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Lun 18 Sep - 21:45


« Frost. » Je pouvais comprendre pourquoi il avait choisi de l'appeler ainsi. Un nom qui semblait lui aller à ravir alors que cela faisait autant plaisir de voir des chiens sur le campement, de les voir gambader et courir les uns après les autres. Un campement qui s'animait autant face à l'éclat des rires, les aboiements des chiens, les allers et retours. Un campement qui continuait de prendre forme alors que les ruines étaient déblayées, que chacun tentait d'améliorer le niveau de vie sur le campement. Chacun vaquait à ses tâches et autant que le campement était surveillé, protégé, d'autres continuaient de construire entre les ruines. Une ville qui semblait surgir de nulle part, ce qui n'était plus que grandissime alors que je ne pouvais que regarder le campement évoluait et les personnes s'activaient autour. Mon regard qui se reportait sur son chien alors que je me retrouvais à m'accroupir pour regarder l'animal en me mettant à sa hauteur, un peu plus à distance. L'animal assis sur son arrière-train que j'observais de loin non sans m'intéresser aux réponses de son maître alors que je restais en effet curieux. « Quelques mois. Elle doit encore grandir. Je l’ai eu par une native. » J'hochai la tête alors qu'il était certain que cela était en effet le cas, alors que la plupart des échanges étaient dûs aux natifs. Heureusement d'ailleurs alors que grâce à eux un contact était créé. Et soudain Skylar siffla et je regardais la chienne s'approchait, battant sa queue alors qu'elle se rendait jusqu'à son maître. Esquissant un sourire face à cette image. « Tu peux la toucher, fais-lui sentir ta main avant. » Et je ne tardais à m'exécuter, lui faisant sentir ma main alors que je la laissais s'approcher doucement. Je la laissais s'approcher et renifler ma main doucement avant de lever ma main doucement alors que je posais mon attention sur elle. Je la laissais venir doucement, prendre son rythme non sans cesser de l'observer doucement. « Après toutes les épreuves que j’ai traversées, j’avais envie d’avoir un être sur lequel veiller. » Je pouvais comprendre le sentiment qu'il avait, je pouvais comprendre qu'il ressente ce besoin. Un animal était un être loyal qui ne critiquait pas mais qui rendait tout l'amour que l'on lui donnait. Me figeant soudainement alors qu'il reprenait la parole. « Tu n’as pas d’enfants si je me souviens bien, j’ai raison ? » Surpris par sa question alors que je ne m'attendais pas à une question de telle envergure ou même à ce type de questions. Fronçant les sourcils un instant alors que je le regardais sans un mot avant de reprendre la parole après quelques secondes. « Non. » Un simple mot qui voulait tout dire. D'après ce que je savais, il n'en n'avait pas non plus. N'ayant jamais pensé à en avoir même sur l'arche alors que ce n'était pas une vie dès lors que tout était réglementé, et maintenant je ne m'attendais pas non plus à en avoir. Lui répondant toutefois plus correctement non sans reporter mon attention sur Frost. « Non, je n'en n'ai pas. » Ce qui était vrai alors que je n'en n'avais pas. Une réponse qui paraissait toutefois plus correcte que celle que je lui avais donné précédemment.

Reportant mon attention au-delà alors que comme l'estimait Devos ou Tennessee, plus rien ne servait d'être porté sur le mariage. Les mariages n'avaient plus de sens désormais et cela encore moins avec les enfants. Un mariage qui ne servait peut-être pas qu'à procréer comme l'estimait Devos alors que certains se mariaient par amour. Du moins c'était ce que certains disaient, en doutant pas moins alors que chaque famille avait une histoire tragique, était souvent déchirée entre parties. Non pas que je me rappelais ce que cela faisait d'avoir une réelle famille alors que ma mère était morte, et mon père était loin d'être le parfait exemple. Peu étaient ceux que je considérais comme des membres de ma famille. Peu étaient encore là. Manquant de me faire songeur alors que la vérité était pas moins là alors que je ne comptais pas me marier ou avoir des enfants pour le moment. Ce n'était pas le bon moment.

Mais au-delà de cela, je me devais encore de retrouver le contact avec certaines personnes que je considérais comme des membres de ma famille. Des personnes comme Rachel à qui j'avais promis à Robb de veiller sur. Une promesse que je n'avais pas encore rempli que je comptais toutefois remplir en allant la voir. Ce qui serait le cas si j'y arrivais. Mais pour cela il me fallait encore partir du campement et avoir l'autorisation de mes supérieurs. Une opportunité qui s'offrait soudainement alors que je repensais à cette idée qui me trottait en tête depuis un moment. Celle de m'éloigner du campement et en profiter pour voir Rachel mais pas seulement quelques heures mais plus longtemps. L'idée de reconnecter avec elle et de discuter avec elle plus que quelques heures, plus que ce qui s'offrait à nous. Ayant pensé en effet à m'éloigner quelques jours comme pour aller voir le monde, explorer le coin avec elle ou plutôt aller jusqu'à la mer. Une idée comme une autre. Relevant la tête alors que je croisais le regard de Skylar. « J'aurai une requête. » Allant droit au but comme toujours. « J'aimerai m'éloigner pendant quelques jours pour aller voir Rachel et reconnecter avec elle. Elle est la soeur de Robb et je la connais depuis qu'elle était petite. J'aimerai savoir s'il est possible que je m'éloigne sous peu pour aller la voir plus que quelques heures et m'assurer qu'elle va bien. » Une requête que j'espérai trouverait grès à ses oreilles alors qu'autant j'espérai qu'il dirait oui sans que je n'ai besoin d'aller voir un autre de mes supérieurs.


avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Dim 15 Oct - 21:54

Skylar ne savait pas s’il était sur la bonne voie pour atteindre Chris, mais quelque chose lui disait qu’’il le saurait rapidement. Le soldat restait auprès de sa chienne, invitant l’autre homme à entrer en contact avec. Frost s’approcha lentement de l’homme, reniflant sa main avant de se laisser toucher. Elle ne protestait pas, pour Skylar c’était bon signe. Il avait remarqué que sa chienne avait un caractère différent d’Antarès et même s’il ne le disait à personne, cela l’inquiétait. Il était quand même heureux de constater qu’elle se laissait toucher et ne montrait aucun signe d’agressivité apparent. Skylar parlait sans filtre, même s’il faisait tout de même attention à ce qu’il dévoilait, il ne voulait pas en faire trop. Le brun décida de poser une question et se demandait s’il avait bien fait en voyant Chris froncer les sourcils, tant pis, c’était fait. Il ne s’était donc pas trompé en supposant que l’autre homme n’avait pas d’enfant. Il avait une assez bonne mémoire mine de rien. Le second du chef de garde laissa le silence les envelopper, mais cela ne l’inquiétait pas. Il observait de temps en temps le soldat avec sa chienne, puis ensuite son environnement. Cela ne serait pas son premier hiver et Skylar se fit la réflexion que sa saison préférée était ce qu’on avait nommé jadis l’automne. L’homme était complètement dans ses pensées quand la voix de Chris l’interpella.

Aussitôt, il porta son attention sur lui et leurs regards se croisèrent. Il hocha la tête quand Chris lui dit avoir une requête. L’homme était un bon soldat, alors le savoir loin quelques jours ne serait pas si facile, mais d’un côté, ils pouvaient s’organiser. « Qu’entendes-tu par sous peu ? Il faudrait que je discute avec Richard pour que nous organisions les patrouilles dans lesquelles tu devais être durant ton absence. » Il ne disait pas non. Il était d’accord pour le laisser voyager car pour lui cela lui semblait important. Les plus anciens devaient faire le lien avec les jeunes et encore plus avec cette Rachel. Il ne voyait pas qui c’était, mais il voyait qui avait été Robb. Ils savaient les deux hommes liés, Chris et Robb. « Il y a de bonnes chances pour que tu y ailles. Je n’y vois rien contre. » Et il était honnête pour le coup. Il suffisait ensuite de s’organiser et de voir dans quelle patrouille était Chris. Quelqu’un pourrait probablement le remplacer. Skylar prenait le risque de dire à peu près oui avant de demander à Richard. De toute manière, il était bien rare de refuser une sortie. Les soldats devaient se reposer, ils étaient la protection des plus faibles. Ne pas leur accorder le moindre repos aurait été de la folie.

« Tu as déjà fait ce genre de voyage seul ? » Skylar n’avait jamais voyagé seul, ou du moins jamais au départ. Il était bien souvent parti avec des hommes et des femmes et ensuite, ils se dispersaient pour se retrouver quelques heures après. Bien souvent, le second du chef de la garde prenait le risque d’aller seul. Il avait bien souvent échappé à des prédateurs dangereux, mais il savait que c’était le risque. La vie ici était compliquée, mais cela lui donnait un côté complètement magique et fort. Chaque jour était vécu comme le dernier par Skylar et il n’oubliait jamais de respirer. Il se demandait quelle expérience Chris avait en dehors du camp et s’il avait croisé des natifs. L’homme en avait croisé un et avait été troublé. Il ne savait pas s’ils étaient aussi spéciaux que celui croisé, mais si c’était le cas, les rencontres devaient parfois être cocasses.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Lun 16 Oct - 22:27


« Qu’entendes-tu par sous peu ? Il faudrait que je discute avec Richard pour que nous organisions les patrouilles dans lesquelles tu devais être durant ton absence.  » Mon regard posé sur lui alors que j'avais attendu sa réponse avec une certaine expectation. Il y avait toujours une possibilité pour qu'il décline mon offre. Il était mon supérieur avec Richard, il en avait le droit. Et si l'opportunité semblait plus tentante de lui poser cette question, il n'en restait pas moins que je n'eus pas de réelle certitude que c'était possible avant qu'il ne me pose cette question. Le poids posé sur mes épaules qui s'allégeait un peu alors que je reprenais la parole pour lui répondre plus calmement. « Le temps de m'organiser, de voir en fonction de la lune pour fixer plus facilement une date de rendez-vous, je dirai d'ici peu si cela convient. Quelques jours ? » Soutenant un regard alors qu'il y avait toujours la possibilité que mon absence pose problème autant que j'étais conscient qu'ils avaient réussi à se débrouiller sans moi pendant longtemps. Ils y avaient réussi alors que j'étais renfermé, absent, endeuillé encore. Un deuil terminé alors que chaque jour je continuais d'avancer, de reprendre du poil de la bête alors que j'étais en effet plus certain de la direction vers laquelle j'avançais. Autant conscient qu'il n'avait pas de réel obstacle à mettre sur ma route alors que je savais qu'il était toujours facile d'organiser les patrouilles ou de permuter avec un autre soldat. N'ayant jamais été le problème à lambiner alors que je n'avais jamais hésité auparavant à échanger des tours ou des heures avec d'autres gardes pour profiter de la fraicheur et du silence de la nuit. Autant que j'avais fait de mon mieux pour me rattraper, permettant à certain de se reposer tandis que je n'en venais qu'à accomplir mon devoir et tenter d'apaiser ce sentiment de culpabilité qui avait germé dans mon coeur. « C'est juste que je préferai ne pas attendre trop longtemps alors que j'ai déjà attendu... » J'avais attendu trop longtemps et je savais que Rachel avait besoin de moi. Ou du moins si ce n'était pas son cas, j'avais quant à moi besoin d'elle autant que j'avais besoin de la voir. J'avais besoin de m'assurer qu'elle allait bien et de me retrouver ne serait-ce qu'un peu avec elle pour discuter loin des autres et profiter de ce temps qui s'offrait à nous. Autant que si je souhaitais la voir, je n'étais pas assuré que ce soit son cas alors qu'en effet l'idée qu'elle puisse me rejeter m'inquiétait plus qu'un potentiel rejet de la part de l'homme qui se trouvait en face de moi. Détournant le regard pour le reposer sur Frost alors que je reprenais le contrôle de mes émotions, le masque n'ayant pu que tomber l'espace de quelques secondes où d'autres émotions s'étaient dévoilées.

« Il y a de bonnes chances pour que tu y ailles. Je n’y vois rien contre. » J'hochai la tête. « Merci. » Autant sincère alors que j'étais franc. Sincère alors que pour moi le fait qu'il accepte sans discuter comptait. Si je ne lui étais pas redevable, il n'en restait pas moins que cela sonnait comme si c'était le cas dans une part de mon esprit. Repoussant cette idée dans ma tête alors que je soutenais son regard l'espace de quelques secondes alors que cette dose d'aminosité qui régnait entre moi et Richard n'avait pas le même degré d'intensité entre nous deux. A vrai dire je n'avais rien contre lui alors qu'il n'était pas un adversaire, que je ne le jugeais pas autant pour ce qu'il avait fait qu'avec Richard bien que le cadavre que nous avions retrouvé dans les bois nous avait fait pour ainsi dire repartir de nouveau à zéro. Un risque qui n'était pas encore assuré bien que pour le moment je ne pouvais qu'être satisfait de cette tournure de conversation alors qu'en effet, Skylar ne ressemblait rien à Richard loin de là.

« Tu as déjà fait ce genre de voyage seul ? » Ne tardant à lui répondre alors qu'il était autant normal qu'il souhaite se renseigner et savoir de quoi il en retourner. Paraissant même logique en vue de ses responsabilités qu'il s'assure que je m'en sortirai en forêt seul alors qu'en général la plupart des expéditions à l'extérieur se faisait à deux. Mais ce n'était pas comme si la nature avait encore eu sur le dessus alors qu'autant que j'avais pu errer dans les bois, j'avais survécu d'autant grâce à Cassandre. N'étant pas à ma première expédition en solitaire à vrai dire bien que certaines avaient été plus discrètes alors que je me lançais à la recherche de Faust ou même autant d'Ailina. Des sorties en solitaire pour explorer les environs qui m'avaient autant permis de rencontrer des natifs. Des rencontres que je ne regrettais pas bien que certaines rencontres avaient manqué d'être explosives alors que je me rappelais encore le tempérament de feu d'Alysha. « Oui, sans doute pas si loin mais je ne serai seul que jusqu'au point qui nous sépare à mi-chemin du campement des 100. Et sinon ces sorties autour du campement m'ont permis de rencontrer des natifs, ce qui fut toujours une bonne expérience. » Ne donnant pas tous les détails alors que je restais prudent autant que je ne pouvais que me demander si Skylar s'était un jour réellement éloigné du campement. Ce que je doutais que le conseil fasse alors que je ne les voyais que peu souvent, les sorties en solitaire étant plutôt celle des soldats ou de ceux qui voulaient découvrir les environs. Des sorties en solitaires face auquel j'étais toujours prudent alors que certaines étaient liées au rébellion. Mais de nombreuses excuses s'offraient toujours que je savais n'hésiterait pas à sortir s'il était nécessaire de le convaincre. Ce que je ne pensais toutefois ne serait sans doute pas le cas.

avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Sam 4 Nov - 21:07

Skylar ne savait pas si l’autorisation serait donnée à Chris. D’un côté le soldat avait l’obligeance de demander, il aurait pu ne pas obéir et partir sans plus de cérémonie. Le soldat avait confiance en ses hommes et femmes, mais tout de même, il suffisait d’un rien pour que cette confiance se brisât. « D’accord, je vais tâcher de faire vite. » En réalité il voyait très souvent Richard, presque quotidiennement, donc il serait vite fixé. Il ignorait tout de l’animosité entre son meilleur ami et Chris. Skylar savait certaines choses, mais chacun avait son jardin secret. Il entendait bien l’argument du brun face à l’attente. « Je vais tâcher de faire mon possible, mais je ne te promets rien. » Car peut-être que cela serait un refus. Le second du chef de la garde ne voyait aucune raison de donner un refus, mais il n’était aucunement à l’abri de cela. Un refus pouvait être donné pour bien des raisons. Le brun tentait de calmer l’autre homme, il affirmait déjà qu’il ne voyait rien qui empêcherait son absence. Skylar ignorait tout du lien entre Rachel et Chris, mais cela semblait extrêmement fort. Le soldat respectait ce genre de lien un peu compliqué qui ne se comprenait pas forcément, mais se vivait. Il avait lui aussi des liens forts avec des jeunes cent, mais jamais il n’en parlerait. Cela appartenait à sa sphère privée.

Il préférait garder un peu une image d’homme froid et distant, encore plus depuis que sa femme était morte. Il se demandait bien si Chris avait été dehors. Skylar n’hésita pas une seconde et le demanda. En effet, il ne serait seul qu’au point de ralliement avec les cent, mais il fallait tout de même faire le trajet. Ce n’était pas si facile, mais le brun avait confiance en son soldat. Il possédait une certaine fierté envers les hommes et les femmes sous ses ordres. Ils faisaient tout leur possible pour les plus faibles du camp. Même s’il fallait bien l’avouer, la Nature n’offrait pas de cadeau. « Marchons, veux-tu ? » C’était une question rhétorique. Skylar siffla et aussitôt Frost passa devant lui, toute joyeuse et s’éloigna en trottinant. L’homme se mit en route, il ressentait le besoin de marcher. Le brun voulait aussi s’éloigner des oreilles indiscrètes qui pouvaient parfois traîner ici. « Tu en as rencontré beaucoup de natifs ? » Il le regarda en biais discrètement. Il en avait rencontré un et cela l’avait quelque peu bouleversé même s’il ne l’avouerait jamais. « J’en ai rencontré un une fois. » Et cela l’avait fasciné. Il avait eu peur aussi, mais par chance, il était tombé sur un chic type.

Skylar sortit sa main de sa poche quand Frost arriva en courant avec un bâton dans la gueule. Il l’attrapa et le lança au loin. Aussitôt la chienne se lança derrière en aboyant joyeusement. Le brun avait trouvé au début ce jeu étrange avec la petite chienne au pelage tacheté, puis il s’était rendu compte qu’elle adorait ce jeu, alors il entrait là-dedans pour la rendre heureuse. Elle était devenue sa priorité. « Voir Rachel te fera du bien et à elle aussi. » Il ignorait tout de leur lien, mais c’était la supposition qu’il faisait. Parfois les enfants cent étaient furieux contre eux, les adultes, mais quand certaines revoyaient des parents ou proches, ils étaient heureux quand cela allait bien, même si certains ne l’avouaient pas. Skylar espérait que les liens entre les deux camps se referaient un jour, mais cela prendrait du temps, voire jamais selon certains individus.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Ven 10 Nov - 22:12


« D’accord, je vais tâcher de faire vite. » J'hochai la tête. Ne disant rien de plus alors qu'il n'y avait pas forcément quelque chose à ajouter. Je savais que Skylar tiendrait sa promesse, qu'il ferait vite comme il disait alors qu'en soit j'avais certainement bien plus de respect pour lui que pour Richard. Peut-être ce qui était étonnant alors que les deux étaient liés. Ne pouvant qu'autant apprécier le silence qui l'accompagnait alors qu'il semblait toujours calme quel que soit les circonstances, ne l'ayant jamais vu se mettre en colère à vrai dire. « Je vais tâcher de faire mon possible, mais je ne te promets rien. » Une réponse qui me convenait réellement alors que c'était plus que je n'aurai pu espéré. Ne m'étant pas confronté à un refus autant que j'avais conscience qu'il pouvait toujours y avoir un élément perturbateur. Autant conscient que je pouvais m'arranger avec d'autres gardes pour les patrouilles et inverser facilement les rôles, ou prendre leur place pour qu'ils soient libérés plutôt. Tout n'était qu'une question d'organisation en soit bien qu'il y avait toujours cette nécessité de passer par la hiérarchie. Et Skylar me permettrait sans doute d'avoir une réponse plus positive que Richard, du moins c'était l'idée de base. Si mon opinion sur ce dernier avait évolué, il n'en restait pas moins que je préférai autant passer par Skylar qui paraissait certes plus distant. Plus solitaire. Mais un homme qui n'était pas moins venu me trouver pour s'assurer que j'allais bien, que j'étais encore vivant. Les démons qui n'avaient pas encore gagné cette manche-ci alors que petit à petit je réussissais à relever la tête. Conscient autant que j'avais besoin de parler avec Rachel, de voir la jolie brune et de m'entretenir avec elle pour m'assurer qu'elle allait bien. Un lien qui était bien réel auquel je comptais désormais me raccrocher même si les souvenirs qui avaient suivis la mort de Robb restaient flous dans ma mémoire. Ce qui ne voulait pas dire pour autant que je ne me sentais pas coupable de ne pas m'être tournée vers elle alors que Robb m'avait fait promettre de veiller sur elle. Ce que je n'avais pas fait. Comptant pas moins me rattraper. Un fait qui serait possible si j'avais leur accord. Une idée qui paraissait toutefois en bonne voie alors que j'étais en effet satisfait de ses réponses.

Mon regard qui se reposait sur le militaire alors qu'il reprenait la parole. « Marchons, veux-tu ? » Une question qui n'en n'était pas une. Me mettant en route, alors que je le suivais. Mon regard qui se posait sur Frost qui se mettait à trottiner devant alors qu'à une distance respectable je ne pouvais que comprendre qu'il voulait s'écarter du campement. Comptant sans doute autant s'éloigner de potentielles oreilles indiscrètes. Et pas moins des questions qui résonnaient dans ma tête alors que je me retrouvais à le suivre. « Tu en as rencontré beaucoup de natifs ? » Une réponse qui me permettait de connaître le futur sujet de conversation, comprenant qu'il voulait en savoir plus. Pouvant comprendre sa curiosité alors qu'ils étaient juste fascinants. « J’en ai rencontré un une fois. » Ce qui était peu à mes yeux. Ne lui faisant toutefois pas cette remarque qui ne serait qu'un signe d'irrespect. Ne comptant pas gâcher mes chances de retrouver Rachel alors qu'au lieu de cela, j'en venais à prendre la parole. Et autant que possible cette étincelle qui s'allumait dans mon regard alors que je me mettais à parler des terriens que j'avais rencontré. « J'en ai rencontré quelques uns. Un berger pikuni qui se nommait Elouan. Une combattante au sang chaud venant de la tribu des Calusas qui se nommait Alysha, et ce fut sans doute grâce à Elouan qu'on évita un affrontement. Une combattante rahjak nommée Arméthyse... » M'interrompant un instant alors que je pensais à cette dernière qui m'avait fait changé d'avis sur les rahjaks ou du moins sur elle, autant que je ne pouvais que me rappeler les conseils qu'elle m'avait donnée, ceux de ne pas faire confiance aux autres membres de sa cité. Et il y en avait d'autres alors que chacune de ces rencontres était unique en son genre et pas moins importante à mes yeux pour tisser des liens. « Ce sont tous des personnes uniques mais je pense qu'on peut apprendre d'eux. » Et si je ne clamais pas haut et fort mon opinion, ni mon appartenance du mouvement, il n'en restait pas moins que c'était ce que je pensais, qu'on pouvait apprendre des natifs. Mon regard qui se posait sur Skylar alors que je me demandais comment ce dernier allait réagir alors qu'en général les soldats se contentaient de suivre les ordres, du moins ce que je faisais en général. Me demandant ce qu'il en pensait bien que je doutais qu'il ait un avis négatif sur la question.

Mon regard qui se reportait sur Frost qui n'arrivait qu'avec un bâton dans sa gueule que Skylar s'empressa d'envoyer au loin. Un jeu qui se mettait en place. Manquant de m'arrêter alors qu'il reprenait la parole. « Voir Rachel te fera du bien et à elle aussi. » Ce que je n'avais peut-être pas réellement formulée à haute voix mais ce que je ne pensais pas moins alors qu'en effet j'avais ce besoin de la voir. Autant que je ne pouvais que redouter ces retrouvailles et sa réaction alors qu'elle était connue pour se transformer en un mini-ouragan quand elle était en colère. « J'imagine... »

avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Lun 27 Nov - 13:14

Skylar était quelqu’un de patient qui ne voulait bousculer personne. C’était pour une excellente raison qu’il avait interrogé Chris sur les natifs. L’hiver passé Richard et lui avaient trouvé des pièges non loin du campement précédent. Ils n’avaient pas poussé plus loin, mais avait laissé la question en suspend d’envoyer quelqu’un explorer mieux la zone. En temps, ils avaient déménagé. Visiblement il avait trouvé le bon sujet car il vit bien l’étincelle dans le regard de Chris. Il l’écouta raconter toutes ces rencontres et énoncer toutes ces tribus. Cela en faisait énormément. Skylar n’était pas un expert en terrien, il apprenait un petit peu de temps en temps, mais ce n’était pas sa priorité. Sa priorité était l’entende entre les deux peuples et ne pas se faire du mal. Ce n’était pas quelque chose de facile, bien loin de là. Il fallait des gens comme Chris qui créait des liens et faisait connaissance. Si à chaque fois il se présentait comme quelqu’un du ciel, à la longue, ils pouvaient espérer tisser de bons liens avec les natifs. « Je vois, tu as essayé le système de troc ? » Oui c’était toutes des personnes uniques et il hocha la tête quand il lui dit cela. Tout comme eux qui étaient uniques. Ils formaient un peuple, mais chacun vivait les choses à sa manière. « Tu as appris des choses intéressantes ? » Skylar portait en ce moment l’arc qu’Oz le terrien lui avait offert. Il avait été très touché par ce geste et l’avait accepté humblement.

C’était toujours mieux que son simple lance-pierre. Là, il pouvait mieux chasser et se défendre. Il n’avait jamais eu à se défendre énormément, mais on ne savait jamais. Le brun n’était pas naïf au point de croire que tout le monde était beau et gentil. La preuve avec ce que Chris avait raconté et le fait qu’un terrien lui avait évité un affrontement. Franchement, Skylar n’aimerait pas affronter un natif car il ne se sentait aucunement avoir les capacités de répliquer. Il n’était pas fou, entre son âge, ses articulations et le nombre d’année passé dans l’espace, il n’irait rien faire comme folie. Skylar mettait probablement des mots sur ce que ressentait Chris et lui dit que cela lui ferait probablement du bien de voir Rachel. Il ignorait la teneur de leur lien, mais de toute manière, voyager, s’aérer, aller voir les cents, cela ne pouvait être que bénéfique s’il n’avait pas de bagarre en chemin. Il s’en fichait bien d’avoir raison ou tort, il ne faisait qu’énoncer sa propre vérité. Il s’amusait avec Frost et cela ne le gênait pas d’être vu en train de lancer un bâton. C’était sa réalité de vie et c’était devenu une routine familière et rassurante. Il savait que sa chienne serait toujours là pour lui et il avait terriblement besoin de stabilité en ce moment. Sa vie semblait partir un peu dans tous les sens et cela ne lui plaisait pas plus que cela.

Skylar savait que l’automne puis l’hiver serait bientôt là, il décida donc d’aborder un sujet qui hantait son esprit. « Je voudrai savoir si une mission t’intéresserait. L’hiver passé Richard et moi avons trouvé des pièges non loin du campement précédent. Nous les avions ramenés et étudiés. Nous n’avons pas le temps Richard et moi d’explorer, est-ce que la mission t’intéresse ? Il faudrait établir de qui vient ses pièges car ici aussi nous en avons trouvé. » Skylar avait un peu oublié cette histoire en un an, mais récemment ils avaient trouvé de nouveau des pièges malgré le changement de camp. Il serait intéressant d’établir s’il y avait des tribus autour d’eux et s’ils avaient des terrains de chasse. Il serait franchement dommage que l’un d’eux se prenne un pied dans un de ces pièges. Skylar avait bien vu les dégâts que cela pouvait faire sur une misérable branche, il se demandait bien ce que cela donnait ensuite sur une jambe humaine. En réalité, il n’avait pas envie de tester ou de savoir. Ce genre de blessure devait être difficilement soignable.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Mar 28 Nov - 21:20


« Je vois, tu as essayé le système de troc ? » J'hochai la tête. En effet, j'avais tenté le coup. Et j'avais réussi bel à bien échanger, créer un nouveau contact même si l'échange m'avait paru très court. La volonté de créer un lien avec les natifs autant qu'il était facile de sentir une pointe des méfiances des deux côtés et même entre les terriens, alors que je ne pouvais que me rappeler qu'une bagarre avait failli éclater. Un combat toutefois évité alors que chacun était au final reparti de son côté, plus ou moins satisfait de ses trouvailles mais enrichi avant tout. Ce qui comptait autant à mes yeux. « Tu as appris des choses intéressantes ? » « Disons que je suis surtout content d'avoir réussi à échanger une peau de chamois contre des objets qui n'avaient aucune valeur. » Ayant à mes yeux fait une très belle affaire et si certes les objets que j'avais négocié n'étaient peut être pas les plus exotiques, fantastiques, il n'en restait pas moins que j'étais heureux d'avoir réussi à les échanger. J'aurai chaud pour l'hiver et en contrepartie je n'aurai plus besoin de les garder un coin. Des objets qui appartenaient à mes parents, ou plutôt mon père mais dont aucun d'entre eux n'avait eu de réelle valeur. Pas réellement matérialiste ni sentimental à ce propos. Et oui cela avait été une bonne journée, l'occasion de voir ce qui se passait, l'opportunité d'échanger. Appréciant toujours autant cette possibilité de pouvoir m'éloigner du campement pour rencontrer d'autres natifs et tenter d'en apprendre plus sur ceux. La curiosité qui était que trop triomphante et qui guidait mes pas. Curieux en effet d'en savoir plus sur eux, de pouvoir échanger alors que j'étais encore certain que nous avions beaucoup à apprendre les uns des autres. Après tout nous n'aurions jamais pu passer le premier hiver sans eux, sans les naori qui nous avaient apporté leur aide. Des conditions peut être pas les plus favorables alors que la nature restait indomptable, capricieuse mais qui restaient pas moins appréciables alors qu'en effet de nouveaux contacts pouvaient se nouer pour le mieux.

N'en venant qu'à faire quelques pas avec Skylar, observant tout autant la dynamique qui existait entre lui et sa chienne. Et ne pouvant que sourire en la voyant gambader et rapporter les bâtons envoyés en l'air. Mon regard qui se reportait pas moins sur le militaire qui marchait juste à mes côtés, dès lors que ce dernier prenait la parole. « Je voudrai savoir si une mission t’intéresserait. L’hiver passé Richard et moi avons trouvé des pièges non loin du campement précédent. Nous les avions ramenés et étudiés. Nous n’avons pas le temps Richard et moi d’explorer, est-ce que la mission t’intéresse ? Il faudrait établir de qui vient ses pièges car ici aussi nous en avons trouvé. » Ecoutant chacun de ses mots alors que je notais les informations qu'il me donnait. Plus une proposition qu'un ordre bien que j'étais tenté aussitôt de lui répondre par l'affirmative. Non pas seulement parce que j'appréciais de m'échapper du campement, mais autant parce qu'il s'agissait de s'assurer la sécurité de ceux qui étaient incapables de se défendre. Ne pouvant que trop bien me douter de la menace en quoi consistait ses pièges ou plutôt de la potentielle menace qui se cachait derrière la personne qui les posait. Si certes cela ne voulait pas dire que cette personne était hostile à l'odyssée, je comprenais pas moins son désir de découvrir cette identité. Ne tardant à reprendre la parole que pour lui répondre affirmativement sans aucune arrière-pensée. « Je pourrai commencer demain si tu le désires. Je tenterai de voir qui a posé ces pièges, s'il y en a d'autres. Les as-tu trouvé précisément à un endroit ? Est-ce qu'ils étaient dangereusement proches du campement ? Je n'ai pas noté de trace inhabituelle de passage pendant mes patrouilles, ni vu d'autres personnes que ceux de notre campement être autour mais cela ne veut rien dire. » Mon cerveau qui commençait déjà à émettre des hypothèses. Déjà sur la piste. Comme une machine de guerre lancée qu'on ne saurait arrêter alors qu'en effet les missions me réveillaient, me permettaient de tenir debout avant que je n'en vienne qu'à m'écrouler sur ma couche le soir épuisé. Un moyen que j'avais trouvé pour succomber aux bras de Morphée directement, épuisé sans que pour autant cela veuille dire que je ne me réveillerai pas au coeur de la nuit. Car il m'arrivait bien encore là de me réveiller au milieu de la nuit, de sortir sur la pointe des pieds du dortoir pour retrouver la fraicheur nocturne. Souvent en compagnie de Mila alors que dans nos insomnies nous nous retrouvions à chasser les ombres et démons ensembles. Des pensées que trop rapidement disparues alors que je pouvais presque déjà sentir l'adrénaline courir dans mes veines. « Il faudra que je revois les pièges cependant si tu veux me confier bel et bien cette mission, et que j'ai en tête toutes les informations que vous avez pu trouvé. » Mon regard qui se posait sur lui, car s'il m'avait fait cette proposition, il avait toujours la possibilité de se rétracter. Ne souhaitant pas non plus abuser de la générosité de l'homme qui se trouvait en face de moi même si je me faisais en effet à l'idée d'avoir une nouvelle tâche et une mission à accomplir.

avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Mar 26 Déc - 22:06

Skylar cligna des yeux quand il entendit parler d’une peau de chamois. Il se demandait bien ce que c’était. Il ne s’y connaissait absolument pas en bête, il identifiait à peine celles qu’il croisait. « Une peau de chamois, qu’est-ce donc ? » Il n’arrivait pas à donner une valeur à cela et à en comprendre le sens à dire vrai. Il avait besoin de plus de détail. Alors qu’ils marchaient, il décida d’expliquer à Chris les découvertes qui avaient été faites. Même en changeant de camp, ils tombaient sur des pièges car c’était ainsi, ils ne pouvaient pas effacer la présence des natifs. Pour autant Skylar désirait une bonne cohabitation et c’était encore très bancal. Savoir que Chris avait troqué avec des terriens le rassuraient, cela voulait dire que certains en étaient capables et que pas tout n’était perdu. Cela lui donnait énormément confiance en l’avenir. Il était plus âgé que l’autre soldat et contrairement à Chris, Skylar avait l’impression qu’il aurait vraiment du mal à se lier avec les natifs. Il y avait bien eu Ozvan, mais cela avait été extrêmement spécial. Son regard clair suivait Frost qui courait dans tous les sens et semblait complètement folle. Il appréciait de la voir ainsi. Il ressentait l’intime besoin de voir sa chienne heureuse, sinon il se sentait perdu et avait l’impression de rater quelque chose. Il ne saurait expliquer quoi exactement.

Il décida de parler à Chris des pièges en espérant qu’il voudrait prendre en charge cette mission. Il ignorait tout de la vie de l’autre soldat, des réveils nocturnes, des sorties dans les ténèbres. Il fut heureux d’apprendre que Chris désirait commencer demain. Cela voulait dire qu’il trouverait peut-être celui ou celle qui les posait. Skylar n’écartait pas la supposition que cela soit peut-être une femme, pourquoi pas après tout ? Il découvrait dans ce monde des femmes déterminées qui ne reculaient devant rien, qui se battaient et étaient aussi féroces, voire plus que des hommes. « Non, enfin oui plusieurs fois dans une même zone, je te montrerai demain. Il se fait tard. Ils étaient éloignés du campement, j’ignore si c’est pour attraper des proies ou blesser des humains. » Les natifs savaient se cacher, se rendre invisibles, Skylar n’était pas dupe. Ils ne voyaient personne, mais y avait-il réellement personne ? Il appréciait de voir l’autre homme impliqué. Il avait fait le bon choix de lui en parler. Le second du chef de la garde leva les yeux vers Chris qui lui demanda s’il voulait lui confier cette mission. « Il ne fait aucun doute que tu es qualifié. Cela te demandera de jongler entre les patrouilles et cette enquête, mais je reverrai ta place dans le tournus des patrouilles. » Et il ne lui laissait pas vraiment le choix. Il ne voulait pas l’épuiser.

Skylar se demandait bien comment l’autre homme allait réagir à cela. Allait-il bien le prendre ou au contraire pas du tout ? C’était difficile à dire. « Tu peux venir dans ma zone du dortoir. » Même s’ils dormaient tous ensemble, il s’éloignait un peu des autres pour avoir de l’espace. Skylar se dirigeait déjà vers sa zone du dortoir. Il avait les pièges cachés sous sa couche. Il ne voulait pas qu’un enfant ou quiconque y touche et se fasse mal. Il avait bien vu quand il avait actionné des pièges avec Richard avec un bout de bois, le bout de bois c’était tout simplement brisé en deux. Même si une branche était moins solide qu’une jambe, cela faisait vraiment froid dans le dos. « J’ignore à combien de kilomètres on se trouve d’une ou plusieurs tribus. Je sais que la zone comporte quelques proies, mais il faudrait se renseigner auprès de ceux du camp qui s’y connaissent. Je n’ai pas eu le temps de voir pour quel genre de bête serait les pièges. » Car il savait bien qu’un piège pour un lapin, un cerf ou ours, ce n’était pas pareil. C’était du moins ce qu’il supposait. Skylar émit un long sifflement et Frost se dirigea vers le dortoir en aboyant joyeusement, elle adorait ce lieu. Elle se faisait discrète d'habitude comme lui avait appris son maître car il ne voulait pas déranger son meilleur ami avec la présence de la chienne. Mais là vu comment c'était vide, la petite chienne abusait clairement.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Jeu 28 Déc - 11:58


« Une peau de chamois, qu’est-ce donc ? » « Une peau d'animal... » Ne pouvant être réellement plus précis alors que je n'avais jamais vu l'animal en vrai. Je ne l'avais jamais vu de mes propres yeux. A vrai dire je ne faisais que répéter les mots d'Isdès, du terrien avec qui j'avais échangé la peau de chamois contre un livre. Un échange qui me convenait parfaitement alors qu'en vue de la texture de la peau, je savais que je n'aurai à craindre les premiers flocons de neige qui ne pourraient que tomber du ciel que très prochainement. L'hiver qui approchait à grand pas. Le temps qui défilait. Les saisons qui se succédaient les unes après les autres dans un perpétuel cycle équivalent. Ne pouvant toutefois donner plus de détails à Skylar si ce n'était de lui montrer à quoi la peau de fourrure ressemblerait par la suite. « Je te la montrerai prochainement, ce sera plus simple. » Ce qui l'était en effet alors que parfois il était d'autant moins compliqué de choisir l'option de la facilité pour arriver au résultat attendu. Ce qui me paraissait alors une option bien plus simple à choisir pour ne pas avoir à décrire avec des mots superflux ce que je voulais dire.

Et d'autres questions qui ne pouvaient que se poser quant à un sujet plus sérieux et autant plus grave. Des pièges relevés, qu'il avait relevé avec Richard. Des risques qui existaient et autant une mission qu'il souhait me confier. Ne pouvant que lui poser de nouvelles questions pour obtenir un maximum d'informations. « Non, enfin oui plusieurs fois dans une même zone, je te montrerai demain. Il se fait tard. Ils étaient éloignés du campement, j’ignore si c’est pour attraper des proies ou blesser des humains. » Ne pouvant que réfléchir à ses propos, me poser de nouvelles questions. « C'est peut être extrême de vouloir blesser d'autres êtres humains, bien que cela pourrait arriver par inadvertance. » Un risque qui existait bel et bien. Et autant d'autres questions que je pouvais lui poser pour arriver à jongler entre les patrouilles, bien qu'autant que possible, assurer cette mission dans mon temps libre ne me dérangeait pas loin de là. « Il ne fait aucun doute que tu es qualifié. Cela te demandera de jongler entre les patrouilles et cette enquête, mais je reverrai ta place dans le tournus des patrouilles. » J'hochai la tête, une option qui me convenait parfaitement. « Je peux garder ce rythme si besoin et venir te voir s'il y a un problème si c'est plus simple pour toi ? » Une question que je ne pouvais que lui poser autant que je savais que si je n'irai pas jusqu'à dépasser les limites, il était probable que je continue même au-delà dans certains cas. Comme je l'avais fait auparavant pour oublier l'image de Robb, pour oublier le passé. Ne me dérangeant pas de travailler plus alors que cette mission n'avait qu'allumer une étincelle dans mon regard.

« Tu peux venir dans ma zone du dortoir. » Ne pouvant que le suivre là-bas, jetant un regard à ma couchette qui se trouvait non loin de celle de Chiraz avant de poursuivre ma route pour suivre Skylar. Sa couchette étant légèrement à l'écart des autres autant qu'à ce moment de la journée, il n'y avait pas grand monde dans le dortoir. Et aussitôt mon regard qui ne pouvait que se reporter sur le piège qui se trouvait en face de moi. Si j'avais tenté de monter quelques pièges, il n'en restait pas moins que je restais encore dans de nombreux domaines, un débutant. Non pas qu'il me dérangeait de poser des questions alors que j'étais bel et bien curieux d'apprendre, d'en savoir plus. « J’ignore à combien de kilomètres on se trouve d’une ou plusieurs tribus. Je sais que la zone comporte quelques proies, mais il faudrait se renseigner auprès de ceux du camp qui s’y connaissent. Je n’ai pas eu le temps de voir pour quel genre de bête serait les pièges. » Des tâches déléguées, pouvant comprendre qu'il n'ait pas eu le temps de s'en occuper jusqu'à là alors que c'était improbable de croire que chaque journée sur le campement n'était pas rempli. Toujours une tâche pour s'occuper alors que ceux qui avaient un poil dans la main n'étaient pas pour ainsi dire le bienvenue. Ne pouvant que prendre le piège entre mes mains pour l'examiner de plus près, réfléchissant déjà aux personnes auprès de qui je pourrai me renseigner. Des noms qui surgissaient bien que le plus simple serait sans doute de s'adresser à des natifs de cette terre, alors que cela ne faisait aucun doute que l'un d'entre eux avait posé ces pièges. Des questions qui restaient sans réponses pour le moment. Des questions dont j'allais tenter d'obtenir des réponses. « Je vais aller me renseigner. Quand veux-tu que je te fasse mon rapport ? à moins que tu préfères directement me trouver dans quelques jours sinon je peux venir te trouver dès que je trouve un élément utile ? » Des questions nouvelles, bien qu'autant je savais que parfois des pistes s'avéraient vaines, qu'il était parfois plus simple et plus assuré de faire un rapport détaillé que venir avec des résultats à demi aboutis. Préférant toutefois poser la question alors que chaque personne dans sa matière de fonctionner était différent. Et mon regard qui ne pouvait que se poser sur Frost qui aboya après que son maître l'ait sifflé. Une étincelle de vie nouvelle sur le campement qu'il faisait bon de voir.

avatar
05/05/2016 Ponyta 261 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 32


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Jeu 18 Jan - 21:43

Un chamois, il ne pouvait pas deviner ce que c’était. Il allait devoir se contenter de ce que Chris disait. Heureusement pour lui, l’autre homme en avait une avec lui. « Je veux bien, même si les animaux c’est pas mon truc. » Il les respectait, les craignait, mais il n’y connaissait absolument rien. Skylar en avait entendu des choses à propos des animaux et cela l’avait parfois sidéré sur quel genre de bête on pouvait tomber. Des choses féroces qui pouvaient vraiment faire hurler. Skylar avait vu des animaux avec Tennessee et ils avaient eu très peur. Il s’était vu mourir quand il avait vécu cela avec la brune. Même si cela remontait maintenant à un an. Skylar en gardait un souvenir extrêmement vif. Le militaire ne savait pas pourquoi les pièges étaient là et il émit l’hypothèse que ce serait pour blesser des humains. « Tu penses que les natifs ne nous veulent aucun mal ? » Le soldat n’y croyait pas vraiment. Il n’était pas sûr que tous les natifs soient bienveillants envers eux. Skylar n’oubliait pas quand même que les jeunes du ciel avant eux, avaient combattu les natifs et cela avait fait mal des deux côtés. Ils se dirigeaient vers les dortoirs. Le second du chef de la garde réfléchissait au tournus pour les patrouilles et il n’était pas question que Chris se surcharge. Ils trouvèrent alors un accord. « Très bien, mais tu viendras vraiment me voir si ça ne va pas. Je ne veux pas te sentir à bout. »

Et il était vraiment sérieux. Il lança un regard appuyé à Chris pour illustrer ses propos. Il lui faisait confiance pour ne pas finir usé jusqu’à la corde car il voulait tout faire. Ils arrivèrent dans le dortoir et Skylar sortit un des pièges qu’il avait. Il en avait récolté deux. Il le déballa d’un tissu épais qu’il avait utilisé pour l’emballer. Il le posa sur son lit pour laisser Chris le manipuler. Il ne craignait pas qu’il se blesse, vu qu’il était déjà refermé, tout allait bien. Skylar réfléchit sérieusement à la question de Chris de quand faire le rapport. « Je veux un rapport abouti et construit. Alors disons dans une semaine ? Peut-être plus si tu ne trouves pas tout de suite. » Le soldat était assez sûr de lui et faisait confiance à l’autre homme pour faire quelque chose de bien. Chris ne ferait pas n’importe quoi normalement. Sinon jamais Skylar ne lui aurait cédé cette mission. De toute manière, il n’avait pas décidé seul, il en avait discuté avec Richard des mois auparavant. L’homme regarda Chris en se demandant ce qu’il pensait. « Tu en as déjà vu ? » Il n’avait pas tenu sa langue. Il voulait entendre son avis, tout simplement. L’homme s’accroupit pour caresser sa chienne. Frost lécha sa main, toute heureuse, sa queue battant l’air. Skylar capta alors le regard de l’autre homme sur la chienne.

« La vie est importante, n’est-ce pas ? » La chienne couleur merle était très vivante, elle vibrait d’une énergie que le brun ne possédait plus. Il se souvenait de sa jeunesse, de ses heures à courir, à rire, loin du tumulte de la vie d’adulte d’aujourd’hui. La vie ici était dure. Mais la vie ici en valait la peine. Si la vie n’en valait pas la peine, il ne demanderait pas à Chris d’enquêter sur les pièges pour rien. Skylar voulait s’assurer que leur vie ici ne risquait rien. Eux étaient des soldats, mais il y avait des éléments bien plus vulnérables sur le camp, des éléments sur qui il fallait veiller, coûte que coûte. « Tu sais, on doit les protéger, ceux qui ne peuvent pas le faire. » Il avait eu envie de le dire. Il avait envie de mettre les mots sur les choses.

avatar
01/11/2015 Glacy 1617 Brett Dalton shiya (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 181
- Whatever it takes -


Sujet: Re: Tell me a story | Chris
Sam 20 Jan - 21:59


« Je veux bien, même si les animaux c’est pas mon truc. »« Tu as l'air de bien t'en sortir avec Frost. » Ce qui semblait le cas alors que la petite chienne était visiblement très attachée à son maître. Et si certes il y avait toujours à apprendre, il ne restait pas moins que rester curieux un peu sur tout. Particulièrement curieux en effet pas tant au sujet des terriens, de ce qui se passait autour et certainement toujours aussi avide d'apprendre. « Tu penses que les natifs ne nous veulent aucun mal ? » « Je pense que tout le monde a des intérêts différents, que certains peuvent être pacifiques et d'autres non. » Nullement naïf au point de croire qu'ils étaient tous pacifiques, me rappelant ce que m'avait dit Arméthyse sur les siens. Consciente qu'il n'était pas possible de leur faire tous confiance, alors que certains avaient des intérêts divergents. Des questions qui se posaient et restant pas moins curieux même si certes il y avait toujours une barrière de méfiance, difficile à faire tomber.

Et une mission qu'il ne pouvait que me confier tout autant. « Très bien, mais tu viendras vraiment me voir si ça ne va pas. Je ne veux pas te sentir à bout. » Et ne pouvant qu'hocher la tête. Connaissant mes limites, même si j'avais autant conscience qu'il m'était possible de les dépasser ou d'en tâter la pointe. Et une mission qu'il me convenait d'exécuter, ne pouvant que me plier volontiers à la tâche dès que possible. « Je veux un rapport abouti et construit. Alors disons dans une semaine ? Peut-être plus si tu ne trouves pas tout de suite. » Et ne pouvant qu'hocher la tête. Un délai qui me convenait nécessairement et qui me permettrait d'autant plus d'approfondir cette mission. Préférant autant avoir des réponses concrètes à lui donner, préférant savoir de quoi il en retourner et cerner cette potentielle menace plutôt que de faire un rapport inutile. Un temps qui était précieux que je comptais user à bon escient. Et des réponses que je voulais trouver, ne pouvant qu'apprécier d'autant plus me retrouver avec l'esprit occupé, évitant ainsi de me perdre dans mes pensées plus tourmenteuses.

« La vie est importante, n’est-ce pas ? » « Elle l'est. » Pourtant prêt à sacrifier cette vie même si ce désir était désormais passé, que je ne pouvais qu'avoir compris à quel point c'était important. Dans un sens je le savais, mais avec les morts, les disparitions, la notion de vie avait pris une autre tournure. Et tout aussi importante alors que le fil pouvait être rompu à tout moment. La nécessité de ne pas se tromper, de ne plus gaspiller aucune minute. Inutile de se perdre dans les conflits alors que la vie était enfin trop courte, trop indispensable pour juste se perdre dans de nouveaux méandres. Préférant autant en profiter, tenter de ne plus faire les mêmes erreurs et ne rien regretter, même si cela ne voulait rien dire, que cela pouvait de nouveau arriver. Un début. Persistant autant alors que je tentais de nouveau d'apprendre à vivre. Chacun faisant du mieux qu'il pouvait. « Tu sais, on doit les protéger, ceux qui ne peuvent pas le faire. » Ne pouvant qu'hocher la tête de nouveau alors que c'était le cas, là pour cela. Et un regard que je ne pouvais que poser sur ce dernier, alors qu'en effet, c'était notre but, vouant notre existence dans cet objectif, de protéger les plus faibles, et ceux qui ne pouvaient se protéger eux-mêmes.

End.

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Tell me a story | Chris

 

Tell me a story | Chris

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tell me a story | Chris
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Maple story
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-