Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜And their hope grew with a hunger to live unlike before
maybe life should be about more than just surviving


avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 401 Imaan Hamman Lux aeterna & Mini-miller ( Hela ) Sentinelle / Artisan ( potier ) 66
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: And their hope grew with a hunger to live unlike before
Lun 7 Aoû - 20:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ivy & Tam-Tam


Debout elle observait cette carcasse désormais vide et sans vie. Plusieurs fois la sentinelle s'était rendue au camp des Odysséens pour les espionner. Par simple curiosité. Afin aussi de retrouver cette blonde qui était venue s'installer dans leur forêt avant de repartir. Certainement elle n'avait pas survécue, mais son amie brune et un peu hystérique la cherchait toujours. Murphy oui. Elle savait désormais par cette dernière qu'ils ne vivaient plus dans ce camp, ils accordaient plus de crédit à d'anciennes ruines pour se protéger et bâtir un nouveau village. Se présentait donc à elle la possibilité de découvrir ce monde caché autour duquel elle dû se contenter de tourner, sans jamais pouvoir y pénétrer. La Naori supposait bien entendu que rien ne précieux ne serait oublié. Mais elle se disait que leur perception différait malgré tout, que donc la possibilité de dénicher un objet utile et nouveau devait s'envisager. Pénétrer les défenses, bien pauvres selon elle, mais désormais sans surveillance amena un léger sourire sur ses lèvres. Ses doigts accrochèrent un grillage qu'elle secoua pour découvrir sa résistance, il fit un bruit métallique qui fit apparaître une légère moue sur les lèvres de la jeune femme. Puis ses prunelles se reportèrent vers l'intérieur.

Elle voyait çà et là quelques restes de fondations comme si des petits abris eussent été bâtis tout autour de l'étrange structure qui se dressait au milieu de tout ça. Mais avant de s'en aller tout avait été passé au peigne fin, ou presque, quelques débris traînaient çà et là sans doute sans aucun intérêt pour eux. La Sentinelle ramassa un bout de fer dans l'intention de le conserver afin de le regarder sous tous les angles un peu plus tard. Elle butta sur d'anciennes cendres qui indiquaient la place d'un foyer ou ses hommes et ses femmes se réchauffaient probablement par temps froid ou en hiver. Finalement elle préféra faire demi-tour, elle reviendrait une autre fois quand les silhouettes de ceux qui y vécurent s'effaceraient complètement. L'impression de déranger une paix qui se couchait sur ce lieu la troublait légèrement. Elle pensait trouver des indices sur cette personne disparue, mais décida finalement de s'enfoncer dans la forêt vers des lieux où elle aurait pu demander secours. Par exemple comme elle s'était éloignée de son lieu d'origine, peut-être désirait-elle rejoindre les premiers arrivants, les plus jeunes débarqués, qu'elle Tamara, ne connaissait pas du tout. Elle décida alors de suivre un chemin plus complexe pour un être qui n'eut pas souhaité emprunté le chemin le plus parcouru.


---

La forêt elle l'appréhendait  parfaitement, comme sa poche pour autant qu'elle en eut posséder dans les habits qui la revêtaient. Mais elle se contentait souvent du périmètre qu'elle surveillait, couvait afin de préserver le secret de leur village. Parfois elle s'aventurait plus loin mais elle revenait vite à ce qu'elle connaissait le mieux. La barbarie ne cachait-elle pas partout au-delà de l'arbre de vie des naoris ? Cependant la sentinelle grandissait, elle désirait de plus en plus voir du pays, découvrir les autres, et ses rencontres lui apprenaient ces derniers temps que ça ne ne lui apportait pas que du négatif. Impatiente, nerveuse à l'idée de se diriger au plus près de ces jeunes dont on parlait autant. Mais qu'elle n'entraperçu que lors de sa visite dans le désert avec la délégation pour les libérer. Tamara pensa qu'elle pourrait en profiter pour ramener un peu de terre d'une autre texture pour sa poterie afin d'essayer de nouvelles choses. Alors qu'elle hésitait entre deux directions différentes elle crut entendre du bruit. Comme un poc creux qui raisonnait à intervalle régulier. Il lui parut tout de suite évident que ça ne pourrait pas être un animal. Elle eut très bien pu s'en éloigner pour éviter les ennuis mais elle décida d'aller voir de quoi il en retournait.

A pas de loup la sentinelle se dirigea vers la source du bruit. Elle vit alors entre les feuillages, le dos d'une jeune personne occupée par un drôle d'objet qui ne ressemblait à rien qu'elle eut admirer jusque là. Tamara obliqua vers le droite pour mieux voir l'inconnue, ainsi que ce qui retenait à ce point son attention. La naori n'obtint pas plus de réponses. Alors soit elle s'éloignait, disparaissait tout en gardant cette image intrigante dans sa caboche tout le reste de sa vie. Soit elle décidait de prendre contact avec l’étrangère pour en découvrir un peu plus. Afin ne pas trop l'effrayer, elle siffla de façon mélodieuse en s'avançant vers elle. Certainement l'autre n'irait pas croire que la sentinelle désirait lui faire du mal en chantonnant de la sorte. Maintenant elle attendrait la réaction de la demoiselle avant de décider s'il restait préférable pour elle de s'en aller, ou si la conversation pourrait s'établir entre elles. Tamara ne possédant pas une grande connaissance de la langue pratiquée par les enfants du ciel, elle se débrouillait néanmoins beaucoup mieux désormais, après avoir échangé avec la garde brune Murphy. Elle tenta donc une approche laissant pointer son côté investigateur
« Bonjour... Toi Enfant du ciel ? ... Quoi faire ici ?  »
 

And their hope grew with a hunger to live unlike before

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-