Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Rendez-vous manqués [Wilhemina]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: Rendez-vous manqués [Wilhemina]
Dim 6 Aoû - 12:56

Il fait chaud. Il fait beaucoup trop chaud et le sol est beaucoup trop plat et beaucoup trop immobile, et ça me rend malade. Non seulement il a fallu que je me lève encore plus tôt que d'habitude - encore plutôt que le cuistot ! - mais en plus il a fallu quitter le bois tanguant du Moissonneur et le roulis des vagues pour monter dans cette fichue barque qui menace de débarquer tout le monde dès que quelqu'un respire trop fort et pour venir à terre.

'C'est ton tour de faire les courses alors tu me sors ton cul merdeux de là et tu y vas, Andrea. Pas de discussion'. Abel n'est pas exactement le genre avec qui on peut négocier. Et c'est pas faute d'avoir essayé. Et suite à ça tout le monde à bord était venu me filer sa liste de courses, en oubliant sans doute que j'ai que deux bras qui sont même pas si costauds, et un sacré mal de terre par-dessus le marché. Et puis en plus de ça, faut voir la gueule de la liste.

"Du poisson ? T'es sérieux ?
- Oui, si tu pouvais en avoir de quoi faire cinq ou six repas ce serait parfait.
- T'es quand même au courant qu'on vit sur un bateau ?
- Ah bon ? Sans blague, Andrea, j'avais pas remarqué, ça alors. C'est donc comme ça qu'on appelle ce gros machin en bois ? Et ça veut dire que le truc qui clapote là c'est de l'eau ? Non ... Non, ne me dis pas que ... Se pourrait-il qu'on soit sur la MER ?! Heureusement que tu es là pour venir éclairer ma lanterne et éduquer le pauvre esprit étriqué qu..."

N'importe quel membre du Moissonneur sait que le cuistot est capable de continuer ce genre de tirade terriblement longtemps, donc autant couper court.

"Okay, okay, ça va, arrête. Mais t'es sûr que tu veux du
poisson ?
- On vit peut-être sur un bateau, Andrea, mais aucun des membres de l'équipage n'a vraiment de passion pour la pêche, sans compter qu'on a pas exactement l'occasion de faire ça tous les jours et moi de mon côté j'ai pas non plus le temps de traiter et saler le poisson qu'on pêche en trop les quelques fois où ça arrive. T'as une idée de combien de temps ça prend, de traiter et saler du poisson ?
- Oh. D'accord. Poisson, donc.
- Brave petit."


Le bruit des roues de la caisse que je tire derrière moi me rappelle un peu le bateau, et c'est bien la seule chose qui m'empêche de vider mes tripes sur le sol. Le marché de ce village est ridiculement petit, et pourtant j'ai l'impression d'y être depuis des lustres. Une foule commence à se former, le genre de foule qui force à ralentir le pas jusqu'à s'arrêter tout à fait, ignorant que lorsque je suis trop immobile mon oreille interne proteste et j'en deviens malade.

Profitant d'un mouvement de foule je m'échappe du flot et je me retrouve rapidement plié en deux, les mains sur les genoux à respirer lentement pour repousser la nausée.

"Tout va bien ? Tu fais une drôle de tête, mon gars."

Je redresse légèrement la tête et entre les mèches rousses je peux apercevoir un marchand, derrière son stand, qui s'adresse à moi. A hauteur d'yeux, je remarque rapidement le contenu de son étalage, qui sent l'iode et le sel. Mes yeux s'agrandissent et je me redresse tout à fait.

"Poissonnier !
- Heu ... oui ? Tu m'inquiètes, là."

Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux de voir un poissonnier de toute ma vie. J'en oublie la nausée et la caisse à roulettes et les courses. Dès que j'ai récupéré le poisson je vais pouvoir rentrer.

"Oui, oui. Pardon, mais je vis sur un bateau et du coup quand je reviens j'ai ... comme le mal de terre.
- Oh. C'est pas banal.
- Il paraît.
- Et quel bateau ? J'en ai pas vu mouillés au large.
- On est dans une crique pas très loin. Le Moissonneur.
- Oh."

Mes yeux scannent son visage à la recherche de la réaction que ce nom provoque immanquablement. Notre réputation nous précède, et je vois son expression se refermer comme une huître, ses mains se resserrer sur la bourse à sa ceinture, et il se retient vraiment à la dernière seconde de faire un pas en arrière. Un très brave homme, sans aucun doute. Je décide de lui accorder ma pitié.

"On n'est pas là pour ça. Simple ravitaillement. On lève l'ancre ce soir, demain matin au pire.
- Oh."

Cette fois, il est soulagé. Pas tout à fait au point de sourire, mais la tension semble glisser de ses épaules.

"Et, heu, vous allez où ensuite, si je peux me permettre...
- Non, vraiment, ne vous donnez pas cette peine. J'en ai pas la moindre idée, c'est le capitaine qui décide. Je suis que le médecin de bord.
- Médecin ?"

Pour le coup, son intérêt est piqué. Subitement, il a tout un tas de question sur le genre de blessures que j'ai vues, et comment soigner tel truc, et il me parle de la troisième fille de sa soeur qui a une vilaine toux qui traîne, et est-ce que c'est vrai qu'il ne faut pas manger d'huile de thym et est-ce que je sais faire l'onguent pour se protéger des moustiques irradiés, et il arrive pas à croire qu'il rencontre un membre du Moissonneur, est-ce qu'on est pas censés tous être des meurtriers aguerris ? Et comment ça se fait qu'on fait des courses, franchement, si je n'avais pas dit d'où je venais il n'aurait jamais deviné, vraiment, est-ce que c'est un déguisement ou est-ce que je suis toujours habillé comme ça avec de simples bottes de cuir, un pantalon en toile et un haut en toile même pas noire ? Et il croyait que tout l'équipage s'habillait en noir ? Ah, alors c'est pour éviter qu'on y voie le sang ? Ah oui, alors il n'a vraiment rien à craindre si je porte du beige, c'est rassurant. Et, oh, quand il va raconter qu'il a pu échanger avec le médecin du Moissonneur, et est-ce que je sais que les gens pensent que j'ai des pouvoirs de shamans parce que réussir à maintenir l'équipage vivant après toutes les fois où ils finissent ensanglantés après un raid ça tient vraiment du miracle, non ? Allez, je peux bien lui dire si je suis un shaman, tout le monde est déjà au courant de toutes façons. Et puis je suis roux alors, c'est pas un signe de pouvoirs occultes, ça ? Ah mais je dois sûrement être tenu au secret, ce n'est pas le genre de choses qu'on a envie de révéler parce que ça me mettrait en danger, sûrement ? Mais enfin je suis membre du Moissonneur j'ai sûrement déjà tué un tas de gens, je sais me battre c'est évident, et ohlala vraiment qu'il est impressionné !

Je n'ai jamais été aussi content de quitter un endroit. Cet homme-là, vraiment, il pourrait en apprendre au cuisinier, et c'est dire quelque chose. Au moins, avec lui on a un semblant d'échange parce que ce poissonnier il semble déterminé à faire la conversation tout seul. Merde, j'espère vraiment qu'on lève l'ancre ce soir.

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47080 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 348
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: Rendez-vous manqués [Wilhemina]
Sam 25 Nov - 19:36

Ce RP est archivé pour n'avoir pas reçu de réponse depuis trois mois ou plus. Si vous souhaitez néanmoins le continuer, merci de MP un membre du staff en précisant la catégorie où ce dernier était rangé afin que nous puissions le remettre en jeu
 

Rendez-vous manqués [Wilhemina]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-