Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜make my sun shine + nita
maybe life should be about more than just surviving


avatar
14/03/2017 fio 348 willy cartier rex corvus (ava) + crack in time (signa) pêcheur (zoologie et navigation) 25
if i'm lost ξ don't find me


Sujet: make my sun shine + nita
Mar 1 Aoû - 14:59

Aujourd’hui est une nouvelle journée. Tu peux sentir les rayons du soleil réchauffer ta peau et le vent passer entre tes longs cheveux. Il n’est pas assez fort pour que tu puisses partir naviguer sur ta pirogue malheureusement. En revanche, tu sais que cette météo est la météo parfaite pour une petite excursion en forêt, et tu sais également qui serait ravie de t’y accompagner. Car autant les eaux sont ton domaine, autant en forêt tu serais mort une centaine de fois si elle n’avait pas été là… Nita, l’une de tes plus grandes amies d’enfance, dont le caractère explosif et fougueux t’a toujours poussé vers l’avant. Avec elle à tes côtés, impossible que tu te perdes ; après tout, en tant qu’éclaireuse, la forêt est son domaine.

Après avoir libéré les chiens de leur enclos (et accessoirement après avoir subi toutes leurs léchouilles et autres câlineries), tu es directement allée la rejoindre à l’entrée de son habitation. Ses deux parents étant morts, tu ne crains pas de croiser quelqu’un d’autre… Mais ton éducation te force à rester dehors tandis que les chiens jappent autour de toi, excités à l’idée d’aller se promener en forêt et, pourquoi pas, ramener quelque gibier pour ce soir ?

« Nita ? T’es là ? Ça te dit d’aller te promener avec moi ? » Cries-tu en espérant qu’elle parvienne à t’entendre tandis que quelques personnes tournent leur tête vers toi – une voix masculine qui s’élève, ce n’est pas commun au sein du village. Mais qu’ils soient rassurés, ce n’est que toi, le petit Tek, le bon à rien, il n’y a pas à s’inquiéter. Si Nita voyait d’autres hommes, les vieilles du village seraient sûrement ravies. Mais non, c’est toi qu’elle voit. Pas qu’il y ait la moindre ambiguïté entre vous, vous vous connaissiez depuis tellement longtemps qu’il était devenu naturel pour vous de faire certaines activités ensemble. Parce qu’elle était l’une des rares personnes sur l’île à ne pas prendre pour un idiot profond, parce que son caractère franc et optimiste t’amusait beaucoup même si parfois elle cherchait à te pousser hors de ta zone de confort. Elle pouvait passer des heures à parler, de tout et de rien, sur n’importe quel sujet, et tu pouvais passer des heures à l’écouter, l’air rêveur, sans jamais t’en lasser.

Mais faudrait-il encore qu’elle sorte de chez elle. Après avoir hésité quelques secondes, tu répètes. « Nita ? »

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: make my sun shine + nita
Dim 3 Sep - 16:49


Nit'. ft Tek

Je ronflais de tout mon soul, paisiblement dans ma petite hutte, rêvant de papillons grillés au feu de bois et de panthères sauvages se mouvant avec autant de grâce et d'agilité que de force. Je la traquais, suivais ses traces pour le simple plaisir de vivre une aventure et d'observer de près ses courbes longilignes et la beauté de son pelage doré. Quel beau manteau de fourrure pour la saison fraîche. Je me déplaçais peut-être avec la grâce et l'élégance d'un tapir gros et gras mais au moins j'étais aussi silencieuse que le félin. Il s'agit d'un rêve tout de même. J'avançais petit à petit quand un boucan phénoménal attira l'attention de l'objet de mes contemplations. Elle leva la tête, les oreilles bien dressées puis s'enfuit au pas de course, la chasse était donnée, le village avait sans-doute repéré l'animal et lâché les loups à se poursuite. Le vacarme lointain devint bientôt réalité les hurlements grandissants me tirèrent d'un sommeil profond. Et pour achever de me tirer du sommeil, une voix forte s'éleva en l'air, couvrant le vacarme des chiens fous à l'idée de sortir du camp.

« Nita ? T’es là ? Ça te dit d’aller te promener avec moi ? »

Promenade ? J'ai entendu le mot promenade ? Je n'étais pas un chien, mais au simple sonorité que représentait ce mot j'éprouvais l'irrésistible envie de remuer la queue. Enfin si j'en avais une...Bref tout ça pour dire que je ne manquais jamais une occasion de sortir de mon petit trou de souris et danser pendant que le chat dormait. Je m'étirais, frottant mes poings contre mes deux prunelles de biche.

« Nita ? »

S'impatientait la voix. A oui, cette voix, Tek, il voulais pas trop qu'on l'appelle autrement donc on l'appelle par son nom, de toute façon c'est plus simple comme ça. Il est plutôt cool comme mec contrairement à ce que les règles de la tribus exigent que l'on pense de lui. Il est censé être inférieur à moi, bon c'est vrai qu'il a un peu (beaucoup) les chocottes en forêt, d'où la raison de sa visite, mais perso je suis pas très rassurée en barque non plus, et comme je le connais depuis l'âge du berceau je le considère plus ou moins comme mon égale. (Heu allez pas le répéter aux autorités hein). Bref pour faire cour j'ai passé un ensemble jupe et bandeau en peau de bêtes sur ma nudité et ai rapidement passé le rideau de fourrure que j'avais confectionner pour recouvrir mon entrée et obtenir un peu d'intimité. La Tek', haut des ses je-sais-pas-combien-de-mètre-de-hauteur me fixait de ses petits yeux noirs, un petit sourire ravi. Les chiens surexcités n'hésitèrent pas à s'en prendre à moi, après un moment je parvins à me redresser sur mes deux jambes et enfin saluer Tek.

« Salut, comment tu vas ? Tu m'as réveillé tu sais, en fait j'ai un peu siesté cet aprem...Tu voulais sortir au fait? »

Dis-je tout d'un trait en me souvenant la raison de la venue de mon ami. Constatant que j'avais oublié un truc je levais un doigt en l'air, signifiant "attend une seconde je reviens, bouge suuurtout pas". Je suis rentrée dans ma hutte, fouillant quelques secondes puis en ressortit, un arc sur le dos avec un carquois bien trop usé et un sacré paquet de flèches parfaitement aiguisées. Je n'étais pas chasseuse bien que chaque fille de la tribus apprenne cette aptitude dès son plus jeune âge. La leçon numéro un était de toujours sortir soit accompagné, et toujours armé, les dangers que recelait la jungle de l'île nécessitaient un entrainement parfait de l'usage d'une arme quel qu'elle soit.
N'ayant pas la mémoire très vive je ne me souvenait déjà plus de la réponse de Tek, lui ai-je seulement laissé le temps de répondre ? Sans réfléchir ni vérifier s'il me suivait ou non, je parti, je ne faisais pas de très longue foulée, Tek pouvais me rattraper en trois pas, mais malgré ma petite taille je me déplaçais assez rapidement. C'est un truc qui en temps que petite m'a toujours amusé, de regarder la taille d'une de mes foulées comparées à celles de Tek, malheureusement en forêt je ne devais pas baisser la garde. D'ailleurs mon esprit divague je devrais me concentrer...

© Silver River 017



avatar
14/03/2017 fio 348 willy cartier rex corvus (ava) + crack in time (signa) pêcheur (zoologie et navigation) 25
if i'm lost ξ don't find me


Sujet: Re: make my sun shine + nita
Jeu 28 Sep - 21:55

Quelques secondes passent, chacune plus lourde que l’autre, et tu commences soudainement à douter de toi-même. Et si Nita était occupée ? Si elle ne voulait plus te parler ? Si les vieilles peaux du village avaient fini par avoir raison d’elle et la convaincre de ne plus jamais t’adresser la parole ? Tu perds quelques couleurs – malgré ton teint hâlé, tu dois sûrement avoir pris des teintes lunaires. Heureusement, tout ce stress disparaît quand tu vois du mouvement remuer le rideau de fourrure marquant l’entrée de la maison et bientôt, Nita apparaît devant toi dans toute sa splendeur. T’esquisses un sourire ravi mais c’est sans compter l’enthousiasme de tes chiens qui prend soudainement le dessus sur la poigne tenant leurs laisses : ceux-ci t’échappent dans un tonnerre d’aboiement surexcités et bientôt, le corps de Nita n’est plus qu’un vague souvenir.

« Hé ! » Tu siffles deux, trois fois avant que l’un d’entre eux daigne lever l’oreille et venir se planter à tes pieds, l’air apeuré. T’en imposes pas beaucoup en général mais face à ces clebs, il faut bien que tu te comportes en figure d’autorité. Avec tes sourcils froncés et ton début de barbe tu parviens presque à gagner un semblant de crédibilité… aux yeux des animaux seulement. « Excuse-les, tu sais comment ils sont quand il s’agit d’un peu de liberté… » Parviens-tu à articuler alors que ton amie se redresse enfin, saine et sauve après cette attaque pleine d’affection. « Je pensais pas te réveiller à cette heure-là, je suis désol- »

Mais elle disparaît, aussi rapide qu’un éclair, alors que tu n’arrives même pas au milieu de ta phrase. Néanmoins tu lui en gardes pas rancune, après tout ce temps tu as fini par la connaître et à t’habituer à son caractère aussi imprévisible qu’attachant. C’est difficile de la suivre quand elle part dans toutes les directions possibles, c’est vrai, mais qu’est-ce que tu aimes ça ! Ça te donne l’impression d’être terriblement vivant, sensation que tu ne ressens nulle part ailleurs à part sur le continent, quand les étoiles accomplissent tes vœux secrets.

Et aussitôt disparue aussitôt réapparue, armée d’un arc et d’un carquois, l’équipement indispensable pour n’importe quelle femme de l’île. Toi, il vaut mieux pas te laisser avec un arc et une flèche dans les bras, tu risquerais de t’estropier toi-même… T’es tout juste bon à manier une épée et encore. Les mecs comme toi ont pas vraiment accès à ce genre de leçons durant votre apprentissage, on vous apprend juste à vous taire et à obéir aux ordres. Le combat et la défense, c’est un truc de femmes. Toi, tant que tu restes avec ton harpon et ton filet, t’es tranquille. T’as jamais eu l’étoffe d’un combattant de toute façon.

« Merci de m’accompagner Nita ! » Lui lances-tu alors qu’elle passe à côté de toi sans s’arrêter, comme à son habitude. En quelques pas tu la rattrapes, les chiens bondissant autour de toi comme des canetons suivraient leur mère – des canetons surexcités et carrément immenses, en l’occurrence. « J’ai quelques mauvais souvenirs de ma dernière expédition au cœur de l’île… » Commences-tu, te rappelant avec effroi ces bêtes monstrueuses que toi et Hyacinthe, ce drôle d’étranger, aviez croisé sur ta pirogue. Car si la mer ne t’a jamais trahi, c’est comme si l’eau à l’intérieur des terres était toute autre, presque meurtrière. Pas de doutes sur pourquoi seulement les femmes osaient s’aventurer dans la jungle : il fallait être fort pour combattre ce genre d’horreurs. « Et puis je me suis dit que cela faisait un bout de temps que l’on n’y avait pas été ensemble… Depuis le solstice d’été, ou même avant ! » Tu réfléchis à haute voix, laissant aller ton flux de pensées totalement dispersées sans te soucier de ce que pourrait penser Nita de ta naïveté ou de ton esprit un peu simplet. Il y a bien longtemps que ces barrières sont tombées entre vous.

« Alors, raconte-moi un peu ! Comment ça se passe chez les éclaireuses ? Aucune force mystérieuse n’a voulu attaquer l’île depuis la dernière fois ? Pas de pirates sanguinaires ? De rescapés d’un naufrage ? De nouveaux enfants du ciel tombés sur les rivages ? » Et tu te laisses aller à tes rêveries les plus folles, cachant difficilement ton désir secret pour que toutes ces aventures se réalisent.

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47074 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 344
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: make my sun shine + nita
Dim 10 Déc - 22:33

Rp archivé suite à la suppression de Nita

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: make my sun shine + nita

 

make my sun shine + nita

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» you make me shine ▲ shane
» Nita (Fiche en construction)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-