Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Who are you ? [Nashi]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
28/02/2016 Glacy 574 Jessica Parker Kennedy bazzart esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée 591


Sujet: Who are you ? [Nashi]
Ven 28 Juil - 11:28


Mon regard qui glissait à travers le miroir qui reflétait mon image. Mon visage renvoyé. Rien de beau à voir. Des ecchymoses couvraient ma peau et la peau autour de mon oeil avait pris la couleur d'un coquard. Passant mon doigt sur ma peau marquée à vif, réprimant une grimace. Abaissant mes doigts avant de reporter mon regard sur le reflet renvoyé par la glace. Je pouvais sentir dans tous mes muscles les douleurs répercutées. Je me rappelais de chacun de ses gestes, à lui. Je me rappelais à chaque instant de ce qu'il avait fait, de chaque coup. La bête se dévoilant de nouveau. Il n'avait pas réussi à la tenir sous contrôle bien longtemps. Et peut être était-ce que c'était en partie ma faute alors que j'avais été trop loin. Je ne pouvais pas dénier que je ne l'avais pas cherché un peu. Je ne pouvais pas dénier que je n'avais pas joué avec les flammes comme à chaque autre fois, mais il était certain que je n'avais pas imaginé que mes actions auraient un tel impact. Non pas que c'était la première fois que je finissais dans cet état quoique cette fois-ci la sentence avait été plus violente. Ne pouvant m'en plaindre, ne pouvant le reporter alors que je n'avais aucun droit, alors qu'il était le maître. Pouvant me rappeler tout autant des clients qui étaient un peu trop violents au bordel, mais là-bas, j'avais toujours eu le contrôle. Ici, ce n'était pas le cas. Reprenant mon souffle.

Il fallait que je sorte d'ici. Et déjà des images du passé qui traversaient mon esprit. Des images que trop violentes, que trop sombres qui revenaient tôt ou tard me hanter. Des silhouettes du passé qui dansaient dans mon esprit alors que mes doigts se posaient sur la surface froide. Un bref retour à la réalité. La tentative de trouver un point de contact, d'ancrage. Reprenant mon souffle. Allez Ezra, bouge de là. Tentative de m'intimider de sortir de là, d'oublier le passé. Tentative d'oublier les démons du passé qui ne m'aidait en rien à avancer. M'ordonnant de bouger, de me remuer ou de remuer mon corps. Il ne servait à rien que je m’apitoie sur mon sort. Demain serait un jour meilleur, du moins je l'espérai. Ainsi était fait notre vie. Nous prenons des coups et tentons de nous relever en silence. On ne pouvait rien attendre de mieux, et je savais qu'il ne servait à rien d'attendre plus. Bien entendu, on pouvait rêver d'une vie meilleure mais que trop souvent les uns et autres disparaissaient, comme Erika. Je ne savais rien, je n'avais plus de nouvelles. Peut être avait-elle réussi à s'enfuir, peut-être était-elle morte. Je n'en savais rien. Mais cet arrière-goût d'amertume était toujours là à chaque instant que je pensais à elle. D'autres esclaves étaient quant à eux affranchis. Un espoir pour certains que je n'avais pas. Je doutais être affranchi un jour. Estimant bien plus que le seul moyen de m'en sortir serait de fuir la cité. Ce que j'avais déjà tenté de faire, et j'avais échoué. Autant consciente que si je tentais de fuir, il se lancerait à ma poursuite.

Une raison de plus pour m'éloigner de là alors que je ne comptais pas m'enfermer dans un cercle vicieux. Fuir de là était un plan que je comptais mijoter encore, ne comptant pas rester juste à cause de la peur. Mais pour le moment, j'avais besoin de m'échapper littéralement autant que s'il le découvrait, les répercutions seront aussi là. Ce qui ne comptait pas à cet instant face à cet instinct frénétique qui me poussait à m'éloigner d'ici. Sortant furtivement de sa demeure avant de m'éloigner dans les ruelles non sans avoir caché une partie de mon visage grâce à mes cheveux. Marchant sans réel but si ce n'était que je n'en venais qu'à raser les murs pour que personne ne remarque. Ce qui marchait le bien plus souvent alors que mieux valait se faire discret dans les ruelles de la cité. Poussant une porte alors que mes pas m'avaient conduit au dernier lieu où j'habitais. Un lieu bien particulier alors que je me retrouvais au sein du bordel. Un bordel où j'avais passé plusieurs années de ma vie.

Reprenant mon souffle, soudain replongé dans cette atmosphère que trop particulière. Les bruits environnants. Les éclats de passion. Les caresses en coin. Mon regard qui passait sur les silhouettes qui se trouvaient là. Des silhouettes pour certaines familières. D'anciens clients, d'anciennes collègues. De nouvelles têtes aussi. M'avançant un peu plus non sans jeter un coup d'oeil à l'escalier qui conduisait vers l'étage supérieur et les différentes chambres. Une soudaine caresse contre ma peau. Des mains qui se posaient sur mes fesses. Un baiser dans un cou alors que je me retournais subitement pour découvrir un ancien client. Amar. « Aaah ma préférée. De retour dans le jeu ? » Son haleine chargée d'alcool. Ses lèvres qui s'écrasaient contre les miennes avant qu'il n'attrape ma main sans me laisser le temps de réagir. M'entraînant derrière lui avant de me faire m'asseoir sur ses genoux comme si j'étais une poupée de chiffon. Posant ma main sur son torse alors que je le regardai, dévoilant mon visage tuméfié. « Je ne suis pas là pour cela Amar, et je ne suis plus cette fille. » Non je ne l'étais plus, sans pour autant que je comprenne pourquoi j'étais venue ici.
 

Who are you ? [Nashi]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» clément le no-life
» Le miroir de ma vie... Nashi Kazuhiro (finie grâce à cette chère Lou !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-