Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...
maybe life should be about more than just surviving


avatar
16/04/2015 I 10399 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 119
- Hit the Road -


Sujet: Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...
Dim 9 Juil - 15:56


Cassiopée & Tael @James


Décidé pour soi de ne jamais tuer un homme n'engageait que sa propre vie. Du moins ainsi le croyait Tael depuis son arrivée sur terre, et la découverte des bêtes sauvages puis des terriens. Il ne supportait pas l'idée de faire couler le sang d'un autre même si ses adversaires se le permettaient sans vergogne. En réduisant leur nombre du départ drastiquement. Mais depuis un an et demi se rajoutait un nouveau venu à leur camp. Et Tael y veillait de loin comme la prunelle de ses yeux. Tant les naissances sur l'Odyssée se voyaient parfois réduites à l'état de vulgaire crime entraînant la mort. Pas cette fois-ci. Le petit James devenait une espèce de symbole. Cependant jamais il n'aurait imaginé que ce Fut lui qui hériterait de son éducation après le départ d'Alex. Personne n'eut songe au bouclé. Il en restait persuadé si ce n'eut été de la volonté de la chasseuse. La mère du petit. Jusqu'alors il appréciait sa liberté nouvelle en arrangeant  ses journées comme il le souhaitait. Cependant depuis qu'il s'occupait de la vie du camp le cuisinier avait dû réorganiser ses horaires. Il se permettait beaucoup moins de céder à ses envies de musarder, pour vérifier que tout se passait bien mais aussi embellir un peu les lieux en y implantant quelques parterres de fleurs afin d' égayer la vue. Mais  on pouvait aussi s'y asseoir pour se détendre et  converser entre amis.

Le garde-manger ne lui laissait pas énormément de temps pour lui, alors avec un bambin sur les bras, le jeune homme s'arrachait un peu les cheveux auréolant sa tête. Bien qu'il y ait déjà un petit groupe qui gardait l'enfant de temps à autres, eux aussi travaillaient pour se rendre utiles. Et Tael eut été mal venu de leur reprocher. Il tâchait bien de l'occuper quand il préparait les repas, mais le gamin, plutôt actif, Tael ne le quittait pas des yeux pour que ce dernier ne déclenche pas une catastrophe. Ou ne se brûle par mégarde. Alors ce matin il se dirigea vers le potager avec lui, décidé à vivre une journée plus douce, ou le petit pourrait profiter du beau temps, et lui-même Tael souffler un peu tout en arrachant quelques mauvaises herbes. Arrivé là ils firent un peu la course autour des cultures, puis il conduit James vers une petite maison en bois qu'il avait tenté de construire l'été dernier avec Aurora, ou il échoua lamentablement. Ça devait servir à abriter les plantes rares que la jeune fille souhaitaient y planter, finalement ça ne tenait pas debout. Ensuite il n'y eut pas d'autres tentatives, car la jardinière succomba à une fièvre à la fin de l'été dernier. Il y déposa  quelques jouets du garçon, lui expliquant qu'il pouvait s'amuser et que lui resterait à coté auprès des diverses légumes, herbes médicinales et plantes.

Néanmoins l'esprit du cuisinier le taraudait depuis qu'il prenait soin personnellement du petit. Autant avant il se moquait de se battre, autant désormais il refusait ne pas être en mesure de défendre l'enfant, s'ils se trouvaient tous les deux dans une mauvaise posture. Il eut pu demander de l'aide, mais se connaissait trop maladroit, et rechignait à se faire brutaliser comme au temps de Faith. Même si cette dernière lui manquait, il ne recommencerait pas une telle expérience ! Il déposa la besace de cette dernière qui contenait de quoi boire et manger pour cette journée à l'ombre d'un arbre. Puis attrapa la lame dissimulée sous sa chemise, celle offerte par Tristam la nuit ou ce dernier veilla sur lui avant le retour du bouclé auprès des siens. Peut-être pouvait-il essayer de s’entraîner régulièrement chaque semaine en secret ? Déjà pour arriver à mieux viser puis améliorer ses mouvements. Chose entreprise avec la jeune Andromède. Mais elle lui en voulait à mort depuis la mauvaise compréhension de la sollicitude que Tael manifesta envers elle. Bon allez, là au milieu de cet arbre, il lève le bras, il fronce le regard, il lance ... l'arme tombe dans l'herbe humide avant même d'atteindre le tronc ...

avatar
20/05/2017 Fiesta 157 Nina Dobrev Veilleur de nuit 30
warrior princess


Sujet: Re: Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...
Mar 1 Aoû - 0:49

I hope you'll forgive me someday
Taël & Cassiopée


Ce matin, la jeune femme allait profiter de l'air frais pour aller se balader aux alentours du campement. Par la même occasion, la brune vérifierait que tout est en ordre et qu'aucun ennemi potentiel n'était assez stupide pour traîner dans les environs. Même si la cent était assignée au poste de veilleur de nuit, il fallait toutefois qu'elle trouve une occupation pour la journée. Aujourd'hui, on lui avait demandé d'aller bricoler une partie de l'enclos afin de renforcer les barrières, s'assurant que le bétail n'allait pas s'échapper par mégarde. Tant qu'aucun de ses imbéciles alliés était là pour lui faire la conversation ou critiquer son travail, cela lui convenait plutôt bien. Elle n'appréciait point qu'on la dérange et encore moins lorsqu'elle était occupée à effectuer une mission collective, donnée par l'un des dirigeants du camp. En dehors de ses activités diverses et variées, Cassiopée se montrait plus sociable mais tout aussi agaçante et enquiquinante. Passant son temps à titiller et taquiner ses acolytes, la plupart la prenait réellement pour la garce de service qui en plus de cela jouait la guerrière insupportable qui se croyait tout permis. Seuls la rage, la colère et la rancœur s'émanaient d'elle. Cependant, il fallait apprendre à la connaître. Si vous aviez l'opportunité de ne pas être dans sa ligne de mire, la jeune femme pouvait se montrer un minimum attentionnée et amusante. Croyez-le ou non mais elle avait quelques amis de confiance au sein du campement. Ils étaient rares et se comptaient sur les doigts de la main, mais eux seuls avaient le privilège de recevoir de la gentillesse de sa part. C'était le cas d'Autumn, sa colocataire avec qui elle partageait sa tente.

Ne prenant pas la peine de saluer les quelques individus qu'elle croisa sur son passage, Cassy arriva rapidement près du potager. À cette heure-ci, elle pensait être seule mais visiblement c'était raté. La brunette put apercevoir Taël à quelques pas de là qui venait lamentablement de manquer sa cible, avec un lancé de couteau plus ridicule qu'autre chose. Sortant de nulle part, elle éclata de rire et s'avança face à lui en applaudissant. « Mon cher Taël, crois-tu que tu réussiras à atteindre ton adversaire avec une technique si pitoyable ? » Levant les yeux au ciel en soupirant, elle se moquait de lui ouvertement. Ce jeune homme, elle le croisait régulièrement au camp dû à son poste mais pourtant, ils ne s'étaient jamais vraiment adressés la parole de nombreuses fois et très longtemps. Cependant, Cassiopée ne l'avait jamais embêté contrairement aux autres cents. Pourquoi ? Car elle était responsable de son envoi sur Terre, c'était elle qui l'avait dénoncé. Et elle s'en voulait grandement après avoir appris la raison pour laquelle il avait volé de la farine lorsqu'ils étaient encore dans le vaisseau de l'Odyssée. Si jamais le brun l'apprenait, il serait vraiment très en colère, ce qui était compréhensible. Indirectement, elle avait blessée de nombreuses personnes lors de son adolescence. Enchaînant les conneries, elle agissait sans réfléchir aux conséquences. Et certains en avaient payé le prix fort.

S'arrêtant à un mètre ou deux de Taël, elle ramassa sa lame qui était tombée dans l'herbe et s'éloigna quelque peu de l'arbre qu'il visait quelques secondes plus tôt, la lançant soudainement en effectuant un geste rapide, net et précis. Le couteau vint directement se planter dans l'écorce de l'arbre avec brutalité. « Tu vas devoir t'entraîner. Mais j'ai remarqué que tu n'étais pas vraiment doué dans ce domaine, je peux donc te donner quelques conseils. Déjà, tu ne te positionnes pas correctement pour... » Interrompant sa phrase, son attention fût entièrement portée sur un mouvement furtif non loin. Elle distingua un gamin qui jouait dans l'herbe, courant dans tous les sens. Qu'est-ce qu'il faisait là lui ? Ce n'était pas une zone sécurisée pour les enfants. « Pourquoi tu l'as emmené avec toi ?! C'est dangereux ici, et il a besoin d'être surveillé tout le temps. » Voilà que la cent se préoccupait de la sécurité du petit, comme quoi ce n'était pas un monstre sans cœur comme tout le monde le pensait. S'approchant du jeune bambin, elle lui fît un signe de la main et s'agenouilla vers lui en posant délicatement sa paume sur sa joue ronde et rosée. « Salut James. Moi c'est Cassy. Ça te dirait d'aller cueillir des mûres ? » Le prenant dans ses bras pour le porter, elle l'embrassa sur le front et se retourna vers le cuistot. « Tu devrais le laisser près du feu de camp si tu n'es pas capable de t'en occuper. Bon maintenant, réessayes ce lancer. » Le regardant avec insistance, elle ne lui laissa pas d'autre choix. Puis ce n'était qu'en s'entraînant qu'il réussirait à se servir d'une arme.

avatar
16/04/2015 I 10399 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 119
- Hit the Road -


Sujet: Re: Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...
Dim 13 Aoû - 17:17


Cassiopée & Tael @James


Un rire moqueur retenti dans son dos, peut-être moins qu'il ne le perçu, surpris qu'il fut de l'entendre. Le bouclé sursauta légèrement en se retournant pour constater qu'il s'agissait de Cassiopée. Oui il se rappelait de son prénom parce que pour cela faisait référence à une constellation. Et lui il appréciait de regarder les étoiles régulièrement la nuit, en plus ça sonnait bien aux oreilles. En dehors de ça il ne la fréquentait pas plus que ça, pour aucune raison particulière, simplement l'occasion ne s'en présentait jamais. Même si ses remarques moqueuses arrivaient parfois à ses oreilles quand il parcourait le camp. Il n'y avait pas véritablement songé ce matin en venant, mais quelques jours auparavant il évoqua le fait de réparer les enclos avec Liam. Non comme un ordre, jamais avec ce dernier, parfois il le rejoignait, bavardait quelques minutes, égrenait diverses choses et s'en allait. Après celui qui l'aidait dans ce rôle qu'il incarnait bien malgré prenait ou non certaines initiatives. Avec le cuisinier il n'existait jamais aucune obligation, et si une réparation traînait trop longtemps, il s'en chargeait lui-même. Avec le temps les progrès arrivaient. Et là visiblement son compère ex-kidnappé semblait avoir jugé que les barrières ne pouvaient pas attendre. Quelle infortune pour lui qui désirait la tranquillité et aucun témoin pour s'entraîner. Cependant il ne pouvait que donner raison à la jeune fille.

Il leva les épaules un peu chagrin avant de lui répliquer « Oh j'aimerais bien Cassiopée, mais je ne me faisais pas d'illusions voilà pourquoi je suis venu de bon matin, car je ne pensais pas avoir de spectateur ... » *Malheureusement* Mais il garda ce mot pour lui, car il ne souhaitait pas se disputer avec elle. Bien qu'il ne la fréquenta pas il savait que son ironie elle la destinait à tous. Alors il ne s'en formalisa pas même cela le piqua un peu. Car il restait persuadé avoir donné toute la concentration possible dans cet essai. Alors qu'il s'avançait pour récupérer cette arme à laquelle il tenait particulièrement elle la ramassa avant lui. Rapide la demoiselle, puis réussit ce qui lui rata lamentablement un peu plus tôt, tout cela accompagné d'un petit laïus « Oui je suis assez maladroit  » Lâcha-t-il un peu boudeur « Mais oui je veux bien quelques conseils s... » Il s'interrompit voyant qu'elle lui faussait compagnie soudainement, sans doute exaspérée par lui, ce qui expliquait certainement pourquoi elle ne lui adressait que peu la parole. Le cuisinier savait que son calme, sa maladresse, sa douceur pouvait parfois taper sur les nerfs des plus nerveux. Mais en réalité ce qui la tarabustait étonna Tael. La présence de petit James, la jeune femme ne se cachait d'ailleurs pas pour lui en faire le reproche « C'est qu'il n'y avait personne pour le garder aujourd'hui, les autres aussi on des activités et je ne pouvais pas le laisser tout seul, mais j'ai vérifié tu sais, il n'y à rien de dangereux et je lui ai donné de quoi s'amuser ... »

De loin il regarda la jeune fille interagir avec le bambin, ce dernier semblait ravi qu'on lui porta de l'attention. Et il ne protesta pas quand Cassiopée le prit dans ses bras. Ni Tael d'ailleurs, parce que même s'ils ne s'entendaient pas comme les meilleurs amis du monde, elle n'agissait pas de manière agressive envers l'enfant. Malgré les paroles un peu dures qu'elle lui adressait, il reconnaissait en son for intérieur avoir sans doute prit des risques inconsidérés. « Ce n'est pas que je ne sais pas en prendre soin, sinon je pense qu'il irait beaucoup plus mal que ça. C'est simplement que je ne suis pas un parent depuis très longtemps et que j'apprends du mieux que je peux  » Et si son interlocutrice possédait de précieux conseils à lui prodiguer,  il les enregistrerait pour les appliquer, autant qu'il les estimerait judicieux. « Sans surveillance auprès du foyer j'aurais peur qu'il ne se brûle tu sais c'est si facile de le perdre de vue ... » La preuve en était qu'en tentant de s’entraîner si un terrien se fut faufiler par là pour enlever l'enfant, le bouclé ne s'en serait probablement pas rendu compte. « tu en as l'expérience ? » lui demanda-t-il curieux mais intéressé « Je veux dire sur l'Odyssée tu t'es occupée d'enfants ? Moi juste de ma mère mais une adulte ça n'a rien  à voir avec un enfant  » Disant cela il se dirigea vers sa lame pour la ramasser, puis la tournant entre ses doigts il essaya d'imiter le mouvement précédent de la jeune femme sur le même tronc d'arbre. Un peu mieux mais il n'atteint malgré tout pas sa cible....

avatar
20/05/2017 Fiesta 157 Nina Dobrev Veilleur de nuit 30
warrior princess


Sujet: Re: Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...
Dim 10 Sep - 22:15

I hope you'll forgive me someday
Taël & Cassiopée

Il lui avait donné de quoi s'amuser ? Mais qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre ! Bientôt on donnerait des armes aux enfants, prétendant que c'étaient juste de simples jouets. Il était évident que Taël n'était pas l'individu le plus habile et apte à s'occuper d'un bambin aussi jeune et remuant. Toutefois, le brun était assez patient et généreux pour le traiter comme si c'était son propre fils. Peu de cents auraient eu le courage de se trimbaler avec un petit garçon qui n'aurait fait que de les ralentir. Quoiqu'il en soit, James ne semblait pas mécontent de se retrouver dans les bras de la jeune femme. Tandis qu'elle le berçait doucement, le cuisinier lui demanda si elle avait de l'expérience avec les enfants et si elle avait déjà joué les baby-sitters sur l'Odyssée. « Non, pas vraiment. Cela m'est déjà arrivée d'en garder quelques fois, mais les adultes ne me faisaient pas assez confiance pour me laisser leurs enfants toute une journée. » En effet, Cassy était connue pour ses conneries en tout genre lorsqu'elle était adolescente et les adultes pensaient qu'elle aurait entraîné leurs progénitures dans ses imbécillités. Puis qui croirait sur parole une petite peste qui avait été placée chez des tuteurs adoptifs ?

Le jeune homme recommença son lancé, mais ce fût sans grande surprise un nouvel échec. Soupirant, la brunette relâcha James en lui ordonnant de ne pas s'éloigner. S'avançant vers le brun, elle ramassa à nouveau la lame qui était sur le sol. « Tu as vraiment besoin d'entraînement. Que dirais-tu si je te retrouvais ici tous les matins pour t'apprendre à te servir correctement d'une arme ? » Lui proposant son aide, il ne pouvait refuser. Puis après tout, Cassiopée était bien placée pour lui donner quelques conseils utiles. En tant que veilleur de nuit, la cent devait parfaitement savoir se battre, se défendre et se débrouiller dans n'importe quelle situation s'avérant un peu trop complexe. La seule chose qui venait compliquer sa tâche, était que sa mission s'effectuait qu'une fois la nuit tombée. Et s'aventurer dans les bois dans le noir complet n'était pas la plus brillante des idées. Mais il fallait bien sécuriser et surveiller le campement.

Tendant la lame aiguisée à son apprenti, elle attendit qu'il se remette en place pour lui expliquer comment positionner son bras et son poignet afin de réussir à la manier aisément. « Tu vois, c'est pas si compliqué. Maintenant tu la lances d'un coup sec en dosant suffisamment la puissance afin qu'elle se plante dans l'arbre et ne retombe pas dans l'herbe. » Croisant les bras contre sa poitrine, Cassy l'invita à réessayer. De nature impatiente, il faudrait qu'elle tente de se contenir s'il ratait encore une fois. Ils n'allaient pas y passer toute la journée.


 

Le rire est dans le cœur, Le mot dans le regard, Le cœur est voyageur, L'avenir est au hasard...

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.
» Les filles naissent dans les roses,les garçons dans les choux et les chatons...dans les champignons!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Aux alentours des Cents :: Jardin potager & enclos-