Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Faye ♣ Le fantôme d'une autre vie
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
20/01/2016 avengedinchains 687 Tom Hardy ava puckessa ; signa by alas guerrier 70
Admin


Sujet: Faye ♣ Le fantôme d'une autre vie
Jeu 6 Juil - 19:23

» Le fantôme d'une autre vie
Homme de guerre, soldat du front. Elias est un homme complexe que les gens ne cherchent jamais à comprendre. Dans l’ancien temps, alors que les guerres frappaient à droite et à gauche, il aurait été à sa place, il se serait fait un nid, il aurait été un soldat, guerrier au front avec leurs armes si différentes. Mais dans le contexte actuel et dans cette existence, tout est absolument différent. Il est guerrier, mais pas guerrier de l’ancien temps. Parfois, il se demande comment c’était et il sait qu’il pourrait être en mesure de poser la question au peuple du ciel. Disons qu’il n’est pas certain d’en avoir envie. Il ne veut pas fauter, il ne veut pas faire d’erreur, d’une certaine manière. Et c’est bien plus complexe. Enfin bon, il ne risque pas d’aller aborder le sujet avec eux parce qu’il estime qu’ils n’ont pas vraiment leur place ici. Alors ça rend la situation un peu complexe. En plus de ça, il souhaite ne pas avoir à leurs parler. Il ne parle que mal anglais, il fait des efforts lorsqu’il les croise mais ce n’est pas franchement une réussite et ça l’agace au plus haut point. L’effort de la langue hein ? Il doit le faire mais eux, ils restent dans ce petit monde et parlent leur anglais. Alors que ce sont eux qui débarquent sur une planète qui n’a pas le moindre sens. Et ce n’est pas supposé fonctionner comme ça. C’est justement pour cette raison que rien ne va, que tout ceci ne tourne pas rond. Il n’a pas envie de réfléchir.

Marchant au cœur de la forêt, Elias se met à penser à tout ça et il se trouve légèrement ridicule à ce propos. Tout ceci n’a pas le moindre sens, à n’en pas douter. Il n’avait pas envie de chasser, aujourd’hui. Et bien qu’une balade ne soit pas dans ses habitudes, il ne cache pas que ça lui fait du bien. Qu’il a envie de souffler et de prendre l’air, ne serait-ce qu’un peu. Il traîne les pieds, il avait envie d’être seul, besoin de l’être. Cela lui prend de temps en temps mais ça ne dure qu’une journée ou deux. Parfois trois. Mais s’il souffle trop longtemps, il serait presque au bord de la folie. Et ce n’est absolument pas pour lui. Il préfère faire attention à ses réactions, à sa colère, à son irritabilité. Malade, il l’est, mais il n’y pense pas et personne ne le lui a jamais dit. C’est mieux comme ça. Beaucoup mieux. S’il fait une erreur, s’il se trompe, il sera le seul responsable. Mais il tombera de haut et c’est la seule chose qu’il sait. Il n’a pas franchement envie de mettre le nez dans tout ça mais… Il le sait, s’ils découvrent comment il est, il ne parviendra pas à avancer. Et il n’est pas prêt pour ça. Il ne préfère même pas essayer. Il n’a pas envie de céder à ses pulsions, il sait que la plupart du temps, ça ne lui réussit pas et qu’il finit toujours par regretter mais il fait de son mieux et il se permet de supposer que ça compte, malgré tout. Il peut néanmoins comprendre que ça ne se passe bien, au vu des autres, et il ne cherche pas à comprendre.

Un pas. Deux, trois. Une femme passe dans son champ de vision. Légère, gracile. La brune se faufile sans même remarquer la masse de l’homme, dans son dos. Il la suit du regard. Elle ressemble à Moïra. Sa taille, ses courbes, il grimace légèrement à cette pensée. Il a déjà eu la même vision avec Clara, par le passé. Il devient fou, il a l’impression que ça lui tombe sur le bout du nez et il n’est pas à l’aise avec ça. Il la suit, doucement, de son pas le plus silencieux qui soit. Il évite une branche morte au sol, quelques feuilles. Il se faufile dans l’ombre de la femme et quand il arrive à sa hauteur, d’une main sur son épaule, il l’arrête. Moïra. Les mêmes traits, la même apparence. Un mirage. Une hallucination qu’il choisit de prendre dans ses bras. « Moïra, Ai hod you in », lâche-t-il dans un murmure, alors que sa voix se brise légèrement. Il se sent con, à étreindre une illusion. Et sa femme devrait le prendre pour un con, elle aussi. Mais.. Malgré la folie qui s’insinue dans son cerveau, il se perd et se trompe. Il se laisse aller parce que sa femme lui manque et qu’il ne peut pas prétendre que ce n’est pas le cas.

Spoiler:
 


notes » w/ Faye pas bien loin du nouveau campement de l'Odyssée, le 06 juillet 2117.
 

Faye ♣ Le fantôme d'une autre vie

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» Gâteau des fantômes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Aux alentours de l’Odyssée-