Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜{Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
30/06/2017 Jessou 181 Amanda Seyfried cranberry Herboriste/médecin 14


Sujet: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Jeu 6 Juil - 19:20

Juliette avait pris la décision, plus tôt dans la journée d'aller dans les bois, sauf qu'elle n'avait pas prévu de s'y perdre... Elle était en train de pester contre elle-même, pourquoi avait-elle eu cette soudaine envie de faire des recherches en foret? Et surtout pourquoi n'avait-elle pas fait demi tour bien plus tôt dans la journée quand elle y avait pensé...

Juliette était en colère, vraiment. S'aventurer si loin avait été une grave erreur. Nous étions en temps de paix, de trêve, mais quand même. La journée était bien entamée, elle avait perdu son sac avec les plantes qu'elle avait cueillies en plus, du coup elle avait vraiment tout perdu, elle n'avait qu'une envie c'était de se mettre en boule par terre et de pleurer. Mais elle ne le fit pas, il fallait qu'elle trouve un moyen de rentrer chez elle, comment allait-elle faire. Elle ne pouvait pas se repérer avec le soleil et pour cause elle ne le voyait même pas dans ces bois qui étaient quand même très denses!

Elle décidât de se poser cinq minutes, de s'asseoir et de réfléchir. Se repérer dans les bois était pour elle assez difficile parce qu'elle n'avait jamais exploré, elle se rendit compte qu'elle avait fait pleins d'erreurs, la première avait été de partir à l'aveugle sans prendre le temps de réfléchir et de voir avec des gens sur le camp s'il n'y avait pas de plan ou d'endroit à éviter à tout prix. Ensuite, elle aurait du mieux observer le chemin qu'elle avait pris au lieu de marcher en flânant, tête en l'air, tête baissée sur les fleurs/feuilles... Des erreurs de débutante. Mais a y réfléchir c'est ce qu'elle était, une débutante. Elle excelle dans son domaine qui est celui de la médecine, elle se débrouille bien dans celui de l'herboristerie et il fallait se rendre à l'évidence elle n'était pas du tout faite pour le pistage. Juliette avait bien envie de boire une bonne gorgée d'eau, mais bien sûr sa gourde était dans le sac qu'elle avait bêtement perdu!

"Juliette, tu n'es qu'une IDIOTE"

c'était idiot, mais de ce le dire à haute voix lui faisait du bien!

Juliette se releva et au lieu de continuer son chemin elle se stoppa net. Elle venait d'entendre un bruit... Elle n'était pas seule. C'était le pompon.

"Qui est là?"

avatar
04/07/2017 79 Jack White Doudou COMBAT + ARTISTE 25


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Dim 9 Juil - 6:15


Vivre à l'écart comporte certains dangers...


Non, je n'arrêtais pas. Peu importe le temps, la saison, je me devais de prévoir et me préparer. Je ne peux pas dépendre de personne. Je ne dépends que de moi. Alors, pas le temps de relaxer et prendre mes aises. Je travaille. Je travaille pour ma survie. Ahhh, je suis capable de prendre des moments de repos et permettre à mon corps de reprendre de l'énergie. Je sais aussi m'amuser, mais je me le pardonnerais jamais s'il m'arrive d'être à cours de nourriture, d'eau, de bois ou tout matériel pour m'assurer ma sécurité.

Donc, quand j'ai atteint l'avant-dernière rangée de ma corde de bois, je me suis aussitôt empressé de me remettre à la tâche. En effet, le froid avait fait la place au soleil, mais à tous les soirs, je me fais un bon feu afin de préparer mon repas et profiter du calme de la nuit au chaud. C'est un de mes moments préférés. Quand la forêt s'endort tranquillement et que l'odeur douce et fraîche de la nuit me caresse mon visage. Il y a moins d'intrus, moins de dérangement. Je suis plus à l'aise, dévoilant mon visage et chantant quelques mélodies avec mon instrument. Je peux faire apparaître mon sourire, cette petite joie de retrouver la lune, cette compagne qui m'écoute et semble attentive au moindre son de ma voie. J'aperçois quelques fois des curieux habitants de la forêt qui m'observe. Rien de très alarmant. Ceux-ci me permettre de vivre sur leur territoire. Tant que je n'ose pas les provoquer, je suis bien. Je ne fais que les regarder et m'assurer que je peux reprendre sans avoir une surprise.

Rares sont les humains qui pénètrent  la forêt en début de soirée. Ceux qui le font, sont soient très sûr d'eux, inconscients ou tout simplement fous. Malheureusement, il y a aussi les perdus...

Ces gens qui croient que tout ira bien sans prendre les mesures nécessaires pour s'assurer d'un retour convenable. Aucun repère, aucune limite de distance et de temps calculé. Non, de pure insouciant qui s'en va au gré de leur instinct ignorant ce que peut contenir cette forêt. Malheureusement, certains le découvrent trop tard.

"Juliette, tu n'es qu'une IDIOTE"

Je l'avais entendu de ma position. Je ne bougeais plus n'ayant pas entendue de voix humaine depuis plusieurs jours. Qui osait s'aventurer à cette période de la journée...?

Dans un arbre coupant quelques branches mortes, je tentais de m'accroupir pour l'apercevoir. J'étais trop haut pour savoir où elle se trouvait exactement. Tout ce que j'avais perçu, c'était sa frayeur. Son timbre de voix saccadée n'indiquait rien de bon: une demoiselle lunatique qui venait de se rendre compte de son erreur.

Et le fait qu'elle s'approchait de ma demeure empirait la situation. Je ne voulais pas qu'elle découvre mes installations. J'ai tout fait pour la protéger. Je ne souhaitais pas qu'une simple inconnue, par pure accident s'y aventure. Oui, je suis un peu possessif, mais en forêt, les lois de la nature sont très cruelles.

J'ajustais ma posture sur mon arbre ne me préoccupant pas du bruit que je provoquais. Au contraire, si cela pouvait l'effrayer d'avantage, il sera plus facile pour moi de m'en débarrasser.

"Qui est là?"

Un petite sourire sur mes lèvres, caché dans le feuillage. Si elle se veut menaçante, c'était raté. Sans aucune réserve, je pris mon arc et une flèche qui étaient accrochés à mon épaule. J'allais m'amuser un peu...réveillant la réputation du fantôme.

Je ne voyais que le dessus de sa tête. Une tête blonde...Une jeune blonde, de toute évidence dans un drôle d'accoutrement. Non, ce n'est pas une habituée de la survie en forêt...

" Qui ose pénétrer mon territoire ? " dis-je d'une voix grave et portante.

Codage par Libella sur Graphiorum

avatar
30/06/2017 Jessou 181 Amanda Seyfried cranberry Herboriste/médecin 14


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Ven 14 Juil - 11:26


Juliette ne vit pas encore qui était là dans les bois, mais elle entendue sa voix "Qui ose pénétrer mon territoire ?" C'était, a priori un homme, d'où elle était elle ne le voyait pas et ce n'était pas pour la rassurer, quelqu'un qui reste plus ou moins caché ne vas peut-être pas l'accueillir a bras ouvert... Sûrement pas, même.

Juliette qui n'avait pas vraiment l'habitude de rencontrer des gens autres que les personnes de son clan, était littéralement terrifiée. Mais elle tâcha de garder son sang froid. Après tout s'il voulait la tuer il l'aurait sans doute déjà fait. Il fallait qu'elle lui réponde, mais le fait de dire qu'elle était une des "enfants du ciel" n'était pas forcement une bonne chose, la trêve était là, mais il y avait toujours des gens qui détestaient son clan et elle le comprenait.

"Je m'appelle Juliette, je fais partie du clan des enfants du ciel. Je ne suis pas armée et je ne vous veux aucun mal"

Juliette hésitât entre avancer un peu et rester à sa place. Ce n'est pas parce qu'elle venait de se présenter que la personne en face d'elle serait plus clémente, il valait peut-être mieux attendre que ce dernier lui fasse face, s'il restait caché c'était surement pour qu'elle ne puisse pas le reconnaitre.

C'était frustrant quand même comme situation, on se promène, on se perd et on se retrouve à la merci de gens, peut-être pas accueillant.

Ce n'était vraiment pas une bonne journée pour Juliette. de plus il allait bientôt faire nuit au vu de la lumière qui se faisait un peu plus "tamisée".


avatar
04/07/2017 79 Jack White Doudou COMBAT + ARTISTE 25


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Lun 31 Juil - 4:30


Vivre à l'écart comporte certains dangers...


Ce n'était pas compliqué en fait; il fallait simplement que je relâche l'extrémité de ma flèche pour lui provoquer une peur bleu. Et pourquoi je ferais cela ? Simplement pour être tranquille. Ne pas être dérangé par quiconque qui ose s'aventurer dans ma forêt sans prendre des précautions. C'est tellement facile de se perdre ici. Les arbres se ressemble tous. Il n'y a pas de sentier préétablie. Non, il faut se rappeler, connaître l'environnement qui vous entoure, sinon, on est à la merci des animaux ou simplement de la nature qui n'a aucune pitié. Elle se fiche du froid qu'elle provoque envers nous. Elle décide de ce qu'elle veut créer et on s'y soumet.

Je me suis soumis à elle, sans trop rouspéter. Je souhaite seulement qu'elle m'épargne de temps en temps voulant son bien, sa protection. C'est pourquoi j'agis ainsi avec les étrangers, surtout si ceux-ci lui veut du mal en pillant ses créations.

Comme cette demoiselle qui n'a aucune conscience de ce qui peut l'attendre entre ces branches.

"Je m'appelle Juliette, je fais partie du clan des enfants du ciel. Je ne suis pas armée et je ne vous veux aucun mal"

Elle a prononcé les mots que je déteste le plus: enfants du ciel. Leurs ancêtres ont osés maltraiter la Terre et ceux-ci osent revenir pour recommencer...

Je ne les laisserais pas faire cela. Le désir de relâcher cette flèche, de lui percer le crâne venait de prendre le dessus. Je grognais presque comme un animal continuant toujours de maudire ce groupe de pilleurs, de bêtes sauvages...

Mais...mais...c'est une femme. Et, j'ai...j'ai du mal à agir quand c'est une femme, comme si tout leur était pardonné. Leur erreur est causé par les hommes qui les accompagnent. Elles n'ont rien à voir avec tout le mal humains...

Je me détestais tellement. Aussi atteint par la gente féminine. Mon coeur, etmon esprit balançaient entre la destruction ou le pardon...

Je fermais les yeux essayant de me concentrer sur un choix. Un choix que je n'allais pas devoir regretter...

Je baissais ma garde, déposant ma flèche et mon arc dans leur sac approprié. Tranquillement, je descendais de mon arbre, toujours cacher par l'ombre qu'il créait:

Je ne la voyais toujours pas étant de dos. Je ne voulais pas qu'elle me voit, mais je voulais m'adresser à elle:

" Seul votre clan fait du mal à mon monde. Comment je peux avoir confiance d'un clan qui a maltraité cette Terre ?"

HRP: Mille pardons de mon retard. J'ai terminé mes vacances. Je suis entièrement disponible maintenant .:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

avatar
30/06/2017 Jessou 181 Amanda Seyfried cranberry Herboriste/médecin 14


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Dim 3 Sep - 21:36

Juliette attendait la "sentence", qu'allait-il lui arriver... Pourquoi avait-elle décidé de cette sortie aujourd'hui? Pourquoi avait-elle était plus loin que d'habitude?

Soudain elle entendue enfin une réponse :

" Seul votre clan fait du mal à mon monde. Comment je peux avoir confiance d'un clan qui a maltraité cette Terre ?"

C'était donc un homme, surement un chasseur ou quelques choses dans le genre. Juliette s'approchât de l'endroit où elle avait entendu la voix tout en lui répondant :

"Mon clan? Nos ancêtre oui! Peut-être certains de mon clan aussi. Mais moi je respecte cette Terre qui nous a accueilli, je la bénis de nous donner une nouvelle chance, de nous donner de quoi nous nourrir, de nous aider à aller de l'avant. Je comprends tout ce ressenti contre "mon" clan comme vous dites, il m'arrive parfois de les détester aussi, mais nous ne sommes pas tous comme ça."


Juliette était entre la colère et la tristesse. Son sois disant clan avait fait tellement de mal et il en ferait surement encore, que tout le monde est méfiant envers eux... Toujours.

Elle n'avançait plus, elle craignait de voir l'inconnu à vrai dire. Mais elle savait qu'il était là, juste derrière cet arbre devant elle.

"Peut-être que vous ne me croirez pas mais je ne me sens pas proche de mon clan. Parce que je vois chaque jour l'horreur qu'ils ont fait, parce que je me sens coupable pour des choses qu'ils ont fait."
Spoiler:
 

avatar
04/07/2017 79 Jack White Doudou COMBAT + ARTISTE 25


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Lun 4 Sep - 6:17


Vivre à l'écart comporte certains dangers...


J'étais dans l'ombre refusant toujours de me dévoiler à cette étrangère. Cette femme qui vient de ce clan de pilleurs, pollueurs et d'insouciants. Je n'aurais aucune fierté de me déclarer membre de ce clan. Aucune. J'en aurais même honte. Je ne comprend pas cette mentalité de s'en prendre à la Terre qui nous nourrit, de faire d'elle une véritable scène d'horreur par nos propres bêtises. Non, je me demande comment ils doivent rester calme et continuer de mener leur vie. Ils sont probablement des gens dont on a retiré la moindre essence de sensibilité et de compassion...

Ce n'est aucunement mon cas. Au contraire, je suis là, devant cette femme dont je méprise son origine, aucune arme à ma portée. Rien pour me battre ou répliqué. Non, je me suis laissé convaincre par le timbre de sa voix. Sa panique... Le pire, c'est que sa situation me touche...

Elle était perdue...N'ayant aucun point de repère et ne semble aucunement habile en survie en forêt. J'ai été élevé en Naori...Ne pas laisser une personne en détresse seule. Avoir le devoir d'intervenir et tenter de l'aider du mieux de nos connaissances...

Des valeurs dont je n'ai pas respecté, à une certaine époque dû à une terrible colère et qui m'ont conduit à mon bannissement. C'est pourquoi je dois apprendre, aujourd'hui. Apprendre à mettre cette haine de côté et servir ces valeurs. Ainsi, me faire pardonner aux esprits et à moi-même, d'une certaine façon.

J'avais, donc prit le temps...Le temps de me calmer afin d'éviter de commettre une erreur. Le temps qu'elle s'explique...

Et c'était tout une surprise d'entendre ce genre de discours. Aucunement patriotique à son clan. Pas de propos de dissuasion de sa part. Non. Elle secondait mes dires sur le clan des enfants du Ciel; ce qu'ils sont et ce qu'ils ont fait.

C'était curieux, très curieux...

L'écart entre nous rétrécissait par son audace. Elle s'approchait de l'arbre comme si elle savait qu'elle n'avait rien à craindre. Ma voix paraissait-elle déjà plus douce et innocente ? Je n'appréciais pas tellement ces insinuations.

Je reculais du tronc laissant la lueur de la nuit créer ma silhouette. Mes traits étaient encore invisible, mais elle pouvait réaliser l'importance de ma taille et ma carrure. Je me méfiais encore...

" Est-ce donc la raison de vous retrouver ici; seule et perdue ? Vous avez réalisé ce qu'ils sont et vous les fuyez ?"

HRP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

avatar
30/06/2017 Jessou 181 Amanda Seyfried cranberry Herboriste/médecin 14


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Mer 6 Sep - 9:44

Juliette n'était pas vraiment en confiance... il n'y avait pas d'échappatoire, soit elle allait mourir, soit elle allait s'en sortir, elle ne le savait pas, mais ce qu'elle savait c'est qu'elle ne voulait pas mourir maintenant. Déjà parce qu'elle était bien trop jeune pour mourir maintenant, il y avait encore tellement de choses qu'elle voulait faire avant, s'améliorer en médecine, améliorer ses compétences d'herboriste et dans ses rêves les plus fous rencontrer l'amour mais c'était secondaire ici. La survit était la priorité.

L'homme recula de l'ombre elle ne pouvait pas voir son visage, mais elle pouvait voir sa carrure et elle recula d'un pas. Il était grand! Juliette était petite, à son plus grand désarroi! Elle mesurait 1m59, c'était assez pénible au quotidien d'être petite mais bon la ce n'était peut-être pas le moment de parler de ça.

Juliette se sentait lasse et fatiguée, décidément vivre sur terre n'était vraiment pas chose facile!

Juliette ne pu pas s'empêcher de sourire quand l'homme en face d'elle lui répondit. Si elle avait le courage de fuir...

"Malheureusement non, je suis perdu oui, mais pas parce que je fuis. Je ne suis pas d'accord avec les choix passés et pas toujours avec les choix présents, mais je reste, en espérant que des personnes plus sage puisse un jour les aider à prendre les bonnes décisions."

Juliette marqua une pause et repris

"je ne dis pas que je suis sage, mais par rapport à la folie de certains. Et puis, je suis médecin, donc si je peux soigner et soulager ceux qui n'ont rien à voir dans toute cette folie je le fais"

C'était son devoir, c'était même sa vocation. Elle cherchait à réconforter les gens et à les aider à se sentir mieux et ça c'était depuis toujours même quand ils étaient encore sur l'arche.

Elle ajouta quand même

"Et puis vu mes talents pour m'orienter je ne pense pas survivre assez longtemps pour fuir, la preuve je suis perdu, fatiguée, loin de ce qui représente mon chez moi et je vous avoue que tout de suite j'ai qu'une envie c'est de pleurer"

Elle aurait voulu s'arrêter avant de parler de pleurer mais, la fatigue était surement déjà trop présente.

avatar
04/07/2017 79 Jack White Doudou COMBAT + ARTISTE 25


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Mar 19 Sep - 4:33


Vivre à l'écart comporte certains dangers...


La triste réalité: une simple demoiselle perdue ayant prit la mauvaise décision de s'enfoncer dans la forêt au lieu de rebrousser le chemin. Aucune malice, pas de méchanceté. Rien qui pourrait justifier un mauvais comportement de ma part. Un raison de faire jaillir ma colère et lui faire peur.

Je n'aime pas voir des étrangers près de ma demeure, de mon territoire. L'idée de ne pas être déranger, remarqué me plaît bien. Faire croire à un fantôme qui rôde les bois empêchent quelques personnes de parcourir les bois et c'est très bien ainsi. Cependant, certains affrontent leur peur au risque de me rencontrer. C'est alors que je me permets d'agir avec mesquinerie. Je cherche leur intention. Au moindre doute, dès que perçois une âme malveillante, je me fais le protecteur de cette forêt et j'agis. J'effraie, je les affronte...

Sauf que dans ce cas-ci, je n'avais aucunement l'intention de jouer ce jeu. Plus maintenant...

Je ne perçois que la peur, le froid et de la sincérité. Rien qui ne me fera du mal, si ce n'est que de constater une femme qui a des ennuis. Non, je n'y arriverais pas à être indifférent. Il faut être complètement insensible et instable pour ne pas tenter quoi que ce soit pour l'aider.

Seulement, cela implique de me présenter, d'interagir avec elle et ça, j'ai...j'ai terriblement peur et honte...

Cela fait un bon moment que je n'ai pas rencontré un être humain. Habituellement, je les fuis le plus possible...

Alors, me montrer, afficher mes faiblesses, c'est totalement à l'encontre de mes principes...

Mais...elle est épuisée et elle doit avoir sans doute faim...

"[...] loin de ce qui représente mon chez moi et je vous avoue que tout de suite j'ai qu'une envie c'est de pleurer"

"Non, ne pleurez pas..."

Je me suis surpris moi-même à lui avoir dit une telle réplique et avancer d'un pas. Un pas de trop...

Dévoiler mon visage...Mon foulard ne me couvrait plus la moitié du visage. Ma peau blanche, mes traits creusés, mes yeux foncés et ma chevelure noir ébène. Oui, je ressemble à un fantôme...

Mais, j'ai pu la voir aussi. Nos regards se sont croisés et j'en suis aussitôt intimidé. C'est...c'est une très jolie demoiselle devant moi. Une crinière blonde et des iris bleutés. Une peau clair, mais quand même plus coloré que la mienne. Et son sourire avant que j'apparaisse devant elle. Ravissante.

Je n'ai qu'une crainte, maintenant : qu'elle aie peur de moi...

Ce qui m'a paru une éternité n'a été que quelques instants. Je baisse aussitôt mon regard jouant après ma dague contre ma ceinture dévoilant l'extrémité de mes doigts qui étaient tout aussi blanches que mon visage.

" S'il-vous-plaît...Je...je ne supporte pas d'entendre une femme pleurer." dis-je tout bas.

Puis, je la fixe, remontant mon dos droit, voulant me montrer fort et intouchable.

" Il sera bien difficile de faire entendre raison à votre clan...Bien des gens l'ont fait à une certaine époque et vous connaissez le résultat."

Je reste neutre un moment avant d'avancer d'un pas de plus. Au risque de m'afficher de plus en plus devant elle...Je n'étais aucunement à l'aise avec la gante féminine. Ce n'est pas ce soir qui changera quoi que ce soit.

" Enfin, on ne changera pas le monde ce soir...Vous...vous êtes blessée ? On vous a suivis ?"

À cette idée, je passe à côté d'elle scrutant les environs, la main serrant la poignée de ma dague. Je prends soin de me positionner devant cette demoiselle afin de la protéger. J'en connais peu sur elle, mais j'ai quand même appris la courtoisie.

Codage par Libella sur Graphiorum

avatar
30/06/2017 Jessou 181 Amanda Seyfried cranberry Herboriste/médecin 14


Sujet: Re: {Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]
Mer 20 Sep - 13:27

L'inconnu se dévoilât enfin et Juliette pu le voir, il était grand, il avait l'air fort, sans aucun doute il était en bonne forme physique. Il avait cependant le visage creusé, le teint plus que blanc, Juliette avait rarement vu une peau si blanche, il devait surement se cacher du soleil et des autres. C'était un genre d'homme de l'ombre quoi. Juliette n'avait pas peur, dans le regard de l'homme elle ne voyait pas de méchanceté, il devait être un de ces hommes qui n'hésitent pas à se défendre, qui peut peut-être tuer ou blesser dans le cas où il n'a pas d'autre choix, mais qui est d'une bonté extrême. Son regard était celui de quelqu'un de calme, peut être un peu froid, mais que savait-elle des épreuves que la vie lui avait surement fait vivre.

Ce qu'il répondit à Juliette quand elle avait dit qu'elle avait envie de pleurer lui confirma que ce n'était pas un homme mauvais, il avait une sensibilité, ce qui rassura un peu Juliette, même si elle n'avait pas peur, elle avait quand même des craintes, allait-il la laisser là et se débrouiller seule ou bien allait-il l'aider? Après tout il ne la connaissait pas et il n'appréciait pas le clan de Juliette, ce qu'elle comprenait.

Il changeât de sujet après avoir avoué ne pas aimer entendre de femmes pleurer et même il "réajustât" son allure, ce fit plus droit, plus imposant. Juliette continuait de le regarder, il n'avait quand même pas l'air tout à fait tranquille.

" Il sera bien difficile de faire entendre raison à votre clan...Bien des gens l'ont fait à une certaine époque et vous connaissez le résultat."

Il avait totalement raison, certains ne voulaient que faire la guerre, combattre les autres clans pour s'imposer... Alors que tout serait plus simple si chacun cohabitait ensemble. Juliette baissa la tête, c'était malheureux, mais tellement vrai, son clan était bien plus barbare que ce qu'ils voulaient faire croire. Incapable de se satisfaire de ce qu'ils ont, incapable d'être heureux simplement et de vivre tout aussi simplement.

Il avança un peu plus et Juliette le regarda à nouveau

" Enfin, on ne changera pas le monde ce soir...Vous...vous êtes blessée ? On vous a suivis ?"

"Malheureusement oui... Euh... Non je ne crois pas être blessée, je me suis accroché dans des buissons et je suis tombée une ou deux fois mais j'ai l'air entière"

en disant cela Juliette regardât un peu, elle n'avait pas fait spécialement attention , mais elle ne ressentait pas de douleur, peut être un peu sa cheville droite mais c'était légé et ça passerait surement.

"Non non on ne m'a pas suivis, on me fait assez confiance dans mon clan pour me laisser sortir seule surtout quand je veux étudier et cueillir quelques plantes ça n'intéresse personne chez moi"

C'était une activité pas assez palpitante pour les gens de chez elle, il y avait peut-être un ou deux collègues qui seraient interessé, mais les autres non et surement pas ceux qui s'occupent de la "sécurité" sur le campement.

Juliette c'était déjà présenté à lui tout à l'heure mais, elle se dit qu'il n'avait surement pas prêté attention a cela, puisqu'il était sur la défensive, elle lui tendit donc la main comme pour lui serrer la sienne en disant

"Je m'appelle Juliette Stevens, je suis herboriste et médecin dans mon clan"

Elle se sentit un peu idiote avec sa main tendu en attendant de voir si oui ou non il se présenterait, il avait peut-être envie de ne pas lui dire pour garder son anonymat...

 

{Vivre à l'écart comporte certains dangers. Mais je n'ai pas peur de ces dangers-là} Ft [DWYAEN]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre
» Vivre parmi les fantômes... [Sleep =) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: place of death :: La forêt profonde-