Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
06/10/2016 Mr Hyde 83 Sam Way Cosmic light Pêcheur 20


Sujet: Re: Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James
Lun 6 Nov - 20:52

James se met à rougir lentement quand il lui fait la remarque qu’il pose un peu trop de questions. C’est vrai que dans sa tête c’est un peu trop rapide et pas vraiment très clair. Il se mordille la lèvre inférieure essayant de trier les informations contradictoires tout en suivant la conversation. Comment accepter le début de sentiments qui vient à lui ? Il a envie de tout savoir sur lui et d’un côté le mystère est assez agréable à entretenir. Adriel semble être un homme très distant avec une vie un peu spéciale qui forcément plaît et arrive à séduire un sédentaire accomplit comme notre calusa, habitué à vivre dans son petit village. L’appel de l’aventure n’est jamais bien loin surtout pour un jeune homme qui a peur de s’émanciper.

« Tu as peur que tes parents te jugent ? Ou qu’ils ne t’aiment plus par rapport à ce que tu as fait ? »
Bien qu’il ne sache pas précisément ce que son nouvel ami a fait, James a plus ou moins compris que c’était assez grave. Généralement les règles des tribus ne sont pas bien différentes les unes des autres et pour être bannis de l’une d’entre elle il faut avoir commis un acte assez grave quand même. Peut-être que plus tard il lui demandera de lui faire part de ce qu’il a fait, mais pour le moment il sait bien que c’est trop tôt.

« Je pense que tu devrais leur donner rendez-vous, même si c’est loin de chez eux pour assurer tes arrières. » Lentement il bouge pour faire tomber la fourrure et se relever, lui tendant la main.
« Viens avec moi. » Il compte bien lui montrer la vue, vivant sur le haut d’une colline, le soleil étant couché désormais la nuit est comme souvent splendide. Il embarque avec lui des fourrures et sort dehors pieds nus. James est un garçon de la nature, assez naturel qui aime se balader et profiter des sensations, même si la fraicheur de l’automne commence à se faire sentir.

Non loin de la maison des Isaï se trouve une sorte de falaise assez large donnant sur la mer en contrebas. Le bruit du ressac se mêle au bruit du vent qui frappe sur les falaises escarpées. « Je trouves ça jolie ici. Et toi ? » La discussion s’étant presque arrêtée sur les questions il les garde néanmoins en tête en installant les fourrure et tissus au sol s’installant face à la mer.

« Moi non plus je n’ai jamais été marié. Mes parents ont sûrement dû comprendre que ce n’est pas pour moi. Une fois ma mère m’a dit qu’elle serait heureuse tant que je suis aimé de quelqu’un. Tu as envie d’avoir des enfants un jour ? »

La vue est splendide et il fixe l’océan avec comme souvent l’envie irrépressible d’aller se lover dans les bras de la mer et de nager. Un enfant de l’océan qui se sent plus à l’aise en mer que sur la terre. Certains calusas pensant qu’ils sont assez proche des dieux pour communiquer avec eux. Pour James ce n’est rien de plus qu’une question d’habitude, de sensations. Il a l’impression curieuse d’être fait pour ça et que chacune de ses cellules le tire vers ça.

« Je viens souvent ici la nuit. En fait, c’est aussi pour ça que j’ai peur de partir avec toi. J’ai un peu peur que l’océan me manque. Je n’ai jamais passé plus de quelques jours sans aller dans l’eau tu sais…ou entendre la mer. C’est toute ma vie… »

avatar
18/01/2015 Sammix 171 Ben Barnes avengedinchains & Ace 0


Sujet: Re: Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James
Ven 17 Nov - 17:54

    Adriel faisait un effort considérable pour ne pas l'envoyer bouler et partir avec toutes ces questions. Il n'avait pas tellement envie de répondre, mais il l'avait fait quand même. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas parler de lui de cette façon, parler de lui-même ce n'est pas quelques choses que l'on fait quand on est un solitaire, sinon, cela veut dire que c'est le début de la folie, et il n'en était clairement pas à ce stade là, pas comme certains qu'il avait pu croisé, et qui n'étaient plus là de nos jours. Sans doute avaient-ils finis par sombrer dans les bas fonds de la terre, n'ayant plus rien à manger durant un hiver rigoureux. Difficile à dire, difficile, mais une chose était certaine, il ne les avait pas revu, peut être dévoré par une bête féroce, peut être blessé mortellement et bouffé par des charognards. Mais très vite James avait d'autres questions, il en voulait plus, encore plus, mais Adriel allait bientôt arrivé à ces propres limites. La situation n'était pas aussi simple que ce qu'il pensait. Le simple fait que ces parents le revoient vraiment pourrait être assimilé à une sorte de trahison de leur part et ils pourraient en subir les conséquences, et ça, le solitaire ne le désirait pas le moins du monde. Peu importe si ces parents le jugeaient ou non, peu importe qu'ils ne l'aiment plus, il sait que ce jour là, il a pris la bonne décision, celle qu'il fallait, celle qu'il devait prendre après avoir pris conscience de ces actes. Ce que James pense n'a pas d'importance. Même s'il l'apprécie, il peut bien dire ce qu'il veut, il n'agira que s'il le désire, pas sur les conseils du calusa qui n'avait pas la même expérience de la vie que lui. C'est alors que James bouge, et lui dit de le suivre. Adriel ne prends pas le temps de répondre à sa question, mais ça l'arrange que James veuille bouger si rapidement finalement. Sans doute qu'il veut lui montrer quelques choses pour lui faire comprendre ces propos, à moins que ça ne soit autres choses, le solitaire l'ignore encore. Il lui tend donc sa main pour aller ailleurs, sans doute pas très loin cependant. Ils vont dehors, près d'une falaise, où la mer se trouve là, en contre-bas. Il trouve ça joli. Adriel trouve cela presque ordinaire, il n'est pas du genre à s'extasier pour un peu de bruit même s'il sait ce que cela représente. L'eau, dans son ensemble ne le rends pas très à l'aise, car il en a peur, il ne sait pas nager, il a failli se noyer une fois, et sans cette jeune fille du ciel, il serait sans doute mort à l'heure actuelle. Pourtant, il s'efforce à un petit sourire qui se veut assez authentique. Puis James installe les fourrures au sol, répondant à une de ces questions qu'Adriel ne lui avait même pas rendu. La question des enfants arrive alors sur la table. Pourquoi est ce qu'il posait ces questions ? Pourquoi devait-il se projeter si loin dans le temps ? Parce que le solitaire n'était pas dupe, il parlait pour leur potentiel futur. Mais à ce rythme là, au rythme des questions, Adriel va plutôt fuir, pas ce soir, demain sans doute, parce que pour le moment, il ne veut pas, il ne peut s'engager mentalement dans une relation aussi intense et forte. Il essaye, il fait des efforts, mais il n'y arrive pas encore, pourtant, ça semble si facile pour James. C'était toute sa vie, celle de l'océan, celle du bruit qu'il pouvait faire, celle où l'eau lui collait à la peau tout simplement. Adriel était resté silencieux tout du long, comme s'il essayait de comprendre le jeune homme, et pour le moment, il n'y arrivait pas vraiment. Il ne voyait pas le monde de cette façon, l'océan ce n'était pas sa vie contrairement à lui, et cette différence semblait s'être soudainement transformée en gouffre entre les deux, c'était la sensation qu'il avait, pourtant, même s'il avait l'impression d'avoir un gouffre devant lui, en regardant à droite, ou à gauche, il y avait ces pontons de bois qui pourraient lui permettre de passer de l'autre côté et de faire front. Peut être arrivera-t-il a combler le fossé qui se creusait, parce qu'il le voulait, mais la volonté ne fait pas tout, il faut aussi le pouvoir, et pour le moment, c'était à ce niveau là que ça bloquait, il en avait conscience, raison pour laquelle il était resté silencieux, laissant James s'exprimer à sa guise. Mais il ne pouvait pas le rester indéfiniment, et répondre à ces questions par un hochement positif ou négatif de tête. Il ne reviendrait pas sur ces parents, pas pour le moment.

    " Je pense que la vue est plus belle encore lors d'un coucher ou d'un lever de soleil. Mais je n'ai jamais réfléchi au fait d'avoir des enfants. Dans mon optique, c'est quelques choses de difficiles, car il est parfois difficile pour moi de subvenir à mes besoins, alors en plus avec des enfants, cela me semble difficile. Il faut laisser faire les choses, lentement, mais sûrement. Cela ne peut pas se faire aussi rapidement qu'on le voudrait parfois. "

    Parlait-il seulement des enfants à venir ? De toute évidence, non, il parlait de leur avenir à eux deux. Adriel ne serait pas contre emmener James quelques jours en balade, mais ce dernier n'était pas prêt pour ça. James aimerait bien qu'Adriel se sédentarise près de chez lui, mais il ne le désirait pas encore, parce que mentalement, il n'était pas encore prêt pour ça. Les deux désiraient des choses pour le moment impossible, car leur relation n'en était encore qu'à ces balbutiements. Mais qui sait ce que cela pourrait donner avec le temps ? Presque naturellement, Adriel avait cependant posé sa main droite sur l'épaule gauche de James, comme s'il s'était habitué à sa présence malgré tout.

avatar
06/10/2016 Mr Hyde 83 Sam Way Cosmic light Pêcheur 20


Sujet: Re: Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James
Mar 5 Déc - 21:47

Lentement le calusa ferme les yeux adossés contre Adriel il profite de l’instant qui très vite s’éteindra. Au loin en dépit du son du ressac il entend la fête qui s’estompe progressivement et encouragera chaque habitant à regagner son logement. Pourtant, le jeune pêcheur n’a pas encore envie de rentrer et a même l’impression limpide d’être plus que réveillé. Il entend le cœur d’Adriel résonné dans son torse alors qu’il se tient presque contre lui. Il entend et sent le vent sur sa peau, qui chatouille parfois et picote lorsque les grains de sable s’y mêlent. Il arrive à sentir la respiration lente de l’Hermite, à entendre les vagues s’écraser comme une déferlante sur les roches plus loin sur la falaise. Alors au final, il a presque l’impression que tous ces sens sont en activités.

Il respire lentement, gardant les yeux clos en écoutant ce qu’il a à dire. Il est vrai qu’avoir un enfant ou plusieurs lorsque l’ont vie sur la route n’est pas une chose facile. James n’envisage pas non plus les enfants maintenant, sans doute trop enfant dans sa tête pour le moment. Il ne peut donc que comprendre son point de vue, même si parfois il se demande si ce sont des sacrifices suffisant pour avoir une vie de liberté comme la sienne. Ne se sent-il jamais seul ? N’a-t-il jamais envie de s’arrêter et ne plus jamais partir d’un endroit ? Bien qu’en théorie l’artiste qu’il est comprend le fait d’être vagabond son cœur n’arrive pas à le comprendre entièrement. Pas sans le vivre un jour sans doute.

« Pas trop de temps non plus… » Il insinue un peu qu’il n’aimera pas attendre indéfiniment pour un futur. Bien sûr même pour lui pour le moment il n’est pas sûr de quoique ce soit entre eux. Mais c’est là, il le sent tout comme Adriel sans doute. Il sent ce petit quelque chose qui fait graviter leur présence l’une envers l’autre. Et selon lui, c’est largement suffisant pour rester ensemble un peu plus et tenter l’avenir.

Il ouvre les yeux sur le ciel et se demande combien de temps ils ont perdu à observer le ciel. Il n’entend plus vraiment les tambours au loin ni même les rires des gens. Peut être que des heures se sont écoulées ou juste quelques minutes. Il bouge lentement, le regard un peu endormi se posant sur son ami.

« Il est trop tard pour rentrer, reste dormir. Ma famille doit déjà être en train de dormir. » Il n’a pas le choix sinon le retour se fera pendant la nuit noire et cela peut être très dangereux. James se lève, les jambes légèrement engourdies puis lui tend la main pour rentrer dormir. Il regarde une dernière fois le ciel et l’océan derrière se disant que cette soirée était meilleure encore que ce qu’il s’imaginait.

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James

 

Pourquoi est ce que je reviens vraiment ici ? - Feat James

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Pourquoi es tu comme ça avec moi ? | feat Moby
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-