Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜flots d'enfer | osbern
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
13/06/2017 apy. 47 garrett hedlund. alaska. navigateur hanté. 120


Sujet: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 22:31

Code:
✜ [color=firebrick]Garrett Hedlund[/color] → Obsern Âke

SURNOM
barn, ça se rapproche de bern, pour osbern. explication de son sourire conséquent sous sa barbe jamais taillé. c'était son surnom, comme ça qu'il s'appelait lui même pour se retrouver quand il se sentait fuir.
ÂGE
il n'se souvient plus vraiment quel âge il a, osbern. des années gâchées, il a arrêté de compter les jours. il devrait en avoir trente-et-un; même si on lui donnerait très certainement plus.
ORIENTATION SEXUELLE
les courbes dissimulées sous les peaux tannées des bêtes qu'ils tuent; l'odeur dont leurs cheveux sont imprégnés; les lèvres sucrées. il aime les femmes.
SITUATION AMOUREUSE
il devait lier sa vie à une femme, autrefois.
MÉTIER / FONCTION
navigateur des glaciers, la mer était son élément, jusqu'à ce qu'il s'y perde.
APTITUDE(S)
excellent navigateur a l'égo trop important, piégé par les flots; maniement d'une arme, un sabre, en guise de défense.
TRIBU
la tribu des glaces.
barn, c'était pas un gosse chiant. il savait c'qu'il ferait, il savait où il s'rendrait. la mer, il l'a toujours aimée. la direction du vent, il l'a toujours cernée. il était passionné barn. passionné par les flots qui l'emmenaient loin; et barn lorsqu'il est passionné, il lâche pas. il était peut-être un peu trop orgueilleux, barn. ambitieux aussi. il se savait intelligent, il se savait excellent dans son domaine. il s'l'est beaucoup raconté, ado. quand il a eu sa spécialisation, quand il a réussi les épreuves qu'ils devait passer. c'était pas un gosse mûr, il a mit du temps avant qu'ça vienne, il était impatient, compétitif. et ça lui a valut une cicatrice sur la mâchoire; il aimait bien enjoliver l'histoire, dire qu'il s'est fait ça en pleine tempête avec son père, alors qu'il s'est juste ramassé sur le pont après qu'un de ses hommes ne lui mette une tape dans le dos; manque de bol y'avait un sabre posé là, et il se l'est prit comme il fallait. pourtant ça a jamais été un gros dur barn. son surnom, il vient de là; de son sourire, de sa joie, de ce qu'il laissait paraître. il avait des défauts, mais il avait un grand coeur et ça, son père l'a jamais accepté. son père voulait un guerrier, un navigateur, fort, imposant, à la grosse voix, aux poumons puissants. pourtant barn il l'a toujours eu, la grosse voix. il était juste pas très imposant, avait peut-être une carrure qui laissait à désirer. y'a beaucoup de chose qui l'ont changé barn. mentalement et physiquement. y'a déjà son père; ce navigateur, qu'était son modèle et dont il aurait dû hérité du bateau qu'est mort. mort en mer. mort pour ce a quoi il avait consacré sa vie. c'est là que barn il a commencé à prendre conscience de cette passion qui allait devenir son destin. il est devenu plus réfléchi, plus patient. un sens de la stratégie s'est développé, chez lui, il étudiait les cartes, la maçonnerie quand il pouvait. parce qu'il devait réparer un vieux bateau, le premier de son père. il s'est transformé barn. il a prit de la masse, du muscle. il est devenue un homme; même si légèrement tardivement. il est tombé amoureux, aussi. mais c'est autre chose. il à toujours été loyal barn; alors quand d'anciens membres de l'équipage de son père, rescapés, se sont pointés, il leur a ouvert le pont de son bateau. il était sincère, quand il leur a dit qu'il les lâcherait pas. et il les a pas lâchés. jusqu'au dernier moment. pourtant y'a eu leur départ, précipité, à cause de lui. y'a eu cette connerie qu'il a fait, à trop vouloir jouer au héro. il voulait être vaillant, il a été stupide. alors on a découvert qu'il voulait épouser la iskaar convoitée, on a découvert qu'il avait son cœur. il a pas été banni, c'est resté secret. d'un arrangement entre familles, il a quitté l'île. il revenait, parfois. il repartait dès qu'il avait les marchandises. la disparition de sa princesse à la peau brune l'a rendu fou. il l'a cherché, et son erreur à causé le naufrage du bateau qu'il avait baptisé comme son père. le naufrage à causé la destruction de ce qu'il avait réparé de ses mains. détruit la confiance qu'osbern avait en l'océan. il y a eu l'espoir qui les a retrouvé, sur sa pirogue bleue, quatre ans après. osbern avait changé. il était hanté par ce qui leur était arrivé; par les morts inutiles qu'il avait causé. il était devenu méfiant, blessant, discret. il s'était forgé une carapace, et seul ses hommes le connaissent encore tel qu'il était avant; ou ceux qu'il restent en tout cas.
+ Quelle est la pire chose que tu aies faite ? Des regrets quelconques sur ta vie ?


barn a toujours été connu pour être "gentil". oui, c'est comme ça qu'on le considérait, avant de le croire mort. il y avait toujours un sourire, sous sa barbe mal taillée; il avait toujours les mots pour les enfants qu'il croisait lorsqu'il était sur l'île; trouvait toujours un arrangement, pour son équipage. barn, il savait se faire respecter, mais seulement de ses hommes. alors oui, il regrette sans aucun doutes d'avoir toujours été trop gentil. de ne pas avoir apprit à se battre plus tôt; de ne pas avoir su protéger celle qui avait besoin de lui, celle à qui il avait promit de l'épouser. barn, c'était l'homme gentil. parce que barn, c'était le gosse du diable. il n'en a pas vraiment de souvenir, il était jeune. nous mettrons ça sur la faute de la mémoire, qui grandit, qui vieillit. ou sur celle de la mémoire sélective. un souvenir dont il ne veut pas, dont il n'a jamais voulu. sa mère lui avait apprit les vertus des plantes. elle l'avait mise en garde, aussi, sur certaines d'entre elles. enfant de fourberie, il n'a retenu que ces dernières, notamment l'if, et est un jour tombé sur un buisson de cette plante mortelle. aucune méfiance, il en a cueillit les baies pour les apporter à son frère, de trois ans son cadet; il les a toutes mangées.


+ Que penses-tu du continent et des tribus qui s'y trouvent? T'y es-tu déjà rendu? Si oui, pour quelle raison?


navigateur, il voyait loin barn. il voyait grand. il se savait talentueux; on le lui disait souvent. alors il s'y est rendu, à quelques reprises, oui. mais seulement la berge ouest, échanger avec les calusas; il en a beaucoup apprit, de ces terriens à l'emblème aux huit tentacules. puis il a dû fouler le continent, pendant deux années consécutives il y a bien longtemps en ne rejoignant son île natale que très rarement, levant le drapeau blanc devant les autres tribus. il n'y était pas pour se battre; son devoir était d'en apprendre plus sur la navigation, sur les mers. et chaque tribu pouvait lui en apprendre, lui disait-on. alors il s'est familiarisé avec les braves moeurs des trois tribus des côtes nord ouest:  des calusas, il a apprit de nouvelles techniques de pêches à rapporter à sa tribu; rejoins les montagnes athnas, pour échanger du bois contre des armes. en remerciement à ses nombreux allez retours, la tribu des montagnes lui ont offert des armes pour lui et ses hommes, et osbern à apprit l'art de manier le sabre qu'ils lui ont offert et qu'il l'accompagne chaque jour. ses yeux bleus ont aussi pu apprécier la beauté les plaines des pikuni, dans un but commercial, sans cependant y rester très longtemps : loin de la mer, osbern et ses hommes n'étaient pas à leur place.

+ Ces deux dernières années, deux étoiles sont tombées du Ciel. On raconte que ce sont des hommes, venus dans des boîtes de métal, qui se seraient maintenant établis sur le continent. Quelle est ton opinion là-dessus ?


on raconte, oui. car osbern ne les a pas vu; comment lui demander de guetter des étoiles tombantes, alors qu'il ne retrouve même la vénus pour retrouver son chemin. mais il ne croit pas aux on dit. osbern, il a besoin de voir de ses yeux bleus. il a besoin de sentir de ses mains rêches. alors il n'a pas d'avis. il écoute. il se dit qu'un jour, oui un jour, il s'aventurera sur le continent. un jour il rencontrera ces hommes venus du ciel. un jour il verra ces boîtes de métal. ce jour là, alors, il aura un avis.

+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler ?


il aimait la mer barn; il aimait le vent dans ses cheveux quand il était sur la croupe de son navire; il aimait humer l'air iodé qui était devenu son quotidien; il aimait la fraîcheur de son corps lorsqu'il naviguait. et puis il a perdu, cet amour pour la navigation. il a perdu son envie. il a perdu ce désir permanent d'appeler son équipage pour partir quelques jours en mer, juste eux contre les eaux. parce que ces eaux ont eu raison du Aslak, raison d'une partie de son équipage, raison de son amour pour elles. alors barn n'aime plus la mer. barn ne cherche plus à la rejoindre. barn ne veut que la fuir. s'éloigner. mais c'est si compliqué, sur une île. si compliqué quand on en est entouré. il n'aime plus l'odeur qui envahi ses narines dès qu'il met un pied dehors. il n'aime plus les voiles qu'il voit au loin. n'aime plus le blason de sa tribu, qu'il reconnaîtrait à des kilomètres de son emplacement, à l'avoir trop cherché au loin pendant quatre années...

+ Que penses-tu de la radioactivité, de tes ancêtres ayant détruit leur habitat un siècle plus tôt ? Quelle est ta relation avec la nature ?


osbern, il n'a que l'avis de sa mère. il a été élevé dans cette idée, qui ne le quittera jamais. la destruction de la planète, la faune, la flore qui gouvernent les continents, les survivants. tout cela devait arriver. tout n'est qu'une vengeance de la terre sur leurs ancêtres à tous. quoi qu'ils en disent, quoi qu'ils en fasse, tous les habitants du siècle précédent sont responsables de ce qui est arrivé. leurs descendants eux ne font que subir les erreurs  commises. alors barn, il considère que ça devait arriver. que si ça n'avait pas été à cause de la troisième guerre, ça aurait eu lieu après. osbern il écoute le vent et sent l'océan. bon entendeur de la mer, là est sa nature, peu importe ce qui se mettra entre elle et lui.

+ Que penses-tu du passé légendaire liant les Kovariis et les Iskaars ? Y accordes-tu de l'importance, du crédit ? Quel est ton ressenti vis-à-vis de l'autre tribu ?


il les a toujours considérées comme un mythe. des légendes. déesses d'une île lointaine qu'il n'avait jamais exploré. elles étaient l'inatteignable. le mélange de la force et de la sagesse. il en a entendu, des histoires sur ces femmes forcées d'épouser les assassins de leurs époux. ces meurtres barbares effectués par la sienne de tribu, à osbern. il y a toujours cru, à ces guerrières. ses premiers fantasmes d'ado les comprenait. et il y a ce jour, où il a vu un bateau au bois bleu, à la forme d'une pirogue, ne contenant qu'une passagère à son bord, tenant fermement la rame du bateau. la sirène aux cheveux ébène leur avait redonné l'espoir. celui de sortir de cette île inconnue qu'ils ne quittaient pas plus de six jours, de peur de s'échouer à nouveau. l'ancienne kovarii eut alors une place de choix dans le cœur de l'équipage du Azlak. et la tribu des déesses monta dans l'estime des naufragés.


+ Quelle place accordes-tu à ta famille, tes proches ? Te sens-tu bien intégré(e) parmi les tiens ? D'ailleurs, dans quelles activités t'épanouis-tu ?


frère cadet défunt, mère sur son lit de mort et le croyant mort depuis quatre ans. certains disent pourtant qu'une mère le ressent, lorsque la chair de sa chair n'est plus. mais pas celle d'osbern. elle l'a abandonnée le jour où elle a accepté qu'il quitte l'île. elle l'a abandonnée le jour où elle l'a cru mort. ses proches, c'est son équipage. c'est sa famille. ils l'ont suivis, ils le suivront. ils se sont aidés. ils se sont protégés. ils se sont pansés. l'île des iskaar, ce n'est pas là qu'est sa place. pourtant il ne se voit aller nul part d'autre, alors sa vie l'a ramené sur cette île de glaciers, au milieu de l'océan à l'ouest du grand continent dont il ne connait pas encore tous les secrets. il sait que ses hommes le suivront, s'il s'en va au loin, dériver vers le continent, dériver vers ce qu'il considère comme l'avenir.



il entend encore les vagues qui se fracassent contre la coque du Azlak, il voit encore ses hommes passer par dessus le pont, emportés par la tempête alors qu'ils tentaient de stabiliser le bateau, il sent encore la pluie marteler son visage. les cicatrices que le bois du gouvernail qu'il tenait fermement ont laissées sont toujours là.
et ces souvenirs reviennent dès qu'il ferme les yeux. ces quatre années à essayer de s'en sortir; à retrouver le continent en vain;
à perdre d'autre hommes, trop faibles, blessés, ou qui ne tenaient simplement plus de vivre si loin de ce qui était leur maison. ils ne sont plus que six. six sur les quatorze qu'il y avait,
au départ. six qui ont tenus le coup. six qui se sont tenus entre eux. six qui se sont soignés quand un autre était malade. six qui se sont soutenus quand un autre tombait. six qui sont devenus un, à tenter de survivre pour les autres. osbern s'en voudra toujours, de ce naufrage qui est sa faute. l'amour qu'il avait pour elle l'avait rendu aveugle sur ce qui risquait de leur arriver.
ils ne connaissaient pas l'inconnue; et pourtant il sont tombé droit dans le vide océanique qui s'offrait à eux.
il n'a pas oublié ces quatre années à se battre avec l'île sur laquelle ils avaient atterris. il n'a pas oublié toute la douleur qu'il a ressenti quand ils devaient essayer de réparer le bateau,
en vain. ils savaient tous que c'était peine perdue; mais c'était leur unique moyen de tenir. de garder espoir de s'échapper un jour. de quitter cette île maudite qui avait ouvert ses entrailles pour les recevoir vivants, et dévorer leurs âmes mourantes.
l'espoir ils ont essayés de ne pas le perdre. pourtant c'était ce qui était le plus compliqué à trouver. ils trouvaient d'la nourriture. d'l'eau. d'quoi dormir. du matériel pour reconstruire l'Azlak
comme ils le pouvaient. mais ils trouvaient pas l'espoir. puis un jour, le plus jeune des matelots a hurlé qu'il voyait quelque chose. ils le croyaient pas, au début; pensaient qu'le soleil lui tapait sur la tête, qu'il commençait à devenir fou, lui qu'avait l'esprit le plus clair. mais il avait bien raison. et c'est la sirène aux cheveux couleur nuit qui les avait trouvé.
il y avait un autre bateau, au loin. ils n'en voyaient que l'ombre imposante sur l'océan clair, mais il était bien là. l'Arvid, ou l'aigle dans la tempête. l'espoir qu'il leur manquait, il était là.  ils ont dû effectuer des semaines de voyage avant de rentrer; et pendant ces semaines, osbern passait ses journées enfermé dans le dortoir. ses yeux ne voyaient que la pénombre une fois le soleil couché. il a apprit que leur sirène, feis, venait des kovariis. qu'elle avait rejoins l'équipage pour son père, pirate des mers depuis des années; il était né iskaars, mais revendiquait sa liberté d'agir, de penser, de combattre, pour son équipage et lui uniquement.
les semaines pour rejoindre le continent étaient interminables; personne ne voyait la fin de cet océan. et une nuit ils purent découvrir la puissance de l'Arvid face à la tempête que l'aigle bravait. l'équipage était soudé, ils ne faisaient qu'un, et c'est ce qu'osbern avait toujours cherché pour le sien. iskaars d'Azlak se joignirent aux pirates le temps d'une nuit durant laquelle la foudre n'eut pas raison de la puissance du navire. des liens se forgèrent pour chacun d'eux, autant avec le bateau qu'entre les deux équipages.
il se souvient de ce jour, où le capitaine à senti que son corps ne répondrait plus. ce jour où il n'a pas quitté son bureau. ce jour où il ne laissait que sa fille, le voir. ce jour où elle est sortie du bureau pour lire une lettre qui laissa les hommes sans voix. une lettre de leur capitaine qui leur disait ce qu'il avait accompli depuis toutes ces décennies; qui les remerciait; qui leur annonçait qu'il les laissait entre les mains de la sirène; qu'il avait accompli ce qu'il avait eu à faire. le soir, certains de ses pirates lui dirent adieu; d'autres s'étaient isolés pour pleurer la mort à venir de leur capitaine. osbern se souviendra longtemps de cette journée; lourde, dure, émouvante surtout. ce n'était pas qu'un simple équipage, pas qu'un simple bateau.
c'était un foyer ambulant qu'osbern et ses hommes ont eu le privilège de rejoindre. qu'ils pouvaient quitter, mais qu'ils ne retrouveraient pas.
mais leur raison leur a soufflé, telle le vent sur les voiles de l'aigle, qu'ils n'étaient pas fait pour être des pirates.  
DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle maloé mais on me connaît sous le pseudo apy et j'ai 17 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum parce que le forum était anciennement partenaire avec mon forum, et je le trouve vraiment magnifique; je me connais j'ai déjà dû hésiter à m'inscrire lorsque je l'ai découvert, mais j'ai enfin sauté le pas. Si possible, j'aimerais avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension parce que même si je connais la série je risque d'avoir quelques soucis.


Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé enfin seulement si j'avais des liens importants.







Osbern Âke
cœur des mers au creux des serres.


Dernière édition par Osbern Âke le Sam 17 Juin - 12:43, édité 26 fois

Admin △ Let the hunger control you
avatar
05/10/2015 Electric Soul 4419 Jensen Ackles Lux Aeterna ♥, Electric Soul & tumblr Traître en cavale & rebelle anti-esclavagiste anti-royaliste (ex-mercenaire, ex-gladiateur) | Combat & maniement des armes 1230
Admin △ Let the hunger control you


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 22:43

Bienvenue officiellement du coup C'est bien d'avoir choisi un rouge, ils sont un peu en déficit J'aime ce que je peux lire de ta plume

Bon courage pour la fiche, tu as 7 jours pour la terminer, n'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions

Admin
avatar
20/01/2016 avengedinchains 611 Tom Hardy ava puckessa ; signa by alas guerrier 112
Admin


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 23:05

bienvenue
un super choix d'avatar et j'ai hâte d'en savoir plus sur ce que tu nous prépares

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna 27017 Sophia Bush Avengedinchains (vava) ; Ace & Oreste (images profil); Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1713


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 23:06

Moi aussi j'aime ce que je lis jusque-là Je vois que t'as opté pour un Iskaar, j'approuve le choix (oui j'ai un peu espionné tes questions, l'air de rien ). Puisque tu cherches un parrain je peux me proposer, si tu veux bien de moi en tous les cas je te souhaite la bienvenue et une bonne rédaction de fiche

avatar
20/04/2016 FLY 6801 Adelaide Kane Ava + MURPHOUILLE ♥ • Signa + Neon Demon • Gifs + Tumblr Multi-tâches + Cartographe + Patrouilleur + Notion de combat au corps à corps 95
✣ Speedy Gonzales ✣


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 23:29

APYYYYYYYYYYY J'aurais jamais pensé te retrouver ici C'est Alice sur WF (et encore plus loin, Agatha sur Eroda ). Rholalala, comment ça fait plaisir de te voir ici On va pouvoir se faire des petits rps sympa
En tout cas bienvenue sur TH ma belle, hâte d'en savoir plus sur ce beau monsieur

Modo - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light 22141 Thomas B.-Sangster lux aeterna (Murphy ♥♥) Signa ( NEON DEMON), crackship soeur d'arme, paroles City Light Blanche Ancien kidnappé des Rahjaks. Apprenti soignant ancien traqueur 706
Modo - Supermassive Black Hole


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 23:33

Aww poto retrouvée d'Ali alors
Bienvenue en tout cas ** J'suis curieuse d'en découvrir plus sur ton perso Courage pour ta fiche

avatar
07/01/2017 Ashiri Rodakaar. 1326 Karrueche Tran. NavySunset Apprentie Conseillère druide - Soins & orateur/diplomate 113


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mar 13 Juin - 23:53

GAARREETTTTTTTTTTTTTT !!! Je meurs !
Sinon j'approuve tellement tous tes choix (belle plume en passant !), et il nous faudra un petit lien avec Urr ma pirate
Sinon bonne rédaction pour le reste et officiellement bienvenue

avatar
16/04/2015 I 9680 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna Cuisinier - Aide soignant 1648
- Hit the Road -


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 0:05

Bienvenue Bern, la curiosité est attisée avec ce que tu nous laisses déjà sous les yeux, Un iskaar je suis complètement pour et je reviendrais glané le reste des infos par la suite, en Attendant courage pour terminer la rédaction de ta fiche !

avatar
13/06/2017 apy. 47 garrett hedlund. alaska. navigateur hanté. 120


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 0:09

mais quel accueil merci à tous, ça fait plaisir, je ne regrette pas de vous rejoindre et je suis heureuse que garrett vous plaise

kyran; merci encore pour tes réponses, grâce à elles j'ai eu l'idée d'osbern qui ne m'étais pas venue à l'esprit et puis, j'avoue que les rouges sont plaisants

murphy; la magnifique sophia et évidemment que je veux de toi, c'est proposé tellement gentiment    

fly; noooon, tu blagues      puis c'est toi qu'à adé la queen quoi, vraiment, j'te déteste parce que t'es tellement belle; obligé qu'on se trouve un lien du tonerre toi + moi  

ashiri; dude, tu veux ma mort, j'peux pas refuser un lien avec katerina, c'est la femme d'ma vie     je vais te harceler ma belle, saches-le  

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna 27017 Sophia Bush Avengedinchains (vava) ; Ace & Oreste (images profil); Lux Aeterna (sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1713


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 0:26

Garrett est pas dégueulasse non plus plus sérieusement, du coup si t'as la moindre question, n'hésite pas à me mpotter cher filleul (et bonnes retrouvailles avec notre Ali nationale )

avatar
13/06/2017 apy. 47 garrett hedlund. alaska. navigateur hanté. 120


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 0:35

promis j'hésiterais pas

avatar
29/01/2017 Lynelf 133 Xavier Dolan Ava by FLY / Sign' by okinell. (Bazz') Menuisier § Artisan et artiste 117


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 1:41

Bienvenue (copain Iskaar) Courage pour ta fiche, j'ai hâte de la lire en tout cas Et j'adore le nom/prénom ;A;

avatar
13/06/2017 apy. 47 garrett hedlund. alaska. navigateur hanté. 120


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 9:09

merci beaucoup, puis xavier

avatar
28/02/2016 Glacy 455 Jessica Parker Kennedy bazzart esclave de Roan en fuite ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée 81


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 9:38

Bienvenue sur le forum

avatar
09/08/2016 Chiimaira / Adrien 190 chris john millington avengedinchains Timonier du Revenge 293
Chroniqueur d’Écumeuses Aventures


Sujet: Re: flots d'enfer | osbern
Mer 14 Juin - 10:25

Osbern a écrit:
il en a beaucoup apprit, de ces terriens à l'emblème aux huit tentacules.
Evidemment, puisqu'on est les meilleurs

Trève de plaisanteries
Welcome here, homme des océans
Bon courage pour la fin de ta fiche, et bon jeu sur TH
 

flots d'enfer | osbern

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-