Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜ Two years to finally talk
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: Two years to finally talk
Jeu 18 Mai - 10:28


Two years to finally talk


Lake  & Gamora






I
l fallait bien se réveiller aujoud'hui. C'était un jour de plus sur terre. Les mouvements autour des tentes, ne pouvait que réveiller tout le monde. La notion d'heure se faisait à présent par le lever et couché du soleil et personne ne pouvait rien dire. Lake se força à s'asseoir et prit le temps de s'étirer. Sa mâchoire s'ouvrit en grand pour lâcher un petit bâillement. Il s'était promis de se coucher tôt. Mais c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. Le feu de nuit est le petit moment de rassemblement, tout le monde rigole en se racontant diverses histoires. Le trentenaire aimait ces moments là avec tout le petit groupe. Mais il détestait surtout le réveil. Dans un élan des moins motivant, il se leva et enfila un pantalon. Lake se baisse et farfouille dans une petite caisse en bois pour en sortir un t-shirt noir. Il l'enfila et se redressa ensuite pour mettre ses pieds dans ses rangers sans même prendre le soin d'attacher les lacets. Une fois tout ça terminé, il passa la porte de sa tente et observa le camp déjà bien actif.

Chacun semblait à son poste, enfin pas tous d'autre déjeunait prêt du feu. Le grand frère du camp passa sa main dans sa barbe de la semaine et se gratta. Il frotta ensuite ses yeux pour finir par se diriger vers la place central où se trouvait le feu. A chaque fois qu'il passait devant quelqu'un, il le salua d'un "salut" ou d'un "Bonjour". C'était le petit rituel du matin et chaque matin pouvait se ressembler. Pourquoi blâmer ça? La seul réponse à ce petit train train quotidien, c'est que tout pouvait aller pour le mieux. Sur terre, c'est bien rare et tout le monde le sait bien. Un petit verre de sirop de sève d'arbre avec de l'eau et le voilà prêt. Lake devait préparer son petit cours et ne savait même pas par quoi commencer aujourd'hui... La terre et ses mystères autour de la fantasy? Hm... Lake sourit en pensant à cela et se posa sur un banc fabriquer avec la base d'un tronc. Allait il comprendre quelque chose sur les mythes et légendes autour de Jules Verne? Les récits intensifs et mystérieux des abominations de Lovecraft? Il fallait essayer non?

"Lake?"

Dit une petite voix dans son dos. L'homme releva la tête de son verre et la tourna pour regarder la fille de qui provenait le petit son doux. C'était l'une des plus jeunes du camp, le professeur ne se souvenait plus de son prénom. Quelle honte! M'enfin qu'importe. Il fit un clin d'oeil à la jeune fille afin de ne pas la troubler et de devoir surtout lui dire son prénom. Il finit son verre pour prendre du temps avant de répondre.

"Oui?"

"Y'a Gamora qui a besoin d'aide pour porter un truc lourd... Et personne n'est disponible."

Gamora? Hm... C'est qui déjà? Non personne ne pouvait l'ignorer, c'était grâce à elle et sa petite équipe que les cent pouvaient manger. C'était une fille très discrète qui parlait très peu... Souvent renfermé et froide avec les autres. Lake s'était reconnu un moment en elle, juste après la guerre quand il était devenu ce qu'il ne voulait plus être. Mais pour Gamora c'était bien différent... Autre chose rendait la femme ainsi. Le trentenaire comprenait qu'il était nécessaire que chacun conserve son soi. Que chacun est ses secrets ainsi que sa propre manière de survivre et ou de trouver sa place dans la groupe. Gamora était ce qu'elle était. Si parmi les survivants, il faudrait faire un classement de ceux que Lake était parvenu à comprendre. La brune se classait dans les derniers. Il finit par se lever et donne son verre à la jeune fille.

"Je vais allez l'aider, où est elle?"

"Elle est au garde manger"

Lake souria à la jeune fille et lui ébouriffât les cheveux. Il se baissa pour attacher ses rangers pour ensuite se rendre vers le garde manger. C'était encore le même rituel du "Salut" et "Bonjour". Traversant tout le camp, le grand frère ne savait pas à quoi s'attendre. Il était disponible de toute manière. Son cours n'était que l'après midi, une fois que la chaleur redescend un peu et que le soleil ai passé son zénith. Il arriva au niveau du garde manger et vit plusieurs caisse devant. C'était surement de la viande sécher ou de nouvelles cueillette. Toutefois, il n'eut pas le temps de réfléchir, qu'il vit la brune essayer de ranger une caisse en hauteur. Tels un gentleman serviable, il se précipita proche de la femme pour l'aider à ranger la caisse pour éviter l'accident ou la catastrophe.

"Attention!"

Dit, Lake avec un sourire en regardant Gamora. C'était la leader des chasseurs, elle avait surement pour tâche d'assurer le recensement du garde manger afin d'avoir connaissance des missions à donner. Ou alors, elle c'étais mise en tête qu'elle devait tout ranger seul. Lake avait déjà remarqué ça chez elle... Elle ne disait rien, on ne savait jamais si tels ou tels chose l’embettait.

"Il parait que tu as besoin d'aide?"

L'homme resta devant la brune afin de savoir concrètement ce qu'elle voulait qu'il fasse... Puis, il n'avais jamais pris le temps de parler avec elle. Ce serait enfin l'occasion de peut être la cerner, afin de la connaitre un peu plus. Ils avaient tous besoin d'un peu se connaitre et parler était le meilleur moyen de faire connaissance. Toutefois, juste se poser pour le faire n'aide pas. Une simple tâche à réaliser en commun délie des langues ou alors ça reste silencieux. Mais pour ça! On ne l'espère pas!

Admin
avatar
05/03/2015 avengedinchains 2991 Jennifer Lawrence signa Alas Leader chasse & traque 37
Admin


Sujet: Re: Two years to finally talk
Mer 14 Juin - 17:56

» Two years to finally talk
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Demander de l’aide ? Sa hantise. Gamora aime prouver au monde qu’elle n’a besoin de personne. Leurs rappeler qu’elle est indépendante et que ça n’a jamais changé au cours de sa vie. Elle a toujours été forte et pour cette raison, elle a tendance à aimer prouver au monde que tout est comme ça et que ça ne risque pas de changer. C’est un besoin important. Leader, la jeune femme aime prouver qu’elle est indépendante et ce genre de chose. Mais ce n’est malheureusement pas aussi simple que ça. Les choses sont juste comme elles sont et il faut juste se contenter de faire avec. Un soupir s’échappe de ses lèvres alors que la jeune femme se tient dans le garde-manger. Elle a réussi à attraper un gros gibier. De ceux qui font du bien à l’estomac et à la tribu. Un putain de cerf. Si le ramener ici fut une épreuve colossale, arriver ici et découvrir que les cuisiner sont ailleurs, ça l’a rendu un peu irritée. Elle n’a pas le temps pour tout ça et surtout, elle se permet de croire que ce n’est pas non plus son boulot. Enfin bon, ça l’énerve de perdre du temps comme ça et intérieurement, ça l’agace aussi de ne pas avoir de remerciement ou de petit mot gentil pour la capture qu’elle a pu faire. Ce fut compliqué, et l’animal a réussi à fuir, au début. Mais elle y est parvenue. Parce qu’elle avait la « rage de vaincre », si on peut le dire ainsi. Elle est rentrée au campement et… Personne ne l’a vraiment aidé, on l’a juste regardé de loin. Le temps d’une seconde, elle a voulu revenir en arrière, cacher la bête ou en manger le plus possible à elle seule. Mais à défaut d’être solitaire, elle n’est pas non plus égoïste, surtout pas au point de laisser pourrir un animal aussi conséquent.

Sauf que sur place, elle trouve surtout une caisse en plein milieu du chemin. Enfin… une caisse, quelques trucs fabriqués pour pouvoir ranger correctement sur place. Ce n’est pas exceptionnel mais... Il fallait bien faire quelque chose pour un peu ranger tout ce bordel. Un besoin pour s’organiser et comprendre un peu plus. Mais ce n’est malheureusement pas aussi simple que ça. La brune doit pousser ou du moins ranger et lorsqu’elle tente de soulever la caisse, son poids est trop lourd et l’agacement est encore plus grand. Elle inspire un grand coup, tente de garder son calme mais il faut bien l’avouer, elle en est incapable. Elle fait ce qu’elle peut, en tout cas, et se permet de supposer que c’est déjà bien. Mais ce n’est pas forcément la solution adéquate. Elle n’en sait rien. Mais ça l’énerve, de devoir le faire et de n’avoir trouvé personne pour l’aider. De traîner un putain de cerf et d’avoir personne. Elle passe une main dans ses cheveux, il fout un peu de sang parce que celui de ses mains n’a pas encore assez séché. Dès que l’espace est dégagé, elle s’occupera de nettoyer l’animal. C’est plus simple comme ça, d’une certaine manière. Elle est là, à tenter de ranger la caisse quand du bruit et une voix la font sursauter. "Attention!". Il est là, à l’aider, un stupide sourire sur les lèvres alors qu’elle le fusille du regard. Pense-t-il vraiment qu’elle n’est qu’une fleur fragile incapable de porter une caisse ? « Evite de faire ce genre de chose quand quelqu’un tient une caisse comme ça, si tu veux bien ». Tout ceci ne rime à rien, faut l’avouer. Oui, elle est sortie le temps de deux secondes tout à l’heure pour dire à qui voulait l’entendre devenir l’aider. Mais il y a l’art et la manière et l’homme qui vient d’entrer semble persuadé que c’est l’homme de la situation, son chevalier servant alors que ça n’a pas de chance d’arriver. "Il parait que tu as besoin d'aide?". Finalement, elle se dit qu’elle aurait pu se débrouiller. Mais elle ne néglige pas sa carrure et surtout le fait qu’il soit plus grand qu’elle. Alors il pourra l’aider pour le cerf. Il faut juste qu’elle soit… Gentille. Et ce n’est donc pas franchement gagné. « Pour ranger le bordel des autres ? Non, il n’y avait que ce crochet. Par contre, si tu pouvais m’aider à accrocher la carcasse de ce cerf ». Bien sûr, elle l’a déjà vidé de ses organes, sinon, ça aurait pourri plus vite. En espérant que ce ne soit pas un de ces bonhommes capables de faire le malin mais incapable de toucher un peu de sang.


notes » w/ Jake le 18 mai 2117 dans le garde manger.

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47074 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 344
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: Two years to finally talk
Mer 2 Aoû - 19:47

RP archivé suite à la suppression de Lake

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Two years to finally talk

 

Two years to finally talk

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER (demande de partenariat)
» Few years ago...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-