Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Au grè de la Rivière ...
maybe life should be about more than just surviving


avatar
28/07/2015 I 2318 Chris Brown ( model )/Cristopher Mason Thaïs/Oreste & Lux Aeterna Verrier & Parfumeur 14
« Entre le † Ciel † et l' ☿ Enfer ☿ »


Sujet: Au grè de la Rivière ...
Jeu 11 Mai - 17:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Melody & Hyacinthe @Guest la belle blanche & Lou

Aujourd'hui il quittait son coin d'océan pour quelques jours, il lui était nécessaire de se fournir à nouveau en plantes, graines, fleurs, pour le prochain été. Afin qu'il se retrouve avec une nouvelle serre toute florissante. Il en profita pour reconduire Andromeda au camp des premiers débarqués car il ne pouvait la garder plus longtemps prêt de lui sans prendre de risques. Ensuite il comptait se diriger du coté des Naoris afin de demander à Hiro de prendre soin de la jument blanche offerte par Gen. Ainsi que du chien métissé de Loup secouru avec le jeune Archer. Le blond ne pouvait se permettre de garder ses deux animaux prêt de lui quand il rendrait sur le jangal. Devoir leur faire traverser l'eau sur un bateau n'aurait déjà pas été un mince affaire. Mais en plus veiller sur ces animaux, alors qu'il ne faisait que commencer à s'habituer à eux se résumerait à lui faire perdre du temps. Et il ne comptait pas non plus s'éterniser sur cette île, pour ne pas retomber inopinément sur Cyd qui gardait en son cœur les mensonges débités par le verrier. Et ces dames ne possédaient pas forcément la réputation d'agir avec une générosité sans limite. Le voilà donc, Calusa en vagabondage traînant une équidé immaculée, ainsi qu'un canidé à moitié sauvage.

Et là, le long de la rivière, il aperçoit cette feuille si caractéristique, qui faillit déjà lui couté la vie, la fois ou il rencontra le terrien déchainé du nom de Raphael. Alors qu'il voulait faire une tentative de se hisser sur le dos de la belle blanche soudainement il se fige. Alors il tapote trois fois sur le flanc de l'animal qui redresse les oreilles, puis la tête, visiblement aux aguets. Il ne connait pas encore les gestes qui apaiseront la belle, ni ceux qui pourraient l'effaroucher, dès lors il la sent inquiète de par sa réaction. Aussi le verrier s'éloigne en reculant, mal lui en prend, car il trébucha sur un rocher - Il les à toujours détestés - Et se retrouva à terre le dos contre le sol. Un sacré choc ! le bruit d'ailleurs fit fuir à quelques mettre sa belle jument. Tandis que Lou son chien sauvage se met à tournoyer autour de lui en reniflant les alentours avec force. Bon ça commence mal, que faire ? Courir après la bête qui s'est éloignée au risque qu'elle choisisse, par crainte, de s'enfoncer davantage dans la forêt ? Alors qu'il voulait se redresser la terre s'effondra sous son effort. Hyacinthe roula en boule le long des pentes de la rivière pour se retrouver tout bonnement le nez dans l'eau en compagnie des poissons !

Lou se mit à aboyer avec forcer alors que la jument renâclait légèrement devant toute cette agitation faisant mine de vouloir s'enfuir. Mais ça Hyacinthe ne le perçevait pas, tout mouillé qu'il se découvrait à chercher de l'air, crachotant l'eau introduite dans sa bouche alors qu'il tentait de respirer. En se relevant il remarqua que la rivière lui montait jusqu’aux cuisses, et que le terrain ne présentait rien moins que glissant. Ses mains tentaient d'accrocher quelques fougères mais elle s'arrachèrent ne lui étant d'aucune aide. Les aboiements, les hennissements, rien qui ne se comportait comme il devrait. Plus des pierres tout le long du bord de l'eau, Le Calusa ne le remarquait que maintenant.  « Saloperie ! Saloperie ! Saloperie !  »  S'écria t-il alors laissant sa rage prendre le dessus. Il posa sa main sur sa bouche pour faire signe à Lou de la fermer, Le blond ne parvenait pas se concentrer dans un tel vacarme. Mais il voyait un chemin se dessiner entre les roches alors si il s'élançait en y mettant toute sa force, peut-être arriverait-il à remonter ? Un Deux Trois ...

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Au grè de la Rivière ...
Jeu 29 Juin - 18:05

    Aujourd'hui, tu ne savais pas quoi faire. Tu n'étais pas prête à prendre la mer pour aller pêcher le poisson, car vous n'étiez revenue qu'il y a une journée du large. Il fallait laisser le navire se reposer un peu, et soigner les filets, mais ce n'était pas ton rôle à toi donc tu n'avais rien à faire de la journée. Tu aurais pu réagir ainsi, mais tu tournais en rond depuis ton levé, il y a de cela une vingtaine de minutes à présent. Tu avais pris des forces pour le petit-déjeuner et ta journée s'annonçait finalement bien longue, bien trop longue. Alors plutôt que de broger dans ton coin, tu avais décider d'aller à la rivière pour pêcher tranquillement, seule pour réfléchir avec toi-même sur la suite de ta vie, tout en rendant ton temps utile. Pas que tu ne pouvais pas le faire chez toi, mais tu avais envie de bouger un peu, en réfléchissant sur le chemin mais aussi, pour pêcher tranquillement le long de la rivière parce que c'était quelques choses que tu n'avais plus fait depuis l'automne dernier. Il faut dire que le temps hivernal n'est guère propice à quoique ce soit en dehors du village calusa, enfin trop loin du village. Même s'il est possible de se déplacer plus rapidement à dos de cheval, ce n'est pas quelques choses tu aimes véritablement. Et puis qui sait, peut être qu'à la rivière tu feras à nouveau une rencontre un peu folle. Tu te souviens encore parfaitement de cet enfant du ciel qui avait été hypnotisé par ton regard et tes formes alors que tu venais de harponner un poisson presque au vol. Il n'avait pas eu si peur que ça, vous vous étiez même intimement rapprocher puisqu'il avait découvert ton intimité. Tu ne sais pas pourquoi vous en étiez arrivé là, mais cela lui avait plu, alors qu'il semblait être un jeune homme sans expérience. C'est la seule et unique fois que tu l'as croisé d'ailleurs, tu ne sais pas ce qu'il est devenu, mais cela n'a pas d'importance à vrai dire n'est ce pas ? Tu n'es pas farouche, mais tu ne couches pas avec n'importe qui. Mais tu n'allais pas à la rivière dans ce but là, non. Tu y allais avant tout pour pêcher quelques poissons, tout en réfléchissant à Nymeria, et à la marche à suivre au niveau de tes sentiments mais aussi par rapport à cette place que tu convoites plus ou moins secrètement, celle de ta tante Wimena. Sur le chemin donc tu pensais à celle que tu pensais aimer plus que tout, celle pour qui tu avais même choisi de ne pas te marier avec ton fiancé, mais plus le temps passait et plus tu te posais des questions. Est ce que tu ne devais pas allé de l'avant ? Tu pensais à Nessa également, elle avait été d'un grand soutien durant de longues périodes, et elle le serait encore si jamais tu avais besoin d'elle pour parler. Mais aujourd'hui, tu ne voulais parler et échanger avec personne. Après quelques heures de marche, tu arrivais donc à la rivière pour te caler dans un coin, sans que personne ne vienne te troubler, pourtant, rapidement, tu entendais des bruits suspects. Un cheval semblait ne pas être loin, ainsi qu'un chien qui aboyait. Ce n'était clairement pas normal, alors tu laissais ta ligne tremper dans l'eau pour inspecter les lieux. Tu sortais un petit couteau au cas où tu en aurais besoin, on ne sait jamais. C'est alors que tu voyais Hyacinthe dans l'eau. Il y avait eu un petit glissement de terrain et il s'était retrouvé le bec dans l'eau, ces animaux appelant à l'aide. Cela te fit sourire un instant, comme s'il avait le don de se fourrer dans des situations hallucinantes. Tu regardais autour de toi, et tu vis des lianes non loin. Tu vérifiais la solidité en tirant dessus, cela avait l'air d'aller. Alors, tu grimpais à l'arbre, pour en couper une longueur suffisante. Une fois cela fait, tu te rendais auprès du blond qui n'avait pas du te voir pour lui tendre la liane afin qu'il sorte plus facilement de l'eau.

    " Besoin d'un coup de main peut être ? "

    Tu disais cela avec le sourire parce qu'il était évident que c'était le cas. Tu attachais la liane à l'arbre le plus proche, il n'aurait qu'à s'appuyer dessus pour sortir de l'eau. Heureusement pour lui, elle était assez bonne et les températures assez clémentes pour qu'il puisse sécher suffisamment rapidement.

avatar
28/07/2015 I 2318 Chris Brown ( model )/Cristopher Mason Thaïs/Oreste & Lux Aeterna Verrier & Parfumeur 14
« Entre le † Ciel † et l' ☿ Enfer ☿ »


Sujet: Re: Au grè de la Rivière ...
Lun 7 Aoû - 1:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Melody & Hyacinthe @Guest la belle blanche & Lou


Non il ne craignait pas de se noyer le Calusa, ça ne lui passa même pas par la tête puis qu'il nageait presque tous les jours dans l'océan qui bordait sa plage. Enfin le bout de sable non loin duquel se dressait sa maison ainsi que sa serre. Cependant le blond s'inquiétait que le chien mâtiné de loup qui le suivait désormais un peu partout, ne cherche à la rejoindre et coule tout de bond au fond de la rivière. Après le verrier savait que la plupart des animaux parviennent à se débrouiller mais qu'ils n'appréciaient simplement pas l'eau. Alors Hyacinthe effectuait de grands gestes afin que Lou s'éloigne le plus loin. Par contre il ,que le cadeau de Gen, la jument blanche ne s'enfuit pas avant qu'il ne parvienne à se sortir de ce pétrin. Le verrier s'imaginait mal courir après elle, au milieu de la forêt, sans direction précise. Car il ne pouvait pas se prétendre un bon traqueur, du moins pas encore car Hiro et Gen tentaient de lui apprendre cet art depuis quelques temps. En attendant ce qu'il désirait le plus au monde en cet instant restait de remonter la rive abrupte et glissante de ce maudit cours d'eau. Malheureusement à chaque tentative il glissait pour replonger dans ce liquide légèrement boueux. D'ailleurs il senti un poisson frôlé sa jambe, oui il supputait que ça ne pouvait rien être de pire, sinon il eut déjà subi une attaque. A moins que ce ne fussent des longues algues qui poussaient au fond du lit de cet affluent.

Intrigué il plongea donc sa main pour vérifier s'il rencontrait une plante marine, et ses doigts accrochèrent une tige qu'il tira avec force afin de voir si elle pourrait lui être d’une utilité quelconque. Autant que ce petit incident désagréable lui soit un peu profitable. Mais  soudainement les étranges aboiements du canidé à moitié sauvage qui s'amusait à le suivren devinrent plus perçants. Alors le blond releva la tête. Avait-il de la compagnie ? Il inspecta de tous les côtés mais ne put rien distinguer d'anormal. Quand un autre bruit lui parvint du haut d'un arbre non loin du bord du flux. Une silhouette agile se détacha du tronc pour finir sur le sol avec une liane dans les mains. Le blond fronça les paupières pour mieux distinguer qui se trouvait là ... Ami ou Ennemi. Et il crut bien reconnaître la fille du chef des Calusas : Melody. Un petit rire heureux s'échappa aussitôt de ses lèvres quand il repensa à leur expédition sur l'épave non loin du village. Le voilà bien heureux de la retrouver dans les parages, alors qu'elle se dirigeait vers lui pour lui lancer un bout de cette longue corde végétale. Tout ça accompagné d'un petit encouragement à sa manière. « Ah oui oui oui je pense bien que j'ai besoin d'un coup de main !  » Se disant il attrapa le lien pour le saisir des deux paumes, puis s'accrocher du mieux qu'il y arrivait tout en déplaçant ses pieds sur la glaise glissante de la montée. Le blond dérapa quelques fois se retrouvant sur les genoux déséquilibré. Mais finit par rejoindre la terre ferme, tout en conservant l'algue soutirée au lit de la rivière.

« Merci merci merci que ferais-je sans toi pour toujours me retirer des situations un peu douteuses  » S'exclamât-il enfin sur la terre ferme. Il possédait l'allure d'un pauvre animal mouillé n'ayant pas trouvé d'abri quand la pluie s'abattait dans la plaine. Ses cheveux blond dégoulinaient d'un mélange de liquide boueux qui les rendait bien plus foncés. En réalité un bon bain lui serait plus que profitable mais le Calusa ne se voyait pas retourner dans le courant aussi vite. « Que fais-tu donc par ici ? C'est une bienheureuse coïncidence, moi je voulais attraper quelques fleurs ... Mais j'ai plutôt plongé  » Plaisanta-t-il en lui tendant la main trois fois. Puis finalement il se dit qu'il ne devait pas être si formel avec elle et s'avança pour lui déposer un petit baiser sur la joue. Ils se connaissaient assez pour se permettre une telle chose non ? « Pas exprès, d'ailleurs je te présente lou, je l'ai soigné une fois avec l'aide d'un naori et depuis il me suit un peu partout ... » Le blond s'avança vers le chien-loup dont les jappements cessèrent une fois que Hyacinthe fut sorti de la masse mouvante et trouble. Il se laissa caresser puis s'éloigna pour mettre de la distance entre les humains et lui, il s'assit pour les observer de loin « Tu vois il fait bien ce qu'il veut ... On ne peut pas considérer qu'il est apprivoisé... Mais je crois que ... Ma jument s'est en en en fuit   » Bégaya-t-il en ne l'apercevant nul part !

Admin - Tears of the phoenix
avatar
12/10/2014 Brimbelle 47074 Jessica Chastain Lux Aeterna Médecin / Herboriste 344
Admin - Tears of the phoenix


Sujet: Re: Au grè de la Rivière ...
Sam 9 Sep - 21:44

Rp archivé suite à la suppression de Melody

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Au grè de la Rivière ...

 

Au grè de la Rivière ...

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu
» [WIP] Diorama: "Bataille sur la rivière"
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-