Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Open your arms (Skylar & Tennessee)
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nuna Cortez 36111 Sophia Bush Lux Aeterna (vava & sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1199


Sujet: Re: Open your arms (Skylar & Tennessee)
Sam 20 Jan - 21:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

❝ Open your arms. ❞
Murphy Cavendish & Skylar Rees & Tennessee Brontë-Sand
(2 et 3 avril 2117)


Les esprits étaient apaisés, maintenant, et c'était tout ce qui comptait. La nuit commençait doucement à caresser leur campement de fortune, fondant progressivement les rayons dorés de fin de journée en une obscurité seulement clarifiée par le feu installé par la petite troupe. Leurs ombres se mouvaient sur les parois de la grotte dans laquelle ils allaient passer la nuit, et les rires remplaçaient les premières tensions liés à l'inconnu. Le repas que leur avait offert Antarès fut plus que le bienvenu et le lapin remplit les estomacs de ceux qu'une journée de marche avaient affamés. Les tendres attentions se portèrent bien trop souvent sur la plus jeune d'entre eux, laissant à Antarès la liberté d'explorer les environs à plusieurs reprises. Pour autant, aucune victime ne vint s'ajouter à celle qu'ils avaient déjà dégustée. Après quelques heures, les yeux commençaient à brûler et autour du feu, les silences se faisaient de plus en plus nombreux, longs et appréciés. Il était grand temps de s'installer au creux de cette grotte et de recharger les corps d'un peu de ce sommeil tant mérité.

Les premiers rayons du soleil caressaient déjà la peau pâle de la patrouilleuse. Le silence berçait encore les lieux. Le feu leur offrait quelques derniers sursauts de vie; Tennessee avait fini, elle aussi, par abdiquer face au sommeil. Il semblait à Murphy qu'elle avait à peine dormi mais déjà, la petite Frost attirait son attention. Elle souffla ses premiers mots de la journée pour ne pas réveiller les âmes qui pourraient encore profiter de quelques instants de sommeil avant la dure journée qui prévoyait le retour de chacun dans ses propres contrées. Skylar semblait tout juste réveillé, lui aussi, et elle se demanda un instant si elle avait bien fait de ramener à la réalité l'ours encore à semi endormi. « Oui, c'était un peu agité cette nuit » Sceptique à l'idée d'elle-même quitter ses couvertures, Murphy observa son ami se redresser, le plaignit du froid qui devait attaquer ses membres. La voix d'Oona la fit tourner la tête vers elle et elle lui sourit, constatant que tout le petit monde de la grotte s'éveillait. A ses pieds, Antarès était le seul dont elle pouvait encore être sûre du sommeil. Il avait dû s'accorder quelques petites virées pendant la nuit, mais elle espérait malgré tout qu'il serait suffisamment en forme pour le chemin du retour. Elle n'en doutait pas : porter un Antarès de quelques mois ou de plus d'un an pour l'épargner de la fatigue d'un trajet n'avait sûrement rien à voir. « Les animaux ont pas autant dormi que nous, je pense » fit-elle remarquer avec un sourire en coin en commençant à s'extraire de la protection de sa couverture. Un frisson lui parcourût l'échine et elle réajusta son pull pour tenter de contenir le peu de chaleur qu'elle avait réussi à conserver dans la manœuvre. Elle se glissa à quatre pattes, encore à moitié endormie, vers Antarès, qu'elle caressa tendrement derrière les oreilles pour le préparer à un réveil imminent. Les esprits ne s'étaient encore tout à fait arrachés à la nuit et elle attrapa son sac pour en sortir sa gourde et boire une gorgée de l'eau qui avait eu tout loisir de frôler le gel pendant la nuit. La sensation gelée lui arracha une grimace de déplaisir mais elle eut le mérite d'achever de la clouer dans le temps et l'espace présents. Elle croisa subitement le regard d'Oona et dut se répéter les mots qui raisonnaient encore dans la caverne pour comprendre l'importance de ce qu'elle venait de dire. Aussitôt, elle se tourna vers Skylar. Cette fois, elle était plus que réveillée. Subitement survoltée, elle se redressa dans la terre pour rejoindre la petite Frost encore exploratrice des lieux, manqua de glisser et attrapa tendrement la petite bête pour rejoindre Skylar et la glisser dans ses bras. « Regarde, c'est ta petite... » Ses yeux brillants se levèrent vers l'homme alors qu'elle réalisait que son geste avait quelque chose de celui de la sage-femme qui tend son nouveau-né au père qui avait assisté à l'accouchement de sa bien-aimée. Elle s'en moquait. Enfin, elle posa un regard tendre sur Oona. Dire qu'elle n'avait pas douté un seul instant que ce moment arriverait serait mentir. Elle était la première à savoir que l’inattendu était capable de se mêler même aux situations qui l'appelaient le moins. Mais ce serait également mentir que de prétendre que c'était le soulagement qui dominait ses sentiments à cet instant précis. Ce n'était pas le soulagement, c'était la reconnaissance. Elle avait dévoilé une partie de son monde à Oona en la présentant à deux des personnes les plus importantes à ses yeux. C'était probablement le plus intimidant, en fait, d'offrir à quelqu'un qui ne vous avait observé que sous un angle toute une autre part de vous. Car elle en était persuadée, Murphy : puisqu'ils sont une part de vous, vos amis vous représentent autant que vous vous représentez vous-mêmes. Présenter ses amis, c'était présenter un pan entier de votre vie, c'était présenter ce que vous attendiez d'elle, c'était présenter vos plus grandes forces et vos plus grands espoirs. Elle était fière de pouvoir compter les trois personnes présentes parmi ses amis, ravie qu'ils aient crée ensemble un autre monde où les deux premiers se rencontraient. Une part de sa vie de tous les jours, une part de ce nouveau monde qu'elle créait sur cette Terre. C'était peut-être l'une des plus belles promesses que la vie lui faisait : que tout allait bien se passer, dans ce monde.

Elle se redressa enfin et entreprit de plier sa couverture au mieux pour qu'elle prenne le moins de place possible dans son sac. « Il me reste quelques fruits, si vous voulez » souffla-t-elle avant de voir Tennessee, encore allongée, se tourner vers elle. « Salut, rayon de soleil ! » Elle lui sourit, malicieuse, et vit soudain Antarès filer comme une flèche vers la dernière éveillée. Elle laissa les deux chiens odysséens à leurs humains et s'approcha d'Oona, posant tendrement une main sur son bras. « Merci pour tout », souffla-t-elle à sa seule attention. « On se reverra très vite, mais je tenais à te remercier pour Frost... Enfin, Lune et Skylar. Tu le regretteras pas. Je te donnerai des nouvelles la prochaine fois. » Elle déposa un baiser fugace sur sa tendre joue de jeune fille et se tourna vers tout le monde. « Je suis désolée de presser tout le monde mais on a une route longue... » Son regard peiné chercha ceux de ses deux compagnons odysséens.


Spoiler:
 

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 348 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 34


Sujet: Re: Open your arms (Skylar & Tennessee)
Dim 18 Fév - 22:01

Skylar était un peu stressé et quand il vit Oona se réveiller, il se demanda ce qu’elle allait dire. Après tout, n’allait-elle pas rendre sa décision de ce soir de ce qu’elle déciderait pour lui et Frost ? Il se détourna de la native pour écouter Murphy lui confirmer ce qu’il pensait, la nuit avait été dur. L’homme était assis, à demi hors de son sac de couchage. L’air frais achevait de le réveiller et c’était juste ce qu’il désirait. Skylar regarda sa chienne alors que Murphy dit que les chiens n’avaient probablement pas dormi comme eux. Il approuva. Il avait encore du mal à se dire qu’il avait dormi ici, qu’ils allaient bientôt rentrer. Skylar était angoissé pour Frost. La voix d’Oona l’interpella et il tourna sa tête ébouriffée vers lui. « Durant la nuit, elle est venue me voir. Elle s’est baladée. » Il se souvenait encore de sa truffe fraîche. La petite chienne s’était glissée sous sa couette durant une partie de la nuit. C’était peut-être bien le signe qu’il pouvait l’avoir et que le lien se ferait entre eux progressivement. Il se demandait s’il était dans le juste et si effectivement, il repartirait avec la petite chienne. Oona reprit son discours et le militaire eut du mal à intégrer le discours. Il cligna mollement des yeux, un peu abruti en se demandant s’il avait bien entendu. Voulait-elle dire que c’était bon, qu’il pouvait repartir avec Frost ? La phase de test était-elle terminée ?

Il restait muet, étrangement timide pour le coup. Peut-être que Murphy devina qu’il était perdu. Elle attrapa Frost et la mit dans ses bras. L’homme posa son regard clair sur elle et la petite chienne lui lécha les mains, visiblement contente d’être dans ses bras. « Hey toi. » Il passa sa main épaisse dans sa fourrure qui lui rappelait le givre. Il se pencha en avant et sans hésiter, l’embrassa sur le dessus de la tête. Il était rarement tendre, mais savait qu’il ferait tout pour que sa chienne se sente bien. Oui la sienne. Il n’arrivait pas à réaliser. Il n’avait jamais eu quiconque à sa charge, aucun être vivant. Il aurait pu en trembler, mais il se contrôlait suffisamment. « Merci infiniment. » Dit-il à Oona et avec sincérité. Il laissa Frost s’échapper de ses bras et aller voir sa mère chienne. Il se demandait si la petite allait réagir en partant ou alors pas du tout. Le mouvement de Murphy le fit aussi se lever. Il commença à arranger ses affaires et laissa Tennessee se réveiller tranquillement sans lui parler. Skylar privilégiait vraiment le silence plutôt que de parler inutilement. Il vit bien Murphy s’approcher d’Oona et décida de leur laisser de l’espace pour discuter ensemble. Il suivait du regard Frost qui revenait régulièrement à lui. Avait-elle compris qu’il serait son maître ? L’homme s’accroupit pour lui faire des câlins qu’elle accueillit avec plaisir, toute heureuse.

La chienne lui lécha les mains, toute excitée et poussa une sorte de jappement. Il ne comprenait pas encore le langage chien, mais vu les mouvements de queue, elle devait être heureuse. Murphy donna le mouvement de départ et le soldat vit une lueur peinée dans son regard. Il s’approcha d’elle et lui tapota l’épaule. « Tu la reverras. » C’était ce qu’il lui souhaitait car elles semblaient liées. Il ignorait tout de ce que cela représentait d’être présenté à cette femme. Skylar termina de préparer ses affaires et masqua les traces de leur passage. La route serait longue, mais il avait hâte de rentrer avec Frost, même s’il craignait les réactions des gens au camp face à la petite chienne. On aurait dit un petit flocon de neige, elle était toute vive, son pelage clair devait être fascinant parmi la neige hivernale.

Spoiler:
 
 

Open your arms (Skylar & Tennessee)

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Mek' pour l'open de peinture GW
» Combat arms
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ
» ND Open IV
» Open Video a GW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-