Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Une rencontre étrange. | Oz
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Une rencontre étrange. | Oz
Sam 15 Avr - 10:23

Il faisait chaud, il faisait beau. Le tremblement de terre était passé par là et il s’agissait maintenant de reconstruire ce qui s’était effondré. Skylar aidait, comme les autres. Il fallait des pierres, des bouts de bois. Il avait prévu avec d’autres soldats de faire une sortie dans les bois pour trouver de quoi ravitailler le camp. Ils se séparaient en plusieurs groupes pour gagner du terrain. Skylar avait prévu de faire une exploration seule, pas trop loin non plus. Depuis qu’il était sorti avec Tennessee et avait croisé la créature dangereuse, il se méfiait de toutes les bestioles qui rôdaient dans le coin. Il avait vaguement décrit à Leary Wrath la bestiole qu’il avait vu. Le scientifique avait semblé très intéressé. Les scientifiques étaient toujours intéressés alors que Skylar lui, aurait parié sur le fait qu’il aurait perdu un membre, voir un corps tout entier si des natifs ne les avaient sauvés. Il en faisait parfois des cauchemars, mais n’en parlait pas. Pourquoi faire ? D’autres comme lui étaient marqués par la vie sur Terre. Une vie sans pitié qui faisait croiser le chemin de quelques créatures affamées. L’homme arriva au point de rendez-vous et compta les troupes. « Tout le monde est là ? On y va ! » Ils n’étaient pas moins de six. Ce n’était pas un chiffre fous, mais ils n’étaient pas non plus nombreux comme des fourmis. Alors il fallait laisser des hommes et des femmes ici et prendre quelques-uns dehors.

On ne savait jamais, que des terriens les attaquent. D’accord il ne le voulait pas, mais il restait méfiant. Skylar soupira intérieurement, n’affichant rien extérieurement et se mit en route. Il espérait vraiment ne croiser aucun natif car il n’avait aucune arme. Alors cela pouvait très mal finir s’il croisait quelqu’un d’hostile. Néanmoins, les terriens proches de leur campement étaient sympathiques et avaient proposé de les aider. Skylar avait été surpris en bien et avait été très content. Le petit groupe passa par la rivière et la culture de légumes qui s’y trouvait. Ils marchèrent encore un bon kilomètre avant de décider de se séparer. Ils firent un groupe de deux et un groupe de trois. Skylar alla seul et ils convinrent d’un point de rendez-vous. Le brun longea la rivière. Il avait bien enregistré ce qu’il devait ramasser et ne devait pas ramasser, au cas où. Il cherchait principalement du bois et des pierres, mais pas trop grosses. L’homme restait attentif aux bruits autour de lui, armé de son petit lance-pierre. Oui il avait mieux comme arme, mais c’était difficile d’en construire une. Il avait taillé il n’y avait pas si longtemps, une pierre pour la rendre pointue et tranchante. Il l’avait aussi sur lui, au cas où. Il se voyait mal planter quelqu’un avec, mais c’était plus quelque chose pour le rassurer.

Il l’ignorait, mais il n’était pas seul dans ses bois. Skylar se retrouva soudainement nez à nez avec un terrien et resta sans voix. Alors celle-là, il ne s’y attendait pas ! L’homme ne bougea pas, détaillant l’autre homme, méfiant. « Je ne veux aucun mal. » Sa voix grave résonna dans l’air, il leva ses mains en signe de paix. Il ne savait pas parler la langue des natifs. Il avait parlé lentement sans savoir si on le comprendrait. Il ne se sentait pas très bien. Pourtant Skylar n’en montrait rien. Il fallait bien sûr que cela tombe sur lui, quand il était seul ! Le brun ne bougeait pas. Il se demandait bien comment le terrien allait réagir à lui, il avait une allure étrange. C'était bien le premier qu'il croisait d'aussi près.

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Mar 16 Mai - 20:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz

En sortant de sa grotte l'homme du désert se dépêcha de se percher sur son Appaloosa, afin de ne pas trop traîner dans le coin. Les au-revoir, les promesses ça ne lui ressemblaient pas, ça le troublaient surtout parce qu'il se souvenait très bien en avoir user pour s'en aller plus sereinement, et ne jamais revenir. Nullement n'était son intention cette fois-ci. Néanmoins l'Eclaireur s'aperçut un peu tard, en sortant de ses pensées agitées qu'il suivait la mauvaise direction. Au lieu de se diriger vers la mer ou vivaient les calusas - Et donc sa nièce -, il allait tout droit vers le camp de la seconde vague de débarqués. Et en réalité pour le moment, il ne pouvait pas prétendre en avoir jamais croisé un. Non qu'il ne fut pas intéressé mais sa protection restait autour des premiers arrivés. Les liens établis, Le Voyageur souhaitait les entretenir, aussi fragiles fussent-ils après la piètre démontrations du peuple Rahjak avec ses enlèvements. Oz ne prétendait pas être blanc comme neige - plutôt gris, parfois noir -, mais ça ne devait pas l'empêcher de vouloir améliorer les relations. Il craignait bien un jour avec ses idées un peu libérales traquées par Radoslav, de finir traqué comme ceux qu'ils poursuivaient. Alors autant se faire des alliés tant qu'il le pouvait.

Comme il arrivait prêt de la rivière, il pensa que ça ne serait pas un mal de la suivre un peu, de laisser se désaltérer son étalon, faire de même, puis de se débarbouiller un peu. Il se trouvait encore couvert du sang séché d'Astrid, et légèrement couvert d'une poussière noire, soulevée de terre par le tremblement violent que la nature leur infligea. Les pieds sur le sol il fit en sorte de ne pas se laisser distraire par l'image de Gen qui luttait pour prendre place dans sa tête en le détournant de ce qu'il se devait d'accomplir. Le Rahjak laissa Emzelk librement circuler comme à son habitude bien qu'il soit encore un peu fugueur il finissait toujours par revenir. Puis le terrien s'agenouille sur le bord de la rivière prenant de l'eau à pleine mains qu'il se jetta au visage. Il finit par se frictionner fermement avec un tissu retiré des ses éternelles besaces. Quand son oreille capta un bruit plus insolite que les autres. Il se redressa vivement, pour se retrouver en face d'un homme complétement inconnu qui - détail - tenait dans ses mains un lance-Pierre. D'une taille beaucoup plus petite que le sien, mais ça lui plaisait ça à Ozvan. Car à part son arc, ça restait son arme favorite. Et le Vagabond n'en rencontrait que peu qui l'utilisait, du coup cela attisa pas mal son intérêt.

Peu habitué à jouer les bavards,l'Eclaireur resta muet, observant son vis à vis, attendant la réaction de ce dernier. Ozvan trouvait, bizarre idée de penser à ce genre de choses, que quelque chose de Charismatique se dégageait de ce dernier. Le voyageur ne se rappelait cependant jamais l'avoir vu, et rien dans sa carrure ne rappelait les enfants du ciel. N’eussent été les vêtements qu'il portait, et pouvait avoir empruntés ou volés à ces derniers. Le mystère fut rompu quand il parla. Mais Oz n'en fut pas désappointé, et lui rétorqua dans un langage que l'autre pouvait comprendre « Moi non plus, je me désaltérais ainsi que mon cheval » Qui bien sur en avait profité pour en faire à sa guise et s'éloigner. Ce qui n'inquiéta absolument pas Oz, puisque curieux il fit un signe dans la direction de l'objet qui se trouvait dans les mains l'autre homme « Tu es le premier débarqué que je vois se servir de ça ! C'est une bonne arme qui sait faire des dégâts, et tu peux viser de loin sans te faire remarquer » Après si ça ne suffisait pas il fallait terminer l'ennemi avec une flèche bien plantée. Selon qu'on souhaitait le voir mort ou non. Cependant l'homme ne semblait pas en posséder. Oz lui tendit la main afin de souligner que tout se passait bien entre eux, et que si l'étranger voulait continuer son chemin, il n'y verrait aucun soucis. Mais peut-être aussi pour juger un peu de sa force à travers cet échange.

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Sam 3 Juin - 20:39

Skylar ne bougeait pas, regardant cet inconnu qui semblait clairement terrien. Une sorte de panique l’envahit. Avait-il vraiment affaire à un terrien ? N’était-ce pas le premier terrien dont il croisait la route ? Oui. Il regarda l’homme au bord de la rivière qui semblait se nettoyer et le brun crut voir des traces de sang. Peut-être rêvait-il, sûrement en fait. Un cheval ? Skylar le regarda comme s’il venait de lui parler de quelque chose d’imaginaire. « Un cheval ? » A quoi pouvait ressembler un cheval ? Non il ne côtoyait pas des terriens et de ce fait, n’avait jamais vu un cheval. On lui en avait vaguement parlé et il se demanda si cela ressemblait vraiment à ce qu’on disait. Quatre pattes, haut, une queue touffue, un animal qui mangeait de l’herbe. Skylar devait avoir l’air d’un idiot, un enfant. Il n’aimait pas vraiment ce sentiment. L’homme d’âge mûr regarda le lance-pierre dans ses mains que le terrien venait de désigner. « Ça ? J’aimerais bien qu’on me remarque quand je vise. » Histoire que les gens comprennent bien l’avertissement. Il toisa l’autre homme et abaissa son lance-pierre avant de le ranger dans la doublure de son pantalon. Devait-il dire merci alors que clairement, il venait de recevoir un compliment ? Il ne savait pas vraiment comment se comporter même si clairement, pour l’instant tout allait bien.

Il regarda cette main tendue et l’attrapa sans rechigner. Il voulait en apprendre plus sur ces dits terriens. « Débarqué ? C’est le nom que vous, vous nous donnez ? Pardonne ces questions, mais tu es le premier que je croise. » Et il était vivant, pas mort. Skylar était content de ne pas se manger une flèche ou un couteau. Il y avait des histoires, des rumeurs. Difficile de démêler le vrai du faux et de savoir exactement ce que les gens avaient vécu. « Tu te lavais ? » L’homme décida de s’écarter un peu, de faire de l’espace entre eux deux. Il n’avait pas envie de le coller. Il se méfiait encore et c’était bien normal. Il ne connaissait de nul-part cet homme qui surgissait. Skylar se demandait bien où était le cheval. Peut-être n’avait-il pas assez bien regardé au fond. Il tenta de voir au loin, mais rien ne frappait son champ visuel. Il était probablement ignorant. Skylar était content, même si cela ne se voyait pas, de tomber sur quelqu’un qui parlait sa langue. Il était bien incapable de parler la langue des natifs. On lui avait dit quelques mots qui lui paraissaient bien troublants, rien de plus. Cette langue ne devait pas s’apprendre ainsi. Surtout que Skylar n’était pas sûr d’avoir un quelconque don dans l’apprentissage des langues.

Il avait des questions, des interrogations. Est-ce que ce qu’on disait sur eux était vrai ? Etaient-ils des gens capables de tuer de sang-froid ? Certains cents lui avaient parlé de la guerre alors que l’Odyssée se posait péniblement sur la Terre. Skylar tentait de tout enregistrer pour pouvoir ensuite le raconter à son meilleur ami. L’homme n’était pas un scientifique qui retenait tout. C’était plus quelqu’un de stratégique, mais il avait tout de même une excellente mémoire. Le second du chef de la garde fut bien content d’être seul. Il n’était pas tout à fait sûr de comment l’autre homme aurait réagi s’il était tombé sur plusieurs débarqués comme il disait. Débarqué, quel drôle de mot. Cela provoquait une sensation étrange en Skylar. « Viens-tu de loin ? » Allait-il seulement répondre ? Peut-être pas, mais il s’en fichait, il essayait. De toute manière, loin c’était quelque chose de très subjectif. Loin pour lui pouvait être loin pour un autre.

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Dim 25 Juin - 20:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz

Le soleil encore haut éclairait bien les lieux, et l'inconnu cachait difficilement à la fois sa méfiance et sa surprise. Néanmoins, même dans la pénombre, l'homme du désert eut ressenti les interrogations du nouvel arrivant. Un peu surprenante cette rencontre, peu souhaitée pour lui qui aspirait à un peu de solitude. Néanmoins ça lui changeait les idées, détournait ses pensées de Gen. Et il valait mieux pour l'instant sinon il ne se rendrait nul part, surtout pas à la rencontre de Radoslav qui l'attendait à la cité de feu. Le vagabond lisait dans l'expression du débarqué qu'il s'imaginait bien des choses quant au sang qui se mélangeait à l'eau vive, alors que l'éclaireur tentait de se débarbouiller au mieux. Non pas qu'il fut coquet, mais se refaire un visage humain de temps à autre lui redonnait toujours un peu d'énergie. « Oui un cheval, vous savez ce que c'est ? Il suffit d'attendre un peu et le mien va se ramener »  En espérant que l'homme ne prendrait pas peur et n'irait pas le viser avec une flèche. Sinon Oz devrait employer la manière forte, il ne le désirait vraiment pas. Une petite conversation amicale qui ne se transformait pas en échauffourée terminerait plutôt agréablement cette journée. Oz ne voyait pas ça comme du luxe.

La remarque de l'homme lui sembla plutôt étrange. Le vagabond se demanda si il en avait bien saisit le sens ? Même s'il comprenait la langue, les raisonnements parfois différaient largement. Il venait d'en avoir la preuve quelques jours auparavant avec Liam « Qu'on remarque votre façon de viser ?  » Parce que si il tirait forcément les autres s'en apercevraient à moins qu'il ne fut mauvais tireur. Un point beaucoup plus délicat à abordé. Mais s'il l'admettait lui-même, le Rahjak ne refuserait pas de lui donner quelques petits trucs. Oz trouvait l'intrus plutôt sympathique et même séduisant. Ca n'aurait pas dû entrer en ligne de compte, mais pourquoi toujours s'aveugler quand on sait qu'on se croise un instant pour se quitter celui d'après. La poignée de main fut franche, rude et plutôt agréable. Voilà qui enchanta particulièrement le Rahjak. La plupart des nouveaux venus, croisés par l'éclaireur ne dépassaient pas 25 ans et encore. Quelqu’un de plus mature rendait cela beaucoup intéressant, même un peu épicé.  « Je dirais pour moi que tu es le premier adulte ... Débarqués oui on vous désigne comme ça, ou Enfant des étoiles, enfants du Ciel. Ça vient de *skaikru* qui signifie peuple du ciel » Pas besoin d'ajouter que pour le moment il répondrait à ses questions sans rechigner. Ca coulait de source.

« Oui je me lavais, on à eut un tremblement de terre il y a quelques jours, je suis venu au secours d'une connaissance qui s'était crashé la tête, la poussière, la terre, le sang tout ça mélangés je me trouvais un peu poisseux » Expliqua le Rahjak en frottant ses deux mains contre son pantalon. A ce moment un bruit se fit entendre sur le côté, des craquements de branches. Emzelt se ramena en trottinant de toute sa splendeur blanche et parfois un peu arrogante. Il se retrouva entre les deux hommes, levant la tête il fit mine de renifler de loin l'inconnu, plus curieux que méfiant. Tout doucement Ozvan posa sa main sur l'encolure de celui-ci puis l'écarta calmement. « Le voilà mon compagnon, il est encore jeune et se comporte comme un grand gamin mais vous pouvez le caresser, il est parfois un peu rude mais très gentil » Le vagabond se demanda si l'autre éprouvait de la peur devant l'apparence d'un équidé, chez les petit jeunes de l'autre camp ça les passionnait. Mais il comprenait bien qu’une telle bête possédait une carrure plutôt impressionnante. « Vous cherchiez quelque chose de particulier par ici ? »

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Jeu 20 Juil - 14:25

Skylar ne savait pas dans quoi il s’était fourré, mais il restait très calme, refusant de paniquer pour rien. « Non j’ignore ce que c’est. » Il n’en avait jamais vu de sa vie. C’était le genre de monture qu’eux, les hommes du ciel n’avaient pas. Skylar parlait parfois par énigme et ne parlait pas forcément très bien. « Je voulais dire, qu’on me voit avant que je ne tire. Même si je n’ai jamais eu à tirer contre qui que ce soit. » Plutôt contre des sales bestioles qui auraient bien voulu le manger. Cette idée ne manqua pas de le faire frissonner même s’il tenta de le masquer. Le brun était un homme plutôt discret qui ne voulait pas montrer ce qui le traversait. Il cachait ses sentiments coûte que coûte car pour lui c’était essentiel. C’était toujours ainsi qu’il avait agi et ce n’était pas près de changer. Ils se serrèrent la main et Skylar était bien loin de se douter de l’avis que se faisait l’autre homme sur lui. Le brun était bien content de croiser quelqu’un qui semblait avoir son âge. Ils pourraient échanger sur leurs modes de vie considérablement différents. Le second du chef de garde ne manqua pas d’interroger quant au terme débarqué. S’il n’apprenait pas comment on les nommait, comment pourrait-il comprendre les natifs ? Il fallait tenter de se renseigner au maximum et tenter de comprendre ce qui se passait. Un bon dialogue était essentiel selon lui. « Skaikru… Intéressant comme mot. As-tu vu des enfants du ciel ? » Il parlait des gens nettement plus jeunes que lui. Des jeunes qui auraient pu être sa fille ou son fils. Skylar était très attaché à certains même si de son côté, il s’était toujours refusé à avoir de la descendance.

Le brun était content que ces questions aient des réponses claires et nettes. Il avait l’impression d’être écouté et appréciait particulièrement cela. Skylar avait un drôle de sentiment par rapport à cet homme. Une sensation qu’il ne s’expliquait pas et était incapable d’accepter encore. Quelque part, au fond de lui, il savait que c’était une pointe de désir. Mais l’odysséen n’était pas prêt pour s’avouer ce qu’il était et ce qu’il aimait. Il avait encore besoin de temps, énormément de temps. « Nous avons eu aussi un tremblement. » Skylar n’avait jamais eu aussi peur de sa vie. Il aurait pu y laisser sa vie, mais heureusement il s’en était sorti et avait aidé d’autres personnes dans le besoin. « C’était partout, le tremblement ? » Il avait besoin de renseignement, d’en apprendre le plus possible. Pour l’instant cet homme était disposé à parler et ne semblait pas rechiner à dire quelques mots, parfait alors. Skylar n’allait pas se gêner pour échanger quelques mots, même si ce n’était pas le but premier de sa sortie. Un bruit fit tourner la tête à l’homme qui vit alors une drôle de bête surgir. Ses yeux s’écarquillèrent légèrement, seule signe de son étonnement, mais il ne réagit pas plus. Il regarda l’autre homme toucher la bête blanche. On aurait dit une créature venue d’un autre temps.

C’était tout simplement fascinant. Le militaire en restait presque sans voix pour le coup. « Un gamin… Hein… » Dit d’une voix soufflée par l’étonnement Skylar. Il tendit sa main avec prudence. Il contrôlait son corps, ne montrant aucun signe d’agressivité, ni de brusquerie. Il était hermétique, difficile à percer. Des années de contrôle en tant que militaire étaient le résultat de son comportement physique. « Du bois et des pierres. Notre camp a été abimé, je me dois d’aider les miens. » Les siens, c’était la première fois qu’il le disait à voix haute à quelqu’un qu’il connaissait à peine. Cela faisait étrange dans sa bouche. « On s’est séparé en groupe, je suis venu avec mes hommes. » Une manière de montrer qu’il n’était pas seul. C’était peut-être arrogant de sa part, mais cela avait été plus fort que lui pour le coup. Cela n’était pas forcément méchant. Skylar avait rangé son petit lance-pierre. Il restait tout de même curieux de cet homme. Ils semblaient tellement différents, comme si non pas un univers les séparait, mais plusieurs. Mais c’était cela qui fascinait en parti l’odysséen.

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Lun 28 Aoû - 2:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz

L'idée de ne jamais avoir pu côtoyer un animal aussi noble et fidèle qu'un cheval de sa vie stupéfiait l'homme du désert. Néanmoins il imaginait mal une telle créature se déplacer dans l'espace aussi grande soit la carcasse qui le contienne. Certainement il n'y trouverait pas la végétation et les immenses plaines pour se défouler, et accomplir d'inénarrables galops. Pour la première fois, le vagabond imaginait cette triste vie que durent subir les débarqués, sans même savoir ce qui leur manquait, regrettant pourtant amèrement ce qu'ils venaient de perdre, quelques mois ou années auparavant. Alors s'il ignorait ce que c'était nul doute qu'il le découvrirait bientôt « Ah oui l'art du camouflage » Acquiesça Ozvan en détaillant l'homme des pieds à la tête, trouvant qu'il eut pu devenir un bon et beau guerrier avec un entraînement bien ciblé. « Oh, c'est toujours mieux d'éviter les hostilités quand on le peut, et de se faire le moins d'ennemis possibles. Mais vous avez déjà tués avec d'autres armes ?  » Pure curiosité de la part du Rahjak. Le fait que l'autre préféra ne pas se faire voir indiquait un léger penchant pour la ruse, et ça ne déplaisait pas au voyageur de constater que parmi ses adultes on retrouvait des gens intelligents. Malgré les dires de Tristam qui n'avait cessé de les décrire comme des êtres mauvais.

« Oui j'en ai rencontrés plusieurs, ils se méfiaient souvent de vous, en cherches tu un en particulier ?  » L'éclaireur ne doutait pas un instant que Rose, Tristam, Liam ou même Gamora craignent ou recherchent des êtres de leur propre familles. Dans toute cette histoire bien compliquée de ces habitants dans les cieux, des familles furent séparées bien trop cruellement. Ça il le comprit très bien à travers les paroles de Rose ou de Tristam surtout. « C'est bien tu en as réchappé » Déclara Oz en hochant la tête, alors que ses pensées se tournaient à nouveau vers Gen qu'il venait de quitter. « Je crois que c'était à beaucoup d'endroits oui, mais je n'ai pas encore parcouru tout l'île depuis donc il se peut que certains endroits aient moins soufferts que d'autres » Bien que peu bavard Ozvan n'éprouvait aucun sentiment d'agacement envers le nouveau venu. Sa curiosité ne le gênait pas et il répondait sans arrière-pensée, intéressé de son côté par cet inconnu surgissant à l'improviste. Alors qu'il se nettoyait du sang d'Astrid qui recouvrait ses vêtements. Ce fut ce moment que choisit son Appaloosa encore trop fougueux pour rester tranquillement sur place comme Elle, l'alezane désormais aux mains de Liam, pour venir taquiner de ses naseaux curieux leur visiteur. La surprise de l'Odysséen amusa particulièrement le voyageur.

Il ne méprisait cependant pas l'émotion provoquée par cette la découverte d'une aussi grande créature dont  un seul coup de sabot pouvait tuer un homme « Oui un gamin, encore jeune et fougueux, pas mature comme nous ... Enfin surtout moi » Car si l'homme paraissait bien plus âgé que les gamins du premier engin, il se considérait peut-être comme jeune alors qu'ici, Ozvan, on le traitait bien souvent de vieillard. Ce qui ne le vexait nullement car il se sentait encore une grande envie de vivre et puis tant que l'Athna ... Bref, il ne devait pas se laisser emporter par ce genre d'idioties « tu réagis bien face à lui ... Je suis impressionné  » Et Ozvan ne distribuait pas les compliments comme des bonbons, mais ça l'individu à ses cotés ne le devinerait pas par miracle « Oh je vois, il y à une carrière de pierre dans cette direction là ... » Et le vagabond joignit le geste à la parole ne lui indiquant la direction « Personne ne l'utilise plus vraiment, je pourrai t'y si tu veux ?  » Comme ça n'appartenait à personne l'homme du désert ne priverait aucun propriétaire de son bien. D'une certaine façon on pouvait avancer que c'était libre-service « Oh d'accord c'est un groupe bien silencieux, et j'espère qu'ils n'ont pas tous un lance pierre ou un arc dirigé dans ma direction » Rétorqua le rahjak un peu pince sans rire.

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Mer 13 Sep - 21:30

Skylar n’avait pas l’habitude qu’on le détaillât de cette manière. Le regard de l’inconnu le dérangeait profondément et il se surprit à se balancer d’une jambe à une autre, mal à l’aise. Un frissonnement courut le long de son échine. Depuis qu’il était sur Terre et sans Calliope, beaucoup de choses changeaient pour lui, dont le regard des autres. Il ne savait pas dire ce qu’il ressentait alors qu’un autre homme l’observait, mais cela faisait une sensation qu’il n’avait assurément pas le loisir de ressentir. Le brun n’avait pas envie de dire qu’il n’avait tué personne. Des animaux oui et encore, des petites bêtes. Skylar ne voulait pas donner l’impression qu’il était faible, car il ne savait pas quel était le code d’honneur chez les guerriers. Si un homme n’avait tué personne, était-il considéré comme faible ? Grande question. « J’ai tué quand il le fallait. » C’était mieux de dire ça ainsi. Comme cela, il n’avait pas l’impression de mentir et il disait en partie une certaine vérité. Il apprit ainsi que le terrien avait rencontré plusieurs jeunes. Il se doutait bien de leur méfiance à leur égard et il espérait que le temps ferait son œuvre, que les tensions partiraient progressivement. « Non personne. » Il était juste curieux, mais il ne le précisa pas. Il connaissait certaines têtes et les croiserait en temps voulu, quand cela irait mieux.

Le temps faisait son œuvre après tout. Skylar en profita pour en apprendre plus sur les tremblements de terre, voir si cela avait touché d’autres zones qu’eux. Oui il en avait réchappé, par chance et heureusement. Il se demanda si cet inconnu pensait réellement que c’était bien qu’il en ait réchappé ou si ce n’était qu’une manière de parler ? Difficile à dire. « L’île, elle est grande ? C’est à peine si je connais cette zone. » Il détailla l’autre homme qui semblait aller bien malgré ce sang. Il se demandait si c’était le sien, mais ne posa aucune question. Le natif avait l’air bien portant, alors cela ne devait pas lui appartenir, juste à quelqu’un d’autre. Skylar se méfiait encore et ne savait pas forcément comment bien se comporter, mais visiblement il avait trouvé la bonne manière d’aborder l’autre. Aucune tension ne ressortait de cet échange. Le cheval fit son apparition et Skylar le traita avec respect et prudence. La sensation du museau, était-ce seulement un museau ? Contre sa main lui fit étrange. C’était doux et chaud. Il avait moins peur maintenant qu’il le touchait. La bête ne semblait aucunement hostile. Le brun se fit la réflexion qu’il avait tant à apprendre et à découvrir, cela pouvait donner le tournis si on n’y prenait pas garde. « Nous semblons avoir le même âge… » Lui se considérait comme mâture.

Il avait comme une étrange impression et se demandait si ici, il était considéré plus ancien que sur le vaisseau ? Après tout, sans médicament et soin approprié, on devait passer plus vite de l’autre côté, non ? « Je devrais avoir peur ? Merci. » Il hocha la tête pour remercier l’homme qui semblait le complimenter sur son comportement. Lentement, Skylar retira sa main pour mettre fin à cette caresse. Il ne savait pas combien de temps était supposé durer une caresse, quand savait-on que c’était fini ? Le second du chef de la garde expliqua ses besoins et ce qu’il faisait précisément ici. Skylar regarda la direction, soudainement intéressé. « Je veux bien, si cela ne te dérange pas. » Il allait devoir le suivre et lui faire confiance, quitte à tomber dans un piège, mais il prenait le risque. Il risquait de faire une bonne découverte. De toute manière, Skylar se dit qu’il ne mettrait que lui en danger. C’était mieux ainsi. « Je suis sûr que tu ne risques rien. Nous ne sommes pas aussi silencieux que ton peuple. » Après tout, il avait été surpris par l’autre homme. « Je les entraîne, mais je n’ai pas le mérite de savoir me camoufler à la perfection. » Il faudrait encore quelques années de travail et ensuite, il saurait le faire. Il l’espérait. Skylar cherchait un moyen de le faire. On n’arrêtait jamais le progrès après tout !

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Sam 21 Oct - 0:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz


Le Visage sculpté par le temps d'Ozvan laissait difficilement deviner ou interpréter ses pensées et ses intentions. Et si généralement on s'en retournait bredouille de toute information à son sujet, Le vagabond ne manquait pas d'étudier minutieusement ceux qu'il croisait. L'Odysséen n'échappait donc pas à cette inspection dont la discrétion ne semblait pas de mise aujourd'hui. Néanmoins Ozvan s'aperçut rapidement que son regard pesait un peu trop lourd, au point de rendre mal à l'aise son vis à vis. Aussitôt il porta ses yeux vers une fougère qui s'agitait frénétiquement non loin d'eux, quelques mulots devaient y chercher avec énergie de quoi se nourrir « Oui un peu comme tous ceux qui vivent ici ... Nous tuons quand il faut, pour se nourrir, pour se défendre ... Parfois par colère  » Ou d'autres par envie, mais ça ne relevait plus du besoin. Ni la colère d'ailleurs, cependant le voyageur parvenait à comprendre ce qui poussait un homme à apaiser une vengeance qui le tenaillait « Mais on ne se promène pas en éliminant tous les étrangers que l'on rencontre à moins que l'on estime qu'ils nous aient fait offense » En quoi consistait cette dernière, ça dépendait bien évidement des perceptions de chacun. L'éclaireur pouvait exposer les siennes au débarqué, cela lui donnerait vaguement une idée des comportements à éviter. Mais il se trouverait toujours un natif qui vous en sortirait une bien odorante de derrière les fagots.

Oui déambuler dans la forêt n'impliquait pas que l'on fut forcément à la recherche de qui que ce soit. Bien que chez les arrivants du ciel, Ozvan notait que ce fut souvent le cas. L'île ? « Assez, il faudrait plusieurs jours pour en faire le tour rien qu'en suivant ses bords alors pour la visiter entièrement ... Certainement on peut avancer qu'elle est plutôt grande » Le voyageur pourrait tout aussi bien énumérer les désignations des différentes tribus pour offrir à l'imagination de l'homme de quoi se nourrir. Mais la possibilité de déclencher une certaine angoisse face à ses différentes populations le reteint. Le Rahjak ignorait si celui-ci connaissait l'existence de la brève guerre entre les cent et les peuples des plaines, de la plage et des montagnes. Il savait la connexion entre les premiers arrivants et les seconds plutôt mauvaise et se refusait à influencer l'avenir de l'une avec le passé de l'autre « Je pourrais t'en faire une carte sur la terre mouillée pour te donner une idée si tu veux ?  » Sans forcément tout dévoiler des mystères du lieu, car il devait d'abord s'aguerrir aux environs de sa chute avant de se risquer trop loin. Par miracle son jeune étalon décida d'agir avec douceur, ce qui apporta ce qui ressemblait à un vent de fraîcheur autour d'eux. Un léger sourire émergea des prunelles du Vagabond « C'est possible, mais réfléchis bien avant de donner ton âge par ici, car je suis considéré comme un vieillard .... J’entame ma quarante huitième année sur cette terre  »

Ses iris se déplacèrent alors à nouveau vers l'homme surgit de nul part, ne cachant pas une certaine admiration « Mais tu n'as rien d'un vieux que du contraire  » Affirma Ozvan, pourtant peu prolixe en compliments. Il saisit les rennes de son fringant Appaloosa assez conciliant alors que l'autre acceptait sa proposition « Crois-moi sur parole si je te le propose c'est que ça ne me dérange pas  » Ça lui changerait même les idées, même s'il devait se rendre sans tarder du côté de la cité de feu pour rendre des comptes à Radoslav. L'éclaireur nécessitait un peu de temps pour décanter les dernières promesses lancées à l'Athna quitté un peu auparavant. Il engagea donc le pas en écartant quelques branches pour indiquer à l'inconnu la direction à prendre « Non tu n'es pas obligé d'avoir peur, certains craignent les chevaux car même si ils sont domestiqués, ils sont grands et peuvent te faire beaucoup de mal avec un seul coup de sabot, ou simplement te piétiner sous un coup de colère  » L'apanage de la vengeance n'appartenait pas qu'aux humains, certaines bêtes blessées, heurtées par ce qu'on leur infligeait se retournaient contre l'humain. Et ça ne faisait jamais du bien « Oh tu pourrais devenir silencieux toi aussi avec un peu de pratique » Ajouta le Rahjak tout en fixant le lance pierre que tenait toujours l'Odysséen dans ses mains « Si ça t'intéresse je pourrais aussi te fabriquer un arc, et quelques flèches ... »

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Jeu 9 Nov - 18:52

Tuer par colère, Skylar ne l’avait jamais fait. Il se demandait ce qui poussait quelqu’un à le faire. Il avait beau être militaire, il n’avait pas ôté des vies. Il avait toujours eu du mal avec le fait de jeter les prisonniers dans l’espace, c’était une peine de mort, rien d’autre. Bien entendu, certains crimes étaient impardonnables, mais d’autres méritaient la clémence selon lui. Malgré tout, il ne s’était jamais rebellé contre cette méthode. Cela faisait-il de lui une personne faible ? Peut-être bien. Skylar apprit ainsi que les natifs ne se baladaient pas dans l’idée de tuer tout le monde. Ils n’étaient donc pas des sauvages. Le brun l’avait quelque peu deviné même s’il restait toujours ce sentiment de méfiance légitime. Il décida d’interroger Ozvan sur l’île. Il savait qu’eux, le peuple du ciel avait peu d’information. Ils étaient probablement de très grands ignorants ce qui devait tellement faire rire les gens de la Terre. « Plusieurs jours ? Elle est immense. » Cela aurait pu être probablement les paroles d’un enfant, mais c’étaient bien les paroles de Skylar qui restait sur le cul. Il savait qu’il y avait plusieurs peuples, il ignorait juste les noms. Il savait que certains natifs s’étaient battus avec les plus jeunes du ciel. Il n’avait pas les détails précis qui avaient conduit à une guerre, ce qui était sûr, c’était qu’il y avait eu des pertes des deux côtés. Difficile d’en parler. Skylar trouvait très maladroit d’en parler à quelqu’un qui n’était pas de son peuple.

Cette notion de peuple le dépassait complètement et rien que de penser ce mot « peuple », il se sentait d’une autre époque. Le temps de l’Odyssée était bien révolu. « Je veux bien. » Dit-il en réponse à Ozvan qui proposait de montrer l’île. Skylar avait hoché la tête. Il était curieux et tâcherait de mémoriser ce qu’il verrait. Cela ne serait pas une mince à faire bien entendu. Difficile de donner un âge au terrien, même si Skylar avait l’impression qu’ils étaient de la même génération. Un vieillard à quarante-huit ans ?! « J’en ai quarante-six. Je ne sais pas si nous comptons nos années pareilles. Tu ne sembles pas vieux… » Skylar se sentait bien entendu vieux face aux plus jeunes, mais un vieillard ! Il avait vu des gens bien plus vieux que lui autrefois sur l’Odyssée. Mais maintenant sur Terre, tout était si différent. Il sentait bien la différence au niveau de son corps. Cela voulait-il qu’il ne vivrait guère vieux et mourait prochainement ? Vu le nombre de prédateurs ici, ce n’était pas impossible. Un guerrier devait vite mourir ici. Skylar ne savait pas s’il pouvait ou non se considérer comme un guerrier pour le coup. Le brun se sentit troublé quand Ozvan affirma qu’il n’avait rien d’un vieux. « Euh… Merci. » Que dire à cela ? Skylar se sentait terriblement mal à l’aise et se frotta l’arrière de la tête. Il ne savait pas s’il devait rendre le compliment. Jamais aucun homme ne l’avait complimenté.

D’un côté cela le gênait et d’un côté, cela créait un sentiment délicieux qui le réchauffait. Il ne saurait expliquer précisément ce qu’il ressentait. C’était tellement ambivalent, compliqué. Il préférait ne pas creuser même si Oz réveillait quelque chose que Skylar se cachait depuis bien longtemps. Il décida de suivre le terrien quand celui-ci affirma que sa présence ne dérangeait pas. Le brun n’avait jamais exploré la nature aux côtés d’un natif et cela créait un sentiment étrange. Il le trouvait tellement silencieux et à l’aise, contrairement à lui qui était extrêmement tendu mine de rien. « Un cheval est fougueux ? » Il posait de simples questions car il ignorait tellement de choses et voulait tant apprendre. Il y avait un côté frustrant de se sentir un peu comme un enfant qui découvrait tout alors que Skylar était tout sauf un enfant. Le brun se demandait combien de temps il mettrait à être silencieux. « Il me faudrait beaucoup de pratique et quelqu’un qui m’apprenne. Aucun des nôtres ne l’est vraiment, comparé à ton peuple, j’imagine. » Lui parfois se trouvait silencieux, mais l’était-il réellement ? Probablement pas au fond. Skylar marchait calmement, mais resta sans voix quand Oz lui proposa un arc et des flèches. « Vraiment ? » Il savait tirer, donc probablement viser. « Je n’ai jamais utilisé des arcs, nous avions des armes sur le vaisseau… Et ici, avant de plus avoir de stock. » Il imaginait que si on savait viser avec une arme, un arc ne devait pas être si difficile. Il trouvait l’homme très généreux et se demandait comment le remercier. « Si tu veux quelque chose en retour, n’hésite pas… » Il ne savait pas ce qu’il pourrait offrir en échange, mais clairement, il se sentait redevable. Un inconnu lui proposait tout de même de lui offrir un arc, ce n’était pas rien !

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Dim 31 Déc - 10:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz


Quelque part un oiseau s'exprima plus fort que les autres ce qui attira l'oreille du Rahjak. Cela pouvait signifier une alerte au danger ou simplement une parade pour séduire sa partenaire. Mais avec ce tremblement de terre, les hommes, les animaux agissaient parfois de manière peu habituelle. Il n'aurait pas été jusqu'à avancer que la rencontre avec l'homme qui se trouvait à ses côtés en découlait. Mais presque. Le vagabond ne mesurait pas forcément ses paroles, généralement il ne parlait pas beaucoup, mais il rencontrait peu d’humains de son âge - ou presque -, ne se comportant pas de façon parfois un peu infantile, parce qu'ils s'imaginaient que tous les hommages leur étaient du. Tout cela à cause de l'expérience qu'ils étaient en mesure d'offrir aux autres, qui ne la demandaient pas forcément. De plus avec la guerre, les escarmouches, les drames, ses connaissances se dispersaient de plus en plus. Eon par exemple, son ami d'enfance qu'il ne verrait sans doute plus jamais. Bien entendu il restait Eirik, mais celui-ci se comportait parfois si bizarrement qu'il devenait difficile de deviner dans quel état il le retrouverait la prochaine fois. Alors sans l'avouer il appréciait cette rencontre inattendue, plus que de raison « Tout dépend d'où on se place pour quelqu'un qui à vécu dans une même boîte de conserve sa vie durant, je pense que ça doit paraître infini oui. Mais au-delà des mers ça continue, il y plus encore, inexploré pour la plupart d'entre nous »

Il se réjouissait de lui montrer un petit peu plus de l'endroit où le débarqué avait atterri, ainsi que de pouvoir profiter de sa compagnie avant de retourner à sa vie et ses dilemmes. Sans pour autant s'illusionner que la vie de l'autre puisse se décrire parfaite. Mais parfois on échangerait bien les rôles, juste pour se décharger des secrets, des remords ou des regrets pesant sur un dos que les années n'épargnaient pas « Je crois que nous devons les compter pareillement, du moins si on y regardait de plus prêt on écarquillerait peut-être les yeux de surprise. Il se peut que vous ayez aussi plus de gens âgés que chez nous ... Les conditions sont rudes, les maladies... Tout ça  » Ozvan n'ignorait pas cependant, par Rose surtout, que ces nouvelles personnes se soignaient avec des produits parfois très efficaces, qui prolongeaient la vie ou rajeunissaient un peu les gens. Enfin lui il l'analysait de la sorte, parfois les mots ne se captaient plus forcément sur le même diapason, et l'idée générale échappait à l'un ou l'autre par la suite de la distance établie depuis tant d'années avec la scission de l'humanité  « Ce n'est que la vérité » Appuya Ozvan d'un regard admiratif et appuyé sur son interlocuteur, sans imaginer que ce dernier se senti mal à l'aise face à une appréciation que le voyageur ne dissimulait pas. Sans pour autant flirter, puisqu'il venait de s'engager auprès d'un autre et qu'il ne butinait jamais plusieurs fleurs à la fois. Bien que celle qui se tenait auprès de lui eut méritée beaucoup plus d'attention.

Ils s'enfoncèrent donc dans la forêt, tranquillement, avec un rythme doux sans qu'il fut lent non plus, accompagnés de l'appaloosa qui s'amusait à donner des coups de tête dans le dos de l'homme venu des cieux  « Oui les jeunes étalons principalement ... Quand ils sont libres, ils se cherchent un troupeau en espérant en devenir le dominant et posséder toutes les femelles. Ils ont donc tendance à se montrer plein de fougue, trop énergiques et cherchent la moindre raison pour s'échapper. Là par exemple quand il vous pousse c'est un genre de défi, peut-être qu'il vous voit comme un adversaire pour mon affection. Mais il est taquin et je pense qu'il veut juste jouer, ou tester votre patience » Expliqua tranquillement le Rahjak, sachant pertinemment que malgré son fort caractère, Emzelt n'infligerait aucun mal à l'inconnu. Ensuite il hocha la tête car oui, certainement cela nécessiterait beaucoup de pratique pour approcher le silence. Mais comme tout Terrien qui petit se découvrait aussi bruyant qu'un débarqué avant de pratiquer cet art à la perfection  « Long sans doute, mais pas impossible, je pourrais te donner quelques trucs avant qu'on se sépare une fois que nous serons arrivés » Ozvan ne doutait pas que ses pairs Rahjak le lui déconseilla avec force . Mais ses nouveaux arrivants, il estimait de son devoir de leur donner quelques clefs. Il devenait impératifs qu'ils ne compta pas sur d'autres pour s'en sortir, plus forts ils se montreraient plus vite ils acquerraient le respect des autres  « Un Baiser ça suffira  » Plaisanta-t-il en rajoutant  « Je reviendrais un jour avec cet arc mais je ne peux pas te préciser quand  »


Bon Réveillon et Bonne Année:
 

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Dim 21 Jan - 19:22

Une boîte de conserve… Skylar ne sut pas vraiment comment prendre cette remarque. Sa bouche se plissa légèrement alors que ses yeux s’étrécirent, songeur. Il avait bien envie de dire que c’était faux, que l’Odyssée n’avait pas été tant que cela une boîte de conserve, mais il décida de se taire. Il n’avait pas envie de se bagarrer. « Vous avez des explorateurs dans votre peuple ? » Il ne savait pas si le terme explorateur était le bon, mais il tentait tout de même. Il essayait d’imaginer des terres reculées et inexplorées, déjà qu’il n’était pas sécurisé sur les terres connues, il se demandait quel genre de bêtes vivait sur les terres reculées. En réalité, il n’avait pas envie de savoir. Ils parlèrent de leur âge et Skylar ressentait quelque chose d’étrange. Il trouvait cet homme étrange sans réussir à mettre le doigt exactement dessus. C’était extrêmement troublant. « Je n’ai pas vu de gens très âgés parmi les tiens. Même si je n’ai pas vu beaucoup de natif. » En fait c’était le premier qu’il croisait, mais il tut cela. Il était presque timide, presque car il ne l’était pas tout à fait, il était plus dans l’observation. Que dire quand un homme parlait comme Ozvan ? Qu’il disait qu’il ne disait que la vérité face à la vieillesse non apparente de Skylar. Le brun avait envie de dire quelque chose, mais quoi ? Il sentait le regard admiratif, le voyait et il se sentait tellement mal, c’était insupportable. Il déglutit lentement pour prendre sur lui.

Ne pas craquer, ne pas voir le mal partout et bon sang ce que c’était dur. Il devait prendre sur lui pour ne pas dire stop. Ils marchèrent, mais le soldat était tendu, méfiant. Jamais aucun homme ne l’avait regardé ainsi. C’était comme si Oz enfonçait une porte qui avait attendu tout ce temps pour se faire ouvrir. Le brun tenta de se détendre, de relâcher la pression dans ses épaules. Si cela continuait, il ne donnait pas cher de sa peau. D’habitude il résistait bien mieux à la pression. Skylar regardait de temps en temps l’appaloosa qui donnait des coups dans son dos, quelle étrange bête tendre. « Un adversaire pour votre affection ? Vous vous trompez. » L’homme avait ralenti, quelle affection ? Bon sang ! Il regarda l’animal, tentant d’enregistrer tout ce qu’Ozvan venait de dire. Avec beaucoup de calme, il repoussa un peu l’animal. Bien entendu il ne faisait pas le poids, mais peut-être que c’était comme entre soldat, parfois il ne fallait pas être le plus fort, mais le plus autoritaire et charismatique. Cela fonctionnait et l’animal s’écarta légèrement. Skylar hocha la tête et il osa, il osa demander ce que l’autre voulait en échange. Il ne s’y attendait pas, mais il aurait dû vu comment cette rencontre était étrange. « Je n’embrasse pas les hommes. » Et dans son regard, il y avait cette lueur. Cette lueur qui disait que Skylar ignorait encore son attirance pour la gente masculine ou plus précisément pour son meilleur ami. « Je… Je n’aime pas les hommes. » Pourquoi était-ce difficile à dire ? Pourquoi avoir hésité ? N’y avait-il pas un homme qui avait attiré son attention, depuis des années ?

Skylar ne voulait pas y penser, ce n’était pas le moment, pas la bonne période. Ce n’était jamais le moment, cela faisait vingt ans que ce cirque durait, qu’il se voilait la face. « Je n’ai aucun moyen de te contacter. » Et cela lui ferait peur en réalité d’avoir un contact avec Oz. Cet homme si charismatique… Si troublant. « Pourquoi penses-tu que j’aime les hommes ? Pourquoi tu me regardes ? » Skylar l’avait formulé à voix haute à un vulgaire inconnu qui n’avait rien demandé, sauf le provoquer. Le brun était mal, terriblement mal. Il devrait partir et vite, sauf qu’il ne le faisait pas. Et si c’était ce qu’il fallait ? Et si c’était le destin de tomber ici et maintenant sur cet homme pour enclencher quelque chose ? Skylar passa une main dans ses cheveux humides, agacé au fond de lui-même s’il ne disait rien. Il passait du vouvoiement au tutoiement, signe évident de son trouble qui ne partait pas.

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Jeu 8 Mar - 17:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz


La contrariété se lisait dans le regard de son vis à vis mais cela n'ébranla pas le Vagabond. Ozvan ne mâchait pas ses mots et régulièrement ses paroles déplaisaient à ses interlocuteurs, mais ça faisait partie de la vie, on ne pouvait pas toujours être content de tout. D'autant que bien des valeurs différaient entre leurs deux cultures et leurs habitudes de vie. L'Odysséen possédait lui aussi la capacité de s'exprimer sur des faits qui déplairaient au Rahjak. Et alors ça n’entraînait pas morts d'hommes, enfin pas encore « Explorateurs, ce n'est pas vraiment notre spécialité mais oui bien sûr il y en à, je dirais que c'est plutôt mon job. Je suis éclaireur, je voyage beaucoup, je donne des renseignements sur ce que je vois aux miens... Mais certains partent plus loin, au-delà des mers, je l'ai fait une fois ou deux...  » Et même il regrettait de ne pas en avoir saisi plus souvent l'occasion. Non pas de devenir marin, voilà un métier dont il ne rêvait pas le moins du monde. Mais surtout de parcourir des kilomètres inexplorés encore.. Sauf qu'on ne savait pas forcément très bien sur quoi il aurait atterri. En attendant un étrange malaise s'installait et l'homme du désert ne le percevait pas. Ou du moins il n'imaginait pas que son admiration passagère puisse offusquer qui que ce soit, surtout que les débarqués lui paraissaient en général plutôt ouverts d'esprit sur les mœurs.

Flirtait-il ? Sans doute un peu ... Sérieusement ? En tout cas sur l'appréciation de l'autre oui, mais il n'imaginait pas un instant que cela aboutisse à quoi que ce soit. Le désirait-il seulement  ? Ou
tout simplement oublier ce à quoi il venait de s'engager avec un autre. Après Le Rahjak n'aurait pu certifier à qui que ce soit qu'il  ressortirait sain et sauf de sa prochaine rencontre avec Radoslav, alors il voulait profiter des éventuelles dernières heures qui s'étendaient devant lui pour embrasser la vie sans se poser de  questions. Mais l'homme de l'espace tiquait, il se rembrunissait, il s'expliquait mais surtout il se défendait alors qu'ils avançaient vers la carrière à travers la forêt. L'éclaireur le dévisagea avec une certaine curiosité interrogative, ne comprenant pourquoi il semblait piqué au vif avec cette histoire de cheval et d'affection
« Oh c'était juste une manière de dire, un genre de taquinerie, rien de bien sérieux » Ajouta-t-il pour rassurer l'étranger qui prenait la chose très au sérieux. Au point d e de continuer dans ses allégations à propos des hommes qu'on embrasse ou pas. Le Rahjak pensa s'être mépris en distinguant comme une pointe d'admiration sur sa personne, l'interprétant de la mauvaise façon. Il haussa donc les épaules « Aucun problème, c'est comme tu le désires après tout, chacun fait ce qu'il veut de ses baisers avec qui il le souhaite ou non  »

En espérant que calmerait la tempête dans un verre d'eau que ça déclenchait « N'en parlons plus » Il ne s'agissait pas de vie ou de mort après tout. Cependant quelque chose l'interpellait dans la tonalité de Skylar, comme une détresse, une peur, une recherche, tout ça à la fois qui produisaient un drôle de mélange. Ozvan s'arrêta quelques instants pour frotter ses mains poisseuses d'humidité « Ce n'est pas un souci, je passe très souvent par ici, on finira par se retomber dessus si je te cherche ... Nous y sommes bientôt » Alors qu'il reprenait la marche, l'autre lui posa une bien étrange question, preuve que le sujet l'asticotait depuis un bon moment « Je te regarde parce que tu es agréable à mon regard, mais comme j'ai vu que ça te mettait mal à l'aise alors je n'insisterais pas » Le voyageur ne s'imposait jamais si on ne le désirait pas. De plus, dans le cas présent, on se limitait à une banale rencontre ou chacun reprendrait le cour de sa vie après quelques échanges amicaux. Savoir qu'on est apprécié ne tuait personne, et remontait parfois un moral bien en berne. Rien de plus « Pourquoi j'ai pensé ça, une impression, en général je ne me trompe pas, mais il y a des exceptions faut croire. Néanmoins si je devais avoir raison tu ferais bien de regarder ça en face? sinon ça te bouffera tout cru. Alors qu'en réalité ce n'est pas si terrible que tu parais le croire.. »

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Mer 4 Avr - 18:06

Skylar écouta Ozvan lui expliquer le terme explorateur avec ses propres mots. Eclaireur, cela donnait envie, cela faisait rêver, mais Skylar n’en dit rien. « Qu’y-a-t-il au-delà de la mer ? » Il était extrêmement curieux et avait envie de savoir. Il essayait d’obtenir des réponses sans savoir s’il allait les acquérir ou pas. Il ne perdait rien d’essayer. Oz avait beau paraître sympathique, Skylar se sentait terriblement mal à l’aise face à lui. Il essayait de se défendre comme il le pouvait sans savoir s’il s’y prenait de manière juste. Au fond, il s’en fichait bien. Le soldat voulait se défendre, rien de plus. Était-ce trop demandé après tout ? Il vit bien le regard de l’autre homme, cette manière de le dévisager comme si Skylar avait dit quelque chose de très particulier. De la taquinerie hein ? Le soldat détailla à son tour l’inconnu. Il ne savait pas quoi rajouter. Il se sentait extrêmement mal à l’aise. En tout cas, Ozvan ne semblait pas choqué quand le brun affirma qu’il n’embrassait pas les hommes. « Tu embrasses les hommes ? » La question lui échappa et il regretta de l’avoir dit. Il décida de ne plus ouvrir la bouche. Ils continuaient de marcher, mais peut-être que Skylar parlait trop, disait des bêtises. En tout cas l’autre homme se stoppa et le soldat fit de même, mais mettant une certaine distance entre eux deux. Oui il avait peur et il n’avait pas l’habitude de ce sentiment. Il avait l’impression que les choses lui échappaient et il n’aimait pas cela.

Ils se retrouveraient, retomberaient l’un sur l’autre. Skylar ne savait pas comment il réagirait s’il retomberait sur Ozvan dans quelques temps. Il savait au fond de lui ce qui le travaillait et l’angoissait énormément. Il avait besoin de réponses et peut-être que les demander à un inconnu l’aiderait. Le natif ne le connaissait pas, il ne pouvait pas le juger, n’est-ce pas ? Skylar avait beau l’air dur, il avait peur du jugement et du rejet car la vérité, il la savait au fond de lui. Une vérité qui le torturait. Le militaire ne savait pas quoi répondre alors qu’il reçut un compliment. Était-il supposé dire merci ? Renvoyer le compliment ? Non il ne pourrait pas renvoyer le compliment. Il n’y avait qu’une seule personne qu’il avait envie de complimenter sans savoir si un jour, il serait capable de le faire. Il se contenta de hocher la tête face à la seconde partie de la phrase, oui tout ceci l’avait mis terriblement mal à l’aise. Le natif lui donna un semblant de réponse et Skylar se demanda comment faire de tout ceci. « Nos peuples ne sont pas pareils, crois-moi. » Répondit-il alors qu’ils marchaient. « La réalité peut être terrible et créer des ravages. » C’était du moins ce qu’il pensait. Il ne savait pas si c’était vrai.

Il savait que la vie n’était pas si facile. Peut-être que la vérité devait être regardée en face pour qu’il vive. Skylar ne savait pas s’il en serait capable. Il était en train de réfléchir à cela. Il faudrait surtout qu’il sonde celui qui avait volé son cœur depuis des années sans que le soldat ne s’en rende compte. L’homme avait bien des questions, mais se retrouvait incapable de les poser, figé dans la peur. Il ne savait pas s’il arriverait à passer au-dessus de cela. Il avait passé des années dans un rôle, à être quelqu’un pour ne pas se compliquer la vie. Mais c’était comme si Ozvan faisait tout sauter d’un coup de baguette magique.

avatar
27/05/2015 I My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam 4759 Anson Mount AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette Eclaireur & Orientation & Combat Rahjak 58
† Hell Ain't Civilized †


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Jeu 10 Mai - 16:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skylar  & Oz


Un étrange malaise se véhiculait entre les deux hommes. Le voyageur savait pertinemment que ça ne venait pas de lui, cette situation ne le gênait pas du tout. Même elle l'amusait un peu, quand il repensait à l'arrivée de L'Odysséen juste quand lui se lavait les mains du sang d'Astrid. Sauvée un peu auparavant des eaux furieuses de la rivière. Pour peu l'autre s'imagina probablement qu'Ozvan eut pu lui tordre le cou en deux temps, trois mouvements.

Le vagabond ne doutait pas que malgré son désir d'en apprendre plus sur ce monde son interlocuteur le considérait comme une menace potentielle. Et n'hésiterait pas à l'abattre.

Mais l'éclaireur ne possédait aucune pensée négative - au contraire - à son encontre alors lui, se comportait de manière plutôt détendue
« D'autres Iles, plus ou moins grandes, d'autres peuples, d'autres cultures, plus ou moins hostiles, et des ruines plus conséquentes qu'ici de notre ancien monde moderne ... » Quelques années auparavant il avait embarqué sur un navire, voyagé quelques mois après l'avoir annoncé à ses pairs. Afin qu'on ne l'accuse pas des les abandonner. On le lui accorda. Tant que ça ne se prolongeait pas au-delà d'une année. En contrepartie il rapporterait le plus de renseignements possible.

« J'embrasse tout le monde quand je ne les ai pas vu depuis très longtemps » Répondit l'homme du désert avec une pointe d'amusement dans la voix. Feignant quelques secondes d'être passé à côté de la vraie signification de la demande du débarqué « Oui j'embrasse les hommes, et aussi les femmes quand l'occasion se présente, ça te choque ?  »

Une conversation qu'il n'eut jamais rêvé se dérouler dans la jungle avec un de ces enfants du ciel. Pour une raison qu'il ignorait, L'éclaireur restait persuadé que ceux-là démontraient généralement un esprit beaucoup plus ouvert qu'eux. Et finalement ils s'effarouchaient d'un rien. Néanmoins le visage sérieux de l'autre l'interpella, un véritable drame se dépeignait dans son regard, un peu comme s'il se dirigeait vers sa propre exécution

« Tu es troublé... Peut-être que tu ressens quelque chose de particulier pour un autre homme et que tu ne le comprends pas » Ou que ça le terrorisait tout simplement mais à partir de ce point, le rahjak jugeait que ce n'était pas à lui d'intervenir. Probablement lui causait-il déjà une
secousse  assez conséquente comme ça ! ff]]« Oui j'ai déjà pu constater à maintes reprises que nos peuples différaient  »

Non pas qu'il fut rentré en contact avec beaucoup d'entre eux, mais suffisamment pour en déduire certaines différences. Il se rappelait même l'avertissement de ce cent qui le prévenait de ne jamais se rendre auprès des plus vieux. Ce pourquoi il ne se risqua pas à traîner beaucoup autour de leur camp. Et les dernières paroles de Skylar le ramenaient à cette évocation

« Quel genre de ravages ? » Questionna-t-il pour connaître en quoi il devrait agir prudemment quand il rencontrerait à nouveau ceux que les jeunes ne portaient pas tous en leur cœur. Cela se rapportait-il au sujet que l'homme ne regardait pas en face ? ou à des actes plus graves ?

Tout en marchant la canopée s'éclaircit? et le sol devint beaucoup plus pierreux. Avec douceur Ozvan stoppa son Appaloosa, tout en indiquant à la pointe du menton une direction à celui qui l'accompagnait
« Nous sommes arrivés à la carrière, tu peux regarder à ton aise, elle n'est pas ou plus très fréquentée » Le vagabond ne pouvait en expliquer la raison, car il ne la connaissait pas, sans doute que ceux qui l'utilisaient auparavant trouvèrent des endroits plus pratiques et mieux desservis que celui-ci ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 335 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 110


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz
Dim 10 Juin - 14:51

Skylar essayait d’en apprendre le plus possible pour un futur proche. Il se sentait extrêmement gauche aux côtés d’Ozvan sans pour autant réussir à s’expliquer cette réaction. Il hocha la tête face aux informations que l’autre homme semblait donner sans rien demander en retour. Il appréciait cela. Le soldat décida qu’il avait demandé suffisamment de choses et n’en dit pas plus. Il ne sut pas comment prendre la chose quand le voyageur dit embrasser tout le monde. Il ne décela aucunement l’amusement dans la voix d’Oz et se contenta de le fixer. Il devait faire quoi très franchement ? Plus le temps passait et plus cette situation devenait particulièrement malséante. Le brun se dit que tôt ou tard, il devrait partir vite fait bien fait. Mais cela serait mal poli de partir maintenant alors qu’Oz ne lui avait pas montré la carrière et était encore bien patient face à lui. « Un peu oui. Ne devrais-je pas être choqué ? » Skylar essayait de ne pas être vexant. Mais pour lui c’était évident, embrasser un homme était étrange et il avait du mal à s’excuser pour cela. Surtout qu’Oz semblait avoir son âge, alors n’avaient-ils pas reçu la même éducation ? Probablement. « Cela n’est pas tabou dans ton peuple ? » Skylar pensa à Richard, mais il le chassa de ses pensées car assurément, ce n’était pas le bon moment pour rêver. Il avait peur de se faire surprendre s’il rêvait trop.

Il restait tout de même sur ses gardes. Même s’il suivait Ozvan et qu’il semblait gentil comme tout, il fallait se méfier. Il n’était pas bête au point de croire qu’ils étaient amis et que tout allait bien. Skylar était en détresse et ne savait pas comment faire pour se sortir de ce mauvais pas. Les sentiments qu’il ressentait étaient clairement en lien avec Richard et cela le rendait malade au possible. Il fut étonné qu’Ozvan lise aussi bien en lui et mette des mots sur des sensations que le brun ne s’expliquait pas. « Probablement. » Il n’était pas prêt à en parler maintenant avec un inconnu. Non c’était bien trop compliqué. Il avait des centaines de questions, mais les poser à un inconnu le dérangeait profondément. L’homme du ciel était pris entre bien des pensées et des dilemmes qu’il contrôlait à peine. Ou du moins était-ce ainsi qu’il le voyait. Son visage marqué par les années montrait à peine ses tourments. A peine des ombres traversaient-elles son regard. Il étouffait tout au maximum. Leurs peuples étaient différents et visiblement, leurs mœurs aussi. Mais malgré ce qu’il pensait, les mots dépassaient les pensées de Skylar. Il avait besoin de parler, énormément même. Il avait besoin de parler avec un homme de son âge et même si leurs vies avaient été différentes, ils pouvaient peut-être se comprendre. « Je suis toujours entré dans le moule. Ce n’est pas à mon âge qu’on peut embrasser un homme. » Il regarda Ozvan, curieux de sa réaction.

Il avait bien compris qu’il était ouvert d’esprit et leur bref échange réussissait à l’apaiser malgré le fait qu’il était extrêmement tendu. Ils arrivèrent finalement à la carrière, le chemin ayant changé et le sol était couvert de petits cailloux. Skylar dépassa Oz et sa monture et alla voir. Il resta quelques minutes silencieux, observant les coins de pierre et s’approcha d’une zone qui lui semblait bien. Il s’accroupit et ramassa quelques plaques de roche pas trop lourdes pour les évaluer. « Merci énormément. Cela va m’aider. Je reviendrai ici avec des guerriers. » Car soldat était un mot qui ne semblait pas exister chez les natifs. Skylar avait compris qu’en gros, il s’apparentait à une sorte de guerrier même s’il ne voyait absolument pas comme cela. Tout était une question de point de vue, n’est-ce pas ? En pensant cela, il pensa à Richard et peut-être bien venait-il d’avoir une idée.

Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Une rencontre étrange. | Oz

 

Une rencontre étrange. | Oz

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Un étrange colis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-