Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
maybe life should be about more than just surviving


Admin
avatar
28/05/2014 Partout et nulle part 1674 Nobody 50
Admin


Sujet: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Dim 9 Avr - 10:11

Curiouser and curiouser!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Why is a raven like a writing desk ?


Le printemps resurgit sur le village Naori, parsemé de couleurs fleuries et grouillant de chants d’oiseaux. Il n’y a, dans toute la forêt, qu’une seule branche qui ne laisse apparaître aucun de ses bourgeons car brisée par l’hiver. Un mauvais signe qui n'est pas passé inaperçu. Les chamans et les animistes se sont enfermés dans des recherches interminables, persuadés de devoir déjouer quelques funestes destins.
Le temps passa et alors qu’on en attendait plus rien, quelque chose changea imperceptiblement. Des rumeurs, des visages plus joyeux, des absences aussi, comme si un secret planait dans des cercles privilégiés. On murmure qu’une découverte a été faite, expliquant l’euphorie de certains. On dit qu’un des sages est revenu avec une plante miraculeuse. Pourtant, ils ne disent rien, pas encore.

C’est à l’aube que les Naoris se réveillent sous des cris brefs. Les fumées vrillent avec douceur comme chaque matin, les enveloppant des effluves de la forêt. Mais même cela n’a pu calmer Sigmund, l’un des plus sages et plus anciens, à présent en train de se tortiller en équilibre au-dessus de la branche cassée. Il agite sa canne en rond alors qu’il déclame, un sourire majestueux sur les lèvres : « Ils apportent la réponse ! Les étoiles apportent les réponses ! Toutes ! » Une fois l’attention captée, ignorant superbement ceux qu’on envoie déjà à sa poursuite, il continue dans une voix rauque. « Je peux vous ouvrir l’esprit, mes amis. Enfin, nous pouvons comprendre ce qui nous préoccupait tant ! Partagez avec moi ! Le savoir, mes enfants ! » Et alors qu’il allait s’exclamer qu’il était un aigle, comme son animal totem, on le saisit par les deux bras et l’entraîna ailleurs.

Quelques soupirs percent le silence, des haussements d’épaules chassent l'épisode. Sigmund a perdu l’esprit, il fallait bien que ça arrive un jour. Tout aurait pu s’arrêter ici, remettre papy dans son lit et retourner soi-même glaner quelques minutes de sommeil. Mais quelque chose flotte dans l'air, comme si, doucement, les mouvements perçus ralentissent et un sentiment de bien-être enivrant envahit la place. Mais que se trouve-t-il donc exactement dans ces fumées ?   




Des précisions


• Cette intrigue est considérablement libre, GM ne fera pas d'intervention (sauf si besoin).

• Il n'y a pas de tours de jeu, il suffit d'attendre deux réponses minimum au-dessus de soi.

• Aucun nombre de lignes demandé, cependant pensez à insérer un petit résumé de vos actions sous spoiler et mettre en gras les noms pour faciliter le jeu

• Si quelqu'un qui n'est pas Naori (hors Rahjaks, Cents et Odysséens) veut se joindre à l'intrigue et peut justifier sa présence dans le village, envoyez-nous un mp pour valider votre participation

Et c'est à peu près tout, hésitez pas à nous contacter par mp si vous avez des questions Enjoy !


Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul 2818 Jon Kortajarena Lux Aeterna ♥ & tumblr Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate 136
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Mar 11 Avr - 14:16

Il y a une odeur étrange qui règne sur le village.

Au début, tu ne t'en rends pas tout de suite compte. Tu penses qu'il s'agit peut-être de fleurs coupées dont le parfum entêtant monte jusqu'à tes quartiers dans l'arbre de vie. Ce ne serait pas la première fois et ce ne serait rien de spécial. Le printemps est là et bien installé et la tribu reprend des couleurs après le long hiver passé. Malgré les provisions gagnées grâce aux Pikunis, qui vous ont aidé à passer l'hiver de façon plutôt confortable du point de vue de la nourriture, les températures sont restées glaciales, vous confinant souvent chez vous en conséquence. Voir le soleil enfin faire son retour et les arbres alentours se parer à nouveau de verdure et de fleurs fait du bien au moral de tout le monde. Il en faut bien pour détourner l'attention des plus pessimistes – toi compris – sur la partie morte de l'arbre de vie. Si tu n'es pas encore totalement persuadé qu'il ne s'agit pas d'un signe de la colère des esprits, la possibilité est moins présente dans ton esprit depuis ta discussion avec Rowena.

Mais c'est vraiment seulement quand tu entends une voix plus forte que les autres venant des hauteurs de l'arbre de vie que tu t'extraies de la fabrication d'un de tes remèdes. Tes sourcils se froncent. Que se passe-t-il encore, de si bon matin ?

C'est la surprise qui te saisit en voyant Sigmund, un des membres les plus vieux et sages de la tribu, déambuler sur la branche cassée, cane tournoyant devant lui comme dans un numéro de danse compliqué. Est-il totalement inconscient ? A-t-il perdu la tête ? Tu n'as le temps d'entendre que ses dernières vociférations avant que deux personnes, plus rapides, ne le saisissent pour le faire descendre de l'arbre. Il avait eu l'air très suspicieusement sur le point d'en sauter pour tenter de faire un plongeon. Ou prendre son envol, si tu en croies les murmures qui montent depuis la place. Tu es prêt à te détourner et retourner dans tes quartiers quand tu remarques...que les visages ont l'air étrangement béats. Les traits...calmes, heureux. Ne devrait-il pas y avoir plus de...d'inquiétude ? De remontrances sur les paroles d'un vieillard sénile ? D'agacement ? Intrigué, tu descends les marches jusqu'à atteindre l'un des feux de la place. L'odeur étrange y est plus forte et tu te rends compte, tardivement, que le parfum vient des fumées et pas de fleurs fraîches coupées comme tu l'as cru de prime abord.

Il y a...il y a définitivement quelque chose dans l'air. L'odeur n'est pas coutumière, ou plutôt, le mélange ne l'est pas. Tu reconnais quelques notes typiques de plantes médicinales mais également celles de préparations utilisées pour les transes des chamans. Tu te saisis d'un bâton pour examiner le mélange mais, tout concentré que tu es à déterminer l'origine du problème, tu en oublies de te protéger les voies respiratoires et inhales le mélange intoxiquant.

Tes épaules perdent leur rigidité. Le ciel paraît plus bleu, plus vif. Le chant des oiseaux semble tout d'un coup se doter d'une signification nouvelle. Et s'ils cherchaient à communiquer avec vous ? Est-ce qu'il s'agit d'un langage codé ? Tu es persuadé qu'il y a un sens à cette symphonie nouvelle, tu dois juste la déchiffrer. La déchiffrer.

Tu te saisis de la première personne qui te passe sous la main. Tu dois faire partager ta découverte. Peut-être qu'à vous deux vous trouverez le code ? Yeux plantés dans les siens, l'air mortellement sérieux (parce qu'il s'agit d'une question vitale, oh oui), tu demandes :

« Les oiseaux. Tu comprends ce qu'ils veulent dire ? »


Spoiler:
 

Admin
avatar
29/01/2017 avengedinchains 296 Katheryn Winnick sign by ALAS Forgeron qui bricole aussi le bois 0
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Mar 11 Avr - 16:16

» Curiouser and curiouser!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le printemps. La douceur de la température et le climat plus agréable. Meeka n’ira pas prétendre que c’est la saison qu’elle préfère pourtant. Elle préfère lorsqu’il fait un peu plus chaud, lorsque même le vent a une meilleure température. Tout est un peu compliqué, si on peut le dire ainsi. Et il n’y a, de ce fait, pas grand-chose à faire contre ça. En réalité, elle aime la chaleur et en même temps, quand elle est trop poussée, elle étouffe. Chose compliquée malgré tout. Il y a ce petit côté dans la pluie qui est agréable aussi. Elle ne saurait pas dire ce qu’elle y trouve de particulier mais ça lui plaît bien. Mais la météo ou la saison n’importent pas vraiment. En réalité, dans le contexte actuel, le véritable problème vient d’une branche brisée sur laquelle on attarde un lot d’importance assez colossale. En même temps, c’est ce qui se produit lorsque l’on donne un peu trop d’importance à quelque chose. Tout le monde a paniqué, lorsque c’est arrivé. Et bien sûr, encore maintenant, les esprits s’échauffent et se perdent. C’est une situation qu’elle est incapable de vraiment comprendre. Et pourtant, elle s’attarde sur ça, elle aussi, c’est vrai. Un arbre qui fait partie du village, c’est difficile à observer quand il se brise.

Pour autant, elle n’aurait pas forcément pu imaginer que Sigmund pèterait un câble. Parce que c’est de ça qu’il est question n’est-ce pas ? C’est ça qui se glisse sur ses traits et se faufile sur son visage. La folie, ou du moins, quelque chose qui semble s’en approcher. Et en fin de compte, si ça a un petit quelque chose de drôle, il lui faut attendre un peu plus longtemps pour se mettre à rire. L’air. Il y a quelque chose dedans. Une chose sur laquelle elle ne parvient pas à mettre le doigt, quelque chose qu’elle ne comprend absolument pas. Et en réalité, elle n’a pas envie de comprendre. Tout devient plus léger. Agréable, délicat. D’un coup ou presque, elle ne se soucie plus de ce qui se passe ou du temps qu’il fait. Elle ne fait plus vraiment attention parce qu’elle ne voit pas où pourrait bien se trouver l’intérêt de tout ça. Et à quoi bon ? Un sourire se glisse sur ses traits, et elle ne comprend plus grand-chose. Elle se met à observer les feuilles des arbres, elle s’approche un peu trop des visages des gens pour leurs toucher le bout du nez, sans raison. Elle erre, un peu. Même sa démarche ressemble à celle d’un oiseau. Elle a l’impression de flotter. Elle. Seulement elle. Parce qu’autour d’elle, ils la prennent forcément pour une folle et elle est beaucoup moins légère qu’elle ne semble se mettre à le penser. Elle se faufile dans la foule et touche quelques nez, jusqu’à ce qu’elle percute quelqu’un. Ses jambes flagellent, elle s’écroule. Un bleu sur le popotin ? Assurément, mais elle ne s’en rendra certainement pas compte tout de suite. Elle tend la main, attendant qu’on la relève. Manquerait plus que personne ne le fasse. « Qu’on vienne me sauver ! ».

Spoiler:
 


notes » w/ Naoris, dans le village

Modo
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 335 Zoe Saldana avengedinchains (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 95
Modo


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Jeu 13 Avr - 12:45

Il fallait qu'elle l'avoue, les derniers événements l'avaient mise en rogne. Cette branche brisée, sans que la moindre explication soit donnée par les cieux, Harlan qui débarquait alors que leur relation était en froid depuis des années, lui demandant des informations par rapport à tout cela. Elle avait eu envie de le secouer, de lui hurler un bon coup dessus. Mais ça n'avait jamais réellement été dans son caractère d'obliger frontalement les gens à parler. Normalement, ça se faisait naturellement, ou grâce à une utilisation subtile des mots pour pousser l'autre à la confession. Avec lui, ça n'avait jamais été possible. Enfin, mieux valait qu'elle n'y pense plus pour le moment. Elle avait d'autres chats à fouetter avec les beaux jours qui arrivaient. Ils en avaient mis du temps cette année, et n'en seraient plus qu'appréciables. Enfin, ça, c'était si on leur laissait le temps de s'y accomoder. Et Rowena n'était pas certaine d'avoir le temps de se poser quelques minutes à l'extérieur les prochains jours.

Les cris la firent sortir de la maisonnette à l'aube. Un regard vers la branche, les mots qui lui parvinrent. Elle se contenta de soupirer quand les gardes emmenèrent l'ancien. Quand avait-elle dit qu'elle allait pouvoir profiter sereinement du printemps qui s'annonçait ? Parce que c'était mal barré pour l'instant.

Les inspirations se firent profondes, histoire de contrecarrer dès le début l'irritation qui pourrait monter. Rowena était très préventive sur ce point, elle ne pouvait pas se permettre de se laisser aller à un quelconque agacement. Mais elle aurait peut-être dû s'abstenir pour une fois. L'odeur inhalée ne lui parut pas si dérangeante que cela, bien au contraire, elle était plus... Légère et fleurie que d'habitude. Le sourire s'accentua sur le visage, les traits se détendirent. Pourquoi se prenait-elle la tête avec tout ce qui se passait dans la tribu en ce moment ? Pourquoi son rang l'avait-elle rendue si attachée à toujours bien paraître ? En tout cas, elle envoya bien tout paître aujourd'hui.

Elle se moqua de toutes les personnes qu'elle croisa, tout sourire. Et elle s'amusait, à envoyer balancer son sérieux habituel. Ca devait être bien moins agréable pour les autres. Enfin, s'ils étaient dans le même état qu'elle... Elle se faufila entre les corps, prête à faire danser quiconque s'approcher d'un peu trop près. Mais n'eut pas le temps, une main l'agrippant et la tirant. Ses yeux heurtèrent ceux d'Harlan, étonnée, et les mots prononcés l'agacèrent tant qu'elle répondit, après avoir levé les yeux au ciel :

« Tu m'écoutes jamais quand je parle en fait, mais je te l'ai déjà dit deux mille fois, les oiseaux ne parlent pas. Si tu veux avoir une discussion, il faut aller voir les papillons ! D'ailleurs, on peut le faire maintenant si ça te dit ! »


Grand sourire malgré le foutage de gueule qu'elle venait de lui mettre, Rowena sautillait sur place. Elle aurait pu l'embarquer directement, si un cri mécontent n'avait pas retenti dans son dos. Elle se retourna, et vit plus loin une silhouette connue, assis sur le sol. Elle aurait pu aller l'aider. Mais.... La conseillère se contenta d'éclater de rire et de faire un petit coucou de la main à la femme qui était tombée. Pauvre Meeka.

Spoiler:
 

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 304 Imaan Hamman Lux aeterna Sentinelle / Artisan ( potier ) 20
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Jeu 13 Avr - 17:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naoris & Tam-Tam @Strange smell

Un picotement insistant agressa ses narines au point de la réveiller. Bien que très active il lui semblait à la sentinelle qu'elle venait juste de se coucher. Debout toute une partie de la nuit à veiller sur le village. Tamara espérait bien dormir tardivement avant de se consacrer à son activité favorite, la poterie. Puis certainement conclure cette productive journée en musardant dans dans la nature. Mais non, visiblement on préparait quelque chose, d'ailleurs elle éternua de multiples fois avant de se retrouver sur ses deux pieds. Elle vida ensuite un pichet d'eau dans un petit récipient pour se débarbouiller le visage, mais plus que certainement se motiver à sortir voir d’où venaient ces étranges odeurs. La voilà donc sur la piste de toutes les flagrances, car il s'agissait selon elle d'un mélange assez inédit. Cependant il ne lui fut pas bien difficile de découvrir d’où venait toute cette agitation en aperçevant des nuages de fumées vers lesquelles elle décida alors de se diriger. Oui La frisée songeait à cet instant qu'ils avaient du avoir drôlement la main lourde pour que ça sente aussi fort et bizarre. Un peu inquiète au départ elle ne croisait que des naoris au visage épanoui. Rien de bien grave donc. Et d'ailleurs elle constata en arrivant sur la grande place qu’un étrange bien être l'envahissait, auquel elle ne résista pas.

La voilà même Tamara qui se retrouvait dans une étrange contemplation à respirer à plein nez ce parfum odorant. Même que toutes ces voix, qui généralement lui provoquaient une affreuse migraine, résonnaient comme des notes cristallines, on dirait bien que les humains s'expriment désormais en chantant. Ah oui, c'est bien ce que l'homme sur sa droite déclara. Harlan. Il voulait savoir comment, du moins à ce qu'elle en interpréta de sa déclaration. Alors la Sentinelle qui imitait parfaitement ces petits volatiles laissa sortir une jolie sérénade de ses lèvres en regardant le brun et la charmante Rowena à ses côtés. Mais Tamara comprit que la compagnie des papillons leur serait probablement plus agréable. De plus son œil remarqua Meeka à terre. Bien qu'un peu fâchée avec cette dernière, la sentinelle se dirigea vers elle. Oui elle supposait que la blonde ne désirait pas rester là, et comme elle tendait les bras on comprenait aisément que le sol refusait de la lâcher. Il faudrait donc utiliser la force. Et Meeka devra bien se retenir  à elle, c'est donc ce qu'elle lui expliqua tout en jacassant comme une pie qui restait l'oiseau le plus intelligent, dont le langage se reproduisait le plus facilement. Hop elle saisit les épaules de la femme et tira tira tira mais cette dernière refusait de la suivre. C'est qu'en réalité Tamara la poussait sans même s'en rendre compte.
« Cui cui ? » Questionne t'elle parce que non vraiment Meeka visiblement ne souhaitait faire aucun effort pour se lever.


Spoiler:
 

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul 2818 Jon Kortajarena Lux Aeterna ♥ & tumblr Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate 136
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Mar 25 Avr - 23:37

Tout autour de vous, ça tournoie.

Du moins, tu penses que ça tournoie. Ou alors ce sont les gens qui tournoient. Tu n'es pas sûr. Le monde paraît assez peu stable. Et très coloré. Les couleurs elles aussi semblent bouger. Comme des fils de soie dans le ciel. Des fils plein de couleurs. Ou des serpents ? Rouges et oranges et violets. Depuis quand les serpents volent dans le ciel ? Ah, si, si tu as entendu parler de serpents volants. Chez les Rahjaks, tu crois ? Un serpent volant qui aime l'or. Est-ce que ces serpents se sont échappés de la cité pour venir vous rejoindre ? Est-ce qu'ils sont venus danser avec vous ?

Tu clignes des yeux et les fils-serpents semblent s'être envolés. Tu mets un temps avant de réaliser qui est devant toi. Encore plus longtemps avant de réaliser qu'il s'agit de Rowena.

Un grand sourire étire tes lèvres. Tu l'aimes bien Rowena. Tu penses qu'elle peut t'aider. À comprendre ce que les oiseaux veulent dire. Elle s'y connaît en oiseaux, non ? Tu penses qu'elle a un lien avec eux. Elle les élève ? Non. Elle les soigne ? Non, ça c'est plutôt toi, même si toi c'est plutôt les humains que tu soignes. Hm, elle vole avec eux peut-être ? Oui, c'est peut-être ça. Tu te demandes si elle peut t'apprendre à voler. Ça doit être agréable de pouvoir voler. Pouvoir quitter la terre et s'éloigner de tous ses soucis. Sentir le vent dans ses ailes...

Et puis Rowena casse toute ton illusion en te criant presque dessus. Tu clignes des yeux, hébété l'espace d'une seconde.

« Les papillons ? » répètes-tu, comme si c'était la réponse.

Tu n'as jamais parlé aux papillons. Ils sont tout petits et ils ne vivent pas longtemps. Et ça passe tellement vite un papillon. Est-ce que c'est vraiment possible de parler avec eux ? Tu penches la tête sur le côté, comme si le nouvel angle de vue allait faciliter ta compréhension. Non, pas d'amélioration. Tu retournes à ton angle habituel. Tu es tenté l'espace d'une seconde de faire la rotation inverse, mais à peine entames-tu la descente vers l'autre côté que quelque chose dans le coin de ton oeil t'attire. Ou plutôt attire ton oreille. Est-ce que la vue attire l'ouïe ?

Tu vois une jeune femme aux cheveux très bouclés (Tamara) relever une autre femme, blonde, à terre (Meeka). Tu aimes bien ses cheveux, ils font comme une crinière solaire autour de sa tête, ils ont l'air doux et on dirait que ça doit bien rebondir. Tu te demandes les propriétés élastiques des cheveux humains, si, si on lance quelque chose dessus, ça rebondit, comme une balle sur le sol. Tu secoues la tête. Non, non, ce ne sont pas ses cheveux qui sont importants. Qu'est-ce que c'est, qu'est-ce que c'est...ah oui, elle parle oiseau, elle ! Elle a gazouillé comme une pie ! Tu es certain qu'elle, elle sait comment parler aux oiseaux. Maintenant, il faut que tu convainques Rowena que c'est les oiseaux qu'il faut voir. Les papillons, ça ne parle pas, c'est bien connu.

« Elle, elle parle oiseau. » rétorques-tu, en pointant du doigt la jeune femme très bouclée. Tu aimes vraiment bien ses cheveux. Tu oublies que c'est plutôt malpoli de pointer quelqu'un du doigt. « Les papillons ne vivent pas longtemps. Ils ne sont pas intéressants. » Ton ton est un peu boudeur. Tu aimerais bien que Rowena comprenne. Ça ne doit pas être si compliqué. « Pourquoi tu parles pas oiseau, toi ? Tu as un lien avec eux, non ? »

Tout autour de vous, ça oscille toujours. Ou alors les gens dansent ? Tu ne sais pas vraiment. Mais tout tourne beaucoup. Quelque part, tu te demandes si tu ne devrais pas avoir le tournis. Ou le vertige. Ou quelque chose comme ça.

Spoiler:
 

Modo
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 335 Zoe Saldana avengedinchains (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 95
Modo


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Mar 2 Mai - 23:50

Elle était frustrée qu'Harlan ne comprenne pas de quoi elle parlait, d'autant plus qu'il faisait comme s'il n'en savait rien. Ses mains se posèrent sur ses hanches alors qu'elle le fusillait de ses pupilles dilatées. Cependant, la métisse finit par se détendre. Le sourire de son camarade avait cet effet-là, un peu contagieux. Peut-être était-ce qu'elle ne le voyait pas souvent dans cet état, et qu'une partie au fond d'elle-même appréciait le spectacle. Enfin, ça, elle n'en avait pas vraiment conscience, plus concentrée sur cette histoire de papillons et d'oiseaux qu'autre chose. Enfin, il y avait aussi la tête bouclée (Tamara) qui était passée devant eux, jouant une jolie chanson en langue oiseau. Ce fut ce que la femme devina en tout cas, elle n'avait pas appris ce language durant sa formation. D'ailleurs, elle détourna le regard bien vite, préférant porter son attention sur sa discussion avec l'homme. Si on pouvait appeler cela une discussion à vrai dire.

Harlan finit par évoquer la brune. Celle qui parlait oiseau. En la montrant du doigt. Rowena se contenta de continuer de le fixer de ses yeux chocolat. Et fut révulsée d'entendre que son comparse refusait de parler aux papillons, argumentant que ceux-ci ne vivaient pas assez longtemps. Pourtant, ils avaient beaucoup de choses à raconter, c'étaient eux qui passaient par plusieurs stades avant de devenir papillons. Ils vivaient tellement de choses, pourquoi Harlan ne voulait pas comprendre cela ? Pourquoi restait-il bloqué sur les oiseaux, qui n'étaient qu'une partie infime de la réalité de la vie ? Une moue triste se glissa sur ses traits, les bras se croisèrent sur sa poitrine. Elle boudait comme une gamine en fait. La conseillère chamane, femme respectée et peut-être crainte par certains, qui se mettait à bouder parce que l'autre refusait d'adhérer à ses propos. Définitivement, quelque chose clochait aujourd'hui, et personne ne semblait en l'état de montrer quoi.

La remarque d'Harlan la renfrogna un peu plus. Une autre femme lui voulait la vedette, et cela l'emmerdait. Un instant, elle fut tentée de simplement répondre en tirant la langue, puis de faire demi-tour et d'aller discuter seule avec les papillons. Cependant, il lui fallait un compagnon de galère, et elle voulait embarquer Harlan avec elle, coûte que coûte ! Elle ne comprenait pas pourquoi il était aussi réticent. Pour une fois qu'ils pouvaient parler avec les papillons, il devrait être heureux, il devrait vouloir partager ce moment qu'elle lui proposait ! Mais non, il n'y avait que les oiseaux qui comptaient pour lui...

« Peut-être qu'ils vivent peu, mais ils ont connu plein de choses eux ! Donc sois un peu gentil pour une fois, et accompagne-moi. »
Voix implorante et pourtant ferme, elle avait voulu lui donner un ordre. Il n'avait pas le droit de la repousser ainsi ! « Je leur parle tous les jours aux oiseaux, j'en ai marre, j'veux un peu de nouveauté ! »

Elle le secouait presque, empoignant ses bras de ses mains. Elle voulut lui lancer un regard attendrissant, pour le faire craquer définitivement. Enfin, ça, c'était jusqu'à ce qu'elle ait l'impression d'un changement de température assez important.

« Dis... Tu ne trouves pas qu'il fait chaud soudainement ? Mes vêtements doivent en être la cause. Je peux peut-être aller me rafraîchir... »

Elle avisa le bac rempli d'eau, avec quelques nénuphars flottant dedans, et se dit qu'un petit passage dedans lui ferait le plus grand bien. Voilà pourquoi elle commença à se dévêtir. Comme ça, au milieu de tous ces gens. Pudique, vous avez dit pudique ?

Spoiler:
 

Admin
avatar
29/01/2017 avengedinchains 296 Katheryn Winnick sign by ALAS Forgeron qui bricole aussi le bois 0
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Jeu 4 Mai - 17:27

» Curiouser and curiouser!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Douce Meeka, fleur blonde qui se perd dans des effluves qu’elle ne parvient même pas à comprendre. La jeune Naori observe autour d’elle et ne parvient pas à comprendre ce monde qui lui échappe. Assise au sol, elle n’attend que quelques minutes avant qu’une âme charitable ne soit en mesure de l’aider. Mais la main ne suffit pas et Tamara n’a pas la force suffisante pour l’aider à se relever. Faut dire que la blonde ne vaut pas forcément mieux et qu’elle a quand même l’air un peu ridicule. Pour tout dire, toute cette histoire ne risque pas de l’aider. C’est une affaire compliquée, c’est tout ce qu’elle sait. Mais elle ne comprend pas grand-chose et ça ne risque pas de l’aider. De toute manière, les choses sont comme elles sont. Alors pourquoi faudrait-il chercher plus loin ? Ce n’est malheureusement pas comme ça que c’est supposé fonctionner. Mais elle finit par réussir à se lever. Et elle se permet de croire que c’est plus important que le reste. Cela lui prend du temps. Trop de temps. Bon, quelques minutes seulement hein, mais dans un état second comme le sien, la situation lui paraît un peu plus compliquée. Elle n’a pas franchement envie de réfléchir plus que nécessaire. Tout ceci lui échappe oui, visiblement. Mais à quoi bon réfléchir plus longtemps ? Est-ce que c’est vraiment nécessaire ? Non. Pas du tout. Une fois sur ses pieds, elle s’avance vers la fille qui vient de l’aider. C’est que son nom lui échappe, tout à coup. Alors que Tamara est une personne proche. Une embrassade commence, alors qu’elle la presse contre elle pour lui faire un câlin. Puis elle se glisse un peu plus loin et serre Rowena. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’on finisse par la repousser. Qui ? Elle ne saurait le dire. « Je veux donner de l’amour ! ». Elle n’a donc pas le droit de donner un peu d’amour ? Elle en veut aussi en retour et un câlin, ça tombe bien, cela se fait à deux ! Quant à ce que Rowena se met à dire, ça lui attire jute une envie de folie. « Déshabille toi ! S’il n’y a que des oiseaux, ça veut dire que y a personne pour te mater ! » ; Elle se met à rire et choisit de lui faire une nouvelle fois un câlin. On n’a jamais trop de câlins, de toute manière. Oui, c’est son nouveau dicton. Même si ça ne va peut-être durer que cette nuit. Mais elle s’en moque parce que dans le fond, tout ceci ne risque pas de dégénérer. D’une certaine manière, du moins.

Spoiler:
 



notes » w/ Naoris, dans le village

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 304 Imaan Hamman Lux aeterna Sentinelle / Artisan ( potier ) 20
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Jeu 4 Mai - 22:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naoris & Tam-Tam @Strange smell

Autour d'elle les gens glissent, au lieu de marcher, comme ça, d'un coup, sans prévenir ! Alors Tamara elle tente l'expérience en avançant son pied ... Et pas besoin de le lever, Non ! Elle avance sans efforts, elle vole, comme les oiseaux !   Et ça c'est certainement du au fait qu'ils ont appréciés les vocalises qu'elle poussent depuis tantôt. En échange les animaux ailés leur ont un don. Le seul problème qui la chagrine c'est que Meeka refuse de faire un effort. Elle l'encourage pourtant à se joindre à ses trilles mais non. Que faire devant ce très grave problème ? Et si le sol se mettait à avoir faim et décide de manger ceux qui ne le survolent pas ? Un instant elle se mord les lèvres, alors que son attention se trouve attirée par Harlan qui affirme que tout le monde doit vocaliser comme elle. Elle voudrait enchainer la frisée pour expliquer à Rowena que finalement les papillons sont éphémères pas comme les volatiles. Mais elle se trouve encerclée d'immenses bras qui l'entourent au moins trois fois. Qui donc à la possibilité d'être élastique de la sorte ? Elle se retourne afin de lui rendre la même accolade, parce la Sentinelle possède un coeur de nounours et elle adore les câlins. Ainsi elle découvre la forgeronne qui l'entraîne dans un étrange danse avant de la relâcher pour faire de même avec d'autres.

La blonde désire aussi que Rowena se déshabille complétement, alors qu'elle se déplume déjà, pour se retrouver toute nue. Elle n'a pas tord, les papillons comme les oiseaux ne portent pas d'habits. En dessous des leurs doivent se dissimuler des magnifiques plumes, ils faut tous se découvrir pour le prouver, mais Rowena d'abord car c'est le plus bel oiseau de la volière ! Cependant ses pieds s'agitent, une frénésie soudaine s'en empare, oui ils veulent danser pour encourager la jeune femme. Mais pour ça il faut de la musique pour accompagner ses pépiements de moineaux. Peut-être pourrait-elle pourvoir à ce problème, elle n'aura qu'à improviser comme quand elle chante oiseau ? Elle aperçoit non loin une jolie coupelle - Une belle casserole en réalité -, ses deux mains agiles la subtilisent, la planquant contre son flanc. Avec ses mains Tamara cherche le rythme .. tip tip tap top top tip tap ... Voilà elle se déclare le tambour de la troupe. Mais maintenant il devient nécessaire de trouver les autres membres « Toi toi cui cui toi cui toi toi cui cui  » Pépie t-elle dans tous les sens en planant avec cette nouvelle capacité qu'elle vient de se découvrir. « Et toi tu chanteras pour que tous après elle puissent se dévêtir en rythme pour faire admirer leur plumage » Finit-elle en posant la main sur l'épaule d'une personne à ses côté tout en continuant sa danse endiablée.


Spoiler:
 

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul 2818 Jon Kortajarena Lux Aeterna ♥ & tumblr Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate 136
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Ven 5 Mai - 23:27

Ta réponse n'a pas l'air de plaire à Rowena, si tu en crois sa moue boudeuse et son air renfrogné. Tu fronces les sourcils devant ses arguments. Elle n'a pas tout à fait tort, mais un oiseau aussi ça vit mille choses. Et puis comment ça, être gentil, pour une fois ? Elle sous-entend que tu es désagréable la majorité du temps ? Tu es presque tenté de bouder, à ton tour. Les papillons ne t'intéressent pas, toi, tu n'as pas envie d'aller leur parler. Il faudrait déjà les attraper ! Et puis le ton employé par ta consoeur ressemble un peu trop à un ordre à ton goût. Ça te donne juste envie de tourner les talons et ignorer superbement Rowena. Mais c'est bien sûr sans compter sur sa persistance légendaire, ce trait qui transforme pas mal de réunions au Conseil en combat acharné et arguments enflammés parce que toi aussi tu es têtu et tu n'aimes pas admettre la défaite. Ce qui se traduit dans ce cas-ci par une empoignade en bonne et due forme et...un regard dont tu n'as plus vraiment l'habitude ? Un genre de regard qui doit remonter à une bonne dizaine d'années maintenant. La confusion qui te saisit ne fait qu'augmenter d'un cran à la suite de ses propos. Chaud ? C'est vrai qu'il y a beaucoup de feux allumés sur la place. Beaucoup plus qu'il n'y en a en temps normal pour le début du printemps. Quelque part, une part de ton esprit essaie de lutter vaillamment pour s'accrocher à cette idée, se dit que tu as mis le doigt sur quelque chose de très important, de vital, mais cette petite voix est bien vite noyée par quelque chose de surprenant. Des bras qui te saisissent par la taille et tu te figes l'espace d'une seconde, ne comprenant pas ce qu'il se passe. Pourquoi est-ce que la femme blonde qui était à terre tout à l'heure (Meeka) te serre contre elle ? Est-ce une attaque ? Une tentative d'initier un contact plus poussé ? Perturbé par ce contact trop familier, tu repousses à bout de bras la blonde, qui te répond qu'elle veut donner de l'amour. Tu clignes des yeux face à la déclaration à laquelle tu ne t'attends pas. Tu la fais pivoter pour l'éloigner de toi : qu'elle répande son amour à quelqu'un qui saura l'apprécier mieux que toi.

Et le temps que ton attention soit détournée par la blonde, tu retrouves Rowena avec quelques articles de vêtements en moins, visiblement encouragée par plusieurs autres personnes et l'annonce qu'elle avait chaud, plus tôt. Une joyeuse cacophonie se met à régner sur la place tandis que la bouclée (Tamara) se met à chantonner et tambouriner sur une casserole. L'air te rappelle étrangement le chant des oiseaux, mais en plus endiablé. Ça fait courir un étrange frisson dans ton corps et te fait bouger la tête en rythme. Au moment où tu te dis que joindre la musicienne (Tamara) ne serait pas une mauvaise idée, tu sens quelque chose s'accrocher à ta jambe. Tu baisses les yeux et vois une gamine qui doit avoir cinq-six ans, qui te fixe avec de grands yeux implorants avant de lever les bras vers toi avec une moue suppliante. Incapable de résister à ces yeux de chien battu, tu la saisis pour la hisser sur tes épaules. Elle a l'air ravie de son nouveau point de vue et s'évertue à dire qu'elle veut rester avec toi pour toujours et que tu es mieux que son papa, qui ne la prend jamais sur ses épaules, même quand elle demande. Tu grimaces légèrement à ça. Ce n'est pas gentil de la part de son père. Peut-être qu'il ne la mérite tout simplement pas. Elle a l'air adorable, cette petite, avec sa peau mate, ses grands yeux bruns et ses cheveux bouclés. À bien y regarder, tu trouves qu'elle a un petit air de ressemblance avec Rowena. Ça doit être un signe, non ? Oui, oui, certainement.

« Rowie. » Tu n'as plus utilisé ce surnom depuis un long moment mais il glisse sur ta langue sans efforts quand tu interpelles ton ancienne amante. « Ses parents sont méchants. On l'adopte ? »

Avant de te dire que tu devrais peut-être cacher les yeux de la petite, pour ne pas qu'elle voit sa nouvelle maman toute nue. Ce serait un peu indécent, quand même.

Spoiler:
 

Modo
avatar
02/03/2017 Thinkky/Angel 335 Zoe Saldana avengedinchains (ava), Astra (signa), Psychadelya & Angie & hennaed (icones) Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate 95
Modo


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Lun 22 Mai - 23:04

C'était tranquille aujourd'hui. Si une partie de son esprit tentait de lui faire comprendre que quelque chose clochait, l'autre était bien trop embrouillée pour aller chercher plus loin. Elle s'amusait, elle profitait, elle s'en moquait de l'image qu'elle renvoyait. La conseillère avait été remballée... Loin. Très loin. Cependant, elle aurait quand même un peu honte de s'être autant laissé aller. Comme si elle avait eu le choix de résister.

A sa remarque sur la température, elle n'eut que des échos positifs. Notamment la blonde (Meeka) qui décida de rire et de lui faire un câlin. Encore un, mais Rowena les aimait bien. Alors elle lui rendit l'amour qu'on lui offrait, comme l'autre l'avait si bien énoncé. Sourire aux lèvres, elle finit alors par suivre les paroles prononcées, sans se demander si c'était bien logique tout cela. Parce que bon, quelqu'un lui avait quand même dit qu'il n'y avait personne, à part des oiseaux... Les oiseaux parlaient-ils finalement ? Peut-être qu'Harlan avait raison. Etait-il un oiseau déguisé depuis tout ce temps ?! La question méritait d'être posée. C'était d'ailleurs dans son idée, alors que le surplus de vêtements commençait déjà à tomber sur le sol.

D'ailleurs, dans son enlevage de vêtements, on finit par l'accompagner d'un instrument fort sophistiqué, produisant un son que la chamane appréciait fortement. Sa tête se balançait en rythme, et elle eut une soudaine envie de danser. Et manqua de se casser la gueule puisque son bas n'était pas encore complètement enlevé. Elle le retira donc définitivement, et, enfin libre de ses mouvements, reprit sa danse. Et chantonna aussi. Faux certainement. Mais elle souriait, elle s'amusait. Qu'importait que ce soit mal vu, qu'elle le regrette par la suite, à l'instant présent, elle était bien. Et bordel, c'était tout ce qui comptait. De toute manière, son cerveau n'était pas capable de voir autre chose, et encore moins de se projeter. D'ailleurs, se souviendrait-elle seulement de tout cela dans les prochains jours ?

On l'interpela, d'un surnom qu'elle n'avait pas entendu depuis longtemps. Intriguée, elle s'arrêta de danser, se retourna pour se retrouver face à Harlan. Harlan qui n'était d'ailleurs plus seul. Une petite fille était à présent perchée sur ses épaules. La conseillère lui offrit un sourire, bien vite rendu par l'enfant qui lui fit aussi un geste de la main. Elle avait l'air heureuse là-haut. Les mots de l'homme la mirent en colère. Un peu. Comment pouvait donc être méchant avec une petite si mignonne ?! Elle se secoua la tête, ébouriffant ses cheveux plus qu'ils ne l'étaient déjà. Les mains furent posées sur les hanches alors que les mots fusaient :

« Evidemment qu'on l'adopte ! On ne va pas la laisser toute seule ! D'ailleurs, il faudra qu'on en informe les parents. » Elle se rapprocha, leva le bras pour ébouriffer les cheveux de l'enfant. « Puis elle est bien ici. »

Un sourire à Harlan, avant qu'elle ne se retourne et pointe la bouclée (Tamara) du doigt :

« Toi, j'aime vraiment beaucoup la musique que tu fais. Tu peux m'apprendre ? Puis faut qu'on joue pour la petite, hein Harlan ? »

Et avec tout ça, elle était toujours nue, sans que cela ne la gêne aucunement...

Spoiler:
 

avatar
29/01/2017 I/RiverSoul 304 Imaan Hamman Lux aeterna Sentinelle / Artisan ( potier ) 20
❄ ☩ Le ≈ Monde ∈ Du ∋ Six ≈ lances ☩ ❄


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Lun 12 Juin - 15:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naoris & Tam-Tam @Strange smell

Un oisillon est tombé du nid, oui, il se situait là-bas tout au-dessus sur l'arbre de vie. Il faudrait le ramener à sa mère et monter tout au sommet tout en le prenant dans ses bras. Et La Sentinelle plutôt vive et habile pourrait le faire. Bien qu'elle n'ait pas envie de quitter son activité, elle n'irait pas laisser mourir un petit volatile sans sa mère. Alors elle se retourne vers Meeka pour l’entraîner afin que cette dernière écarte tout danger de ce minuscule Piou-Piou. Mais son regard vide ne s'anime même plus lorsqu'elle lui chante un cri de détresse dans les oreilles. Bon la forgeronne vit dans ses propres songes pour le moment, elle reviendra aux nouvelles plus Tard Tamara. Aussi se retourne-t-elle pour s’assurer que personne n’à enlever le petiot ! Et qu'elle n'est pas sa surprise en le voyant sur les épaules de Harlan. Ce qui semble tout à faire lui réussir vu les rires de grelots qui planent au-dessus de la tête Brune du conseiller Naori. Parfait La Frisée peut donc retourner à son concert, embaucher les désœuvrés qui passent à ses côtés. D'ailleurs ils ne lui opposent pas beaucoup de résistance comme si leur volonté leur échappait. Ou peut-être qu'une autorité nouvelle l'imprègne désormais et que personne ne lui résistera plus jamais ?

D'ailleurs ça parle d'adoption entre le nouveau papa et la belle oiselle que Tamara admire dans toute sa beauté rayonnante ! Jamais auparavant la Sentinelle n'a pu observer auparavant un aussi beau plumage ! Elle aime d'ailleurs beaucoup la manière dont Rowena bouge ses hanches et tente de l'imiter quelques instants. Mais pour être aussi libre de ses mouvements elle devrait probablement suivre l'exemple de cette dernière et se dévêtir ! Alors qu'elle allait suivre mouvement la chamane lui adresse des compliments qui la font rougir. Mais ce qu'elle veut surtout la nouvelle maman de l'oiselet qui s'esclaffe dans les hauteurs, c'est apprendre comment jouer de la batterie. Il faut amuser ce petit oison ! Tamara s'empare alors d'une gourde qui traîne par terre, quel gâchis ! Essuie son embouchure et la tend à Harlan « C'est une flûte ! tu souffles dedans et ce qui en échappera créera un lien entre ton petit et toi, jamais tu ne le perdras, toujours tu le retrouveras  » Puis finalement elle se retourne, tend ses ustensiles à Rowena tout en lui donnant quelques instructions « Je vais tenir mon tambour pendant que tu taperas avec les baguettes, laisse le rythme en toi parler, comme si tu dansais et ça viendra tout seul  » Mais avant elle lui fait une grande accolade pour lui transmettre tout l'amour que ressent en cet instant son cœur en cette journée si extraordinaire et colorée !

Spoiler:
 

Admin
avatar
28/05/2014 Partout et nulle part 1674 Nobody 50
Admin


Sujet: Re: Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !
Sam 1 Juil - 23:13

Curiouser and curiouser
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


clôture


Plus grand-chose n’a de sens dans le village Naori, et on espère qu’aucun espion ne traîne dans leurs rangs pour témoigner du léger dérapage. Quelques heures encore, l’euphorie guide les pensées du peuple éthéré. Ce n’est que lorsque que quelqu’un a la présence d’esprit de jeter de l’eau sur les fumées que l’effet s’estompe.

Dans les jours qui suivirent, on mit l’incident de côté, trop embarrassés pour en parler. Si bien qu’on se mit également à ignorer ceux qui ont collecté la drogue encore présente dans les contenants, ceux qui l’utilisent en secret, ceux qui croient à ses propriétés magiques, ceux qui se promènent avec des cernes noirs et un comportement changeant ...
Et ceux-là, ils ont appris après une brève enquête que l’ingrédient précieux dans la mixture dont ils deviennent accros provient du stock des enfants des étoiles. Jusqu’où iront-ils pour en récupérer toujours plus ?
 

Intrigue n°17 : Curiouser and curiouser !

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-